Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 août 2012 6 11 /08 /août /2012 19:23

thumb.small.images408.jpg       A chaque élection, le Front national se plaint d'avoir du mal à trouver 500 parrains et crie au déni de démocratie. Pourtant, la France n'est pas seulement une démocratie mais une République, attachée aux valeurs d'égalité et de fraternité. Il est donc logique, et même rassurant, qu'un parti fragilisant ces valeurs ait du mal à trouver des parrains.La démocratie n'est pas non plus une auberge espagnole, où l'on peut se présenter au suffrage universel, et prétendre bénéficier de subventions publiques, sans respecter quelques règles. En l'occurrence convaincre 500 élus sur environ 47 000 (maires, parlementaires, conseillers généraux ou régionaux...) que votre candidature présente un intérêt. La barre n'est pas si haute. L'étrange Jacques Cheminade parvient à la sauter, grâce à une armée de bénévoles qui labourent le terrain. On ne peut pas en dire autant du Front national, plus crédible et plus haut dans les sondages, mais qui peine à quadriller. En tout cas cette année. Carl Lang a longtemps fait ce travail pour le FN, mais démarche aujourd'hui les communes pour son propre compte : celui du Parti de la France. A sa grande surprise, de très nombreux maires ayant accordé leur parrainage à Jean-Marie Le Pen en 2007 n'ont pas été approchés par les militants de Marine Le Pen : "Quand nos amis sont allés les voir à Noël, ils n'avaient vu personne du FN." Un constat valable pour plusieurs départements. Comment l'expliquer, sachant que la candidate frontiste dit s'inquiéter pour ses parrainages ?  La première raison est technique : le FN a perdu la plupart des cadres ayant ce savoir-faire, notamment au profit du Parti de la France. L'autre est stratégique. Marine Le Pen croit moins au quadrillage qu'au fait d'arracher, au dernier moment, une consigne de la part des grands partis. Sa non-candidature pouvant susciter un retour de bâton, dans l'opinion puis dans les urnes aux législatives. Il peut être très sévère. Surtout si le gouvernement envisage une dose de proportionnelle dès 2012 pour émietter la prochaine majorité...

Jeu de dupes

Le pari est risqué mais crédible. En 2007, à en croire d'anciens militants frontistes, c'est Nicolas Sarkozy qui aurait donné le coup de pouce nécessaire. Pour ne pas prendre le risque de froisser des électeurs, dont il avait besoin au second tour. Cette année encore, Marine Le Pen se dit qu'il suffit d'apparaître comme martyr pour obtenir ses signatures sur un plateau. Gilbert Collard en fait même un peu trop. Lors d'une manifestation organisée face au Sénat, il est allé jusqu'à dénoncer des "pressions" dignes de la "mafia", censées dissuader les maires de parrainer Marine Le Pen. Quelle mascarade et quel jeu de dupes.

Si pressions il y a, ce sera pour donner les signatures à Marine Le Pen, et non l'inverse. Si le FN est candidat pour tonner contre l'"UMPS" à cette élection, ce sera grâce à l'UMP et au PS. Non pas parce qu'il aura convaincu des élus de l'intérêt de sa candidature, mais par chantage indirect. Le FN souhaite en prime que ces parrainages - et donc tous les arrangements possibles - soient anonymes et ne puissent être observés par les Français. A y regarder de près, ce n'est pas la démocratie, mais du chantage.

Caroline Fourest

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
11 août 2012 6 11 /08 /août /2012 19:20

 thumb.small.120130pvl2238.jpg     Le ministre de l’Intérieur Claude Guéant a annoncé à l’Assemblée nationale que « 3.500 armes » avaient été saisies en 2011, en présentant en seconde lecture après son adoption par le Sénat une loi pour établir un « contrôle des armes à feu moderne, simplifié et préventif ».

