Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 juin 2011 4 16 /06 /juin /2011 21:44
Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
16 juin 2011 4 16 /06 /juin /2011 19:51

Moscou, 22 avril

 

 186528711.jpg       Une délégation des Etats-Unis chargée des questions de l'adoption se rendra à Moscou les 29 et 30 avril, a déclaré jeudi aux journalistes le porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Andreï Nesterenko.

        "Lors de la visite nous évoquerons les perspectives de signature d'un accord bilatéral juridiquement contraignant portant sur la protection juridique des enfants russes adoptés, stipulant des mécanismes efficaces de contrôle des adoptants et le suivi par les services compétents russes et américains des conditions de vie dans les familles américaines", a insisté  M.Nesterenko.

Pour le diplomate, la signature d'un tel accord répond aux intérêts tant des enfants que des parents adoptifs.

         L'adoption d'enfants russes par les Américains est largement discutée après l'incident survenu le 8 avril 2010. Artiom, jeune garçon de huit ans adopté par un couple américain, est rentré en Russie non accompagné, muni d'un message disant que ses parents adoptifs n'avaient plus besoin de lui.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
16 juin 2011 4 16 /06 /juin /2011 19:29
 Date de naissance :
1Vladimir.jpg
 18 août 1952
Date de la consécration :
21 juillet 1989
Date de vœux :
29 novembre 1987
Journée du nom :
28 juillet
Pays :
La Moldavie
  Biographie :

         Né le 18 août 1952  àKolenkovtsy Khotyn district de la région de Tchernivtsi. Ukraine dans une famille ouvrière. En 1969 il obtient son diplôme d'études secondaires en 1970 - la formation professionnelle. En 1970-1973. a servi dans l'armée Soviétique.


A partir de 1973 il a travaillé dans l'administration diocésaine de Smolensk.

Le 22 mai 1974 ordonné Diacre le célibat, le 22 mai 1976 - Prêtre de la cathédrale de l'Assomption à Smolensk.

En 1981, il est diplômé du séminaire Théologique de Moscou.


          Depuis 1981, il a servi dans la Cathédrale Saint-Nicolas dans la ville de Tchernivtsi, depuis 1983, l'exécution d'obéissance comme Secrétaire de l'administration diocésaine de Tchernivtsi.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 20:40

Moscou, 22 avril

 

  186528434.jpg       Le président russe Dmitri Medvedev a jugé possible jeudi la création en Russie de lycées présidentiels, initiative formulée par le gouverneur de la région de Kirov Nikita Belykh lors d'une réunion conjointe du Conseil d'Etat et des Conseils pour la Culture et la science.

"Somme toute, on pourrait y réfléchir", a déclaré le chef de l'Etat.

         Et de rappeler qu'il avait soutenu auparavant l'idée de créer des corps de cadets (écoles militaires secondaires,ndlr) dans chaque région fédérale.

         "Il y en aura huit dans chacune des régions fédérales (…). Mais il se peut aussi que de tels lycées exemplaires ne soient pas de trop à condition que le ministère fasse une analyse et que les efforts du centre fédéral, ceux des régions et certaines réserves présidentielles soient conjugués", a supposé le président.

Selon M.Medvedev, de tels lycées doivent rester accessibles.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 20:38

thumb.small.p1_produits_5.jpg        Les infirmiers suivent une formation à la mosquée pour apprendre à “soigner les croyants”.

Il  fut un temps où le personnel médical devait apprendre à  soigner les patients. 


> > 
  
Nous  entrons dans une ère où il doit apprendre à soigner les  croyants. 
> > 
  
Bienvenue  dans le petit monde ubuesque du  multiculturalisme.  
> > 
 
> >   
Les  élèves infirmiers de Limeil ont des cours pour réussir à  concilier la pratique religieuse des patients et les soins.  

> >   Ils  ont  découvert les rites musulmans à la mosquée de  Créteil.


> > Comment  concilier le respect de la liberté du culte, inscrit noir sur  blanc dans l’article 8 de la charte du patient hospitalisé,  avec  une bonne gestion des soins  ? Une trentaine d’étudiants de  l’Institut de formation en soins infirmiers (Ifsi)  de  l’hôpital Emile-Roux (AP-HP), à Limeil-Brévannes, cherchaient  des réponses à cette question hier à la mosquée de  Créteil.


> > 
  Pour  les uns, pas question d’être examiné par un médecin de sexe  masculin.


