Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 janvier 2012 1 02 /01 /janvier /2012 19:11

 thumb.small.283438995 small12      « Les enfants de 11-12 ans nous posent problème lorsqu'ils sont en groupe. Avant, c'était les 14-18 ans. »

L'été a été chaud, dans les piscines. C'est en tout cas le constat du directeur général des services de l'agglomération, Christian Fina. « Des clients n'ont pas été coopératifs, dit-il. Ça a été plus prégnant cet été que les autres années : refus de payer l'entrée, bagarres et agressions verbales ont été monnaie courante, « particulièrement dans trois piscines ». Mais les bornes ont été dépassées à Neptune, où mi-juillet, un maître-nageur a été jeté à terre par un groupe d'ados contrariés de ne pas pouvoir utiliser le toboggan. Conséquences : deux jours d'ITT pour la victime et la fermeture de la piscine de la Mosson. L'employé a porté plainte et l'un des agresseurs, un mineur de 16 ans, est interdit d'accès aux piscines pendant un an.
L'agglomération, gestionnaire de ces espaces de loisirs, a quant à elle décidé de faire passer le nombre de vigiles de deux à cinq, « pour rassurer et faire revenir les familles ». Dans les jours qui viennent, de nouvelles précautions seront prises avec l'installation de caméras de vidéosurveillance et de grillages plus hauts. « La nuit, les gamins sautent par-dessus et se baignent dans le bassin découvert », témoigne un employé qui constate que l'agressivité augmente chez les plus jeunes : « Les enfants de 11-12 ans nous posent problème lorsqu'ils sont en groupe. Avant, c'était les 14-18 ans. »C.R.

source : 20minutes.fr

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
1 janvier 2012 7 01 /01 /janvier /2012 18:22

Moscou, 21 mai

 

  186736396.jpg     Des détecteurs d'explosif seront installés dans les métros des grandes villes de Russie, a annoncé vendredi le ministre des Situations d'urgence Sergueï Choïgou dans une interview à des agences d'information.

        "Conjointement avec le FSB (services spéciaux, ndlr) et le ministère de l'Intérieur, nos experts sont en train de perfectionner les détecteurs existants qui ne réagissent pas encore à toutes les substances (explosives)", a expliqué le ministre.

         En outre, le ministère élabore un système de sécurité visant à réaliser des contrôles automatiques dans les gares ferroviaires, les aéroports et les autocars afin de suivre les déplacements d'un individu donné.

        "Ce système couvrira l'ensemble du pays, nous devons sacrifier une partie de nos libertés au nom de la sécurité", a expliqué le ministre.            

         Après le double attentat suicide dans le métro de Moscou qui a fait 40 morts et une centaine de blessés le 29 mars dernier, le président Medvedev a signé un décret donnant le feu vert à la mise en place d'un "système d'ensemble de garantie de sécurité des transports" qui doit être prêt d'ici le 1er janvier 2014.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
1 janvier 2012 7 01 /01 /janvier /2012 18:14

    3042125421_2_3_1yGtRBDi.jpg   Saint Pimène le Grand naquit vers l'an 340 en Egypte. Il est allé dans l'un des monastères égyptiens avec ses deux frères, et Anoub Paisius, et tous trois ont reçu la tonsure monastique. Les frères étaient de tels ascètes strictes que lorsque leur mère est venue au Monastère pour voir ses enfants, ils ne sont pas sortis de leurs cellules. La mère se tenait là depuis longtemps et elle pleura. Puis St Pimène lui dit à travers la porte fermée de la cellule, "Voulez-vous nous voir maintenant, ou dans la vie future?" St Pimène promis que si elle endurer la douleur de ne pas voir ses enfants dans cette vie, alors, sûrement, elle les verrait dans l'autre. La mère a été humilié et est retourné à la maison.

 

      La renommée des actes de St Pimène et les vertus réparties sur tout le territoire. Une fois, le Gouverneur du district voulait le voir. St Pimène, en fuyant la gloire, se dit, «Si dignitaires commencent à venir vers moi et me montrer le respect, puis beaucoup d'autres personnes seront également commencer à venir à moi et à déranger mon calme, et je serai privé de la grâce de l'humilité, que je avoir acquis uniquement avec l'aide de Dieu. " Alors qu'il refusait de voir le gouverneur, lui demandant de ne pas venir.

