Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 mai 2015 1 11 /05 /mai /2015 19:15

La première ministre ukrainienne Ioulia Timochenko a annoncé son intention d'évoquer jeudi les perspectives de la coopération spatiale avec la Russie au cours de la prochaine réunion des chefs de gouvernement de la Communauté des Etats Indépendants (CEI) à Ialta, en Crimée (Ukraine).

"Nous examinerons deux sujets dont le lancement d'un satellite de télécommunications, le premier pour l'Ukraine en tant que puissance spatiale... Nous allons également discuter, au sein du comité économique, de la participation ukrainienne au système de navigation par satellite global GLONASS", a indiqué Mme Timochenko lors d'une conférence de presse.

L'Ukraine a la possibilité unique de vendre les services du système GLONASS à des pays tiers, a précisé la première ministre. Kiev "offrira ses services à des conditions avantageuses pour l'Ukraine", selon elle.

Quant au satellite de télécommunications, le gouvernement ukrainien a tout fait pour attirer les investissements dans ce projet. "Je considère qu'il serait inadmissible pour l'Ukraine en tant que puissance spatiale de ne pas avoir un satellite de télécommunications. A présent, nous sommes en train de réaliser ce programme", a conclu Mme Timochenko.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
11 mai 2015 1 11 /05 /mai /2015 16:53

Le sommet du 18 novembre UE-Russie aura lieu dans une conjoncture favorable. L'Union européenne et la Russie qui étaient depuis longtemps en désaccord sur la question énergétique ont enfin trouvé un point de convergence. C'est le Mémorandum sur le mécanisme de pré-alerte signé par les deux parties le 16 novembre à Moscou. Ce document est destiné, en premier lieu, à assurer les livraisons régulières de gaz russe aux pays de l'UE.

Il y a un an et demi, lors du sommet Russie-UE à Khabarovsk, il semblait que le dialogue énergétique entre l'Union européenne et la Russie était dans l'impasse. Après le conflit gazier de janvier entre l'Ukraine et la Russie, à la suite duquel de nombreux européens sont restés sans livraisons de gaz russe, la Russie estimait que l'Union européenne s'était, en fait, rangée du côté de l'Ukraine. Les dirigeants de la Commission européenne ont traité la Russie de fournisseur de gaz indigne de confiance et l'Ukraine, de pays de transit non fiable.

L'UE et la Russie ont préparé pour le sommet de mai à Khabarovsk leurs propres propositions dans le domaine énergétique. La Russie a proposé sa "Conception d'une nouvelle base juridique pour la coopération internationale dans le domaine énergétique" ayant pour but de consolider la disposition sur la prévisibilité de l'écoulement des ressources énergétiques. La Commission européenne a soumis de son côté aux dirigeants russes un document contenant pour la première fois une formule sur le mécanisme de pré-alerte en cas de risques de transit. Son idée maîtresse était d'assurer que les livraisons de gaz à l'Europe ne cessent pas malgré les divergences entre les pays producteurs de gaz et les pays de transit.

A Khabarovsk, les parties n'ont pas réussi à concerter ces propositions réciproques. Mais, à la fin du sommet de mai, le président russe Dmitri Medvedev a souligné la nécessité d'élaborer de nouveaux accords sur la sécurité énergétique.

Le dialogue énergétique s'est poursuivi. A présent, se remettant du conflit gazier de l'année dernière et voulant s'assurer contre sa répétition, les parties russe et européenne ont préparé un Mémorandum sur le mécanisme de pré-alerte dans le domaine énergétique dans le cadre du dialogue énergétique Russie-UE.

Elles l'ont signé littéralement à la veille d'un nouveau sommet UE-Russie qui se tiendra le 18 novembre à Stockholm. Le 16 novembre, à Moscou, le mémorandum a été signé par le ministre russe de l'Energie Sergueï Chmatko et le Commissaire européen à l'Energie Andris Piebalgs.

Le mécanisme de pré-alerte représente un ensemble de mesures d'évaluation instantanée des problèmes et des risques éventuels liés aux livraisons et à la demande de matières et de produits énergétiques, ainsi que les mesures de prévention et de réaction rapide en cas de situation d'urgence. Le document concerne la prévention des situations d'interruption de livraisons non seulement de gaz, mais aussi de pétrole, de houille et d'électricité.

Comme l'a expliqué Andris Piebalgs, le nouveau document détermine le système de notification, le mode de travail des experts, les mesures à prendre en vue de prévenir d'éventuelles interruptions de livraisons énergétiques et la façon dont ces mesures seront effectuées.

