Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 avril 2012 3 11 /04 /avril /2012 20:22

  thumb.small.news_3809.jpg      Les premiers résultats de l'enquête sur le suicide des agriculteurs, évalué à 400 par an par le ministère, seront disponibles "courant 2012.

La MSA a mis en oeuvre un plan de lutte, en partenariat avec l’Institut de veille sanitaire (InVS), qui doit établir des données fiables sur le suicide des agriculteurs, en croisant les données des certificats de décès avec les données administratives de la MSA.

"Les premiers résultats seront connus courant 2012", a indiqué à la presse son président, Gérard Pelhate, en début d'année pour les non salariés, puis courant 2012 pour les salariés agricoles.

"Avant on affichait le stress, le mal être. Maintenant, vu l'environnement, le mot de suicide existe, il est prononcé, et nous avançons sur ce sujet", a-t-il développé.

"Nous avons une meilleure connaissance de la réalité des suicides dans le monde agricole", a-t-il ajouté.

La MSA a également rappelé son intention de mettre en place un dispositif d'accueil téléphonique qui s'appuiera sur l'expertise des différentes associations pilotées par l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (INPES).

"On veut généraliser le dispositif d'écoute pour les agriculteurs en détresse, les amener ainsi que leurs familles à s'ouvrir sur ces réseaux", a précisé M. Pelhate.

Les caisses de la MSA instaurent par ailleurs des cellules pluri-disciplinaires de prévention, constituées de travailleurs sociaux, médecins du travail ou des services de recouvrement. Leur but: répondre aux difficultés des assurés en situation de fragilité, les détecter et les accompagner, dit la MSA.

Fin mars, le ministre de l'Agriculture Bruno Le Maire avait exprimé sa volonté de s'attaquer au "tabou" du suicide des agriculteurs.

Importé par 20minutes.fr
Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
11 avril 2012 3 11 /04 /avril /2012 20:18

  thumb.small.Big_Carved_Crucifix.jpg     Janusz Palikot,ancien magnat de la vodka, dont le parti - le Mouvement de Palikot - est devenu la troisième force politique de Pologne à l'issue des élections de dimanche, milite pour le retrait de la croix dans le cadre d'une campagne destinée à réduire l'influence de l'Eglise catholique.

Janusz Palikot, chef d'un nouveau parti libéral et anticlérical, a réclamé jeudi le retrait d'un crucifix en bois du Parlement polonais, mais il s'est attiré une réaction glaciale du Premier ministre comme du principal parti d'opposition conservateur.

Cet ancien magnat de la vodka, dont le parti - le Mouvement de Palikot - est devenu la troisième force politique de Pologne à l'issue des élections de dimanche, milite pour le retrait de la croix dans le cadre d'une campagne destinée à réduire l'influence de l'Eglise catholique.

 

         Nombre de Polonais vénèrent l'Eglise pour le rôle qu'elle a joué dans le renversement du communisme il y a deux décennies avec le soutien de Jean Paul II, le "pape polonais". Mais dans les jeunes générations, de plus en plus de voix s'élèvent pour limiter son emprise sur la politique et la vie quotidienne.

 

        "Nous respectons le caractère religieux de la croix. C'est pour cela qu'on ne devrait pas l'impliquer dans des querelles d'ordre politique et qu'elle ne devrait pas être accrochée au Parlement", a déclaré Palikot lors d'une conférence de presse.

 

        Le parti de Janusz Palikot a ulcéré les Polonais conservateurs en militant pour l'avortement, les droits des homosexuels et la légalisation du cannabis. Parmi ses 40 députés fraîchement élus figurent le premier transsexuel et le premier homosexuel déclaré de la Diète (chambre basse).

 

         Le Premier ministre Donald Tusk, qui a obtenu un second mandat consécutif de quatre ans avec le soutien de sa Plate-forme civique (PO, droite libérale), a condamné sans ménagement les propos de Palikot, ancien député de la PO.

 

         "En débutant au Parlement par une guerre sur la croix, ils tournent en dérision leurs appels en faveur d'un pays fraternel", a dit Tusk.

 

       L'expression de "guerre sur la croix" renvoie à un conflit qui a eu pour enjeu l'an dernier un autre crucifix de bois placé devant le palais présidentiel après la mort du président Lech Kaczynski et de 95 autres personnes dans un accident d'avion survenu en 2010 près de la ville russe de Smolensk.