        Pour beaucoup de moines, St Pimène a été un guide spirituel et formateur. Ils écrivit ses réponses à servir à l'édification des autres en plus d'eux-mêmes. Un certain Moine demanda :
«Si je vois mon frère pécher, je devrais cacher sa faute ?" L'aîné répondit : "Si on reproche les péchés des frères, alors Dieu reproche nos péchés. Si vous voyez un pécher frère, ne pas en croire vos yeux. Sachez que votre propre péché est comme une poutre de bois, mais le péché de ton frère est comme une écharde (Mt 7:3-5), et ensuite vous n'entrerez pas dans la détresse ou la tentation. "

 

       Un autre moine dit le saint, «j'ai péché gravement et je veux passer trois ans à la repentance. Est-ce assez de temps ?" L'aîné répondit: «C'est un long moment." Le moine a continué à demander combien de temps le saint lui a souhaité de se repentir. Peut-être seulement un an? St Pimène dit: «C'est un long moment." Les autres frères demanda: «Faut-il se repentir pendant quarante jours?" L'aîné répondit: «Je pense que si un homme se repent des profondeurs de son cœur et a la ferme intention de ne pas retourner au péché, alors Dieu acceptera trois jours de repentir."

 
        Quand on lui demande comment se débarrasser des mauvaises pensées persistantes, le saint répondit: «C'est comme un homme qui a le feu sur son côté gauche, et un vase plein d'eau sur son côté droit. S'il commence à brûler par le feu, il prend l'eau de la cuve et éteint le feu. Le feu représente les mauvaises pensées placé dans le cœur de l'homme par l'ennemi de notre salut, qui peut embraser désirs coupables dans l'homme comme une étincelle dans une hutte. L'eau est la force de la prière qui pousse un homme vers Dieu. "

 

        St Pimène est strict dans son jeûne et parfois ne pas prendre de la nourriture pour une semaine ou plus. Il a conseillé aux autres de manger tous les jours, mais sans manger à leur faim. Abba Pimène entendu parler d'un certain moine qui sont allés pour une semaine sans manger, mais avait perdu son sang-froid. Le saint a déploré que le moine a été capable de jeûner pendant une semaine entière, mais a été incapable de s'abstenir de la colère, même pour une seule journée.

       A la question de savoir s'il est préférable de parler ou se taire, l'aîné dit: «Quiconque parle à cause de Dieu, fait bien, et celui qui est muet sur compte de Dieu, que l'on fait aussi bien."

 

        Il a également dit: «Si l'homme semble être silencieux, mais son cœur condamne les autres, puis il est toujours de parler. Il peut y avoir un homme qui parle toute la journée, mais il est réellement silencieux, parce qu'il ne dit rien non rentables."

         Le saint dit: «Il est utile d'observer trois choses:. La crainte de Dieu, de prier souvent, et de faire le bien pour son prochain"

 

        «La méchanceté n'a jamais éradique méchanceté. Si quelqu'un fait du mal à vous, faites du bien à eux, et ta bonté va conquérir leur méchanceté."

        Une fois, après St Pimène et ses disciples sont arrivés au monastère de Scété, il a appris que la vie n'y était Elder contrarié son arrivée et a également été jaloux de lui, parce que les moines étaient en laissant l'aîné de voir Abba Pimène.

 

         Afin de consoler l'ermite, le saint est allé vers lui avec ses frères, prenant la nourriture avec eux comme un cadeau. L'aîné a refusé de les recevoir, cependant. Puis St Pimène dit, "Nous ne s'éloignera pas de là jusqu'à ce que nous sommes autorisés à voir le saint Elder". Il est resté debout à la porte de la cellule dans la chaleur. En voyant l'humilité de St Pimène et la patience, l'aîné reçut aimablement et lui dit: «Non seulement est-ce que j'ai entendu parler de vous vrai, mais je vois que vos œuvres sont cent fois plus grande."