Selon le ministre russe de l'Energie Sergueï Chmatko, la Russie et l'UE ont signé un document très important. "Il fournit une certaine technologie formalisée des contacts entre la Fédération de Russie et l'Union européenne pour qu'elles puissent s’informer l'une l'autre des risques éventuels, de leurs appréhensions, et met en marche un mécanisme d'actions coordonnées", a souligné Sergueï Chmatko.

"C'est notre document bilatéral, mais les pays de transit le connaissent bien. Il n'est pas dirigé contre eux, mais il montrera notre position commune visant à empêcher l'interruption des livraisons de ressources énergétiques", a ajouté Sergueï Chmatko.

Le ministre russe de l'Energie a expliqué que le document ne contenait pas de sanctions contre des pays tiers, mais qu'il prévoyait des actions communes concertées en vue de prévenir l'interruption des livraisons. Selon le Commissaire européen à l'Energie, le seul problème substantiel réside actuellement dans le paiement opportun des factures par l'Ukraine pour le gaz russe consommé par elle, et ce problème peut être parfaitement réglé.

Il est significatif que le lendemain, le 17 novembre, l'Ukraine ait réagi au mémorandum commun de l'UE et de la Russie. Le ministre ukrainien des Affaires étrangères Piotr Porochenko a déclaré que l'Ukraine envisageait de signer avec l'UE, après la Russie, un accord de pré-alerte en cas de situations de crises dans le domaine énergétique.

Bien que le mémorandum sur la pré-alerte mentionne de nombreuses mesures techniques, ce document signé par la Russie et l'UE revêt plutôt un caractère diplomatique et témoigne du réchauffement des rapports entre les deux grands partenaires dans le domaine énergétique, dont aucun n'a besoin d'un nouveau conflit gazier cet hiver. En fait, l'Ukraine n'en a pas besoin non plus.

Ce texte n'engage que la responsabilité de l'auteur.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
11 mai 2015 1 11 /05 /mai /2015 16:45
Fêté le 30 août : Translation des reliques de Saint Aleksandre Nevsky

Le Saint-Prince Alexandre Nevski (Dans le schéma Monastique Alexis) est mort sur le chemin du retour de la Horde à Gorodtsa sur la Volga, le 14 Novembre, 1263, et le 23 Novembre, 1263 il a été enterré dans l'église cathédrale du Monastère de la Nativité dans la ville de Vladimir (Où il y a un monument au saint Prince. Un autre mémorial est dans la ville de Pereslavl-Zalessk).

La vénération du Prince a commencé à droite à son enterrement, où un miracle remarquable a eu lieu. Le saint étendit la main pour la Prière d'absolution (Un document écrit placé dans le cercueil). le Grand Prince Jean (1353-1359), dans son testament spirituel écrit en l'an 1356, a laissé à son fils Démétrius (1363-1389), le futur vainqueur de la bataille de Kulikovo, :

"Une Icône de Saint-Alexandre." Les reliques incorruptibles du saint-Prince ont été découvertes, en raison d'une vision, avant la bataille de Kulikovo dans l'année 1380, et puis elles furent envoyées pour une fête locale.

Des commandants russes ont demandé l'intercession du saint Prince, glorifié par sa défense de la Patrie, dans les heures suivantes : Le 30 Août, 1721 Pierre I, après une guerre longue et épuisante avec les Suédois, a conclu la paix de Nishtad. En ce jour, il a été décidé de transférer les reliques de la sainte prince Alexandre Nevski de Vladimir à la nouvelle capitale du nord, Peterburg, sur les rives de la Neva. Retiré de Vladimir le 11 Août 1723 les saintes reliques ont été accueillis à Shlisselburg le 20 Septembre de cette année et y resta jusqu'en 1724. Le 30 Août, ils ont été placés dans la cathédrale de la Trinité de l'Alexander Nevsky Lavra, où ils reposent maintenant dans Saint Petersburg. Par un édit le 2 Septembre 1724 un jour de fête a été créé le 30 Août (en 1727 la fête a été interrompue en raison de questions séculières, qui participent luttes clique à la cour impériale. En 1730, la fête a de nouveau été rétablie).

L'Archimandrite Gabriel Buzhinsky (plus tard évêque de Riazan, de + 27 Avril, 1731) compilé un service spécial en souvenir de la paix Nishtad, combinant avec elle un service à St-Alexandre-Nevski.