 

        Les autorités avaient transféré le crucifix au bout de plusieurs semaines près d'une église voisine malgré la colère de partisans du défunt président et de son frère jumeau Jaroslaw Kaczynski, chef du principal parti d'opposition polonais, Droit et justice (Pis).

 

      Jaroslaw Kaczynski, dont la formation est arrivée en deuxième position dimanche dernier, a défendu jeudi la présence de la croix comme symbole de l'histoire et de la culture polonaises ancrées dans le christianisme.

 

         "Nous n'avons aucune raison d'avoir honte d'être catholiques. Chaque pays a sa tradition et ceux qui voudraient la détruire détruisent notre nation", a-t-il dit.

 

       S'il échoue, Palikot entend porter sa requête devant le tribunal constitutionnel et, en dernier lieu, devant la Cour européenne des droits de l'homme de Strasbourg. Reuters

 

Chris Borowski, Philippe Bas-Rabérin pour le service français

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
11 avril 2012 3 11 /04 /avril /2012 20:11

  thumb.small.2011_10_13T161846Z_01_APAE79C19BC00_RTROPTP_2_O.jpg     La plainte pour tentative de viol en 2003 déposée par Tristane Banon contre Dominique Strauss-Kahn a été classée sans suite pour motif de prescription, a annoncé jeudi le parquet de Paris, qui estime toutefois qu'il y a bien eu agression sexuelle.

Mais la prescription est de trois ans pour les faits d'agression sexuelle et toute poursuite contre l'ancien directeur général du FMI est désormais impossible de ce chef.

 

        Même si elle est de dix ans pour la tentative de viol, on ne peut la caractériser, et il est donc impossible d'ouvrir une information, ajoute le parquet.

 

         "Il apparaît que, s'agissant des faits reconnus par leur auteur, dont la connotation sexuelle n'est pas discutable, ceux-ci ne peuvent s'analyser autrement qu'en délit d'agression sexuelle", écrit le procureur Dominique Planquelle dans une lettre à l'avocat de Tristane Banon, David Koubbi, rendue publique par ce dernier.

 

      "DSK" avait reconnu devant la police début septembre avoir tenté en 2003 d'embrasser la jeune femme âgée aujourd'hui de 32 ans, une déclaration que le parquet interprète comme un aveu d'agression sexuelle.

 

Une des avocates de Dominique Strauss-Kahn, Frédérique Beaulieu, s'est étonnée de cette analyse.

 

         "Il n'y a pas eu d'agression sexuelle reconnue. (Tenter d'embrasser), ça ne s'appelle pas de mon point de vue, ni d'ailleurs du point de vue de la jurisprudence, une agression sexuelle", a-t-elle dit sur Europe 1.

 

David Koubbi a réagi de manière mitigée à la décision.

 

         "Cette décision du parquet, bien qu'insatisfaisante, constitue une première victoire pour Mademoiselle Banon puisqu'au terme de cinq mois d'une bataille acharnée, il est établi sans réserve que son dossier n'est pas 'vide' et que les faits qu'elle a dénoncés ne sont pas 'imaginaires'", dit-il dans un communiqué.

 

BANON ENTRE "DÉCEPTION" ET IMMENSE JOIE"

 

        Plus tard, devant la presse, il a indiqué que sa cliente hésitait entre "une déception et une immense joie", précisant que si la plainte avait été déposée dans les temps, Dominique Strauss-Kahn aurait été condamné.

 

         Tristane Banon, qui avait déposé plainte en juillet dernier, huit ans après les faits, a désormais la possibilité de se constituer partie civile et donc de demander une nouvelle analyse à un juge d'instruction, une démarche qu'elle avait annoncée par avance avant la décision du parquet.

 

Me David Koubbi a expliqué qu'il allait étudier cette possibilité avec elle, mais semble hésitant.

 

       "Dominique Strauss-Kahn aurait du être jugé pour ce qu'il a commis, il devra donc se satisfaire d'un statut d'agresseur sexuel non jugé lui permettant d'échapper à une condamnation pénale mais désormais pas à une suspicion légitime quant à son comportement vis-à-vis des femmes", dit-il dans son communiqué, où il ne parle pas de recours.

