Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 juin 2012 3 27 /06 /juin /2012 17:47

        Saint Ignace, Archimandrite des Grottes de Kiev : Dans le service général aux saints Grottes de Kiev, il dit de lui: «Ignace, pasteur monastique et guérisseur des malades, dans nos infirmités-vous nous aider par votre révérence, donc nous permettre d'offrir chanson de louange à la mémoire de votre "(Ode 1 de la Canon). Il fut enterré dans le FAR (Theodosiev) Caves, et sa mémoire est célébrée avec les Pères de ces grottes Extrême, le 28 Août. La commémoration de la St Ignace a été établi sur Décembre 20, car de son homonyme, le hiéromartyr le Théophore Ignace. Il ya aussi une autre commémoration: la Synaxe de tous les Pères de Grottes de Kiev sur le monastère, le deuxième dimanche du Grand Carême.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
27 juin 2012 3 27 /06 /juin /2012 17:42

  1220Ignatius-godbearer.jpg      Le Hiéromartyr Ignace le Théophore, était un Disciple de l'Apôtre et évangéliste saint Jean le Théologien, comme ce fut aussi Saint Polycarpe, Evêque de Smyrne (23 février). Saint Ignace était le deuxième Evêque d'Antioche, et son successeur est l'Evêque Euodius, apôtre des 70 (7 septembre).

        La tradition suggère que, lorsque Saint Ignace fut un petit garçon, le Sauveur l'embrassa et lui dit : «Si vous ne changez et ne devenez comme les petits enfants, vous n'entrerez pas dans le Royaume des Cieux» (Mt 18:3). Le saint a été appelé "Dieu-porteur" (Theophoros), parce qu'il a porté Dieu dans son cœur et priait sans cesse à lui. Il avait aussi ce nom parce qu'il a été tenu dans les bras du Christ, le Fils de Dieu incarné.

         Saint Ignace était un disciple de l'Apôtre Jean le Théologien, avec Saint Polycarpe de Smyrne. Comme évêque d'Antioche, saint Ignace fut zélé et ménagé aucun effort pour édifier l'Église du Christ. On lui attribue la pratique de chanter en chœur, (par deux chœurs) pendant les services religieux. Il avait eu une vision des anges dans le ciel en alternance chanter les louanges de Dieu, et divisé chorale de son église à suivre cet exemple. Dans le temps de la persécution, il était une source de force pour les âmes de ses ouailles, et était impatient de souffrir pour le Christ.

        Dans le 106 années de l'empereur Trajan (98-117), après sa victoire sur les Scythes, ont ordonné à tous de rendre grâce aux dieux païens, et de mettre à mort tous les chrétiens qui refusaient d'adorer les idoles. En l'an 107, Trajan qui est arrivé à passer à travers Antioche. Ici, ils lui ont dit que l'évêque Ignace ouvertement confessé le Christ, et enseignait aux gens à mépriser les richesses, pour mener une vie vertueuse, et de préserver leur virginité. Saint Ignace est venu volontairement devant l'empereur, afin d'éviter la persécution des chrétiens d'Antioche. Saint Ignace a rejeté les demandes persistantes de l'empereur Trajan à sacrifier aux idoles. L'empereur a alors décidé de l'envoyer à Rome pour être livré aux bêtes sauvages. St Ignace accepté avec joie la peine prononcée contre lui. Sa préparation pour le martyre a été attestée par des témoins oculaires, qui ont accompagné saint Ignace d'Antioche à Rome.

         Sur le chemin de Rome, le navire a navigué de Séleucie arrêté à Smyrne, où saint Ignace a rencontré son ami l'évêque Polycarpe. Le clergé et les croyants d'autres villes et villages se pressaient pour voir saint Ignace. Il a exhorté chacun à ne pas craindre la mort et de ne pas pleurer pour lui. Dans son épître aux chrétiens de Rome, il leur a demandé de l'aider par leurs prières, et de prier pour que Dieu lui renforcer dans son martyre imminent pour le Christ: "Je cherche celui qui est mort pour nous; je veux celui qui est ressuscité pour notre salut ... En moi, le désir a été cloué sur la croix, et aucune flamme du désir matériel est à gauche. Seule l'eau de vie parle en moi, en disant: «Hâtez-vous vers le Père."

        De Smyrne, saint Ignace est allé à Troas. Ici, il a entendu les nouvelles heureux de la fin de la persécution contre les chrétiens d'Antioche. De Troas, saint Ignace a navigué à Néapolis (en Macédoine), puis à Philippes.

