Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 juin 2012 3 27 /06 /juin /2012 16:03

 thumb.small.15294881 27      Article de Var Matin : Pas facile de faire campagne sans les ressources des « gros » partis. Témoignages C'est un souci de plus, et de taille, pour les « petits » candidats. Mais comment font-ils pour financer leur campagne ?

Car avant d'obtenir les 500 parrainages et l'avance de l'État qui va avec, il faut bien sortir un minimum d'argent pour occuper le terrain. Loin, bien loin, des moyens à la disposition des candidats des « grands » partis. Quand ces derniers semblent pouvoir compter sur des budgets dépassant les 20 millions d'euros, les candidats, que nous avons interrogés, feront avec… bien moins.

 

       Moins de 50 000 euros

Carl Lang, pour le Parti de la France, joue dans cette catégorie. « Notre parti a à peine deux ans, pas question de l'endetter ! » Cet ex-militant du Front national a connu des campagnes beaucoup plus flamboyantes. Qu'importe. « Nous avons choisi d'avoir zéro euro de frais de fonctionnement ; tout repose sur le bénévolat de nos militants. Quand je me déplace en régions, l'apéritif est financé par les participants, par exemple. »Et si Carl Lang n'obtient pas les 500 signatures, la facture sera d'autant moins lourde.

(Source : Var Matin)

 

         L'article ne précise pas qu'en plus du bénévolat de nos militants, de nombreux dons ont été faits pour financer la campagne, ainsi que de nombreuses adhésions.

 

       A noter : Qu'en est-il des autres "petits" candidats ?

Pour Corinne Lepage, le budget tournera entre 100 000 et 200 000 euros.

Pour Frédéric Nihous : autour de 800 000 euros.

Pour Nathalie Arthaud et Nicolas Dupont-Aignan : 1 million d'euros.

Pour Christine Boutin : entre 2,5 et 3 millions d'euros.

Partager cet article
Repost0

commentaires