 

         L'ex-directeur général du FMI et ancien favori des sondages pour la présidentielle de 2012 est rentré des Etats-Unis le 4 septembre, après l'abandon des poursuites à New York dans une autre affaire d'agression supposée sur une femme de chambre.

 

        Tristane Banon affirme que Dominique Strauss-Kahn, qu'elle était venue interviewer en février 2003 dans un logement parisien dans le cadre de la rédaction d'un livre, s'est jeté sur elle et qu'elle n'a pu échapper au viol qu'après un pugilat.

 

      "DSK" l'a d'abord poursuivie en dénonciation calomnieuse, mais, entendu par la police début septembre, il a parlé de ses avances à Tristane Banon pour la première fois.

 

LES AVOCATS DE DIALLO "SATISFAITS"

 

       Le 29 septembre, les deux protagonistes ont été confrontés pendant environ deux heures au siège de la police, et ont maintenu leurs versions.

 

        Tristane Banon a ensuite fait part dans des médias de son "mépris" à l'endroit de son agresseur supposé. Elle sort cette semaine un livre intitulé "Le bal des hypocrites" où elle le qualifie de "cochon" et explique qu'il lui a "volé (sa) vie".

 

        L'enquête, où des dizaines de personnes ont été entendues, dont le favori de la primaire socialiste François Hollande, avait dès le départ peu de chances d'aboutir.

 

         Caractériser une tentative de viol suppose en effet juridiquement de démontrer un début d'exécution et de pouvoir établir que la tentative a échoué pour une raison indépendante de la volonté de l'auteur.

 

        Cette démonstration est compliquée, voire impossible, compte tenu de l'absence d'éléments matériels. Plusieurs personnalités du Parti socialiste ont donc estimé que l'affaire était utilisée, via le parquet qui est lié au pouvoir exécutif, pour perturber la campagne interne du principal parti d'opposition.

 

         Les avocats de la femme de chambre du Sofitel qui avait accusé Dominique Strauss-Kahn de tentative de viol en mai à New York ont la possibilité d'utiliser ce dossier pour nourrir le procès civil qu'ils préparent après l'abandon des poursuites pénales du aux mensonges de son accusatrice.

 

       Dans un communiqué publié vendredi, ils se sont déclarés "satisfaits" par la déclaration du parquet de Paris, tout en regrettant le classement sans suite.

Reuters

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
11 avril 2012 3 11 /04 /avril /2012 19:04

Le Caire, 1er juin

 

   186804571.jpg     La Ligue des États arabes se réunit mardi d'urgence au niveau des représentants permanents pour élaborer une position commune sur l'attaque israélienne contre la Flottille de la liberté, rapporte le correspondant de RIA Novosti.

La réunion aura lieu à l'initiative de l'Autorité palestinienne.

        Les commandos israéliens ont pris d'assaut lundi la "Flottille de la liberté" qui transportait vers la bande de Gaza des milliers de tonnes de cargaisons humanitaires. Six navires avaient à bord au moins 600 défenseurs des droits de l'homme, dans leur majorité des Turcs.

Selon les estimations différentes, le raid israélien a fait entre 9 et 19 morts et des dizaines de blessés.

         Parmi les passagers de la "Flottille de la liberté" figurent plusieurs représentants des pays arabes, y compris dix diplomates algériens, dont on ignore le sort.

Lundi la Ligue des États a condamné l'attaque israélienne, la qualifiant d'"acte terroriste".

        Amr Mahmoud Moussa, secrétaire général de la Ligue arabe, à son tour a mis en doute l'opportunité des négociations indirectes palestino-israéliennes actuellement en cours. La Ligue pourrait ainsi recommander à l'Autorité palestinienne de suspendre les contacts avec Israël.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
11 avril 2012 3 11 /04 /avril /2012 18:57

   1001.Sabbas-of-Vishera.jpg    Saint Sava de Vichera était le fils du noble, Jean Borozda, de Kashin. Dès l'enfance, le moine a été noté pour sa piété. Il a d'abord vécu la vie ascétique dans le monastère de Tver désert Savvino, où les frères l'a choisi pour être l'abbé.

        Fuyant les honneurs, Saint-Sava est allé au Mt. Athos, où il a travaillé sur la copie des annuaires de services. À son retour d'Athos, il a choisi un lieu solitaire à sept verstes de Novgorod, sur les rives de la rivière Vichera pour ses efforts ascétiques.

