Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 mai 2011 1 09 /05 /mai /2011 00:52

"La logique de Madame Le Pen est de tourner le dos définitivement à la Droite nationale…“

 

         Secrétaire général du Front national à deux reprises à la demande de Jean-Marie Le Pen, la première fois pour succéder à Jean-Pierre Stirbois et la seconde au moment du putsch mégretiste, Carl Lang a finalement rompu en 2008 avec le parti. Un départ dont il s’est longuement expliqué dans une lettre ouverte. Aujourd’hui, l’ex secrétaire général du FN a fondé le Parti de la France (PdF), où l’on rejoint nombre d’anciens cadres du Front national eux aussi en désaccord avec la stratégie de "dédiabolisation“ menée par Marine Le Pen. Le regain de forme du FN, aux élections et dans les sondages, n’ont pas modifié son jugement sévère porté en 2008 sur le "tournant idéologique" pris par la nouvelle présidente du FN.

NNH— Le Parti de la France a fait le choix de ne pas présenter de candidats aux 
élections cantonales. Est-ce qu’aujourd’hui vous ne regrettez pas d’avoir été 
absent ?

Carl Lang— En fait le Parti de la France a présenté 19 candidats afin de tester nos slogans et notre capacité électorale dans les conditions les pires, c’est-à-dire lors d’élections très locales et ce, sans aucune couverture médiatique nationale. Il était dans ces conditions inutile pour des raisons financières et électorales de multiplier les candidatures. Lors d’élections nationales et politiques comme les législatives de 2012 notre stratégie sera évidemment différente et nous serons présents dans un pourcentage beaucoup plus important de circonscriptions. Le système médiatique protégeant les partis en place, nous devons sélectionner avec soin les types d’élections et cibler les circonscriptions avec précision. Nos résultats lors de ces dernières élections cantonales sont significatifs et encourageants puisque nos candidats obtiennent en moyenne près de 3%. 



Le Front national, que vous avez quitté en 2008, en raison d’un désaccord 
profond sur la stratégie menée par Marine Le Pen, semble avoir retrouvé un 
regain de forme, d’abord aux élections régionales et ensuite aux élections 
cantonales, Mme Le Pen, elle-même bénéficie de sondages plus que flatteurs. A 
les en croire, si on votait demain, elle serait présente au deuxième tour contre 
un candidat socialiste. Que vous inspire, cette mise en avant de la 
candidate du FN un an avant la présidentielle, non seulement par les médias mais 
aussi par les instituts de sondages ?



J’observe avec beaucoup d’intérêt la différence de traitement médiatique entre Jean-Marie Le Pen et sa fille. Alors même que le père était exclu et diabolisé par les médias, la fille est promue et protégée. Pour s’en convaincre, il suffit de rappeler qu’au moment où il y avait encore un petit risque concernant la succession de JMLP du fait de la candidature de Bruno Gollnisch, la chaîne publique France2 et Arlette Chabot ont organisé à une heure de grande écoute et 48 heures avant l’ouverture de la campagne électorale interne au FN, une émission de promotion de Marine Le Pen dont a été totalement exclu Bruno Gollnisch. Marine Le Pen est bien un produit médiatique du système comme l’a été Ségolène Royal en 2006 au moment des dernières primaires socialistes.

Elle doit se dépêcher d’en profiter car les modes médiatiques passent et les bulles médiatiques éclatent. Madame Royal est aujourd’hui à 10%, loin derrière DSK, Hollande et Aubry dans les sondages pour désigner le candidat socialiste de 2012. Nous savons parfaitement que les maîtres de l’information font et défont les opinions publiques et manipulent le corps électoral comme on pétri de la pâte à modeler. Il y a bien longtemps que cette République n’est plus une démocratie, mais une « médiacratie » ballotée par des sondages qui se succèdent en prédisant le tout et son contraire.

 

         "Malgré des conditions médiatiques et politiques exceptionnelles, le résultat en termes d’élus reste un échec."

        
Finalement, il n’y a pas eu de “vague bleu Marine“ au second tour. Le FN 
décroche seulement 2 sièges, alors que sur le papier il pouvait espérer mieux. 
Faut-il y voir un échec de la “dédiabolisation“ ou ses limites ?


