Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 décembre 2011 5 30 /12 /décembre /2011 19:53

  thumb.small.1575938_photo_1314086013900_1_0_640x280.jpg     La guerre en Libye a coûté 320 millions d’euros à la France selon le ministre de la défense...

Le ministre de la Défense a indiqué ce mardi que le coût de l’opération en Libye pour la France pouvait être estimé à environ 320 millions d’euros à la date du 30 septembre prochain.

Cette somme ne sera pas prélevée sur le budget de la Défense, mais «mutualisée dans le budget global» de l’Etat, a poursuivi le ministre qui s’exprimait lors d’un point presse près de Rennes, à l’occasion des journées d’été de la Défense organisées par les deux commissions parlementaires de la Défense.

Le ministre a estimé que le coût de l’opération en Libye devrait désormais baisser «spectaculairement», du fait de l’évolution de la situation militaire sur place.

«Qu’est ce qui coûte ? Des heures de vol, il y en a moins; des munitions, il y en a moins, et de toute façon les salaires (des militaires français) sont payés et le matériel entretenu», a-t-il dit.

«Quand vous baissez le régime» des opérations françaises sur le territoire libyen, «vous diminuez dans des proportions spectaculaires» les dépenses, a-t-il ajouté.

«Pas urgence» au désengagement militaire

«Il n’y a pas d’urgence» au désengagement en Libye tant que la situation n’est pas réglée militairement, a par ailleurs déclaré Gérard Longuet, ajoutant qu’il n’avait aucune information en début d’après-midi sur une éventuelle sortie du territoire libyen du colonel. «Il doit être vivant vraisemblablement, et je ne crois pas qu’il cherche à rester dans son pays», a-t-il dit.

«Comme il ne peut se déplacer en avion, il ne lui reste plus que la voiture», a-t-il ajouté.

http://pdflimousin.unblog.fr/

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
30 décembre 2011 5 30 /12 /décembre /2011 19:48

  thumb.small.ripert_bernard.jpg      Bernard Ripert ancien avocat qui fut membre du groupe d'extrême-gauche Action Directe qui apporta la « lutte » en France au temps des Brigades Rouges italiennes et de la RAF allemande a été condamnée vendredi 2 septembre par le tribunal de Lons-le-Saunier (Jura) pour outrage à personne dépositaire de l’autorité publique à une peine de deux mois de prison avec sursis et 3.000 € d’amende pour avoir dit publiquement :

« Vous connaissez la bonne nouvelle ? Non ? Il y a un flic qui est mort cette nuit, c’est une bonne nouvelle, une belle journée qui commence, ça en fait un de moins au bord des routes » au sujet d'un militaire de la gendarmerie tué la veille par un chauffard.

 

      Les propos de monsieur Rippert ont de plus été prononcés dans les locaux du tribunal du chef-lieu du département du Jura en octobre 2009.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
30 décembre 2011 5 30 /12 /décembre /2011 19:41

thumb.small.vero_11.jpg       Par Véronique Bouzou Enseignante. Dans sa lettre d’information du 2 septembre 2011, le syndicat des enseignants SE-Unsa réagit vivement contre la circulaire ministérielle relative à l’instruction morale à l’école, circulaire que le syndicat condamne au même titre que la polémique sur la théorie du genre dans les manuels de Sciences de première :

«Ah le bon temps, celui où tout allait bien ! Ce temps béni où les élèves en blouses grises ânonnaient des maximes écrites sur le tableau noir. Ce temps extraordinaire où les hommes politiques pouvaient impunément manier les ciseaux de la censure et supprimer tel ou tel passage d’ouvrages. Vous croyez ce temps révolu ? Pas pour une partie de la majorité qui souhaite faire la police de la pensée dans les manuels de SVT, pas pour le ministre qui ressort les cours de morale de la naphtaline».

 
       Ce syndicat ajoute sur son site qu’en matière d’instruction morale «cette manière d’aborder les choses relève plus du catéchisme que de l’action de l’enseignant qui consiste à former le citoyen», estimant que «la question essentielle est celle du vivre ensemble».
 
