Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 juillet 2012 2 31 /07 /juillet /2012 18:18

   thumb.small.candidat_que_les_instituts_de_sondages_1548566.jpg     Carl Lang est en campagne. Depuis qu'il s'est déclaré à la mi-septembre, le président du Parti de la France se déplace chaque semaine en province.

Tous ceux qui l'entouraient hier à Valenciennes ont comme lui appartenu au Front national. Ces ex-FN se sont regroupés au sein de l'Union de la Droite nationale, confédération dans laquelle on retrouve le Mouvement national républicain (MNR) de Bruno Mégret.

Carl Lang est candidat, mais ça ne se sait pas. Parce que, s'insurge-t-il, les instituts de sondages continuent de le snober ostensiblement : « Je n'ai même pas le privilège comme d'autres d'être à 0 %. » Radios et télés nationales l'ignorent tout autant : « On a le sentiment que le système a distribué les rôles. Comme un jeu de rôles que personne ne peut troubler. » Cette « censure médiatique » est l'obstacle principal qu'il rencontre dans sa chasse aux signatures. De cet inconvénient, il veut tirer un avantage : « Comme les maires ne sont pas au courant que je suis candidat à la présidentielle, je bénéficie d'une écoute intéressée. Ils ne font pas ce blocage lié à la diabolisation. » Ses premiers contacts sont « encourageants ».

« Patriotisme social »

       Le président du PdF se veut le « candidat de la droite nationale et européenne ». « Une des raisons des difficultés de la France, attaque-t-il, est qu'elle n'est jamais sortie du socialisme, de l'étatisme, du fiscalisme. Et la grande faute de Nicolas Sarkozy est de n'avaoir jamais réalisé la rupture - qu'il prétendait pourtant incarner - avec l'héritage du socialisme. » Le pays, prévient-il, va au « désastre économique et social » si l'on veut réduire le déficit budgétaire en augmentant taxes et impôts.

Carl Lang en appelle au « patriotisme social » dans chaque pays membre de l'Union européenne au profit de leur peuple respectif ; et à la préférence nationale et communautaire pour l'accès à l'emploi.

Cette préférence, il veut l'appliquer aussi dans le domaine commercial, « telle qu'elle existait dans le traité de Rome », pour réguler les échanges.

Dans vingt ans, se projette-t-il, la Chine sera devenue « la première puissance militaire du monde ». Carl Lang milite donc pour une « Europe des patries », ouverte « par intérêt économique au grand voisin russe ». On interroge l'ancien secrétaire du FN sur Marine Le Pen, l'argumentaire fuse : « Le discours anti-européen est électoralement efficace mais politiquement désastreux pour l'avenir de la France. Une sortie unilatérale de la zone euro serait immédiatement calamiteuse pour la France, qui abandonnerait le rôle central de la construction européenne à l'Allemagne ». Et c'est dit par un homme qui était « hostile au principe de la monnaie unique : on n'aurait pas dû monter dans le train, mais en sauter serait désastreux ». La candidate du Front national est une cible privilégiée : le candidat de la Droite nationale dénonce son discours « démagogique et mensonger ». Il préfère, lui, « dire des vérités qui dérangent ». • B. D.

 

        "Comme vous pouvez le lire, la conférence de presse de Carl LANG fait l'objet d'un compte-rendu que nous pouvons qualifier de "BON".

La conférence de presse s'est tenue devant une quinzaine de cadres du MNR, du PDF et de la NDP, parmi lesquels Yann PHELIPPEAU et le docteur ENGELANDT, les colonels DISDIER et DUHAMEL, Christian BAECKEROOT, les anciens conseillers régionaux Michelle BEAL, Claude DERESNES et Mélanie DISDIER.

La galette des rois a été le support de la rencontre d'une centaine de militants nationaux avec leur candidat à la présidentielle.

Pour sa part, Roger HOLLEINDRE a expliqué pourquoi il avait décidé d'apporter son soutien à Carl LANG.

De même, des précisions ont été apportées quant à la participation de candidats de L'UDN aux prochaines législatives.

L'avenir nous appartient"

source : http://lescopainsd-abordavecslabo.hautetfort.com/

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
31 juillet 2012 2 31 /07 /juillet /2012 18:11

Marine Le Pen ne soutient pas la marche pour la vie.

Marine Le Pen ne soutient pas la marche pour la vie

        Marine Le Pen a indiqué aujourd’hui 20 janvier à l‘AFP que le Front national ne soutenait pas la 8e Marche pour la vie, dimanche à Paris, au lendemain du soutien affiché par Bruno Gollnisch à cette manifestation.
Nous ne soutenons pas officiellement cette marche mais il y aura un certain nombre de cadres et d’élus du FN qui s’y rendront, a déclaré la présidente du Front national et candidate à la présidentielle.

