Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 juin 2011 7 26 /06 /juin /2011 19:01

Et monta au Ciel ...."  Rév. George Florovsky

«Je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu" (Jean 20 : 17).

   3006456025_2_3_1v2SoWEf.jpg     Dans ces paroles, le Christ ressuscité à Marie-Madeleine décrit le mystère de Sa Résurrection. Elle avait à porter ce message mystérieux à ses disciples, :
"comme ils frappaient la poitrine et pleura» (Marc 16:10). Les disciples écouté cette bonne nouvelle avec crainte et d'étonnement, de doute et de méfiance. Il n'était pas seul Thomas qui doutait parmi les Onze. Au contraire, il semble que seul l'un des onze ne doute pas - ". Celui que Jésus aimait" St Jean, le disciple Lui seul saisit le mystère du tombeau vide à la fois: "et il a vu et a cru» (Jean 20:8). Même Peter a quitté le sépulcre avec étonnement, «demande à celui qui était venu de passer» (Luc 24:12).

         Les disciples ne s'attendaient pas à la Résurrection. Les femmes n'ont pas, non plus. Ils ont été tout à fait certain que Jésus était mort et il s'est reposé dans la tombe, et ils sont allés à l'endroit «où il a été licencié," avec les aromates qu'elles avaient préparés », qu'ils pourraient venir oindre Lui." Ils n'avaient qu'une seule pensée: «Qui roulera la pierre loin de la porte du sépulcre pour nous" (Mark 16:1-3; 24:1 Luc). Et donc, sur les pas de la découverte du corps, Marie-Madeleine était triste et se plaint:. "Ils ont enlevé mon Seigneur, et je ne sais où ils l'ont mis» (Jean 20:13) Après avoir entendu les bonnes nouvelles de l'ange, les femmes s'enfuirent du sépulcre avec crainte et tremblement:. "Ni dit qu'ils quoi que ce soit à aucun homme, car ils avaient peur» (Marc 16:8) Et quand ils parlaient personne ne les croit, de la même manière que "personne n'avait estime Marie, qui a vu le Seigneur, ou les disciples en marchant sur leur chemin dans le pays, (Marc 16:13), et qui le reconnurent à la fraction du pain. "Et après, il apparut aux onze, pendant qu'ils étaient à la viande, et il leur reprocha leur incrédulité et la dureté du cœur, parce qu'ils ne croyaient pas eux qui l'avaient vu, après qu'il a été ressuscité »(Marc 16:10-14).

          D'où vient cette «Dureté du Cœur" et d'hésitation? Pourquoi les yeux pour "Holden", pourquoi les disciples tellement peur des nouvelles, et pourquoi la joie de Pâques si lentement, et avec tant de difficultés, entrez le cœur des Apôtres? N'ont-ils pas, ceux qui étaient avec lui dès le commencement, "le baptême de Jean," voir tous les signes de la puissance qu'Il a accomplies devant la face de tout le peuple? Le boiteux marchaient, les aveugles virent, les morts ont été soulevées, et toutes les infirmités ont été guéries. N'ont-ils pas voir, seulement une semaine plus tôt, la manière dont Il a soulevé par sa parole Lazare d'entre les morts, qui avaient déjà été dans le tombeau depuis quatre jours? Pourquoi donc était-il si étrange pour eux que le Maître avait lui-même né? Comment était-il qu'ils sont venus à oublier ce qui le Seigneur a utilisé pour leur dire à maintes reprises, que, après la souffrance et la mort, il se poserait le troisième jour?

         Le mystère des Apôtres '«incroyance» est en partie décrit dans le récit de l'Evangile: "Mais nous espérions que ce serait-il été qui délivrerait Israël", à la déception et la plainte dit que les deux disciples à leur mystérieux compagnon sur le chemin d'Emmaüs (Luc 24:21). Ils voulaient dire: Il a été trahi, condamné à mort et crucifié. Les nouvelles de la Résurrection introduit par les seules femmes "étonné" eux. Ils attendent toujours un triomphe terrestre, pour une victoire exernal. La même tentation possède leurs cœurs, qui a d'abord empêché d'accepter "la prédication de la Croix» et fait valoir les chaque fois que le Sauveur a tenté de révéler son mystère pour eux. "Faut pas que le Christ souffrît ces choses et à entrer dans sa gloire?" (Luc 24:26). Il est encore difficile de comprendre cela.

         Il avait le pouvoir de se poser, pourquoi at-il permettre à ce qui était arrivé à avoir lieu à tous? Pourquoi a-t'il prendre sur lui la honte, le blasphème et les blessures? Aux yeux de tout Jérusalem, au milieu des foules immenses réunis pour la grande fête, Il a été condamné et a subi une mort honteuse. Et maintenant, il n'entre pas dans la ville sainte, ni à la population qui vit sa honte et la mort, ni aux grands prêtres et les anciens, ni à Pilate - afin qu'Il puisse faire leur crime évident et frappe leur orgueil. Au lieu de cela, il envoie ses disciples en Galilée à distance loin et il leur semble. Même beaucoup plus tôt que les disciples se demande: «Comment est-ce que tu as toi-même manifeste envers nous, et non pas vers le monde?" (Jean 14:22). Leur demande se poursuit, et même le jour de sa glorieuse ascension des Apôtres question du Seigneur: «Seigneur, tu en ce moment restaurer la royauté en Israël?" (Actes 1:6). Ils n'ont toujours pas comprendre la signification de sa résurrection, ils ne comprenaient pas ce que cela signifiait qu'il était «ascendante» vers le Père. Leurs yeux se sont ouverts, mais plus tard, quand "la promesse du Père" avait été rempli.

