Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 avril 2015 4 30 /04 /avril /2015 22:16
Fêté le 24 août (6 septembre) : Saint Martyr Eutychès le Disciple de Saint Yoann le Théologien

Le Hieromartyr Eutychès, un disciple des saints Apôtres Jean le Théologien et Paul, a vécu au premier siècle et dans le début du deuxième siècle, et était de la ville palestinienne de Sebastea.

Bien que St Eutychès n'est pas l'un des 70 Apôtres, il est appelé un Apôtre en raison de ses travaux avec les Apôtres âgées, parce qui il a été nommé Evêque. Après avoir entendu parler du Christ Sauveur, St Eutychès est devenu le premier disciple de l'Apôtre Jean le Théologien. Plus tard, il a rencontré l'apôtre Paul, et prêcha avec lui sur les premiers voyages.

St Eutychès subi de nombreuses souffrances : il lui manquent cruellement de la faim, l'ont frappé avec des barres de fer, ils l'ont jeté dans le feu, puis à être dévoré par les bêtes sauvages. Une fois, un lion a été lâchée sur le saint, qui étonna tout le monde, car il a fait l'éloge du Créateur avec une voix humaine. Les Eutychès hieromartyr terminé ses travaux dans sa ville natale, où il a été décapité avec une épée au début du deuxième siècle.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
30 avril 2015 4 30 /04 /avril /2015 21:56
Saint Hieromartyr Irénéos l'Eparque de Lyon

Le Hieromartyr Irénée, Evêque de Lyon, est né en l'an 130 dans la ville de Smyrne (Asie Mineure). Il y reçut la meilleure éducation, l'étude de la poétique, la philosophie, la rhétorique, et le reste des sciences classiques jugées nécessaires pour un jeune homme du monde.

Son guide dans les vérités de la Foi chrétienne était un disciple de l'Apôtre Jean le Théologien, Saint Polycarpe de Smyrne (23 Février). St Polycarpe a baptisé les jeunes, et par la suite l'a ordonné Prêtre et l'envoya à une ville de la Gaule, nommé Lugdunum [Aujourd'hui Lyon en France] à l'Evêque Pothin qui mourait.

Une commission fut bientôt confiée à St Irénée. Il était de livrer une lettre des confesseurs de Lugdunum au saint évêque Eleuthère de Rome (177-190). Pendant son absence, tous les chrétiens connus ont été jetés en prison. Après la mort de l'Evêque Pothin comme martyr, St Irénée a été choisi un an plus tard (En 178) comme évêque de Lugdunum. "Pendant ce temps", St Grégoire de Tours (17 Novembre) écrit à son sujet, :

"Par sa prédication, il a transformé tous Lugdunum dans une ville chrétienne!"

Quand la persécution contre les chrétiens se calma, le saint exposé sur les enseignements orthodoxes de la foi dans un de ses ouvrages fondamentaux sous le titre: Détection et Réfutation de l'Pretended mais Faux Gnose. Il est généralement appelé cinq livres contre l'hérésie (Contre les hérésies).

A cette époque, il est apparu une série d'enseignements gnostiques philosophico-religieuses. Les gnostiques [du mot grec «gnose» qui signifie «connaissance»] a enseigné que Dieu ne peut pas être incarné [c.-à- né dans la chair humaine], puisque la matière est imparfait et se manifeste comme le porteur du mal. Ils ont appris aussi que le Fils de Dieu est seulement une écoule ("émanation") de la Divinité. Ensemble avec lui des questions de Divinity suite une série hiérarchique des pouvoirs (les «éons»), l'unité de qui comprennent le «Plérôme», à savoir «Plénitude." Le monde est pas faite par Dieu lui-même, mais par les éons ou la " démiurge ", qui est en dessous de la« Plérôme. "

En réfutant l'hérésie de Valentin, St Irénée présente l'enseignement orthodoxe du salut. "La Parole de Dieu, Jésus-Christ, par Sa béatitude inexplicable causé qu'il soit, que nous aussi, il convient de ce qu'Il est ...», a enseigné St Irénée. "Jésus-Christ, le Fils de Dieu, à travers très grand amour pour sa création, a daigné être né d'une Vierge, ayant l'humanité unie à Dieu dans sa propre personne." Par l'Incarnation de Dieu, la création devient co-imagée et co-corsé au Fils de Dieu. Le salut consiste dans la "filiation" et "déification" ("divinisation") de l'humanité.

