Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 août 2012 3 01 /08 /août /2012 19:11

Moscou, 19 juin

 

 186928691.jpg       Le chiffre d'affaires du commerce entre la Russie et la Croatie augmente et les touristes russes en Croatie se font de plus en plus nombreux cette année, a constaté samedi le premier ministre russe Vladimir Poutine lors d'un entretien à Moscou avec son homologue croate Jadranka Kosor.

        "Nos échanges se rétablissent. Au plus fort de la crise, ils ont chuté de 50%, mais à présent ils  repartent avec assurance", a indiqué le chef du gouvernement russe.

       M. Poutine s'est félicité de l'ouverture samedi à Moscou d'une représentation de la Chambre de Commerce et d'Industrie croate.

"Cela ne manquera pas de créer des possibilités supplémentaires pour des contacts entre nos structures", a-t-il dit.

        Evoquant le développement du tourisme, M.Poutine a remercié la partie croate d'avoir abrogé les visas pour les touristes russes en temps d'été.

         "Je suis certain que l'afflux de touristes augmentera sensiblement cette année, et l'économie croate en ressentira les effets", a-t-il ajouté.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
1 août 2012 3 01 /08 /août /2012 19:04

  0123gennadios.jpg     Saint Gennadius de Kostroma et Liubimograd, dans le monde Grégoire, est né dans la ville de Moguilev, dans une famille riche. Il a tôt affiché l'amour pour l'Eglise, et ses fréquentes visites aux monastères ont évoquées la consternation de ses parents. Grégoire, cependant, était fermement résolu à se consacrer à Dieu, et revêtir les vêtements en lambeaux, il quitta secrètement la maison paternelle et se rendit à Moscou.

      Il a visité les lieux saints de Moscou, mais il n'a pas jugé approprié dans l'esprit et ainsi mis à la région de Novgorod. Le destin de l'ascète pour l'avenir a été décidé par une rencontre avec Saint-Alexandre-de Svir (30 août). Avec sa bénédiction, Grégoire alla dans la forêt de Vologda à St Corneille de Komel (19 mai), et fut tonsuré par lui avec le nom de Gennadius. Avec saint Corneille, Gennadius passé à la forêt de Kostroma. Ici, sur les rives du lac de la sourate, vers l'an 1529, il a émergé du monastère de la Transfiguration du Seigneur, appelé plus tard «le monastère Gennadiev". Devenu higoumène, St Gennadius ne se ralentit pas ses efforts monastiques, et ensemble avec les frères, il sortit pour les tâches du monastère: il haché bois, réalisée bois, des bougies faites et prosphore cuite. Il a également porté de lourdes chaînes. Une de ses tâches préférées était la peinture d'icônes, avec laquelle il a orné son nouveau monastère.

        Pour sa vie Saint Gennadius a reçu du Seigneur le don de clairvoyance et miracle. Voyageant à Moscou sur les affaires monastiques, à la maison de Zakharine Noble romain, le Saint prédit à sa fille Anastasia qu'elle allait devenir tsarine. En effet, le Tsar Ivan le Terrible a choisi comme sa femme.

       La Vie de Saint Gennadius a été écrite par son disciple, l'Higoumène Alexis, entre les 1584-1587 ans. En elle a été insérée son testament spirituel, dictée par St Gennade lui-même. Il y commande les moines à observer la Règle monastère, à peiner en permanence, d'être en paix avec tout le monde, et de préserver les livres recueillis dans le monastère, tout en s'efforçant de comprendre leur signification. Il a dit, «Efforcez-vous vers la lumière, et de fuir les ténèbres."

St Gennadius est décédé le 23 Janvier 1565, et a été glorifié par l'Eglise sur Août 19 1646.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
1 août 2012 3 01 /08 /août /2012 18:57

   0123clement-Agathangelus.jpg     Le Hiéromartyr Clement est né dans la ville d'Ancyre de Galatie dans l'année 258, d'un père païen et d'une mère chrétienne. Il a perdu son père quand il était enfant, et sa mère quand il avait douze ans. Elle a prédit la mort d'un Martyr pour lui à cause de sa croyance dans le Christ.