       Sur le chemin de saint Ignace de Rome a visité plusieurs églises, l'enseignement et de guider les chrétiens là-bas. Il a également écrit sept épîtres: aux Églises d'Éphèse, de Magnésie, de Tralles, Rome, Philadelphie et Smyrne. Il a également adressé une lettre au Saint-Polycarpe, qui mentionne une collection des lettres de saint Ignace dans sa lettre aux Philippiens (Ch. 13). St Irénée de Lyon cite de la lettre de saint Ignace aux Romains (Contre les hérésies 05:28:04). Toutes ces lettres ont survécu jusqu'à nos jours.

        Les chrétiens romains rencontré saint Ignace avec une grande joie et une profonde tristesse. Certains d'entre eux espéraient empêcher son exécution, mais saint Ignace les a implorés de ne pas le faire. Agenouillé, il a prié avec les croyants de l'Eglise, pour l'amour entre les frères, et pour mettre fin à la persécution contre les chrétiens.

        Le 20 Décembre, le jour d'une fête païenne, elles ont conduit saint Ignace dans l'arène, et il se tourna vers le peuple : "Hommes de Rome, vous savez que je suis condamné à mort, non pas parce que d'aucun crime, mais à cause de mon l'amour de Dieu, par amour duquel je suis embrassé. Il me tarde d'être avec Lui, et moi-même lui offrir comme un pain de pur, fait de blé moulu fine fine par les dents des bêtes sauvages. "

        Après cela, les lions ont été libérés et le mirent en pièces, ne laissant que son cœur et quelques os. La tradition dit que sur le chemin de l'exécution, saint Ignace sans cesse répété le nom de Jésus-Christ. Quand ils lui ont demandé pourquoi il faisait cela, saint Ignace a répondu que ce nom a été écrit dans son cœur, et qu'il a avoué à ses lèvres celui qu'il portait toujours à l'intérieur. Lorsque le saint a été dévoré par les lions, son cœur n'a pas été touché. Quand ils coupé ouvrir le cœur, les païens ont vu une inscription en lettres d'or: «Jésus-Christ." Après son exécution saint Ignace est apparu à beaucoup de fidèles dans leur sommeil pour les réconforter, et certains l'ai vu à la prière pour la ville de Rome.

        L'audition d'un grand courage du saint, Trajan pensé du bien de lui et s'est arrêté à la persécution contre les chrétiens. Les reliques de saint Ignace ont été transférés à Antioche (Janvier 29), et sur Février 1, 637 ont été retournés à Rome et placé dans l'église de San Clemente.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
27 juin 2012 3 27 /06 /juin /2012 17:37

  1225nativity14.jpg     L'Avant fête de la Nativité du Seigneur commence le 20 Décembre. A partir de maintenant, la plupart des hymnes liturgiques seront concernés par la naissance du Sauveur. Beaucoup d'hymnes de l'Eglise de cette période sont des versions légèrement modifiées des hymnes de la Semaine Sainte.

         Du 20 au 23, nous chantons le tropaire (Mode 4) :

"Préparer, O Bethléem, pour Eden a été ouvert à tous. Parez-vous, ô Ephratha, de l'Arbre de Vie des fleurs sortent de la Vierge dans la grotte. Son ventre est un paradis spirituel planté avec le fruit divin, si nous mangeons de celui-ci nous allons vivre pour toujours et ne pas mourir comme Adam le Christ va venir pour restaurer l'image qu'Il a faite dans le début "..

         Nous avons aussi chanter le Kontaion (Ton 3)  «Aujourd'hui, la Vierge vient à la grotte où elle donnera naissance passé la compréhension de la Parole de toute éternité. Réjouis-toi, ô univers, quand les nouvelles sont proclamés. Glorifie, avec les anges et les bergers, celui qui a choisi de se manifester comme un enfant nouveau-né, tout en restant le Dieu éternel. "

        À Vêpres de cette première journée de l'avant fête nous chantons, «Réjouissons-nous, ô peuple, le prefeast de la Nativité du Christ, laissez-nous élever nos esprits d'en haut, dans l'esprit de monter à Bethléem ...." (Stichère sur "Seigneur, je Appelez-le.")

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
27 juin 2012 3 27 /06 /juin /2012 17:34

   1219elias-murom-kievcaves.jpg     Saint Elias Ilya des Grottes, surnommé "Cordonnier", était de la ville de Mourom. La légende populaire l'identifie avec le célèbre guerrier héros Mouromets Elias, qui a fait l'objet de ballades russes et de Glière la Symphonie n ° 3.

