Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 septembre 2013 2 24 /09 /septembre /2013 19:52

 thumb.small.23583518       La France est entrée en récession avec le recul de 0,2% de son produit intérieur brut au premier trimestre, qui fait suite à une contraction d'ampleur similaire au dernier trimestre 2012, a annoncé mercredi l'Institut national de la statistique et des études économiques.

Une récession correspond techniquement à un recul du PIB pendant deux trimestres consécutifs. Pour l'ensemble de l'année 2012, l'Insee a conservé son estimation d'une croissance nulle, après avoir révisé à la baisse la hausse du troisième trimestre 2012 (0,1% au lieu de 0,2%).

Par ailleurs, l'Insee a annoncé que le pouvoir d'achat des ménages français avait enregistré une baisse record de 0,9% en 2012.

afp

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
24 septembre 2013 2 24 /09 /septembre /2013 19:50

 thumb.small.112149363.jpg       Imposé par l'Élysée à la «PP», Bernard Boucault est mis en cause après les graves dérapages de lundi soir. Le 24 mars, il avait déjà été critiqué pour les violences exercées par les forces de l'ordre à l'encontre des participants à la Manif pour Tous.

Fallait-il nommer le préfet Bernard Boucault à la tête de la préfecture de police de Paris? Lesdérapages des casseurs à l'occasion de la célébration du PSG dans la capitale, dimanche puis lundi, et ses explications embarrassées en direct à la télévision, le soir même des échauffourées les plus graves, le placent, en tout cas, en situation très délicate.

Car le même préfet qui, deux jours durant, a donné le sentiment de flotter face à la violence des casseurs, n'a pas eu la même aménité avec les protestataires pourtant bien inoffensifs de la Manif pour tous. Le 24 mars, sur l'avenue de la Grande Armée, les policiers ont fait usage de lacrymogène en présence d'enfants et interpellés 98 personnes en quelques minutes. Et le mois dernier, 68 jeunes «veilleurs», qui voulaient planter paisiblement des tentes devant l'Assemblée Nationale, pour protester contre le mariage gay, ont été placés en garde à vue.

Lundi soir pourtant, parmi des centaines d'authentiques casseurs de banlieue - «des milliers» a même dit le préfet, vingt-et-un seulement ont été interpellés à chaud au Trocadéro et une poignée d'autres dans la nuit. Y aurait-il deux poids, deux mesures, dans la gestion de l'ordre public à Paris?

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
24 septembre 2013 2 24 /09 /septembre /2013 19:42

   thumb.small.t_umb_small_Roger_Holeindre_pics_3900.jpeg    C’est avec une grande tristesse que les membres du Cercle National des Combattants ont appris la mort de leur frère d’arme, le Commandant Hélie Denoix de Saint Marc.

 

Sa mort devrait permettre (et bien sûr ce ne sera pas) à tous les scribouillards de France de se pencher sur le passé de notre pays, pour s’apercevoir enfin qu’il n’y a jamais eu tous les “bons” d’un côté et les “mauvais” de l’autre au moment de la trahison algérienne.

Hélie Denoix de Saint Marc a toujours choisi la voie de l’honneur et n’a jamais changé de camp.

Le sien était celui de la France, grande et fraternelle. Il fut l’un des tous premiers à entrer en résistance très jeune, à être déporté dans les pires conditions que l’on peut imaginer, à Buchenwald et au camp de travail de l’Angenslein. Tous ceux qui l’ont connu à cette époque en parlent comme d’un modèle, et ce malgré sa grande jeunesse. Rentré d’Allemagne à la fin de la guerre, résistant reconnu, déporté immatriculé, il s’abstint de faire du “résistancialisme” et laissa les bavards et les affabulateurs à leurs élucubrations.

C’est jeune officier qu’il partit en Indochine avec la Légion Étrangère qui devint sa véritable famille, où comme bien d’autres il trouva des hommes de valeur prêts à verser leur sang si la France le leur demandait… Bien sûr, elle le leur demanda… et ils tinrent leur promesse jusqu’à Dien Bien Phu… jusqu’aux camps de la mort Viet Minh. Denoix de Saint Marc connut en effet les camps de M. Ho Chi Min et de M. Giap… où la mortalité fut supérieure aux pires camps de la mort nazis.

