Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 février 2011 7 20 /02 /février /2011 22:59

Moscou, 25 mars

 

    186325755      Moscou est prêt à examiner la possibilité de sanctions contre l'Iran, mais appelle à ne pas ralentir la recherche d'une solution diplomatique, a déclaré à RIA Novosti le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov.

          "Nos partenaires occidentaux proposent d'élaborer une nouvelle résolution [du Conseil de sécurité de l'ONU] prévoyant des sanctions contre l'Iran. Or, la question qui se pose est de savoir si les sanctions sont vraiment nécessaires et si oui, lesquelles. La partie russe estime qu'indépendamment de la mise au point de cette résolution, la recherche d'une solution diplomatique doit aller bon train", a affirmé M.Riabkov qui représente la Russie au sein du groupe des six médiateurs sur le dossier nucléaire iranien (Allemagne, Chine, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Russie).

Selon le diplomate, le but des nouvelles sanctions contre Téhéran n'est pas de punir le peuple iranien.

        "Il est très important que les sanctions soient ponctuelles, bien ciblées et ne visent pas à punir l'ensemble du pays ou du peuple. Elles ont pour seul objectif de renforcer la non-prolifération nucléaire", a souligné le chef adjoint de la diplomatie russe.

         Les Etats-Unis ainsi que d'autres pays reprochent à l'Iran de vouloir se doter de l'arme nucléaire sous couvert du programme nucléaire qu'il prétend réaliser à des fins pacifiques.

         Téhéran rejette ces accusations, affirmant que ses recherches nucléaires ont pour seul but de satisfaire les besoins du pays en électricité.

         Formulée par Washington et activement soutenue par Londres et Paris, l'idée de nouvelles sanctions est accueillie sans enthousiasme à Moscou et Pékin. Ni la Russie ni la Chine n'ont pour le moment répondu aux propositions américaines sur la nouvelle résolution comportant des sanctions contre l'Iran, remises le 3 mars dernier.

         La Russie a déclaré à plusieurs reprises qu'elle doutait de l'efficacité des sanctions, mais a convenu que cette mesure pourrait s'avérer inévitable.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
20 février 2011 7 20 /02 /février /2011 22:54

Moscou, 25 mars

 

 186324622       La biathlète russe Iana Romanova a remporté jeudi le sprint 7,5 km dames à la dixième et dernière étape de la Coupe du monde 2009/2010 à Khanty-Mansiïsk, en Russie.

Romanova, qui a été l'une des dernières à quitter la ligne de départ, n'a raté aucune cible lors des deux tirs avant d'arriver première en 20'59"3. La Française Marie Laure Brunet est deuxième avec un retard de 10,9 secondes et la Suédoise Helena Jonsson est troisième (+15"5). Les biathlètes française et suédoise n'ont elles non plus commis aucune faute au tir.

Romanova (159 points) termine au 22e rang du classement de la Coupe du monde de sprint et au 25e rang du classement général. Les Allemandes Simone Hauswald et Magdalena Neuner et la Suédoise Helena Jonsson occupent respectivement la 1ère, 2ème et 3ème places dans les deux classements.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
20 février 2011 7 20 /02 /février /2011 19:28

    thumb.small.imagesCAS4Z9R9    La succession des attaques et attentats anti-Chrétiens se poursuit dans la quasi indifférence générale...

Au moins deux chrétiens ont péri et 12 personnes ont été blessées jeudi soir dans six attentats commis en moins de deux heures contre des maisons appartenant à des chrétiens de Bagdad, a annoncé un responsable du ministère de l'Intérieur.

        Ces attaques ont été commises à partir de 19H30 (16H30 GMT) dans six quartiers de la capitale irakienne contre une communauté visée à de nombreuses reprises ces deux derniers mois.

          L'attaque la plus sanglante a eu lieu dans le quartier d'al-Ghadir, dans le centre de Bagdad, où une bombe artisanale a explosé vers 20H00 (17H00 GMT), tuant deux chrétiens et faisant trois blessés, dont un chrétien, a indiqué à l'AFP ce responsable sous couvert de l'anonymat. Les autres explosions, toutes dues à des engins artisanaux, n'ont fait aucun mort, mais blessé neuf chrétiens, a-t-il dit. (belga/chds)

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
20 février 2011 7 20 /02 /février /2011 19:25

  thumb.small.imagesCAXUC7YL      Plus de 50.000 policiers et gendarmes déployés pour le Nouvel An.