Le nom du défenseur des frontières de la Russie et le patron des soldats est célèbre bien au-delà des frontières de la Russie. Les nombreux temples dédiés à St-Alexandre-Nevski en témoignent. Le plus célèbre d'entre eux: la cathédrale patriarcale à Sofia, l'église cathédrale de Talinin, et une église à Tbilissi. Ces églises sont un gage de l'amitié de la Russian National libérateur avec les pays frères.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
11 mai 2015 1 11 /05 /mai /2015 16:39
Vénérable Saint Aleksandre le Higoumène de Svir

Saint Alexandre de Svir est né le 15 Juillet, 1448, jour de la fête du Prophète Amos, et a été nommé par lui dans le baptême. Saint-Alexandre a été un phare du Monachisme dans les forêts profondes du nord de la Russie, vivant dans l'ascétisme, et il a accordé les dons extraordinaires de l'Esprit Saint.

Ses parents, Etienne et Vassa (Vasilisa) étaient des paysans du village près du lac Ladoga Mandera près du lac Ladoga, sur la rive de la rivière Oyata, un affluent de la rivière Svira. Ils avaient des fils et des filles qui étaient déjà cultivés et vivaient loin de leurs parents. Stéphane et Vassa ont voulu avoir un autre fils. Ils ont prié avec ferveur et ont entendu une voix d'en haut : "Réjouis-toi, bon mari et femme, vous n'enfanterez un fils, dont la naissance en Dieu donnera le confort à Son Eglise."

Amos a grandi pour être un enfant spécial. Il était toujours obéissant et doux, il fuyait les jeux, des blagues et langage ordurier, il portait des vêtements pauvres et ainsi de lui-même affaibli par le jeûne, qu'il a causé son anxiété de la mère. À venir de l'âge, il a rencontré une fois quelques moines de Valaam qui étaient venus à Oyata pour acheter les nécessités, et pour d'autres entreprises du Monastère.

A cette époque, Valaam était déjà connu comme un monastère de la piété profonde et la vie ascétique rigoureuse. Après avoir parlé avec les moines, le jeune homme a été fasciné par leur récit de la vie skite (avec deux ou trois moines ensemble) et la vie solitaire de l'ermite. Sachant que ses parents avaient arrangé un mariage pour lui, le jeune homme se rendit secrètement à Valaam quand il avait dix-neuf. Sous le couvert d'un voyageur, un ange de Dieu lui apparut, lui montrant le chemin de l'île.

Amos a vécu pendant sept ans au monastère comme un novice, menant une vie austère. Il passait ses journées au travail, et ses nuits dans la vigilance et la prière. Parfois, il priait dans la forêt, torse nu, tout couvert par les moustiques et les moucherons, la chanson du matin des oiseaux.

En l'an 1474, Amos a reçu la tonsure monastique avec le nom Alexander. Après plusieurs années, ses parents éventuellement tirés de Caréliens arrivant à Mandera où leur fils avait disparu. Suivant l'exemple de leur fils, les parents sont également rendus au monastère et ont été tonsurés avec les noms Serge et Barbara. Après leur mort, Saint-Alexandre, avec la bénédiction de l'higoumène du monastère, se sont installés sur une île solitaire, où il a construit une cellule dans la crevasse d'une falaise et a continué ses exploits spirituels.

La renommée de son ascèse se répandit. Puis en 1485 Saint-Alexandre partit de Valaam et, sur une commande de dessus, a choisi un endroit dans la forêt sur la rive d'un lac magnifique, qui fut ensuite nommé Sainte. Voici le moine se construisit une hutte et a habité dans la solitude pendant sept ans, de manger seulement ce qu'il a rassemblé dans la forêt (plus tard à cet endroit, le lac Saint, 36 verstes de la future ville de Olonets et 6 verstes de la rivière Svira, Saint-Alexandre fondé le monastère de la Trinité-vie Création, et 130 sagène (ie 910 pieds) hors de lui, au bord du lac Roschina, il se construisit une hutte sur le futur site du Saint-Alexandre-de Svir monastère).

Pendant ce temps, le saint a connu souffrances féroces de la faim, le gel, la maladie et les tentations démoniaques. Mais le Seigneur constamment soutenu la force spirituelle et corporelle du juste. Une fois quand on souffre de terribles infirmités, non seulement il était incapable de se lever à partir du sol, mais n'a même pas pu lever la tête. Il gisait là et a chanté les Psaumes. Puis un homme glorieux lui apparut. Plaçant sa main sur la plaie, il fait le signe de la croix sur le saint et le guérit.