       Quant à la question des manuels de SVT en première, l’Unsa Education demande à Luc Chatel de faire cesser la polémique et s’indigne du fait que «80 parlementaires UMP viennent de demander la censure contre un manuel de Sciences de première (cliquez là) en reprenant la pseudo-argumentation sur la théorie du genre». Pour la fédération UNSA Education, il s'agit d'une «démarche dogmatique qui prétend imposer une conception aux antipodes de ce que reconnaît le droit français en termes de respect - et non de simple tolérance - de l’orientation sexuelle de chaque individu».
 
       Quel culot de la part de ce syndicat de qualifier ses détracteurs de censeurs et de les affubler du titre de police de la pensée.
 
        Qui fait la pluie et le beau temps à l'Education nationale depuis des décennies ? Ne sont-ce pas les tenants d'une idéologie gauchiste pour qui l'odeur de naphtaline n'a pas l'air de tant déranger lorsqu'il s'agit de préserver le mammouth à tout prix...
 
        Ce sont eux qui portent l'étendard d'un vivre ensemble défendu comme un dogme et qui n'hésitent pà ce titre à censurer certaines périodes de l'Histoire de France (Clovis, Louis XIV...) au profit de civilisations extra européennes. Aujourd'hui, ce sont les mêmes qui voudraient imposer aux lycéens la théorie du genre comme La Vérité absolue.
 
        Et ils osent encore s'ériger en défenseurs du respect et de la tolérance...

source : http://veronique-bouzou.blogspot.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
30 décembre 2011 5 30 /12 /décembre /2011 19:37

 dthumb.small.3740176 syst me de blanchiment d 39 argent de l      «Lorsque j'envoie de l'argent à ma mère, il sert à financer les mariages, les baptêmes ou encore les funérailles des cousins;

après ça, elle se retrouve sans rien pour s'acheter de quoi manger convenablement!», s'exclame Mohammed Sylla, qui vit à Paris et travaille dans l'action humanitaire. «En Guinée, on fait des fêtes à l'infini, et ma mère est tout le temps sollicitée pour y contribuer. Elle n'a ensuite plus un sou pour s'acheter du riz...»

De nombreux Guinéens de la diaspora partagent la frustration de Mohammed, son «ras-le-bol». Ils travaillent dur pour économiser, et lorsqu'ils regardent la façon dont leur argent est utilisé au pays, ils voient qu'au final celui-ci ne sert ni à nourrir leur famille ni au développement local.

 

       Sans parler des sommes perdues en route à cause des transferts coûteux entre la France et la Guinée: jusqu'à 30% des sommes envoyées peuvent être prélevés en commissions et intermédiaires, surtout si le destinataire vit éloigné des agences bancaires des grandes villes.

 

Envoyer des vivres par Internet

 

       Face à ce constat décourageant, Aboubacar Kourouma, 42 ans, a échafaudé un système ingénieux. Exilé politique arrivé de Conakry en 2008, ce Guinéen a monté Wontanara, une boutique en ligne pour que les migrants de la diaspora y choisissent les produits alimentaires qu'ils destinent à leur famille restée au pays.

 

         Le principe est simple: après s'être connecté au site puis s'être identifié, le donateur choisit le marché où ses parents iront récupérer les denrées alimentaires qu'il a sélectionnées pour eux. Il indique le numéro de téléphone portable de ses proches, afin que ces derniers soient crédités. Ensuite, il leur communique un mot de passe pour qu'ils puissent valider la transaction.

 

        En Guinée, les bénéficiaires sont instantanément informés du montant du don par SMS, ainsi que des coordonnées du commerçant local en charge de leur délivrer les produits alimentaires.  

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
29 décembre 2011 4 29 /12 /décembre /2011 20:23

Moscou, 20 mai

 

   186623256.jpg    La Russie et le Qatar ont de belles perspectives de coopération bien que le chiffre d'affaires de leur commerce réciproque ne soit pas impressionnant pour le moment, a constaté jeudi le premier ministre russe Vladimir Poutine.