La Marche pour la vie, qui réunit plusieurs associations pro-vie, affiche le soutien de 28 évêques!
Les associations réclament notamment l’abrogation de la loi de 1975 (loi Veil) et le rétablissement du délit de provocation à l’avortement, ce que ne prône pas le FN.

Marine Le Pen dans un entretien à La Croix en février 2011 avait annoncée une proposition de déremboursement de l’avortement, mais cette proposition ne figure pas dans son projet présidentiel.

Dans un communiqué diffusé jeudi notre député européen Bruno Gollnisch a apporté son entier soutien à la Marche pour la vie, en regrettant de ne pouvoir y participer, car retenu dans le sud de la France par des engagements politiques.

Il y a longtemps que Carl Lang et son mouvement le PDF, ainsi que la plupart des mouvements nationalistes avaient annoncés soutenir cette manifestation.
Cette marche partira à 14h30 place de la République.

 

    thumb.small.2303161102.jpg    Comment être étonné de la désertion du Fn sur ce thème quand on relit les déclarations de notre présidente:

Marine Le Pen, président du Front national :

  • « En ce qui me concerne, je ne reviendrai pas sur la loi Veil.» « Bourdin & Co », BFM TV, le 3 décembre 2010.
  • « moi j’ai dit très clairement que je n’étais pas pour l’abrogation de la loi Veil France Inter le 22 novembre 2010
  • « Qu’on se tourne vers l’accueil de la vie tout en laissant le choix aux femmes dans leur conscience de décider si elles avortent ou si elles n’avortent pas. » A vous de juger sur France 2, jeudi 9 décembre 2010.
  • « Je dis que l’avortement n’est pas un sujet prioritaire pour nos compatriotes aujourd’hui. » Rue 89, 1er novembre 2010

Marie-Christine Arnautu, est plus directe:

  • « On n’abrogera pas la loi Veil… » Causette n°15, juillet 2011

           L’avis de Marie-Christine Arnautu compte car elle est Vice-présidente du FN chargée des affaires sociales, Secrétaire Nationale du FN en Ile-de-France, Membre du Bureau Exécutif, Membre du Bureau Politique, Membre du Comité Central et Membre de la Commission Nationale d’Investitures.
De manière beaucoup plus modestement, elle fait aussi partie de l’Equipe de campagne présidentielle. Elle y est seulement : Secrétaire générale du Comité de soutien, Conseiller aux affaires sociales, à la famille et aux handicaps, porte-parole de la campagne, membre du Bureau exécutif de campagne et membre du bureau de campagne.

  Vénussia Myrtil, soutient de Marine Le Pen dont on avait beaucoup parlé il y a quelques mois:

  • « Je suis contre l’interdiction de l’avortement, je trouve ça même inhumain »
    Interrogée sur RTL 9 mars 2011
Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
31 juillet 2012 2 31 /07 /juillet /2012 17:44

Moscou, 18 juin

 

  186904879.jpg      Il ne faut aggraver la situation et provoquer la Corée du Nord aux actions inadéquates malgré les difficultés lors des négociations avec ce pays, a déclaré le président russe Dmitri Medvedev.

       "Malgré les difficultés qui apparaissent pendant le dialogue avec la Corée du Nord, il ne faut pas aggraver la situation à tel point qu'elle pourrait entraîner des actions inadéquates de la part de Pyongyang", a indiqué le président russe dans une interview au Wall Street Journal.

        "Même aujourd'hui les autorités nord-coréennes font parfois des déclarations belliqueuses, c'est pourquoi une telle position déstabilisée de la communauté internationale par rapport à Pyongyang pourrait être dangereuse", a ajouté le chef de l'Etat russe.

         Séoul accuse la Corée du Nord d'avoir coulé le 26 mars dernier une de ses corvettes près de la ligne de démarcation maritime intercoréenne. L'incident, le plus grave depuis la fin de la guerre en 1953, a coûté la vie à 46 marins sud-coréens. Lundi 14 juin 2010, les deux Corées ont pu présenter leurs versions des faits devant le Conseil de sécurité de l'Onu.

        Après avoir entendu séparément des représentants des deux parties en conflit sur l'incident, les 15 membres du Conseil de sécurité ont lancé un "appel fort aux parties afin qu'elles s'abstiennent de tout acte qui pourrait conduire à une escalade des tensions dans la région" et en faveur de la préservation de la paix et la stabilité dans la péninsule coréenne.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
31 juillet 2012 2 31 /07 /juillet /2012 17:39

        Les saints martyrs Candidus, Eugène, Valérien et Aquilas ont soufferts pour leur foi en Jésus-Christ sous le règne de Dioclétien (284-305) et Maximien (305-311), sous Lycius Commandant du régiment. Valérien, Candide et Aquilas s'étaient cachés dans les collines près de Trébizonde, préférant la vie parmi les bêtes sauvages à vivre avec les païens. Ils ont été rapidement trouvés, cependant, et porté à Trébizonde.