En 1493 alors que la chasse au cerf, le terrain attenant-propriétaire Andrew Zavalichine arrivé de tomber sur la cabane du saint. Andrew lui a parlé d'une lumière qu'il avait vu à cet endroit, et il pria le moine pour lui parler de sa vie. De ce point Andrew a commencé à visiter Saint-Alexandre souvent, et enfin par la direction du moine, il est allé à Valaam, où il fut tonsuré avec le nom Adrian. Plus tard, il fonda le monastère Ondrusov, et a mené une vie sainte (26 Août et le 17 mai).

André Zavalichine n'a pas pu garder le silence sur l'ascète, en dépit de la promesse qu'il avait faite. Nouvelles du juste commencé à se répandre largement, et les moines ont commencé à rassembler autour de lui. Par conséquent, St Alexander retiré des frères et se construit un lieu d'habitation 130 sagène du monastère. Là, il a rencontré une multitude de tentations. Les démons ont pris des formes bestiales, ils sifflaient comme des serpents, l'exhortant à fuir. Cependant, la prière du saint brûlé et dispersé les diables comme une flamme de feu.

En 1508, vingt-trois ans après, il est venu dans ce lieu isolé, la Trinité-vie Création semblait Saint-Alexandre. Une nuit, il priait dans sa hutte. Soudain, une brillait une lumière intense, et le moine vit trois hommes, vêtus en costume blanc radieux, se rapprochant de lui. Rayonnant de la gloire céleste, ils brillaient dans une pure clarté plus grande que le soleil. Chacun d'eux a tenu un bâton à la main.

Le moine est tombé dans la terreur, et de venir à ses sens, se prosterna sur le sol. Le prenant par la main, les hommes ont dit: «Ayez confiance, béni un, et ne craignez pas." Le saint a été ordonné de construire une église et un monastère. Il tomba à genoux, pour protester contre sa propre indignité, mais le Seigneur l'a ressuscité et lui ordonna de remplir les commandes. Saint-Alexandre a demandé au nom de laquelle l'église doit être dédié. Le Seigneur a dit: «Bien-aimés, comme vous le voyez Ceux parler avec vous en Trois Personnes, donc aussi construire l'église dans le Nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit, la Trinité-Un en Essence. Je vous laisse la paix et ma paix que je vous donne. "Et aussitôt St Alexander vis le Seigneur avec des ailes de sur-étiré, allant bien au ras du sol, et il est devenu invisible.

Dans l'histoire de l'Eglise orthodoxe russe cette apparence est reconnu comme unique. Après cette vision, le moine a commencé à penser où construire l'église. Une fois, en priant Dieu, il entendit une voix d'en haut. En regardant vers le ciel, il vit un ange de Dieu dans Mantiya et klobuk, tels que saint Pacôme (15 mai) avait vu.

L'ange, debout dans l'air, les ailes déployées et les mains levées, a proclamé: «Un est Saint, un est le Seigneur Jésus-Christ, à la gloire de Dieu le Père. Amen. "Il se tourna alors vers St Alexander disant," Créer à cet endroit de l'église dans le Nom du Seigneur qui a comparu pour vous en trois personnes, Père et Fils et Saint-Esprit, l'Indivisible Trinité. "Après avoir fait le signe de la croix sur les lieu trois fois, l'ange est devenu invisible.

Dans la même année, une église en bois de la Trinité-vie Création a été construit (en 1526 une église en pierre a été construit ici). Et dans le même temps que la construction de l'église, les frères ont commencé à exhorter Saint-Alexandre à accepter le sacerdoce. Pendant longtemps, il a refusé, se considérant comme indigne. Ensuite, les frères ont commencé à implorer St Sérapion, archevêque de Novgorod (16 Mars), de le convaincre d'accepter la charge. Et si cette année très Saint-Alexandre se rendit à Novgorod et reçut l'ordination du saint archevêque. Peu de temps après, l'frères a également demandé le saint à être leurs higoumène.

Comme higoumène, le moine est devenu encore plus humble qu'auparavant. Ses vêtements étaient tous en lambeaux, et il dormait sur le sol nu. Il se aliments préparés, pâte pétrie et le pain cuit. Une fois, il n'y avait pas assez de bois et de l'intendant a demandé l'higoumène d'envoyer des moines oisifs de bois de chauffage. «Je suis au ralenti", a dit le saint, et il a commencé à couper du bois de chauffage. Une autre fois, il portait l'eau.

Quand tout le monde dormait, le saint était souvent occupée moudre le blé avec la main-pierres pour faire plus de pain. La nuit, il fit le tour des cellules, et si il a entendu des conversations vaines, il légèrement tapé sur la porte et partit, mais le matin, il a exhorté le frère, imposer une pénitence sur lui.

