Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 juin 2012 2 05 /06 /juin /2012 21:53
Date de naissance :
27 décembre 1960
Date de coordination :
11 novembre 20011NOV_6124.jpg
Date de vœux :
20 juin 1985
Jour onomastique :
12 septembre
Pays :
Russie
Biographie :

         Il est né le 27 Décembre, 1960 à Voronej. En 1978, il est diplômé de l'école secondaire en 1979-1981. il a servi dans l'armée Soviétique.

En 1981-1984. a étudié au séminaire Théologique d'Odessa.

En 1984, il entra à l'académie de Théologique de Moscou.


En Mars 1985 a adopté un certain nombre de moines dans la laure de la Trinité-Saint-Serge.

Le 20 juin 1985, il fut tonsuré Moine, le 3 Juillet, ordonné au Diaconat, le 28 Août, 1986 - le Sacerdoce.

En 1988, il a obtenu un diplôme de théologie MDA.

en 1988 il a été élevé au rang d'Higoumène, le 29 Décembre, 1989 - au rang d'Archimandrite.

Le 19 Juillet 1988 a eu l'obéissance de la Trinité-Saint-Serge Provost Lavra.

Le 11 novembre 2001 à la Cathédrale du Christ Sauveur à Moscou consacré Evêque du Sud de Sakhaline et les îles Kouriles.

Le Saint-Synode du 24 Décembre, 2010 ( Journal № 120 ) l'a nommé Evêque deKholmogorsky et d'Archangelsk.

        La décision du Saint Synode du 27 à 28 Décembre 2011 ( Journal № 150 ) il a été nommé à la tête de la métropole d'Arkhangelsk . Le Synode a également demandé une gestion temporaire du diocèse de Kotlas nouvellement formé .

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
5 juin 2012 2 05 /06 /juin /2012 21:50

Tachkent, 10 juin

 

  186834348     Les intérêts économiques de la Russie ne seront pratiquement pas affectés suite à l'adoption de nouvelles sanctions contre l'Iran par le Conseil de sécurité de l'Onu, a déclaré jeudi devant les journalistes à Tachkent le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

      "La résolution n'entrave aucunement les liens économiques entre Moscou et Téhéran, qu'il s'agisse de l'achèvement du projet "Bouchehr" ou de la construction de n'importe quel nombre de nouveaux réacteurs à eau légère du même type que celui de la centrale nucléaire de Bouchehr", a indiqué le chef de la diplomatie russe qui se trouve dans la capitale ouzbèke à l'occasion du sommet de l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS).

        L'Organisation de coopération de Shanghai (OCS) regroupe à ce jour la Chine, le Kazakhstan, le Kirghizstan, l'Ouzbékistan, la Russie et le Tadjikistan.  L'Iran, la Mongolie, l'Inde et le Pakistan y possèdent un statut d'observateur.  La Biélorussie et le Sri Lanka sont des pays partenaires au dialogue de l'OCS.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
5 juin 2012 2 05 /06 /juin /2012 21:48