Dans l'Ascension réside le sens et la plénitude de la résurrection du Christ.

          Le Seigneur n'a pas lieu dans le but de revenir à l'ordre de la vie charnelle, afin de vivre à nouveau et de communier avec les disciples et la foule au moyen de la prédication et les miracles. Maintenant, il ne reste même pas avec eux, mais seulement "apparaît" à eux pendant quarante jours, de temps à autre, et toujours d'une manière miraculeuse et mystérieuse. "Il n'a pas toujours été avec eux maintenant, comme il l'était avant la Résurrection», commente saint Jean Chrysostome. "Il est venu et a disparu à nouveau, ce qui les conduit à plus conceptions Il ne leur a permis de continuer dans leur ancienne relation vers lui, mais a pris des mesures efficaces pour garantir ces deux objets:. Que le fait de sa résurrection doit être cru, et que lui-même doit être pour toujours appréhendé être supérieure à l'homme. " Il y avait quelque chose de nouveau et inhabituel dans sa personne (cf. Jn 21:1-14). Comme saint Jean Chrysostome dit: «Ce n'était pas une présence ouverte, mais un témoignage certain du fait qu'il était présent." C'est pourquoi les disciples étaient confus et effrayés. Christ ne se pose pas de la même manière que ceux qui ont été restaurés à la vie devant lui. Leur a été une résurrection pour un temps, et ils sont retournés à la vie dans le corps même, qui a été soumis à la mort et la corruption - retour au mode de vie antérieur. Mais Christ est ressuscité pour toujours, jusqu'à l'éternité. Il se leva dans un corps de gloire, immortelle et incorruptible. Il se leva, ne jamais mourir, pour "Il revêtu la dépouille mortelle dans la splendeur de l'incorruptibilité». Son corps glorifié en étaient déjà dispensés de l'ordre de l'existence charnelle. "Il est semé en corruption, il ressuscite incorruptible. Il est semé méprisable, il ressuscite dans la gloire. Il est semé dans la faiblesse, il ressuscite plein de force. Il est semé corps animal, il ressuscite corps spirituel »(I Cor. 15:42-44). Cette mystérieuse transformation du corps humain, dont saint Paul a parlé dans le cas de notre Seigneur, qui avait été accompli en trois jours. l'œuvre de Christ sur la terre a été accompli. Il avait souffert, est mort et enterré, et maintenant passé à un mode supérieur d'existence. Par Sa résurrection Il a aboli et détruit la mort, aboli la loi de la corruption », et a grandi avec lui-même toute la race d'Adam." Christ est ressuscité, et maintenant "pas de morts sont laissés dans la tombe» (cf. Le sermon de Pâques de saint Jean Chrysostome). Et maintenant, il monte vers le Père, et pourtant il n'a pas «disparaître», mais demeure avec les fidèles pour l'éternité (cf. Le Kondakion de l'Ascension). Car il soulève la terre avec lui très au ciel, et même plus que tout le ciel. la puissance de Dieu, dans la phrase de saint Jean Chrysostome, «se manifeste non seulement dans la résurrection, mais dans quelque chose de beaucoup plus fort." Pour "Il a été reçu au ciel et s'assit à la droite de Dieu» (Marc 16:19).

Et avec le Christ, la nature de l'homme monte également.

          «Nous qui lui semblait indigne de la terre, sont maintenant levés au ciel, dit saint Jean Chrysostome. «Nous qui étaient indignes de la domination terrestre ont été soulevées au Royaume-haut, ont monté plus haut que le ciel, ont en vint à occuper le trône du roi, et la nature même de ce qui les anges surveillé Paradise, ne s'arrêta pas jusqu'à ce qu'il monte sur le trône du Seigneur. " Par son Ascension du Seigneur a non seulement ouvert à l'homme de l'entrée au ciel, non seulement ont comparu devant le visage de Dieu en notre nom et pour nous, mais aussi «transféré l'homme» pour les hauts lieux. "Il a honoré les Il aimait en les mettant à proximité du Père." Dieu accéléré et nous a ressuscités avec le Christ, comme dit saint Paul, «et nous a fait asseoir ensemble dans les lieux célestes en Christ Jésus» (Ephes. 2:6). Heaven a reçu les habitants de la terre. "Les premiers fruits de ceux qui sont morts" se trouve maintenant en haut, et en Lui toute la création se résume et liés entre eux. "La terre se réjouit de mystère, et les cieux sont remplis de joie."