> > Dans  un hôpital, il n’est pas rare en effet que le personnel  soignant soit confronté à des refus pour des raisons  religieuses.… 
> > 
  « Ce module est un  enseignement imposé. Certains de ces étudiants de deuxième  année ont fait entendre leurs réticences au motif qu’ils  étaient profondément athées. Certes, le personnel soignant  doit rester dans une position neutre,  les  établissements de santé sont des établissements laïcs mais ces  futurs infirmiers auront à prendre en charge des patients qui  viennent avec leur histoire »,  explique Anna Giacomini, formatrice à l’Ifsi. Avant d’engager  les discussions, Ibrahim, de l’UAMC, remercie les  étudiants.


> > 
  L’infirmier  non-musulman doit ramasser le Coran du patient en se servant  d’une couverture.


> > 
  Les  étudiants ont multiplié les questions. « Il paraît qu’un  non-musulman ne peut pas toucher un Coran écrit en arabe.  Comment fait-on si un patient hospitalisé le laisse tomber du  lit? » demande une étudiante.  Réponse : « Vous pouvez le  ramasser avec une couverture, il faut que quelque chose fasse  barrière. » 
> > 
  « Si un patient ne  peut pas entrer en contact avec l’eau, pour des raisons  médicales, comment peut-il faire ses ablutions avant la prière  ? » interroge un autre étudiant.  « Ne soyez pas étonné  si vous voyez une pierre dans sa chambre, il peut en effet  passer cette pierre pour se purifier s’il ne peut pas utiliser  l’eau », indique  l’intervenant. 
> > 
  Don  du sang et don d’organes, jeûne du ramadan et grossesse,  crémation… tout est passé en revue par les futures blouses  blanches. Dans ce cadre, la mosquée accueille également les  élèves de l’Ifsi de l’hôpital Henri-Mondor (AP-HP) de Créteil.  Des discussions sont également en cours avec l’hôpital  Paul-Brousse (AP-HP) de Villejuif.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 20:35

Propos de Jean-Marie Le Pen devant la caméra de LCM Info. Voir la vidéo.

 


Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 20:30

 thumb.small.Estrees_31_mars_2010_a0.jpg        Tribune libre de Thomas Joly, Secrétaire général du PdF.

Tribune libre

Voilà, ça y est, c'est fini. L'Amérique a vaincu le terroriste numéro 1 ennemi de « l'Axe du Bien » : Oussama Ben Laden. Tué par les Navy Seals dans son bunker au Pakistan.

Mais entre la photo grossièrement truquée de la presse pakistanaise et le cadavre soi-disant jeté aux requins, ça ressemble bigrement à la suite hollywoodienne de la non moins rocambolesque destruction des tours du World Trade Center. Spielberg ou l'un de ses coreligionnaires aurait-il été contacté pour concevoir ce palpitant scénario à rebondissements ?

  

 

         Il fallait voir le lundi 2 mai les "experts" présents sur le plateau du JT de TF1 (dont le juge Jean-Louis Bruguière), pontifiant jusqu'à la nausée, bouffis de suffisance, rejetant avec mépris, d'un revers de main, tout scepticisme sur la version officielle de la mort spectaculaire de Ben Laden ; toute opinion discordante étant à mettre au crédit de complotistes paranoïaques, en gros de malades mentaux.

A noter aussi qu'il paraît que l'abominable Oussama se serait servi d'une femme comme bouclier humain au moment de la fusillade. Je pense que bientôt CNN nous révélera qu'il était en train de faire bouillir des enfants dans une grande marmite...

Loin de moi l'idée de prendre la défense d'un islamiste taré et sanguinaire mais je m'interroge tout de même sur cet ex-agent de la CIA qui aurait nargué pendant 10 ans le tout-puissant « Monde libre », le menaçant régulièrement par l'intermédiaire de messages audio au son pourri sur cassette d'un autre âge, à l'heure d'internet et de l'enregistrement audiovisuel de qualité pour tous.

Il paraît que des films sont déjà en préparation, la réalité dépassant apparemment la fiction, les cinéastes vont pouvoir s'en donner à coeur joie.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
14 juin 2011 2 14 /06 /juin /2011 23:39

Istra (Région de Moscou), 22 avril

 

186528192.jpg         Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a évoqué jeudi par téléphone avec la chef du nouveau gouvernement kirghiz Rosa Otounbaïeva la situation au Kirghizstan et la protection des citoyens russes, a annoncé la porte-parole du président russe Natalia Timakova.