En vérité, la dédiabolisation s’accompagne d’une normalisation républicaine, étatiste, laïciste et fiscaliste du discours et d’une personnalisation à outrance autour de la candidature « Marine ». Les affiches des candidats aux cantonales ont d’ailleurs été presque entièrement remplacées par les affiches de la présidente du Front mariniste. Le mot « national » et le nom de « Le Pen » disparaissent quant à eux au profit du slogan commercial de la « vague bleu Marine ». Malgré des conditions médiatiques et politiques exceptionnelles, le résultat en termes d’élus reste un échec. Elle devra aller encore plus loin dans le reniement des idées, l’abandon des principes et dans l’allégeance aux tenants du système et ce, en donnant toujours plus de gages. La prochaine étape passe par la liquidation du FN au profit d’une nouvelle structure électorale, la mise à la retraite définitive, la plus rapide possible, de papa et la mise à l’écart, elle aussi définitive, de ceux qui restent encore du « Front national canal historique ». 




Fait nouveau, on remarque aujourd’hui que le FN peut compter sur une certaine 
réserve de voix en cas de second tour. Une réserve encore insuffisante pour 
remporter l’élection, mais…
La présidente du FN a d’ailleurs annoncé qu’elle voulait lancer “l’organisation 
d’un grand rassemblement pour constituer un pôle majoritaire“ Est-ce que vous 
pensez que ce “grand rassemblement“ s’adresse également aux autres composantes 
de la Droite nationale ou est-il selon vous réservé aux déçus du sarkozysme et 
du socialisme ?

Depuis les années 80 il y a eu de nombreux deuxièmes tours avec les candidats du FN. La logique du deuxième tour étant évidemment de pouvoir récupérer une partie des suffrages des candidats éliminés au premier tour. Il est frappant de constater que malgré le refus de l’UMP de participer à un « Front républicain » contre le « Front mariniste », les résultats de 2011 n’ont pas été meilleurs que ceux des années 80 et 90 lorsque le FN s’opposait à tous les partis coalisés officiellement contre lui. Quant au « grand rassemblement », c’est une des tartes à la crème habituelle des plans de communication préélectorale. En vérité, la logique de madame Le Pen est de tourner le dos définitivement à la Droite nationale et à l’héritage politique de Jean-Marie Le Pen qu’elle considère déjà comme un boulet freinant son ambition personnelle. Il n’y aura bientôt de bons becs que des becs de gauche. Jean-Marie Le Pen défendait ses idées quitte à être impopulaire dans l’opinion. Sa fille ne défend que ce qu’elle estime être populaire et ce, quelque soient les idées.



Quelle sera l’activité/ l’actualité du Parti de La France dans les mois à venir ?

Le Parti de la France participera le 9 avril au colloque de synthèse nationale sur l’immigration. Le dimanche 10 avril à la journée organisée à Villepreux par le Renouveau Français. Le Parti de la France participera aussi au défilé en hommage à Jeanne d’Arc organisé par l’association Civitas, le dimanche 8 mai après-midi à Paris. Enfin, nous préparons dès à présent en liaison avec nos alliés de la Droite nationale les échéances électorales de 2012. Le Parti de la France entend bien s’inscrire durablement dans la vie politique française.

http://www.national-hebdo.net/CARL-LANG-La-logique-de-Madame-Le

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
9 mai 2011 1 09 /05 /mai /2011 00:37

Brasilia, 16 avril

 

 186484325.jpg      Le président russe Dmitri Medvedev a espéré jeudi que les nouveaux dirigeants kirghizs, arrivés au pouvoir sur la vague des troubles des 6-7 avril dernier, seraient exempts des défauts de leurs prédécesseurs - favoritisme, népotisme et corruption - qui avaient coûté la présidence à Kourmanbek Bakiev.

"Je voudrais bien que les nouvelles autorités kirghizes soient exemptes de ces défauts, quand elles auront acquis la légitimité, parce que le Kirghizstan est notre partenaire stratégique", a indiqué M.Medvedev, en visite au Brésil.

Le chef de l'Etat russe estime que le régime de Bakiev a été renversé parce qu'il reposait sur le favoritisme, le népotisme et la corruption et qu'il n'avait pas réussi à régler les problèmes économiques et sociaux du pays.

L'opposition kirghize est arrivée au pouvoir à la suite d'une série de manifestations d'opposition qui ont vite dégénéré en heurts entre manifestants et forces de l'ordre. Les troubles ont fait 84 morts et près de 1.500 blessés. Le président déchu Kourmanbek Bakiev a quitté jeudi le pays après avoir signé son acte de démission.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
9 mai 2011 1 09 /05 /mai /2011 00:04

1. Dans l'Eglise Orthodoxe Russe, l'autorité suprême dans le domaine de la doctrine et la dispense canonique appartient au conseil local.