Vers la fin de sa vie, Saint-Alexandre a décidé de construire une église de pierre de la protection de la Très Sainte Mère de Dieu. Un soir, après avoir chanté une Acathiste à la Très Sainte Mère de Dieu, il se fixa au repos dans la cellule et dit tout à coup dans sa cellule-accompagnateur Athanase, "Enfant, être sobre et alerte, parce que, à cette heure, nous aurons une merveilleuse et étonnante visiter. "

Puis vint une voix de tonnerre: «Voici le Seigneur et sa mère sont à venir." Le moine se hâta de l'entrée de la cellule, et une grande lumière illumina il, qui rayonne sur tout le monastère lumineux que les rayons du soleil. Le saint vit la Mère Toute-Pure de Dieu sur le fondement de l'église Protection assis à la place de l'autel, comme une impératrice sur un trône. Elle tenait l'Enfant Jésus dans ses bras, et une multitude d'anges se tenait devant elle brille d'un éclat indescriptible.

Il est tombé, incapable de supporter la grande lumière. La Mère de Dieu a dit: «Lève-toi, choisi l'un de Mon Fils et Dieu. Je suis venu ici pour vous, mon cher une visite, et à regarder sur le fondement de mon église. Je l'ai fait supplication pour vos disciples et le monastère. Depuis ce temps, il y aura une abondance; non seulement au cours de votre vie, mais aussi après votre décès. Tout votre monastère nécessite sera accordée en abondance. Voici et regarder attentivement combien de moines sont rassemblés dans votre troupeau. Vous devez les guider sur la voie du salut au nom de la Sainte Trinité ".

Le saint se leva et vit une multitude de moines. Là encore, la Mère de Dieu a dit: «Mon cher, si quelqu'un porte même une brique pour la construction de mon église, dans le Nom de Jésus-Christ, Mon Fils et Dieu, son trésor ne périra pas." Puis elle est devenue invisible.

Avant sa mort, le saint affiché humilité merveilleuse. Il convoqua les frères et leur dit: "Liez mon corps pécheur par les jambes et le faire glisser vers un fourré marécageux et, après le couvrant avec des peaux, le jeter dans." Les frères ont répondu: "Non, mon père, il est impossible de faire. "Puis le saint ascète a ordonné que son corps ne sera pas maintenue au monastère, mais dans un lieu de solitude, l'église de la Transfiguration du Seigneur. Saint-Alexandre partit pour le royaume céleste, le 30 Août, 1533 à l'âge de 85 ans.

St Alexandre de Svir a été glorifié par des miracles merveilleux au cours de sa vie et à sa mort. En 1545, son disciple et successeur, higoumène Hérodion, compilés sa vie. En 1547, la célébration locale de la sainte a commencé et un service a été composé pour lui. Sur Avril 17,1641, lors de la reconstruction de l'église de la Transfiguration, les reliques incorruptibles de Saint-Alexandre-de Svir ont été découverts et de son Église universelle fête a été établi sur deux dates: le jour de son repos, le 30 Août, et le jour de la glorification ( et la découverte de ses reliques), le 17 Avril.

St Alexandre de Svir chargé et a soulevé toute une multitude de disciples, comme la Mère de Dieu lui avait promis. Ils sont les saints moines: Ignace de Ostrov, Leonid d'Ostrov, Cornelius de Ostrov, Denys d'Ostrov, Athanase d'Ostrov, Théodore de Ostrov, et Therapon de Ostrov.

Outre ces saints, il ya des disciples et conversers avec St Alexandre de Svir, qui ont des jours différents de commemortation: St Athanase d'Syandem (18 Janvier), St Gennadius de Vasheozersk (9 Février), St Macaire d'Orodezh (9 Août), St Adrian de Ondrosov (17 mai), St Nicéphore de Vasheozersk (9 Février), St Gennadius de Kostroma et Liubimograd (23 Janvier).

Tous ces saints (à l'exception de St Gennadius de Kostroma) sont représentés sur l'icône des Pères monastiques qui resplendit dans le pays de Carélie (icône de l'église au Séminaire de Kuopio, Finlande). La célébration de fête de la Synaxe des Saints qui resplendit en Carélie est célébrée par l'Eglise orthodoxe de Finlande le samedi tomber entre le 31 Octobre et 6 Novembre.

