Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 avril 2011 3 27 /04 /avril /2011 20:16

   2993585575_2_3_TOUJj8st-copie-1.jpg      St Zosime (4 avril) était un Moine dans un certain Monastère Palestinien à la périphérie de Césarée. Après avoir habité au Monastère depuis son enfance, il y vivait dans l'ascétisme jusqu'à ce qu'il atteigne l'âge de 53 ans. Puis il a été troublé par la pensée qu'il avait atteint la perfection, et n'avait besoin de personne pour l'instruire. "Y at-il un moine partout qui peut me montrer une certaine forme d'ascèse que je n'ai pas atteint? Est-ce qu'il ya quelqu'un qui m'a dépassé dans la sobriété spirituelle et les actes?"

         Soudain, un ange du Seigneur lui apparut et lui dit :
«Zosime, vous avez lutté vaillamment, pour autant que cela est dans le pouvoir de l'homme. Toutefois, il n'y a personne qui est juste (Rom 3:10). Alors que vous pouvez savoir combien d'autres moyens conduire au salut, laissez votre terre natale, comme Abraham de la maison de son père (Gn 12:1), et aller au monastère par la Jordanie. "

        Abba Zosime a immédiatement quitté le Monastère, et après l'ange, il se rendit au Monastère de Jordanie dirigé par elle.

         Là, il rencontra les aînés qui étaient très habiles dans la contemplation, et aussi dans leurs luttes. Jamais personne prononcer un vain mot. Au lieu de cela, ils chantaient sans cesse, et a prié toute la nuit. Abba Zosime se mit à imiter l'activité spirituelle de saints moines.

        Ainsi beaucoup de temps passé, et le saint Quarante rapide approche du jour. Il y avait une certaine coutume dans le monastère, qui était pourquoi Dieu l'avait conduit St Zosime il. Sur le premier dimanche du Grand Carême l'higoumène servi la Divine Liturgie, tout le monde a reçu le Tout-Pure Corps et du Sang du Christ. Ensuite, ils sont allés à l'trapeza pour un repas de petits, puis assemblés une fois de plus à l'église.

 

          Les moines priaient et faisaient des prosternations, demandant à l'un pardon de l'autre. Puis ils ont fait une prosternation devant le higoumène et a demandé sa bénédiction pour la lutte qui s'ouvrait devant eux. Au cours du Psaume: «Le Seigneur est ma lumière et mon Sauveur, qui aurais-je peur? Le Seigneur est le défenseur de ma vie, de qui aurais-je peur?" (26/27 Ps: 1), ils ont ouvert la porte du monastère et s'en alla dans le désert.

          Chacun prit avec lui autant de nourriture dont il avait besoin, et s'en alla dans le désert. Lorsque leur nourriture vient à manquer, ils mangeaient des racines et des plantes du désert. Les moines ont traversé le Jourdain et dispersés dans diverses directions, de sorte que personne ne peut voir comment une autre à jeun ou comment ils ont passé leur temps.

        Les moines retournés au monastère le dimanche des Rameaux, chacun ayant sa propre conscience en tant que témoin de ses luttes ascétique. C'est une règle du monastère que personne ne demande comment quelqu'un d'autre avait travaillé dans le désert.

       Abba Zosime, selon la coutume du monastère, s'enfonça dans le désert en espérant trouver quelqu'un qui vit là-bas qui pourrait lui profiter.

 

        Il marchait dans le désert pendant vingt jours et ensuite, quand il chantait les psaumes de la sixième heure et a fait les prières habituelles. Soudain, à droite de la colline où il se trouvait, il vit une forme humaine. Il avait peur, pensant qu'il pourrait être une apparition démoniaque. Puis il se gardait avec le signe de la croix, qui a enlevé sa peur. Il se tourna vers la droite et a vu une forme de marche vers le sud. Le corps était noir à partir de la lumière du soleil de plomb, et les cheveux courts fanées étaient blancs comme toison de mouton. Abba Zosime se réjouissait, car il n'avait pas vu quelque chose de vivant pendant plusieurs jours.

      Le désert-Dweller vu Zosime approche, et tenté de s'enfuir de lui. Abba Zosime, oubliant son âge et la fatigue, pressa le pas. Quand il fut assez près pour être entendu, il cria: «Pourquoi fuis-tu de moi, un homme pécheur vieux? Attendez-moi, pour l'amour de Dieu."

         L'étranger lui dit: «Pardonnez-moi, Abba Zosime, mais je ne peux pas tourner et de montrer ma face vers toi. Je suis une femme, et comme vous le voyez, je suis nu. Si vous souhaitez accéder à la demande d'une femme pécheresse, jeter moi ton manteau et que je pourrais couvrir mon corps, et puis je peux vous demander votre bénédiction. "

         Puis Abba Zosime était terrifiée, se rendant compte qu'elle ne pouvait pas avoir l'appela par son nom, sauf si elle possédait la perspicacité spirituelle.

         Couvert par le manteau, l'ascète se tourna vers Zosime: «Pourquoi voulez-vous parler avec moi, une femme pécheresse Qu'est-ce que vous désirez en apprendre de moi, vous qui n'ont pas hésité à ces grands travaux?"

         Abba Zosime tomba à terre et lui demanda sa bénédiction. Elle a également se prosternèrent devant lui, et pendant longtemps ils sont restés sur le terrain chaque demande à l'autre pour bénir. Enfin, la femme ascétique, a déclaré: "Abba Zosime, vous devez bénir et de prier, puisque vous êtes l'honneur avec la grâce du sacerdoce Pendant de nombreuses années que vous avez se tenait debout devant l'autel sacré, en offrant les cadeaux de Saint le Seigneur..»

