Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 juin 2013 3 26 /06 /juin /2013 22:09

   0203simeon.jpg      Le Juste Simeon le récepteur de Dieu était, selon le témoignage du saint Evangéliste Luc, un Homme Juste et pieux il attendait la consolation d'Israël, et l'Esprit Saint était sur lui (Luc 2 : 25). Dieu lui a promis qu'il ne mourrait pas avant le Messie promis, le Christ Seigneur, venu dans le monde.

         Les historiens anciens nous disent que le Pharaon égyptien Ptolémée II Philadelphe (285-247 Ava. NSJC) a souhaité inclure des textes de l'Ecriture Sainte dans la célèbre bibliothèque d'Alexandrie. Il a invité les savants de Jérusalem, et le Sanhédrin a envoyé ses sages. Le juste Siméon était un des savants des 70 qui sont venus à Alexandrie pour traduire les Saintes Écritures en grec. Le travail réalisé a été appelé «La Septante», et la version de l'Ancien Testament utilisé par l'Eglise orthodoxe.

       St Simeon traduisait un livre du Prophète Isaïe, et lut ces mots :

«Voici, la vierge sera enceinte dans le ventre, et elle enfantera un fils» (Is 7,14). Il pensait que «vierge» était inexacte, et il a voulu corriger le texte pour lire «femme». A ce moment, un ange lui apparut et retint en disant: «Tu verras ces paroles remplies sa main. Vous ne mourrez pas jusqu'à ce que vous voyez Christ le Seigneur né d'une vierge pure et sans tache. "

        A partir de ce jour, St Siméon a vécu dans l'attente du Messie Promis. Un jour, l'aîné juste reçu une révélation du Saint-Esprit, et vint au Temple. C'était le jour même (le quarantième après la naissance du Christ) lorsque la Toute-Pure Vierge Marie et saint Joseph étaient venus au temple pour accomplir le rituel prescrit par la loi juive.

       Quand St Siméon vit leur arrivée, le Saint-Esprit lui a révélé que l'enfant divin tenu par la Toute-Pure Vierge Marie était le Messie promis, le Sauveur du monde. The Elder prit l'enfant dans ses bras et dit: «Maintenant, Seigneur, laisse Ton serviteur s'en aller en paix, selon ta parole, car mes yeux ont vu ton salut, que tu as préparé à la face de tous les peuples, lumière pour éclairer les nations, et la gloire de ton peuple Israël »(Luc 2:29-32).

         Il y a une épigramme Christian (Numéro 46) dans "L'Anthologie grecque" qui s'adresse à St Siméon. Il raconte l'Ancien juste de recevoir l'enfant qui est né avant Adam, et qui va livrer Simeon de cette vie et de l'amener à la vie éternelle. Une idée similaire est exprimée dans la apostiche (utilisation slave) pour la Paramonie de la Nativité du Seigneur (24 Décembre). Il la Mère de Dieu se réfère à son Fils comme «plus que l'ancienne Adam."

        Simeon a béni la Toute-Pure Vierge et de saint Joseph, et se tournant vers la Mère de Dieu, il dit: «Voici, cet enfant est mis pour la chute et le relèvement de plusieurs en Israël, et à devenir un signe qui provoquera la contradiction contre. Oui, une épée te transpercera l'âme, afin que les pensées de beaucoup de cœurs soient dévoilées "(Luc 2:34-35).

        Le saint évangéliste poursuit : «Et il y avait aussi Anne, une prophétesse, fille de Phanuel de la tribu d'Aser. Elle était fort avancée en âge, et elle avait vécu avec un mari sept ans depuis sa virginité, et qu'elle était veuve d'environ 84 années, qui n'ont pas quitté le temple, et elle servait Dieu dans le jeûne et la prière jour et nuit. Et venir à cette heure-là, a également donné grâce au Seigneur, et parlait de Jésus à tous ceux qui attendaient la délivrance de Jérusalem »(Luc 2:36-38).

         Le juste et saint Simeon, le Dieu-récepteur est mort à un âge très avancé (la tradition dit qu'il était de 360). Ses reliques ont été transférées à Constantinople dans le sixième siècle. Sa tombe a été vu par le pèlerin russe St Anthony, le futur archevêque de Novgorod (8 Octobre) en 1200.

Partager cet article
Repost0

commentaires