        "Sur demande du président russe Dmitri Medvedev, M.Lavrov a discuté avec Mme Otounbaïeva du retour de l'Etat de droit au Kirghizstan, ainsi que de la protection des Russes des pillages", a indiqué Mme Timakova.

          Renversé début avril à la suite d'un soulèvement populaire sanglant à Bichkek, le président kirghiz Kourmanbek Bakiev est à présent réfugié en Biélorussie et affirme être toujours le chef de l'Etat kirghiz.

Le gouvernement provisoire a promis l'organisation d'élections sous six mois et l'adoption d'une nouvelle constitution.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
14 juin 2011 2 14 /06 /juin /2011 23:21

   3004383523_2_3_y9hOwVIw.jpg     Saint Epiphane, Evêque de Chypre, :
«un dernier vestige de la piété antique», comme Saint Jérôme l'appelle, a vécu au IVe siècle, en Phénicie. L'Impératrice Romaine Honoria était sa sœur. Il était d'origine juive, et dans sa jeunesse, il a reçu une belle éducation. Il s'est converti au christianisme après avoir vu comment un moine, nommé Lucian a distribué ses vêtements à un pauvre. Frappé par la compassion du moine, Epiphane a demandé à être instruit dans le christianisme.

 

         Il a été baptisé et est devenu un disciple de saint Hilarion le Grand (21 Octobre). Entré dans le Monastère, il a progressé dans la vie Monastique sous la direction de l'expérimenté Hilarion l'aîné, et lui-même occupé à copier des livres grecs.

          En raison de ses vertus ascétiques et luttes, Saint-Épiphane a été accordé le don de miraculeuse. Afin d'éviter la gloire humaine, il quitte le monastère et alla dans le désert Spanidrion. Des brigands l'ont attrapé et il le tenait en captivité pendant trois mois. En parlant de la repentance, le saint a l'un des voleurs à la foi au vrai Dieu. Quand ils ont sorti le saint ascète, le voleur s'est également rendue avec lui. Saint-Épiphane le prit à son monastère et l'a baptisé avec le nom de Jean. Depuis ce temps, il devint un fidèle disciple de Saint-Épiphane, et il a soigneusement documenté la vie et les miracles de son instructeur.

        Les rapports de la vie droite de Saint-Épiphane s'étendent au-delà du monastère. Le saint est allé une deuxième fois dans le désert avec son disciple Jean. Même dans le désert disciples ont commencé à venir à lui, il a établi un nouveau monastère pour eux.

          Après un certain temps, Saint-Épiphane a fait un pèlerinage à Jérusalem pour vénérer ses lieux saints, et est ensuite retourné au monastère Spanidrion. Les gens de la Lycie envoyée le Polybe moine à Saint-Épiphane lui demandant de prendre la place de leur archpastor morts. Quand il a appris de cette intention, l'ascète clairvoyant secrètement allé dans le désert Pathysian au grand ascète Saint-Hilarion (Octobre 21), sous la direction duquel il avait appris l'ascèse dans sa jeunesse.

         Les saints ont passé deux mois dans la prière, puis envoyé Hilarion Saint-Épiphane à Salamine. Les évêques étaient réunis là pour choisir un nouveau archpastor pour remplacer celui qui vient de mourir. Le Seigneur a révélé à l'aîné d'entre eux, l'évêque Papius, que saint Epiphane évêque doit être choisi. Lorsque Epiphane arrivé, St. Papius le conduisit dans l'église, où, dans l'obéissance à la volonté des participants du Conseil, Epiphane accepté d'être leur évêque. Saint-Épiphane a été consacré évêque de Salamine en 367.

 

         Saint-Épiphane a gagné une renommée en raison de son grand zèle pour la foi, son amour et sa charité envers les pauvres, et la simplicité de son caractère. Il a beaucoup souffert de la calomnie et à l'hostilité de certains membres de son clergé. En raison de la pureté de sa vie, Saint-Épiphane a été autorisé à voir la venue de l'Esprit Saint sur les dons à la Divine Liturgie. Une fois, quand le saint a été la célébration du Mystère, il ne voit pas cette vision. Il est ensuite devenu suspect de l'un des membres du clergé et lui dit tranquillement: «Partez, mon fils, car vous êtes indigne de participer à la célébration du mystère aujourd'hui."

        À ce stade, les écrits de son disciple Jean rompre, car il tomba malade et mourut. Le record en outre de la vie de Saint-Épiphane a été poursuivi par un autre de ses disciples, Polybe (plus tard évêque de la ville de Rinocyreia).