          Ces mots peur St Zosime encore plus. Les larmes lui dit-il, «O Mère! Il est clair que vous vivez avec Dieu et sont morts à ce monde. Vous m'avez appelé par son nom et me reconnaissait comme un prêtre, si vous ne m'avez jamais vu auparavant. La grâce accordée vous est donc évident bénis-moi, pour l'amour du Seigneur. "

         Cédant enfin à ses prières, dit-elle, "Béni soit Dieu, Qui se soucie pour le salut des hommes." Abba Zosime répondi t: «Amen." Puis ils se levèrent. L'ascète femme dit encore l'Ancien, «Pourquoi venez-vous, Père, pour moi qui suis un pécheur, privé de toutes les vertus? Apparemment, la grâce de l'Esprit Saint vous a amené à me rendre un service. Mais dites-moi tout d'abord , Abba, comment les chrétiens vivent, comment est l'Eglise guidée? "

         Abba Zosime lui répondit: «Par vos saintes prières que Dieu a accordé à l'Église et nous tous une paix durable. Mais remplir ma demande indignes, mère, et de prier pour le monde entier et pour moi un pécheur, que mes pérégrinations dans le désert ne peut pas être inutile. "

        Le saint ascète répondit: «Vous, Abba Zosime, en tant que prêtre, doit prier pour moi et pour tous, car vous êtes appelés à le faire. Cependant, puisque nous devons être obéissants, je vais faire comme vous le demandez.

         La sainte se tourna vers l'Est, et en levant les yeux au ciel et tendant les mains, elle se mit à prier à voix basse. Elle pria si doucement que Abba Zosime ne pouvais pas entendre ses paroles. Après une longue période, l'Ancien leva les yeux et vit debout dans l'air plus d'un pied au-dessus du sol. Voyant cela, Zosime se jeta sur le sol en pleurant et en répétant: «Seigneur, aie pitié!"

        Puis il a été tenté par une pensée. Il se demandait si elle pourrait ne pas être un esprit, et si sa prière pourrait être de mauvaise foi. A ce moment, elle se retourna, le souleva de terre et dit: «Pourquoi vos pensées vous embrouiller, Abba Zosime? Je ne suis pas une apparition. Je suis une femme pécheresse et indigne, si je suis surveillé par le saint Baptême."

         Puis elle fit le signe de la croix et dit: «Que Dieu nous protège du Malin et ses projets, pour sa lutte féroce contre nous." Voir et entendre cela, l'aîné tomba à ses pieds de larmes en disant: «Je vous en conjure par le Christ notre Dieu, ne me cacha pas qui vous êtes et comment vous êtes venu dans ce désert. Dites-moi tout, de sorte que les merveilles de Dieu ne peut être révélée. "

         Elle répondit: «Il me désole, Père, à vous parler de ma vie sans vergogne. Lorsque vous entendez mon histoire, vous pouvez fuir de moi, comme s'il s'agissait d'un serpent venimeux. Mais je vais tout vous dire, mon père, rien cacher. Cependant, je vous exhorte, ne cessent de prier pour moi un pécheur, que je puisse trouver miséricorde au Jour du Jugement.

          «Je suis né en Egypte et quand j'avais douze ans, j'ai quitté mes parents et se rendit à Alexandrie. Là, j'ai perdu ma chasteté et me suis donné à la sensualité débridée et insatiable. Pour plus de dix-sept ans, j'ai vécu comme ça et je l'ai fait le tout gratuitement. Ne croyez pas que j'ai refusé l'argent parce que j'étais riche. J'ai vécu dans la pauvreté et a travaillé à la filature de lin. Pour moi, la vie consiste dans la satisfaction de ma convoitise charnelle.

         "Un été, j'ai vu une foule de gens de la Libye et l'Égypte se dirigeait vers la mer. Ils étaient sur leur chemin vers Jérusalem pour la fête de l'Exaltation de la Sainte Croix. Je voulais aussi de naviguer avec eux. Comme je n'avais pas de nourriture ou l'argent, je lui ai offert mon corps en paiement de mon passage. Et si je me suis embarqué sur le navire.

         «Maintenant, mon père, croyez-moi, je suis très étonné, que la mer toléré ma lubricité et la fornication, que la terre n'a pas ouvert sa bouche et me prendre à vie en enfer, parce que j'avais pris au piège tant d'âmes. Je pense que Dieu cherche ma repentance. Il n'a pas la volonté de la mort du pécheur, mais attendait ma conversion.

         "Je suis donc arrivé à Jérusalem et a passé tous les jours avant la fête vivant le même genre de vie, et peut-être encore pire.

 

     «Quand la fête sainte de l'Exaltation de la Croix-Vénérable du Seigneur est arrivé, je suis allé à peu près aussi avant, à la recherche de jeunes hommes. Au point du jour, j'ai vu que tout le monde se dirigeait vers l'église, alors je suis allé avec le reste. Quand le heure de l'élévation Saint approchait, j'ai essayé d'entrer dans l'église avec tout le peuple. Avec un grand effort je suis venu presque aux portes, et a tenté de serrer l'intérieur. Bien que je décidé de relever le seuil, ce fut comme si une certaine force me retenait, m'empêche d'entrer. J'ai été écarté par la foule, et me trouvai seul sur le perron. J'ai pensé que peut-être ce qui s'est passé à cause de ma faiblesse de la femme. J'ai travaillé mon chemin dans la foule, et là encore je tenté de personnes coude de côté. Mais tous mes efforts, je ne pouvais pas entrer. Tout comme mes pieds touchaient le seuil de l'église, j'ai été arrêté. D'autres entrèrent dans l'église sans difficulté, alors que j'étais seul pas autorisés à entrer C'est arrivé trois ou quatre fois . Enfin mes forces étaient épuisées. je suis sorti et mis dans un coin du portique église.