          Ici, avec la bénédiction de l'Archevêque Simon de Novogorod, le Moine a organisé un petit Monastère en l'honneur de l'Ascension du Seigneur en 1418. Saint-Sava mis en place un pilier à proximité du Monastère et a vécu comme un stylite. Il est décédé en 1461 à l'âge de 80 ans. Il a nommé comme son successeur son disciple, Andrew, qui était connu pour sa vie stricte et ascétique.

         La commémoration locale a été établie en vertu de l'archevêque de Novgorod Jonas (+ 1470), dans le cadre de la guérison de l'higoumène du monastère de Sava-Vichera. Mgr Jonas a ordonné une icône du moine être peint et d'un Canon composé. La glorification général église de Saint-Sava a eu lieu à Moscou du Conseil de 1549. Le service lui a été composée par hiéromoine Pacôme de la Serbie.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
11 avril 2012 3 11 /04 /avril /2012 18:52

  1001romanos.jpg      Saint Romain le Mélode est né au Ve siècle dans la ville syrienne d'Émèse de parents juifs. Après avoir déménagé à Constantinople, il est devenu un sacristain d'Eglise dans l'église de Sainte-Sophie. Le Moine a passé ses nuits seul à la prière dans un champ ou dans l'église des Blachernes au-delà de la ville.

          Saint-Romain n'était pas un lecteur de talent ou un chanteur. Une fois, à la veille de la Nativité du Christ, il a lu les versets Kathisma. Il a lu tellement mal qu'un autre lecteur a dû prendre sa place. Les membres du clergé ont ridiculisé Romanus, qui a été dévasté.

        Le jour de la Nativité, la Mère de Dieu apparut à la jeunesse de chagrin dans une vision tandis qu'il priait devant son icône Kyriotissa. Elle lui donna un rouleau et lui ordonna de le manger. Ainsi a-t'-il reçu le don de la compréhension, la composition et hymnographie.

        Ce soir-là à la veillée toute la nuit Saint-Romain a chanté d'une voix merveilleuse, son Kondakion d'abord :

«Aujourd'hui la Vierge donne naissance à l'Unique transcendant ..." Tous les hymnes de Saint-Romain sont devenus connu sous le nom kontakia, en référence au défilement de la Vierge. Saint-Romain a également été le premier à écrire sous la forme de l'oikos, qu'il incorporés dans la Veillée toute la nuit à ses lieux de résidence (en grec, «oikos»).

       Pour son zèle de service Saint-Romain a été ordonné diacre et devint professeur de chant. Jusqu'à sa mort, qui a eu lieu vers l'an 556, le Romain le Mélode hiérodiacre composé près d'un millier hymnes, dont beaucoup sont encore utilisés par les chrétiens pour glorifier le Seigneur. Environ quatre-vingts survivre.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
11 avril 2012 3 11 /04 /avril /2012 18:48

  1001ananiastheapostle.jpg    Le Saint-Apôtre Ananias des 70 (1er Octobre), fut le premier Evêque de Damas. Le Seigneur lui a ordonné de restaurer la vue de Saül, l'ancien persécuteur des chrétiens, puis le baptiser (Act. 9 : 10-19, 22 : 12). Saul est devenu le grand prédicateur et Apôtre Paul. St Ananias a courageusement et ouvertement avoué le Christianisme avant que les Juifs et les païens, en dépit du danger.

        De Damas, il alla prêcher à Eleutheropolis, où il guérit beaucoup de gens de leurs infirmités. Lucian, le Préfet de la ville, a essayé de persuader le Saint d'offrir un sacrifice aux idoles. En raison de la confession fidèle et solide d'Ananias pour le Christ, Lucian a ordonné qu'il soit torturé. Les tourments n'ont pas influencés le témoin de la Vérité. Puis les tortionnaires lui conduit au-delà de la ville, où ils le lapidèrent. Le saint pria pour ceux qui le mit à mort. Ses reliques ont été plus tard transféré à Constantinople.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
11 avril 2012 3 11 /04 /avril /2012 18:41

   1001BProtection.jpg    La protection de la Très Sainte Mère de Dieu: "Aujourd'hui, la Vierge se tient au milieu de l'Église, et avec les chœurs des saints, elle prie Dieu invisible pour nous lesAnges et les évêques de la vénérer, apôtres et les prophètes se réjouir ensemble, pour nous Depuis, elle prie à l'Eternel Dieu! "

        Cette apparition miraculeuse de la Mère de Dieu a eu lieu dans le milieu du Xe siècle à Constantinople, dans l'église des Blachernes, où sa robe, voile, et une partie de sa ceinture ont été conservés après avoir été transféré de la Palestine au Ve siècle.