        Pour leur confession audacieuse et ferme de la foi en Jésus-Christ des saints martyrs ont été fouettés avec des lanières de bœuf, grattées avec des griffes de fer, puis ont été brûlés par le feu. Quelques jours plus tard St Eugène a également été arrêté, et soumis à la même torture. Plus tard, ils ont versé le vinaigre avec le sel dans lacé ses blessures. Après ces tourments, ils ont jeté quatre martyrs dans un four chauffé au rouge. Quand ils sortirent de là sains et saufs, ils ont été décapités, recevoir leurs couronnes incorruptibles de Dieu.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
31 juillet 2012 2 31 /07 /juillet /2012 17:36

   0121eugene-martyr0020.jpg     Les Saints Martyrs Eugène, Candidus, Valérien et Aquila ont souffert pour leur foi en Jésus-Christ sous le règne de Dioclétien (284-305) et Maximien (305-311), sous Lycius Commandant du régiment. Valérien, Candide et Aquilas s'étaient cachés dans les collines près de Trébizonde, préférant la vie parmi les bêtes sauvages à vivre avec les païens. Ils ont été rapidement trouvé, cependant, et porté à Trébizonde.

          Pour leur confession audacieuse et ferme de la foi en Jésus-Christ des saints martyrs ont été fouettés avec des lanières de bœuf, grattées avec des griffes de fer, puis ont été brûlés par le feu. Quelques jours plus tard St Eugène a également été arrêté, et soumis à la même torture. Plus tard, ils ont versé le vinaigre avec le sel dans lacé ses blessures. Après ces tourments, ils ont jeté quatre martyrs dans un four chauffé au rouge. Quand ils sortirent de là sains et saufs, ils ont été décapités, recevoir leurs couronnes incorruptibles de Dieu.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
31 juillet 2012 2 31 /07 /juillet /2012 17:32

   0121neophytos.jpg     Le saint Martyr Neophytus, natif de la ville de Nicée en Bithynie, a été élevé par ses parents dans la piété chrétienne stricte. Pour sa vertu, la tempérance et la prière incessante, il a plu à Dieu de glorifier Neophytus St avec le don de miraculeuse, tandis que le saint n'était encore qu'un enfant!

         Comme Moïse, la jeunesse sainte fit jaillir l'eau d'une pierre de la muraille de la ville et a donné cette eau à ceux qui avaient soif. En réponse à la prière de la Mère de St Neophytus, demandant que la volonté de Dieu concernant son fils pourrait être révélée à elle, une colombe blanche apparut miraculeusement et a dit la voie qu'il allait suivre. Le Saint fut conduit à son domicile des parents par cette colombe et porté à une grotte sur le mont. Olympus, qui a servi de repaire d'un lion. Il est dit que il a chassé le lion de la grotte, afin qu'il puisse y vivre lui-même. Le Saint y est resté depuis l'âge de neuf ans jusqu'à ce qu'il avait quinze ans, laissant une seule fois pour enterrer ses parents et de distribuer leurs biens aux pauvres.

         Au cours de la persécution de Dioclétien (284-305), il est allé à Nicée et a hardiment commencé à dénoncer l'impiété de la Foi païenne. Les persécuteurs enragés ont suspendus le Saint sur un arbre, ils l'ont fouetté avec des lanières de bœuf, et gratté son corps avec des griffes de fer. Puis ils l'ont jeté dans un four chauffé au rouge, mais le saint martyr est resté indemne, passer trois jours et trois nuits en elle. Les tortionnaires, ne sachant pas quoi faire d'autre avec lui, a décidé de le tuer. Un des païens lui parcourut avec une épée (certains disent que c'était un coup de lance), et le saint partit pour le Seigneur à l'âge de seize ans.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
31 juillet 2012 2 31 /07 /juillet /2012 17:27

   0121maximos-the-confessor0020.jpg     Saint Maxime le Confesseur est né à Constantinople vers 580 et a grandi dans une famille pieuse chrétienne. Il a reçu une excellente éducation, des études de philosophie, la grammaire et la rhétorique. Il était bien lire dans les auteurs de l'antiquité et il a également maîtrisé la philosophie et la théologie. Lorsque saint Maxime est entré au service du gouvernement, il est devenu le premier secrétaire (asekretis) et le conseiller en chef de l'empereur Héraclius (611-641), qui a été impressionné par sa connaissance et de la vie vertueuse.

