Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 février 2015 6 14 /02 /février /2015 13:18

du Monastère Solovetsky


 

  3NOV 4502 01     Le 20 août 2010, à la veille de la journée de commémoration de Saints Zosime, Sabbatios et Germain Solovetsky, après Les Vêpres dans la cathédrale de la Transfiguration du Saint Monastère de Solovetsky le Patriarche de Moscou et de toute la Russie Cyril s'adressé à l'auditoire avec un Mot primatial.


       Je félicite chaleureusement le jour férié - une vacance spéciale pour ce saint Monastère, car nous nous souvenons de ses fondateurs révérends Zosime, Germain et Sabba, les saints dont le travail a jeté les bases de la vie Monastique sur les îles Solovetsky. 


       Dans l'Evangile, nous lisons aujourd'hui dans le matin, contient des mots remarquables - nous le savons tous : Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et Je vous donnerai du repos ; Prenez Mon Joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis Doux et humble de Cœur, et vous trouverez du repos pour vos âmes (Mat. 11 : 28-29).

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
14 février 2015 6 14 /02 /février /2015 13:10

       Des députés biélorusses envisagent de se rendre en novembre en Abkhazie et en Ossétie du Sud, a annoncé jeudi à RIA Novosti le président de la commission des affaires internationales du parlement biélorusse Sergueï Maskievitch. 
      
       Il y a un an environ, l'Abkhazie et l'Ossétie du Sud ont demandé au parlement biélorusse de reconnaître leur indépendance. Depuis, cette mesure a fait l'objet d'une discussion au sein de la commission internationale du parlement biélorusse, mais la décision de Minsk reste en suspens.

       "Dix parlementaires de la Chambre des représentants et moi même nous y rendrons pendant la seconde quinzaine de novembre", a expliqué le député biélorusse.

        Selon lui, les membres de la délégation biélorusse veulent étudier la situation sur le terrain en vue d'une éventuelle reconnaissance des deux républiques autoproclamées.

La délégation parlementaire biélorusse visitera également la Géorgie, a-t-il indiqué.

       "Le programme de la visite est en cours d'élaboration, nous espérons avoir des rencontres avec les dirigeants, les députés et la population de ces pays", a aouté M.Maskievitch.

        Le chef de l'administration présidentielle biélorusse, Vladimir Makeï, a annoncé mercredi que le parlement biélorusse entamerait la semaine prochaine l'examen de la question relative à une éventuelle  reconnaissance de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
14 février 2015 6 14 /02 /février /2015 13:05

 

 

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
14 février 2015 6 14 /02 /février /2015 13:02

        Les services spéciaux du ministère afghan de l'Intérieur ont saisi plus d'une tonne de haschisch dans la province sud de Helmand, a annoncé mercredi à  RIA Novosti le vice-ministre afghan de l'Intérieur chargé de la lutte contre la drogue, le général Daoud Daoud.

        "Au cours d'une opération nous avons saisi plus d'une tonne de haschisch et 5.180 kilos de précurseurs", a précisé le vice-ministre avant d'ajouter que le propriétaire du dépôt clandestin de drogue avait été arrêté.

      L'Afghanistan,  producteur mondial numéro un de drogue, réduit les superficies de culture du pavot. 22 des 34 provinces afghanes ont abandonné la culture du pavot. Toutefois, selon les estimations des experts russes,  les réserves d'opiacés sont tellement importantes en Afghanistan, que même si ce pays se décidait à abandonner définitivement la production de drogue, les réserves existantes seraient pleinement suffisantes pour satisfaire les besoins de la narco-mafia internationale pendant  plusieurs années. 

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
14 février 2015 6 14 /02 /février /2015 12:59

       Les islamistes palestiniens dans la bande de Gaza ont désormais des roquettes pouvant atteindre Tel-Aviv et le centre d'Israël où la population est la plus dense, rapporte mardi la radio Kol Israël, se référant au chef du Renseignement militaire israélien le général Amos Yadlin.

      Intervenant devant la commission des Affaires étrangères et de la Défense de la Knesset (Parlement), le général a annoncé que les islamistes palestiniens avaient récemment testé une roquette de fabrication iranienne d'une portée de 60 km, ce qui permettrait aux artificiers du Hamas, qui contrôle Gaza, d'atteindre les principaux centres urbains d'Israël.

         Jusque-là, les roquettes lancées par les groupes armés palestiniens de la bande de Gaza avaient une portée maximum de 40 km, leur permettant de toucher les villes du sud d'Israël, les plus proches du territoire palestinien.