      "Nos échanges sont encore modestes, mais nous sommes des partenaires de poids dans le domaine énergétique, nous sommes les principaux fournisseurs de gaz sur marché mondial", a-t-il indiqué lors d'un entretien avec le vice-premier ministre et ministre qatari de l'Energie et d'Industrie Abdallah Bin Hamad Al-Attiyah, en visite à Moscou.

       Accompagné de figures clés du secteur énergétique du Qatar, le ministre a déclaré que son pays souhaitait développer la coopération tous azimuts avec la Russie.

"Je suis tout à fait d'accord avec vous quant à la nécessité d'intensifier nos échanges commerciaux", a-t-il dit.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
29 décembre 2011 4 29 /12 /décembre /2011 20:16

  3041050093_2_2_UbPKdf6T.jpg     Les martyrs Adrien et Natalia se sont mariés dans leur jeunesse pendant un an avant leur Martyre, et ont vécus à Nicomédie pendant le temps de l'Empereur Maximien (305-311). L'Empereur a promis une récompense à quiconque pourrait informer sur les chrétiens pour les traduire en justice. Puis les dénonciations ont commencées, et 23 chrétiens ont été capturés dans une grotte près de Nicomédie.

       Ils ont été torturés, exhortés à adorer les idoles, et ensuite amenés devant le préteur, afin d'enregistrer leurs noms et leurs réponses. Adrien, le chef du prétoire, a regardé comme ces gens ont souffert avec un tel courage pour leur Foi. En voyant comment fermement et courageusement ils ont avoués le Christ, demanda : «Que les récompenses que vous attendez de votre Dieu, pour votre souffrance?" Les martyrs ont répondu: «Ces récompenses que nous ne sommes pas en mesure de décrire, ni votre esprit à comprendre." Saint-Adrien dit aux scribes, «Ecrire mon nom aussi, car je suis chrétien et je meurs volontiers pour le Christ Dieu."

        Les scribes ont signalé ceci à l'Empereur, qui a convoqué Saint-Adrien et lui demanda: «. Vraiment, avez-vous devenu fou, que tu veux mourir Viens, rayez votre nom des listes et d'offrir des sacrifices aux dieux, leur demandant leur pardon"

      Saint-Adrien répondit: «Je n'ai pas perdu mon esprit, mais plutôt que j'ai trouvé." Maximien ordonna alors Adrian être jeté en prison. Son épouse, Natalia St, sachant que son mari était de souffrir pour le Christ, se réjouissait, car elle a été secrètement un chrétien.

       Elle se hâta de la prison et a encouragé son mari en disant:.. «Vous êtes béni, mon Seigneur, parce que vous avez cru en Christ, vous avez obtenu un grand trésor ne regrette rien terrestre, ni beauté, ni jeunesse (Adrian était de 28 ans d'âge), ni les richesses. Tout ce monde n'est que poussière et cendre. Seule la foi et les bonnes actions sont agréables à Dieu. "

 

       Sur le gage d'autres martyrs, ils ont libéré de la prison de Saint-Adrien à raconter à sa femme le jour de son exécution. Au début, St Natalia pensé qu'il avait renoncé à Jésus-Christ et avaient donc été mis en liberté, et elle ne voulait pas le laisser dans la maison. Le saint persuadé sa femme qu'il n'avait pas fui le martyre, mais plutôt venu de lui donner les nouvelles du jour de son exécution.

        Ils ont torturé cruellement de Saint-Adrien. L'empereur a informé le Saint d'avoir pitié de lui et d'appeler les dieux, mais le martyr répondit: «Que votre dieux disent quelles bénédictions qu'ils me promettent, et puis je vais les adorer, mais si elles ne peuvent pas faire cela, alors pourquoi devrais-je les adorer? " St Natalia n'a pas cessé d'encourager son mari. Elle lui a également demandé de prier Dieu pour elle, qu'ils ne seraient pas sa force dans le mariage avec un païen après sa mort.