        Une femme nommée Sophia l'a adopté et l'a élevé dans la crainte de Dieu. Au cours d'une terrible famine en Galatie plusieurs païens ont éteint leurs propres enfants, n'ayant pas les moyens de les nourrir. Sophia a pris dans ces malheureux, les a nourris et vêtus. Saint-Clément l'a aidé à cet égard. Il a enseigné les enfants et les préparer au baptême. Beaucoup d'entre eux sont morts en martyrs pour le Christ.

       Saint-Clément a été fait un lecteur, et plus tard, un Diacre. Quand il avait dix-huit ans, il a été ordonné à la sainte prêtrise, et à l'âge de vingt ans, il fut consacré évêque d'Ancyre. Peu de temps après la persécution contre les chrétiens sous Dioclétien (284-305) a éclaté.

       Clément évêque a été dénoncé comme un chrétien et arrêtés. Dometian, le gouverneur de la Galatie, essayé de faire le saint adorer les dieux païens, mais Saint-Clément fermement confessé sa foi et vaillamment résisté à toutes les tortures.

        Ils l'ont suspendu à un arbre, et ratissé son corps avec des instruments tranchants en fer, afin que ses entrailles pourrait être vu. Ils ont défoncé sa bouche avec des pierres, et ils lui ont tourné sur une roue et l'ont brûlé à petit feu. Le Seigneur conservé son malade et guéri son corps lacéré.

       Puis Dometian envoyé du saint à Rome à l'empereur Dioclétien lui-même, avec un rapport que Clément évêque avait été férocement torturé, mais il avait prouvé inflexible. Dioclétien, voir le martyr en parfaite santé, ne crois pas que le rapport et l'ont soumis à encore plus cruelles tortures, puis l'avait enfermé en prison.

        Bon nombre des païens, voyant la bravoure de la sainte et la guérison miraculeuse de ses blessures, a cru en Jésus-Christ. Les gens affluaient à Saint-Clément en prison à titre indicatif, la guérison et le Baptême, de sorte que la prison a été littéralement transformé en une église. Quand le mot de cette atteinte à l'empereur, beaucoup de ces nouveaux chrétiens ont été exécutés.

       Dioclétien, frappé par l'endurance incroyable de Saint-Clément, l'envoya à Nicomédie à son co-empereur Maximien. Sur le bateau, le saint a été rejoint par son disciple, Agathange qui avait évité d'être exécuté avec les autres confesseurs, et qui voulait maintenant à souffrir et à mourir pour le Christ avec Clément évêque.

       L'empereur Maximien, à son tour envoyé Sts Clement et Agathange à l'Agrippine gouverneur, qui les ont soumis à des traitements inhumains tels tourments, que même le païen sur les spectateurs pris de pitié pour les martyrs et ils ont commencé à bombarder les tortionnaires avec des pierres.

       Ayant été mis en liberté, les saints guéri un habitant de la ville à travers l'imposition des mains et ils baptisés et instruits de personnes, se pressaient dans les multitudes. Arrêté de nouveau sur les commandes de Maximien, ils ont été renvoyés chez eux pour Ancyre, où le souverain avait Quirinius les ont torturés. Ensuite, ils ont été envoyés à la ville de Amasée aux Dometius proconsul, connu pour sa cruauté grande.

         En Amasée, les martyrs ont été jetés dans la chaux chaude. Ils ont passé une journée entière en elle et est resté indemne. Ils les a écorché, les battre avec des tiges de fer, les mettre sur le rouge-chauds lits, et versé de soufre sur leurs corps. Tout cela n'a pas de nuire aux saints, et ils ont été envoyés à Tarse pour de nouvelles tortures. Dans le désert le long du chemin Saint-Clément a eu une révélation qu'il subirait un total de vingt-huit ans pour le Christ. Puis, après avoir enduré une multitude de tortures, les saints ont été enfermés en prison.