          "La terrible ascension ...." De terreur et tremblement stand aux anges, en contemplant l'Ascension du Christ. Et tremblant se demandent-ils, «Quelle est cette vision? Celui qui est homme en apparence monte dans son corps plus élevé que les cieux, comme Dieu."

          Ainsi, le Bureau de la fête de l'Ascension représente le mystère dans une langue poétique. Comme le jour de la Nativité du Christ de la terre a été étonné en voyant Dieu dans la chair, maintenant le ciel ne trembler et crier. "Le Seigneur des armées, qui règne sur tous, qui est lui-même la tête» de tous, qui est par excellence en toutes choses, qui a rétabli la création dans son ancien ordre -. Il est le Roi de Gloire " Et les portes célestes sont ouverts: «Ouvrez, Oh céleste portes, et de recevoir Dieu dans la chair." Il s'agit d'une allusion ouvert à Psaumes 24:7-10, maintenant prophétique interprété. "Levez vos têtes, Ô vous les portes, et être levées jusqu'à vous, portes éternelles, et le Roi de gloire fasse son entrée! Qui est ce roi de gloire? Le Seigneur ...." fort et puissant St Jean Chrysostome dit: «Or, les anges ont reçu celui pour lequel ils ont longtemps attendu, les archanges voir celui pour lequel ils ont longtemps soif. Ils ont vu notre nature qui brille sur le trône du roi, étincelant de gloire et de beauté éternelle .... Par conséquent, ils descendent pour voir la vision insolite et merveilleux: l'homme figurant dans les cieux ».

         L'Ascension est le signe de la Pentecôte, le signe de son entrée, «Le Seigneur est monté aux cieux et enverra le Consolateur dans le monde"

         Pour le Saint-Esprit n'était pas encore dans le monde, jusqu'à ce que Jésus eut été glorifié. Et le Seigneur lui-même a dit aux disciples: «Si je ne m'en vais pas, le Consolateur ne viendra pas vers vous» (Jean 16:7). Les dons de l'Esprit sont des «dons de la réconciliation», un sceau d'un salut accompli et de l'ultime réunion du monde avec Dieu. Et cela a été réalisé uniquement dans l'Ascension. "Et on a vu des miracles suivre miracles, dit saint Jean Chrysostome,« dix jours avant cette nature de notre ascension au trône du roi, alors qu'aujourd'hui, le Saint-Esprit est descendu sur notre nature. " La joie de l'Ascension se situe dans la promesse de l'Esprit. " "Tu as donner de la joie de ton disciples par la promesse de l'Esprit Saint." La victoire du Christ est forgé en nous par la puissance de l'Esprit Saint.

         "Là-haut est son corps, ici-bas avec nous, c'est son Esprit. Et nous avons donc son pion en haut, qui est Son corps, dont il a reçu de nous, et ici-bas, nous avons son Esprit avec nous. Heaven a reçu le saint corps , et la terre a accepté le Saint-Esprit. Christ est venu et a envoyé l'Esprit. Il est monté, et avec lui notre corps monte également "Saint Jean Chrysostome). La révélation de la Sainte Trinité a été achevée. Maintenant, le Consolateur Esprit est répandu sur toute chair. «De là vient la prescience de l'avenir, la compréhension des mystères, l'appréhension de ce qui est caché, la distribution des bons cadeaux, la citoyenneté céleste, une place dans le chœur des anges, la joie sans fin, inébranlable en Dieu, l'être fait semblable à Dieu, et, le plus haut de tous, l'être fait de Dieu! " (Saint Basile, Sur le Saint-Esprit, IX). Commençant par les Apôtres, et à travers la communion avec eux - par une succession ininterrompue - Grace se propage à tous les croyants. Grâce au renouvellement et à la glorification du Christ est monté, la nature de l'homme est devenu sensible de l'esprit. Et à l'accélération du monde Il donne des forces à travers son corps de l'homme, dit l'évêque Théophane. "Il le tient complètement en lui-même et il pénètre avec sa force, hors de lui, et il attire même les anges avec lui par l'esprit de l'homme, en leur donnant un espace pour l'action et ce qui les bénit." Tout cela se fait à travers l'Église, qui est «le Corps du Christ», c'est, sa "plénitude" (Ephésiens 1:23). "L'Eglise est l'accomplissement du Christ», poursuit Mgr Théophane, «peut-être de la même manière que l'arbre est l'accomplissement de la graine. Ce qui est contenue dans la graine sous une forme contractée reçoit son développement dans l'arbre."

 

        L'existence même de l'Église est le fruit de l'Ascension. Il est dans l'Église que la nature de l'homme est vraiment monté à la hauteur divine. »Et lui a donné pour chef sur toutes choses" (Ephésiens 1:22). St Jean Chrysostome commente:!. "Amazing Regardez à nouveau, où il a soulevé l'Eglise comme s'il était le soulevant par certains moteurs, il l'a porté à une hauteur immense, et le mettre sur le trône là-bas, car lorsque le chef est, il ya le corps aussi Il n'ya pas d'intervalle de la séparation entre la tête et le corps;. étaient là pour une séparation, puis serait l'une ne sera plus un corps, pas plus que l'autre peut plus être un chef ". Toute la race des hommes est de suivre le Christ, même dans son exaltation ultime », à suivre son train." Dans l'Église, par l'acquisition de l'Esprit dans la communion des sacrements, l'Ascension continue, et continuera jusqu'à ce que la mesure est comble. "C'est alors seulement que la tête soit remplie, lorsque le corps est rendu parfait, quand nous sommes ensemble et unis tricot", conclut saint Jean Chrysostome.