        En huit ans, 25 Israéliens sont tombés victimes des tirs de roquettes contre le territoire israélien depuis l'enclave palestinienne. 

       L'opération "Plomb durci", lancée par Israël dans la bande de Gaza le 27 décembre dernier et achevée le 18 janvier a fait en trois semaines d'hostilités dans la bande, 1.300 tués et 5.500 blessés côté palestinien, essentiellement des civils. Selon l'Etat hébreu, les objectifs essentiels de cette opération étaient de faire cesser les tirs de roquettes contre le territoire israélien depuis l'enclave palestinienne et de mettre un terme à la contrebande d'armes à Gaza.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
13 février 2015 5 13 /02 /février /2015 15:28

       La Suède, qui assure la présidence tournante de l'UE, salue l'élection de Hamid Karzaï à la magistrature suprême en Afghanistan et invite les autorités du pays à tirer des leçons de la présidentielle.

       "L'Union européenne souligne la nécessité de tirer des leçons de la présidentielle, de réviser le processus électoral et de l'améliorer avant les prochaines élections", lit-on dans une déclaration de la présidence suédoise diffusée mardi à Bruxelles.

       "Il est indispensable de former au plus vite un gouvernement compétent et faisant autorité qui contribuerait à renforcer l'unité nationale dans le pays", indique le document.

        La Commission électorale indépendante d'Afghanistan (IEC) a déclaré lundi le président sortant Hamid Karzaï vainqueur des élections présidentielles, son rival, l'ancien ministre des affaires étrangères Abdullah Abdullah, ayant annoncé dimanche 1er novembre qu'il ne participerait pas au second tour des élections.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
13 février 2015 5 13 /02 /février /2015 15:26

  7236070-11111288.jpg     Les syndicats « officiels » vont bénéficier d’une double manne automatique à partir de 2015. L’une sera versée par le gouvernement au moment où il cherche à faire des économies massives. L’autre alourdira le coût du travail par une nouvelle charge sociale spécifique alors que le coût du travail est déjà l’une des causes du chômage de masse.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
13 février 2015 5 13 /02 /février /2015 15:24

  7232611-11105133.jpg     C’est la nouvelle histoire de Toto qui sera de mise à la rentrée prochaine, lorsqu’on aura enfin aboli la mère de tous les maux, cette malédiction qui rend les enfants suicidaires et les parents itou, précipite la déconfiture de la France et fait grimper le chômage : j’ai nommé la notation.


        Car si nous courons à grand pas vers le zéro pointé des agences de notation et la queue du classement des nations, c’est, assurément, parce que notre système scolaire persiste et signe dans cet archaïsme fascisant. 
L’histoire revient sur le bureau de Madame Najat Vallaud-Belkacem, notre fraîche ministre de l’Éducation : le Conseil supérieur des programmes vient d’y déposer un rapport de onze pages préconisant l’abandon des notes et de leurs moyennes, qualifiées de « calculs artificiels ». Pointant du doigt ce qui n’est à leurs yeux qu’un « moyen de récompense ou de sanction et un instrument de tri et de hiérarchisation sociale des élèves », les conseillers du Conseil supérieur conseillent supérieurement son remplacement par une nouvelle grille « comportant 4 à 6 niveaux de maîtrise ». Évalués par des lettres. Ou des couleurs. Avec des + et des –, ou bien du plus clair au plus foncé, chacun selon ses goûts. Et pourquoi pas des goûts, d’ailleurs, ou des odeurs : à Abdourakhane qui sait « faire à l’oral un récit structuré en utilisant la langue française », on enverrait une bouffée de jasmin ; et à Charles-Édouard, incapable d’une « interaction à l’oral de façon argumentée en employant une langue adaptée à la situation de communication », une boule puante. Ça aurait au moins l’avantage de relancer le petit
commerce du parfum et des farces & attrapes. 
Attrapés, nous le sommes. Rattrapés, dépassés même par l’insondable bêtise de tous ces crânes d’œuf prêts à toutes les inepties pour ne pas affronter la réalité qui leur explose au nez depuis des décennies : l’absurdité criminelle du collège unique et les ravages que cette utopie continue d’engendrer. 
À Luc Ferry, lui-même ancien ministre de l’Éducation, Le Figaro demande ce qu’il pense de ce projet de réforme. Réponse lapidaire : « C’est stupéfiant de niaiserie. » Par des notes ou par des lettres, ce qui revient exactement au même, on répond à une nécessité, dit-il : « Parce qu’on a besoin, qu’on le veuille ou non, d’une évaluation objective des compétences des élèves. C’est vital pour eux de savoir où ils en sont, mais aussi pour les parents qui en ont besoin pour corriger le tir, pour aider leurs enfants s’il le faut. » 
Quant à la « philosophie » qui sous-tend tout cela, elle prouve une fois encore que la France est sans doute le pays le plus archaïquement gauchiste de la planète : « C’est la vieille rengaine soixante-huitarde chère à la deuxième gauche selon laquelle les notes seraient le reflet de la société de compétition capitaliste, l’école étant, pour reprendre le vocabulaire d’Althusser et de Bourdieu, un “appareil idéologique d’État” destiné à sélectionner les “héritiers”. Les notes installeraient la logique “néolibérale” de la rentabilité compétitive dans les classes. » C’est d’ailleurs pour
cette même raison qu’on a délaissé dans notre pays l’enseignement technique, cela au motif que l’Éducation nationale n’avait pas à fournir de la main-d’œuvre au patronat exploiteur. On a préféré la faire venir de l’autre côté de la Méditerranée avec les conséquences que l’on sait. 
L’enseignement français est toujours gangrené par une idéologie mortifère, entretenue (ce n’est pas le moindre des paradoxes) par des gens qui se gargarisent à vie de leur classement à la sortie de l’ENA ! Les notes et les récompenses, c’est bon pour eux et leurs enfants. Pas pour le commun. Manquerait plus que les enfants de pauvres puissent grimper au mérite !
source : boulevard voltaire
Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
13 février 2015 5 13 /02 /février /2015 15:21

