Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 janvier 2012 2 31 /01 /janvier /2012 19:31

   3046252223_2_3_3BBBeAgi.jpg     L'icône Potchaev de la Mère de Dieu est dans le Monastère Potchaev. Deux moines installés sur la colline où le Monastère se trouve maintenant dans l'année 1340. Un des moines est allé au sommet de la colline, après avoir prié, et soudain il a vu la Mère de Dieu debout sur une pierre et entourée de flammes. Il convoqua le l'autre Moine pour voir la merveille. Un troisième témoin de la vision a été le berger Ioann Bosoi. Il courut vers la colline, et les trois d'entre eux rendaient gloire à Dieu. La Très Sainte Theotokos laissé l'empreinte de son pied droit sur la pierre où elle avait tenu.

        En 1559 Neophytus Métropolitain de Constantinople, sur son voyage à travers la Volhynie, a visité la noble Anna Goiskaya vivant à la succession d'Orlya, non loin de Potchaev. Comme une bénédiction d'adieu il a quitté Anna avec une icône de la Mère de Dieu qu'il a apporté de Constantinople. Ils ont commencés à remarquer un rayonnement venant de l'icône. En 1597, Philippe le frère d'Anna a été guérie d'une maladie devant les yeux d'un Moine qui vivait sur la colline de Potchaev. Il a ensuite donné l'image miraculeuse au Moine. L'icône a été placée dans une église qui fut construite en l'honneur de la Dormition de la Très Sainte Theotokos. Un Monastère fut établi plus tard là-bas, et Anna Goiskaya fourni une grande partie de l'argent nécessaire pour la construction.

       Ce qui suit est l'un des comptes les plus célèbres de l'aide de la Reine du Ciel à travers son icône miraculeuse Potchaev.

       Un Moine du Monastère de Potchaev a été emmené en captivité par les Tatars. Tenu comme un esclave, qu'il pensait du Monastère Potchaev, ses choses saintes, les services divins, et le chant liturgique. En particulier, le Moine aspirait à être à Potchaev pour la prochaine fête de la Dormition de la Très Sainte Theotokos. Il a prié en pleurant la Mère de Dieu pour la délivrance de la captivité, et soudain, par les prières de la Sainte Vierge, les murs du donjon ont disparu, et le moine se trouva debout devant les murs du monastère Potchaev.

L'icône Potchaev est aussi célébrée le vendredi de la Semaine de Bright et le 23 Juillet.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
31 janvier 2012 2 31 /01 /janvier /2012 19:29

 3046249689_1_3_45a5oMe9.jpg        L'icône racine de la Mère de Dieu de Koursk "Du signe" est l'une des icônes les plus anciennes de l'Eglise Russe. Au XIIIe siècle, lors de l'invasion tatare, quand tout le royaume russe a été mis à la tribulation extrèmes, la ville de Koursk, ravagé par la Horde de Batu, est tombé dans la désolation.

       Un jour, dans les environs de la ville un chasseur a remarqué l'ancienne icône, couchée sur une face contre terre racine sur le sol. Le chasseur c'est levé et j'ai vu que l'image de l'icône a été similaire à l'icône de "Znamenie". Avec l'apparition de cette icône immédiatement apparut son premier miracle. Tout comme le chasseur leva la sainte icône de la terre, à droite, puis, à cet endroit où l'icône laïque, jaillissait une forte source d'eau pure. Cela s'est produit le 8 Septembre 1259. Le chasseur a décidé de ne pas laisser l'icône dans la forêt et s'est  installé sur le lieu de repos une petite chapelle ancienne, dans laquelle il a mis l'image nouvellement apparu de la Théotokos. Bientôt les habitants de la ville de Ryl'a ont entendu parler de cela, et étant dans l'emplacement qui n'est pas loin, ils ont commencé à visiter le lieu de l'apparence pour vénérer la nouvelle image sainte.