Dans la réfutation d'un autre hérétique, Marcien, qui a nié l'origine divine de l'Ancien Testament, le saint affirme la même inspiration divine de l'Ancien et le Nouveau Testament: «Il est un seul et même Esprit de Dieu, qui a proclamé par les prophètes de la de manière précise de la venue du Seigneur ", écrit le saint. "A travers les apôtres, Il a prêché que la plénitude des temps de la filiation était arrivé, et que le Royaume des Cieux est à portée de main."

Les successeurs des Apôtres ont reçu de Dieu le don de la vérité certaine, qui relie St Irénée à la succession de l'épiscopat (Adv. Haer. 4, 26, 2). "Celui qui veut connaître la vérité doit se tourner vers l'Eglise, puisque par elle seule fait les apôtres exposent la Vérité divine. Elle est la porte de la vie ".

St Irénée a également exercé une influence bénéfique dans un différend au sujet de la célébration de Pâques. Dans l'Eglise de l'Asie Mineure, il y avait une vieille tradition de célébrer Saint Pascha, le quatorzième jour du mois de Nisan, indépendamment de ce jour de la semaine, il est arrivé à être. L'évêque Victor Roman (190-202) a exigé avec force l'uniformité, et ses dures exigences fomenté un schisme. Au nom des chrétiens de Gaule, saint Irénée écrit à Mgr Victor et d'autres, les exhortant à faire la paix.

Après cet incident, St Irénée tombe hors de la vue, et nous ne savons même pas l'année exacte de sa mort. St Grégoire de Tours, dans son Historia Francorum, suggère que saint Irénée a été décapité par l'épée pour sa confession de foi en l'an 202, sous le règne de Sévère.

L'apôtre et évangéliste Jean le Théologien, saint Polycarpe de Smyrne, et saint Irénée de Lyon sont trois liens dans une chaîne ininterrompue de la grâce de la succession, qui remonte au pasteur d'origine, notre Seigneur Jésus-Christ lui-même.

Dans sa vieillesse, St Irénée écrit à son vieil ami le prêtre Florinus : «Quand je suis encore un enfant, je savais que vous... dans la maison de Polycarpe .... je me souviens de ce qui est arrivé dans les jours plus clairement que ce qui se passe maintenant .... Je ne peux vous décrire l'endroit où se tenait habituellement bénie Polycarpe et conversé, le caractère de sa vie, l'apparence de son corps, et les discours dont il parlait aux gens, comment il a parlé des conversations qu'il avait avec John et d'autres qui avaient vu le Seigneur, comment il se souvint de leurs mots, et ce qu'il a entendu de leur part sur le Seigneur ... Je écouté avec empressement à ces choses, par la miséricorde de Dieu, et a écrit eux, pas sur le papier, mais dans mon cœur »(Eusèbe, Hist. Eccles.).

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
30 avril 2015 4 30 /04 /avril /2015 21:53
Fêté le 23 août : Saint Martyr Loupos l'Esclave de Saint Demetrios de Salonica

Le Martyr Lupus vécu à la fin du IIIe siècle et au début du IVe siècle, et a été un fidèle serviteur du saint Grand Martyr Démétrios de Thessalonique (26 Octobre). Etre présent à la mort de son maître, il trempa ses propres vêtements avec son sang et prit un anneau de sa main. Avec ce vêtement, et avec l'anneau et le nom du Grand martyr Démétrius, St Lupus a travaillé beaucoup de miracles à Thessalonique. Il a détruit les idoles païennes, pour laquelle il a été soumis à la persécution par les païens, mais il a été conservé intact par la puissance de Dieu.

St Lupus se livra volontairement dans les mains des tortionnaires, et par ordre de l'Empereur Maximien Galère, il a été décapité par l'épée.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
30 avril 2015 4 30 /04 /avril /2015 21:50
Clôture de la Dormition de la Mère de Dieu

La clôture de la fête de la Dormition tombe au 23 Août. Le bureau de la fête est répété, sauf pour l'entrée, des lectures, et litya aux vêpres ; et les Polyeleos et Evangile de la fête à Matines.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
30 avril 2015 4 30 /04 /avril /2015 21:47

Le retard pris dans le lancement de la centrale nucléaire de Bouchehr, construite avec l'aide de la Russie, n'est pas lié aux négociations sur le problème nucléaire iranien, a déclaré mardi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, à l'issue de négociations avec son homologue kazakh.