  7228949-11098814.jpg     Le ministre de l'Intérieur a rédigé une tribune publiée dans "Libération" ce mardi, dans laquelle il défend le droit d'asile, "valeur fondamentale de la République".


 

       Le droit d'asile "fait partie des valeurs fondamentales de la République et (...) est concrètement menacé", estime Bernard Cazeneuve dans les colonnes du journal Libération, ce mardi 2 décembre. 

       "Parce que le droit d'asile est constitutif de notre identité républicaine, il faut avoir le courage d'analyser nos insuffisances et d'y porter remède." Il faut "redonner sa force" à ce droit, affirme le ministre, à une semaine de l'examen du projet de loi le réformant, le 9 décembre à l'Assemblée nationale.  

       Le locataire de la place Beauvau a rappelé que l'objectif premier du gouvernement était de "réduire à neuf mois la durée moyenne" d'examen d'une demande, alors qu'elle peut atteindre deux ans aujourd'hui. 

Passer de 25.000 à 30.000 places d'accueil

        Le projet doit aussi "améliorer l'accueil et l'hébergement de ces réfugiés", avec la création de 5.000 places supplémentaires en centre d'accueil pour les demandeurs d'asile (Cada). Il en existe actuellement près de 25.000. "D'ici à 2017, l'hébergement en Cada doit être la norme."

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
13 février 2015 5 13 /02 /février /2015 15:14

      En prenant d'assaut l'ambassade américaine le 4 novembre 1979, l'Iran a manifesté au monde entier son mépris du droit international, a estimé mardi dans une interview à RIA Novosti Boris Makarenko, du Centre des technologies politiques (Russie).

"Téhéran a montré qu'il entendait jouer selon ses propres règles", a indiqué le politologue.

        Selon M.Makarenko, l'Iran est resté un régime théocratique avec des procédures électorales minimums et un comportement imprévisible en politique extérieure.

      "Même si les déclarations extrémistes des dirigeants iraniens ne mentionnent pas directement les Etats-Unis, elles sont en réalité antiaméricaines", a-t-il indiqué.

       Un autre expert russe - Alexandre Oumnov - estime que la célébration mercredi 4 novembre du 30ème anniversaire de l'occupation de l'ambassade américaine à Téhéran par des étudiants islamistes sera une action antiaméricaine appelée à manifester la continuité de la ligne politique des actuelles autorités iraniennes et celle de l'Ayatollah Khomeyni.

      Des étudiants islamistes avaient pris d'assaut le 4 novembre 1979 l'ambassade américaine avant de prendre en otage ses diplomates,  retenus pendant 444 jours. Les relations diplomatiques entre Téhéran et Washington ont ensuite été rompues.

      Les autorités iraniennes ont depuis baptisé ce jour "Journée de lutte contre l'oppression, et une manifestation est organisée tous les ans devant l'ancienne représentation diplomatique américaine.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article