        Ils ont transféré l'icône pour Ryl'a et la mirent dans une nouvelle église en l'honneur de la Nativité de la Très Sainte Theotokos. Mais l'icône n'a pas rester longtemps là-bas. Elle disparut et revint à son ancien lieu de l'apparence. Les habitants de Ryl'a à plusieurs reprises la prirent et la portèrent à la ville, mais l'icône incompréhensible retourné à son ancien lieu. Tout le monde se rend alors compte que la Theotokos préféré le lieu de la comparution de son icône. L'aide spéciale accordée par la Mère de Dieu à travers cette icône est liée à des événements importants de l'histoire russe: avec la guerre de libération de la nation russe lors de l'incursion de Pologne-Lituanie en 1612, et le 1812 Patrie guerre. De l'icône plusieurs copies ont été faites, qui ont également été glorifié.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
30 janvier 2012 1 30 /01 /janvier /2012 18:28

Pekin, 25 mai

 

 186762505.jpg       Les armements américains livrés à Taiwan constituent l'obstacle majeur au développement des relations militaires entre la Chine et les Etats-Unis, a annoncé le chef-adjoint de l'Etat-major général de l'Armée populaire de libération chinoise Ma Xiaotian lors d'entretiens avec des hauts responsables américains, cité mardi par l'agence Chine nouvelle.

       "La partie américaine est pleinement responsable de la suspension des relations militaires entre la Chine et les Etats-Unis", a déclaré le responsable chinois lors d'un entretien avec  l'amiral américain Robert Willard, chef de la région militaire du Pacifique.

        A part les livraisons d'armes à Taiwan, les relations sino-américaines sont handicapées par l'activité croissante des navires et des avions américains cherchant  à recueillir des renseignements dans la zone économique exclusive de la Chine, a ajouté le chef-adjoint de l'Etat-major général chinois.

         L'entretien entre les hauts responsables militaires chinois et américains est une première depuis que Pékin a suspendu tout échange militaire bilatéral pour protester contre une vente d'armes américaines de 6,4 milliards de dollars à Taïwan, île de facto séparée de la Chine depuis l'avènement du pouvoir communiste sur le continent en 1949, que la Chine considère comme une province rebelle. Les Etats-Unis reconnaissent la souveraineté chinoise de Taiwan, tout en insistant sur leur droit à livrer des armements "défensifs" à l'armée taiwanaise.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
29 janvier 2012 7 29 /01 /janvier /2012 21:45

Moscou, 25 mai

 

 186762377.jpg      Les membres du Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement russe) ont qualifié mardi de politique la décision de la Cour européenne des Droits de l'Homme (CEDH) sur l'affaire de l'ancien combattant soviétique Vassili Kononov.

       "Cette décision ne repose pas sur les normes juridiques, et n'est dictée que par des motifs exclusivement politiques", lit-on dans le message adressé à M.Kononov par la présidence du Conseil de la chambre haute du parlement.

         La Grande chambre de la Cour européenne a satisfait l'appel de la Lettonie contre l'arrêt rendu antérieurement par la Petite chambre (première instance de la CEDH) qui qualifiait d'illégitime la condamnation de M.Kononov pour meurtre de civils.

        Les sénateurs signalent que le droit international n'admet pas de condamnation pour des actes qui n'étaient pas considérés comme criminels au moment de leur réalisation.

        "C'est un principe fondamental du droit international renfermé dans l'article 7 de la Convention européenne de sauvegarde des Droits de l'Homme et des Libertés fondamentales", stipule le message.

        Les sénateurs font remarquer que la décision de la CEDH "délie les mains des activistes de droite brûlant de déclencher des poursuites massives contre les anciens combattants de la Grande Guerre patriotique, en les accusant de crimes de guerre et de génocide".

        Par ailleurs, lit-on dans le document, la décision de la CEDH peut être interprétée comme une nouvelle tentative de revoir les décisions des Conférences de Ialta et de Potsdam, ainsi que du Tribunal de Nuremberg.

         En août 1998, l'ancien combattant soviétique avait été emprisonné sous l'accusation de génocide: un tribunal letton l'avait reconnu coupable de massacres de civils en Lettonie durant la Seconde Guerre mondiale.

        M. Kononov, qui dirigeait alors un détachement de résistants, affirme que ses hommes ont exécuté un groupe de collaborateurs en vertu d'une sentence rendue par un tribunal de la Résistance. Selon ses avocats, ces collaborateurs étaient coupables de massacres de nombreux résistants.

         M. Kononov a été libéré en avril 2000. Après avoir épuisé tous les recours en Lettonie, il a saisi, en 2004, la Cour européenne des droits de l'homme.

         La Cour lui a donné raison et condamné la Lettonie à lui verser 30.000 euros d'indemnités pour emprisonnement illicite. Riga a immédiatement interjeté appel et obtenu gain de cause.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
29 janvier 2012 7 29 /01 /janvier /2012 21:41

  thumb.small.893558468.jpg      Scandaleux : au lieu de tenter de résorber sa dette, le gouvernement grec vote la construction d'une mosquée... avec l'argent du contribuable européen!