        "Puis j'ai réalisé que c'était mes péchés qui m'ont empêché de voir la vie-Création bois. La grâce du Seigneur, puis a touché mon cœur. J'ai pleuré et pleuré, et j'ai commencé à frapper ma poitrine. Soupire du fond de mon coeur ., je vis au dessus de moi une icône de la Très Sainte Mère de Dieu se tournant vers elle, je priais: «Ô dame Vierge, qui a donné naissance dans la chair de Dieu le Verbe! Je sais que je ne suis pas digne de regarder sur votre icône. J'ai bien inspirer la haine et de dégoût devant ta pureté, mais je sais aussi que Dieu s'est fait homme pour appeler les pécheurs à la repentance. Aide-moi, ô toute pure. Permettez-moi entrer dans l'église. Permettez-moi de voir le bois sur lequel le Seigneur a été crucifié dans la chair, son sang pour la rédemption des pécheurs, et aussi pour moi. Sois témoin devant votre fils que je n'aurai jamais souiller mon corps à nouveau avec l'impureté de la fornication. Dès que j'ai vu la croix de ton Fils, je vais renoncer au monde, et aller où tu me conduis. "

 

         "Après avoir parlé, je me suis senti la confiance dans la compassion de la Mère de Dieu, et à gauche de l'endroit où j'avais été prier. J'ai rejoint ceux qui entrent dans l'église, et personne ne m'a poussé en arrière ou m'a empêché d'entrer. Je suis allé sur dans la crainte et tremblement, et entra dans le lieu saint.

 

        "Ainsi, j'ai vu aussi les mystères de Dieu, et comment Dieu accepte le penitant. Je suis tombé à la terre sainte et la baisa. Puis je me hâtai de nouveau se présenter devant l'icône de la Mère de Dieu, où j'avais donné mon vœu. Cintrage à genoux devant la Vierge Theotokos, j'ai prié:

         «O dame, vous n'avez pas écarté ma prière comme indigne. Gloire à Dieu, qui accepte le repentir des pécheurs. Il est temps pour moi de réaliser mon vœu, que vous avez vu. C'est pourquoi, ô Vierge, me guider sur le chemin de la repentance. "

"Puis j'ai entendu une voix d'en haut:« Si vous traversez le Jourdain, vous trouverez le repos glorieux. "
 
 

      «J'ai immédiatement cru que cette voix était fait pour moi, et j'ai crié à la Mère de Dieu:« Ô Dame, ne m'abandonne pas "

 

         "Puis j'ai quitté le portique et l'église a commencé lors de mon voyage. Un homme m'a donné trois pièces que je sortais de l'église. Avec eux, j'ai acheté trois pains, et a demandé au marchand de pain le chemin de la Jordanie.

       "Il était neuf heures quand j'ai vu la Croix. Au coucher du soleil je suis arrivé à l'église de Saint-Jean-Baptiste sur les rives du Jourdain. Après avoir prié dans l'église, je suis descendu à la Jordanie et lavé le visage et les mains dans son eau. Ensuite, dans ce même temple de Saint-Jean le Précurseur, j'ai reçu la vie-Création Mystères du Christ. Puis j'ai mangé la moitié d'un de mes miches de pain, bu de l'eau de la sainte Jordanie, et a dormi cette nuit-là sur le terrain . Dans la matinée, j'ai trouvé un petit bateau et traversa la rivière jusqu'à la rive opposée. Encore une fois j'ai prié pour que la Mère de Dieu me conduire là où elle le souhaitait. Puis je me suis retrouvé dans ce désert. "

 

        Abba Zosime lui demanda: «Combien d'années se sont écoulées depuis que vous avez commencé à vivre dans le désert ?"

«Je crois, répondit-elle," il est 47 années depuis que je suis de la Ville sainte. "

Abba Zosime de nouveau demandé, "Qu'est-alimentaire trouvez-vous ici, ma mère?"

         Et elle dit: «J'avais avec moi deux pains et une moitié de pain quand j'ai traversé le Jourdain. Bientôt, ils séché et durci Manger un peu à la fois, je les ai fini, après quelques années."

          Encore une fois Abba Zosime demandé, "Est-il possible que vous avez survécu pendant tant d'années sans maladie et sans souffrance d'aucune manière à un tel changement complet?"

 

        «Croyez-moi, Zosime Abba, dit la femme,« J'ai passé dix-sept ans ce désert (après avoir passé dix-sept ans dans l'immoralité), la lutte contre les bêtes sauvages:. Désirs fous et les passions Quand j'ai commencé à manger du pain, j'ai pensé à la viande et le poisson que j'ai eu en abondance en Egypte. j'ai aussi manqué le vin que j'ai tant aimé quand j'étais dans le monde, alors qu'ici je n'ai même pas d'eau. J'ai souffert de la soif et la faim. J'ai aussi eu un fou désir de chansons obscènes. Il me semblait les entendre, déranger mon coeur et mon audition. pleureur et moi-même la suppression sur la poitrine, je me suis souvenu de la promesse que j'avais faite. Enfin, je vis une lumière radieuse brille sur moi de toutes parts. Après une violente tempête, un calme durable s'ensuivit.

 

         "Abba, comment vous dirai-je des pensées qui me poussait à la fornication? Un feu semblait brûler en moi, éveillant en moi le désir des caresses. Puis je me jetterais à la terre et l'eau de mes larmes. Je semblait voir la Très Sainte Vierge devant moi, et elle semblait me menacer de ne pas tenir ma promesse. Je restai à la baisse face à jour et nuit sur le sol, et ne pas se lever jusqu'à ce que cette bienheureuse lumière m'a encerclé, dissiper les mauvaises pensées que me troublait.

        "Ainsi, j'ai vécu dans ce désert pour les dix-sept premières années. Darkness après les ténèbres, la misère après la misère se tenaient près de moi, pécheur. Mais depuis ce moment jusqu'à maintenant la Mère de Dieu m'aide dans tout."

Abba Zosime à nouveau demandé, "Comment est-il que vous désirez ni nourriture, ni vêtements?"