       Saint Maxime s'est vite rendu compte que l'Empereur et de nombreux autres avaient été corrompus par l'hérésie des monothélites, qui se répand rapidement à travers l'Orient. Il a démissionné de ses fonctions à la cour, et se rendit au monastère Chrysopolis (à Scutari sur la rive opposée du Bosphore), où il a reçu la tonsure monastique. En raison de son humilité et sa sagesse, il gagna bientôt l'amour des frères, et a été choisi higoumène du monastère, après quelques années. Même dans cette position, il est resté un simple moine.

        En 638, l'Empereur Héraclius et le Patriarche Serge ont essayés de minimiser l'importance des différences de croyance, et ils ont publié un édit, le "Ekthesis" ("TES Ekthesis pisteos" ou "Exposition de la Foi), qui a décrété que tout le monde doit accepter l'enseignement d'une aura dans les deux natures du Sauveur. En défendant l'orthodoxie contre le "Ekthesis,« Saint Maxime parlé à des gens dans diverses professions et des postes, et ces conversations ont réussi. Non seulement le clergé et les évêques, mais aussi les personnes et les les autorités séculières senti une sorte d'attraction invisible pour lui, comme nous le lisons dans sa vie.

        Lorsque saint Maxime a vu ce qui tourmente cette hérésie causé à Constantinople et dans l'Est, il a décidé de quitter son monstery et de chercher refuge en Occident, où monothélisme avait été complètement rejeté. Sur le chemin, il a visité les évêques d'Afrique, les renforcer dans l'orthodoxie, et les encourage à ne pas être trompés par des arguments habiles des hérétiques.

        Le quatrième concile œcuménique avait condamné l'hérésie monophysite, qui faussement enseigné que, dans le Seigneur Jésus-Christ il y avait une seule nature (divine). Influencé par cette opinion erronée, les hérétiques Monothelite dit que dans le Christ il y avait une seule volonté divine («Thelema») et une seule énergie divine ("energia"). Les adhérents de monothélisme cherché à revenir par une autre voie à l'hérésie monophysite répudiée. Monothélisme trouvé de nombreux adeptes en Arménie, en Syrie, en Egypte. L'hérésie, attisé aussi par des animosités nationalistes, est devenue une menace sérieuse pour unité de l'Église en Orient. La lutte de l'orthodoxie de l'hérésie était particulièrement difficile parce que, dans l'année 630, trois des trônes patriarcales dans l'Orient orthodoxe étaient occupés par des monothélites: Constantinople par Serge, Antioche par Athanase, et à Alexandrie par Cyrus.

         Saint Maxime voyagé d'Alexandrie à la Crète, où il a commencé son activité de prédication. Il se sont affrontés il ya un évêque, qui a adhéré à des opinions hérétiques de Sévère et de Nestorius. Le saint a passé six ans à Alexandrie et la région environnante.

        Le Patriarche Serge est mort à la fin de 638, et l'empereur Héraclius mourut aussi en 641. Le trône impérial a finalement été occupée par son petit-fils Constance II (642-668), un partisan déclaré de l'hérésie des monothélites. Les assauts des hérétiques contre l'orthodoxie intensifiée. Saint Maxime alla à Carthage et il y prêcha pendant environ cinq ans. Lorsque la Pyrrhus Monothelite, le successeur du patriarche Serge, est arrivé après avoir fui de Constantinople, car des intrigues de cour, lui et saint Maxime a passé de nombreuses heures dans le débat. En conséquence, Pyrrhus a reconnu publiquement son erreur, et a été autorisé à conserver le titre de «Patriarche». Il a même écrit un livre la confession de la foi orthodoxe. Saint Maxime et Pyrrhus rendit à Rome pour la visite du pape Théodore, qui a reçu Pyrrhus que le patriarche de Constantinople.

        Dans l'année 647, saint Maxime sont retournés en Afrique. Là, à un conseil de monothélisme évêques a été condamné comme une hérésie. En 648, un nouvel édit a été émis, commandée par Constans et compilées par le patriarche Paul de Constantinople: les "typos" ("Typos pisteos tes» ou «Pattern de la Foi"), qui interdisait tout litige supplémentaires sur un ou deux volontés seront dans le Seigneur Jésus-Christ. Saint Maxime a ensuite demandé à St Martin le Confesseur (Avril 14), le successeur du pape Théodore, pour examiner la question de monothélisme à un Conseil de l'Eglise. Le concile de Latran a été convoqué en Octobre de 649. Cent cinquante évêques occidentaux et trente-sept représentants de l'Orient orthodoxe étaient présents, parmi eux saint Maxime le Confesseur. Le Conseil a condamné le monothélisme, et les fautes de frappe. Les faux enseignements des Patriarches Serge, Paul et Pyrrhus de Constantinople, ont également été frappé d'anathème.