"Le parlement grec vient de voter un projet controversé de construction d’une mosquée géante dans Athènes financé sur fond public.

       Le vote survient malgré les violences passées sous silence des milliers de musulmans d’Athènes dont le but est de faire pression sur le gouvernement afin qu’il cède à la construction d’une mosquée sous peine d’émeutes massives.

      Le vote du 7 septembre dont l’objet est d’accélérer la construction de la première mosquée dans Athènes – jusqu’ici la seule capitale européenne sans mosquée payée par les contribuables– a été entériné par 198 députés de gauche, du centre et de droite sur 300.

        Le plan de construction de la mosquée est prévu dans un projet de loi régularisant les constructions illégales existantes. Il prévoit de réaménager une ancienne base navale dans la zone industrielle de Votanikos près du centre d’Athènes"

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
29 janvier 2012 7 29 /01 /janvier /2012 21:39

 thumb.small.asterix_asterix_obelix2.jpg     C'est la théorie soutenue par Michel Serres, le philosophe et historien français, sur les ondes de France Inter dans sa chronique dominicale. Selon lui, les héros d'Uderzo et Goscinny incarnent la doctrine nazie et devraient éviter de passer entre toutes les mains.

Barbarie
Dans les albums de Goscinny et Uderzo, qui ne sont que "de revanches et de ressentiments; le ressentiment, je le tiens comme la peste de l'âme et la cause de mille maladies psychiques", les "conflits ne se règlent qu'à coups de poing" analyse-t-il. "Comme si la force physique était une solution à tous les problèmes et à tous les maux. Or le recours à la force physique, et à elle seulement, est un vrai signe de barbarie et de sauvagerie. Et l'homme (Homo) n'est devenu savant (sapiens) qu'en remplaçant la force pure par le droit.

        Pédagogie floue
En outre, selon lui, le recours à la potion magique encouragerait tout un chacun à se doper pour arriver à ses fins. "Cette potion magique, c'est de la drogue, une forme de dopage dont les toxicomanes sportifs abusent et dont ils peuvent parfois mourir. Les albums d'Astérix disent : "prenez de la potion magique, de la drogue, avant toute épreuve et vous serez assurés de l'emporter à coups de poings". Je ne suis pas sûr que cet éloge soit pédagogique et juridiquement correcte".

        Silence sur la culture
Enfin, troisième élément qui appuie les théories de Serre est le sort réservé au barde Assurancetourix à la fin de chaque album, où il y est bâillonné et pendu à un arbre. "L'image du poète pendu pendant les banquets de fête évoque irrésistiblement à mes yeux et oreilles la parole d'Hermann Göring, le dirigeant nazi, qui disait "quand j'entends parler de culture, je sors mon revolver". En mettant ces albums entre toutes les mains, vous ferez des adeptes de la force pure, de la drogue et des ennemis de la culture. C'est l'éloge du fascisme et du nazisme", conclut-il.

        Tintin met Astérix K.O.
Une analyse contredite par Michel Polacco avec qui il partage l'émission dominicale. D'ailleurs, le Post révèle que la citation serait non pas de Göring mais de Von Schirach. Par ailleurs, si littéralement, les aventures d'Astérix le Gaulois peuvent prêter à une certaine interprétation, les rattacher au mal du siècle dernier est une attaque déguisée envers leurs auteurs. Des propos qui étonnent à plus d'un titre, Serres étant un grand fan de Tintin, dont la double lecture des oeuvres a, elle aussi, fait allusion aux heures sombres de l'Histoire. (LS)
source : 7sur7.be

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
29 janvier 2012 7 29 /01 /janvier /2012 21:34

 thumb.small.escada.jpg      Civitas, vous le savez, dénonce avec vigueur deux spectacles obscènes et blasphématoires (Golgota picnic et Sur le concept du visage du fils de Dieu) en tournée en différentes villes de France à partir du 20 octobre prochain.

Nous avons déjà décrit le contenu de ces spectacles qui ne peut que susciter l'indignation de tout chrétien digne de ce nom.

Nous tenons également à faire la lumière sur les financements de ces spectacles.

Ainsi, concernant Golgota picnic, c'est dans le cadre du prestigieux "Festival d'automne" que ce spectacle blasphématoire se voit programmé. Un Festival d'automne qui compte de nombreux partenaires institutionnels (le Ministère de la Culture, le Ministère des Affaires étrangères et européennes, le Conseil Régional d'Île-de-France, la Mairie de Paris, Air France,...) et qui s'appuie également sur de généreux mécènes tels que la Fondation Pierre Bergé - Yves Saint Laurent, la société anonyme Baron Philippe de Rothschild, EDF, le Crédit Coopératif, Arte, etc. Autant de partenaires institutionnels et de mécènes qui nous diront ne pas intervenir dans la programmation de ce "Festival d'automne" mais dont nous doutons sérieusement qu'ils resteraient muets si cette programmation prévoyait un spectacle au contenu judéophobe ou islamophobe.