La France mobilise 53.820 policiers et gendarmes ce vendredi soir pour prévenir les incidents désormais rituels du Nouvel An, tels que les incendies de voitures, a annoncé le ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux.

 Quelques 71 unités mobiles de gendarmes et de CRS sont requises, soit 6.000 personnes de plus que d'ordinaire, a-t-il précisé sur RTL. Uniquement à Paris, il y aura 8.060 policiers et gendarmes ainsi que 2.200 pompiers.

Le réveillon est traditionnellement marqué par des incidents dont des destructions des véhicules, phénomène apparu au milieu des années 1990, notamment à Strasbourg, et qui a pris depuis lors de l'ampleur au point d'être un symbole de l'insécurité dans les banlieues.

Brice Hortefeux a déjà fait savoir qu'il ne communiquerait plus aucun bilan national, et plusieurs préfectures, notamment celle de Strasbourg, ont adopté cette stratégie. Les autorités expliquent qu'elles veulent mettre fin à ce qui risquerait selon elles de devenir un "concours".

Cette décision est critiquée à gauche, où l'on estime que le gouvernement veut en fait cacher des statistiques qui ternissent un bilan déjà critiqué dans la lutte contre l'insécurité.

"Le gouvernement a tendance à supprimer les indicateurs gênants. Ça fait plusieurs années que le ministère de l'Intérieur publie des bilans bidons, incomplets. Hortefeux va encore plus loin", a dit à Reuters jeudi la députée socialiste Delphine Batho, spécialisée dans les questions de sécurité.

Après la Saint-Sylvestre 2009, le ministère de l'Intérieur avait annoncé un total national de 1.137 véhicules incendiés et 549 personnes interpellées, mais des enquêtes de presse totalisant des chiffres obtenus préfecture par préfecture avaient montré que ce bilan avait été minoré.

Le gouvernement parle aussi depuis plusieurs mois d'un risque terroriste. Le traditionnel feu d'artifice a été annulé à Paris.

Reuters

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
20 février 2011 7 20 /02 /février /2011 19:16

Moscou, 25 mars

 

186324451          Les présidents russe et américain décideront prochainement du lieu et de la date de la signature du nouveau traité de réduction des armes stratégiques offensives (START), a annoncé jeudi à Moscou le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov.

         "Prague est la ville pressentie pour accueillir la cérémonie de signature. (...) Les présidents décideront très prochainement du lieu et de la date qui leur conviennent", a indiqué M.Lavrov lors d'une conférence de presse.

          Signée en 1991 entre Moscou et Washington, la version précédente du traité est arrivée à échéance le 5 décembre dernier. Malgré la volonté politique des leaders russe et américain, les parties n'ont pas réussi à conclure de nouvel accord avant l'expiration de l'ancien.

        Les présidents russe Dmitri Medvedev et américain Barack Obama avaient défini en juillet dernier à Moscou l'objectif de ramener le nombre des têtes nucléaires dans une fourchette de 1.500 à 1.675 pour chacun des ex-ennemis de la guerre froide et le nombre des vecteurs capables de les transporter à entre 500 et 1.100.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
20 février 2011 7 20 /02 /février /2011 17:13
 Date de naissance :
mas 59
19 juin 1914
Date du décès :
4 août 2003
Date de la consécration :
30 novembre 1957
Date de vœux :
16 avril 1943
Pays :
Angleterre
Biographie :

          Né à Lausanne, un membre de la Famille du service diplomatique russe. Ancêtres paternels - venus d'Écosse, se sont installés en Russie sous le règne de Pierre, sur sa mère, il était en relation avec le compositeur, Scriabine. La petite enfance en Perse, où son père était Consul. Après la Révolution russe la famille était en exil et après plusieurs années d'errance à travers l'Europe, en 1923, s'installe en France. Il y avait là un jeune homme, marqué par les épreuves de la vie en exil et l'aspiration profondément consciente de vivre en Russie. Le garçon a grandi hors de l'Eglise, mais une fois entendu un adolescent sur le Christianisme, est devenu un Théologien de premier plan.