         Saint-Elias est mort avec les doigts de sa main droite formée pour faire le signe de la croix dans la position acceptée, même aujourd'hui dans l'Eglise Orthodoxe : les trois premiers doigts ensemble, et les deux doigts ultrapériphériques replié sur la paume [par opposition à la Connexion de la Croix-utilisé par les "vieux"] Ritualistes. Au cours de la lutte avec le schisme Ritualiste Vieux (XVIIe-XIXe siècles). Cette information sur le saint servi comme une preuve puissante en faveur du positionnement actuel des doigts.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
27 juin 2012 3 27 /06 /juin /2012 17:31

   1219aglais-grigentios.jpg     Sainte Aglaida (Aglaé) était une femme riche Romaine, et exploite une relation immorale avec son esclave Saint-Boniface. Mais ils ont tous deux senti l'aiguillon de la conscience et qu'ils voulaient en quelque sorte être purifiés de leurs péchés. Et le Seigneur leur a accordé la possibilité de laver leurs péchés avec leur sang et pour finir leur vie dans la repentance.

      Aglaïda appris que celui qui garde les reliques des saints martyrs dans la maison et les vénère reçoit une grande aide pour gagner le salut. Sous leur influence, le péché est diminuée et la vertu l'emporte. Elle a organisé pour Boniface pour aller à l'Est, où il y avait une violente persécution contre les chrétiens, et elle lui a demandé de ramener les reliques de quelque Martyr, qui allait devenir un guide et de protecteur pour eux.

        Comme il sortait, Boniface se mit à rire et demanda: «Ma dame, si je ne trouve pas les reliques, et si je me souffrir pour le Christ, acceptez-vous mon corps avec respect?" Aglaida grondé, disant qu'il partait pour une mission sacrée, mais il n'a pas été la prendre au sérieux. Boniface médité ses paroles, et pendant tout le voyage, il a pensé qu'il était indigne de toucher les corps des martyrs.

        En arrivant à Tarse, Boniface témoin des souffrances des martyrs et son cœur a été changé. Il a crié, "Je suis aussi un chrétien." Il a été arrêté, torturé, et mis à mort, puis les esclaves pris son corps à Aglaida à Rome.

        A la veille de leur arrivée un ange apparut à Aglaida dans son sommeil et lui dit de se préparer à recevoir son ancien esclave, devenu le frère et compagnon de service des anges. Aglaida a convoqué les membres du clergé, et elle a reçu les saintes reliques avec une grande révérence. Puis elle a construit une église sur le site de sa tombe et dédiée à la sainte martyre. Là, elle inscrit ses reliques, glorifié par de nombreux miracles. Après avoir distribué tous ses biens aux pauvres, elle se retira dans un monastère, où elle a passé quinze ans dans la repentance, puis elle s'est endormie dans le Seigneur. Elle a été enterrée à côté de St-Boniface. Les péchés de l'été emportée par son sang, l'autre a été purifié par les larmes et l'ascétisme. Tous deux ont été trouvés dignes de paraître sans tache devant notre Seigneur Jésus-Christ, Qui ne veut pas la mort du pécheur, mais qu'il se détourne de sa méchanceté et de vivre (Ézéchiel 33:11).

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
27 juin 2012 3 27 /06 /juin /2012 17:26

  1219Boniface.jpg      Le saint Martyr Boniface était l'esclave d'une femme riche jeune Romaine nommée Aglaïda et il a habité avec elle dans une cohabitation inique. Mais ils ont tous deux senti l'aiguillon de la conscience et qu'ils voulaient en quelque sorte à être purifiés de leurs péchés. Et le Seigneur leur a accordé la possibilité de laver leurs péchés avec leur sang et pour finir leur vie dans la repentance.

       Aglaida appris que celui qui garde les reliques des saints martyrs dans la maison et les vénère reçoit une grande aide pour gagner le salut. Sous leur influence, le péché est diminué et la vertu l'emporte. Elle a organisé pour Boniface pour aller à l'Est, où il y avait une violente persécution contre les chrétiens, et elle lui a demandé de ramener les reliques de quelque Martyr, qui allait devenir un guide et le protecteur pour eux.

       Comme il sortait, Boniface se mit à rire et demanda : «Ma dame, si je ne trouve pas les reliques, et si je me souffrir pour le Christ, acceptez-vous mon corps avec respect?" Aglaida grondé, disant qu'il partait pour une mission sacrée, mais il n'a pas été la prendre au sérieux. Boniface médité ses paroles, et pendant tout le voyage, il a pensé qu'il était indigne de toucher les corps des martyrs.