 

        L'Ascension est un signe et un témoignage de la Seconde Venue. "Ce Jésus, qui est enlevé d'avec vous dans le ciel, viendra de la même manière que vous l'avez vu allant au ciel» (Actes 1:11).

         Le mystère de la Providence de Dieu sera accompli dans le Retour du Seigneur ressuscité. Dans l'accomplissement des temps, le pouvoir royal du Christ sera révélé et réparties sur l'ensemble de l'humanité fidèles. Christ lègue le Royaume à l'ensemble des fidèles. "Et je nomme parmi vous un Royaume comme mon Père a nommé à moi. Afin que vous mangerez et boirez à ma table dans mon royaume, et assis sur des trônes pour juger les douze tribus d'Israël» (Luc 22:29-30). Ceux qui ont suivi fidèlement lui sera s'asseoir avec lui sur leurs trônes sur le jour de sa venue. "A celui qui vaincra, je le ferai asseoir avec moi sur mon trône, comme moi j'ai vaincu et me suis assis avec mon Père sur son trône» (Apoc. 3:21). Salut sera consommée dans la gloire. "Concevoir pour vous le trône, le trône royal, concevoir l'immensité de ce privilège. C'est, du moins si nous avons choisi, peut-être plus disponibles pour nous surprendre, oui, que l'enfer lui-même" (saint Jean Chrysostome).

         Nous devrions trembler plus à la pensée de cette gloire abondante qui est nommé jusqu'à la racheter, qu'à la pensée de l'obscurité éternelle. "Pensez à proximité qui ton chef est assis ...." Ou plutôt, qui est le chef. En vérité, «merveilleuse et terrible est ton ascension de la montagne divine, ô Donateur de vie." A hauteur de terrible et merveilleux est le trône du roi. En face de cette hauteur toute chair est silencieuse, dans la crainte et tremblement. "Il a lui-même descendu dans les profondeurs de l'humiliation, et a grandi jusqu'à l'homme à la hauteur de l'exaltation."

Que devons-nous faire? "Si tu es le corps du Christ, portent la croix, car il le portait» (saint Jean Chrysostome).

 

          "Avec la puissance de Ta croix, ô Christ, établir mes pensées, afin que je puisse chanter et glorifie ton Ascension sauver."

Publié à l'origine à Saint Vladimir's Seminary Quarterly, Vol. 2 # 3, 1954. Utilisé avec permission.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
26 juin 2011 7 26 /06 /juin /2011 01:41

Histoire


   allsaints-sokol-copie-1.jpg      Le Monastère du nom des Saint-Père des conciles œcuméniques sur l'ancienne route de Tver est connue depuis 1398 au XVe siècle.  Apparu près du village de Saints-Pères.  Au XVII e siècle. Il a été aboli et l'église devint une paroisse, la terre cédée à la cathédrale de l'Archange du Kremlin et environ une centaine d'années a été en sa possession. Depuis la seconde moitié du XVIIe siècle, le village Vsekhsviatsky est passé dans la possession du Prince Ivan Mikhaïlovitch Miloslavsky, la Queen Marie cousine Ilyinichna. Son nom est lié à la construction en 1683 d'une petite église en pierre qui tente de taper le nom de la Toussaint, était jusqu'en 1733.


          I. Miloslavsky Théodosia, a hérité du village Vsekhsviatsky, a épousé le Prince Alexandre d'Imereti Archilovicha. Après sa mort en 1695, le village de Vsekhsviatsky par décret de Pierre Ier, a été accordé à Alexandre Archilovichu. Pendant la guerre du Nord Alexander Archilovich a été capturé et est mort en Suède en 1711. Sur son initiative dans les 1733-1736. et a été construit désormais l'église existante de la Toussaint.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
26 juin 2011 7 26 /06 /juin /2011 01:17

 185531361.jpg       Le 24 avril

Le Figaro

La Russie réussit son retour sur les marchés obligataires

Moscou a levé sans peine 4,1 milliards d'euros à des taux raisonnables. L'opération a été sursouscrite.

Au moment où la Grèce peine à séduire les investisseurs, la Russie a effectué, cette semaine, un retour en fanfare sur les marchés obligataires. Pour la première fois depuis 1998, année de la grave crise financière qui avait ébranlé le pays, ce dernier a levé 5,5 milliards de dollars (4,1 Mds d'euros) à cinq et dix ans, dans le cadre d'un programme d'émissions obligataires de 7 milliards de dollars (5,2 Mds d'euros). Une opération officiellement destinée à soulager le déficit budgétaire.