         St Agathange a été décapité par l'épée le 5 Novembre. Les chrétiens d'Ancyre libéré de prison St Clément et l'emmena dans une église rupestre. Là, après avoir célébré la liturgie, la sainte a annoncé aux fidèles la fin imminente de la persécution et son propre martyre. Sur Janvier 23, le saint hiérarque a été tué par des soldats de la ville, qui ont pris d'assaut l'église. Le saint a été décapité alors qu'il se tenait devant l'autel et a offert le sacrifice non sanglant. Deux diacres, Christopher et Chariton, ont été décapités avec lui, mais personne d'autre n'a été blessé.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
1 août 2012 3 01 /08 /août /2012 18:48

   0122macariuszhabynsky.jpg    Saint Macaire de Zhabyn, Thaumaturge de Belev, est né en l'année 1539. Dans ses premières années, il fut tonsuré avec le nom d'Onuphrius, et en l'année 1585, il fonda le Monastère de Zhabyn de l'entrée de la Très Sainte Mère de Dieu dans le Temple près de la rivière Oka, non loin de la ville de Belev. En 1615, le Monastère a été complètement détruit par les soldats polonais sous le commandement de Lisovski. Revenant sur les restes calcinés, le Moine a commencé à restaurer le Monastère. Il a de nouveau rassemblé les frères, et à la place de l'église en bois une église en pierre a été construite en l'honneur de l'entrée de la Très Sainte Mère de Dieu dans le Temple (21 novembre), avec un clocher aux portes.

       Le Saint a passé sa vie dans les luttes monastiques austères, la souffrance du froid, la chaleur, la faim et la soif, que les comptes du Monastère se rapportent. Il allait souvent dans la forêt profonde, où il a prié Dieu dans la solitude. Une fois, quand il suivait un chemin dans la forêt, il entendit un gémissement faible. Il a regardé autour et a vu un homme fatigué polonaise couché contre un tronc d'arbre, avec son sabre à côté de lui. Il s'était éloigné de son régiment et s'était perdu dans la forêt. Dans une voix à peine audible cet ennemi, qui aurait pu être l'un des destroyers du monastère, a demandé un verre d'eau. L'amour et la sympathie ont fait un bond au sein du moine. Avec une prière au Seigneur, il plongea son personnel dans le sol. A la fois, une source fraîche de l'eau a jailli, et il donna à l'homme de mourir une boisson.

       Lorsque la vie interne et l'externe du Monastère avaient été restaurées, St Onuphre s'est retiré de la vie Monastique en général, et ayant confié la direction des frères à l'un de ses disciples, il a pris le schéma avec le nom de Macaire. Pour le lieu de sa solitude, il choisit un endroit le long de l'affluent supérieur de la rivière Zhabynka. Environ un verste séparés de l'embouchure de l'affluent et les banques de la rivière Oka.

        Les luttes ascétiques de saint Macaire étaient cachés non seulement du monde, mais aussi de ses frères bien-aimés. Il est décédé en 1623 à l'âge de 84, à l'heure où les coqs commencent à chanter. Il a été enterré en face des portes du monastère le 22 Janvier, la commémoration de Saint-Timothée, où une église a été construite plus tard et nommé pour lui.

        Les Originals iconographiques a conservé une description de St Macaire dans ses dernières années: il avait les cheveux gris avec une petite barbe, et sur son riassa monastique qu'il portait le schéma. La vénération de St Macaire a été établi à la fin du XVIIe siècle, ou au début du XVIIIe siècle. Selon la tradition, ses reliques est resté à découvert, mais ici 1721, ils ont été enterrés dans une crypte.

       Au XVIIIe siècle, le monastère devint déserte. Le souvenir de ses actes et des miracles a été si complètement oublié que, lorsque les reliques incorruptibles du fondateur du monastère ont été découverts lors de la construction de l'église de Saint-Nicolas en 1816, un panikhida générale a été servi sur eux. La restauration de la commémoration liturgique de saint Macaire d'Belev est créditée au higoumène Jonas, qui est né le 22 Janvier (la fête de saint Macaire), et qui a commencé son voyage monastique propre au monastère d'Optina non loin du monastère Zhabyn.

        En 1875, l'higoumène Jonas est devenu le chef du monastère Zhabyn. Sa demande de rétablir la fête de saint Macaire a été renforcé par la pétition des gens de Belev, qui à travers les siècles avaient conservé leur foi dans le saint. Le 22 Janvier 1888, la commémoration annuelle de la St Macaire d'Zhabyn a été repris.