Cette réunion a identifié toute la vie future.

Après le lycée, il est diplômé de la faculté biologiques et médicales de la Sorbonne.

           En 1931, il a été ordonné pour le service en surplis de l'église des Trois Hiérarques, alors la seule église du Patriarcat de Moscou à Paris, et à partir de ces premières années, a toujours gardé la fidélité canonique de l'Eglise Orthodoxe Russe.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
20 février 2011 7 20 /02 /février /2011 17:04

       Irenarchus, ermite de Rostov, est né dans une famille paysanne dans le village de Kondakovo dans le district de Rostov. Au Baptême, il a reçu le nom d'Elias. Dans sa trentième année, il fut tonsuré Moine au Monastère saints Boris et Gleb à Rostov. Là, il a commencé avec ferveur le des tâches monastique, il a assisté à des services religieux, et la nuit il priait et dormait à même le sol. Une fois, prenant en pitié un vagabond qui n'avaient pas de chaussures, St Irenarchus lui a donné ses bottes, et depuis ce temps il se mit à marcher pieds nus dans la neige.

        L'Higoumène ne se souciait pas d'un tel comportement, et il a commencé à l'humilier, l'obligeant à reposer pendant une heure ou près de deux dans la neige en face de sa cellule, ou faire sonner les cloches pendant une longue période. Le Saint supporta tout avec patience, mais il n'a pas changé sa conduite. L'higoumène a continué d'être au cœur dur, et le moine a été obligé de transférer au monastère Abramiev Théophanie, où il a été accepté dans le nombre des frères et il ne tarda pas choisi comme intendant.

          Le saint rempli ses obédiences monastique avec zèle, mais conteste que les frères et les fonctionnaires n'ont se sont pas occupés de la propriété du monastère, mais ont imprudemment gaspillée. Une fois dans un rêve, il vit St Abraham de Rostov (29 Octobre), qui le réconforte et le bénit de distribuer à tous les besoins sans peine. Plus tard, St Irenarchus sanglotait bruyamment pendant le chant de l'hymne Cherubikon. L'Archimandrite lui demanda pourquoi il pleurait, et il a répondu: «Ma mère est morte !"

         Laissant le Monastère Abramiev, St Irenarchus fut transféré au Monastère de Saint-Lazare à Rostov, installé dans une cellule d'isolement et a vécu pendant trois années de privations et de faim. Ici, il a été visité par le bienheureux Jean le Fou, surnommé "le grand innocent." Les saints se sontencouragés les uns les autres par la conversation spirituelle. L'ancien, cependant, avait un désir de revenir au Monastère des saints Boris et Gleb. Il a été accepté de nouveau avec amour par Barlaam, et il se mit à poursuivre les actes encore plus ascétique au Monastère.
 
 
          S'étant retiré dans la solitude, St Irenarchus s'enchaîna lui-même à une chaise en bois, et il mit sur lui-même les chaînes lourdes et des croix. Pour ce qu'il a enduré les railleries et les moqueries de ses frères. Pendant ce temps, il fut visité par son vieil ami, le bienheureux Jean le Fou, qui a prédit l'invasion de la Lituanie de Moscou.

          St Irenarchus passé 25 années enchaîné et dans des tâches pénibles. Ses actes ascétiques étaient un reproche muet à ceux qui vivent avec insouciance au monastère, et ils ont menti à l'higoumène autour de lui. Ils ont dit que l'aîné a enseigné qu'il ne fallait pas faire un travail monastique, mais plutôt de poursuivre l'ascétisme comme il le faisait. L'higoumène cru la calomnie et il a banni l'Ancien sainte du monastère. Se soumettre humblement, St Irenarchus nouveau allé à Rostov et a vécu dans le monastère de Saint-Lazare pendant un an.