          Elle répondit: «Après avoir fini mon pain, j'ai vécu sur les herbes et les choses que l'on trouve dans le désert. Les vêtements que j'ai eu quand j'ai traversé le Jourdain s'est déchirée et s'est effondré. J'ai souffert à la fois de la chaleur estivale, lorsque la chaleur torride tombait sur moi, et du froid l'hiver, quand je grelottais de la gelée. Plusieurs fois, je suis tombé sur la terre, comme mort. J'ai lutté avec diverses afflictions et des tentations. Mais depuis ce moment jusqu'à nos jours, la puissance de Dieu a gardé mon âme pécheresse et le corps humble. J'ai été nourris et vêtus par le mot tout-puissant de Dieu, puisque l'homme ne vit pas de pain seulement, mais de toute instance mot de la bouche de Dieu (Dt 8:3, Mt .4:4, Luc 4:4), et ceux qui ont mis le vieil homme (Col 3:9) n'ont pas de refuge en se cachant dans les fentes des rochers (Job 24:8, He 11:38). Quand je me souviens de ce mal et de quels péchés le Seigneur m'a délivré, j'ai de la nourriture imperishible pour le salut. "

          Lorsque Abba Zosime entendu dire que le saint ascète cité l'Ecriture Sainte de la mémoire, des Livres de Moïse et de Job et des Psaumes de David, il a ensuite demandé à la femme, "Mère, avez-vous lu les Psaumes et d'autres livres?"

         Elle sourit en entendant cette question, et répondit: «Croyez-moi, je n'ai pas vu le visage de l'homme, mais la tienne partir du moment où j'ai franchi le Jourdain. Je n'ai jamais appris dans les livres. Je n'ai jamais entendu quelqu'un lire ou chanter d'eux. Peut-être la Parole de Dieu, qui est vivant et agissant, enseigne connaissance de l'homme par lui-même (Col 3:16, 1 Thessaloniciens 2:13). C'est la fin de mon histoire. Comme je l'ai demandé quand j'ai commencé, je vous prie pour l'amour du Verbe incarné de Dieu, saints Abba, priez pour moi, un pécheur.

 

         "En outre, je vous prie, pour l'amour de Jésus-Christ notre Seigneur et Sauveur, ne dire à personne ce que vous avez entendu parler de moi, jusqu'à ce que Dieu me prend de cette terre. L'année prochaine, durant le Grand Carême, ne pas traverser le Jourdain, comme C'est la coutume de votre monastère. "

          Encore une fois Abba Zosime été étonné, que la pratique de son monastère était connu de l'ascète sainte femme, bien qu'il n'ait rien dit à son propos de cette.

         "Restez au monastère," la femme a continué. "Même si vous essayez de quitter le monastère, vous ne serez pas en mesure de le faire. Le Grand et Saint Jeudi, le jour de la Cène du Seigneur, le lieu de la vie Création Corps et du Sang du Christ, notre Dieu, dans un vase sacré, et me l'apporter. m'attendent de ce côté du Jourdain, à l'orée du désert, afin que je puisse recevoir les Saints Mystères. Et dire Abba John, l'higoumène de votre communauté, «Regardez vous-même et vos frères (1 Tim 4:16), car il ya beaucoup qui a besoin de correction. Ne dis pas cela pour lui maintenant, mais quand le Seigneur doit indiquer. "

Demander de ses prières, la femme se retourna et disparut dans les profondeurs du désert.

         Pendant une année entière Elder Zosime gardé le silence, n'osant pas révéler à quiconque ce qu'il avait vu, et il a prié pour que le Seigneur de lui accorder pour voir le saint ascète une fois de plus.

         Lorsque la première semaine du Grand Carême revint, St Zosime fut obligé de rester au monastère pour cause de maladie. Puis il se souvint des paroles prophétiques de la femme qu'il ne serait pas en mesure de quitter le monastère. Après plusieurs jours passaient, St Zosime était guérie de son infirmité, mais il est resté au monastère jusqu'à la Semaine Sainte.

          Le Jeudi Saint, Abba Zosime fait ce qu'il avait été ordonné de le faire. Il a placé quelques-uns des Corps et du Sang du Christ dans un calice, et de la nourriture dans un petit panier. Puis il quitte le monastère et alla à la Jordanie et attendu pour l'ascète. Le saint semble tardive, et Abba Zosime prié pour que Dieu lui permettre de voir la sainte femme.

          Enfin, il la vit debout sur l'autre côté de la rivière. Réjouissance, St Zosime se leva, et glorifia Dieu. Puis il se demanda comment elle a pu traverser le Jourdain sans bateau. Elle fit le signe de la Croix-dessus de l'eau, alors qu'elle marchait sur l'eau et traversé le Jourdain. Abba Zosime la voyait au clair de lune, marchant vers lui. Lorsque le frère voulait faire prostration devant elle, elle lui interdit, en criant: «Que fais-tu, Abba? Vous êtes un prêtre et vous transportent les saints mystères de Dieu."

 

         D'atteindre la rive, elle dit à Abba Zosime, «Bénissez-moi, Père." Il lui répondit en tremblant, étonné de ce qu'il avait vu. «Vraiment, Dieu ne ment pas quand il a promis que ceux qui se purifient serons semblables à lui. Gloire à Toi, ô Christ notre Dieu, de me montrer à travers votre saint serviteur, que je suis loin de la perfection."

         La femme lui demanda de réciter la fois le Credo et le Notre Père. " Quand les prières ont été fini, elle partageait les saints mystères du Christ. Puis elle leva les mains vers le ciel et dit: "Seigneur, tu peux laisser ton serviteur s'en aller en paix, car mes yeux ont vu ton salut."

          Le saint se tourna vers l'aîné et lui dit: "S'il vous plaît, Abba, remplir une autre demande. Allez maintenant à votre monastère, et dans un an, viennent à l'endroit où nous a parlé la première fois."