        Le dimanche, 1er Octobre, au cours de la Nuit de tous les Veilleurs, quand l'église était bondée de personnes à la prière, le Fou-de-Saint-André-Christ (Octobre 2), à la quatrième heure, leva les yeux vers le ciel et vit notre Très Sainte Mère de Dieu à venir Dame dans l'air, resplendissant de lumière céleste et entouré par une assemblée des saints. Saint-Jean-Baptiste et du saint Apôtre Jean le Théologien a accompagné la Reine du Ciel. Sur genoux la Très Sainte Vierge pleurant prié pour les chrétiens pendant une longue période. Puis, s'approchant du Trône de l'évêque, elle a continué sa prière.

        Après avoir terminé sa prière, elle prit son voile et l'étaler sur les gens qui prient dans l'église, en les protégeant contre les ennemis visibles et invisibles. La Très Sainte Mère de Dieu Dame était resplendissante de la gloire céleste, et le voile de protection dans ses mains brillait "plus que les rayons du soleil." St Andrew regardait tremblant à la vision miraculeuse et il a demandé à son disciple, les bénis Epiphane debout à côté de lui: «Ne voyez-vous, frère, le Sainte Mère de Dieu, en priant pour tout le monde?" Epiphane a répondu, "je ne vois, Père saint, et je suis dans la crainte."

        La Mère toujours Vierge de Dieu implora le Seigneur Jésus-Christ à accepter les prières de tous les gens qui appellent à Sa Très Saint Nom, et de répondre rapidement à son intercession, «O Roi céleste, accepter tous ceux qui prient pour vous et appelez le mon nom à l'aide. Ne les laissez pas pas loin de l'icône de mon inouïe. "

        Saints André et Épiphane étaient dignes de voir la Mère de Dieu à la prière, et «pendant une longue période observée l'Protecting Veil répartis sur les personnes et brillants avec des éclairs de gloire. Tant que la Très Sainte Mère de Dieu était là, le Protecting Veil était également visible, mais avec son départ, il est également devenu invisible. Après en avoir pris avec elle, qu'elle a laissé derrière la grâce de son droit de visite. "

       A l'église des Blachernes, la mémoire de l'apparition miraculeuse de la Mère de Dieu a été rappelé. Au XIVe siècle, le pèlerin russe et le greffier Alexander, vu dans l'église une icône de la Théotokos Très Sainte prier pour le monde, représentant St Andrew dans la contemplation de son.

         La Chronique primaire de St Nestor reflète le fait que l'intercession de protection de la Mère de Dieu a été nécessaire parce que l'attaque d'une grande flotte russe païenne sous la direction de Askole et Dir. La fête célèbre la destruction divine de la flotte qui menaçait Constantinople elle-même, quelque part dans les 864-867 ans ou selon l'historien russe Vasiliev, le Juin 18, 860. Ironiquement, cette fête est considérée comme importante par les Eglises slaves, mais pas par les Grecs.

        La Chronique primaire de St Nestor note également la délivrance miraculeuse suite à une veillée toute la nuit et le trempage du vêtement de la Mère de Dieu dans les eaux de la mer à l'église des Blachernes, mais ne mentionne pas Sts André et Épiphane et leur vision de la Mère de Dieu à la prière. Ces derniers éléments, et les débuts de la célébration de la Fête de la protection, semblent postérieures à St Nestor et le Chronicle. Une autre complication historique pourrait être noté dans la mort (Octobre 2) datant de Saint-André à l'année 936.

       L'année de la mort peut-être pas tout à fait fiables, ou l'affirmation selon laquelle il a survécu à un âge avancé, après la vision de sa jeunesse, ou que sa vision supposait une attaque plus tard, païenne russe qui a rencontré le même sort. La suggestion selon laquelle Saint-André était un Slave (ou un Scythe selon d'autres sources, telles que SV Boulgakov) est intéressant, mais pas nécessairement exacte. La mesure de l'expansion slave et le repeuplement en Grèce est le sujet de différends scientifiques.