Les reliques incorruptibles du saint ont été retirés du Monastère Svir par les bolcheviks le 20 Décembre 1918 après plusieurs tentatives infructueuses de les confisquer. Il y avait une campagne infâme pour liquider les reliques des saints qui ont continué de 1919 à 1922. Beaucoup de reliques de saints Russsian ont été volés et soumis à «un examen scientifique» ou exposés dans des musées antireligieux. Certains ont été complètement détruits.

Espérant prouver que les reliques étaient des faux, les Soviétiques mené de nombreux tests. Cependant, les tests ne confirment que les reliques étaient authentiques. Enfin, les saintes reliques ont été envoyés à l'Académie médicale militaire de Petrograd. Là, ils sont restés pendant presque quatre-vingts ans.

Une deuxième découverte des reliques de Saint-Alexandre a eu lieu en Décembre 1997.

Les reliques ont été trouvées pour être intact, tout comme ils l'étaient quand ils ont été confisqués. L'apparence du saint correspondait à la description dans les dossiers de 1641. Une fois qu'il a été déterminé que ceux-ci étaient en fait les reliques de Saint-Alexandre, métropolite Vladimir de Saint-Pétersbourg entre eux autorisés à prendre à l'église de Sainte-Sophie et ses trois filles Foi, Espoir , et l'Amour (17 Septembre) pour quatre mois avant leur retour au monastère Svir. Comme les gens vénéraient les reliques de St Alexander ils ont remarqué une myrrhe odorante qui en découlent.

Les reliques ont été prises pour Saint-Alexandre du monastère de Svir en Novembre 1998, et des guérisons miraculeuses continuent d'avoir lieu devant eux.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
11 mai 2015 1 11 /05 /mai /2015 16:35
Fêté le 30 août (12 septembre) : Saint Yoann le Patriarche de Constantinople

Saints Alexandre, Jean et Paul, patriarches de Constantinople, vécu à différentes époques, mais chacun d'eux est arrivé à entrer en conflit avec les activités des hérétiques qui ont cherché à déformer les enseignements de l'Église. Saint-Alexandre (325-340) était un évêque vicaire pendant le temps de St Métrophane (4 Juin), le premier patriarche de Constantinople.

En raison de l'extrême vieillesse du Patriarche, Alexandre s'est substitué à lui au Premier Synode Oecuménique à Nicée (325). À sa mort, St Métrophane a laissé des instructions dans son testament pour élire son vicaire sur le trône de Constantinople. Pendant ces périodes Sa Sainteté le Patriarche Alexandre a dû composer avec les ariens et païens. Une fois, dans un litige avec un Philosophe païen le saint lui dit :

«Au nom de notre Seigneur Jésus-Christ, je vous ordonne de vous taire !» Et le païen soudainement devenu muet. Quand il fit un geste de signes de reconnaître ses erreurs et de confirmer la justesse de la doctrine chrétienne, puis son discours lui revint et il croit dans le Christ avec de nombreux autres philosophes païens. Les fidèles se réjouissait à ce, en glorifiant Dieu Qui avait donné un tel pouvoir à son saint.

Le hérétique Arius a été puni par la Prière de Saint-Alexandre. Arius avait apparemment accepté d'entrer en communion avec l'Eglise Orthodoxe. Lorsque l'Empereur lui a demandé s'il croyait ce que les Pères de Nicée ont enseigné, il posa sa main sur sa poitrine (où il avait habilement dissimulé sous ses vêtements un document avec sa propre fausse croyance écrit sur elle) et dit: «Voilà ce que je croire! "St Constantin (21 mai), pas au courant de la méchanceté trompeuse d'Arius, a fixé un jour pour le recevoir dans l'Église. Toute la nuit, St Alexander priait, implorant le Seigneur de ne pas autoriser cet hérétique être accueillis dans la communion avec l'Église.

Dans la matinée, Arius mis triomphalement pour l'église, entourée par les conseillers et les soldats impériaux, mais le jugement divin l'a rattrapé. Arrêter de prendre soin d'une nécessité physique, ses entrailles éclatent et il péri dans son propre sang et de boue, comme l'a fait Judas (Actes 01:18).

Sa Sainteté le Patriarche Alexandre, après avoir peiné beaucoup, mort en l'an 340 à l'âge de 98. St Grégoire le Théologien (25 Janvier) lui dit ensuite dans un éloge à la population de Constantinople.

Le Service à Saint-Alexandre a été imprimé à Venise en 1771. Selon certains manuscrits anciens, St Alexandre devrait être commémorée au Juin 2. Aujourd'hui, il se souvient avec le Saint John Patriarches la plus rapide (Septembre 2) et Paul le Nouveau (huitième siècle).

