Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 mai 2015 1 04 /05 /mai /2015 02:27
Le Primorié, une région aux richesses naturelles uniques

Le Primorié est la région économique, culturelle et scientifique la plus vaste de l'Extrême-Orient russe. Les autorités régionales considèrent la préservation de cette nature unique comme l'une des priorités de leur activité.

Le Primorié, une région aux richesses naturelles uniques
Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
3 mai 2015 7 03 /05 /mai /2015 23:06

Le problème de l'abrogation des visas entre la Russie et l'Union européenne possède des "dessous politiques non négligeables", a estimé l'ambassadeur russe auprès de l'UE, Vladimir Tchijov, dans un entretien accordé au journal Rossiïskaïa Gazeta.

"Bien entendu cela (ce retard) s'explique par les divergences au sein des pays membres de l'UE. Six ans et demi se sont écoulés depuis le moment où nous avons constaté que l'abrogation des visas était notre objectif (...) mais au fil des années cet objectif reste inaccessible (...) alors que les pays d'ex-Yougoslavie ont franchi en quelques mois tout le chemin bureaucratique et qu'à partir du 1er janvier, les visas seront abrogés pour ces derniers", a noté l'ambassadeur.

"Il y a des dessous politiques non-négligeables dans ce problème qui ne réside pas que dans la vitesse avec laquelle sont introduits les passeports biométriques ou aménagées les frontières extérieures de l'Union. Mais nous continuerons de travailler avec persévérance sur cette voie", a ajouté le diplomate russe.

Les rapports de la Russie avec l'Union européenne n'ont pas besoin d'un nouveau démarrage. "Il faut plutôt achever ce qui a été entamé", pour pouvoir "perfectionner notre coopération stratégique", a encore estimé M.Tchijov.

Romano Prodi, l'ancien président de la Commission européenne, avait fixé 2008 comme la date d'abrogation des visas entre Moscou et Bruxelles, a rappelé le diplomate.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
3 mai 2015 7 03 /05 /mai /2015 23:01
Paris : des dizaines de miliers de militants "Pour la vie" défilent contre l'euthanasie
Plusieurs milliers de manifestants munis de ballons noirs et d'affichettes "Je suis Vincent Lambert" défilaient dimanche, à Paris, pour dénoncer, lors d'une "Marche pour la vie", "la menace de l'euthanasie à l'Assemblée nationale".

Cette 10e édition de la Marche pour la vie, dédiée à la dénonciation de l'avortement, a choisi de s'élever contre "la légalisation de gestes euthanasiques", quatre jours après un débat sur la fin de vie à l'Assemblée nationale, autour d'un texte déposé par Jean Leonetti (UMP) et Alain Claeys (PS). Les organisateurs estiment avoir réuni plusieurs milliers de personnes "voire 10.000".

Sous la banderole de tête "Je suis Vincent Lambert", avaient pris place Viviane Lambert, sa mère, l'avocat de cette dernière, Jérôme Triomphe et, en blouse blanche et stéthoscope, le neurologue Xavier Ducros, conseiller médical des parents de Vincent Lambert.
Viviane Lambert est venue "se battre" pour son fils, victime d'un grave accident de la route en 2008, atteint de lésions cérébrales irréversibles et dont elle refuse l'arrêt des soins.

"On se bat pour Vincent mais aussi pour la société (...) Il y a une porte qui s'est ouverte. Aujourd'hui, c'est Vincent. Il n'est pas le premier et il ne sera pas le dernier", a-t-elle assuré à la presse avant le début de la manifestation.
"La loi Leonetti permet l'euthanasie; c'est grave de l'introduire dans le droit sans la nommer", a renchéri le Pr Ducros.

Les organisateurs de la Marche font un lien direct entre l'interruption volontaire de grossesse (IVG) et "le droit à mourir dans la dignité" et, pour les malades incurables, de "bénéficier d'une sédation profonde et continue", comme proposé par Jean Leonetti et Alain Claeys.

"L'avortement est un permis de tuer, mis dans la loi sous couvert de la liberté des femmes, qui se poursuit aujourd'hui" avec les textes en débat, a dit Cécile Edel, présidente de Choisir la vie, un des mouvements fondateurs de la Marche, lors de la conférence de presse avec Viviane Lambert.
Le mouvement, qui dit avoir reçu le soutien du pape François, a réuni l'an dernier à Paris plusieurs dizaines de milliers de personnes contre l'interruption volontaire de grossesse.