Il a dit, "Si seulement c'était possible pour moi de vous suivre et toujours voir ton visage saint!"

Elle répondit: «Pour l'amour du Seigneur, priez pour moi et me souviens de mon wrechedness."

         Encore une fois, elle fit le signe de la croix sur le Jourdain, et marcha sur l'eau comme avant, et a disparu dans le désert. Zosime revint au monastère de joie et de terreur, se reprochant de n'avoir pas demandé le nom du saint. Il espérait le faire l'année suivante.

        Une année passa, et Zosime Abba allé dans le désert. Il a atteint l'endroit où il a d'abord vu l'ascète sainte femme. Elle gisait, les bras croisés sur sa poitrine, et son visage était tourné vers l'est. Abba Zosime se lava les pieds de ses larmes et les baisait, n'osant toucher à rien d'autre. Pendant longtemps, il pleura sur elle et chante les psaumes coutumier, et dit les prières funéraires. Il a commencé à se demander si le saint voudrait lui pour enterrer son ou non. A peine avait-il pensé que cela, quand il a vu quelque chose d'écrit sur le sol près de sa tête:... "Abba Zosime, enterrer à cet endroit le corps de Mary humble Retour à la poussière ce qui est de la poussière Priez le Seigneur pour moi je reposais sur le premier jour du mois d'avril, la nuit même de la Passion salvifique du Christ, Après avoir pris la Sainte Cène. "

 

         La lecture de cette note, Zosime Abba a été heureux d'apprendre son nom. Il a ensuite rendu compte que Ste Marie, après avoir reçu les saints mystères de sa main, a été transporté instantanément à l'endroit où elle est morte, si elle l'avait pris vingt jours de Voyage de cette distance.

          Glorifiant Dieu, Abba Zosime dit-il, "Il est temps de faire ce qu'elle demande. Mais comment puis-je creuser une fosse, avec rien dans les mains?" Puis il a vu un petit morceau de bois laissé par un voyageur. Il le ramassa et se mit à creuser. Le sol était dur et sec, et il ne pouvait pas creuser. Levant les yeux, Abba Zosime vu un énorme lion debout par le corps du saint et lui lécher les pieds. La peur saisit l'Ancien, mais il se gardait avec le signe de la croix, croyant qu'il resterait indemne par les prières de l'ascète sainte femme. Puis le lion s'approcha de l'aîné, en montrant son amitié avec tous les mouvements. Abba Zosime commandé le lion à creuser la tombe, afin d'enterrer le corps de St Mary's. A ces mots, le lion a creusé un trou assez profond pour enterrer le corps. Ensuite, chaque son propre chemin. Le lion est allé dans le désert, et Zosime Abba retour au monastère, la bénédiction et la louange au Christ, notre Dieu.

         En arrivant au monastère, Abba Zosime liés aux moines et les higoumène, ce qu'il avait vu et entendu de Ste Marie. Tous ont été surpris, entendu parler des miracles de Dieu. Ils se souvenait toujours Sainte-Marie avec foi et amour le jour de son repos.

         Abba John, l'higoumène du monastère, entendu les paroles de St Mary, et avec l'aide de Dieu corriger les choses qui se sont trompés dans le monastère. Abba Zosime a vécu une vie qui plaît à Dieu au monastère, pour atteindre près de cent ans d'âge. Il a terminé sa vie temporelle, et est passé dans la vie éternelle.

Les moines passé sur la vie de Sainte-Marie de l'Egypte par le bouche à oreille, sans l'écrire.

        «J'ai Toutefois, dit saint Sophrone de Jérusalem (Mars 11)," écrit la Vie de sainte Marie d'Egypte comme je l'ai entendu de les saints Pères. J'ai enregistré tout, mettre la vérité par-dessus tout. "

          «Que Dieu, qui agit de grands miracles et des cadeaux donne à tous ceux qui se tournent vers Lui dans la foi, récompenser ceux qui entendent ou lisent ce compte, et ceux qui le copie. Mai, il leur accorder une partie bénie avec Sainte-Marie d'Egypte et avec tous les saints qui ont plu à Dieu par leurs pieuses pensées et des œuvres. Rendons gloire à Dieu, le roi éternel, que nous puissions trouver la miséricorde sur le Jour du Jugement par notre Seigneur Jésus-Christ, à qui est due toute gloire, honneur, âges majesté et de culte avec le Père Unoriginate, et la Très Sainte et de vie Création d'Esprit, maintenant et toujours et des siècles. Amen. "

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
27 avril 2011 3 27 /04 /avril /2011 20:00

          Une fois, au cours d'une persécution contre les chrétiens, qui avait déjà duré cinq ans,  St Theodosia à 17 ans a visité les prisonniers condamnés chrétienne dans le prétoire à Césarée, en Palestine. C'était le jour de la sainte Pâques, et les martyrs a parlé du Royaume de Dieu. St Theodosia leur ai demandé de me souviens d'elle devant le Seigneur, quand ils arrivent à tenir devant Lui.

        Les soldats la saisirent et l'amenèrent devant le Gouverneur en milieu urbain après avoir vu l'arc de la jeune fille pour les prisonniers. Le Gouverneur lui a conseillé de sacrifier aux idoles, mais elle a refusé, en confessant sa Foi dans le Christ. Puis ils ont soumis la Sainte à de cruelles tortures, ratisser son corps avec des griffes de fer jusqu'à ce que ses os soient exposés.

          La Martyre était silencieuse et les souffrances endurées avec un visage heureux, et lorsque le Gouverneur lui a dit de nouveau d'offrir un sacrifice aux idoles, elle répondit :
«Tu es fou, j'ai été accordée à rejoindre les martyrs!" Ils ont jeté la jeune fille avec une pierre autour de son cou dans la mer, mais les anges l'a sauvée. Puis ils ont jeté le martyr aux bêtes sauvages pour être mangé par eux. Voyant que les bêtes ne serait pas la toucher, ils lui coupent la tête.