L'offre a été sursouscrite au moins deux fois, attirant des investisseurs habituellement séduits par de la dette notée « triple A ». Le coupon servi 3,6 % pour des emprunts à cinq ans et 5 % pour des emprunts à dix ans est très raisonnable. « Il s'agit d'un événement significatif pour le marché émergent, qui marque le retour de la Russie sur les marchés internationaux », a déclaré Ed Parke, un analyste de l'agence Fitch.

Alors que les dirigeants russes achevaient leur road show auprès des investisseurs asiatiques et européens, cette semaine, le premier ministre, Vladimir Poutine, s'était employé à préparer les esprits. « Même si la crise n'est pas terminée, la récession l'est », avait déclaré le chef du gouvernement à la tribune du Parlement (Douma). Le déficit budgétaire, qui avait atteint 5,9 % en 2009, devrait être inférieur à 3 % du PIB en 2010 et s'estomper ensuite, avait-t-il ajouté. Pour sa part, la croissance devrait être largement supérieure à 3 %. En clair, la Russie est un pays solide et vertueux.

Malgré des difficultés persistantes d'accès au crédit, la reprise est si solide que plusieurs analystes ont mis en cause la nécessité d'un recours au marché afin de réduire le déficit. Les prix du pétrole sont revenus à des niveaux pratiquement similaires à ceux d'avant la crise, gonflant automatiquement les ressources budgétaires du pays. «La Russie n'a pas besoin tant que ça de cet argent », estime Chris Weafer, analyste de la banque Uralsib. Néanmoins, au plus fort de la crise financière, la Russie avait dû puiser dans ses ressources budgétaires énergétiques afin d'éviter un effondrement du système. Cette fois, Moscou préfère se couvrir, quitte à dépenser beaucoup plus tard, un argent aujourd'hui emprunté à taux très bas. Si les cours du pétrole confirment leur ascension, la Russie pourrait renoncer à lever sa seconde tranche d'obligations de 1,5 milliard de dollars (1,1 Md d'euros).

Le Monde

Medvedev n'exlut pas un deuxième mandat en 2012

Dimitri Medvedev pourrait se présenter à sa propre succession. "Si cela est nécessaire à mon pays et au maintien du processus engagé au cours des dernières années, je n'exclus absolument rien me concernant, y compris une participation à cette élection" déclare le chef de l'Etat russe au journal norvégien Aftenposten.

Pour Medvedev, deux conditions sont nécessaires pour qu'il s'engage dans la course électorale dans deux ans. "D'abord, il faut au minimum que les résultats de mon travail soient acceptables pour nos concitoyens. Ensuite, nous devons être guidés par la volonté de réussir un résultat et non par le seul souhait de participer".

Le chef de l'Etat russe parviendra le mois prochain à la moitié de son mandat de quatre ans et, déjà,  se pose la question de savoir s'il sera candidat à sa succession ou s'il s'effacera devant son mentor, le premier ministre Vladimir Poutine. La plupart des Russes s'accordent pour penser que Poutine est l'homme qui tient effectivement les rênes du pouvoir et qu'il entend les conserver bien au delà de 2012.

Poutine a déjà indiqué que lui et Medvedev passeront un accord avant 2012 pour déterminer lequel des deux sera candidat. Certains analystes politiques suggèrent toutefois que les deux hommes pourraient se présenter l'un contre l'autre, mais les propos de Medvedev semblent sous-entendre qu'il n'envisage pas cette option.

L'Express

Moscou espère raffermir les liens avec Varsovie après le crash

Le président polonais Lech Kaczynski, sa femme Maria et 94 autres passagers, parmi lesquels de nombreux responsables politiques et de l'armée, sont morts dans cet accident dans l'ouest de la Russie alors qu'ils se rendaient aux célébrations du 70e anniversaire du massacre de Katyn.

"Nous réalisons pleinement que, d'un côté, c'est notre dette à la mémoire des morts et, de l'autre, que c'est un facteur qui définira le niveau de confiance entre la Russie et la Pologne pour les années à venir", a déclaré Ivanov au début de cette réunion portant sur l'avancée de l'enquête.

Les dirigeants des deux pays ont dit espérer que cette catastrophe serve de catalyseur à la réconciliation entre Moscou et Varsovie, divisés par une histoire commune tumultueuse et des différends sur la question de l'élargissement de l'Otan ou la présence de missiles de défense.

vanov a déclaré que des spécialistes russes travaillaient de concert avec leurs homologues polonais sur l'enquête. Ils ont retrouvé les "boîtes noires" avec les enregistrements de voix et de données et les 96 corps des passagers ont été identifiés.

"Seule la vérité nous donnera la possibilité de poursuivre le processus de rapprochement entre nos peuples, qui vivent ensemble le deuil de cette lourde perte", a-t-il dit.

Le ministre polonais de la Défense, Bogdan Klich, a exhorté pour sa part les enquêteurs à "accélérer le travail" tout en respectant "les principes d'ouverture et de transparence".

Le 25 avril

Le Monde
Les armes tactiques restent en Europe

Pas de retrait unilatéral. La position de l'administration Obama sur le devenir des armes nucléaires tactiques stationnées en Europe a été clarifiée lors de la réunion informelle des ministres des affaires étrangères des pays de l'OTAN qui s'est achevée, vendredi 23 avril, à Tallinn, en Estonie. La secrétaire d'Etat américaine, Hillary Clinton, a exclu que ces armes nucléaires tactiques (de courte portée, officiellement appelées " non stratégiques ") soient retirées sans geste réciproque de la Russie.