La Cour européenne des droits de l'Homme a été saisie de l'affaire Vincent Lambert par ses parents notamment qui refusent une décision du conseil d'Etat en faveur de l'arrêt de l'alimentation et hydratation artificielles de cet homme de 38 ans, tétraplégique et en état végétatif.
afp

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
3 mai 2015 7 03 /05 /mai /2015 22:54
L'état va crée 1 000 commissaires politiques pour agir dans les écoles
Le gouvernement a présenté ce jeudi des nouvelles mesures pour « l’éducation »…
Le ministre, l’extrémiste Najat Vallaud-Belkacem, a annoncé la nomination de 1000 « ambassadeurs de la laïcité ».

Vu chez Thibaut de Chassey :

Sous ce titre ridicule se cachent de véritables commissaires politiques qui devront parfaire le formatage idéologique des enfants, dont l’affaire Charlie Hebdo aurait révélé certaines limites.
Ce millier de fanatiques (enseignants et personnels d’éducation) suivra une « formation à la laïcité » avant d’être déployé « pour aider les enseignants à aborder avec les élèves les questions relatives à la “citoyenneté, à la laïcité, à la lutte contre les préjugés” »
C’est-à-dire, en français : pensée unique, relativisme spirituel et laïcisme, cosmopolitisme et théorie du genre…
En outre, pour être sûr d’avoir des enseignants bien imprégnés de l’idéologie dominante, leur concours de recrutement évaluera désormais « systématiquement la capacité de ces derniers à faire partager les valeurs de la République ».
Par ailleurs, une journée dédiée à la laïcité, avec son credo et probablement ses rites, sera instaurée le 9 décembre.
La République veut remettre à l’honneur sa religion, qu’elle appelle « la laïcité », et qui est en réalité l’idéologie maçonnique.
L’étrangère Najat Vallaud-Belkacem navigue dans le sillage de son prédécesseur Vincent Peillon, qui avait lui-même largement mis l’accent sur l’idéologisation de l’école.
Il parlait sans fard de « la religion de la laïcité », comme dans cette vidéo où il présente un bon résumé des élucubrations qu’il a ingurgitées en Loge : https://www.youtube.com/watch?x-yt-ts=1421914688&v=3WNuugFF7Gg&x-yt-cl=84503534

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
3 mai 2015 7 03 /05 /mai /2015 22:51
Christiane Taubira sur la sellette
"Elle était une icône intouchable de la gauche, elle se retrouve sur un siège éjectable. » Un habitué des cénacles de la gauche résume ainsi la nouvelle position — inconfortable — de Christiane Taubira au sein du gouvernement.

Après avoir été sévèrement réprimandée par François Hollande, en pleine vague d’attentats islamistes, pour n’avoir pas mis en place une cellule d’aide aux victimes (une attribution de son ministère), Christiane Taubira est sous le feu des critiques pour le laxisme de sa politique pénale, qui a permis au terroriste Amedy Coulibaly de quitter la prison prématurément en 2014, après avoir été condamné à cinq ans.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
3 mai 2015 7 03 /05 /mai /2015 22:49
Internet : la liberté en danger
Sphère cyberdjihadiste francophone". Le Premier ministre Manuel Valls n'a pas mâché ses motslorsqu'il a désigné sa nouvelle cible après les attentats de Charlie Hebdo, faisant redouter une surveillance encore plus accrue d'Internet. C'était d'ailleurs un des thèmes débattus lors du 7e Forum international de la cybersécurité, qui a eu lieu les 20 et 21 janvier à Lille."

Le réseau, tel que nous le connaissons, est-il en danger ? Beaucoup s'en inquiètent, à commencer par la dernière promotion de l'Ena, qui a décidé de se baptiser George Orwell, l'auteur de 1984, pour dénoncer la surveillance généralisée qui nous menace.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
3 mai 2015 7 03 /05 /mai /2015 22:47
Genre : les hommes et les blancs doivent parler les derniers !
C’est la dernière trouvaille d’une équipe d’activistes féministes de l’université Dalhousie de Halifax au Canada : pour en finir avec le racisme et la misogynie, il faut imposer de nouveaux rites dans l’enseignement. Les Blancs et les hommes doivent s’exprimer les derniers ! Dans les discussions en classe, en d’autres termes, les femmes et les Noirs doivent avoir la parole en premier.

Une « règle consciente » pour contraindre les hommes à parler les derniers !
Sans surprise, ce nouvel avatar du politiquement correct nous vient d’un programme d’études de genre. Il paraîtrait que les femmes et les filles sont éduquées – « socialisées » – dans notre monde pour ne pas parler les premières. « Fabriquer une règle consciente, délibérée, qui soit explicite, selon laquelle “non, les hommes n’ont pas le droit de s’exprimer les premiers”, est certainement une manière forte d’agir sur ce problème », assure Jacqueline Warwick, professeur de musicologie et ancienne coordinatrice du programme d’études de genre de Dalhousie.
Les hommes, grands perdants du genre