          Par nuit de la Saint Theodosia apparu à ses parents, qui avaient essayé de parler à leur fille de son intention de souffrir pour le Christ. Elle était en costume brillant avec une couronne sur sa tête et une croix d'or lumineux dans sa main, et elle a dit: «Voici la grande gloire de laquelle vous avez voulu me priver!"

          La Sainte-Martyre Théodosie de Tyr a souffert dans les 307 années. Elle est également célébrée le 29 mai (Le transfert de ses reliques à Constantinople, et plus tard à Venise).

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
27 avril 2011 3 27 /04 /avril /2011 19:40

   2993580033_2_3_BTWaelG3.jpg      Saint Nicétas le Confesseur est né à Césarée de Bithynie (Nord-ouest de l'Asie Mineure) d'une famille pieuse. Sa mère est décédée huit jours après sa naissance, et son père Philarète se fit moine. L'enfant est resté sous la garde de sa grand-mère, qui l'a élevé dans un véritable esprit chrétien. Dès sa jeunesse St Nicétas fréquentait l'église et a été un disciple de l'ermite Stephanos. Avec sa bénédiction, St Nicétas partit pour le monastère Mydicia, où saint Nicéphore (Mars 13) a été l'higoumène.

        Après sept ans de vie vertueuse au Monastère, célèbre pour ses règles monastiques strictes, St Nicétas a été ordonné Prêtre. St Nicéphore, sachant la vie sainte du jeune moine, qui lui est confiée la direction du monastère, quand il devint lui-même malade.

          Ne voulant pas le pouvoir, St Nicétas se consacre à l'éveil et le bien-être du monastère. Il a guidé les frères par son propre exemple. Bientôt la renommée de la vie élevé de ses habitants du monastère a attiré de nombreux salut recherche. Après plusieurs années, le nombre de moines était passé à cent.

 

          Lorsque saint Nicéphore ont décollé vers le Seigneur dans sa vieillesse, les frères ont unanimement choisi St Nicétas comme higoumène.

        Le Seigneur accordée St Nicétas le don de miraculeuse. Grâce à sa prière d'un enfant sourd-muet a reçu le don de la parole, deux démoniaques femmes ont été guéries; il a restauré la raison à celui qui avait perdu son esprit, et beaucoup de malades ont été guéris de leurs infirmités.
 
 
          Durant ces années, sous l'empereur Léon l'Arménien (813-820), l'iconoclaste hérésie refait surface et une oppression accrue. évêques orthodoxes ont été destitué et banni. A Constantinople, un conseil des hérétiques a été convoqué en 815, à laquelle ils déposé le saint patriarche Nicéphore (806-815), et à sa place ils ont choisi le Théodote laïque hérétique. Ils ont aussi installé des hérétiques en place des évêques orthodoxes exilés et emprisonnés.

 

         L'Empereur a convoqué tous les chefs des monastères et ont essayé de les amener à l'hérésie iconoclaste. Parmi ceux qui sont appelés a St Nicétas, qui se tenait fermement à la confession orthodoxe. Suivant son exemple, tous les igumens restés fidèles à la vénération des saintes icônes. Par conséquent, ils l'ont jeté en prison. St Nicétas vaillamment subi toutes les tribulations et la fermeté de l'esprit dans encouragé les autres prisonniers.

         Puis l'Empereur et le patriarche Théodote fausse tentative de tromper ceux qui sont restés fidèles à la doctrine orthodoxe. Ils ont promis que l'empereur leur donnerait leur liberté et leur permis de la vénération des icônes à une condition: qu'ils prennent la communion de la Théodote pseudo-patriarche.
 
 
         Pendant longtemps, le saint avait des doutes quant à entrer en communion avec un hérétique, mais d'autres prisonniers le pria d'aller avec eux. Adhérents à leurs prières, St Nicétas entra dans l'église, où les icônes ont été mis hors de tromper les confesseurs, et il a accepté la communion.

         Mais quand il revint à son monastère et a vu que la persécution contre les icônes se poursuit, il se repentit de son acte, de retour à Constantinople et dénonçait courageusement l'hérésie iconoclaste. Il a ignoré toutes les menaces empereur.

         St Nicétas a été à nouveau enfermé en prison pendant six ans jusqu'à la mort de l'empereur Léon l'Arménien. la faim qui persiste et dans la peine, St Nicétas a fait des miracles par la puissance de ses prières: par sa prière la règle phrygien publié deux captifs sans rançon, trois naufragés dont St Nicétas prié, ont été jetés sur le rivage par les vagues.

         St Nicétas reposait dans le Seigneur en 824. Le corps du saint fut enterré au monastère avec révérence. Plus tard, ses reliques sont devenues une source de guérison pour ceux qui viennent pour vénérer le saint confesseur.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
27 avril 2011 3 27 /04 /avril /2011 17:53

  thumb.small.1649727024_cantonales_l_abstention_premier_part.jpg       Pas de vague rose mais pas de vague bleue Marine non plus, pour ce second tour des élections cantonales.

D'après des premiers résultats partiels communiqués par le ministère de l'Intérieur, le PS récolterait 35,73% des voix, l'UMP 20,2% et le FN, 11,56%. Les élus divers droite obtiendraient 11,9%, les élus divers gauche auraient obtenu 5,83% des voix. Le Front de gauche, de son côté, obtiendrait 5% des voix et les écolos 2,5%. L'abstention est toujours très forte: d'après les estimations des instituts, elle s'établirait entre 54 et 56%.Le Front de gauche, de son côté, obtiendrait 5% des voix et les écolos 2,5%. L'abstention est toujours très forte: d'après les estimations des instituts, elle s'établirait entre 54 et 56%.