" Dans toute réduction - des arsenaux - , notre but doit être de rechercher l'accord de la Russie pour renforcer la transparence sur ses armes nucléaires non stratégiques en Europe et relocaliser ces armes loin du territoire des membres de l'OTAN ", a déclaré Mme Clinton, selon l'agence Reuters.

Les Etats-Unis conservent, depuis les années 1980, environ 200 armes tactiques déployées sur des bases aériennes de l'OTAN en Allemagne, Italie, Pays-Bas, Belgique et Turquie. La Russie, elle, dispose d'environ 2 000 armes tactiques déployées face à l'Europe, un héritage de la guerre froide.

L'administration américaine ne renonce en rien, formellement, à une réduction, un jour, du nombre de ces armes en Europe, dans le cadre de la politique de désarmement nucléaire voulue par le président Obama. Mais Washington doit tenir compte de l'avis de l'ensemble des alliés européens, qui sont divisés sur le sujet. Attirée par le discours de Barack Obama sur l'abolition de l'arme nucléaire, l'Allemagne a été en pointe ces derniers mois pour suggérer un retrait de ces armes tactiques d'Europe. La Norvège, la Belgique, les Pays-Bas et le Luxembourg l'on suivie.

Ces prises de position ont heurté la France, attachée à la dissuasion et à la dimension nucléaire de l'OTAN. Pour les pays d'Europe centrale et les Baltes, la présence de ces armes sur le continent a l'avantage d'assurer un " couplage " entre les Etats-Unis et leurs alliés.

Mme Clinton s'est voulue rassurante. " Tant que les armes nucléaires existeront, l'OTAN restera une alliance nucléaire ", a-t-elle dit. " La présence d'armes nucléaires en Europe est une partie essentielle d'une dissuasion crédible ", a renchéri le secrétaire général de l'Alliance, Anders Fogh Rasmussen.

Pourtant, début 2009, dans un rapport remis au secrétaire américain à la défense, Robert Gates, des experts avaient relativisé l'utilité de ces armes, jugées désuètes. Ils écrivaient que le " parapluie " américain sur l'Europe pouvait être assuré par d'autres moyens, comme des missiles de longue portée basés aux Etats-Unis.

L'administration Obama semble vouloir gagner du temps face aux divisions des alliés. Elle voudrait aussi arrimer son projet de bouclier antimissile à celui de l'OTAN. Et elle connaît les réticences des Russes à réduire leur stock d'armes tactiques. La Russie tient à sa force de frappe, qui compense l'infériorité de ses armements conventionnels. L'expert russe Sergueï Karaganov, proche du pouvoir, prévenait vendredi qu'ouvrir un débat sur les armes tactiques " ferait le jeu des ennemis de la réforme radicale de l'armée russe ".

Le 26 avril

L'Express

Medvedev à Oslo pour tenter de régler un différend frontalier

Le président russe est arrivé en Norvège pour une visite de deux jours qui devrait essentiellement porter sur un différend frontalier concernant une zone riche en hydrocarbures en mer de Barents.

Dmitri Medvedev a déclaré à la presse norvégienne qu'il était possible de parvenir à un accord. Le différend porte sur une zone maritime grande comme la moitié de l'Allemagne (environ 175.000 km2), riche en pétrole et en gaz naturel, qui est située à cheval sur les eaux territoriales russes et norvégiennes.

"Il faut trouver une solution qui permette de définir les deux zones. Je considère que cela est tout à fait possible", a déclaré Dmitri Medvedev au quotidien norvégien Aftenposten dans un entretien publié samedi.

Les deux pays étaient parvenus à un accord en 2007 sur une parcelle située dans le sud de la zone contestée. Selon le conseiller en politique étrangère du Kremlin, Sergueï Prikhodko, seule une petite partie doit encore faire l'objet d'un accord.

La zone se trouve entre le champ gazier de Chtokman côté russe - un réservoir immense qui pourrait répondre à la demande mondiale pendant un an - et deux champs pétrolifère et gazier prometteurs côté norvégien.

L'entreprise norvégienne Statoil ainsi que le français Total participent au développement du projet Chtokman conduit par le géant russe Gazprom et censé, à terme, permettre l'approvisionnement de gaz en Europe et de gaz naturel liquéfié aux Etats-Unis.

Dmitri Medvedv a déclaré à Aftenposten que l'enjeu était de déterminer une date pour le début de la construction du projet, en 2010 ou 2011.

Le Figaro

Russie/Kirghizstan: ex-ministre extradé

La Russie a extradé vers le Kirghizstan l'ex-ministre kirghiz de l'Intérieur Moldomoussa Kongantiev, a indiqué aujourd'hui le gouvernement intérimaire de ce pays d'Asie centrale, trois semaines après le soulèvement sanglant ayant entraîné la chute du président Kourmanbek Bakiev.