         Il possédait une grande humilité telle que souvent, il soupira et dit, "je serai jeté à l'endroit où Satan a été abattu !"

        Une fois, un moine venu d'un autre pays voir le saint pour recevoir ses conseils. Il a commencé à parler de questions sublimes difficiles à saisir. Le saint se détourna de lui et se tut. Ils ont expliqué au moine perplexe que le saint n'aimait pas à parler de questions nobles. Puis le moine a commencé à lui poser des questions sur la lutte avec les passions de l'âme. Le saint se tourna vers lui avec un visage joyeux: "Maintenant, tu as bien parlé, et je vous répondrai." Pendant longtemps il a fourni des instructions sur comment il faut lutter avec les passions et les vaincre.

        St Pimène est mort à 110 ans, sur les 450 années. Peu de temps après sa mort, il a été reconnu comme une St agréable à Dieu. Il a été appelé "le Grand" comme un signe de sa grande humilité, la droiture, de luttes ascétique et d'abnégation au service de Dieu.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
1 janvier 2012 7 01 /01 /janvier /2012 18:11

  3041051911_2_3_bfzijFrv.jpg      Les martyrs Adrien et Natalia se sont mariés dans leur jeunesse pendant un an avant leur Martyre, et ont vécus à Nicomédie pendant le temps de l'Empereur Maximien (305-311). L'Empereur a promis une récompense à quiconque pourrait informer sur les chrétiens pour les traduire en justice. Puis les dénonciations ont commencées, et 23 chrétiens ont été capturés dans une grotte près de Nicomédie.

 

       Ils ont été torturé, exhortés à adorer les idoles, et ensuite amenés devant le préteur, afin d'enregistrer leurs noms et leurs réponses. Adrien, le chef du prétoire, a regardé comme ces gens ont soufferts avec un tel courage pour leur Foi. En voyant comment fermement et courageusement ils ont avoués le Christ, demanda : «Que les récompenses que vous attendez de votre Dieu, pour votre souffrance?" Les martyrs ont répondu: «Ces récompenses que nous ne sommes pas en mesure de décrire, ni votre esprit à comprendre." Saint-Adrien dit aux scribes, «Ecrire mon nom aussi, car je suis chrétien et je meurs volontiers pour le Christ Dieu."

        Les scribes ont signalés ceci à l'Empereur, qui a convoqué Saint-Adrien et lui demanda: «. Vraiment, avez-vous devenu fou, que tu veux mourir Viens, rayez votre nom des listes et d'offrir des sacrifices aux dieux, leur demandant leur pardon"

        Saint-Adrien répondit: «Je n'ai pas perdu mon esprit, mais plutôt que j'ai trouvé." Maximien ordonna alors Adrian être jeté en prison. Son épouse, Natalia St, sachant que son mari était de souffrir pour le Christ, se réjouissait, car elle a été secrètement un chrétien.

       Elle se hâta de la prison et a encouragé son mari en disant:.. «Vous êtes béni, mon Seigneur, parce que vous avez cru en Christ, vous avez obtenu un grand trésor ne regrette rien terrestre, ni beauté, ni jeunesse (Adrian était de 28 ans d'âge), ni les richesses. Tout ce monde n'est que poussière et cendre. Seule la foi et les bonnes actions sont agréables à Dieu. "

 

       Sur le gage d'autres martyrs, ils ont libéré de la prison de Saint-Adrien à raconter à sa femme le jour de son exécution. Au début, St Natalia pensé qu'il avait renoncé à Jésus-Christ et avaient donc été mis en liberté, et elle ne voulait pas le laisser dans la maison. Le saint persuadé sa femme qu'il n'avait pas fui le martyre, mais plutôt venu de lui donner les nouvelles du jour de son exécution.

 

       Ils ont torturé cruellement de Saint-Adrien. L'empereur a informé le Saint d'avoir pitié de lui et d'appeler les dieux, mais le martyr répondit: «Que votre dieux disent quelles bénédictions qu'ils me promettent, et puis je vais les adorer, mais si elles ne peuvent pas faire cela, alors pourquoi devrais-je les adorer? " St Natalia n'a pas cessé d'encourager son mari. Elle lui a également demandé de prier Dieu pour elle, qu'ils ne seraient pas sa force dans le mariage avec un païen après sa mort.