      Dans le prologue, un livre russe du XIIe siècle, une description de la mise en place de la fête spéciale marquant cette états d'événement, «Car, lorsque nous avons entendu, nous avons réalisé combien merveilleuse et miséricordieux était la vision ... et il est apparu que Votre sainte protection ne doit pas rester sans célébration festive, O jamais-Bienheureux! "

        Par conséquent, dans la célébration festive de la Protection de la Mère de Dieu, l'Église russe chante, "Avec les chœurs des anges, ô Souveraine Dame, avec les prophètes vénérables et glorieux, avec les Apôtres classée première et avec le Hieromartyrs et Hiérarques, priez pour nous pécheurs, glorifiant la fête de votre protection dans le Russian Land. " En outre, il semblerait que Saint-André, en contemplant la vision miraculeuse était un Slave, a été emmené en captivité, et est devenu l'esclave de l'habitant local de Constantinople nommé Théognoste.

     Les églises en l'honneur de la protection de la Mère de Dieu a commencé à apparaître en Russie dans le douzième siècle. Largement connu pour sa valeur architecturale est le temple de la protection au Nerl, qui a été construit en l'an 1165 par sainte-Prince Andrew Bogoliubsky. Les efforts de ce prince sainte également mis en place dans l'Eglise de Russie, la fête de la Protection de la Mère de Dieu, au sujet de la 1164 années.

        A Novgorod, au XIIe siècle il y avait un monastère de la protection de la Très Sainte Mère de Dieu (le monastère soi-disant Zverin) A Moscou aussi sous le tsar Ivan le Terrible la cathédrale de la Protection de la Mère de Dieu a été construit à l'église de la Sainte-Trinité (connu sous le nom de l'église de St Basile le Bienheureux).

       En la fête de la protection de la Très Sainte Mère de Dieu, nous implorons la défense et l'assistance de la Reine du Ciel, "Ne nous oubliez pas dans vos prières, ô Vierge-Dame Mère de Dieu, que nous ne périsse par l'augmentation de nos péchés. Protégez-nous de tous les maux et de malheurs graves, car en toi ne nous l'espérons, et vénérant la fête de votre protection, nous vous magnifier. "

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
11 avril 2012 3 11 /04 /avril /2012 18:36

    0930michaelkiev.jpg    Saint-Michel le premier Métropolitain de Kiev, selon la chronique Joakimov, était un Syrien de naissance, mais selon d'autres chroniques, il était un citoyen bulgare ou serbe. Dans l'année 989, il est arrivé à Korsun avec le clergé d'autres pour saint prince Vladimir (Juillet 15), peu de temps après le baptême de Vladimir (988).

       En tant que premier Métropolite de l'Église Russe son service a été difficile, mais plein de grâce. Son zèle fait le tour de la Terre nouvellement éclairée de Russie, la prédication de l'Evangile, de baptiser et d'enseigner les personnes nouvellement illuminés, la fondation des premières églises et des écoles religieuses.

        A Rostov il a créé la première église en bois en l'honneur de la Dormition de la Très Sainte Mère de Dieu et installé Théodore le grec, en tant qu'Evêque. Saint-Michel était un hiérarque sage et doux, mais aussi stricte. L'Eglise russe a conservé le souvenir des actes louables du saint. Dans le Synodikon de Novgorod et de Kiev cathédrales Sophia, il est appelé à juste titre l'initiateur.

        Saint-Michel est décédé dans l'année 992 et fut enterré dans l'église déciatine-Dîme de la Très Sainte Mère de Dieu à Kiev. Vers l'an 1103, sous la Théoctiste higoumène St (plus tard évêque de Tchernigov, Août 5), ses reliques ont été transférées à la grotte Antoniev, et sur Octobre 1, 1730 dans la Grande Eglise des Grottes. Ainsi sa mémoire a été célébrée le Septembre 30, et également Juillet 15, le jour de son repos.

        Autrefois, sa mémoire a été célébrée le 2 Septembre, avec Sts Antoine et Théodose des Grottes. Il ya une trace de cette célébration plus tôt dans le service à Saint-Michel. Dans le deuxième couplet de la "Louanges", nous chantons: "Après avoir commencé la nouvelle année, nous vous offrons nos premières chansons, ô bienheureux, car vous avez été le début de la hiérarchie dans la terre russe."