  flanby.jpg      Tout cela est bel et bon. Il est vrai que la gauche serait pour la France un poison mortel.
Comment ne pas penser au titre de l'ouvrage du grand économiste von Hayek: "La route de la servitude"...
Mais hélas, je doute fortement, contrairement aux auteurs de ce message, que Sarkozy soit le contre poison efficace... On a pu voir pendant cinq ans ce qu'il donnait ! Il provoquait dans le meilleur des cas un effet placebo et quelquefois le remède était pire que le mal...
On ne lutte pas contre le vieillissement, la décadence d'une civilisation et la destructuration économique et sociale avec des remèdes de charlatan. Les oligarques UMP au pouvoir sont des charlatans; ce sont les médecins de Molière et d'ailleurs ils rient sous cape de l'incroyable stupidité des français. Qui ne les a pas entendu de ses propres oreilles ricanner en parlant du peuple ? Ces charlatans ont certainement "l'expérience de la crise" puisqu'elle dure indéfniment et qu'ils ne parviennent pas à l'arréter. Mais ils sont bien incapables de guérir l'économie et de sortir les français de l'ornière. Il faut un changement total de régime politique.
Il faut construire une autre société, une autre philosophie politique et sociale. Cette aspiration existe confusément dans le peuple et elle explique certainement le vote protestataire des deux "fronts", le Front National et le Front de Gauche. Refuser de l'entendre, c'est s'exposer aux conséquences les plus graves et les plus violentes dans un avenir proche. Le peuple est désemparé. Il a été trahi sans cesse depuis la mort de Pompidou.
Il se révolte à sa façon, même si ceux qu'il ovationne sont de dangereux démagogues. Pourtant les vrais remèdes existent. Il y a l'exemple suisse, le pays le plus prospère du monde, qui est sous nos yeux. Il y en a d'autres. Notre passé et notre tradition regorgent de solutions qui ne demandent qu'à resservir.
Il y a aussi des talents qui ne demandent qu'à se mettre au service du bien commun et de la Nation. Il faudrait enfin avoir le courage faire le bilan de l'héritage de la Révolution française, car la Révolution, contrairement à l'affirmation péremptoire de Clémenceau, n'est pas "un bloc". Il y a eu de tout dans la Révolution. D'un coté des réalisations étonnantes et novatrices, de l'autre une philosophie perverse. Le poison qui nous mine y est contenu.
On doit faire l'autopsie de cette révolution, comme les russes ont su le faire avec le communisme et 1917.
Mais ce qui est sûr, c'est que nos pires ennemis sont les oligarques de droite comme de gauche qui confisquent le pouvoir, dictent la mémoire, interdisent la discussion et veulent enfermer les français dans l'absurde opposition Hollande/Sarkozy.

Olivier Tournafond

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
5 juin 2012 2 05 /06 /juin /2012 21:37

Khartoum, 10 juin

 

  186878057.jpg      Les Etats-Unis ont officiellement informé les autorités du Sud-Soudan qu'ils étaient prêts à reconnaître leur Etat indépendant si tel était le résultat du referendum d'autodétermination prévu en janvier prochain, rapporte jeudi la Radio Miraya.

       "L'administration américaine est prête à accepter et à reconnaître le choix de la population du Sud-Soudan. Si les gens du Sud se prononcent pour la séparation du Nord, les Etats-Unis reconnaîtront un nouvel Etat", a indiqué la radio en référence à Pagan Amum, secrétaire général du Mouvement populaire de libération du Soudan (SPLM), qui a assisté la veille à un entretien à Nairobi entre le vice-président américain Joe Biden et le chef du gouvernement du Sud-Soudan Salva Kiir.

        Le président soudanais Omar el-Béchir a prévenu pour sa part qu'il était déterminé à mener "le combat pour l'unité du Soudan".

        Le referendum d'autodétermination au Sud-Soudan doit être organisé en vertu de l'accord de paix général signé à Nairobi en janvier 2005.

       Un traité de paix en 2005 en vue de mettre fin à 22 ans de guerre civile entre la population du Sud, largement chrétienne, et la population du Nord, à majorité musulmane, prévoyait notamment l'autonomie du Sud, un partage des revenus du pétrole et une voie vers l'indépendance par l'intermédiaire d'un référendum en janvier 2011.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
5 juin 2012 2 05 /06 /juin /2012 21:35

 thumb.small.parlement europeen bruxelles0       L'accord conclu hier à Bruxelles : le refus de voir par l'UE que les pays du sud de l'Europe sont en train de s'écrouler.

Ce n'est pas à 27 que les pays européens vont négocier les termes d'un nouveau traité qui installera une discipline budgétaire de fer. La chancelière allemande l'avait laissé sous-entendre en arrivant à Bruxelles hier, les faits lui ont rapidement donné raison. Avant le dîner qui devait ouvrir le sommet Nicolas Sarkozy et Angela Merkel se sont enfermés avec David Cameron. «C'était une mise en bouche intéressante», raconte un négociateur, dans un doux euphémisme.

