Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 octobre 2015 5 23 /10 /octobre /2015 16:39

Moscou contribuera aux négociations de Téhéran avec les Six médiateurs pour le dossier nucléaire iranien (Russie, USA, Grande-Bretagne, France, Chine et Allemagne) et l'Agence internationale de l'énergie atomique, a déclaré lundi le ministre russe de l'Energie Sergueï Chmatko.

"La Russie fera tout pour que les négociations entre les Six et l'Iran et entre l'AIEA et l'Iran se poursuivent dans un esprit constructif", a indiqué M.Chmatko à l'issue d'une réunion à Bouchehr de la commission intergouvernementale russo-iranienne qu'il copréside avec le ministre iranien des Affaires étrangères Manouchehr Mottaki.

"Dieu merci que tous ne pensent pas en Iran, loin s'en faut, que la Russie ait passé des marchés quelconques contre Téhéran", a poursuivi le ministre.

Et d'ajouter que la Russie et l'Iran avaient beaucoup de choses en commun pour promouvoir leurs rapports historiques.

Interrogé sur la dernière résolution de l'AIEA sur l'Iran, M.Chmatko a estimé qu'il y avait un immense potentiel pour la poursuite d'un dialogue constrictif.

Présentée par les Six, ladite résolution enjoint notamment l'Iran de "suspendre immédiatement" la construction de son nouveau site d'enrichissement situé dans une montagne à Fordo, près de la ville sainte de Qom, et dont Téhéran avait dissimulé l'existence jusqu'en septembre dernier.

Plusieurs pays occidentaux, les Etats-Unis en tête, accusent l'Iran de vouloir créer l'arme atomique sous couvert d'un programme nucléaire mené, selon Téhéran, à des fins pacifiques. Le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté cinq résolutions sanctionnant l'Iran pour son refus d'établir un moratoire sur l'enrichissement d'uranium.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article

commentaires