      En 1889, une église dédiée à St Macaire a été construite sur sa tombe. Higoumène Jonas, qui a vécu au monastère et ont effectivement participé à la construction, a décidé que, en plus au projet de construction, les saintes reliques de St Macaire serait également mis au jour. Quand tout était sur le point de préparation, St Macaire est apparu aux participants et sévèrement avertis qu'ils ne doivent pas procéder à leur intention, ou qu'ils seraient punis. Le souvenir de cette apparition a été pieusement conservé parmi les moines du monastère.

St Macaire d'Zhabynsk est aussi commémoré le 22 Septembre.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
1 août 2012 3 01 /08 /août /2012 18:39

        Le martyr Moine Anastase, Diacre des Grottes de Kiev, a vécu une vie ascétique dans les grottes. Le Hiéromoine Athanase l'appelle Frère de st Tite le Prêtre (27 février). Dans les manuscrits des saints, il est appelé un Diacre. Dans le service à la synaxe des Pères des grottes, il est dit que le Moine martyr Anastase possédait une telle fermeté en Dieu, qu'il a reçu tout ce qu'il demandait. Sa mémoire est célébrée également le 28 Septembre et le deuxième dimanche du Grand Carême.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
1 août 2012 3 01 /08 /août /2012 18:23

   0122anastasius-persian.jpg    Le Moine martyr Anastase le Perse était le fils d'un sorcier persan nommé Bavi. Comme un païen, il avait servi dans les armées de l'Empereur perse Chozroes II, qui en 614 a ravagé la ville de Jérusalem et emporté la Croix de Vie-du Seigneur à la Perse.

       De grands miracles survenus de la Croix du Seigneur, et les Perses ont été étonnés. Le cœur des jeunes magundates était enflammé par le désir d'apprendre plus sur cet objet sacré. En demandant à tous de la Sainte-Croix, la jeunesse a appris que sur elle le Seigneur Lui-même a été crucifié pour le salut de l'humanité. Elle fait la connaissance avec les vérités de la Foi chrétienne dans la ville de Chalcédoine, où l'Armée de Chozroes était pendant un certain temps. Il a été baptisé avec le nom d'Anastase, puis devint Moine et a passé sept ans dans l'un des monastères de Jérusalem, vivant une vie ascétique.

      La lecture des Vies des saints martyrs, St Anastase a été inspiré par le désir de les imiter. Un rêve mystérieux, qu'il avait fait le Grand et Saint Samedi, le jour avant la Résurrection du Christ, le poussait à le faire.

       Après être tombé endormi après ses tâches quotidiennes, il vit un homme rayonnant lui donner un calice d'or rempli de vin, qui lui dit, :

"Prenez et buvez." Vidant le calice, il se sentait un plaisir ineffable. St Anastase s'est alors rendu compte que cette vision était son appel au Martyre.

       Il se rendit secrètement du Monastère à Césarée de Palestine. Là, il a été arrêté pour être un Chrétien, et a été traduit en justice. Le Gouverneur a essayé par tous les moyens à forcer St Anastase de renoncer à Jésus-Christ, en le menaçant de tortures et la mort, et lui promettant honneurs terrestres et des bénédictions. Le saint, cependant, est resté inflexible. Puis ils l'ont soumis à la torture: ils l'ont frappé avec des barres, ils lacéré ses genoux, ils l'ont pendu par les mains et attaché une grosse pierre à ses pieds, ils lui ont épuisé avec confinement, puis lui portait vers le bas avec des travaux lourds dans le carrière de pierre avec les autres détenus.

