Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 février 2011 4 17 /02 /février /2011 17:54

Washington, 24 mars

 

  186318220        La Russie et les Etats-Unis sont sur le point d'achever la mise au point définitive du nouveau traité de réduction des armes stratégiques offensives (START), mais leurs présidents doivent encore s'entretenir à ce sujet, a annoncé mercredi Robert Gibbs, porte-parole de la Maison Blanche.

          "Nous sommes proches de la mise au point définitive du document, mais le travail n'est pas encore achevé... Les présidents doivent en parler", a déclaré M.Gibbs devant les journalistes.

         Auparavant, une source au Kremlin a appris à RIA Novosti que tous les documents requis pour la signature du Traité START avaient été concertés, et que Prague était la ville pressentie pour accueillir la cérémonie de signature.

         Signée en 1991 entre Moscou et Washington, la version précédente du traité est arrivée à échéance le 5 décembre dernier. Malgré la volonté politique des leaders russe et américain, les parties n'ont pas réussi à conclure de nouvel accord avant l'expiration de l'ancien.

         Les présidents russe Dmitri Medvedev et américain Barack Obama avaient défini en juillet dernier à Moscou l'objectif de ramener le nombre des têtes nucléaires dans une fourchette de 1.500 à 1.675 pour chacun des ex-ennemis de la guerre froide et le nombre des vecteurs capables de les transporter à entre 500 et 1.100.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
17 février 2011 4 17 /02 /février /2011 17:50

    pape 3      En dépit du message appuyé du pape Benoît XVI en faveur de la paix dans le monde, plusieurs attentats commis contre des églises le soir de Noël ont fait des dizaines de victimes aux Philippines et au Nigéria.


           Vendredi soir, des attaques meurtrières ont ensanglanté les célébrations de Noël de nombreux fidèles chrétiens au Nigéria et aux Philippines. Des attaques perpétrées alors que le chef de l’Église catholique, Benoît XVI, dénonçait simultanément « ceux qui sèment la violence et la guerre dans le monde », en célébrant la traditionnelle messe de minuit en la basilique Saint-Pierre de Rome.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
17 février 2011 4 17 /02 /février /2011 17:30

Bruxelles, 24 mars

 

         L'Otan considère comme peu intelligent voire nuisible le reportage présenté à la mi-mars par la chaîne géorgienne Imedi sur une "invasion russe" imaginaire de la Géorgie, a déclaré mercredi devant les journalistes à Bruxelles le porte-parole de l'Alliance James Appathurai.

"Ce +reportage télévisé+ n'est ni sage, ni utile, et l'Otan ne le considère pas comme positif", a indiqué M.Appathurai.

          Evoquant la prochaine rencontre à Bruxelles jeudi 25 mars entre le secrétaire général de l'Otan Anders Fogh Rasmussen et le président géorgien Mikhaïl Saakachvili, le porte-parole de l'Alliance a dit ignorer les questions qui seraient abordées lors de cet entretien.

         Le 13 mars dernier, la chaîne géorgienne privée Imedi a commencé le journal du soir par un faux  "reportage spécial" qui annonçait l'entrée des chars russes en Géorgie et la mort du président Mikhaïl Saakachvili, ce qui a semé la panique parmi la population géorgienne.

         Toutefois, la chaîne avait prévenu juste avant la diffusion du reportage qu'il s'agissait d'un scénario possible des événements "au cas où la société géorgienne ne serait pas soudée et unie face au projet russe".

          Or, les Géorgiens qui n'avaient pas entendu cet avertissement ont cru qu'il s'agissait du véritable déclenchement d'une nouvelle guerre russo-géorgienne, ce qui a provoqué une vague de malaises et d'appels aux urgences médicales.

         La porte-parole du président géorgien Manana Mandjgaladze s'est empressée de démentir les informations, en déclarant qu'il n'y avait pas de danger d'invasion russe dans le pays.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
17 février 2011 4 17 /02 /février /2011 17:25

  thumb.small.102475360        Les célébrations de Noël ont été marquées par la violence au Nigeria et aux Philippines tandis qu'à Bagdad la communauté chrétienne se réunissait dans l’église où près de 70 fidèles ont été tués en octobre.