 

        Cette réunion à trois avait pour visée d'éviter le blocage des discussions à 27. Mais voilà, le premier ministre anglais arrivait «avec la main lourde», selon l'expression d'un diplomate européen: il exigeait notamment que figure dans le traité un protocole permettant d'exonérer le Royaume-Uni de certaines réglementations des services financiers. Inacceptable pour Paris et Berlin. Il n'empêche, les 27 dirigeants ont négocié pendant plus de 9 heures. Une interruption de séance agitée vers 3 heures du matin a un instant laissé croire à une légère avancée. Mais très vite, après avoir consulté leurs sherpas, les chefs d'Etat et de gouvernement ont refermé les portes. Et la Grande-Bretagne n'a finalement pas donné son feu vert. «Les discussions ont été plus que vives!», raconte-t-on de l'intérieur. «Nous aurions préféré une réforme des traités à 27. Ce sera finalement un traité intergouvernemental», a indiqué Nicolas Sarkozy à l'issue de la nuit de négociation.

 

          Les discussions se poursuivent ce vendredi Du coup, les discussions qui vont se poursuivre aujourd'hui concerneront un traité à 17, ouvert aux Etats qui n'utilisent pas la monnaie commune. Selon le chef de l'Etat, seuls la Hongrie et le Royaume-Uni resteraient en dehors.  

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
5 juin 2012 2 05 /06 /juin /2012 21:31

  thumb.small.sipa 00526005 000010     Vive la Gauche ! Imaginons un peu si les socialistes gagnent la présidentielle....

Le Sénat a adopté jeudi soir avec une courte majorité la proposition de loi sur le droit de vote et d'éligibilité des étrangers non communautaires aux élections municipales présentée par la gauche et à laquelle le gouvernement est hostile.

La proposition de loi, soutenue par les sénateurs socialistes, écologistes et communistes, a été adoptée à 173 voix pour, et 166 contre.

 

       Un résultat dont s'est félicité le groupe socialiste et apparentés Europe Ecologie-Les Verts dans un communiqué, alors même que le texte a peu de chances d'être adopté par une Assemblée nationale majoritairement à droite.

 

        A cinq mois de l'élection présidentielle, le Sénat a été le théâtre d'oppositions très vives entre droite et gauche sur ce sujet jeudi, en présence du Premier ministre François Fillon, du ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, et de celui de la Justice, Michel Mercier.

 

        Sous les huées des sénateurs de gauche et les applaudissements de la droite, François Fillon a réaffirmé en ouverture de séance son attachement au lien entre nationalité et droit de vote en France, disant voir dans ce texte un "travail de sape d'un des fondements" de la République.

 

        "Avec cette proposition, la gauche s'engage dans une voie dangereuse avec légèreté. Elle prend le risque de vider la nationalité et la citoyenneté française de leur substance", a-t-il déclaré en conclusion d'une allocution d'une vingtaine de minutes.

 

        Claude Guéant a accusé le PS de ressortir ce texte, qui faisait déjà partie des "110 propositions" de François Mitterrand en 1981, "avec une régularité d'horloger" avant chaque élection.

 

"C'est révélateur de votre sens des priorités", a-t-il dit.

 

        Les sénateurs de gauche ont accusé le gouvernement et le parti de la majorité de "stigmatiser" les étrangers et d'utiliser ce thème pour récupérer les voix du Front national.

 

        Esther Benbassa, sénatrice d'Europe-Ecologie-Les Verts et rapporteur du texte, a suscité l'enthousiasme à gauche de l'hémicycle en reprenant dans sa voix en début de séance d'anciennes prises de parole de Nicolas Sarkozy, Jean-Pierre Raffarin ou encore Brice Hortefeux en faveur du vote des étrangers aux élections locales.

 

        La bataille idéologique autour du vote des étrangers avait commencé dans la rue avant la discussion du texte, avec les manifestations du Front national d'un côté et de partis de gauche et associations de l'autre.

 

"COMMUNAUTARISME"

 

        Reprenant un argument avancé à plusieurs reprises par divers membres de son gouvernement, le Premier ministre a estimé que le vote des étrangers aux élections municipales faisait courir le risque de "communautariser le débat public".

