Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 avril 2012 6 21 /04 /avril /2012 21:46

    1015lucian-antioch.jpg    Le Hiéromartyr, Lucien Prêtre d'Antioche, est né dans la ville syrienne de Samosate. A douze ans, il a été laissé orphelin. Lucien a distribué ses biens aux pauvres, et se rendit à la ville d'Edesse auprès du confesseur Macaire, sous la direction de qui il a diligemment lu l'Ecriture Sainte et appris la vie ascétique. Pour sa piété et son zèle pour la propagation du Christianisme parmi les Juifs et les païens, Lucien a été faite un Prêtre.

         À Antioche, Sainte-Lucie a ouvert une école où de nombreux étudiants réunis. Elle leur a appris à comprendre les Saintes Écritures, et comment vivre une vie vertueuse. St Lucien s'occupa de l'enseignement, et il a corrigé le texte grec de la Septante, qui avait été endommagé en plusieurs endroits par des copistes et par les hérétiques qui, délibérément, ont déformés afin de soutenir leurs faux enseignements. L'ensemble du texte grec de la Bible dont il a été corrigée caché dans un mur au moment de sa confession du Christ, et il a été constaté au cours de la durée de vie de St Constantin le Grand.

         Pendant la persécution de Dioclétien, Sainte-Lucie a été arrêtée et a été envoyée à la prison à Nicomédie, où pendant neuf ans, elle a encouragé d'autres chrétiens avec elle de rester fidèles à leur confession de Jésus-Christ, les exhortant à ne pas craindre les tortures ou de mort.

        St Lucien est mort en prison de nombreuses tortures terribles et de la faim. Avant sa mort, il voulait partager les Saints Mystères du Christ sur la fête de la Théophanie. Certains chrétiens qui lui ont rendu visite apportaient du pain et du vin pour l'Eucharistie. Le hiéromartyr, liés par des chaînes et couché sur un lit de tessons coupants, a été obligé d'offrir le sacrifice non sanglant sur sa poitrine, et tous les chrétiens-t-il en prison a reçu la communion. Le lendemain, l'empereur envoya des gens pour voir si le saint était encore en vie. St Lucian dit trois fois: «Je suis un chrétien», puis a rendu son âme à Dieu. Le corps du saint martyr fut jeté dans la mer, les dauphins, mais après trente jours a pu gagner le rivage. Les croyants révérence enterré le corps de l'Lucian très souffrance St.

         St Lucian a été à l'origine commémoré le 7 Janvier, le jour de sa mort. Plus tard, quand la célébration de la Synaxe de Saint-Jean-Baptiste a été nommé pour cette journée, la fête de Sainte-Lucie a été transféré au 15 Octobre. La date Octobre peut être associée à la dédicace d'une église qui a été construit à Antioche par Sainte-Hélène (21 mai) sur les saintes reliques de St Lucien.

         Bien qu'il ne soit un prêtre, tantôt St Lucian est représenté dans les vêtements d'un évêque. Le Guide pour les iconographes Stroganov a été publié en Russie en 1869, basée sur un manuscrit 1606. Il St Lucian est représenté vêtu d'un phelonion et tenant un Evangile. Il ne porte pas l'omophore d'un évêque, cependant. Un autre guide, le Podlinnik Litsevoy, stipule que St Lucian doit être représenté avec l'omophore.

        Il se peut que les Russes pensaient de St Lucien comme un évêque en raison de son importance pour l'Église, et c'est donc la façon dont ils l'ont dépeint. De même, St Charalampus (Février 10) est dépeint comme un prêtre dans les icônes grecques, et comme un évêque dans les icônes russes.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
21 avril 2012 6 21 /04 /avril /2012 21:42

     1015euthemius-new.jpg   Saint Euthyme le Nouveau de Thessalonique et du mont Athos, dans le monde a été nommé Nicétas, et il était originaire de la ville d'Ancyre en Galatie. Ses parents, Epiphane et Anna, ont conduit vertueusement la vie Chrétienne, et dès l'enfance leur fils était doux, pieux et obéissant. À l'âge de sept ans, il a été laissé orphelin et il est rapidement devenu le seul soutien de sa mère dans tous les domaines. Ayant entré au service militaire, Nicétas marié, sur l'insistance de sa mère. Après la naissance d'une fille, il a secrètement quitté la maison pour entrer dans un monastère. Pendant quinze ans, les vénérables Euthyme vécu la vie ascétique sur le mont Olympe, où il a appris les actes monastiques des Aînés.