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
11 mai 2015 1 11 /05 /mai /2015 16:31
Saint Alexandre le Patriarche de Constantinople

Saints Alexandre, Jean et Paul, patriarches de Constantinople, vécu à différentes époques, mais chacun d'eux est arrivé à entrer en conflit avec les activités des hérétiques qui ont cherché à déformer les enseignements de l'Église. Saint-Alexandre (325-340) était un évêque vicaire pendant le temps de St Métrophane (4 Juin), le premier patriarche de Constantinople.

En raison de l'extrême vieillesse du Patriarche, Alexandre s'est substitué à lui lors du Premier Synode Oecuménique à Nicée (325). À sa mort, St Métrophane a laissé des instructions dans son testament pour élire son vicaire sur le trône de Constantinople. Pendant ces périodes Sa Sai. le Patriarche Alexandre a dû composer avec les ariens et païens. Une fois, dans un litige avec un philosophe païen le saint lui dit: «Au nom de notre Seigneur Jésus-Christ, je vous ordonne de se taire!» Et le païen soudainement devenu muet. Quand il fit un geste de signes de reconnaître ses erreurs et de confirmer la justesse de la doctrine chrétienne, puis son discours lui revint et il croit dans le Christ avec de nombreux autres philosophes païens. Les fidèles se réjouissait à ce, en glorifiant Dieu Qui avait donné un tel pouvoir à son saint.

Le hérétique Arius a été puni par la Prière de Saint-Alexandre. Arius avait apparemment accepté d'entrer en communion avec l'Eglise Orthodoxe. Lorsque l'Empereur lui a demandé s'il croyait que les Pères de Nicée ont enseigné, il posa sa main sur sa poitrine (où il avait habilement dissimulé sous ses vêtements un document avec sa propre fausse croyance écrit sur elle) et dit: «Voilà ce que je croire! "St Constantin (21 mai), pas au courant de la méchanceté trompeuse d'Arius, a fixé un jour pour le recevoir dans l'Église. Toute la nuit, St Alexander priait, implorant le Seigneur de ne pas autoriser cet hérétique être accueillis dans la communion avec l'Église.

Dans la matinée, Arius mis triomphalement pour l'église, entourée par les conseillers et les soldats impériaux, mais le jugement divin l'a rattrapé. Arrêter de prendre soin d'une nécessité physique, ses entrailles éclatent et il péri dans son propre sang et de boue, comme l'a fait Judas (Actes 01:18).

Sa Sainteté le Patriarche Alexandre, après avoir peiné beaucoup, mort en l'an 340 à l'âge de 98. St Grégoire le Théologien (25 Janvier) lui dit ensuite dans un éloge à la population de Constantinople.

Le Service à Saint-Alexandre a été imprimé à Venise en 1771. Selon certains manuscrits anciens, St Alexandre devrait être commémorée au 2 Juin. Aujourd'hui, il se souvient avec le Saint John Patriarches la plus rapide (Septembre 2) et Paul le Nouveau (huitième siècle).

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
11 mai 2015 1 11 /05 /mai /2015 16:24
Les russes célèbrent l'anniversaire du père Noël russe

Le 18 novembre la Russie célèbre l'anniversaire du Père Gel (Père Noël russe). La fête est habituellement célébrée à Veliki Oustioug (région de Vologda, au nord de Moscou) où à cette période de l'année l'hiver se fait déjà réellement sentir.

Les russes célèbrent l'anniversaire du père Noël russe
Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
8 mai 2015 5 08 /05 /mai /2015 15:10
Alexandre, Métropolitain de toute la Lettonie et de Riga (Aleksandre Kudryashov)

Né le 3 Octobre 1939 au District Rudzate Prejlskogo de la Lettonie dans la famille des employés.

À la fin de 1964, la faculté historico-philologique de Daugavpils Institut pédagogique, a travaillé comme professeur de langue et de littérature russes dans les écoles secondaires à Riga.

En 1982, il a été ordonné Diacre, puis - Prêtre à l'église Ilyinsky. Du diocèse de Perm.

Depuis 1983 - recteur de l'église de la Transfiguration à Riga, en 1984 - des églises et du district Valmiera Madona.

Depuis 1986 - un membre du conseil de la branche lettone du Fonds de la culture Soviétique.

En 1989, il a été nommé rédacteur en chef du :

"Bulletin de Riga, diocèse de Lettonie."

En 1989, il est diplômé du séminaire Théologique de Moscou.