M. Kongantiev, dont on était sans nouvelle depuis qu'il avait été violemment pris à partie par des manifestants au début du mois, a été arrêté à Moscou avant d'être extradé vers le Kirghizstan et placé en détention provisoire, a dit le chef adjoint du gouvernement intérimaire Almazbek Atambaïev.

"Avec l'aide des services de sécurité russes, nous détenons l'ancien ministre Kongantiev", a ajouté M. Atambaïev lors d'une réunion du gouvernement à Bichkek, capitale kirghize, sans plus de précisions sur cette opération.

Aucune confirmation n'a pu être obtenue dans l'immédiat auprès des autorités russes.

M. Atambaïev a ajouté ne pas savoir comment l'ex-ministre a pu se réfugier à Moscou.

Le sort de M. Kongantiev avait suscité des spéculations lors des violents affrontements entre opposants et policiers début avril au Kirghizstan (85 morts, 2.000 blessés).

Le ministre s'était rendu le 6 avril à Talas, ville du nord-ouest, où des affrontements avaient opposé la police à des manifestants qui avaient fait irruption dans des bâtiments publics. Selon des informations contradictoires, M. Kongantiev avait été donné pour mort ou dans un hôpital à Bichkek.

Le gouvernement kirghiz intérimaire, dirigé par l'ex-ministre des Affaires étrangères Rosa Otounbaïeva, a indiqué la semaine dernière que M. Kongantiev était recherché pour avoir donné l'ordre à la police de Talas de tirer sur les manifestants.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
26 juin 2011 7 26 /06 /juin /2011 01:09

Moscou, 26 avril

 

  186554271.jpg      Le frère jumeau du défunt président polonais, Jaroslaw Kaczynski, a été avalisé comme candidat officiel du parti Droit et Justice (PiS), rapporte l'agence PAP.

La présidentielle anticipée est prévue en Pologne le 20 juin 2010.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
25 juin 2011 6 25 /06 /juin /2011 23:49

   thumb.small.283438995 small5     Une agression qui a tout d'un règlement de compte. Un collégien de 14 ans est dans le coma et son pronostic vital toujours «engagé» ce mercredi soir, selon plusieurs sources policières.

Vers midi, l'adolescent a été roué de coups dans une rue proche du collège Pablo-Picasso à Garges-lès-Gonesse (Val-d'Oise). «Il a perdu beaucoup de sang à cause d'une hémorragie au niveau de la tête», précise un policier.

Transporté par hélicoptère dans un hôpital parisien, le collégien aurait été passé à tabac par une dizaine d'individus. «Il rentrait chez lui après une matinée de cours. A première vue, ça n'a rien à voir avec le collège», explique-t-on au cabinet du recteur. «Ca ressemble à un règlement de compte. Le petit vient de la Cité blanche. Et ses agresseurs, de la Commune, un autre quartier de Garges», avance une source policière. Deux témoins ont été entendus au commissariat de la ville dans l'après-midi. Le rectorat a précisé avoir ouvert une cellule d'écoute dans l'établissement .

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
25 juin 2011 6 25 /06 /juin /2011 23:43

   thumb.small.le_traditionnel_defile_des_militants_d-copie-1.jpg     Propos de Marine Le Pen sur Geert Wilders, chef de file des nationalistes Hollandais.

Lors d'un repas avec des journalistes, Marine Le Pen a exprimé sa position par rapport à Geert Wilders :

Des attirances pour d’autres formations nationalistes ou populistes en Europe ? Etes-vous fascinée par certains leaders ou modèles ?

Elle hésite. « Je ne suis pas très sensible à la fascination en général ». Pas un mot sur les vrais Finlandais, ou les Hongrois, ou les Flamands. « Je suis très intéressée par la démocratie suisse, le FN a toujours plaidé pour une république référendaire ».

Et Wilders aux Pays-Bas ? « Wilders est dans un combat contre la religion. Pour lui, l’islam est incompatible avec la démocratie, mais je ne le crois pas. Je crois que la charia est incompatible, pas l’islam. Je crois qu’une immense majorité de musulmans » sont favorables à la démocratie. « Je suis beaucoup moins radicale que M. Wilders ! »
source: Lionel Baland

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
25 juin 2011 6 25 /06 /juin /2011 23:40

thumb.small.Burqa_scalewidth_6301.jpg        Sur 2000 femmes intégralement voilées officiellement recensées sur le territoire national...