         Pendant ce temps l'higoumène des saints Boris et Gleb regrette son comportement et ses moines envoyés après St Irenarchus. Il revint, se reprochant qu'il ne vivait pas comme les frères qui se livrent à des œuvres justes, dans laquelle il a fait défaut. Le moine a continué à supporter ses propres chaînes lourdes. Il a fait des vêtements pour les nécessiteux, et il en bonneterie hairshirts et klobuks. Il a dormi pendant la nuit pour seulement une heure ou deux, le reste du temps, il a prié et a battu son corps avec une barre de fer.

 

          St Irenarchus eu une vision que la Lituanie envahissent Moscou, et que les églises il serait détruit. Il se mit à pleurer amèrement de la catastrophe imminente, et l'higoumène lui ordonna d'aller à Moscou et à mettre en garde le tsar Basile Chouïski (1606-1610) sur le terrible malheur. St Irenarchus exécuté l'ordre. Il a refusé les dons que lui offrait et quand il revint, il se mit à prier avec ferveur pour que le Seigneur miséricorde sur la terre russe.

           Des ennemis paru contre la Russie, ils ont commencé la conquête de la ville, battre les habitants, et dépouillé les églises et les monastères. Le faux Démétrius et un second prétendant cherché à conquérir la Russie pour le roi de Pologne. Sts Boris et Gleb monastère a également été envahie par l'ennemi, qui est venu le saint ermite et ont été surpris par les mots direct et audacieux de l'Aîné, prédisant une catastrophe pour eux.

        Sapega, restant à la Boris Gleb saints et le monastère, a voulu voir l'aîné assis dans les chaînes, et il a été surpris par une telle ascèse exploiter. Lorsque les nobles polonais avec Sapega lui a dit que l'aîné a prié pour Chouïski, le moine dit hardiment: «Je suis né et baptisé en Russie, et je prie Dieu pour le tsar de Russie." Sapega répondit: «Grand-père dit vrai, dans quelque pays on vit, là on est aussi." Après cette Irenarchus St commencé à exhorter Sapega de quitter la Russie, la prédiction de mort pour lui s'il ne le fait pas.

          St Irenarchus suivi le cours de la guerre et envoyé sa bénédiction et un prosphore au prince Pojarski Démétrius. Il lui dit de venir à Moscou, la prévision, "Tu verras la gloire de Dieu." Pour aider Pojarski et Minin, le saint a remis sa croix. Avec l'aide de Dieu les Russes vaincus les Lituaniens, Prince Pojarski a pris possession du Kremlin, et de la paix a progressivement commencé à retourner à la terre russe. St Irenarchus incessamment prié Dieu avec larmes pour la délivrance de la Russie contre les ennemis et, avec le pouvoir de faire des miracles, il a guéri les malades et les démoniaques.

         Le jour de sa mort a été révélé à lui, et faire appel à ses disciples et Alexander Cornelius, il leur donna ses dernières instructions. Après avoir pris congé de tout ce qu'il tranquillement endormi dans le Seigneur. The Elder sainte laissé 142 de cuivre traverse, sept chaînes de l'épaule, d'autres chaînes qu'il portait à son cou, le fer chaînes aux pieds, entraves main dix-huit lourds "obligations" qu'il portait à sa ceinture, et des barres de fer avec laquelle il battu son corps pour chasser les démons.

          Dans ces œuvres, comme l'aîné les a appelés, il a passé 38 années, et ayant vécu dans le monde depuis 30 ans, il mourut dans sa soixante-huitième année. Après la mort de St Irenarchus, de nombreux miracles ont eu lieu sur sa tombe, surtout la guérison des malades et les démoniaques en établissant l'ascète saint croix et des chaînes sur eux.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
20 février 2011 7 20 /02 /février /2011 17:03

          Les Saint-Martyrs Stratonicos et Hermylus, les Slaves, par origine, a vécu au début du IVe siècle, au cours d'une persécution contre les chrétiens par l'empereur Licinius (307-324). St Hermylus servi comme diacre dans la ville de Sigidon (Belgrade). Condamné par Licinius à l'emprisonnement, il a été longtemps et cruellement torturé pour le Christ, mais il est resté inflexible.