       Lorsque Constans II a reçu les décisions du Conseil, il a donné l'ordre d'arrêter à la fois le pape Martin et St Maxime. Ordre de l'empereur a été accomplies que dans l'année 654.St Maximus a été accusé de trahison et enfermé en prison. En 656, il fut envoyé en Thrace, et a ensuite été ramené à la prison de Constantinople.

       Le saint et deux de ses disciples ont été soumis à la plus cruelle tourments. La langue de chacun a été coupée, et sa main droite a été coupée. Ensuite, ils ont été exilés à Skemarum en Scythie, endurant des souffrances et de difficultés sur le voyage.

        Après trois ans, le Seigneur revaled à St Maxime le moment de sa mort (13 Août 662). Trois bougies apparut au-dessus de la tombe de saint Maxime et brûlé miraculeusement. Ce fut un signe que saint Maxime était un phare de l'orthodoxie de son vivant, et continue à briller comme un exemple de vertu pour tous. Beaucoup de guérisons a eu lieu à son tombeau.

        Dans le Prologue grec, Août 13 commémore le transfert des reliques de saint Maxime à Constantinople, mais il pourrait aussi être la date de la mort du saint. Il se peut que sa mémoire est célébrée le 21 Janvier, car Août 13 est le Leavetaking de la fête de la Transfiguration du Seigneur.

        Saint Maxime a laissé à l'Eglise un grand héritage théologique. Ses œuvres exégétiques contiennent des explications des passages difficiles de l'Ecriture Sainte, et comprennent un commentaire sur la prière du Seigneur et sur le Psaume 59, divers "scolies" ou "marginales" (commentaires écrits dans la marge des manuscrits), sur les traités de l'hiéromartyr Denys l' Aréopagite (Octobre 3) et saint Grégoire le Théologien (Janvier 25). Parmi les œuvres exégétiques de saint Maxime sont l'explication de services divins, intitulé «Mystagogia» («Introduction sur le mystère").

       Les œuvres dogmatiques de saint Maxime comprennent l'Exposition de son différend avec Pyrrhus, et plusieurs traités et des lettres à diverses personnes. Dans les explications contenues sont de l'enseignement orthodoxe sur l'essence divine et les personnes de la Sainte Trinité, sur l'Incarnation du Verbe de Dieu, et sur la «theosis» («déification») de la nature humaine.

       "Rien dans theosis est le produit de la nature humaine,« Saint Maxime a écrit dans une lettre à son ami Thalassius, «la nature ne peut pas comprendre Dieu. Ce n'est que la miséricorde de Dieu qui a la capacité de doter theosis existant jusqu'à la ... Chez l'homme theosis (l'image de Dieu) devient assimilé à Dieu, il se réjouit dans toute la plénitude qui ne lui appartient pas par nature, parce que la grâce des triomphes Esprit en lui, et parce que Dieu agit en lui "(Lettre 22) .

       Saint Maxime a également écrit des œuvres anthropologiques (ie concernant l'homme). Il délibère sur la nature de l'âme et de son existence consciente après la mort. Parmi ses compositions morales, particulièrement important, ce sont ses «chapitres sur l'amour." Saint Maxime le Confesseur a également écrit trois hymnes dans les meilleures traditions de l'église hymnographie, suivant l'exemple de saint Grégoire le Théologien.

       La Théologie de Saint Maxime le Confesseur, basée sur l'expérience spirituelle de la connaissance des Pères du désert grands, et en utilisant l'art de la dialectique qualifiée travaillé par la philosophie pré-chrétienne, a été poursuivie et développée dans les œuvres de saint Syméon le Nouveau Théologien (Mars 12), et saint Grégoire Palamas (Novembre 14).

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
31 juillet 2012 2 31 /07 /juillet /2012 17:24

  0120lawrence.jpg    Dédaignant la vaine gloire de ce monde, St Laurent a vécu dans une grotte et conquis les passions à travers la prière et le jeûne. Ses reliques incorruptibles se trouvent dans les grottes extrêmes de la Laure de Kiev.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
31 juillet 2012 2 31 /07 /juillet /2012 17:20

   0120euthymius.jpg     Le Moine de Grand schème Euthyme des Grottes de Kiev s'était imposé un voeu de silence, ouvrant la bouche que pour les services religieux et à la prière. Le silence du Mégalomoine se nourrissait d'herbes seulement. Il a été enterré dans les grottes extrêmes de Saint Théodose au Monastère de Kiev. Sa mémoire est également célébrée le 28 Août et le deuxième dimanche du Grand Carême.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
31 juillet 2012 2 31 /07 /juillet /2012 17:14

     0120AEuthymiosthegreat.jpg   Saint Euthyme le Grand est venu de la ville de Mélitène en Arménie, près de l'Euphrate. Ses parents, Paul et Denise, étaient des chrétiens pieux de naissance noble. Après plusieurs années de mariage ils sont restés sans enfant, et dans leur chagrin, ils prièrent Dieu de leur donner la progéniture. Enfin, ils avaient une vision et entendirent une voix disant :

«Soyez de bonne humeur ! Dieu vous accordera un fils, qui apportera la joie dans les églises." L'enfant a été nommé Euthyme ("bonne humeur").