Comme tous ses frères d’arme de tout le corps expéditionnaire d’Indochine qui avaient donné leur âme à ce territoire fabuleux d’Extrême Orient, il ne put admettre la “débandade gouvernementale” qui contrastait avec la tenue exemplaire du corps expéditionnaire, et ce jusqu’à la fin totale et son départ. Ce qui comptait le plus pour lui et pour ses camarades, c’était l’abandon de tous ces hommes de l’Indochine française, Viet Nam, Laos, Cambodge, qui s’étaient rangés à nos côtés et que nous abandonnions aux mains des épurateurs marxistes, tout comme les catholiques du Tonkin.

C’est dans cet état d’esprit que, comme ses amis, de retour au pays natal il est parti en Algérie bien décidé à ne pas laisser accomplir les erreurs que nos gouvernants n’avaient pas hésité à commettre en Asie, et à ne plus rouler nos drapeaux.

Là aussi il tint parole, et quand le général De Gaulle trahissant ses engagements… trahissant les partisans de la France… trahissant toutes les populations… juives, chrétiennes, musulmanes, fit la part belle aux assassins du FLN qui ne représentaient qu’une minorité des populations algériennes … Hélie Denoix de Saint Marc franchit le Rubicon.

Arrêté, incarcéré, comme des milliers d’autres… sa déclaration devant les juges stipendiés de l’époque suffit à justifier le geste de tous les soldats “perdus”…

« On peut demander beaucoup à un soldat, en particulier de mourir, c’est son métier ; on ne peut lui demander de tricher, de se dédire, de se contredire, de se renier, de se parjurer. »

Merci mon Commandant pour ces paroles claires… nettes… précises… Elles résument pour l’Histoire… les raisons morales de notre “indiscipline”… après des années d’obéissance.

Au revoir mon Commandant. Tous ceux qui vivent encore feront en sorte que la jeunesse de France honore votre mémoire qui représente celle de tous ceux qui n’ont jamais désespéré de la France.

Le Cercle National des Combattants sera présent en la personne de son vice-président, le Colonel Verger, et son drapeau national.

 

                                                                               Roger HOLEINDRE

                                                                       Président du Cercle National des Combattants

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
24 septembre 2013 2 24 /09 /septembre /2013 00:04

Changhaï, 28 septembre

 

187520699.jpg       Le président russe Dmitri Medvedev a qualifié sa visite en Chine de "très réussie".

"Ma visite en Chine est très réussie et elle contribuera au renforcement des relations entre nos deux pays", a déclaré M.Medvedev lors d'une rencontre avec le vice-président chinois Xi Jinping.

"Nous avons visité le nord-est de la Chine, Pékin, et maintenant nous sommes à Shanghai. Tout cela nous permet de mieux comprendre le développement actuel de la Chine", a indiqué le chef de l'Etat russe.

Il a également apprécié la haute tenue de l'exposition internationale EXPO-2010 à Shanghai.

"L'exposition est parfaitement organisée. Sans aucun doute, les événements d'une telle envergure unifient les gens", a noté le président russe.

Selon le vice-président chinois, la participation russe à l'Exposition universelle de Shanghai a apporté un "soutien important à la Chine dans l'organisation de l'EXPO-2010". Xi Jinping a exprimé sa profonde reconnaissance à la partie russe.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
24 septembre 2013 2 24 /09 /septembre /2013 00:01

    0416calisa.leonidas.chariessa.jpg    Le saint Martyr Leonidas et les saintes martyrs Charissa, Nike, Galina, Kalisa (Kalida), Nunekhia, Basilissa, et Theodora ont souffert à Corinthe en l'an 258. Ils les ont jetés dans la mer, mais ils ne se noient pas. Au lieu de cela, ils ont marché sur l'eau comme sur la terre ferme, en chantant des cantiques spirituels. Les tortionnaires les ont déposé dans un navire, des pierres attachées autour de leur cou et leur noyés.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
23 septembre 2013 1 23 /09 /septembre /2013 23:58