      Le bourreau ordonna que les mains et les jambes des saints à être brisé sur l'enclume. St Natalia, craignant que son mari aurait hésité en voyant les souffrances des martyrs d'autres, a demandé au bourreau de commencer avec lui, et lui permettre de mettre ses mains et ses jambes sur l'enclume même.

        Ils voulaient brûler les corps des saints, mais une tempête se leva et le feu s'éteignit. Beaucoup des bourreaux, ont même été frappés par la foudre. St Natalia prit la main de son mari et l'a gardé à la maison. Bientôt un commandant de l'armée a demandé l'approbation de l'empereur de se marier St Natalia, qui était à la fois jeune et riche. Mais elle se cacha à Byzance. Saint-Adrien lui apparut en songe et lui dit qu'elle serait bientôt au repos dans le Seigneur. Le martyr, épuisé par ses souffrances l'ancien, en fait, s'endormit dans le Seigneur.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
30 décembre 2011 5 30 /12 /décembre /2011 20:43

Kiev, 20 mai

 

  186486846.jpg      L'ex-première ministre ukrainienne Ioulia Timochenko a rejeté jeudi, dans une déclaration, les accusations de la Chambre des comptes affirmant que son gouvernement avait puisé dans le Fonds de réserve en violation de la loi.

       "Je tiens à démentir les allégations du président de la Chambre des comptes Valentin Simonenko. Malheureusement, il n'est qu'une marionnette entre les mains du président Viktor Ianoukovitch. Chaque kopeck du Fonds de réserve a été dépensé par le cabinet des ministres pour les besoins de l'Etat (…) et je suis prête à rendre compte devant la loi de chaque kopeck dépensé ",  lit-on dans la déclaration de Mme Timochenko, publiée sur son site personnel.

Et d'ajouter que malgré la crise financière mondiale, son gouvernement avait réussi à maintenir la stabilité dans le pays.

         "Ma seule "faute" est qu'en temps de crise, j'ai payé à temps retraites et salaires, en faisant tout ce qui était en mon pouvoir pour que le pays reste stable", a déclaré Mme Timochenko.

"Ianoukovitch s'est assigné pour tâche de me discréditer, voire me jeter en prison", a-t-elle conclu.

        Le président de la Chambre ukrainienne des comptes Valentin Simonenko a accusé jeudi le précédent gouvernement du pays avec Ioulia Timochenko à sa tête d'avoir utilisé un milliard de hryvnias (125 millions de dollars) de fonds budgétaires en violation de la législation en vigueur.

        Antérieurement, une enquête judiciaire a été rouverte contre Ioulia Timochenko pour tentative de versement de pots-de-vin à des juges de la Cour suprême d'Ukraine. Cette enquête avait été abandonnée en janvier 2005 alors même que les enquêteurs n'avaient pas terminé leurs investigations.

        L'ex-première ministre qui est aujourd'hui leader de l'opposition ukrainienne qualifie ces poursuites de politiques et d'inspirées personnellement par le président Ianoukovitch.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
30 décembre 2011 5 30 /12 /décembre /2011 20:39
Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
30 décembre 2011 5 30 /12 /décembre /2011 20:10

Moscou, 20 mai

 

186623256-copie-1.jpg       La Russie souhaite intensifier sa coopération économique et commerciale avec la Namibie, les principales compagnies russes manifestant un grand intérêt pour ce pays, a déclaré jeudi le premier ministre russe Vladimir Poutine.

       "Nous devons encore faire beaucoup pour promouvoir nos rapports économiques, mais je pense que les perspectives sont bonnes, les principales compagnies russes étant intéressées à travailler sur votre marché. Nous voudrions que nos bonnes relations se traduisent par une intense coopération économique", a indique le chef du gouvernement russe lors d'un entretien avec le président namibien Hifikepunye Pohamba, en visite à Moscou.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
30 décembre 2011 5 30 /12 /décembre /2011 20:00

  thumb.small.h_20_1171808_121916075612.jpg       Un soldat français a été tué par un tir insurgé et trois autres ont été blessés lors d'une opération de fouilles mercredi matin en Afghanistan.