       Le bourreau ordonna que les mains et les jambes des saints à être brisé sur l'enclume. St Natalia, craignant que son mari aurait hésité en voyant les souffrances des martyrs d'autres, a demandé au bourreau de commencer avec lui, et lui permettre de mettre ses mains et ses jambes sur l'enclume même.

        Ils voulaient brûler les corps des saints, mais une tempête se leva et le feu s'éteignit. Beaucoup des bourreaux, nous avons même été frappés par la foudre. St Natalia prit la main de son mari et l'a gardé à la maison. Bientôt un commandant de l'armée a demandé l'approbation de l'empereur de se marier St Natalia, qui était à la fois jeune et riche. Mais elle se cacha à Byzance. Saint-Adrien lui apparut en songe et lui dit qu'elle serait bientôt au repos dans le Seigneur. Le martyr, épuisé par ses souffrances l'ancien, en fait, s'endormit dans le Seigneur.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
29 décembre 2011 4 29 /12 /décembre /2011 20:14

    3041048445_2_3_I4CHo7CI.jpg    Saints Barses et Euloge, les évêques d'Edesse, et Protogène le Confesseur, évêque de Carrhes, ont soufferts de la part des ariens dans la seconde moitié du quatrième siècle. L'Empereur Valentius (364-378), désireux de propager l'hérésie arienne, a farouchement persécuté les orthodoxes.

 

        Dans la ville d'Edesse il a enlevé St Barses, un champion de l'Orthodoxie, du trône de l'Evêque. Il l'a envoyé pour le confinement, sur l'île d'Arad. La population orthodoxe, on a reçu le saint exilé avec grand honneur. Ils lui ont banni plus loin, à la ville égyptienne d'Oxyrhynchos, mais il ya aussi l'accueil chaleureux a été répétée. Puis Barses St fut banni à la frontière même du royaume impérial, à la ville lointaine de Thenon où, épuisé par ses exils, il est mort.

 

       A Edesse l'mpereur Arien Valentius a placé un pseudo-évêque à la cathèdre épiscopale. Lupus, à la fois par son nom et par acte s'est montré comme un loup, éparpillant les brebis du troupeau du Christ. La population Orthodoxe d'Édesse, le clergé et les laïcs, ont cessé d'assister à leur église, qui avait été saisi par les ariens. Ils se sont rassemblés devant la ville et a célébré le service divin dans une aire ouverte.

         Après avoir appris cela, l'empereur ordonna l'éparque Modestus de tuer tous les orthodoxes qui se sont rencontrés pour les services divins en dehors de la ville. L'éparque pitié de la ville, et il a informé les orthodoxes qu'ils ne devraient pas assister aux offices divins. Les orthodoxes, fervente avec le désir de recevoir la couronne du martyre pour le Christ, est allé un à l'endroit où ils ont habituellement rassemblés pour la prière.

 

        L'Éparque Modeste, obéissant à ses ordres, y est allé avec ses soldats armés. En chemin, il vit une femme qui se hâta de services avec son petit enfant, afin de ne pas le priver de la couronne du martyre. Secoué, Modeste retourné avec ses soldats. Comparaissant devant le Valentius empereur, il le pressa d'annuler le décret de tuer tous les orthodoxes et à ne l'appliquer que pour le clergé.

       Elles ont conduit des personnes de rang spirituel de l'empereur, et en tête l'ancien presbytère Euloge. L'empereur les a exhortés à entrer en communion avec le pseudo-Evêque lupus, mais aucun d'entre eux ont accepté. Après ce qu'ils ont envoyé quatre-vingts hommes de rang clérical dans les chaînes à la prison de la Thrace. Les orthodoxes les ai rencontrés le long du chemin, les révérer comme des confesseurs, et leur fournissait tous les besoins. Apprentissage de cela, l'empereur ordonna des martyrs d'être pris deux à deux, et de les disperser dans les régions éloignées.