    0416leonidas.jpg   Le saint Martyr Leonidas et les saintes martyres Charissa, Nike, Galina, Kalisa (Kalida), Nunekhia, Basilissa, et Theodora ont soufferts à Corinthe en l'an 258. Ils les ont jetés dans la mer, mais ils ne se noient pas. Au lieu de cela, ils ont marché sur l'eau comme sur la terre ferme, en chantant des cantiques spirituels. Les tortionnaires eux ont dépassé dans un navire, des pierres attachées autour de leur cou et leur noyés.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
23 septembre 2013 1 23 /09 /septembre /2013 23:52

   0416agape.irene.chiopia.jpg     Les Saintes-Martyres Agape, Irene, et Chione étaient sœurs qui vivaient à la fin du troisième siècle au début du IVe siècle, près de la ville Italienne d'Aquilée. Elles ont été laissées orphelines à un âge précoce.

         Les jeunes femmes ont mené une vie Chrétienne pieuse et elles ont refusé de nombreuses propositions de Mariage. Leur Guide spirituel était le Prêtre Xeno. Il a été révélé à lui dans une vision qu'il allait mourir très bientôt, et que les saintes vierges subirait le martyre. Toujours à Aquilée et ayant une vision similaire a été le grand martyr Anastasia (22 Décembre ) , qui est appelé « Libérateur de Potions , " parce qu'elle chrétiens en prison sans crainte visité , en les encourageant et en les guérissant de potions , poisons , et d'autres choses nuisibles . La Grande Anastasia Martyr a visité les sœurs et les a exhortés à endurer toutes choses pour le Christ. Bientôt ce qui était prévu dans la vision arriva . Le prêtre Zeno est mort , et les trois jeunes filles ont été arrêtés et traduits en justice devant l'empereur Dioclétien ( 284-305 ) .

      Ste Chione ( "neige" en grec) conservé la pureté de son baptême , selon les paroles du Prophète - Roi David : «Tu vas me laver , et je serai plus blanc que la neige » (Ps 50/51 : 7).

        Sainte Irène ( «paix» en grec) conservé la paix du Christ en elle-même et se manifeste à d'autres, selon la parole du Sauveur : « ma paix que je vous donne » (Jean 14:27 ) .

St Agape (en grec «amour») aimait Dieu de tout son cœur , et son prochain comme elle-même ( Mt.22 :37 -39) .

        En voyant la beauté juvénile des sœurs , l'empereur les a exhortés à renier le Christ et il a promis de leur trouver mariés illustres de son entourage. Les sœurs saints ont répondu que leur seule Epoux le Christ , par qui ils ont été prêts à souffrir . L'empereur exigea qu'ils renoncent à Christ, mais ni les sœurs aînées , ni les plus jeunes , ne consentirait . Ils ont appelé les dieux païens de simples idoles faites de main d'homme , et ils prêchèrent la foi au vrai Dieu.

        Par ordre de Dioclétien , qui partait pour la Macédoine , les sœurs saints devaient également être amené là . Et ils les apportèrent à la cour du Dulcititus de gouverneur.

         Quand il a vu la beauté des saints martyrs , il fut réveillé avec passion impure . Il a mis les sœurs sous bonne garde, et il leur a dit qu'ils recevraient leur liberté s'ils acceptaient de remplir ses désirs. Mais les saints martyrs ont répondu qu'ils étaient prêts à mourir pour leur Epoux céleste , Christ.

       Puis Dulcititus décidé de faire son chemin par la force. Quand les sœurs saints ont surgi dans la nuit pour glorifier le Seigneur dans la prière, Dulcititus est venu à la porte et a essayé d'entrer , mais une force invisible l'en empêcha. Il chancela environ , incapable de retrouver son chemin . Puis il est tombé dans la cuisine parmi les ustensiles de cuisine, des pots et des casseroles , et il était tout couvert de suie. Les fonctionnaires et les soldats l'ont reconnu qu'avec difficulté. Quand il se voyait dans un miroir , il se rend alors compte que les saints martyrs avait fait un fou de lui, et il a décidé de prendre sa revanche sur eux.

        À sa cour, Dulcititus donna l'ordre de dépouiller les saints martyrs . Mais les soldats n'étaient pas en mesure de le faire, peu importe combien ils ont essayé. Leurs vêtements semblait être coincé pour les corps des saintes vierges . Pendant le procès Dulcititus soudainement endormi , et personne ne pouvait le réveiller . Tout comme ils l'ont transporté dans sa maison , il a immédiatement réveillé .