        Par les intrigues de l'impératrice Eudoxie et le patriarche d'Alexandrie Théophile, vers la fin de sa vie saint Épiphane a été convoqué à Constantinople pour participer au Synode du Chêne, qui a été convoquée pour juger le grand saint, saint Jean Chrysostome (Septembre 14 Novembre et 13). Une fois qu'il s'est rendu compte qu'il était manipulé par les ennemis de saint Jean Chrysostome, Saint-Épiphane quitté Constantinople, ne voulant pas prendre part à un conseil illégale.

       Comme il a été la maison de voile sur un navire, le saint senti l'approche de la mort, et il a donné des instructions à ses disciples final: à garder les commandements de Dieu, et de préserver l'esprit de pensées impures. Il est mort deux jours plus tard. Les habitants de Salamine rencontré le corps de leur archpastor avec des chariots, et le 12 mai, 403 on l'enterra dans une nouvelle église dont il avait lui-même construit.

         Le septième concile œcuménique nom de Saint-Épiphane comme un Père et Maître de l'Église. Dans les écrits de Saint-Épiphane, le PANARIUM et le ANCHORATUS sont réfutations de l'arianisme et autres hérésies. Dans ses autres œuvres se trouvent l'église traditions précieuses, et des directives pour la traduction grecque de la Bible.

        Dans son zèle pour préserver la pureté de la foi orthodoxe, Saint-Épiphane pourrait parfois être téméraire et maladroit. En dépit de toutes les erreurs impétueux qu'il a pu faire, nous devons admirer Saint-Épiphane pour son dévouement dans la défense de l'orthodoxie contre les faux enseignements. Après tout, l'une des principales responsabilités de l'évêque est de protéger son troupeau de ceux qui pourraient les égarer.

        Nous avons également l'honneur de Saint-Épiphane sa profonde spiritualité, et pour ses aumônes. Pas plus que lui dans sa tendresse et de charité envers les pauvres, et il a donné d'importantes sommes d'argent à ceux qui en ont besoin.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
14 juin 2011 2 14 /06 /juin /2011 23:16

    3004352841_2_3_jMm6EsJH.jpg     Saint Méthode, l'égalité des Apôtres, et Illuminateur des Slaves, venait d'une Famille illustre et pieuse qui vivait dans la ville grecque de Thessalonique. St Méthode était l'aîné de sept frères, St Constantine [Cyril était son nom monastique] était le plus jeune. Au début, St-Méthode a été dans l'armée et a été gouverneur de l'une des principautés slaves dépend de l'Empire byzantin, sans doute la Bulgarie, qui a rendu possible pour lui d'apprendre la langue slave. Après avoir vécu il ya environ dix ans, St-Méthode a ensuite reçu la tonsure monastique à l'un des monastères sur le mont Olympe (Asie Mineure).

         St Constantin a finalement rejoint son frère Saint Méthode, sur l'Olympe, passant son temps à la prière incessante et à la lecture des œuvres des saints Pères.

 

         L'Empereur convoqua aussitôt les deux saints frères du Monastère et les envoya prêcher l'Evangile aux Khazars. En chemin, ils sont restés dans la ville de Chersonèse, les préparatifs pour leur activité missionnaire. Là, les saints frères ont miraculeusement découvert les reliques du Hiéromartyr Clément, Pape de Rome (25 novembre).

          A Korsun St Constantin trouve un Evangile et Psautier écrit en lettres russes à savoir [ Slave], et un homme qui parle la langue slave, et qu'il a appris de cet homme à lire et à parler cette langue. Après cela, les saints frères allé à la Khazars, où ils ont remporté un débat avec les juifs et les musulmans par la prédication de l'Evangile. Sur le chemin du retour, les frères à nouveau visité Korsun, puis retourna à Constantinople avec les reliques de saint Clément.

        St Constantin est resté dans la capitale, mais St-Méthode a été higoumène du monastère Polychronion petits près du Mont Olympe, où il a vécu une vie d'ascèse comme avant.

          Bientôt messagers sont venus à l'empereur du prince de Moravie Rostislav, qui était sous la pression des évêques allemands, lui demandant d'envoyer des enseignants en Moravie qui pouvait prêcher dans la langue slave. L'empereur Constantin convoqua St et lui dit: "Vous devez y aller, mais ce serait mieux si on ne sait à ce sujet."