La soirée électorale en direct, c'est par ici

Quant aux départements, la gauche aurait réussi à remporter le Jura et les Pyrénées-Atlantiques. Martine Aubry, aux alentours de 21 heures, a également annoncé que la Savoie - une surprise - était tombée dans l'escarcelle de la gauche.  La Loire pourrait basculer également. La Seine-et-Marne objectif de la droite, reste à gauche. Tout comme la Corrèze, avec une confortable avance pour François Hollande, qui devrait en conséquence annoncer sa candidature aux primaires. En revanche, l'UMP a remporté, d'un siège, le Val d'Oise. Et la Sarthe, fief de François Fillon sur lequel le PS avait des vues, reste à droite. 

Un élu pour le FN

Le FN, de son côté, obtient son premier conseiller général:  Patrick Bassot élu à Carpentras-nord (Vaucluse)  face au socialiste sortant. Un deuxième élu est annoncé dans le Var, mais cela reste à confirmer. En revanche, Louis Aliot, vice-président du FN, a été battu dans les Pyrénées-Orientales. Tout comme Steeve Briois, le secrétaire général du FN, dans le canton d'Hénin-Beaumont (Nord-Pas-de-Calais).

La carte interactive des résultats, c'est par ici

Immédiatement après les résultats, Jean-François Copé s'est dit «un petit peu déçu» mais «le PS n'a pas à se réjouir des siens», a-t-il lancé devant des militants UMP rue de la Boétie.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
27 avril 2011 3 27 /04 /avril /2011 17:51

  thumb.small.images373.jpg       C’est l’exorciste officiel du Vatican qui l’affirme !

Dans ses Confessions, le Père Gabriele Amorth consacre un chapitre entier au sujet « des satanistes au Vatican » (p. 257). Extrait publié par le blog Christ Roi :

« Vous dites que certaines sectes sont peu dangereuses, mais que d’autres sont beaucoup plus redoutables…

En effet certaines doivent être prises très au sérieux. Et malheureusement elles sont partout. Même au Vatican, on trouve des membres de sectes sataniques.

Mais de qui s’agit-il ? De prêtres ou de simples laïcs ?

Il s’agit de prêtres, d’évêques et mêmes des cardinaux ! Je le tiens de personnes qui qui ont pu me le signaler pour la bonne raison qu’elles ont la possibilité de le savoir directement. Et c’est une vérité qui m’a été ‘confessée’ à plusieurs reprises par le démon lui-même, parce que je l’y ai forcé au cours des exorcismes…

Le pape en est-il informé ?

Et comment, qu’il en est informé! Mais il fait ce qu’il peut… C’est un sujet terrible. Cela dit, n’oubliez pas que Benoît XVI est un pape allemand. Il vient d’un pays qui refuse fermement de croire à ces choses… En Allemagne, voyez-vous, il n’y a pratiquement pas d’exorcistes… Toutefois le pape, lui, y croit. J’ai eu par trois fois l’occasion de lui parler, quand il était encore préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la foi. Sûr qu’il y croit! Il a même abordé le sujet publiquement à plusieurs reprises. Il nous a reçus, nous, l’Association des exorcistes. Il a prononcé un beau discours pour louer et encourager notre sacerdoce. N’oublions pas que Jean-Paul II avait beaucoup parlé du diable et de l’exorcisme…

Alors ce que disait Paul VI est vrai: la fumée de Satan est bel et bien entrée dans l’Eglise...

Hélas! c’est la vérité. Même dans l’Eglise il existe des adeptes des sectes sataniques. Cette allusion particulière à la ‘fumée de Satan’, Paul VI l’a faite le 29 juin 1972. Elle a provoqué un énorme scandale. Si bien que la même année, le 15 novembre, il a consacré tout un discours du mercredi au démon, en employant des phrases très fortes. Certes, le silence était brisé. Le voile de la censure était soulevé, cela n’avait que trop duré. Mais il n’y a pas eu de conséquences pratique. Il a fallu que je tire en personne la sonnette d’alarme pour qu’il y ait des conséquences pratiques. Moi qui n’ai aucun poids, moi qui ne suis rien… »

Père Gabriele Amorth, Confessions, Mémoires de l’Exorciste officiel du Vatican, Michel Lafon, Condé-sur-Noireau, décembre 2010, p. 257-258.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
27 avril 2011 3 27 /04 /avril /2011 17:47

Une série TV sans immigrés fait polémique...

Du rififi chez Barnaby !

jeu mars 24 15:27 Par Alain Carrazé

 thumb.small.phoyo.jpg

À 65 ans, Brian True-May est un producteur heureux : sa série Inspecteur Barnaby rassemble jusqu'à six millions de téléspectateurs en Grande-Bretagne et est une valeur sûre des grilles de prime time de France 3. Depuis son démarrage en 1997, la série en est à sa quatorzième saison, compte plus de 80 épisodes et est vendue dans 231 territoires à travers le monde.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
27 avril 2011 3 27 /04 /avril /2011 17:29

Moscou, 13 avril

 

   186458347.jpg      Une table ronde placée sous le thème "Ethique médicale et bioéthique: la médecine et la biologie entre science et conscience" organisée dans le cadre de l'Année croisée Russie-France 2010 sera diffusée en ligne le 22 avril prochain par l'agence RIA Novosti.

La discussion portera sur les erreurs médicales, le code d'éthique médicale, le clonage, la procréation médicale assistée, la gestation pour autrui, la greffe d'organes, le génie génétique et les liens d'intérêt entre les laboratoires pharmaceutiques et les médecins.

"La France s'honore du développement de sa législation sur la bioéthique. En Russie, ces questions sont également d'actualité. Les meilleurs scientifiques français qui participeront à cette table ronde pourront partager leur expérience avec leurs collègues russes", a indiqué Pierre Bruno Ruffini, conseiller pour la Science, la Technologie et l'Espace de l'ambassade de France en Russie.