Dans un communiqué daté du 19 septembre, Mgr Podvin, porte-parole de la Conférence des Evêques de France, réagit à ce spectacle et lance un appel : "Ne demeurons pas impassibles !". C'est tout le sens de la riposte que Civitas organise : ne pas demeurer impassible devant l'offense infligée au Christ. Relayez notre pétition qui rassemble déjà près de 30.000 signataires, allez sur le site défendonslechrist.org. Rejoignez-nous à la grande manifestation nationale contre la christianophobie organisée le samedi 29 octobre prochain à Paris (rdv à 18h place des Pyramides). Et faîtes connaître votre mécontentement (de façon ferme mais correcte) aux organisateurs, partenaires institutionnels et mécènes de ce Festival d'Automne à Paris qui programme cet infâme Golgota picnic.

 

       Festival d'Automne à Paris

156 rue de Rivoli - 75001 Paris

Tél : 01.53.45.17.00  -  info@festival-automne.com

Pascale Tabart, responsable des relations avec le public : p.tabart@festival-automne.com Delterme, contact presse : c.delterme@festival-automne.com

Christine

 

 

Partenaires institutionnels :

 

        Ministère de la Culture et de la Communication

3 rue de Vallois - 75033 Paris Cedex 01

Tél : 01.40.15.80.00 - point-culture@culture.gouv.fr

tuan.luong@culture.gouv.fr

 

        Institut français

"opérateur du Ministère des Affaires étrangères et européennes pour l'action extérieure de la France", à statut d'établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC) et dont le président est M. Xavier Darcos.

1 bis avenue de Villars - 75007 Paris

Tél : 01.53.69.83.00  -  Fax : 01.53.69.33.00

info@institutfrancais.com

 

        Conseil Régional d'Ile-de-France

33 rue Barbet de Jouy - 75007 Paris

Tél : 01.53.85.53.85 - elisabeth.henry@iledefrance.fr

antoine.cassan@iledefrance.fr

 

       Mairie de Paris

29 rue de Rivoli - 75004 Paris

Tél : 3975 (prix d'un appel local)

 

       Air France

45 rue de Paris - 95747 Roissy CDG Cedex

Tél : 01.41.56.78.00

mail.revuedepresse@airfrance.fr

 

Mécènes :

 

        Fondation Pierre Bergé - YSL

5 avenue Marceau - 75116 Paris

info@fondation-pb-ysl.net

 

        Baron Philippe de Rothschild S.A. (dirigée par Philippine de Rothschild)

Rue de Grassi  -  33250 Pauillac

Tél : 05.56.73.20.20

 

        ARTE

4 quai du Chanoine Winterer  -  CS 20035  -  67080 Strasbourg Cedex

Tél : 03.88.14.22.55

 

 

         Spectacles christianophobes : déjà plus de 6.000 mails reçus par le Théâtre de la Ville
Votre mobilisation est bien réelle. Si vous êtes déjà plus de 28.000 à avoir signé la pétition pour réclamer la déprogrammation des spectacles christianophobes que sont Golgota picnic et Sur le concept du visage du fils de Dieu, vous êtes également très nombreux à prendre la peine d'envoyer un courriel personnalisé ou de téléphoner aux théâtres concernés, comme nous vous le demandions. Dans le journal METRO, Lydia Gaborit, responsable des relations avec le public du Théâtre de la Ville, déclare : "Nous avons déjà reçu plus de 6.000 mails !" et ajoute "Le premier jour de l'opération, on a reçu tellement de coups de fil qu'on a pas pu travailler".

Les médias n'ont cessé ces derniers mois de s'extasier devant les "indignés". Cette fois, ce sont les chrétiens qui témoignent de leur indignation ! Continuez ! Il faut obtenir l'annulation de ces spectacles obscènes et antichrétiens.

 

 

        Tracts, autocollants, affiches et feuilles de pétition sont disponibles auprès de notre secrétariat :

01.34.11.16.94 - secretariat@civitas-institut.com

 

         Samedi 29 octobre à 18h à Paris : grande manifestation nationale contre l'antichristianisme

http://francejeunessecivitas.hautetfort.com/archive/2011/09/10/titre-de-la-note.html

. Aidez financièrement Civitas à assumer le coût important de cette mobilisation à travers toute la France jusqu'en décembre (dons en partie déductibles fiscalement).