       Les saints prêtres Euloge et Protogène ont été envoyés à la ville d'Antinoé Thébaïde en Egypte. Il par leur prédication, ils convertirent de nombreux adorateurs d'idoles au Christ et les baptisés. Lorsque l'empereur Valentius péri et a été remplacé sur le trône par l'empereur Théodose sainte (379-395). Les confesseurs orthodoxe restant en vie après la persécution étaient de retour d'exil. Les saints prêtres et Euloge Protogène retourné à Edesse. En lieu et place de l'Barses St morts et bannis, prêtre Euloge a été élevée à l'évêque d'Edesse, et le prêtre sainte Protogène était nommé évêque de la ville mésopotamienne de Carrhes. Les deux saints ont guidé leur troupeaux jusqu'à leur mort, qui survint à la fin du quatrième siècle.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
29 décembre 2011 4 29 /12 /décembre /2011 20:10

 3041047123_2_2_NKH36tHz.jpg       Saint Tite, apôtre des 70 était un natif de l'île de Crète, le fils d'une païenne illustre. Dans sa jeunesse, il étudia la philosophie hellénistique et les anciens poètes. Préoccupé par les sciences, Titus a mené une vie vertueuse, ne pas se consacrer à des vices et des passions caractéristique de la majorité des païens. Il a préservé sa virginité, comme le hiéromartyr Ignace le Théophore (Décembre 20) témoigne de lui.

 

       Pour un tel mode de vie que le Seigneur ne le laissa pas sans Son Aide. À l'âge de vingt ans St Tite a entendu une voix dans un rêve, suggérant qu'il abandonne la sagesse hellénistique, qui ne pouvaient pas fournir le salut de son âme, mais plutôt de chercher ce qui pourrait le sauver. Après ce rêve, St Tite attendit encore une autre année, car il n'était pas en fait une commande, mais il ne le guider afin de se familiariser avec les enseignements des prophètes de Dieu. La première fois qu'il est arrivé à lire le livre était du prophète Isaïe. Après l'avoir ouvert au chapitre 47e, il a été frappé par les mots, parlant comme elle était sur son état spirituel.

        Quand les nouvelles ont atteint la Crète de l'apparence d'un grand prophète, en Palestine, et sur les grands miracles, il a travaillé, le gouverneur de l'île de Crète (un oncle de Titus) l'a envoyé là-bas. Ce Prophète était le Seigneur Jésus-Christ Lui-même, incarné de la Très Sainte Vierge Marie, qui est venu dans le monde entier pour la rédemption de la race de l'humanité de l'oppression du péché ancestral.

        A Jérusalem, St Tite a vu le Seigneur. Il a entendu sa prédication et crurent en lui. Il a été témoin de la mort sufferingand du Sauveur sur la Croix, sa glorieuse résurrection et l'Ascension au Ciel. Le jour de la Pentecôte, les futurs apostlle entendu comment les Douze Apôtres, après la descentof le Saint-Esprit, ont parlé dans différentes langues, parmi lesquelles la langue crétoise (Actes 2: 11).

 

        St Tite a accepté le Baptême de l'apôtre Paul et devint son plus proche disciple. Il a accompagné saint Paul sur ses voyages missionnaires, l'accomplissement des tâches qui lui sont confiées. Il a été impliqué dans l'établissement de nouvelles églises, et a été avec Paul à Jérusalem.

        St Tite a été compté parmi les apôtres soixante-dix et a été fait évêque de Crète par l'apôtre Paul. Vers l'an 65, peu de temps avant son deuxième emprisonnement, l'apôtre Paul a envoyé une épître pastorale à son fils dans la foi (Tite 1: 4).

        Quand l'apôtre Paul a été prise comme un criminel à Rome pour subir son procès devant César, Titus St laissé son troupeau dans un temps et Cretefor allé à Rome pour être au service de son Père spirituel. Après la mort de Saint-Paul par le martyre, Titus retourné à Gortyne, la principale ville de Crète.