2.  La date du conseil local est déterminée par le conseil des évêques.  Dans des cas exceptionnels, le conseil local peut être convoqué par le Patriarche de Moscou et de toutes les Russies (Locum tenens) et le Saint-Synode.

Le conseil local est composé d'évêques, les représentants du Clergé, moines et laïcs, dont le montant et les modalités fixés par le conseil des évêques.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
8 mai 2011 7 08 /05 /mai /2011 22:38

Pékin, 16 avril

 

  186482415.jpg       Le bilan du puissant séisme survenu mercredi dans la province du Qinghai (nord-ouest de la Chine) s'est alourdi à 791 morts et 11.486 blessés, 294 personnes étant portées disparues, rapporte vendredi l'agence Chine Nouvelle.

Un bilan précédent faisait état de 760 victimes et 11.147 blessés.

         90% des bâtiments de la région ont été détruits par le séisme. Des centaines de personnes se trouvent sous les décombres. Près de dix mille militaires, secouristes et médecins prennent part aux travaux de sauvetage sans interruption.

         Les secousses de magnitude 7,1 ont été enregistrées mercredi à 7h49 locales (mardi à 23h49 GMT). L'épicentre du tremblement de terre a été localisé à 33 km de profondeur dans la région de Yushu (sud du Qinghai).

         Le séisme a également frappé la province voisine du Sichuan et la région autonome du Tibet. Il s'agit du pire séisme que la Chine ait connu depuis celui de 2008 au Sichuan (87.000 morts).

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
8 mai 2011 7 08 /05 /mai /2011 20:58

Brasilia, 16 avril

 

 

  186482201.jpg       La Russie ne prorogera pas sa participation au protocole de Kyoto sur les émissions de gaz à effets de serre si les parties ne trouvent pas un compromis dans ce domaine, a déclaré le président russe Dmitri Medvedev vendredi à Brasilia, où se tenait un sommet du BRIC.

        "Soit un accord global est conclu entre tous les pays, notamment les pays développés et les pays émergents, soit il n'est pas conclu. Dans ce cas la Russie ne prorogera pas sa participation au protocole de Kyoto", a annoncé le président russe aux journalistes.

Le protocole de Kyoto, clause additionnelle à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC), a été signé le 11 décembre 1997. Il impose à l'UE et aux 37 pays industrialisés qui l'ont ratifié, dont la Russie, de réduire leurs émissions de gaz à effet de serre dans l'atmosphère à un niveau empêchant toute perturbation dangereuse du climat.

Les pays en voie de développement, ainsi que la Chine et l'Inde n'ont pas signé le protocole, estimant qu'il est susceptible de porter atteinte au développement de leurs économies. Les Etats-Unis ont déclaré qu'ils s'absentaient de participer au protocole jusqu'en 2013, estimant que la sauvegarde du climat sur notre planète devait être assurée par le développement de technologies de pointe et non plus par la réduction des émissions de gaz à effets de serre.

         Le protocole de Kyoto prend fin en 2012. Il devrait être remplacé par un nouveau document dont  les pays signataires de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques ont débattu au cours de la conférence de l'Onu sur le climat de Copenhague, tenue en décembre 2009.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
8 mai 2011 7 08 /05 /mai /2011 20:53

   2996944669_2_3_N5zIIxQC.jpg       Le mercredi, nous  commémorons les saints pères monastiques qui ont brillé en Dieu pour les opprimés du Mont Sinai. Cette commémoration a été établi par l'Église de Russie le 17 avril 1997.

 

         Saints Theocharis et Apostolos sont saints locaux d'Arta. Le premier s'est endormi en 1845 et le second un peu plus tard. St Theocharis a été professeur à Komboti, Arta. Les icônes de ces saints sont dans l'église de la Sainte Sagesse (Hagia Sophia) à Arta.

        L'icône Kasperov de la Toute Sainte Théotokos est également commémorée aujourd'hui. La tradition veut que cette sainte icône avait été portée à Cherson de Transylvanie par un Serbe à la fin du XVIe siècle. En passant par des parents et l'enfant, l'icône était venu à un certain Kasperova Mme de Cherson en 1809.