          St Constantin préparé pour la nouvelle tâche avec le jeûne et la prière. Avec l'aide de son frère saint Méthode, et les disciples Gorazd, Clement, Sava, Naum et Angelyar, il a inventé un alphabet slave et traduit les livres qui ont été nécessaires pour la célébration du service divin: l'Évangile, les épîtres, Psautier, et collectés services, dans la langue slave. Cela s'est produit dans les 863 années.

       Après avoir terminé la traduction, les saints frères allé à la Moravie, où ils furent reçus avec beaucoup d'honneur, et ils ont commencé à enseigner les services dans la langue slave. Cette suscité la malice des évêques allemands, qui ont célébré les services divins dans les églises de Moravie en latin. Ils se levèrent contre les saints frères, convaincus que les services divine doit être fait dans l'une des trois langues: hébreu, grec ou latin.

          St Constantin dit: «Vous ne reconnaissent que trois langues dans lesquelles Dieu soit glorifié Mais David a chanté : « Louez le Seigneur, toutes les nations, louez le Seigneur tous les peuples (Ps 116/117: 1). Et l'Evangile de St Matthieu (28:18) dit: «Allez et enseignez toutes les nations ....'" Les évêques allemands ont été humiliés, mais ils sont devenus amers et se sont plaints à Rome.

       Les saints frères ont été convoqués à Rome pour une décision sur cette question. Emportant avec eux les reliques de saint Clément, Sts Constantin et Méthode partit pour Rome. Sachant que les saints frères apportaient ces reliques avec eux, le pape Adrien les a rencontrés le long du chemin avec son clergé. Les saints frères ont été accueillis avec honneur, le pape a donné la permission d'avoir des services divine dans la langue slave, et il a ordonné les livres traduits par les frères à être placés dans les églises latines, et de servir la liturgie en langue slave.

        A Rome, St Constantin est tombé malade, et le Seigneur lui a révélé sa mort prochaine. Il fut tonsuré dans le schéma monastique avec le nom de Cyril. Sur Février 14, 869, cinquante jours après avoir reçu le schéma, saint Cyrille mourut à l'âge de quarante-deux.

 

      St Cyril commandait son frère saint Méthode, à poursuivre leur tâche d'éclairer les peuples slaves de la lumière de la vraie foi. St Méthode supplia le pape d'envoyer le corps de son frère pour l'enterrement de leur terre natale, mais le pape ordonna les reliques de saint Cyrille d'être placé dans l'église de Saint-Clément, où les miracles ont commencé à se produire d'eux.

         Après la mort de saint Cyrille, le pape envoya St-Méthode en Pannonie, après lui consacrant comme archevêque de Moravie et en Pannonie, sur l'ancien trône de saint Andronicus (Juillet 30). En Pannonie St-Méthode et ses disciples ont continué à distribuer des livres écrits services dans la langue slave. Ce nouveau suscité la colère des évêques allemands. Ils ont arrêté et a tenté de St-Méthode, qui a été envoyé dans les chaînes de Souabe, où il a enduré beaucoup de souffrances pour deux ans et demi.

        Après avoir été mis en liberté par ordre du pape Jean VIII de Rome, et rendu à son diocèse, St-Méthode a continué à prêcher l'Evangile parmi les Slaves. Il a baptisé le prince tchèque Borivoi et son épouse (Septembre 16) Ludmilla, et aussi l'un des princes polonais. Les évêques allemands ont commencé à persécuter le saint pour la troisième fois, parce qu'il n'a pas accepté l'enseignement erronées sur la procession du Saint-Esprit à la fois du Père et du Fils. St-Méthode a été convoqué à Rome, mais il se justifie devant le pape, et préservé l'enseignement orthodoxe dans sa pureté, et a été envoyé de nouveau à la capitale de la Moravie, Velehrad.

        Ici, dans les dernières années de sa vie de saint Méthode, assisté de deux de ses anciens élèves, traduit tout l'Ancien Testament en slavon, sauf pour le Livre de Maccabbees, et même les Nomocanon (la règle des saints Pères) et Paterikon (livre de les saints Pères).

        Sentant l'imminence de la mort, St-Méthode a désigné l'un de ses élèves, Gorazd, comme un digne successeur à lui-même. Le saint évêque prédit le jour de sa mort et mourut le 6 avril, 885 quand il avait environ soixante ans. Le service funèbre saint fut chanté en trois langues, slaves, le grec et le latin. Il a été enterré dans l'église cathédrale de Velehrad.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article