      St Euthyme père "Est mort peu de temps après cela, et sa mère, l'accomplissement de son vœu de consacrer son fils à Dieu, le donna à son frère, les Eudoxe prêtre, d'être éduqué. Il a présenté le chid à l'évêque de Mélitène Eutroius, qui l'a accepté avec amour. Voyant sa bonne conduite, l'évêque lui fit bientôt un lecteur.

       St Euthyme est devenu plus tard un Moine et a été ordonné à la Sainte prêtrise. Dans le même temps, il se voit confier la supervision de tous les monastères de la ville. St Euthyme souvent visité le Monastère de Saint-Polyeucte, et pendant le Grand Carême, il se retira dans le désert. Sa responsabilité pour les monastères ont pesé lourdement sur l'ascète, et en contradiction avec son désir de quiétude, de sorte qu'il quitta secrètement la ville et se dirigea vers Jérusalem. Après vénérer les lieux saints, il a visité les Pères dans le désert.

       Comme il n'y avait une cellule d'isolement dans la laure Tharan, il s'installe en elle, gagne sa vie en tressant des paniers. A proximité, son voisin St Théoctiste (Septembre 3) a également vécu dans l'ascèse. Ils ont partagé le même zèle pour Dieu et pour les luttes spirituelles, et chaque s'efforçait d'atteindre ce que l'autre désire. Ils ont eu un tel amour pour l'autre qu'ils semblaient partager une seule âme et une volonté.

        Chaque année, après la fête de la Théophanie, ils se retirèrent dans le désert de Coutila (non loin de Jéricho). Un jour, ils entrèrent dans une gorge escarpée et terrifiante avec un flux qui le traverse. Ils ont vu une grotte sur une falaise, et se sont installés là-bas. Le Seigneur, cependant, bientôt révélé leur lieu solitaire pour le bénéfice de beaucoup de gens. Bergers de conduite de leurs troupeaux est venu sur la grotte et vit les moines. Ils sont rentrés au village et dit aux gens au sujet des ascètes qui y vivent.

       Les personnes qui cherchent un profit spirituel a commencé à visiter les ermites et apporté de la nourriture. Peu à peu, une communauté monastique a grandi autour d'eux. Plusieurs moines venus du monastère Tharan, parmi eux Marinus et Luc. St Euthyme confié la supervision du monastère de plus en plus à ses Théoctiste ami.

       St Euthyme exhorte les frères à garder leurs pensées. «Celui qui désire mener la vie monastique ne devrait pas suivre sa propre volonté. Il doit être humble et obéissant, et être conscient de l'heure de la mort. Il doit craindre le jugement et le feu éternel, et de chercher le Royaume céleste."

        Le saint a enseigné les jeunes moines de fixer leurs pensées sur Dieu tout en s'engageant dans un travail physique. "Si le travail des laïcs, afin de se nourrir et nourrir leurs familles, et de donner l'aumône et offrir un sacrifice à Dieu, ne sont donc pas nous en tant que moines obligés de travailler pour nous soutenir et à éviter l'oisiveté? Nous ne devrions pas dépendre des étrangers."

       Le saint a exigé que les moines gardent le silence dans l'église pendant les offices et aux repas. Quand il a vu les jeunes moines jeûnent plus que d'autres, il leur a dit de couper leur propre volonté, et de suivre la règle fixée et les temps de jeûne. Il les a exhortés à ne pas attirer l'attention sur leur jeûne, mais à consommer avec modération.

        Dans ces années St Euthyme converti et baptisé beaucoup d'Arabes. Parmi eux se trouvaient le Sarrasin dirigeants Aspebet et son Terebon fils, qui tous deux de St Euthyme guéri de la maladie. Aspebet a reçu le nom de Peter dans le Baptême et par la suite qu'il était un évêque parmi les Arabes.

       La parole de les miracles accomplis par Saint Euthyme se propager rapidement. Les gens venaient de partout pour être guéris de leurs maux, et il les guérit. Incapable de supporter la gloire humaine et la gloire, le moine secrètement quitté le monastère, en ne prenant que son plus proche disciple Dometian avec lui. Il se retira dans le désert et se sont installés Rouba sur le mont. Marda, près de la mer Morte.