        Enfin, le gouverneur convoqua St Anastase et lui promit sa liberté s'il voulait seulement dire, "je ne suis pas un chrétien." Le saint martyr a répondu, "je ne serai jamais nier mon Seigneur, avant que vous ou quelqu'un d'autre, ni ouvertement, ni même pendant le sommeil. Personne ne peut me contraindre à le faire pendant que je suis dans mon bon sens." Puis, par ordre de l'empereur Chozroes, St Anastase a été étranglée, puis décapité. Après la mort de Chozroes, les reliques du martyr Anastase Monk ont ​​été transférées à la Palestine, au monastère Anastase.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
1 août 2012 3 01 /08 /août /2012 18:10

  0122timothy.jpg      Le saint Apôtre Timothée était Lycaonien de la ville de Lystres en Asie Mineure. St Timothée a été converti au Christ en 52 par le saint Apôtre Paul (29 juin). Lorsque les apôtres Paul et Barnabé en première visite dans les villes de la Lycaonie, St Paul guérit une infirme de naissance. Beaucoup d'habitants de Lystres ont alors cru en Jésus-Christ, et parmi eux se trouvait le futur Saint Timothée, sa mère Eunice et sa Grand-mère Loida (Lois) (Act. 14 : 6-12 ; 2 Tim 1 : 5).

        La semence de la foi, plantée dans l'âme de St Timothée par l'apôtre Paul, a produit des fruits abondants. Il devint le Disciple de saint Paul, et plus tard son compagnon constant et un collègue de travail dans la prédication de l'Evangile. L'apôtre Paul aimait St Timothée et dans ses épîtres l'appelait son fils bien-aimé, se souvenant de son dévouement et de sa fidélité avec reconnaissance.

        Il a écrit à Timothée : «Vous avez suivi mon enseignement, le mode de vie, le but, la foi, la patience, l'amour, et de la patience" (2 Tim 3:10-11.). L'apôtre Paul a nommé St Timothy comme évêque d'Éphèse, où le saint est resté pendant quinze ans. Enfin, quand saint Paul était en prison et dans l'attente du martyre, appela son ami fidèle, St Timothée, pour un dernier adieu (2 Tim. 4:9).

       St Timothée termina sa vie comme un martyr. Les païens d'Ephèse a célébré une fête en l'honneur de leurs idoles, et utilisés pour les transporter à travers la ville, accompagné par des cérémonies impies et des chansons. St Timothée, zélé pour la gloire de Dieu, a tenté de mettre fin à la procession et de la raison avec les spirituellement aveugles idole adorateurs de personnes, en prêchant la vraie foi dans le Christ.

         Les païens colère tomba sur le saint apôtre, ils l'ont battu, traîné sur le sol, et enfin, ils le lapidèrent. Martyre de saint Timothée a eu lieu dans l'année 93.

        Dans le quatrième siècle, les saintes reliques de St Timothy ont été transférés à Constantinople et placés dans l'église des Saints-Apôtres à proximité des tombeaux de Saint-André (Novembre 30) et saint Luc (Octobre 18). L'Eglise honore St Timothée comme l'un des apôtres de la soixante-dix.

        Dans la pratique russe, le dos d'une croix de prêtre est souvent inscrit avec des mots de saint Paul à saint Timothée: «Soyez un exemple pour les fidèles, en parole et de la conduite, en charité, en foi, en pureté» (1 Tim 4:12.) .

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
31 juillet 2012 2 31 /07 /juillet /2012 20:40

Saint Petersbourg, 19 juin

 

186928307.jpg       Intervenant samedi à Saint-Pétersbourg lors d'une réunion de la Commission pour la modernisation et le développement technologique de l'économie russe, le président Dmitri Medvedev a annoncé qu'il dirigerait le conseil de surveillance du futur centre d'innovation Skolkovo.

        "Je tiens à vous annoncer la formation du conseil de surveillance du centre d'innovation Skolkovo que je dirige moi-même", a dit le chef de l'Etat.

       Dmitri Medvedev avait annoncé en février dernier son intention de lancer le chantier d'un vaste centre d'innovation, pierre de touche d'une nouvelle politique économique et prototype des cités de l'avenir.

       Le 18 mars, le président a déclaré que ce centre scientifique et technologique de mise au point et de commercialisation des nouvelles technologies serait construit à Skolkovo, dans la banlieue de Moscou. Ce projet est parfois qualifié de "Silicon Valley russe".

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
31 juillet 2012 2 31 /07 /juillet /2012 18:38

Moscou, 18 juin

 

  186924267.jpg      La Russie est prête à adhérer à l'Organisation mondiale du commerce (OMC) et à l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et ne craint pas la concurrence, a déclaré vendredi le président russe Dmitri Medvedev lors du Forum économique de Saint-Pétersbourg.