          Une nuit en Février de 1840, elle était en prière, en cherchant une consolation dans ses peines beaucoup. En regardant l'icône de la Vierge, elle a remarqué que les caractéristiques de l'icône, noircies par l'âge, était soudain devenu lumineux. Bientôt l'icône a été glorifié par beaucoup de miracles, et les gens qu'il considérait comme miraculeux.

        Pendant la guerre de Crimée (1853-1856), l'icône a été portée en procession dans la ville d'Odessa, qui a été assiégée par les forces ennemies. Le Grand et Saint vendredi, la ville a été épargnée. Depuis ce temps, un Acathiste a été signifié avant que l'icône dans la cathédrale de la Dormition de Odessa tous les vendredis.

 

          L'icône est peinte à l'huile sur une toile montée sur bois. La Mère de Dieu tient son fils sur son bras gauche. L'enfant est le tenant une banderole. St Jean-Baptiste (Janurary 7) est représenté sur un côté de l'icône, et St Tatiana (Janvier 12) sur l'autre. Ce sont probablement les saints patrons des propriétaires d'origine de l'icône.

L'icône Kasperov est commémoré sur Octobre 1, Juin 29, et Bright mercredi.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
8 mai 2011 7 08 /05 /mai /2011 20:50

  2996923449_2_3_U3CQqKOM.jpg       Les saints martyrs Anthony, John et Eustathe étaient frères qui ont souffert pour le Christ sous le Grand Prince Lituanien Olgerd (1345-1377). Le Prince était marié à la Princesse Maria Yaroslavna Orthodoxe (+ 1346). Il a été baptisé et pendant la durée de vie de sa femme, il a accueilli la prédication du Christianisme. Deux frères, Nezhilo et Kumets, a reçu le saint Baptême du prêtre Nestor, et ils ont reçu les noms Anthony et John. Et à la demande de Maria Yaroslavna une église orthodoxe a été construite à Vilnius (Vilna).

        Après la mort de son conjoint, le Prince Olgerd a commencé à soutenir les prêtres païens des adorateurs du feu, et a commencé une persécution contre les chrétiens. Saints-Jean et Anthony se sont efforcés de ne pas faire étalage de leur Christianisme, mais ils n'ont pas observer les coutumes païennes. Ils ne coupent pas leurs cheveux comme le faisaient les païens, et sur les jours de jeûne, ils ne mangent pas les aliments interdits.

       Le Prince devint bientôt suspect des frères, alors il les a interrogés et ils ont avoué eux-mêmes être chrétiens. Puis il a exigé qu'ils mangent de la viande (c'était un jour de jeûne). Les saints frères refusé, et le prince enfermés en prison. Les frères ont passé toute une année derrière les barreaux. John a pris peur à la torture imminente et a déclaré qu'il obéirait à toutes les exigences du grand prince. Le plaisir Olgerd publié les frères et les apporta à lui-même.

         Mais Anthony n'a pas trahi le Christ. Quand il a refusé de manger de la viande un jour de jeûne, le prince nouveau enfermé en prison et soumis à des tortures brutales. L'autre frère est resté libre, mais les chrétiens et les païens le considéraient comme un traître et ne serait pas associé avec lui.
 
 
          Se repentir de son péché, John est allé à l'Nestor prêtre et le pria de demander à son frère de lui pardonner. "Quand il confesse ouvertement le Christ, nous serons réconciliés,« Anthony a répondu. Une fois, tout en servant le prince à la salle de bain, St John a parlé en privé avec lui au sujet de sa réconciliation avec l'Église. Olgerd ne présentent pas de colère et dit qu'il ne pouvait croire au Christ, mais doit se comporter comme tous les païens. Puis St John a avoué lui-même un chrétien, en présence de nombreux courtisans. Ils l'ont frappé violemment avec des tiges et l'envoya à son frère en prison. Les martyrs remplies de joie, et a reçu les saints mystères que même jour.

        Beaucoup de gens rendus à la prison pour voir le nouveau confesseur. Les frères convertis nombreux au Christ par la prédication. La prison a été transformée en une école chrétienne. Les prêtres païens peur exigé l'exécution des frères, mais ils n'ont pas peur de la mort.

 

      Dans la matinée du 14 avril 1347 a été le martyr Anthony pendu à un arbre après avoir reçu les Saints Mystères. Ce chêne, que les païens considéré comme sacré, est devenu véritablement sacré pour les chrétiens orthodoxes.