       St Tite pacifique guidé son troupeau et peiné à éclairer les païens à la lumière de la foi en Christ. On lui a accordé le don de la miraculeuse par le Seigneur. Pendant l'une des fêtes païennes en l'honneur de la déesse Diane, Titus a prêché devant une foule de païens.

       Quand il a vu qu'ils ne l'écoutait pas, il pria le Seigneur, afin que le Seigneur Lui-même serait montrer au peuple confondu la fausseté des idoles. Par la prière de St Tite, l'idole de Diana est tombé et brisé devant les yeux de tous. Une autre fois, St Tite a prié pour que le Seigneur ne permettrait pas la réalisation d'un temple de Zeus, et il s'est effondré.

       Par de tels miracles St Tite a apporté beaucoup à la foi en Christ. Après avoir porté la lumière de la foi pour les régions environnantes, Saint-Tite est décédé paisiblement à l'âge de 97 ans. Au moment de sa mort, son visage resplendit comme le soleil.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
28 décembre 2011 3 28 /12 /décembre /2011 17:48

L'histoire.


   danil.jpg       Le cimetière ouvert en 1771 pendant une épidémie de peste. L'église a été construite sur ​​le site des outils de délabrement de bois pour la dette, selon la volonté de son mari, le titulaire conseiller L. Dolgov, dans la gratitude pour la délivrance de la peste de la famille, son fils E. Nazarov, sur le terrain dans le cimetière de la ville de Moscou. En 1903-1904 par l'architecte. L'église de la Résurrection a été mise à jour, soit plus du double du réfectoire ouest prolongé (Reconstruit la façade ouest et le couronnement de la coupole - kolokolenki). Les anciennes chapelles ont de nouveaux autels. Le temple n'a pas été fermé, mais dans le début des années 1930 a été capturé par des rénovateurs. En 1922, l'église des Saints a été saisie. Sept livres d'ornements en or et d'argent et des ustensiles de l'église. Le 28 juin 1923 a été enterré dans le cimetière du Saint-recteur. Nicolas à Saint-Klennikah. Le juste Alexis Mechev. En 1926, l'artiste a été enterré à Vasnetsov. Après la fermeture en 1934, le cimetière (A sa place a été construit un parc pour enfants), leurs restes ont été transférés au cimetière Vvedenskoe. Retourné au Patriarcat de Moscou en 1944, l'église reçut quelques icônes du Monastère Simonov.

Trônes.


         Descente du Saint-Esprit, les chapelles - Anna, mère de la Bienheureuse Vierge Marie, le Prince Daniel de Moscou, et Alexandre Nevsky, Ephraïm, Kapitonov, Eugène, et Elpidiya Agafodora.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
28 décembre 2011 3 28 /12 /décembre /2011 17:44

Moscou, 20 mai

 

  186733795.jpg      La Russie et l'Union européenne doivent accélérer le processus d'introduction du régime sans visas, a estimé jeudi Vladimir Tchijov, délégué permanent russe auprès de l'UE.

       "Nous estimons que la progression vers cet objectif (abrogation des visas) doit être accélérée", a indiqué le diplomate dans le cadre d'un duplex Moscou-Bruxelles, organisé par RIA Novosti.

       Et de rappeler que l'objectif de passer au régime sans visas avait été confirmé il y a six ans lors du sommet Russie-UE de Saint-Pétersbourg. C'était à l'époque un objectif à long terme, selon l'Union européenne.

       "Sept années se sont écoulées, il est temps de passer aujourd'hui de cet objectif à long terme à quelque chose de plus concret. (…) Quant à la Russie, comme le président russe l'a déjà indiqué, nous sommes prêts à passer dès demain au régime sans visas avec l'Union européenne", a ajouté M.Tchijov.

         Mercredi 19 mai, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a déclaré que, lors du prochain sommet Russie-UE qui se tiendra du 31mai au 1er juin à Rostov-sur-le-Don (sud de la Russie), la Russie souhaiterait avancer davantage sur la question de l'abrogation des visas et la création d'un espace commun favorisant la libre circulation sur le continent.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article