Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 décembre 2011 2 20 /12 /décembre /2011 19:35

  3038924743_2_3_EaFgJwSC.jpg      Saint-Thaddée, apôtre des 70, a été par la descendance Hébreu, et il est né dans la ville syrienne d'Edesse. Le saint Apôtre Thaddée des 70 doit être distinguée de St Jude, appelé aussi Thaddée ou Levi (19 Juin), qui fut l'un des douze apôtres.

        Quand il est venu à Jérusalem pour un jour de fête, il a entendu la prédication de Jean le Précurseur. Après avoir été baptisé par lui dans le Jourdain, il est resté en Palestine. Il a vu le Sauveur, et devint son disciple. Il a été choisi par le Seigneur pour être l'un des 70 disciples, qu'Il a envoyé par deux pour prêcher dans les villes et les lieux où il a l'intention de visiter (Luc 10 : 1).

        Après l'Ascension du Sauveur au ciel, St-Thaddée a prêché les bonnes nouvelles en Syrie et en Mésopotamie. Il est venu prêcher l'Evangile à Edesse et il a converti le Roi Abgar, le peuple et les prêtres païens à Christ. Il a soutenu sa prédication par de nombreux miracles (dont Abgar écrit à l'empereur Nersès assyriens). Il a créé et construit il ya des prêtres de l'Église d'Édesse.

         Le Prince Abgar a voulu récompenser St-Thaddée de riches dons, mais il a refusé et est allé prêcher aux autres villes, la conversion de nombreux païens à la Foi chrétienne. Il est allé à la ville de Beyrouth à prêcher, et il a fondé une église là-bas. C'est dans cette ville qu'il mourut en paix l'an 44. (Le lieu de sa mort est indiqué comme Beyrouth dans le MENAION slave, mais selon d'autres sources, il est mort à Edessa. Selon une ancienne tradition arménienne, St-Thaddeus, après diverses tortures, fut décapité par l'épée le 21 Décembre dans le Artaz région dans les années 50).

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
20 décembre 2011 2 20 /12 /décembre /2011 19:11

   3038697293_2_3_kftRL1UX.jpg      Les martyrs Severus, Memnon, Philippe, et 37 autres ont soufferts à Philippopolis, en Thrace sous l'empereur Dioclétien (284-305).

        Lorsque le Gouverneur a appris que St Sévère avait converti le Centurion Memnon au Christ, il ordonna que Memnon soit torturé. Ils ont coupé trois bandes de peau de l'arrière à St Memnon.

         St Sévère était ratissé avec des crochets de fer. Puis ils lui ont mis des rouges bagues aux doigts et l'ont ceint d'une ceinture de fer rouge. Après ces tortures, il fut aveuglé.

Les autres avaient leurs mains et les pieds coupés et ont été jetés dans un four ardent.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
20 décembre 2011 2 20 /12 /décembre /2011 19:10

         Saint Philippe était Evêque de Héraclée, et souffrit le Martyre avec Saints Sévère, Memnon, et trente-sept autres dans la Thrace au cours du troisième siècle.

Il a été jeté dans un four à feu, après ses mains et ses pieds ont été amputés.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
20 décembre 2011 2 20 /12 /décembre /2011 18:37

Moscou, 19 mai

 

 186723155.jpg       Intervenant mercredi au Conseil pour le soutien au développement des institutions de la société civile, le président russe Dmitri Medvedev a appelé à ne pas dramatiser la situation dans le Caucase du Nord.

"Je ne tiens pas à idéaliser ce qui se produit dans le Caucase du Nord. J'ai même spécialement attiré l'attention de la société sur ce problème, notamment dans mon Message à l'Assemblée fédérale (parlement), encore que je l'aie fait de façon très critique", a indiqué le chef de l'Etat.

Et d'ajouter que la situation s'y distinguait aujourd'hui de celle des années 1990 quand le pouvoir était quasi inexistant tant au Caucase que dans l'ensemble du pays.

"A l'heure actuelle, la situation est tout autre. Elle ne s'est pas aggravée. Sans être idéale, elle est différente  aujourd'hui. Nous devons la considérer avec réalisme, sans toutefois la dramatiser", a conclu le président lors de la réunion consacrée aux problèmes du Caucase du Nord.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
20 décembre 2011 2 20 /12 /décembre /2011 18:31

Petropavlovsk Kamtchatski (Pacifique), 19 mai

 

  186722828.jpg      L'éruption du Chiveloutch, le volcan le plus septentrional de la presqu'île du Kamtchatka, en Extrême-Orient russe, s'est intensifiée ces 24 dernières heures, a annoncé un porte-parole du Service géophysique de l'Académie des sciences russe.