         Quand ils ont rapporté ce qui s'était passé à l'empereur Dioclétien , il s'est fâché avec Dulcititus et il a donné les saintes vierges vers Sisinius pour le procès. Il a commencé par le plus jeune soeur , Irene . Voyant qu'elle est restée inflexible , il lui a envoyé en prison et a ensuite tenté d'influencer Sts Chione et Agape . Il a également omis de les faire renoncer à Christ, et Sisinius ordonné que Sts Agape et Chione être brûlés . En entendant la sentence , les sœurs ont rendu grâce au Seigneur pour leur couronne du martyre . Dans le feu, Agape et Chione rendu leurs âmes pures au Seigneur.

       Lorsque le feu s'est éteint , tout le monde a vu que les corps des saints martyrs et leurs vêtements n'avaient pas été brûlés par le feu , et leurs visages étaient magnifique et paisible , comme si elles étaient endormies . Le lendemain , Sisinius donna l'ordre d'apporter St Irene à la cour. Il l'a menacée avec le sort de ses sœurs aînées et il lui a demandé de renoncer à Christ. Puis il a menacé de la remettre au souillure dans un bordel. Mais le saint martyr répondit: « Même si mon corps est souillé par la force , mon âme ne sera jamais souillée par renoncer à Christ. "

         Quand les soldats de Sisinius ont dirigé Ste Irene au bordel , deux soldats lumineuses ont dépassé leur dit: «Votre maître Sisinius vous ordonne de prendre cette vierge sur une haute montagne et la laisser là, et puis revenir à lui et de faire rapport à lui que vous avoir rempli son commandement. " Et les soldats l'ont fait .

        Quand ils ont rapporté à Sisinius, il entra dans une rage, car il n'avait pas donné de tels ordres . Les soldats lumineuses étaient des anges de Dieu , sauver le saint martyr de la souillure . Sisinius est allé à la montagne avec un détachement de soldats et a vu St Irene sur le sommet . Pendant longtemps, ils ont cherché le chemin vers le sommet , mais ils ne pouvaient pas le trouver. Puis l'un des soldats blessés St Irene avec une flèche. Le martyr a crié à Sisinius : «Je moquent votre malice impuissante , et je vais mon Seigneur Jésus- Christ pure et sans tache . " Après avoir rendu grâce au Seigneur, elle s'allongea sur le sol et se rendit son âme à Dieu le jour même de l' Saint Pascha (+ 304).

La Grande Anastasia Martyr entendu parler de la fin des sœurs saintes , et elle a enterré leurs corps avec respect .

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
23 septembre 2013 1 23 /09 /septembre /2013 23:45

   0415Suchia-16Companions0020.jpg     Le saint Martyr Suchias et ses 16 compagnons géorgiens étaient dignitaires illustres qui ont servi à la cour de l'Albanais Hagbanite ) la règle (C'est à dire " l'Albanie Caucasienne" sur le territoire aujourd'hui de l'Azerbaïdjan) .

       Escortant la fille du dirigeant Albanais Satenika, Epouse de l' empereur Arménien Artaxar (88-123), St Suchias et ses seize compagnons sont arrivé à Artashat, l'ancienne capitale de l'Arménie (La ville a ensuite été détruite par les Romains en l'an 163).

        Prêcher il était à l'époque un Grec Chrysos nommé par des chrétiens, qui avait été éclairé et ordonné par le saint Apôtre Thaddée (21 Août ). Les dignitaires géorgiens sont venus à croire en Jésus-Christ le Sauveur, et ils ont décidé de consacrer leur vie au service de Dieu. Tous les dix-sept ont suivi Chrysos nouvellement converti en Mésopotamie. Lorsque Mgr Chrysostome a baptisé dans les eaux de l'Euphrate, ils ont été autorisés à voir le Seigneur de gloire, Jésus-Christ.