Le ministre a précisé que le nombre de ces saisies était en augmentation « de plus de 28% (28,72%, ndlr) qu’en 2010″, quand « 2.719 armes » avaient été saisies, ce qui représentait alors une hausse de 82,85% par rapport à 2009 avec 1.487 saisies (ndlr : soit une hausse de 135% en deux ans). (…)

Le texte propose « une nouvelle classification des armes (…) plus simple et plus accessible (et qui) permette de mettre notre droit en conformité avec nos obligations européennes en la matière », a souligné le ministre.

Ainsi, « au lieu des huit catégories actuelles, il y aura désormais, quatre grandes catégories d’armes: celles de la catégorie A « interdites à l’acquisition et à la détention » B, les armes « soumises à autorisation », C celles « soumises à déclaration » et D, les autres armes, soumises à enregistrement et celles dont la détention est libre.

source : http://pdflimousin.over-blog.com/

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
11 août 2012 6 11 /08 /août /2012 19:18

 thumb.small.Jacques_Bompard_Maire_dOrange0.jpg      Extrait d’un interview de Jacques Bompard lu sur Nouvelles de France suite à son refus de prêter au groupe de rap IAM le théâtre antique de la ville d’Orange :

Nous n’étions tout simplement pas chauds pour permettre à ce groupe de se produire dans le théâtre. Je ne veux pas donner de subventions à un groupe qui traite la France de pays raciste et qui, par surcroît est de mauvais goût (…) Je crois que la France est un pays où l’on a inversé les valeurs. À Orange, nous pensons qu’il y a une hiérarchie des valeurs et nous luttons contre cette inversion. Nous préférons développer une culture populaire, c’est-à-dire une culture qui plaît au peuple (…) Je trouve colossal que l’on puisse traiter la France de « raciste » étant donné que c’est le seul pays au monde où l’on peut rentrer à plus de 65 ans et toucher le minimum vieillesse, le seul pays au monde qui fait preuve de cette exceptionnelle « gentillesse » sociale, que je trouve pour ma part « éberluante ». Oser traiter la France de raciste, c’est mordre la main de celui qui vous donne à manger (…) Je crois que c’est aux spectateurs de financer les spectacles et non aux collectivités (…)

Qu’est-ce qui attire IAM dans le théâtre antique ?

C’est plutôt à eux qu’il faudrait le demander mais je pense que le Théâtre antique est un monument assez exceptionnel. Il offre 9 000 places, c’est « le plus beau mur de France » selon Louis XIV. Alors, tenter de venir insulter la France et les Français dans une réalisation parmi les plus belles de France les amusent sûrement, moi je trouve ça très triste.

Vous êtes par ailleurs candidat aux élections législatives (…) Aurez-vous un candidat FN face à vous ?

Oui, une candidate est annoncée. Je m’en serais passé, je défends mes idées sur le terrain depuis des dizaines d’années, je ne comprends pas ce trop ce que cette candidate vient faire là…

Soutenez-vous un candidat pour l’élection présidentielle ?

Je pense que je pouvais dire des choses que ne diront pas les candidats en place mais sachant que je n’aurais pas eu les 500 signatures, je n’ai pas pris cette peine. Si Marine le Pen me demande mon soutien, on étudiera le dossier mais pour l’instant on n’en est pas là.

 

        Pierre de Bellerive

 Nouvelles de France

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
11 août 2012 6 11 /08 /août /2012 18:58

Moscou, 23 juin

 

 186222490.jpg       La Russie est préoccupée face à l'intention déclarée des autorités israéliennes de détruire des maisons palestiniennes à Jérusalem-Est, a déclaré mercredi le ministère russe des Affaires étrangères.

      "L'intention déclarée de détruire plusieurs maisons à Jérusalem-Est doit encore être entérinée, mais l'information sur ces plans a été accueillie à Moscou avec une profonde préoccupation. Il s'agit là, en effet, de l'un des points les plus sensibles du règlement définitif", stipule le communiqué de la diplomatie russe.