       "Même si les conditions météo gênent actuellement l'observation du volcan, les données sismiques laissent supposer que les rejets de cendres atteignent une altitude de 4 à 5 km", a expliqué le chercheur.

        Selon lui, jusqu'à 55 séismes locaux sont enregistrés tous les jours à proximité du cône. Nombre d'entre eux, à en juger par leur force et leur durée, s'accompagnent de puissants rejets de cendres et de gaz.

      Le Chiveloutch qui culmine à 3.300 m connaît un regain d'activité depuis mai 2009. Sa coupole, après l'intensification de l'éruption, s'est fendue en deux. Périodiquement, via une fissure de 30 m de profondeur, des rejets de cendres et de gaz s'échappent à une altitude allant jusqu'à huit kilomètres.

        D'après les chercheurs, l'activité du volcan va croissant. Des pluies de cendres sont possibles dans les localités les plus proches. Les cendres volcaniques et des particules de magma atteignant 2 mm de diamètre sont en mesure, en raison de leur composition chimique complexe, de provoquer des intoxications chez les hommes et les animaux et de mettre en danger la navigation aérienne.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
20 décembre 2011 2 20 /12 /décembre /2011 18:16
   soutenonslirlande.jpg     Il y a de ça un an, le Groupe d'Action Royaliste exprimait son soutien aux forces du "non" en Irlande, au sujet du référendum sur le traité de Lisbonne.
Seul Etat membre contraint par sa Constitution à soumettre la ratification de ce traité au vote de ses citoyens, les Irlandais s’y étaient opposés à 53,4 % le 12 juin 2008. L’Irlande avait depuis obtenu plusieurs garanties lors du Conseil européen du 12 décembre 2008. Le but de cette manoeuvre étant de préparer un autre référendum afin d'inverser la tendance, pour la plus grande gloire de l'empire Bruxellois. Le 2 octobre 2009, le second référendum sera organisé et malheureusement, le "oui" l'emporta ! Et pas d'autres référendums depuis, forcément les technocrate de Bruxelles ayant estimé que les irlandais avaient "bien voté" cette fois-ci !
 
       Un an après ce "référendum jocker", voici que l'Irlande fait parler d'elle au sujet de sa crise bancaire. Les marchés financiers ont obtenu ce qu’ils voulaient : l’Irlande a officiellement demandé, l’aide de la zone euro pour faire face à son abyssal déficit public (- 32 % du PIB) et à son insurmontable crise bancaire.
 
Loin des heures glorieuses du tigre celtique, voici maintenant le règne de la dépendance à l'empire de Bruxelles !
 
       De ce fait, nous maintenons notre démarche d'il y a un an à l'égard de l'Irlande. 
En France ou en Irlande, notre jour viendra ! Tiocfaidh àr là !
Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
20 décembre 2011 2 20 /12 /décembre /2011 18:11

Moscou, 19 mai

 

   186721645.jpg     Un message électronique anonyme annonçant le minage d'une station du métro pétersbourgeois a été envoyé mercredi matin sans préciser de quelle station il était question, a annoncé à RIA Novosti une représentante du métropolitain.

"Mercredi matin un message électronique est parvenu annonçant le minage d'une station du métro. Les policiers et les maîtres-chiens ratissent toutes les stations du métropolitain pétersbourgeois", a-t-elle indiqué.

L'interlocutrice de l'agence a en outre souligné que toutes les stations étaient restées ouvertes et que le métro fonctionnait en régime normal.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
19 décembre 2011 1 19 /12 /décembre /2011 18:34

thumb.small.bernard_lugan.jpg        Par Bernard Lugan.

Première remarque : personne ne regrettera le « guide satrape » libyen, ni les attentats qu’il commandita pas plus les provocations devant lesquelles cédèrent avec faiblesse tant de responsables politiques mondiaux. Pour autant, la chasse à l’homme, « mort ou vif », lancée contre lui et ses fils, prime à l’appui, par certains de ceux qui, hier encore, rampaient à ses pieds est insupportable autant que nauséabonde. Elle en dit long sur l’ « ancrage » éthique des futurs responsables libyens…

Cette mise au point étant faite, venons-en aux considérations politiques. Le CNT (Conseil national de Transition) qui a fini par l’emporter grâce à l’Otan étant un volapuk idéologique, l’avenir de la Libye paraît bien sombre.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
19 décembre 2011 1 19 /12 /décembre /2011 18:31

  thumb.small.Musulmanes_mujeres4.jpg      Le bikini n’est pas conforma à la charia pour les FM.