        Les saints martyrs ont mis en place une croix à l'endroit de leur baptême et l'ont nommé la «Croix de l'Annonciation." Mgr Chrysostome a donné à tous les saints de nouveaux noms : l'aîné s'appelait Suchias (Remplaçant son ancien nom Bagadras) , et ses compagnons étaient nommé Andrew , Anastase , Talale , Theodoritus , Ivherion , la Jordanie, Kondrat , Lukian , Mimnenus , Nerangius , Polyeucte , James, Phoka , Domentian , Victor et Zosime .

         Après la mort de l'évêque martyric Chrysostome , St Suchias est devenu le chef spirituel des frères. Toutes bientôt réinstallés dans une localité sauvage sur le mont Sukaketi , non loin du village de montagne de Bagrevandi . Ici, les anciens dignitaires menaient une vie d' ascète très strictes. La végétation de montagne peu leur servait de nourriture, et ils buvaient à une source d'eau froide .

         Le nouveau chef de païen Albanie, Datianos , a appris que ses anciens fonctionnaires avaient accepté le christianisme et étaient allés dans la solitude . Il a envoyé ses Barnapas associés avec un détachement de soldats pour les convaincre de revenir à la cour et revenir également à leur ancienne foi . Barnapas recherché St Suchias et ses compagnons , mais en gardant leur vœu au service de Dieu , ils ont refusé toutes les sollicitations .

        Ensuite, par ordre de Barnapas , St Suchias et ses compagnons étaient tendus et cloués au sol, puis brûlés. Après cela, leurs corps ont été démembrés et éparpillés sur le mont Sukaketi , à partir de laquelle les martyrs a également reçu le titre de « Mesukevians " ( plus exactement, " Sukaketians " ) . Cela s'est produit en l'an 123 ( par un autre compte , en l'an 130 , même si un manuscrit Athos du XIe siècle du monastère Iveron donne l'année 100).

         Les saintes reliques des martyrs sont restées intacte et sans sépulture jusqu'au quatrième siècle , quand ils ont été placés dans des tombes et expédiés à la terre par les chrétiens locaux ( les noms des saints martyrs ont trouvé écrit sur ​​une falaise ) .

        Le saint hieromartyr Grégoire, illuminateur de l'Arménie (30 Septembre ) , construit une église à cet endroit et a établi un monastère. Et après, une source aux vertus curatives de l'eau a été découverte il .

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
23 septembre 2013 1 23 /09 /septembre /2013 23:41

   0415anastasia-rome0020.jpg     Les Saintes-femmes Basilissa et Anastasia ont vécu à Rome et ont été converties au Christianisme par les apôtres Pierre et Paul. Elles se sont consacrées au service du Seigneur.

          Quand les chrétiens sous l'Empereur Néron (54-68) furent persécutés et livrés à la torture et à l'exécution, Saintes Basilissa et Anastasia ont pris les corps des saints martyrs et leur ont donné l'enterrement respectueux. Les rumeurs de ceci atteignirent Neron, de sorte que Saintes Basilissa et Anastasia ont été enfermés en prison. Ils les ont soumis à de cruelles tortures : ils les ont fouettés avec des fouets, gratté leur peau avec des crochets, et les brûlèrent au feu. Les saintes martyres sont resté inflexibles, cependant, et ont courageusement avoué leur Foi dans le Christ Sauveur. Par l'ordre de Néron, elles furent décapités par l'épée (+ ca. 68).

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
23 septembre 2013 1 23 /09 /septembre /2013 23:36

    0415basillissaanastasia.jpg     Les Sainte-femmes Martyres Basilissa et Anastasia ont vécue à Rome et ont été converties au Christianisme par les apôtres Pierre et Paul. Elles se sont consacrées au service du Seigneur.

         Quand les chrétiens sous l'Empereur Néron (54-68) ont été persécutés et livrés à la torture et à l'exécution, Saintes Basilissa et Anastasia ont pris les corps des saints martyrs et leur ont donné l'enterrement respectueux. Les rumeurs de ceci atteint Neron, de sorte que Saintes Basilissa et Anastasia ont été enfermées en prison. Ils les ont soumise à de cruelles tortures : ils les ont fouettés avec des fouets, gratté leur peau avec des crochets, et les brûlant au feu. Les saintes martyres sont resté inflexible, cependant, et ont courageusement avoué leur Foi dans le Christ Sauveur. Par l'ordre de Néron, elles furent décapités par l'épée (+ Vers 68).

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article