       En arrivant à Tarse, en Cilicie, Boniface a quitté ses compagnons à l'auberge et se mit à la place de la ville, où ils ont été torturer les chrétiens. Frappé par l'horrible bestiale tourments, et de voir les visages des saints martyrs radieuse avec la grâce du Seigneur, Boniface s'émerveillait de leur courage. Il les embrassa et baisa les pieds, leur demandant de prier qu'il pourrait être trouvé digne de souffrir avec eux.

       Le juge a demandé Boniface qui il était. Il répondit: «Je suis un chrétien», et a ensuite refusé de sacrifier aux idoles. Ils l'ont déshabillé et pendu la tête en bas, lui battait si fort que la chair est tombée de son corps, exposant l'os. Ils m'ont enfoncé des aiguilles sous les ongles, et enfin ils ont versé étain fondu dans sa gorge, mais par la puissance du Seigneur, il est resté indemne. Les personnes qui ont assisté ce miracle a crié, «Grand est le Dieu des chrétiens!" Puis ils ont commencé à jeter des pierres à la juge, puis ils se dirigent vers le temple païen, afin d'abattre les idoles.

        Le lendemain matin, quand les choses ont quelque peu calmé, le juge a ordonné que le saint martyr être jetés dans un chaudron de goudron bouillant, mais cela aussi causé la victime ne subisse aucun dégât. Un ange descendu du ciel et lui arrose comme il entra dans le chaudron. Le goudron fait déborder le chaudron, éclaboussant et en brûlant les tortionnaires eux-mêmes. Saint-Boniface a été condamné à la décapitation par l'épée. Sang et un fluide laiteux coulait de ses blessures. Voyant un tel miracle, environ 550 hommes croyaient en Jésus-Christ.

        Les compagnons de saint Boniface, dans l'attente pendant deux jours à l'auberge pour lui en vain, a commencé à chercher pour lui, pensant qu'il avait enivré quelque part. Au début, leur recherche a été sans succès, mais finalement ils sont tombés sur un homme qui avait été un témoin oculaire de la mort du martyr. L'homme a également amenés à l'endroit où le corps décapité laïcs. Compagnons St-Boniface en larmes supplia son pardon pour leurs pensées inconvenantes sur lui. Après avoir racheté les restes du martyr, ils les a ramenés à Rome.

       A la veille de leur arrivée un ange apparut à Aglaida dans son sommeil et lui dit de se préparer à recevoir son ancien esclave, devenu le frère et compagnon de service des anges. Aglaida a convoqué les membres du clergé, et elle a reçu les saintes reliques avec une grande révérence. Puis elle a construit une église sur le site de sa tombe et dédiée à la sainte martyre. Là, elle inscrit ses reliques, glorifié par de nombreux miracles. Après avoir distribué tous ses biens aux pauvres, elle se retira dans un monastère, où elle a passé quinze ans dans la repentance, puis elle s'est endormie dans le Seigneur. Elle a été enterrée à côté de St-Boniface. Les péchés de l'été emportée par son sang, l'autre a été purifié par les larmes et l'ascétisme. Tous deux ont été trouvés dignes de paraître sans tache devant notre Seigneur Jésus-Christ, Qui ne veut pas la mort du pécheur, mais qu'il se détourne de sa méchanceté et de vivre (Ézéchiel 33:11).

Nous prions à Saint-Boniface pour la délivrance de l'ivresse.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
27 juin 2012 3 27 /06 /juin /2012 16:49
Date de naissance :
27 décembre 1960
Date de coordination :
11 novembre 2001
Date de vœux :
20 juin 19851NOV_6124-copie-1.jpg
Jour du nom :
12 septembre
Pays :
Russie
Biographie :

         Il est né le 27 Décembre, 1960 dans Voronej. En 1978, il est diplômé de l'école secondaire en 1979-1981. il a servi dans l'armée Soviétique.

En 1981-1984. a étudié au Séminaire Théologique d'Odessa.

En 1984, il entra à l'académie Théologique de Moscou .

En Mars 1985 il a adopté un certain nombre de moines dans la laure de la Trinité-Saint-Serge .

Le 20 juin 1985, il fut tonsuré Moine, le 3 Juillet, ordonné au Diaconat, le 28 Août, 1986 - le Sacerdoce.

En 1988, il a obtenu un diplôme de théologie MDA.