         Le Moine est allé se réinstaller sur le mont Athos. Sur le chemin, il apprit que sa mère et son épouse étaient en bonne santé. Il les a informé qu'il était devenu un Moine, et il leur a envoyé une croix, en leur demandant de suivre son exemple. Sur le Mont Athos, il fut tonsuré dans le schéma Grande et a vécu pendant trois ans dans une grotte dans un silence total, aux prises avec les tentations. St Euthyme aussi vécu pendant une longue période comme un stylite, non loin de Thessalonique, instruire ceux qui viennent lui demander conseil et la guérison des malades.

          Le moine a nettoyé son esprit et le cœur à un point tel qu'il lui a été accordé des visions divines et des révélations. Au commandement du Seigneur, St Euthyme fonda deux monastères en 863 sur le mont Peristeros, non loin de Thessalonique, dont il a dirigé pendant 14 ans, avec le grade de Diacre. Dans une de ces sa femme et sa mère a reçu la tonsure monastique. Avant sa mort, il s'installe sur Hiera, une île du Mont Athos, où il reposait en 898. Ses reliques ont été transférées à Thessalonique. St Euthyme est appelé «le nouveau» pour le distinguer de St Euthyme le Grand (Janvier 20).

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
21 avril 2012 6 21 /04 /avril /2012 21:36

  1014martyrs-milan.jpg      Les Saints Martyrs Nazaire, Gervais, Protais et Celsius de Milan ont souffert sous le règne de l'Empereur Néron (54-68). St Nazaire (Fils de la chrétienne Perpétue et du Juif Africain) était né à Rome et a été baptisé par l'Evêque Linus. Dès sa jeunesse Nazaire a décidé de consacrer sa vie à la prédication du Christ et d'aider les chrétiens errants. Avec cette intention, il quitta Rome et est arrivé à Mediolanum (Milan).

       St Nazaire a rencontré Protais et Gervais, quand il était en visite dans la prison des chrétiens à Mediolanum. Il a tant aimé les jumeaux qu'il voulait souffrir et mourir avec eux. Le Souverain a entendu qu'il a été visiter les prisonniers, il a donc fait battre St Nazaire de verges, puis chassés de la ville.

        St Nazaire a allé en Gaule (La France moderne), et il y prêcha le christianisme avec succès et converti beaucoup de païens. Dans la ville de Kimel il a baptisé Celsius, le fils d'une femme chrétienne qui a confié son enfant à la sainte. Nazaire a soulevé le garçon dans la piété, et a acquis une fidèle disciple et collègue dans ses travaux missionnaires.

        Les païens ont jeté les saints à des animaux sauvages pour être mangés, mais les bêtes ne seraient pas les toucher. Ensuite, ils ont essayé de noyer les martyrs dans la mer, mais ils marchaient sur l'eau comme sur la terre ferme. Les soldats qui ont effectué les commandes étaient tellement surpris qu'ils eux-mêmes accepté le christianisme et libéré les saints martyrs.

        Saints Nazaire et Celsius se rendit à Milan et a visité Gervais et Protais de prison. Pour cela, ils ont été déférés devant Néron, qui a ordonné que Sts Nazaire et Celsius être décapité. Peu de temps après les saints frères Gervais et Protais ont également été exécutés. Les reliques de tous les quatre martyrs ont été volés par un chrétien, nommé Philippe, et ont été enterrés dans sa maison.

        Plusieurs années plus tard, pendant le règne de Théodose le saint empereur (408-450), saint Ambroise, évêque de Milan (7 Décembre), a découvert les reliques des saints Gervais et Protais par une révélation de Dieu.

        Sous le règne d'Arcadius et Honorius, saint Ambroise a également découvert des reliques des saints Nazaire et Celsius. Les saintes reliques, glorifiés par de nombreuses guérisons, ont été solennellement transférés à la cathédrale de Milan.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 23:36

Le document approuvé sur la base du Saint-Synode de l'Eglise Orthodoxe Russe 5-6 Octobre 2011 ( Journal № 123 ).