       Le document souligne que "les parties ne doivent pas anticiper par leurs déclarations et d'autant plus par des démarches pratiques l'issue des négociations sur les problèmes de Jérusalem, des frontières, des réfugiés, de la sécurité et des ressources hydrauliques".

       On a appris lundi dernier que la commission de planification et de construction de la municipalité de Jérusalem avait validé le projet dit du "Jardin du roi" en hébreu (référence aux jardins du roi Salomon), devant être construit dans le quartier arabe de Silwan.
La destruction de 22 maisons est prévue dans le cadre de ce projet.

        Tout comme la poursuite de la politique de colonisation, de tels plans de l'Etat hébreu menacent de compromettre les efforts américains en vue d'avancer dans les pourparlers indirects entre Palestiniens et Israéliens, déjà très fragiles.
    
        Ces pourparlers dits "de proximité" consacrent les efforts de l'administration du président américain Barack Obama pour débloquer le processus de paix au Proche-Orient après le gel des négociations directes en décembre 2008, à la suite de la guerre de Gaza.

       Mais ils démarrent dans un climat de grand scepticisme, tant chez les Israéliens que les Palestiniens, car des divergences fondamentales persistent sur les dossiers-clés, comme le statut de Jérusalem, les frontières, la colonisation juive ou le retour des réfugiés palestiniens. 

         La situation s'est encore aggravée suite à l'abordage récent par un commando israélien de la "Flottille de la liberté", composée de six navires avec au moins 600 défenseurs des droits de l'homme à bord. A l'issue de ce raid, il y a eu au moins 9 morts et des dizaines de blessés.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
11 août 2012 6 11 /08 /août /2012 18:46

   0206Barsanuphius.n.John.jpg     Saints Barsanuphe le Grand et Jean le Prophète ont vécus au VIe siècle sous le règne de l'Empereur Justinien I (483-565). Ils vivaient dans l'ascèse au Monastère d'Abba Seridus en Palestine, près de la ville de Gaza.

        Saint Barsanuphe est né en Egypte (l'année de sa naissance est inconnue). Dès sa jeunesse, il a commencé à mener une vie ascétique. En arrivant au Monastère cénobitique d'Abba Seridus, il a construit une petite cellule en dehors du monastère. Là, il vécut dans la solitude.

        Plus tard, Saint-Jean, disciple de saint Barsanuphe, a vécu dans cette cellule pendant dix-huit ans jusqu'à sa mort. St Jean imité son maître dans le silence, les actes ascétiques et en vertu. En raison de son don de voyance, il était connu comme «le Prophète».

        Après un certain temps, saint Barsanuphe construit une autre cellule près du monastère. Au début de sa solitude, le monastère lui a envoyé seulement trois miches de pain par semaine. Il a habité pendant cinquante ans dans le travail et les actes ascétiques.

         Le patriarche de Jérusalem Eustochios entendu parler de la vie ascétique de saint Barsanuphe, il semblait incroyable pour lui. Il voulait voir Barsanuphe pour lui-même, afin que lui et ses compagnons tentèrent de creuser sous le mur, et d'entrer dans la cellule du moine de dessous. Ceux qui tentent d'entrer ont été presque brûlé par les flammes qui jaillissent soudain de la cellule.

        Dans son ermitage St Barsanuphe consacré entièrement à la prière himeself, et il atteint un haut degré de perfection spirituelle. Nous avons des comptes manuscrits sur la vie, les actes et les talents des saints Barsanuphe et Jean. Au cours de la durée de vie de St Paisius Velichkovsky (Novembre 15), ils ont été traduits dans les langues moldave et en slavon. La publication de ces manuscrits, ainsi que leur traduction dans la langue russe, a été fait dans le dix-neuvième siècle par les Aînés de l'entrée de l'Optina Monastère Theotokos.

        Les préceptes des saints Barsanuphe et Jean montrent clairement le degré de leur perfection morale, et leur amour pour les gens, mais ils contiennent trop rares données au sujet de leurs vies. Nous ne savons pas exactement quand est mort saint Barsanuphe. Certaines sources affirment l'année de sa mort était de 563, d'autres disent avec plus de prudence avant l'an 600.