          Les prêtres païens qui espéraient que la prédication chrétienne s'arrêtait avec la mort de saint Antoine, ont été déçus. Une multitude de personnes se sont rassemblées devant les murs de la prison où saint Jean était détenu. Le 24 avril 1347, ils l'ont étranglé et pendu son corps mort sur le même chêne. Les corps des deux martyrs vénérables ont été enterrés par les chrétiens dans l'église de Saint-Nicolas le Thaumaturge.

          Une personne atteinte de tiers pour le Christ était leur Kruglets relative. Au baptême, le prêtre l'a nommé Nestor Eustathe. Kruglets s'est démarqué en raison de sa beauté, le courage et la bravoure, mais encore plus en raison de son esprit et la vertu de l'âme. Un favori de Olgerd, il pouvait compter sur un avenir très prometteur. Toutefois, il a également refusé de manger de la viande à la table de fête. St Eustathe ouvertement déclaré qu'il était chrétien et ne mange pas de viande en raison de la rapide Nativité.

           Ils ont commencé à le frapper avec des barres de fer, mais les jeunes ne font pas un bruit. Le prince a tenté de raffinage de la torture. Olgerd donna l'ordre de se déshabiller le martyr nu, de le sortir dans la rue et à verser de l'eau glacée dans la bouche. Mais cela n'a pas briser son esprit. Puis ils ont cassé son os de la cheville, et arraché les cheveux et la peau de sa tête, et lui couper les oreilles et le nez. St Eustathe connu les affres de joie et de courage, que les tortionnaires eux-mêmes très été stupéfiés par la puissance divine qui lui renforcé. Le Eustathe martyr a été condamné à mort et pendu sur le même chêne, où Sts-Jean et Anthony ont reçu une mort de martyr (Décembre 13, 1347).

 

          Pendant trois jours, personne n'a été autorisé à prendre le long du corps du martyr, et une colonne de nuée le protégé contre les oiseaux et les bêtes de proie. Une église a été construite plus tard sur la colline où les saints martyrs subis. La trinité des porteurs passion vénérable gloire du vrai Dieu adoré dans la Sainte Trinité, Père, Fils et Esprit Saint. L'église a été consacrée à la Très Sainte Trinité. La table de l'autel a été construit sur la souche du chêne sacré que les martyrs sont morts.

           Bientôt leurs reliques ont été jugées non corrompu. En 1364 le patriarche Philothée de Constantinople (1354-1355, 1364-1376) a envoyé une croix avec les reliques des saints martyrs à Saint-Serge de Radonège (Septembre 25). L'Église, établie à la célébration des trois martyrs le 14 avril.

 

        Les saints martyrs ont une importance considérable pour toute la frontière occidentale. monastère de Vilnius de la Sainte Trinité, où les saintes reliques sont conservées, est devenue un bastion de l'orthodoxie sur cette frontière. En 1915, lors de l'invasion des Allemands, ces reliques ont été prises à Moscou.

          Les reliques de la sainte passion-porteurs ont été retournés au monastère Saint-Esprit de Vilnius en 1946. La commémoration de leur retour (Juillet 13) est observée solennellement au monastère chaque année.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
8 mai 2011 7 08 /05 /mai /2011 20:47

   2996921169_2_3_RcmbaDC5.jpg      Saint Martin le Confesseur, le Pape de Rome, était originaire de la région Toscane en Italie. Il a reçu une éducation raffinée et est entré dans le Clergé de l'Église romaine. Après la mort du Pape Théodore Ier (642-649), Martin a été choisi pour lui succéder.

        A ce moment la Paix de l'Eglise a été troublée par l'hérésie monothélite (La fausse doctrine que dans le Christ il n'y a qu'une seule volonté. Il a une volonté divine, et une volonté de l'homme). Les disputes sans fin des monothelites avec les orthodoxes a eu lieu à tous les niveaux de la population. Même l'Empereur Constant (641-668) et le Patriarche Paul de Constantinople (641-654) ont été des adeptes de l'hérésie monothélite. L'Empereur Constant II a publié les hérétiques »Patron de la Foi» (Fautes de frappe), obligatoire pour toute la population. Dans les litiges supplémentaires ont été interdits.