Et tant pis pour les réalités. Les hommes parlent certes moins au cours de la journée, mais se lancent plus facilement que les femmes, ils ont moins peur de se tromper. Dans le même temps on leur reproche de ne pas assez communiquer. Les femmes parlent davantage, nous disent encore les sociologues.
Vrai ou pas, ce qui se joue dans le cadre des études de genre est bien de l’ingénierie sociale : modifier ce qui existe pour obtenir un résultat différent, quitte à perdre l’identité (et même pour perdre l’identité). Les femmes n’ont-elles aucune envie de répondre les premières, préférant prendre la mesure de ce qui se dit ? Elles n’en auraient plus le droit.
Les hommes et les Blancs seraient-ils supérieurs ?
Le plus drôle, c’est que de tout temps, dans les assemblées de réflexion civilisées, c’est au plus jeunes, aux moins instruits, aux petits nouveaux qu’on donne la parole en premier, afin qu’ils ne soient pas intimidés ou influencés par les prises de positions de ceux qui ont plus de sagesse et d’expérience : question de sincérité et de réel intérêt pour ce que les plus inexpérimentés diront. En réclamant que les hommes parlent après les femmes, ces féministes canadiennes à la petite semaine affirment tacitement une préséance des hommes sur les femmes, des Blancs sur les Noirs.
Pour ce qui est de parler le premier ou le dernier, tous les couples savent l’avantage de celui – ou celle ! – qui a le dernier mot. On pourrait peut-être faire une loi ? Source : Reinformation.tv

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
3 mai 2015 7 03 /05 /mai /2015 22:41

Le président russe Dmitri Medvedev, arrivé mardi à Stockholm où il participera au sommet Russie-UE, a évoqué avec le premier ministre suédois Frederik Reinfeldt les relations bilatérales et économiques entre les deux pays.

"Le président et le premier ministre ont évoqué les relations russo-suédoises, la coopération économique, ainsi que certains problèmes internationaux: les relations Russie-UE, le règlement du conflit au Proche-Orient, l'Iran, L'Afghanistan", a déclaré la porte-parole du chef de l'Etat russe Natalia Timakova, ajoutant que l'entretient entre MM. Medvedev et Reinfeldt s'est tenu lors du dîner donné par le premier ministre suédois.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
3 mai 2015 7 03 /05 /mai /2015 22:38
Inauguration du concours "Eurovision junior"

Le concours "Eurovision junior 2009" de la chanson a été inauguré le 16 novembre à Kiev.

Inauguration du concours "Eurovision junior"
Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
3 mai 2015 7 03 /05 /mai /2015 18:09

La Russie respecte ses engagements dans le domaine de la coopération militaire et technique avec l'Iran, a déclaré mardi à Moscou le porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Andreï Nesterenko commentant le contrat russo-iranien sur la livraison de missiles sol-air S-300 en Iran.

"La partie russe assume ses engagements dans le domaine de la coopération militaire et technique avec responsabilité et elle s'en tiendra toujours à cette position... La Fédération de Russie coopère avec l'Iran dans le domaine militaire et technique tout en respectant ses obligations internationales", a indiqué M.Nesterenko.

Il s'agit "de livraisons d'armements purement défensifs qui ne peuvent pas déstabiliser la situation dans la région", a-t-il ajouté.

Un contrat de livraison de missiles S-300 russes à Téhéran a été signé en décembre 2005, mais le début de son exécution n'a jamais été officiellement annoncé. En décembre 2008, l'agence iranienne IRNA a annoncé que la Russie avait expédié vers l'Iran le premier lot de pièces détachées pour les S-300. Cette information a par la suite été démentie par le Service fédéral russe chargé de la coopération militaire et technique.

Fin octobre dernier, le vice-premier ministre russe Sergueï Ivanov a déclaré que la Russie ne fournissait pas de systèmes de missiles sol-air S-300 à l'Iran.

Le 13 novembre, le chef de l'État-Major général des forces armées du pays, le général Sayyed Hassan Firouzabadi, cité par l'agence iranienne Mehr, a accusé Moscou de ne pas honorer le contrat de livraison de systèmes antiaériens S-300.

L'éventuelle livraison des S-300 à Téhéran suscite la préoccupation de l'Occident et d'Israël. Alléguant que le déploiement des S-300 en Iran pourrait mettre en péril la sécurité des troupes américaines en Irak et en Afghanistan, Washington s'y est vivement opposé.

Le système de missiles sol-air S-300 est doté d'une protection antibrouillage. Il peut identifier simultanément 24 cibles et guider sur chacune d'elles deux missiles à partir d'un poste de commande et quatre à partir de deux. Le système de missiles sol-air S-300 est en mesure d'abattre toutes les cibles aériennes modernes (avions, missiles de croisière et missiles balistiques).

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article