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
29 janvier 2012 7 29 /01 /janvier /2012 18:38

Moscou, 25 mai

 

  186761345.jpg      L'Union soviétique a eu au minimum deux chances d'éliminer Hitler, mais Staline s'y est opposé, redoutant une paix séparée entre l'Allemagne et les Alliés, a annoncé mardi le général Anatoli Koulikov lors d'une conférence intitulée "Pages peu connues de la Victoire" tenue à Moscou.

        "Peu de personnes sont au courant de la décision prise en 1941 par les dirigeants de l'Union soviétique d'éliminer Hitler. Initialement, il avait été décidé de le faire en Russie, lorsque les troupes allemandes s'empareraient de Moscou. Plus tard, le projet de tuer  Hitler dans son Quartier Général a été mis au point, mais en 1943, Staline a pris la décision surprenante de l'annuler, redoutant qu'après la mort d'Hitler son entourage ne conclue un traité de paix séparée avec la Grande-Bretagne et les Etats-Unis, dont l'Union soviétique serait exclue.  Nous disposons de faits attestant que des négociations de paix séparée étaient bel et bien menées", a indiqué le général lors de la conférence d'historiens organisée  par l'académie militaire auprès de l'Etat-major général de l'armée russe.

Selon lui, la deuxième chance d'éliminer Hitler s'est présentée en 1944.

         "Nous avions mis au point le plan détaillé de l'opération, suivi une fois de plus du veto de Staline. C'était d'autant plus dommage qu'une personne avait été spécialement formée pour cette opération, il s'agissait d'un homme qui s'était constitué tout exprès prisonnier auprès des nazis et jouissait de leur confiance. Ce coup avait toutes les chances de réussir", a déploré le général.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
29 janvier 2012 7 29 /01 /janvier /2012 18:25

 3046246845_2_3_P8jJdXkb.jpg      La Nativité de Notre Très Sainte Theotokos Dame et toujours Vierge Marie : La Très Sainte Vierge Marie est née à une époque où les gens avaient atteint un tel degré de décadence morale qu'il lui semblait tout à fait impossible de les restaurer. Les gens ont souvent dit que Dieu doit venir dans le monde pour restaurer la foi et ne pas permettre la ruine de l'humanité.

        Le Fils de Dieu a choisi de prendre sur la nature humaine pour le salut de l'humanité, et a choisi comme sa mère le Tout-Pure la Vierge Marie, qui seul était digne de donner naissance à la source de pureté et de sainteté.

       La Nativité de Notre Très Sainte Theotokos Dame et toujours Vierge Marie est célébrée par l'Église comme un jour de joie universelle. Dans le contexte de l'Ancien et du Nouveau Testament, la Très Sainte Vierge Marie est né en ce jour radieux, ayant été choisie avant les siècles, par la Divine Providence pour apporter sur le mystère de l'Incarnation de la Parole de Dieu. Elle se révèle comme la Mère du Sauveur du Monde, Notre Seigneur Jésus-Christ.

      La Très Sainte Vierge Marie est né dans la petite ville de Galilée, à Nazareth. Ses parents étaient les justes Joachim de la tribu du prophète David-Roi, et Anna, de la tribu du premier prêtre Aaron. Le couple était sans enfant, puisque Ste Anna était stérile.

 

      Ayant atteint la vieillesse, Joachim et Anna n'ont pas perdu Espoir en la miséricorde de Dieu. Ils avaient une foi forte que pour Dieu tout est possible, et qu'il serait en mesure de surmonter la stérilité d'Anna, même dans sa vieillesse, comme il avait déjà surmonté la stérilité de Sarah, l'épouse du patriarche Abraham. Saints Joachim et Anna ont promis de consacrer l'enfant que le Seigneur pourrait leur donner, au service de Dieu dans le Temple.

        L'infécondité est considérée parmi la nation hébraïque comme une punition divine pour le péché, et donc les justes Saints Joachim et Anne ont dû supporter l'abus de leurs propres compatriotes. Sur l'un des jours de fête au temple de Jérusalem, la personne âgée Joachim a apporté son sacrifice à offrir à Dieu, mais le Grand Prêtre ne l'accepterait pas, le considérant comme indigne d'être car il n'avait pas d'enfant.