Lors de son traditionnel message «Urbi et orbi» («à la ville et au monde») prononcé du balcon de la basilique Saint-Pierre, devant des milliers de fidèles bravant la pluie, le pape a déclaré prier pour que Noël puisse «soulager les épreuves et apporter du réconfort aux chères communautés chrétiennes d’Irak et du Moyen-Orient».
«Puisse la lumière de Noël resplendir de nouveau sur cette terre où Jésus est né, et inspirer Israéliens et Palestiniens à rechercher une cohabitation juste et pacifique», a-t-il déclaré. Le souverain pontife a également critiqué la Chine, où le pouvoir communiste conteste l’autorité du pape à nommer les évêques et a mis en place une «église patriotique».
«Puisse la naissance du Sauveur renforcer la foi, la persévérance et le courage des fidèles de l’Eglise», a déclaré Benoît XVI. Il a souhaité que les catholiques de Chine «ne se découragent pas à cause des limitations imposées à leur liberté de religion et de conscience» et persévèrent au contraire dans «la fidélité du Christ et à son église». Le pape a également appelé au respect des droits de l’Homme, notamment en Afghanistan et au Pakistan, ainsi qu’à la «réconciliation dans la péninsule de Corée».
Au Nigeria, des attentats à la bombe ont fait au moins onze morts et de nombreux blessés à la veille de Noël vendredi soir à Jos, dans le centre du pays, théâtre de violents affrontements entre chrétiens et musulmans, selon les autorités locales. Les attentats n’ont pas été revendiqués.
Les 150 millions de Nigérians sont à peu près également répartis entre musulmans dans le Nord et chrétiens dans le Sud. Les attentats se sont produits dans le centre du pays, où des dizaines de groupes ethniques se disputent le contrôle de terres fertiles. La violence, bien qu’elle suive souvent les lignes de fracture religieuses, est souvent en réalité liée à des conflits politiques, économiques et agraires.
Aux Philippines, un attentat a fait au moins onze blessés -un prêtre et dix fidèles- lors de la messe de minuit dans une chapelle chrétienne d’un camp de la police à Jolo, sur l’île du même nom où opère le groupe Abou Sayyaf, lié à Al-Qaïda. Aucune revendication n’a été formulée pour le moment.
En Irak, depuis l’attentat contre une église de Bagdad qui a fait 68 morts le 31 octobre, les chrétiens de diverses obédiences vivent dans la peur. Quelque 300 fidèles l’ont cependant bravée pour se rassembler samedi dans l’édifice religieux qui porte encore les traces de l’attentat meurtrier -impacts de balles, feuilles de plastique recouvrant les vitres brisées, flaques de sang séché. Selon les Nations unies, un millier de familles chrétiennes ont fui dans le nord de l’Irak depuis l’attentat.
Adiba Youssef, une femme de 52 ans venue assister à l’office samedi matin avec sa famille, ne veut pas renoncer à sa foi et se résoudre à partir. «J’aime mon pays. J’ai enterré mes parents ici. Je ne peux pas les laisser.»
A Bethléem, le lieu de naissance de Jésus selon la tradition biblique, connaît une affluence de pèlerins et visiteurs sans précédent depuis une décennie.
Selon des responsables de l’armée israélienne, qui contrôlent les entrées et sorties en Cisjordanie, plus de 100.000 pèlerins se sont rendus à Bethléem depuis vendredi, contre environ 50.000 l’an dernier à la même période. Le temps clément, une diminution sensible des violences entre Israéliens et Palestiniens en Cisjordanie et la reprise économique dans le territoire palestinien y ont notamment contribué.
«Les mauvaises années sont derrière nous», a estimé Ziad Khatib, un responsable de la police palestinienne, qui confirme ne pas avoir vu autant de monde depuis dix ans.

source : lematin.ch

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
17 février 2011 4 17 /02 /février /2011 17:24

    thumb.small.images305    Le pape Benoît XVI a mis la paix dans le monde et la sécurité des chrétiens au coeur de son message traditionnel de Noël, prononcé samedi dans un contexte de sécurité renforcée.

Dans sa bénédiction "Urbi et Orbi", il a loué le message "toujours nouveau, toujours surprenant" de Noël et appelé les communautés chrétiennes d'Irak et de Chine à résister aux attaques et aux brimades.