Une trentaine de femmes ont été verbalisées un mois après l'entrée en vigueur de la loi interdisant le port du voile intégral dans l'espace public mais n'ont pas forcément payé l'amende de 150 euros correspondant à l'infraction. Le ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, a indiqué le 4 mai sur RTL qu'un total de "27 ou 28 verbalisations" avait été recensé jusqu'alors. Le lendemain, deux femmes intégralement voilées ont été verbalisées devant la mairie de Meaux, où elles s'étaient rendues "fêter la première amende" du député-maire Jean-François Copé, avec l'association Touche pas à ma Constitution. Une Américaine résidant à Dreux figure parmi les contrevenantes. Elle a été verbalisée à l'aéroport de Roissy alors qu'elle rentrait de Djeddah (Arabie Saoudite). Cette femme avait accepté de retirer son voile lors des contrôles, mais l'avait ensuite remis dans l'aérogare et a alors été verbalisée par la Police aux Frontières. "Beaucoup de craintes avaient été exprimées à ce propos. On disait que c'était inapplicable" mais "cela s'est toujours passé sans problème", a de son côté observé le ministre de l'Intérieur. La loi sera "infiniment difficile à appliquer" et "infiniment peu appliquée", avait averti Manuel Roux, secrétaire général adjoint du Syndicat des commissaires de police au moment de l'entrée en vigueur de la loi. Le 21 avril, à Toulouse, une quarantaine de musulmans ont prié devant le commissariat de Toulouse pour protester contre la verbalisation d'une femme. Manifestation devant Notre-Dame de Paris Quelques coups d'éclat ont été aussi orchestrés par l'association Touche pas à ma Constitution, qui a organisé le 11 avril, au premier jour de l'application de la loi, une manifestation sur le parvis de Notre-Dame avec des femmes voilées.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
25 juin 2011 6 25 /06 /juin /2011 23:34

thumb.small.283438995 small5        Ce jeune homme d’une vingtaine d’années, vivant à Colombes (Hauts-de-Seine), dans une famille d’accueil, « devait de l’argent » à deux individus, âgés de 25 ans.

Dimanche soir, ces derniers l’ont séquestré dans une cave de la cité Curial, dans le XIXème arrondissement, à Paris. Le jeune homme a également été battu, indique Europe 1. Les deux kidnappeurs ont téléphoné à la famille d’accueil pour réclamer une rançon de 2.500€ pour remettre en liberté leur victime. La famille d’accueil a réussi à joindre par téléphone la victime et à alerter la police. Lundi midi, les deux ravisseurs, déjà connus des services de police, ont été interpellés, place de Clichy, à Paris. Ils ont été placés en garde à vue. La victime qui a été libérée, est « blessée assez sérieusement » indique une source proche du dossier.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
25 juin 2011 6 25 /06 /juin /2011 23:30

Moscou, 26 avril

 

186553167.jpg       Le volcan islandais Eyjafjöll, qui a gravement perturbé le trafic aérien en Europe du 14 au 21 avril dernier, crache moins de cendres, mais reste toujours aussi actif, ont annoncé dimanche les volcanologues de l'Institut de géophysique de l'Université d'Islande.

"Le flux du magma est le même qu'il y a quelques jours (20-40 tonnes par seconde). L'éjection des cendres est en baisse. Le magma s'écoule du côté nord. Il n'y a pas de signes de fonte de la glace ni de courants d'eau fondue du côté sud. Aucun signe de fin de l'éruption", ont indiqué les chercheurs dans leur rapport quotidien.

Les cendres dégagées par le volcan s'élevaient à une altitude de 5.300 mètres dimanche soir. Un séisme de magnitude 1,4 s'est produit dimanche matin du coté nord-est du volcan, selon les chercheurs.

Le volcan Eyjafjöll, en éruption depuis le 20 mars, est situé au sommet de l'Eyjafjallajökull, le cinquième plus grand glacier islandais (200 km à l'est de Reykjavik). L'éruption d'Eyjafjöll risque de provoquer celle de son voisin, Katla, l'un des volcans les plus destructeurs d'Islande.

Le trafic aérien européen, paralysé en raison des cendres volcaniques d'Eyjafjöll, a repris jeudi dernier son cours normal, selon l'Organisation européenne pour la sécurité de la navigation aérienne (Eurocontrol).

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
25 juin 2011 6 25 /06 /juin /2011 20:05

Les Princes Saint Constantin et ses fils Michaël et Théodore de Mourom ontvécu durant les onzième et douzième siècles.

         Le Prince Constantin, un descendant de Saint Vladimir, demanda à son père, le prince Sviatoslav de Tchernigov, de lui donner la ville de Mourom, qui a été habitée par des païens, de sorte qu'il pourrait éclairer cette terre avec la lumière de la Foi chrétienne.

          Le Prince a envoyé son fils Michael comme émissaire au peuple de Mourom, mais les païens l'ont assassiné. Lorsque le Prince Constantin est arrivé dans la ville avec sa suite, le peuple se calma et l'avait accepté, mais pour longtemps, ils ne voulait pas abandonner le paganisme.

         Une fois, ils sont allés à la maison du prince, l'intention de le tuer, mais le prince est sorti de la foule tenant l'icône de Mourom de la Mère de Dieu. Le peuple mutins inattendue s'est calmé et a décidé d'accepter le saint Baptême à la rivière Oka.

        A la place de l'assassiner de son fils Michael, St Constantin a construit une église en l'honneur de l'Annonciation, et plus tard sur une autre église du nom de la sainte Passion Boris et Gleb-porteurs. Prince Constantin zèle aidé son fils, le prince Théodore dans la propagation de la foi chrétienne parmi le peuple de Mourom.

 

St Constantin mourut en 1129, et fut enterré dans l'église de l'Annonciation à côté de son fils, saints Michaël et Théodore.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article