 

        "Il n'est sans doute pas de pire ferment du communautarisme que l'onction du suffrage universel donnée à des candidatures qui seraient tentées de miser sur leur caractère ethnique", a-t-il dit.

 

        Une position dénoncée par la gauche, qui voit au contraire dans le droit de vote des étrangers aux élections municipales un "outil d'intégration".

 

        Le texte offre la possibilité aux étrangers d'être élus aux postes de conseillers municipaux, mais pas à ceux de maire et d'adjoint au maire.

 

       François Fillon a également remis en cause le fait que le Sénat puisse être saisi de ce texte 11 ans après avoir été adopté par une Assemblée nationale de gauche sans que le Sénat, alors à droite et passé historiquement à gauche en septembre, n'ait jusque-là suivi.

 

        "Cette initiative n'a (...) plus le moindre lien avec la représentation nationale actuelle, ce qui pose un problème au regard de la clarté démocratique", a-t-il déclaré.

 

        Depuis 1998, les citoyens de l'Union européenne sont éligibles et peuvent voter aux élections municipales au même titre que les nationaux, une différence de traitement vivement dénoncée par la gauche sénatoriale.

 

       Sur ce point, le Premier ministre a déclaré que le choix d'accorder le droit de vote aux Européens correspondait à une volonté de voir émerger une "citoyenneté européenne".

 

        Une large majorité des Français (61%) est favorable au vote des étrangers, selon un récent sondage BVA.

Reuters

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
5 juin 2012 2 05 /06 /juin /2012 21:19

Tel Aviv, 10 juin

 

 186877793.jpg       Israël salue les nouvelles sanctions infligées à l'Iran par le Conseil de sécurité de l'Onu et appelle à l'ultérieur durcissement de la pression internationale pour obliger Téhéran à abandonner son programme nucléaire, a déclaré jeudi la chancellerie du premier ministre Benjamin Netanyahu.

        "La résolution montre à l'Iran que les principales puissances mondiales interviennent contre son programme nucléaire militaire … Nous espérons que cette mesure positive sera suivie par une action déterminée de la part de pays visant notamment le secteur énergétique de l'Iran", stipule le document.

        Le ministère israélien des Affaires étrangères a pour sa part publié un communiqué affirmant qu'Israël estimait que la "décision du Conseil était importante et donnait plus de poids aux exigences de la communauté internationale vis-à-vis de l'Iran".

         Tout en qualifiant de "pas important dans la bonne direction" la résolution adoptée mercredi dernier par le Conseil de sécurité de l'Onu, le ministère a jugé insuffisantes les nouvelles sanctions contre l'Iran.

      Selon l'Etat hébreu, ces nouvelles sanctions ne suffisent pas, et il faut envisager rapidement d'autres mesures contre l'Iran si ce pays ne renonce pas à ses projets nucléaires.

        Le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté mercredi par 12 voix pour, deux contre et une abstention une résolution imposant un quatrième train de sanctions contre l'Iran. Ce document, dont le texte reprend et élargit le champ des sanctions décrétées auparavant, a été rédigé par les Etats-Unis et amendé par les Six médiateurs pour le dossier nucléaire iranien (Russie, USA, Grande-Bretagne, France, Chine et Allemagne).

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
5 juin 2012 2 05 /06 /juin /2012 21:12

        Saint Cyril de la colline Chelma, qui éclaire des gens, est né à la ville du lac Blanc. Il fut tonsuré au Monastère de Saint Antoine le Romain, où pendant six ans, il passa à travers diverses obédiences. Puis, après avoir erré dans le désert pendant trois ans, il s'installe dans une région sauvage de Kargopolsk. Et ici, par une commande d'en haut, il a choisi la colline Chelma pour sa demeure constante. Beaucoup de ceux qui souffrent du peuple sont venu pour voir Saint Cyrille, dont la lumineuse vie ascétique a gentiment déplacée un grand nombre de prédication à accepter le saint Baptême.