         Les hérétiques "Patron de la Foi» a été reçu à Rome en l'an 649. St Martin, un fervent partisan de l'Orthodoxie, a convoqué le concile de Latran à Rome pour condamner l'hérésie monothélite. Dans le même temps Saint-Martin a envoyé une lettre au Patriarche Paul, le persuader de revenir à la confession de la foi orthodoxe. L'empereur furieux ordonna l'Olympien commandant militaire d'apporter St Martin à un procès. Mais Olympien craint le clergé et le peuple de Rome, qui était descendu sur le Conseil, et il envoya un soldat à assassiner le Hiérarque du saint. Lorsque l'assassin approché St Martin, il a été aveuglé. L'Olympien terrifiés s'enfuirent en Sicile, et fut bientôt tué dans la bataille.

 

          En 654 l'empereur envoya un autre chef militaire, Théodore, à Rome. Il a accusé St Martin d'être en correspondance secrète avec les ennemis de l'Empire, les Sarrasins, et de blasphème envers la Très Sainte Mère de Dieu, en supposant que le trône pontifical.

          Malgré les preuves offertes par le clergé romain et les laïcs de l'innocence de Saint-Martin, le commandant militaire Théodore avec un détachement de soldats saisis St Martin de nuit et l'ont emmené à Naxos, l'une des îles des Cyclades en mer Egée. St Martin a passé une année entière sur cette île presque pas peuplée, la souffrance de privation et de l'abus des gardes. Puis ils ont envoyé le confesseur épuisé à Constantinople pour le procès.

 

         Ils ont effectué le malade sur une civière, mais les juges sans pitié lui ordonna de se lever et répondre à leurs questions. Les soldats soutenu le saint, qui a été affaibli par la maladie. De faux témoins s'avança calomnier le saint et l'accusant de trahison les relations avec les Sarrasins. Les juges partiaux n'a même pas la peine d'entendre la défense du saint. Dans la douleur, il dit: «Le Seigneur sait ce qu'est une grande bonté vous me montrer si vous me fournir rapidement à la mort."

 

         Après un tel procès, ils ont sorti le saint en haillons à une foule railleuse. Ils ont crié, «Anathème au Pape Martin !" Mais ceux qui connaissaient le saint pape souffrait injustement, se retire en larmes. Enfin, la sentence a été annoncé: St Martin devait être déchu de son rang et exécuté. Ils lié le saint à moitié nu avec des chaînes et le traîna à la prison, où ils l'ont enfermé avec les voleurs. Ils ont été plus miséricordieux envers le saint que les hérétiques.

         Au milieu de tout cela l'empereur alla à la mort de Paul Patriarche et lui a dit de l'essai de St Martin. Il se détourna de l'empereur et lui dit: «Malheur à moi! Ceci est une autre raison de mon jugement." Il a demandé que St Martin tourments être arrêté. L'empereur a envoyé un nouveau notaire et d'autres personnes au saint en prison pour l'interroger. Le saint répondit: «Même si on me paralyser, je ne vais pas avoir des relations avec l'Eglise de Constantinople alors qu'il reste dans ses doctrines mal." Les tortionnaires ont été étonnés de l'audace du confesseur, et ils commué sa condamnation à mort en exil à Cherson en Crimée.

          Là, le saint est mort, épuisé par la maladie, la faim et les privations sur Septembre 16, 655. Il a été enterré en dehors de la ville dans l'église des Blachernes de la Très Sainte Theotokos, et plus tard les reliques de la saint confesseur Martin ont été transférés à Rome.

L'hérésie monothélite a été condamné à la sixième œcuménique en 680.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
7 mai 2011 6 07 /05 /mai /2011 23:09

  thumb.small.imagesCABUNDVQ.jpg      Par Chantal Delsol.

Le débat est surréaliste pour savoir si nous devons affirmer ou infirmer nos racines chrétiennes. Comme si cela n’était pas tout simplement de l’Histoire, pour commencer ! Se pose-t-on la question de savoir si on affirme ou si on infirme l’existence de César Auguste ? La vérité historique ne dépend pas de nous, c’est nous qui dépendons d’elle. Naturellement, à nous de l’interpréter. Les racines chrétiennes de l’Europe ne laissent aucun doute historique. On peut refuser d’en parler.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
7 mai 2011 6 07 /05 /mai /2011 23:06

  thumb.small.images380.jpg       Après le débat sur la laïcité et l'islam, Laurent Dandrieu plaide pour que la droite s'intéresse vraiment aux racines chrétiennes :

http://lesalonbeige.blogs.com/

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article