Plusieurs milliers de personnes ont bravé le froid et la bruine pour assister au discours du pape, prononcé du balcon de la basilique Saint-Pierre, et l'entendre souhaiter un joyeux Noël en 65 langues.

"Puisse la lumière de Noël resplendir de nouveau sur cette Terre où Jésus est né et inspirer Israéliens et Palestiniens dans leur recherche d'une cohabitation juste et pacifique !", a-t-il dit.

"Que l'annonce consolante de la venue de l'Emmanuel allège leur douleur et réconforte dans leurs épreuves les chères communautés chrétiennes en Irak et dans tout le Moyen-Orient", a-t-il ajouté.

Les chrétiens d'Irak ont été victimes de plusieurs attaques ces dernières semaines, dont une prise d'otages perpétrée le 31 octobre en pleine messe dans une église de Bagdad, qui a fait 52 morts.

Le Haut Commissariat de l'Onu pour les réfugiés a indiqué la semaine dernière qu'un millier de familles chrétiennes, soit environ 6.000 personnes, avaient gagné le Kurdistan irakien en provenance de Bagdad, Mossoul et d'autres régions.

HAUTE SÉCURITÉ

Le souverain pontife a directement critiqué la Chine, où des catholiques ont récemment été contraints d'assister à une réunion de l'"Eglise patriotique" soutenue par le pouvoir communiste.

Il a souhaité que les catholiques de Chine "ne se découragent pas à cause des limitations de leur liberté de religion et de conscience".

"Que l'amour du 'Dieu avec nous' donne persévérance à toutes les communautés chrétiennes qui souffrent la discrimination et la persécution, et inspire les responsables politiques et religieux à s'engager pour le plein respect de la liberté religieuse de tous", a dit Benoît XVI.

Le pape a souhaité la résolution des conflits en Somalie, au Darfour, en Côte d'Ivoire et à Madagascar, la réconciliation entre le Nicaragua et le Costa Rica et dans la péninsule coréenne, et apporté son soutien aux victimes des catastrophes naturelles ou sanitaires en Amérique du Sud et en Haïti.

La police était sur le qui vive autour du Vatican, deux jours après les attentats anarchistes dans des ambassades de Rome. L'atmosphère était néanmoins festive malgré la pluie et les rangées de policiers le long de la rue menant du Tibre à la place Saint-Pierre.

La sécurité était déjà renforcée la veille au soir pour la sixième messe de Noël de Benoît XVI, un an après une agression sans conséquence pour le pape.

En 2008 et 2009, les gardes suisses n'avaient pu empêcher une femme souffrant de problèmes mentaux, Susana Maiolo, de sauter une barrière de sécurité.

Aucun incident n'a eu lieu vendredi soir.

source : Reuters

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
17 février 2011 4 17 /02 /février /2011 17:22

   thumb.small.images304       La France a manqué d'anti-gel pour ses avions, un produit indispensable au transport et sans doute incompatible avec l'écologie : le ministre des Transports et de l'Ecologie crée une mission anti-risque pour son portefeuille :

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
17 février 2011 4 17 /02 /février /2011 17:14

       thumb.small.logo pdf vert6   Le Parti de la France dénonce l'indécence du pseudo-conflit opposant les magistrats français prétendument outrés par les critiques du chef de l'État, toujours prompt à rejeter ses propres responsabilités, suite au meurtre atroce de la jeune Laëtitia par un multirécidiviste.

En effet, entre des magistrats ultra-laxistes qui condamnent à des peines dérisoires et relâchent chaque jour dans la nature de dangereux criminels et un pouvoir exécutif qui n'a aucune volonté réelle de protéger les Français, les responsabilités sont amplement partagées. Cette pantalonnade médiatisée constitue une véritable insulte à la mémoire des victimes de l'incurie et de l'incompétence de nos gouvernants et de nos juges.