I. Dispositions générales

         Abbé (Abbesse), le monastère Diocésain nommé (Démis de ses fonctions) Patriarche de Moscou et de Toutes les Russies (Ci-après - le "Patriarche"), et le Saint-Synode de l'Eglise Orthodoxe Russe (Ci-après - le «Saint-Synode") comme un évêque Diocésain.


II. Procédure de soumission des propositions sur la nomination des candidats pour le poste de l'Abbé (Abbesse) monastère diocésain

A. L'Évêque Diocésain doit présenter au Patriarche et au Saint-Synode le rapport, demandant la nomination de l'abbé (Abbesse) du Ponastère avec les documents suivants

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 23:30

Moscou, 2 juin

 

   186814736.jpg      La situation autour du naufrage de la corvette Cheonan survenu le 26 mars en mer Jaune sera au centre de l'entretien jeudi à Moscou entre le chef adjoint de la diplomatie russe Alexeï Borodavkine et son homologue sud-coréen Wi Song-nak, a annoncé mercredi à RIA Novosti une source diplomatique.

         "Des négociations entre M.Wi, chef du département pour la paix et les échanges dans la péninsule Coréenne, et M. Borodavkine, vice-ministre russe des Affaires étrangères, auront lieu demain au ministère russe des AE à Moscou", a précisé l'interlocuteur de l'agence.

        La Corée du Sud affirme que sa corvette a été torpillée par un sous-marin nord-coréen et demande au Conseil de sécurité de durcir les sanctions contre Pyongyang. Pour appuyer ses dires, Séoul évoque l'enquête menée par des experts militaires de pays amis, dont les Etats-Unis. Un groupe d'experts russes se trouve à présent à Séoul pour se familiariser avec les résultats de l'enquête.

         La Corée du Nord nie catégoriquement être impliquée dans le naufrage du Cheonan et accuse pour sa part Séoul d'avoir "fabriqué les preuves" du prétendu torpillage de son navire.

         MM. Wi et Borodavkine, ont conduit les délégations de leurs pays à Pékin lors des négociations à Six sur la dénucléarisation de la péninsule Coréenne. L'année dernière, ces négociations réunissant les deux Corées, la Chine, les Etats-Unis, le Japon et la Russie ont été interrompues par Pyongyang en signe de protestation contre les sanctions décrétées par le Conseil de sécurité de l'Onu.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 23:27
   panneaufric.jpg     André WOJCIECHOWSKI
Député de la Moselle
Maire de la Ville de Saint-Avold
Saint-Avold, le 23 mai 2011
à
Monsieur Claude GUEANT
Ministre de l’Intérieur et de l’immigration
Place Beauvau 75800 PARIS
          Monsieur le Ministre,
Cela fait très longtemps que je vous apporte mon soutien fort, mais je ne comprends pas pourquoi tant d’obstination sur la politique de sécurité routière, pourquoi vous laisser manipuler à ce point.
Faut-il réellement perdre les prochaines élections ?….après la Lorraine qu’on abandonne, le régime minier qu’on supprime, voilà la sécurité routière qu’on met en avant avec des mesures ridicules.
Plutôt que de mettre en avant les efforts réalisés et oui les actions déjà réalisées ce n’est pas rien, voilà que l’on remet en place la machine à perdre, pourquoi ?
La politique de « sécurité routière » n’est pas dictée par une quelconque volonté de réduire une cause de mortalité en France.
La politique ultra-répressive, dont tous les citoyens font les frais - sauf les élites administratives qui circulent avec des véhicules officiels avec chauffeurs, évidemment – est uniquement dictée par :

 