         Saint-Joachim dans le profond chagrin alla dans le désert, et là il priait avec larmes au Seigneur pour un enfant. Ste Anna pleura amèrement quand elle a appris ce qui s'était passé au Temple de Jérusalem. Jamais une seule fois elle porte plainte contre le Seigneur, mais plutôt elle a prié pour demander la miséricorde de Dieu sur sa famille.

 

        Le Seigneur a accompli ses pétitions lorsque le couple pieux avait atteint jusqu'à l'extrême vieillesse et s'est préparé par la vie vertueuse pour une sublime vocation : être les parents de la Très Sainte Vierge Marie, la Mère future du Seigneur Jésus-Christ.

       L'Archange Gabriel apporté Joachim et Anne le message joyeuse que leurs prières ont été entendues par Dieu, et d'eux serait née une fille la plus bienheureuse Marie, par qui viendrait le salut de tous le monde.

        La Très Sainte Vierge Marie a dépassé dans la pureté et la vertu, non seulement toute l'humanité, mais aussi les anges. Elle était la manifestation du temple vivant de Dieu, l'Église chante dans ses hymnes de fête: «la Porte de l'Est ... porter le Christ au monde pour le salut de nos âmes» (Stikhera 2ème: "Seigneur, j'ai pleuré», Tonalité 6).

       La Nativité de la Mère de Dieu marque le changement de l'époque où les grandes promesses et réconfortante de Dieu pour le salut de la race humaine de l'esclavage du démon sont sur le point d'être remplies. Cet événement a apporté à la terre la grâce du Royaume de Dieu, un Royaume de la Vérité, la piété, la vertu et la vie éternelle. La Théotokos est révélé à tous de nous par la grâce comme un intercesseur miséricordieux et mère, à qui nous avons recours avec une dévotion filiale.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
29 janvier 2012 7 29 /01 /janvier /2012 18:21

  3045546931_2_3_zyNfwQTZ.jpg     Saint-Jean, Archevêque de Novgorod, est né à Novgorod des pieux Nicolas parents et Christina. Il passa son enfance dans un environnement calme et paisible.

 

        Après la mort de leurs parents, Jean et son frère Gabriel ont décidés d'établir un petit Monastère en l'honneur de l'Annonciation de la Très Sainte Mère de Dieu avec leur héritage.

        Au début, ils ont construit une église en bois, mais quelque temps plus tard ils ont aussi construit une église en pierre. Leurs bonnes intentions n'ont pas été sans difficultés. Avant ils ont terminés la construction du temple de pierre, les frères ont totalement épuisés leurs moyens. Seule leur foi inébranlable et la vie les ont inspirés pour continuer ce qu'ils avaient commencé. Ils se sont tournés de l'aide pour à la reine du ciel, pour le compte duquel cette matière agréable à Dieu a été commencé.

       En raison de leur foi inébranlable et son zèle, elle manifeste sa miséricorde pour eux. Elle leur a dit dans un rêve que tout le nécessaire pour l'achèvement du temple seraient fournis. Le lendemain matin, les frères ont vu un beau cheval chargé de deux sacs d'or. Personne n'est venu pour elle, et quand les frères enlevé les sacs, le cheval a disparu. C'est ainsi que la Mère de Dieu de fournir pour le monastère.

        Après achèvement de la construction monastère, sous la protection de la Mère de Dieu, les frères étaient habillés dans le schéma monastique. Saint-Jean a pris le nom d'Elias, et de St Gabriel Grégoire a pris la dénomination.

        Les chroniques parlent de Saint-Jean étant nommé évêque sous les entrées pour les 1162 années. Sa première lettre archpastoral a été adressée au clergé de son diocèse. Il a été rempli avec un souci attachant sur son troupeau, écrite dans un esprit de conseils paternels: «Il a plu à Dieu et la Très Sainte Theotokos, grâce à vos prières, que moi, un simple homme, ne devrait pas refuser cette haute fonction, dont je suis indigne. Puisque vous avez vous-mêmes m'ont encouragé à ce service, maintenant, écoutez-moi ... "

        Le saint a parlé de la vocation du pasteur. Il est préoccupé par ses brebis, il a non seulement chastizes, mais aussi guérit ceux qui mènent une vie de péché. «Au début de mon discours, je vous demande de ne pas être trop attaché à ce monde, mais plutôt être instructif pour les gens. Regarde tout d'abord, qu'ils ne se livrent à l'ivresse. Vous savez vous-mêmes, que grâce à ce vice le plus de tous, non seulement les gens simples périssent, mais nous aussi. Lorsque vos enfants spirituels viennent à vous en repentir, puis les questions avec douceur. Il n'est pas convenable d'imposer penances.Do dures dédaigne pas la lecture de livres, car si nous ne sommes pas commencer à faire cela, alors ce qui va nous distinguer des simples gens non scolarisés? ... Ne pas imposer aux pénitences orphelins .... Que tout soit convenable, pour le joug du Christ doit être la lumière. "

        En l'an 1165 St-Jean a été élevée à l'archevêque (à partir de ce moment de la cathedra Novgorod est devenu un archevêché).