"Il n'y a aucun lien entre ce qui se passe lors des négociations avec l'Iran sur son programme nucléaire et la question du chantier de la centrale nucléaire à Bouchehr", a indiqué le chef de la diplomatie russe.

Le ministre russe de l'Energie Sergueï Chmatko avait annoncé lundi que le lancement du site de Bouchehr, construit en Iran par une société russe, n'aurait pas lieu comme prévu avant fin 2009.

"Il n'y a là aucune politique, on est face à un processus de travail normal", a ajouté M.Lavrov.

Selon lui, les deux pays règlent "des problèmes technologiques ardus", "dans le but de parvenir à la qualité nécessaire des travaux et de garantir le fonctionnement efficace de la centrale".

Les relations entre Téhéran et Moscou s'étaient auparavant détériorées, l'Iran ayant accusé la Russie de ne pas honorer le contrat de livraison de systèmes antiaériens S-300, qui a pris un retard de six mois.

Plusieurs pays occidentaux, Etats-Unis en tête, accusent l'Iran de vouloir créer l'arme atomique sous couvert d'un programme nucléaire réalisé, selon Téhéran, à des fins pacifiques.

La communauté internationale redoute que l'uranium enrichi ne serve à mettre au point une arme nucléaire.

L'Agence internationale de l'énergie atomique a proposé le 21 octobre le transfert par l'Iran d'une grande partie de son uranium faiblement enrichi en Russie pour y être enrichi davantage, avant de le transformer en France en combustible pour son réacteur de recherche à Téhéran. Mais la partie iranienne tarde à donner sa réponse, provoquant les menaces de la communauté internationale.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
30 avril 2015 4 30 /04 /avril /2015 21:45

La coopération énergétique russo-chinoise est mutuellement avantageuse et garantit la sécurité énergétique en Asie du nord-est, a affirmé mardi le directeur du Centre d'études stratégiques de l'Institut des problèmes internationaux à Pékin Xia Ishang.

"La coopération entre fournisseurs et consommateurs est la base de la sécurité énergétique en Asie du nord-est. Côté fournisseur, l'essentiel consiste à avoir un débouché stable pour ses ressources. Pour ce qui est des pays consommateurs, il importe pour eux de trouver des sources fiables de livraisons", a noté l'expert chinois lors d'un duplex Moscou-Pékin organisé par RIA Novosti.

La région d'Asie du nord-est affiche de nos jours une croissance vertigineuse, ce qui implique une consommation croissante d'énergie, a-t-il poursuivi.

"Les livraisons russes constituent donc une garantie pour le développement de cette région, ce qui est crucial dans le contexte du développement mondial", a affirmé l'expert.

Huan Xiaoyun, directeur du Centre pour la sécurité économique internationale auprès de l'Académie chinoise des sciences sociales, a estimé de son côté que la République populaire "avait de la chance d'avoir un voisin comme la Russie", Moscou pouvant à l'inverse s'estimer heureux d'avoir un débouché pour ses ressources énergétiques tel que le géant asiatique.

Pour accroître leur coopération, les deux pays doivent faire se témoigner une confiance réciproque accrue, ont encore estimé les experts chinois.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
29 avril 2015 3 29 /04 /avril /2015 17:11
Interview avec le Secrétaire du Département Administratif du Patriarcat de Moscou Higoumène Savva (Tutunova) au portail "Interfax Religion"

Dans un interview avec le portail "Interfax-Religion," le Secrétaire de la Direction Administrative du Patriarcat de Moscou l'Abbé Sawa (Tutunov) décrit les activités de la Présence Inter-Conseil de l'Eglise Orthodoxe russe.

- Vous pouvez souvent entendre que la présence de l'Eglise Orthodoxe russe Inter-Conseil - un nouvel organe consultatif de la gestion de l'Eglise. Qu'est-ce que cela veut dire ?