10 juillet 1989, il fut tonsuré Moine, le lendemain a été élevé au rang de l'Archimandrite.

Le 23 juillet 1989 à la Divine Liturgie à la cathédrale de la Théophanie consacré Evêque de Daugavpils, vicaire du Diocèse de Riga. Bogsoluzhenie fait par les métropolites de Krutitsy et Kolomna Juvénal, Vladimir Rostov et de Novotcherkassk, Gideon de Novossibirsk et Barnaul, Sérapion de Tula et Belevsky, l'Archevêque de Cheboksary et Tchouvachie Barnabas, l'Evêque de Kalouga et de Borovsk Ilian, Leo de Tachkent et d'Asie centrale, Paissy d'Orel et Bryansk, Victor de Kalinin et Kashin Vladimir de Kishinev et la Moldavie.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
8 mai 2015 5 08 /05 /mai /2015 15:07

La décision du chef de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas de ne pas participer à l'élection présidentielle de janvier 2010 n'est qu'une manoeuvre politique, a annoncé mercredi à RIA Novosti le président du comité des Affaires internationales du Conseil de la Fédération Mikhaïl Marguelov.

"Sa défection n'est qu'une manoeuvre politique pour attirer l'attention internationale sur l'impasse dans laquelle se trouve la situation au Proche-Orient", a affirmé le sénateur.

D'après Mikhaïl Marguelov, cette défection a "bizarrement "coïncidé avec la visite de la secrétaire d'Etat américain Hillary Clinton. En outre, la décision du chef de l'Autorité palestinienne pourrait être une réaction aux actions d'Israël qui refuse le gel de la colonisation et au refus du Hamas de tenir les élections générales dans la bande de Gaza.

"Il est prématuré de parler du départ d'Abbas, car en Palestine il existera toujours une raison pour reporter les élections générales pour un délai indéterminé et durant cette période Mahmoud Abbas restera au pouvoir", a ajouté l'homme politique russe.

Toutefois, Mikhaïl Marguelov a reconnu que la défection était partiellement provoquée par la déception face à l'inefficacité des efforts internationaux sensés contribuer au règlement du conflit dans la région et par la perception de la fragilité de l'unité palestinienne si les élections se tenaient.

La décision de M.Abbas a aggravé la situation actuelle au Proche-Orient, par conséquent la tenue d'une conférence sur le Proche-Orient à Moscou s'impose.

Début novembre Mahmoud Abbas a renoncé à participer à l'élection présidentielle de janvier 2010

Le chef de l'Autorité palestinienne n'a pas cité les raisons de sa décision. Son entourage l'explique par l'impasse dans laquelle s'est retrouvé le règlement palestino-israélien et interpalestinien. Mahmoud Abbas était considéré comme le favori du scrutin qui devait se tenir le 24 janvier 2010.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
8 mai 2015 5 08 /05 /mai /2015 15:04
Gaz de schiste, l'enfer sous terre

Gaz et pétrole de schiste : un rapport parlementaire américain révèle les substances toxiques utilisées dans la fracturation hydraulique

Benzène, toluène, plomb, cuivre, diesel… ces substances très nocives ne sont qu’un petit extrait des 2500 produits chimiques utilisés entre 2005 et 2009 par l’industrie des gaz de schiste aux Etats-Unis. Les démocrates de la Chambre des représentants américaine ont publié samedi un rapport dressant « l’inventaire le plus complet » de ces produits nécessaires à l’extraction par fracturation hydraulique des gaz non conventionnels. Générations Futures révèle ce dimanche le contenu de ce rapport parlementaire qui montre que les compagnies américaines utilisent 29 substances suspectées cancérigènes ou polluantes dangereuses de l’air ou de l’eau et aussi …des substances secrètes aux propriétés inconnues !!

La liste des molécules dangereuses mise en évidence par le rapport

Ce rapport, réalisé par les démocrates de la Commission de l’Energie et du Commerce de la Chambre des Représentants américaine est présenté comme « l’inventaire national le plus complet » à ce jour sur la chimie utilisée par l’industrie des gaz de schiste. Il a été réalisé à partir des réponses au questionnaire envoyé par la Commission aux 14 compagnies de production de gaz et de pétrole non conventionnels les plus importantes du pays. Les réponses de ces compagnies montrent l’utilisation entre 2005 et 2009 de plus de 2500 produits chimiques dans les phases de fracturation hydraulique nécessaires à l’extraction de gaz ou de pétrole de schiste. Ces 2500 produits chimiques contenaient environ 750 substances chimiques différentes.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article