 

        St Stratonicos a été l'un des gardiens de prison et un Chrétien en secret. En voyant les atroces tourments de son ami, il ne pouvait pas ne pas pleurer, et il a révélé qu'il était Chrétien. Ils l'ont également soumis à des châtiments.

         Après la torture, ils ont mis deux martyrs dans un filet et les jetèrent dans le Danube. Le troisième jour, les corps des saints ont été trouvés par les chrétiens sur la rive de la rivière et enterré près de Sigidon. Leurs têtes ont été vénérées dans l'église de Sainte-Sophie, où le pèlerin russe Anthony  les ai vus l'année 1200.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
20 février 2011 7 20 /02 /février /2011 17:01

      2972624199 2 3 sOKN4afq    Les Saint-Martyrs Hermylus et Stratonicos, les Slaves, par origine, a vécu au début du IVe siècle, au cours d'une persécution contre les chrétiens par l'empereur Licinius (311-324). St Hermylus servi comme diacre dans la ville de Sigidon (Belgrade). Condamné par Licinius à l'emprisonnement, il a été longtemps et cruellement torturé pour le Christ, mais il est resté inflexible. Hermylus se moquaient des dieux païens, les qualifiant idoles sourd, muet et aveugle. En colère Licinius commandé plus graves tourments pour lui, disant qu'il ne pouvait les éviter si il offrir un sacrifice. Le saint martyr prédit que Licinius subirait de terribles blessures lui-même parce qu'il adorait des idoles au lieu du Créateur. Ses paroles se sont réalisées, pour Licinius fut tué en 324.

 

         Après trois jours Hermylus a été porté devant le tribunal qui lui a à nouveau demander s'il permettrait d'éviter plus de la torture par un sacrifice. Le saint a répondu qu'il ne saurait offrir le culte et le sacrifice qu'au vrai Dieu.

 

        St Hermylus a prié pour que le Seigneur lui donne la force de supporter ses tourments et de triompher sur les païens. On entendit une voix disant : «Hermylus, vous serez délivré de vos souffrances en trois jours, et recevront une grande récompense." Les tortionnaires est tombé au sol dans la peur, et prit le saint en prison.

 

         St Stratonicos a été l'un des gardiens de prison et un secret chrétienne. En voyant les atroces tourments de son ami, il ne pouvait pas ne pas pleurer, et il a révélé qu'il était chrétien. Ils lui ont également soumis à des châtiments.

         Après la torture, ils ont mis deux martyrs dans un filet et les jeta dans le Danube. Le troisième jour, les corps des saints ont été trouvés par les chrétiens sur la rive de la rivière et enterré près de Sigidon. Leurs têtes ont été vénérés dans l'église de Sainte-Sophie, où la Russie Anthony pèlerin les ai vus dans l'année 1200.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
20 février 2011 7 20 /02 /février /2011 00:53

Paris, 25 mars

 

  186362114       Les porte-hélicoptères français de type Mistral seront livrés sans armements en cas de vente à la Russie, a déclaré jeudi à Paris le ministère français de la Défense réaffirmant ainsi la position du président Sarkozy à ce sujet.

"Le président (Nicolas Sarkozy) a exprimé en public devant son homologue russe ce qu'était le champ ouvert à la négociation", a indiqué le porte-parole du ministère de la Défense Laurent Teisseire devant les journalistes.

Le 1er mars dernier, le président français Nicolas Sarkozy avait déclaré que les porte-hélicoptères destinés à la Russie seraient livrés sans équipements militaires, lors d'une rencontre avec son homologue russe Dmitri Medvedev à Paris.

Le chef d'État-Major général des forces armées russes Nikolaï Makarov a déclaré jeudi au quotidien Rossiskaïa Gazeta que si la Russie décidait finalement d'acheter le porte-hélicoptères Mistral en France, les navires seraient "entièrement doté de ses systèmes de commandement, de navigation et d'armements" à l'exception des hélicoptères.

Long d'environ 200 m, le bâtiment de protection et de commandement de type Mistral est capable de porter six hélicoptères, quatre vedettes de débarquement ou deux navires sur coussin d'air de faible tonnage, ainsi qu'un commando de 450 hommes.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article