          Le Parti de la France demande la mise en place d'un système législatif et judiciaire permettant d'écarter durablement ou définitivement de notre société les criminels les plus dangereux afin de rendre impossible toute récidive. Il est temps que la loi et ceux qui ont la charge de l'appliquer soient avant tout au service de la protection des honnêtes gens et non des crapules qui violent et qui tuent dès qu'on leur en laisse la possibilité.
Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
17 février 2011 4 17 /02 /février /2011 17:10

Moscou, 24 mars

 

     186317273     Tous les documents afférents au nouveau Traité de réduction des armes stratégiques (START) sont concertés et pourraient être signés à Prague, a confié mercredi à RIA Novosti une source au Kremlin.

          "Prague est en effet le lieu le plus probable de signature du nouveau Traité START. A l'heure actuelle, tous les documents à signer ont été concertés", a affirmé la source.

         "La date et le lieu définitifs de la signature seront fixés par les présidents russe et américain", a conclu l'interlocuteur de l'agence.

         Signée en 1991 entre Moscou et Washington, la version précédente du traité est arrivée à échéance le 5 décembre dernier. Malgré la volonté politique des leaders russe et américain, les parties n'ont pas réussi à conclure de nouvel accord avant l'expiration de l'ancien.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
16 février 2011 3 16 /02 /février /2011 21:07
Date de naissance :
 21 juin 1968
Date de la consécration :
4 décembre 2005
Date de vœux :
21 août 1992
Pays :
Ukraine
Biographie :
Arsenij 6 sm

Né dans la région du village de Carélie Porosozero Suojärvi dans la famille de la voie ferrée.

          En 1969, ses parents s'installent à la maison de son père dans le quartier du village Liski Liski de la région de Voronej, où il a vécu jusqu'à l'âge adulte, avec un arrière-plan dans les écoles secondaires rurales. Par la suite, en 1985 il entra à l'Institut agricole de la faculté d'agronomie de Voronej.


           À la fin du premier cours en 1986, il a été enrôlé dans l'Armée et de Juin 1986 à mai 1988, il a servi dans la région de Gorki. Dans le même temps il a visité l'église de la Mère de Dieu de Kazan dans Gorohovnitsa et les amis spirituels de l'Archiprêtre Benjamin, avec la bénédiction de ce moment de la cessation de service a pris des documents de l'institut et d'Octobre 1988 à Juillet 1989 il a été un lecteur de la cathédrale de la protection de la Mère de Dieu de la ville de Voronej.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
16 février 2011 3 16 /02 /février /2011 19:13

Moscou, 24 mars

 

    186316892     Le président russe Dmitri Medvedev a invité mercredi les experts à analyser le bien fondé du changement d'heure en été et en hiver sans exclure l'abandon d'une telle pratique à l'avenir, rapporte le service de presse de la présidence. 

         "Je pense que l'on pourrait réfléchir pendant un certain temps encore et faire des calculs précis pour voir à quel point c'est utile et si c'est utile en général", a déclaré le chef de l'Etat lors d'une réunion consacrée à cette question.

          Et de rappeler que les discussions à ce sujet se poursuivaient depuis 1981 quand la pratique en question, souvent critiquée par la population, avait été introduite en Russie.

"Personne ne m'a jamais dit que c'était bénéfique", a relevé le président.

Quoi qu'il en soit, a-t-il indiqué, "des raisons économiques sont invoquées qui doivent être évaluées".

"Avant de prendre une décision, on doit tenir compte de l'un et de l'autre", a souligné le chef de l'Etat.

         L'intérêt de l'heure d'été réside, selon ses promoteurs, dans les économies d'énergie qu'elle est censée permettre, sur la base d'une meilleure utilisation de la lumière solaire naturelle pendant la période estivale.

         Cette théorie est cependant fortement contestée de nos jours. Ses détracteurs avancent de nombreux effets négatifs du changement d'heure qui trouble notamment le rythme biologique des humains comme des animaux.

En outre, cette approche est rejetée et mise en doute par bien des experts qui parlent d'économies relativement limitées.

Pour l'Europe, dont la Russie, l'heure d'été s'étend du dernier dimanche de mars au dernier dimanche d'octobre.

          Le passage de l'heure d'hiver à l'heure d'été se fait dans la nuit de samedi à dimanche, le dernier week-end de mars. Concrètement, à 2 heures dimanche matin, les montres sont avancées de soixante minutes, de sorte que le dormeur "perd une heure de sommeil".

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article