Parmi les participants à la discussion figurent l'académicien russe Boris Ioudine, docteur en philosophie et représentant de la Russie pour la bioéthique auprès du Conseil de l'Europe et de l'UNESCO, Didier Sicard, professeur émérite de médecine à l'Université Paris-Descartes et ancien président du Comité consultatif français d'éthique pour les sciences de la vie et de la santé, Alexandre Tchoutchaline, l'un des pères fondateurs de la pneumologie en Russie, Jacques Testart, spécialiste des problèmes de la procréation naturelle et artificielle et  "père scientifique" du premier bébé éprouvette français né en 1982.

Il s'agit de la deuxième d'une série de tables rondes intitulées "Quelle science pour le XXIe siècle?" organisées par l'ambassade de France en Russie, le club scientifique de RIA Novosti "Mosaïque du Savoir", la Fondation Dynastie et le Centre national français Cité des sciences et de l'industrie.

Le public français et russe pourra participer aux discussions. Les débats seront diffusés en ligne, avec traduction simultanée, sur les sites de RIA Novosti - en français (fr.rian.ru) et en russe (www.rian.ru), sur les sites de l'Année croisée Russie-France 2010 - en français (france-russie2010.fr) et en russe (russia-france2010.ru) et, ainsi que sur les sites de recherche universcience.fr et elementy.ru. Les internautes auront la possibilité de poser des questions par écrit à leurs participants, avant et pendant les tables rondes.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
27 avril 2011 3 27 /04 /avril /2011 17:22

    1_MG_6637.JPG      Solovki a tenu une réunion sur les questions de développement intégré de l'archipel. Le Vicaire du Monastère de la Sainte Transfiguration de Valaam Solovetsky l'Archimandrite Porfiri dans un interview à Patriarhiya.ru a présenté les résultats de la réunion.


  - Père Porphyre, s'il vous plaît dites-moi quel était le format de la réunion ? qui est impliqué?  quel est le principal problème rencontré par les participants ?


 - La réunion, qui a eu lieu deux jours les 26 et 27 Février, avait pour but de commencer les préparatifs pour l'Assemblée constituante de l'administration du Monastère patriarcal Solovetsky. L'utilisation de ce nom, vous devez comprendre que prendre soin de notre conseil d'administration n'est pas seulement un Monastère, mais ne peuvent pas être séparés et le village, et l'archipel dans son ensemble.


          Dans le cadre de la réunion une telle cession devait, d'une part, à évaluer la préparation de l'organisation des travaux de restauration sur les monuments du Monastère, à soumettre leur ampleur et leur point de vue, et, d'autre part, à faire de même en ce qui concerne l'ingénierie et l'infrastructure sociale du village. En outre, bien sûr, il était nécessaire de créer une vision d'un corps de travail qui serait chargé de coordonner de nombreux membres d'un tel processus complexe, qui est le développement, l'adoption et la mise en œuvre du concept de l'archipel dans son ensemble.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
27 avril 2011 3 27 /04 /avril /2011 17:15

Kiev, 13 avril

 

  186457981.jpg        L'Ukraine est prête à participer à l'élaboration de la base juridique de la répression du terrorisme international, a déclaré le président ukrainien Viktor Ianoukovitch lors d'une conférence de presse à Washington dans la nuit de lundi à mardi.

          "La menace du terrorisme… oblige les leaders des Etats à élaborer des documents juridiques appropriés et à sécuriser davantage les dépôts de matières fissiles", a indiqué V.Ianoukovitch, cité par son service de presse.

         Et de rappeler qu'en tant que participant au régime de non-prolifération nucléaire, l'Ukraine avait décidé de se débarrasser de l'intégralité de son uranium hautement enrichi et de n'utiliser pour ses réacteurs que de l'uranium faiblement enrichi.

          Le chef de l'Etat ukrainien se trouve en visite de travail à Washington où son homologue américain Barack Obama a convié près de 50 dirigeants d'Etats ou d'organisations internationales au sommet sur la sécurité nucléaire qui s'est ouvert lundi.

          Lundi soir, V.Ianoukovitch a rencontré le directeur général du Fonds monétaire international (FMI) Dominique Strauss-Kahn et le président américain Barack Obama.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
27 avril 2011 3 27 /04 /avril /2011 01:05
   nationfrancaise.jpg      Le récent débat sur « l’identité nationale » a souvent tourné à la confusion, en particulier à cause du refus de débattre d’une partie de la Gauche, à mon avis à tort. Les royalistes, s’ils ont pu écrire sur ce sujet à de nombreuses reprises ces dernières décennies, n’ont pas, pour autant, épuisé le sujet, loin de là, ne serait-ce que parce qu’il est par nature toujours renouvelé même si certains principes paraissent plus intangibles que d’autres… 
        Mais, au fait, qu’est-ce que la nation ? Ou plutôt, comment la définir, voire la délimiter ? Au regard des temps présents, il me semble qu’il faut revenir à cette première et principielle question, ne serait-ce que pour préciser de quoi l’on parle et éviter des confusions forcément regrettables en politique.
         Le terme de nation est polysémique, et cela peut-être dès l’origine, même si les dernières décennies ont accentué ce caractère, ce qui l’a rendu moins lisible pour les intellectuels comme pour les populations. Cette polysémie n’a cessé d’alimenter les débats et les malentendus (voire les récupérations et les malhonnêtetés…). Aussi, définir ce qu’on appelle la nation n’est pas anodin mais permet de préciser le sens profond de la pensée qui la définit, ici monarchiste française, et par conséquent de la politique à mener. Cette définition de la nation s’entend donc comme française ou, en élargissant le champ d’application, « à la française », sans que cela empêche les autres pays de se penser eux-mêmes, en référence à leur histoire et à leur environnement, en particulier géopolitique. Définition non pas limitée dans le temps, mais délimitée dans l’espace territorial et mémoriel de la France.
Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article