        Vers la fin de sa vie, saint Cyrille a établi un Monastère et l'église en l'honneur de la Théophanie du Seigneur. Le Moine a insisté sur la colline Chelma pour 52 ans, et mourut à l'âge avancé de 82 ans.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
5 juin 2012 2 05 /06 /juin /2012 21:09

    1208.patapius.jpg    Saint Patapius est né à Thèbes, dans une famille pieuse chrétienne. Atteingnant l'âge de la maturité, il méprisait les vanités du monde et est allé dans le désert égyptien où il est devenu connu pour ses exploits ascétiques. Bien qu'il souhaitait demeurer dans le silence, les gens ont commencés à venir à lui pour obtenir des conseils.

         Il est allé finalement à Constantinople, où il a obtenu une cellule à la muraille de la ville, près de l'église des Blachernes. Mais, là aussi, il est rapidement devenu connu. Le malade a commencé à affluer sur les, et il avoir été donné le don de guérison, a commencé à aider tous les nécessiteux.

        Après une vie ornée de la vertu et les miracles, St Patapius s'endormit dans le Seigneur et a été enterré dans l'église de Saint-Jean-Baptiste.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
5 juin 2012 2 05 /06 /juin /2012 21:04

    1207nilofstolbensk.jpg    Saint Nil de Stolobnoye est né dans une famille paysanne dans un petit village du diocèse de Novgorod. En 1505 il fut tonsuré au Monastère de Saint-Sava de Krypetsk (28 août ) près de Pskov. Après dix ans de vie ascétique au Monastère, il expose au fleuve Sereml, sur le côté de la ville de Ostashkova; ici pour treize ans, il a mené une vie stricte ascétique dans la lutte incessante contre les embûches du démon, qui ont pris sur le apparition de reptiles et de bêtes sauvages. Beaucoup d'habitants de la région environnante ont commencé à venir le moine pour l'instruction, mais cela est devenu lourd pour lui et il priait Dieu de lui montrer un endroit pour les actes de quiétude. Une fois, après de longues prières, il entendit une voix disant: "Nil! Aller au lac Seliger. Il sur l'île de Stolobnoye vous pouvez être sauvé!" St Nilus appris l'emplacement de cette île des gens qui lui rendaient visite. Quand il est arrivé là, il a été étonné par sa beauté.

       L'île, au milieu du lac, a été recouverte par une forêt dense. Saint Nil trouve une petite colline et creuse une grotte, et après un moment il a construit une cabane, dans laquelle il a vécu pendant 26 ans. Pour ses exploits de jeûne strict et l'immobilité [C'est à dire hésychia] il a ajouté un autre - il n'a jamais se coucha, mais se permettait seulement une sieste de lumière, en s'appuyant sur un ensemble prop dans le mur de la cellule.

        La vie pieuse du Moine a souvent réveillé l'envie de l'ennemi de l'humanité, qui se montre à travers l'action malveillante des habitants locaux. Un feu de quelqu'un de la forêt sur l'île où se trouvait la cabane du Saint, mais les flammes s'éteignirent de manière miraculeuse après avoir atteint la colline. Un autre temps des voleurs ont pénétrés dans la hutte. Le Moine leur dit : "Tout le trésor de mon trouve dans le coin de la cellule." Dans ce coin, une icône de la Mère de Dieu, mais les voleurs ont commencé à y chercher de l'argent et est devenu aveugle. Puis, avec des larmes de repentir, ils imploré le pardon.

       St Nil a effectué beaucoup d'autres miracles. Il serait refuser les cadeaux, si la conscience de celui qui le lui offrant était impur, ou si elles étaient dans l'impureté corporelle.

       Conscient de sa fin prochaine, saint Nil préparé une tombe pour lui-même. Au moment de sa mort, un higoumène d'un des monastères proches venus sur l'île et lui communiquait avec les Saints Mystères. Avant le départ du higoumène, St Nilus a prié pour la dernière fois, encenser autour des saintes icônes et de la cellule, et a rendu son âme au Seigneur le 7 Décembre, 1554. La translation de ses reliques saintes (maintenant vénéré à l'église de l'Icône de la Mère de Dieu "du signe" dans la ville de Ostashkova) a eu lieu dans l'année 1667, avec les jours de fêtes établies à la fois le jour de sa mort, et le 27 mai.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article