       L'hiver de 1170 a été un moment très difficile pour Novgorod. Les forces de Souzdal avec leurs alliés assiégèrent la ville pendant deux jours, puisque le peuple de Novgorod n'accepterait pas le prince Sviatoslav. Ils ont également pris l'hommage impôt du district de la Dvina qui n'a pas été soumis à eux.

       Dans le chagrin du peuple de Novgorod prié Dieu et la Très Sainte Theotokos pour le salut de la ville. Le troisième soir, alors qu'il était en prière devant l'icône du Sauveur, Saint-Jean a entendu une voix lui ordonnant d'aller à l'église du Sauveur sur Il'ina rue, de prendre l'icône de la Très Sainte Mère de Dieu et de le réaliser aux murs de la ville.

       Dans la matinée, le saint dit au peuple sur la commande et envoyé son diacre avec le clergé de l'église du Sauveur de l'icône. Entrant dans l'église, l'archidiacre se prosternèrent devant l'icône et je voulais le prendre, mais l'icône ne voulait pas bouger. L'archidiacre rentra à l'archevêque et lui dit ce qui s'était passé.

       Puis le saint avec toute l'assemblée est allé à l'église Il'ina et sur leurs genoux ont commencé à prier devant l'icône. Ils ont commencé à chanter une Molieben, et après l'Ode à la sixième kontakion «Protectrice des chrétiens," l'icône elle-même déplacé de l'endroit. Les gens avec des larmes crié: "Seigneur, aie pitié!"

        Puis Saint-Jean a pris l'icône et en collaboration avec deux diacres le porta à l'enceinte de la ville. Les gens de Novgorod ont vu leur destin, pour les forces de Souzdal et de leurs alliés étaient prêts à piller. Dans la sixième heure de l'assaut a commencé, et les flèches tombaient comme la pluie. Puis l'icône a tourné son visage vers la ville, et des larmes coulaient des yeux de la Très Sainte Mère de Dieu, dont le saint recueillies sur son phelonion.

 

         Des ténèbres couvraient les forces de Souzdal, ils sont devenus incapables de voir et ils retombèrent dans la terreur. Cela s'est produit le 25 Février, 1170. Saint-Jean a établi un jour de fête solennelle pour Novgorod, le signe de la Très Sainte Theotokos (Novembre 27).

        L'armée de Souzdal infligé des dommages importants à la région de Novgorod. Ici aussi, les archpastor ne pas rester sur la touche. Il a montré de la sollicitude paternelle pour les ménages souffrent de la faim dévastée, et il a distribué une aide aux orphelins. Tout comme les autres hiérarques russes, il se calma et apaisée de la guerre intestine dans beaucoup de souffrance Rus par ses prières et ses vertus. En 1172, le archpastor voyagé à Vladimir pour réconcilier le prince Andrew Bogoliubsky avec les gens de Novgorod.

         Le saint, non seulement partagée dans l'adversité de son peuple, mais surtout il s'est intéressé à leur éveil spirituel. Saint-Jean a consacré beaucoup d'attention aux conversations spirituelles, qui sont souvent produits dans le cercle du clergé et les laïcs. Il ya préservé environ 30 de ses instructions concernant le baptême, la confession, la sainte Eucharistie.

         Son orientation pour les Moines est rempli de grandeur spirituelle: «Une fois avoir suivi après le Christ, que les moines actualisers de la vie spirituelle par la Croix doivent vivre dans des lieux solitaires, distincte de gens du monde Laissez-les voler rien pour eux-mêmes, et laissez-les être entièrement. consacrée à Dieu. Un moine doit toujours être un moine, à chaque fois et à chaque endroit, tant en endormi et éveillé, il doit préserver la mémoire de la mort, et être décharné dans la chair. "

 

        "Pas pour tout le monde ne le monastère servir de thérapie pour l'amour sensuel, tout comme le silence est de la colère, et non pour l'argent avidité, et le tombeau est pour l'avarice. Vie monastique et la vie mondaine sont incompatibles, tout comme on ne serait pas harnais de chameau et à cheval ensemble. Le moine se plie son cou sous le joug du Créateur et doit tirer la charrue dans la vallée de l'humilité, afin de multiplier le blé fine par la chaleur de l'Esprit donne la vie et à semer les . germes de la raison de Dieu La robe noire n'est pas son propre maître; être comme des dieux, prenez soin de ne pas pourrir dans ressemblance avec des personnes, ni chute de la hauteur comme Lucifer ... pour la fierté hautaine provient de la gloire humaine ».