La victime est un lieutenant du 17e Régiment du génie parachutiste de Montauban. Il s'agit du 75e soldat français tué en Afghanistan depuis 2001.

 

       "Au cours d'une mission d'appui à l'armée nationale afghane, engagée dans une opération en Kapisa, un tir d'insurgé l'a mortellement touché", peut-on lire dans un communiqué de la présidence de la République.

 

Les opérations ont également fait plusieurs blessés dans les rangs français.

 

         "Il y a eu dans la matinée de nombreux accrochages entre les insurgés et les forces françaises" a déclaré Thierry Burkhard, porte-parole de l'état-major.

 

       "Au cours de l'un de ces accrochages un soldat français a été tué par des tirs insurgés et plusieurs ont été blessés dont trois grièvement", a-t-il ajouté.

 

        Une journaliste de TF1 qui suivait l'opération avec son équipe a été légèrement blessée, a aussi fait savoir l'état-major.

Reuters

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
30 décembre 2011 5 30 /12 /décembre /2011 19:58

  thumb.small.1111807207.jpg      La NDP a appelé à manifester contre "l'islamisation de la Lorraine et de l'Europe", le jour du dixième anniversaire des attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
30 décembre 2011 5 30 /12 /décembre /2011 19:54

La Seine-Saint-Denis n’a plus les moyens d’accueillir de nouveaux mineurs étrangers et seuls.

  thumb.small.Racaille parisienne 0010     On les appelle les mineurs isolés. Des étrangers, arrivés seuls en France, souvent par Roissy-Charles de Gaulle, donc en Seine-Saint-Denis. L’Aide sociale à l’enfance (ASE) de ce département annonce qu’elle n’a plus les moyens d’accueillir de nouveaux arrivants, et renvoie la balle dans le camp de l’Etat.

 

       En 2010 en Seine-Saint-Denis, 943 mineurs étrangers isolés(arrivés en France sans parents) ont été confiés à l’Aide sociale à l’enfance (ASE), qui relève du conseil général. Leur prise en charge coûte chaque année 35 millions d’euros, soit 20% du budget consacré à l’enfance dans ce département, l’un des plus pauvres de France.

Aujourd’hui, le département ne peut plus suivre.
Ses responsables ont donc décidé de ne plus accueillir de nouveaux arrivants, surtout pour placer chacun face à ses responsabilités. Désormais, tout mineur isolé arrivant en Seine-Saint-Denis est confié à la Protection judiciaire de la jeunesse, relevant de l’Etat. "Nous avons décidé de mettre les services de l’Etat à contribution (…) Et pour ne pas laisser le mépris et l’injustice sans réponse, nous en appelons à la justice administrative pour obtenir compensation", écrit le président PS du conseil général, Claude Bartolone, dans un courrier adressé au Garde des Sceaux.

Absence totale de financement de leur prise en charge par l’Etat

       En France, il y aurait quelque 6.000 mineurs isolés étrangers, qui fuient la guerre civile, les milices ou la pauvreté. Ils sont concentrés à Paris, Mayotte, dans le Nord-Pas-de-Calais et en Seine-Saint-Denis.
Avant d’être étrangers, ils sont surtout mineurs et ne peuvent pas faire l’objet d’une expulsion.
Mais sans prise en charge par les services sociaux, ils échouent dans la rue, versent dans la délinquance ou finissent dans les circuits de la prostitution.

"Si l’on rapporte ce chiffre aux quelque 250.000 enfants bénéficiant d’une prise en charge de l’Aide sociale à l’enfance, ou aux 3,7 millions d’étrangers résidant régulièrement en France, la présence de mineurs isolés étrangers sur le territoire apparaît comme un phénomène à l’ampleur limitée", analyse de son côté France Terre d’Asile. FTA déplore dans le même temps une absence totale de financement de leur prise en charge par l’Etat.

source :france-info

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article