■ Le souhait du gouvernement de générer, le plus facilement possible et le plus efficacement possible, des rentrées fiscales additionnelles. C’est bien cette logique du volume et du chiffre qui a présidé à l’installation des systèmes automatisés et déshumanisés de sanction…La localisation de ces systèmes et leurs implantations témoignent également du soin apporté au « business plan » de ces machines à « fric » modernes. Convenez Monsieur le Ministre, que vous ne trouverez aucune cabine de contrôle de vitesse devant un hôpital ou une école…normal : elles ont toutes été installées en pleine ligne droite, sur des routes à plusieurs voies, voire des autoroutes, c’est-à-dire là où les accidents sont les plus rares. Devrais-je vous rappeler que moins de 8% des morts sur la route se tuent sur des voies dites « rapides » ou « autoroutes » ?
Mais c’est tellement plus simple de prendre un automobiliste en excès de vitesse sur une portion roulante…et tellement plus lucratif d’en prendre plusieurs, chaque heure !
■ La complaisance avec laquelle le gouvernement se laisse dicter tout ou partie de sa conduite par des associations de victimes du type de la « Ligue contre la violence routière ». S’il est évident que l’émoi des familles de victimes ne doit pas rester sans écho, pour autant, doit-il constituer les fondements de la pensée du gouvernement ? Monsieur le Président, je livre à votre réflexion une question : si le gouvernement appliquait dans l’aérien le même mode de pensée manichéen et étroit, pensez-vous que vous continueriez à pouvoir vous déplacer en avion ? Tous les avions seraient cloués au sol ! La DGAC respecte l’émoi des familles de victimes, mais ne s’en laisse pas compter pour autant. Pourquoi les millions d’automobilistes sans histoire et respectueux devraient-ils subir les foudres des quelques « ayatollahs » de la répression routière ?
Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 23:11

Moscou, 2 juin

 

    186814537.jpg    Mikhaïl Youzhny, le dernier Russe en lice au tournoi masculin des Internationaux de France, a été éliminé mardi en quarts de finale par le Tchèque Tomas Berdych.

Youzhny, tête de série N°11, s'est incliné devant Berdych, tête de série N°15, sur le score de 6-3, 6-1, 6-2 en une heure et 54 minutes de jeu. Toutefois, Youzhny mène toujours 6 victoires à 5 face à Berdych.

Youzhny n'a pas réussi à égaler son meilleur résultat en Grand Chelem (demi-finales à l'US Open 2006). A Paris, il était le seul Russe en lice après la défaite de Teimuraz Gabashvili face à l'Allemand Jürgen Melzer (7-6 (6), 4-6, 6-1, 6-4) en huitièmes de finale.

Berdych, qui n'a perdu aucune manche au tournoi parisien, affrontera le Suédois Robin Söderling, tête de série N°5, dans sa première demi-finale d'un tournoi du Grand Chelem. Il est également le premier Tchèque à se qualifier pour les demi-finales de Roland Garros depuis 1992 où le Tchèque Petr Korda a atteint la finale.

Son prochain adversaire Robin Söderling a sorti le Suisse Roger Federer (1) en quarts (3-6, 6-3, 7-5, 6-4).

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 23:08

  thumb.small.Sihem_Habchi_mise_en_cause_Ni_putes_ni_soumises.jpg     Il est reproché à celle qui est à la tête de " Ni putes ni soumises " depuis quatre ans de ne se déplacer qu'en taxi sur le compte exclusif de l'association (" les factures peuvent atteindre 3 000 euros par mois ") et de se faire rembourser des frais de bouche et de téléphone de l'ordre de " 800 euros parfois pour un seul mois ". Elle est également accusée de népotisme...

Deux semaines de grève, un conseil d'administration de crise hier soir et un scandale : " Ni putes ni soumises " (NPNS) est traversée par une crise sans précédent. C'est un mail anonyme d'un certain " HarryPotter85202 " daté du 13 octobre qui a tout déclenché. Sur deux pages et demi dévoilées par Le Nouvel Observateur, la présidente de l'association, Sihem Habchi, est critiquée pour ses " conflits d'intérêt et mélange des genres ".

" Personne n'a réagi "

Il est reproché à celle qui est à la tête de " Ni putes ni soumises " depuis quatre ans de ne se déplacer qu'en taxi sur le compte exclusif de l'association (" les factures peuvent atteindre 3 000 euros par mois ") et de se faire rembourser des frais de bouche et de téléphone de l'ordre de " 800 euros parfois pour un seul mois ". Elle est également accusée de népotisme - deux de ses soeurs siègent au conseil d'administration- et d'avoir confié la refonte du site internet à son compagnon. Selon le corbeau, " Sihem Habchi confond (...) l'association avec son entreprise à elle ". Elle est également attaquée pour son engagement en politique. Elle a en effet rejoint l'équipe de campagne d'Arnaud Montebourg pour la primaire socialiste.