       Les pouvoirs spirituels du saint de grâce étaient inhabituelles. Pour sa simplicité d'âme et la pureté du cœur de Dieu lui donna le pouvoir contre les démons. Une fois, quand le saint priait la nuit, selon sa coutume, il a entendu quelque chose d'éclaboussures de l'eau dans le lavabo. Voyant qu'il n'y avait personne à côté de lui, le saint s'est rendu compte que cela était un démon essayant de lui faire peur.

          Le saint fit le signe de la croix sur le lavabo et sobre du diable. Bientôt l'esprit du mal ne pouvait plus supporter la prière du saint, dont elle brûlée comme le feu, et il a commencé à mendier pour être libéré de la vasque. Le saint était agréable, mais a ordonné au démon de le porter de Novgorod à Jérusalem pour le Sépulcre du Seigneur et à l'arrière, le tout en une nuit. Le démon rempli de commande du saint, mais lui a demandé de ne pas raconter au sujet de sa honte.

       Dans une de ses conversations, le saint dit à ses ouailles qu'il connaissait un homme qui a visité la Terre Sainte en une nuit. La vengeance de l'esprit du mal ne fut pas longue à venir. Il a commencé à répandre des choses les femmes dans sa cellule. Une fois, quand les gens s'étaient rassemblés dans la cellule Saint-Jean, le diable lui-même transformé en une femme qui courait en face d'eux comme si fuyant la cellule.

 

       Le saint a entendu le vacarme et doucement demanda: "Qu'est-il arrivé, mes enfants, ce qui est du bruit tout cela?" La foule indisciplinée, criant diverses charges de la vie perverse contre le saint, l'ont traîné à l'rivière Volkhov. Ils ont mis le saint sur un radeau et il a publié le long du courant de la rivière. Mais le radeau, contrairement aux attentes, a navigué à contre-courant directement au monastère Saint-Georges hommes, trois verstes de Novgorod.

     Voyant cela, les gens avaient honte et avec des pleurs et des cris ils sont allés le long de la rive, après le radeau, implorant le saint de leur pardonner et de retourner à la ville. Le cœur de la archpastor simple a été remplie de joie, non seulement pour lui, mais pour son troupeau: «Seigneur, ne compte pas ce péché contre eux!" il priait, et a accordé le pardon à tous.

 

       Cela s'est passé peu de temps avant la mort du saint. Sentant son approche, il a mis hors omophor le hiérarque et a pris le schéma avec le nom, Jean du même nom qu'il avait dans sa jeunesse. Il a nommé son frère, saint Grégoire (24 mai) comme son successeur. Le saint est mort le 7 Septembre 1186 et fut enterré dans l'église de la Sainte Sagesse.

         En 1439, les réparations étaient faites à la cathédrale de la Sainte Sagesse (Hagia Sophia) à travers le zèle de St Euthyme, dans la chapelle St portique de Jean le Précurseur, une pierre soudain lâche et craqué le couvercle de la tombe là debout. St Euthyme donna l'ordre de décoller les planches cassées par la pierre, et le temple fut rempli de parfum.

 

       Dans le tombeau, elles virent les reliques intact du saint, mais personne n'a été en mesure d'identifier qui était présent archpastor. Dans sa cellule, St Euthyme ferveur a commencé à prier pour que Dieu lui révèle le nom de ce saint.

       Cette nuit, un homme apparut devant lui, vêtu des habits d'un hiérarque, et a dit qu'il était archevêque John, qui a été trouvé digne de servir le miracle de la Très Sainte Theotokos en l'honneur de Sa Inscription.

        «Je vous annonce la volonté de Dieu", a poursuivi le saint, «pour célébrer la mémoire des princes archevêques et couché ici, le 4 Octobre, et je prierai le Christ pour tous les chrétiens." Sa mémoire est également célébrée à la Synaxe des hiérarques Novgorod le Février 10. En 1630, un jour de fête a également été établi pour Décembre 1.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article