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
11 avril 2012 3 11 /04 /avril /2012 18:30

       Saint Grégoire de Pelsheme, Vologda, est né dans la ville de Galitch, Kostroma governia. Il venait de la ligne de la noblesse Lopotov. Quand le jeune homme atteint l'âge de quinze ans, ses parents voulaient lui faire épouser, mais ils sont morts, sans voir cela se soit passé. Jeune Gregory distribué l'héritage laissé aux pauvres, et entra dans le monastère de la Très Sainte Mère de Dieu, sur la rive du lac Galich.

     L'H
igoumène du Monastère, le Moine considéré avec méfiance parce que la nouveauté de sa jeunesse et la filiation noble. Par conséquent, il a placé Grégoire dans l'obéissance à un aîné expérimenté. Avec une grande Humilité saint Grégoire servi tous les frères. Après un certain temps alors qu'il a été ordonné Prêtre. Bientôt la renommée de saint Grégoire comme une propagation de Pasteur, et beaucoup ont commencé à arriver pour des conseils spirituels et des conseils.

       Le Prince Galitch demanda au Moine d'être le parrain de ses enfants. Accablé par la gloire et la proximité de ses parents, le Moine est allé à Rostov pour vénérer les reliques de Saint Léonce (23 mai), et il s'installe dans le Monastère de Saint-Abramius, (29 Octobre). Mais ici aussi des nouvelles des exploits ascétiques du Saint se répandirent rapidement.

        Les moines du Sauveur (Yakovlev) monastère se tourna vers l'archevêque de Rostov Denys (1418-1425) avec une demande de cession saint Grégoire à la tête de leur monastère. Sur l'humilité, le moine a accepté la direction sur le monastère, mais au bout de deux ans, il quitta secrètement le monastère et se retira dans la forêt de Vologda.

        Dans le désert Sosnovetsk il se familiarisa avec saint Denys d'Glushitsa (Juin 1). Quand le Seigneur a incité le saint ascète de fonder son propre monastère, saint Denys a approuvé l'intention de son ami. Avec une croix sur ses épaules, St Grégoire a franchi la rivière et Pelsheme planté la croix dans un buisson par la rive du fleuve.

        Le premier moine dans le nouveau monastère était le prêtre Alexis, dans le monachisme Alexander. En 1426, une église fut construite au monastère en l'honneur de la Mère de Dieu Très Saint. Ses icônes ont été peintes par saint Denys, et saint Grégoire lui-même copié les textes sacrés pour le monastère. Peu à peu, le nombre de moines a augmenté, le monastère a grandi et est devenu plus célèbre.

       St Grégoire lui-même préoccupé par le stimulant de la piété dans le monastère, et en même temps il a partagé le destin de son pays. Dans l'année 1433, il se rendit à Moscou pour l'emporter sur la Dimitrievich Galich prince Youri, qui s'était emparé de la principauté de Moscou à partir de Basil the Dark, de retourner à Moscou au prince Basile. Le prince Youri obéi l'Ancien monastique.

       Mais en 1434 le fils du prince Youri, Démétrius Shemyaka, a commencé à ravager les terres appartenant à Vologda le Grand Prince. St Grégoire, bouleversés par la discorde et de violence, est allé à Démétrius Shemyaka et lui adressa la parole avec des mots en gras. "Prince Démétrius," dit le moine, «vous faites des choses qui ne sont pas chrétiens. Il serait mieux si vous aviez entré dans une terre païenne à un peuple de vils ignorants de Dieu. Veuves et les orphelins crier contre vous à Dieu. Combien de les gens vont mourir de faim et de froid à cause de vous, et si vous ne vous arrêtez pas le fratricide, le sang et la violence bientôt, alors vous perdez à la fois votre gloire et votre principauté. "

       Après cette dénonciation grasse, Shemyaka donna l'ordre de jeter l'Ancien sainte d'un pont. Pendant plusieurs heures, le moine était là immobile. Ses dénonciations produit l'effet désiré, et Shemyaka bientôt quitter Vologda. Le courage du moine n'a augmenté que de la vénération de lui. Avant sa mort, il a reçu les Saints Mystères, parlait un mot d'orientations pour les frères, et nommé higoumène du monastère de son compatriote Alexander ascétique. St Grégoire reposait sur Septembre 30, 1442 et fut enterré dans le monastère qu'il a fondé.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article