26 mars 1988 il a été élevé au rang d'Abbé, le 29 Décembre, 1989 - au rang d'Archimandrite.

Le 19 Juillet 1988 il a eu l'obéissance de la Trinité-Saint-Serge Provost Lavra.

Le 11 novembre 2001 à Moscou Cathédrale du Christ Sauveur il a été consacré Evêque du Sud de Sakhaline et les îles Kouriles.

Le Saint-Synode du 24 Décembre, 2010 ( Journal № 120 ) l'a nommé Evêque de Kholmogorsky et d'Archange.

        Par Décision du Saint Synode des 27 et 28 Décembre 2011 ( Journal № 150 ) il a été nommé à la tête de la métropole d'Arkhangelsk. Le Synode a également demandé une gestion temporaire du diocèse nouvellement formé de Kotlas .

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
27 juin 2012 3 27 /06 /juin /2012 16:46

Grozny, 11 juin

 

 186885490.jpg      Le mercenaire arabe, ressortissant jordanien Yassir Amarat a été éliminé jeudi dans le district tchétchène de Vedensk (sud) lors d'une opération spéciale, a annoncé vendredi le président tchétchène Ramzan Kadyrov.

         "Le corps de Yassir Amarat a été retrouvé dans une forêt dans le district de Vedensk. Encore 8 rebelles ont été éliminés lors de cette opération dans les montagnes tchétchènes", a indiqué M.Kadyrov.

        L'opération spéciale, lancée le 8 mai, est organisée par le ministère de l'Intérieur de la république dans le sud de la Tchétchénie.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
27 juin 2012 3 27 /06 /juin /2012 16:35

Moscou, 11 juin

 

  186885416.jpg      L'ancienne numéro un mondiale, la Russe Maria Sharapova, a été la première à se qualifier pour les demi-finales du tournoi WTA de Birmingham, en Grande-Bretagne, doté de 220.000 dollars.

Sharapova, tête de série N°2, a dominé la Kazakhe d'origine bulgare Sesil Karatantcheva, issue des qualifications, sur le score de 6-2, 6-4. Leur match a duré 1 heures et 12 minutes.

En demi-finales, Sharapova affrontera la gagnante du match entre la Belge Yanina Wickmayer, tête de série N°3, et l'Américaine Alison Riske.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
27 juin 2012 3 27 /06 /juin /2012 16:31

 thumb.small.imagesCA8B50VC.jpg       Par Chantal Delsol : "le droit de blasphémer est à géométrie variable et il est malhonnête de prétendre le contraire."

Alors que les intégristes catholiques et musulmans sèment le scandale, la philosophe Chantal Delsol renverse la polémique: le droit de blasphémer est à géométrie variable et il est malhonnête de prétendre le contraire. Voici Mahomet caricaturé. Voici le Christ horriblement ridiculisé. Les croyants auraient tort de s'en révolter. Il n'y a pas de prêtres sans bouffons; et la grandeur d'une croyance est de souffrir ses bouffons: cela signifie qu'elle n'a pas besoin du monopole pour survivre. Au nom de la liberté d'expression, la parole même blasphématoire est, chez nous, toujours possible, disent les médias pour justifier ces outrages par la possibilité de pouvoir tout outrager.

Mais les choses sont beaucoup plus compliquées. Imaginons un dessinateur satirique qui s'amuserait à peindre un citoyen se torchant le derrière avec la Déclaration des droits de l'homme; à peindre des étrangers arrivant sur notre sol en crachant sur nous par principe; à peindre un couple homosexuel livré à la débauche et réclamant ouvertement d'adopter des enfants pour les sodomiser; ou encore, à peindre le camp d'Auschwitz sous des aspects burlesques et ridicules auxquels je n'ose pas penser. Croit-on que tout cela pourrait s'exposer tranquillement au nom de la liberté de la presse? Certainement pas. Tout aussitôt, l'ensemble des médias feraient taire l'importun, comme cela est arrivé il y a quelque vingt ans pour Fun Radio, qui, dans une outre-mesure adolescente, avait osé ricaner sur la Shoah.

Du sacré inviolable

Notre société abrite, quoi qu'elle dise, du sacré inviolable. Une part de sacré qu'il est interdit d'outrager; et des bouffonneries qui mènent au procès. On nous répète que le blasphème doit toujours être possible dans une société libre. Mais la loi contre l'homophobie est à elle seule une loi contre un blasphème! Et nous en avons bien d'autres. Cependant, nous interdisons certains blasphèmes, et non pas tous. Chacun sait bien, par exemple, que tout le monde (...) 

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article