Les Frères Musulmans, dont Alain Juppé (1)en se rendant Place Tahir à la rencontre de l’une de leur délégation, s’était dit surpris par « leur vision d’un islam libéral et respectueux des principes démocratiques », viennent de demander aux autorités chargées du Tourisme de veiller à l’avenir à ce que les touristes ne soient plus autorisés à consommer de l’alcool dans les rues égyptiennes ni évoluer sur les plages dans des tenues légères. Autrement dit que les maillots de bain portés à l’européenne soient bannis des plages en raison de leur incompatibilité avec les normes et les valeurs de la société égyptienne. Si demain ces recommandations étaient appliquées en Egypte, elles ouvriraient la porte à l’avènement d’une société calquée sur le modèle iranien prédit Hani Henry un professeur en psychologie de l’Université américaine au Caire. Une police des mœurs contrôlant dans les rues du Caire le comportement des citoyens en fonction de leur adéquation avec les règles de la charia ne relève plus pour de nombreux égyptiens d’un scénario fantasmé, mais d’une réalité parfaitement envisageable. L’auteur de ces recommandations Muhammad Saad Al-Katatny, le secrétaire général du parti de la Justice et de la Liberté qui représente la confrérie des FM aux futures élections, et qui vient d’avoir un débat avec les représentants de l’industrie du Tourisme sur ces questions, ne semble pas s’émouvoir non plus des conséquences désastreuses que pourrait avoir cette mise au pas du tourisme sur l’économie égyptienne. Des répercutions que le président de l’association des compagnies de tourisme, Hussam A-Shaer n’hésite pas chiffrer à une perte possible de 13 milliards de dollars par an si les touristes venaient à bouder son pays.

Eradiquer toute trace de la civilisation pharaonique.

Encore plus fanatiques que les FM, les salafistes, qui eux envisageraient carrément de faire table du passé, en remettant les pendules à l’heure, celle bien sûr des premiers temps du Prophète. Abd Al-Munim A-Shahhat, un porte parole du groupe salafiste Dawa, a déclaré que le patrimoine archéologique remontant aux temps des pharaons, autrement dit les pyramides, les sphinx et tous les monuments ne faisant pas référence à la culture islamique devraient être cachés au public. « La culture pharaonique est une culture pourrie » a déclaré récemment cet humaniste dans les colonnes du journal arabe londonien, le A-Sharq Al-Awsat, précisant que les visages des statues anciennes devaient être recouverts avec de la cire. Al-Katatny désireux de se démarquer de ces outrances qui trouvent des échos favorables dans les secteurs les plus fanatisés de la société égyptienne, s’est dit en revanche soucieux de respecter un patrimoine qui fait aussi parti de l’humanité. a-t-il récemment confié au quotidien Al-Ahram. L’enjeu des prochaines élections en Egypte tourne de plus en plus autour de la place que l’islam occupera dans la société égyptienne de demain. La bride lâchée sur le cou depuis la chute du Président Moubarak, les islamistes de tous poils ont dors et déjà commencé à en dessiner les contours, certainement pas ceux-là auxquels pensaient les révoltés sacrifiés de la Place Tahir.

Source : AINA ( Assyrian International News Agency).

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
19 décembre 2011 1 19 /12 /décembre /2011 18:24

  thumb.small.36558066532.jpg     Communiqué d'Alain Escada, secrétaire général de l'Institut Civitas

La marche organisée ce 11 décembre par l’Institut Civitas entre la place de l’Alma et le Rond-Point des Champs-Élysées a rencontré un vif succès. Près de sept mille catholiques, venus des chapelles traditionalistes comme des églises avoisinantes, soutenus par la présence de prêtres d’horizons divers, ont d’abord prié en réparation des violentes offenses faites au Christ et aux Chrétiens dans la pièce qui se jouait cet après-midi à Paris. Rejoints même par des non catholiques, ils ont eu à cœur de faire passer un message à leurs élus et compatriotes en affirmant leur volonté de ne plus voir l’image de Dieu traitée de la manière la plus ordurière qui soit. Le bon sens fera comprendre qu’il ne s’agit pas là de porter atteinte à quelque art ou liberté, termes abusivement sollicités pour l’occasion, mais tout simplement de garantir la forme la plus élémentaire du respect. Lors de ce rassemblement, c’est la ferveur et la sérénité qui régnaient. La seule « violence » que les journalistes auront pu constater, c’est cette visibilité le long des quais de Paris d’une foule jeune, porteuse d’espérance, décidée à ne pas déserter le débat dans les mois qui viennent et que certains médias ont discréditée en l’injuriant du nom de « fondamentalistes ». Mais ceux qui défendent le Christ se rappellent de ses propos qui les ont assurés de la béatitude lorsqu’ils seront persécutés en son nom.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article