       Dans sa quête de la solitude, le saint exploré le désert de Ziph et se sont installés dans la caverne où David fois caché du roi Saül. St Euthyme fonda un monastère à côté grotte de David, et construit une église. Au cours de cette St Euthyme le temps converti de nombreux moines de l'hérésie manichéenne, il a aussi guéri les malades et chasser les démons.

        Les visiteurs troublé la tranquillité de la nature sauvage. Comme il aimait le silence, le saint a décidé de retourner au monastère de St Théoctiste. Sur le chemin ils ont trouvé un endroit calme au niveau sur une colline, et il y resta. Ce serait devenu le site de St Euthyme laure ', et une petite grotte a servi de sa cellule, puis en tant que sa tombe.

       St Théoctiste est allé avec ses frères à St Euthyme et lui a demandé de retourner au monastère, mais le moine ne suis pas d'accord à ce sujet. Toutefois, il a promis d'assister aux services du dimanche au monastère.

        St Euthyme ne voulait pas d'avoir quelqu'un à proximité, ni d'organiser une cenobium ou une laure. Le Seigneur lui avait ordonné, dans une vision à ne pas chasser ceux qui sont venus à lui pour le salut de leurs âmes. Après quelques frères temps nouveau réuni autour de lui, et il a organisé une laure, sur le modèle de la laure de Tharan. En l'an 429, lorsque saint Euthyme avait cinquante-deux ans, le patriarche Juvénal de Jérusalem consacré l'église laure et fourni avec les prêtres et les diacres.

        La laure était pauvre au début, mais le saint croyait que Dieu pourvoirait à ses serviteurs. Une fois, environ 400 Arméniens sur leur chemin vers le Jourdain, est venu à la Laure. Voyant cela, St Euthyme appelé l'intendant et lui ordonna de nourrir les pèlerins. L'intendant lui dit qu'il n'y avait pas assez de nourriture dans le monastère. St Euthyme, cependant, insisté sur le fait. Aller à l'entrepôt où le pain a été maintenu, l'intendant a trouvé une grande quantité de pain, et les barriques de vin et de pots de pétrole ont également été remplis. Les pèlerins mangé à leur faim, et pour trois mois après, la porte de l'entrepôt ne pouvait pas être arrêté en raison de la abundace de pain. La nourriture est restée intacte, tout comme la veuve de Sarepta le baril de repas et cruche d'huile (1/3 Rois 17:8-16).

        Une fois, l'Auxence moine refusé d'effectuer son obéissance attribué. Malgré le fait que St Euthyme le convoqua et lui le poussait à se conformer, il est resté obstiné. Le saint a crié haut et fort, "Vous serez récompensés pour votre insoumission." Un démon saisi Auxence et le jeta au sol. Les frères demandé Abba Euthyme pour l'aider, puis le saint guérit le malheureux, qui est venu à lui-même, demandé pardon et promis de se corriger. «L'obéissance», a déclaré St Euthyme, "est une grande vertu. Le Seigneur aime l'obéissance plus que le sacrifice, mais la désobéissance conduit à la mort."

       Deux des frères a été dépassé par la vie austère dans le monastère de Saint-Euthyme, et ils résolurent de fuir. St Euthyme vu dans une vision qu'ils seraient pris au piège par le diable. Il les appela et leur recommanda d'abandonner leur volonté de destruction. Il a dit, "Nous ne devons jamais admettre les mauvaises pensées qui nous remplissent de tristesse et de haine pour le lieu dans lequel nous vivons, et suggèrent que nous allons quelque part d'autre. Si quelqu'un essaie de faire quelque chose de bien à l'endroit où il vit, mais ne parvient pas à compléter il, il ne faut pas croire qu'il va l'accomplir ailleurs. Ce n'est pas le lieu qui produit le succès, mais la foi et une volonté ferme. Un arbre qui est souvent transplanté ne porte pas de fruit. "

         En 431, le troisième concile œcuménique a été convoqué à Ephèse pour lutter contre l'hérésie nestorienne. St Euthyme réjoui de l'affirmation de l'orthodoxie, mais il a été affligé à propos archevêque Jean d'Antioche qui a défendu Nestorius.

        En l'an 451 le quatrième concile œcuménique se sont réunis à Chalcédoine pour condamner l'hérésie de Dioscore qui, contrairement à Nestorius, a affirmé que dans le Seigneur Jésus-Christ il n'y a qu'une seule nature, le divin (et donc l'hérésie monophysite a été appelé). Il a enseigné que, dans l'Incarnation, la nature humaine du Christ a été engloutie par la nature divine.