       "Nous comprenons bien que la concurrence est une motivation principale pour notre modernisation (…). La Russie est prête à adhérer à l'OMC et à l'OCDE, la création de l'Union douanière avec le Kazakhstan et la Biélorussie, ainsi que de l'Espace économique commun étant notre choix conscient. Ces deux directions ne se contredisent nullement", a ajouté le président russe.

        La Russie est en négociation avec l'OMC depuis 1993, plus que tout autre pays. Moscou a terminé ses négociations bilatérales avec 60 pays membres, Astana avec 22 pays et Minsk avec une dizaine.

         Réunis le 27 novembre 2009 à Minsk, les présidents russe, biélorusse et kazakh ont convenu de lancer l'Union douanière le 1er janvier 2010. Les trois pays mettront également en place des mécanismes communs de régulation de leur commerce extérieur.

        Les chefs de gouvernement russe, biélorusse et kazakh avaient négocié auparavant sur l'Union douanière, mais ils n'avaient pas réussi à régler leurs différends portant sur l'entrée en vigueur du Code douanier à partir du 1er juillet prochain.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
31 juillet 2012 2 31 /07 /juillet /2012 18:34

   thumb.small.bernard 20antony 2020     Bernard Antony, président de l’AGRIF, président de Chrétienté-Solidarité, communique :De Denfert-Rochereau au Sénat, ce samedi 21 janvier 2012, dans une marée de drapeaux turcs et de croissants de sinistre mémoire séculaire, des dizaines de milliers de nationaux-islamistes turcs, bien sûr possesseurs de cartes « d’identité » françaises, allemandes et autres, ont défilé en scandant des slogans d’une orgueilleuse revendication de diktat sur nos lois.

Cela est nationalement et démocratiquement insupportable.


         Que des lois de répression des négationnismes soient absurdes et aux effets pervers à l’encontre du but recherché, c’est une chose et c’est notre affaire, à nous Français d’expliquer pourquoi. Mais ce n’est pas aux Turcs, bénéficiant de l’hospitalité française voire de notre citoyenneté, de venir en masse hurlante les contester et contester surtout la nécessaire reconnaissance d’un génocide immense qui fut celui des Arméniens et aussi celui de tous les chrétiens habitant la Turquie en 1915.


        Ne pas sanctionner par des lois spécifiques des opinions historiques, fussent-elles aberrantes, c’est une chose. Les lois contre l’injure et la diffamation suffisent pour cela. Mais la reconnaissance par l’État français des crimes contre l’humanité en est une autre ! Cela relève en effet d’un devoir de mémoire à transmettre, car la France fut grandement impliquée dans la question d’Orient.


        Avec raison, Serge Klarsfeld a rappelé que « sans le génocide arménien, la shoah n’aurait pas eu lieu ». Et avec raison aussi, l’avocat William Goldnadel, vice-président du CRIF, a rappelé également combien le génocide arménien était dans la continuité idéologique du génocide vendéen.


         L‘enseignement de l’immense horreur du génocide perpétré en 1915 par l’État maçonnique Jeune-Turc et les populations musulmanes de Turquie, turques ou kurdes, est une exigence de vérité que les Turcs doivent reconnaître comme les Russes et tant d’autres peuples les abominations communistes ou les Allemands celles du nazisme.


          Dans l’ordre de la sauvagerie sadique, dans l’ordre de l’indicible cruauté dont est capable la monstruosité humaine, le génocide des Arméniens et autres chrétiens de Turquie a atteint des sommets.


        Que les Turcs d’aujourd’hui, et surtout leur gouvernement, aillent jusqu’à prétendre en interdire la mémoire, en France et ailleurs, révèle bien qu’il leur reste un long chemin à parcourir sur ce qui les sépare d’une civilisation de respect de la personne humaine.


        Nous allons maintenant demander à l’ambassade de Turquie à Paris dans quelles conditions pourrait se dérouler à Ankara une manifestation devant l’assemblée nationale turque de Français souhaitant des évolutions de la loi turque sur la reconnaissance du génocide arménien et aussi sur la liberté religieuse.

http://bernard-antony.blogspot.com/

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article