" On a d'abord essayé de changer les choses en interne, mais personne n'a réagi, au Conseil d'Administration comme ailleurs ", indique au Nouvel Obs Bouchera Azzouz, ancienne secrétaire générale de NPNS.

" Apaiser les choses "

Sihem Habchi se défend de son côté dans un droit de réponse publié dans l'hebdomadaire. " Ce mail (anonyme) grossièrement calomnieux et diffamatoire constitue une énième tentative de déstabiliser, au-delà de ma personne, l'association Ni putes ni soumises ", écrit-elle. "

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 23:04

   thumb.small.1_370.jpg      Pendant que Jean-Marie Le Pen et le FN paident pour la construction d'une grande mosquée à Marseille !

Un document confidentiel émanant de la sous direction de l’Information générale des Bouches-du-Rhône (ex renseignements généraux) sur les prières de rue à Marseille plaide pour la réduction du nombre de lieux de prière musulmans. Extraits :

        « Si rares sont les individus radicalisés au point de soutenir les jihadistes, le fondamentalisme aurait progressé au point de gagner la majorité de la population musulmane ».

Sur la mosquée de la rue Gaillard dans le 3e arrondissement :

         « Cette mosquée ne se veut que comorienne, lieu d’un islam empreint de tribalisme (…). D’évidence, l’existence de cet endroit est un obstacle direct à la bonne insertion des Comoriens dans l’espace marseillais, sorte de marginalisation volontaire ».

Sur les écoles coraniques mises en place par cette même communauté :

         « Loin d’éveiller les spiritualités et les esprits, cela les enferment encore davantage dans une boucle culturelle et accroît d’autant leur repli communautaire ».

Sur les musulmans dans leur ensemble :

         « Population fragilisée, peu informée et peu cultivée y compris sur les préceptes de sa propre religion, se retrouvant entre les mains d’imams auto-proclamés, guère plus compétents que leurs ouailles mais suffisamment charismatiques pour obtenir leur suivisme ».

« L’abondance de salles à Marseille est en majeure partie le reflet de divisions de tous ordres, obédientielles, aussi bien que nationalistes, ethniques voire affairistes qui opposent les musulmans marseillais».

Solution :  « reconcentrer les lieux de culte » ce qui

       « Permettrait une professionnalisation des imans, des économies d’échelles, forcerait les fédérations et les obédiences au consensus et éloignerait les intérêts extra-nationaux, facilitant en outre les rapports et l’observation par les partenaires institutionnels. Non pas plus de mosquées mais mieux de mosquées. »

        La solution est donc la « réduction » du nombre de mosquées à Marseille pour faciliter l’intégration d’une religion qui se vit « à côté de la société française », et ainsi limiter les prières de rue.

Michel Janva

Le Salon beige

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 21:07

Moscou, 2 juin

 

   186814497.jpg     Le président Dmitri Medvedev est sûr que les relations russo-italiennes pourraient se hisser à un niveau plus élevé, publie mercredi le site du Kremlin.

       "Je suis sûr que conjointement nous réussirons à augmenter le niveau de la coopération russo-italienne, à l'enrichir de nouveaux projets importants pour le bien de nos peuples", a insisté M. Medvedev.

         Selon lui, "les relations bilatérales russo-italiennes se développent aujourd'hui  dynamiquement dans un esprit d'amitié et de partenariat".

         Le président russe a mentionné l'élargissement de la coopération bilatérale entre les deux pays grâce à de nouvelles initiatives dans les domaines politique, économique, culturel et humanitaire.

         "L'organisation en 2011 de l'Année de la culture russe et de la langue russe en Italie et de l'Année de la culture italienne et de la langue italienne en Russie sera un exemple éloquent de cet élargissement", a souligné le président russe.

        Selon M.Medvedev, les deux Etats apportent une contribution importante à la résolution des différents problèmes actuels internationaux.

        Le 2 juin on célèbre dans la péninsule la Fête de la République Italienne. Le 2 juin 1946 le pays a aboli la monarchie avant de se doter d'institutions républicaines.

        Le président russe a félicité son homologue italien Giorgio Napolitano à l'occasion de la Fête nationale, rapporte le service de presse du Kremlin.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article