        St Euthyme accepté les décisions du Conseil de Chalcédoine et il l'a reconnu comme orthodoxe. Nouvelles de cette répandit rapidement parmi les moines et les ermites. Beaucoup d'entre eux, qui avaient déjà cru à tort, a accepté les décisions du Conseil de Chalcédoine en raison de l'exemple de St Euthyme.

        En raison de sa vie ascétique et à la confession cabinet de la foi orthodoxe, St Euthyme est appelé «le Grand». Fatigué par le contact avec le monde, l'abba sainte est allé pendant un certain temps dans le désert intérieur. Après son retour à la laure de quelques-uns des frères virent que quand il a célébré la Divine Liturgie, le feu descendit du ciel et entouré le saint. St Euthyme s'est révélé à plusieurs des moines qui, souvent, il a vu un ange célébrer la Sainte Liturgie avec lui. Le saint avait le don de clairvoyance, et il ne pouvait discerner les pensées d'une personne et l'état spirituel de son apparence extérieure. Quand les moines ont reçu les Saints Mystères, le saint savait qui avait approché dignement, et qui a reçu indignement.

       Quand saint Euthyme avait 82 ans, le jeune Sava (le futur saint Sava le Sanctifié, Décembre 5), est venu à son laure. L'Aîné le reçut avec amour et l'envoya au monastère de St Théoctiste. Il prédit que Saint-Sava serait éclipser tous ses autres disciples dans la vertu.

        Lorsque le saint était quatre-vingt dix ans, sa compagne et Théoctiste moine collègues est devenu gravement malade.  St Euthyme allé rendre visite à son ami et est resté au monastère pendant plusieurs jours. Il prit congé de lui et était présent à sa fin. Après avoir enterré son corps dans une fosse, il est retourné à la Laure.

        Dieu a révélé à St Euthyme le moment de sa mort. A la veille de la fête de saint Antoine le Grand (Janvier 17) St Euthyme a donné la bénédiction de servir la veillée toute la nuit. Lorsque le service a pris fin, il a pris les prêtres de côté et leur a dit qu'il ne serait jamais servir un autre vigile avec eux, parce que le Seigneur l'appelait à partir de cette vie terrestre.

       Tous furent remplis avec une grande tristesse, mais le saint a demandé aux frères de le rencontrer à l'église dans la matinée. Il se mit à les instruire, "Si vous m'aimez, gardez mes commandements (Jean 14:15). L'amour est la plus haute vertu, et le lien de la perfection (Col. 3:14). Chaque vertu est sécurisée par l'amour et l'humilité . Le Seigneur Lui-même humilié à cause de son amour pour nous et s'est fait homme. Par conséquent, nous devons à Lui la louange sans cesse, surtout depuis que nous les moines ont échappé distractions mondaines et des préoccupations. "

        "Prenez garde à vous, et de préserver vos âmes et des corps dans la pureté. Ne manquez pas d'assister aux services religieux, et de garder les traditions et les règles de notre communauté. Si l'un des frères aux prises avec des pensées impures, corriger, consoles, et l'instruire , de sorte qu'il ne tombe pas dans les pièges du diable. Ne jamais refuser l'hospitalité aux visiteurs. Offrez un lit à tout étranger. Donnez ce que vous pouvez pour aider les pauvres dans leur malheur. "

       Ensuite, après avoir donné des instructions pour la conduite des frères, le saint a promis de rester toujours dans l'esprit avec eux et avec ceux qui les ont suivis dans ses Euthyme monastery.St ensuite rejeté tout le monde mais sa Dometian disciple. Il est resté dans l'autel pendant trois jours, puis il mourut le 20 Janvier, 473 à l'âge de 97.

        Une multitude de moines venus de tous les monastères du désert et est arrivé à la laure pour l'enterrement de l'abbé saint, parmi lesquels se trouvait St Gérasime. Le patriarche Anastase est également venu avec son clergé, ainsi que les moines de Nitrie Martyrius et Elias, qui devint plus tard Patriarches de Jérusalem, comme St Euthyme l'avait prédit.

       Dometian est resté près de la tombe de son frère pendant six jours. Le septième jour, il vit le saint abba dans la gloire, en faisant signe à son disciple. "Viens, mon enfant, le Seigneur Jésus-Christ veut que vous soyez avec moi."

        Après avoir dit aux frères sur la vision, Dometian allé à l'église et dans la joie rendu son âme à Dieu. Il a été enterré à côté de St Euthyme. Les reliques de saint Euthyme est resté à son monastère en Palestine, et la Russie pèlerin higoumène Daniel les a vus dans le XIIe siècle.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article