- Le Conseil Local de l'Eglise orthodoxe russe en 2009, réunissant les évêques, le clergé, les laïcs, a encore une fois démontré le besoin urgent de communiquer à toutes les couches de notre Église. Le but principal de convoquer le Conseil local avant la dernière élection du Patriarche de Moscou et de toute la Russie, et donc la durée du Conseil est limitée à deux jours. Cependant, lors de la session plénière, il est devenu évident que dans la communauté de l'Eglise il y a une nécessité de discuter des problèmes actuels et aiguës de l'époque actuelle. Puis élu au Trône patriarcal de Moscou, le métropolite de Smolensk et Kaliningrad Cyrille a suggéré de poursuivre le dialogue entamé lors du Conseil Local dans le cadre de la Présence Inter-Conseil. Cet organe permanent uni hiérarques, pasteurs, moines, laïcs. Les membres de la présence se réunissent régulièrement pour discuter, étude, la préparation de rapports d'experts, la prise de décisions sur des questions importantes de la réalité de l'Eglise moderne. Autrement dit, la présence de l'Inter-Conseil - un organe consultatif qui aide la direction à donner à l'Église interroger de façon pointue, des réponses compétentes informées et de soumettre au Saint-Synode des évêques et du Conseil Local de documents importants. La présence est destinée à aider la hiérarchie, par exemple, d'organiser la pratique liturgique, les sources du droit Canon, de développer et d'évaluer, projets missionnaire, éducatifs, sociaux, catéchétiques d'information à mettre en œuvre utile et nécessaire, fentes et inutile.

- Et sur ​​quelle base sont définies les directions de la Présence Inter-Conseil ? Comment mettre en place la commission ? Pourquoi treize ans ? Pourquoi ils sont dédiés, par exemple, à la théologie, le gouvernement de l'Eglise, le droit Canon, la pratique de la paroisse, les problèmes qui divisent la relation avec le Monde non-orthodoxe ?

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
29 avril 2015 3 29 /04 /avril /2015 17:06

La diplomatie russe est "irritée" par la clémence du jugement prononcé à l'encontre de Benjamin Hobert, employé de l'ambassade d'Allemagne à Moscou qui avait fauché deux étudiants russes en voiture en novembre 2008, lit-on sur le site officiel du ministère russe des Affaires étrangères (MID).

Dans la nuit du 29 au 30 novembre 2008, le ressortissant allemand Benjamin Hobert au volant d'une Porsche Cayenne a renversé un jeune homme de 19 ans et sa compagne de 18 ans dans le sud-ouest de Moscou. Les deux étudiants sont morts sur le coup. Fin décembre 2008, M.Hobert est rentré en Allemagne où des poursuites ont été engagées contre lui.

"Le tribunal de Münster a rendu son verdict qui entrera en vigueur le 19 novembre 2009. En vertu de ce jugement Benjamin Hobert est condamné à un an de prison avec sursis", lit-on dans le communiqué du ministère.

"Nous sommes surpris, voire irrités par la clémence de ce jugement et osons affirmer que la peine ne reflète pas la gravité du crime", souligne-t-on dans le communiqué.

Le ministère estime que le tribunal a prononcé la peine minimale applicable pour ce genre de délit.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
29 avril 2015 3 29 /04 /avril /2015 17:01
La question nucléaire et le royalisme

(Article paru dans l’Action Sociale Corporative n°16)

Il y a quelques mois, l’explosion de la centrale nucléaire japonaise Fukushima devait marquer un tournant dans l’évolution de l’énergie nucléaire dans le monde. L’immense majorité des habitants de cette planète se rendait compte, de la manière la plus cruelle qui soit, du potentiel danger inhérent à l’exploitation de l’énergie nucléaire.

Malheureusement, la grande remise en question tant attendue ne se fit pas. En tout cas, pour la plupart des pays. Seule l’Allemagne a, pour l’instant, décidé d’abandonner l’énergie nucléaire avant la fin de l’année 2022, en se laissant 11 ans pour adopter des sources d’énergies complémentaires et moins dangereuses. A contrario, les autorités françaises adoptent pour l’instant une attitude purement défensive, considérant la catastrophe de Fukushima comme un épiphénomène, arguant et répétant tel un leitmotiv que « le risque zéro n’existe pas »…

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
29 avril 2015 3 29 /04 /avril /2015 16:56

Les étrangers résidant en Russie ont commis plus de 50.000 délits au cours des dix premiers mois de l'année, a annoncé mardi le vice-ministre de l'Intérieur Maxime Soukhodolski.

"On a enregistré près de 51.000 de crimes, dans leur majorité dans l'Oural", a indiqué le responsable, notant que 92% de ce total avait été commis par des ressortissants des pays d'ex-URSS.

"Il s'agit essentiellement de vols", a-t-il précisé.

Selon le vice-ministre, le nombre de délits enregistrés est en baisse pour l'ensemble du pays, soit -2,9% de janvier à septembre sur un an.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article