       Après avoir passé une longue période dans la solitude, Barsanuphe St par la suite et jusqu'à la mort de saint Jean le Prophète a commencé à servir les autres en les instruisant sur la voie du salut, comme Abba Dorothée (Juin 5) témoigne. Saint Barsanuphe a répondu à poser des questions par le biais St John, parfois en lui demandant de donner les réponses, ou même à travers Abba Seridus (Août 13), qui a écrit les réponses de la sainte.

       Dans les réponses des saints Barsanuphe et Jean le Prophète, qui sont des guides dans la vie spirituelle non seulement pour leurs contemporains, mais aussi pour les générations futures, il est clairement possible de voir ascension progressive des moines spirituelle "de force à la force."

        Par les actes de jeûne, le silence, gardant le cœur, et la prière incessante, saint Barsanuphe atteint les hauteurs de l'humilité, le raisonnement et l'amour ardent. Le Seigneur lui a donné des dons de discernement, de clairvoyance, et miraculeuse. Par la puissance de ses prières, il a réussi à libérer les âmes des gens de leurs péchés. Parfois, il a pris les péchés des autres sur lui-même.

        Le vénérable connaissait les dispositions de cœur, c'est pourquoi il a donné des conseils en fonction de l'état spirituel de chaque personne. Dans le Nom du Seigneur, il a ressuscité les morts, il chasse les démons, et il guérit les maladies incurables. Les choses qu'il a reçu bénis la puissance divine et la grâce (par exemple, ou un sillon kukol-mauvaises herbes ont emporté des maux de tête de moine). Même le nom d'Abba Barsanuphe, lorsqu'il est invoqué mentalement, a fourni une aide à ceux qui l'ont appelé.

       Par les prières de saint Barsanuphe, Dieu a envoyé la pluie sur la terre, retirer sa colère de la multitude du peuple. Les prédictions du saint venait toujours vrai. Ainsi, il a prédit qu'un certain moine, l'Ancien Euthyme le Taciturne, serait placé auprès de lui dans une fosse unique, qui vient en effet de Barsanuphe pass.St acquis ces cadeaux après plusieurs années de patience endurer de grandes tentations et les maladies.

         Outre l'ascète orthodoxe Barsanuphe le Grand, il y avait une autre Barsanuphe, un hérétique monophysite. Sophrone, patriarche de Jérusalem, lui anathème dans son "Confession de foi», envoyé à la VIe concile œcuménique).

        Nous ne savons pas quand saint Barsanuphe est arrivé au monastère d'Abba Seridus, ni quoi que ce soit au sujet de la maison et la famille de Saint-Jean le Prophète. En suivant les instructions de saint Barsanuphe, Jean atteint les sommets de la perfection, et est devenu comme son maître en toutes choses. Sur l'humilité, il a envoyé ceux qui sont venus lui poser des questions à Abba Barsanuphe.

      St Jean prévit et prédit beaucoup de choses, même sa propre mort une semaine après la mort de Abba Seridus. Abba Elian, le jeune higoumène de ce monastère, supplié John de rester avec lui pendant deux semaines de plus, afin de lui enseigner la Règle et la façon de gouverner le monastère. St Jean achevait sa demande et il est mort au bout de deux semaines.

       Saint Barsanuphe le Grand survécu à son disciple et ami, mais embrassé un silence complet et a refusé de donner des réponses à tout le monde. Ces deux ascètes ont quitté l'âme-profitant livre, orientation vers VIE SPIRITUELLE: REPONSES AUX QUESTIONS DES DISCIPLES par le Saint-Barsanuphe monastique Pères et Jean comme leur héritage spirituel. Ce livre a été connu pour de nombreux saints qui ont vécu à un moment plus tard, comme en témoignent les tord de saint Théodore le Studite (Novembre 11 et Janvier 26), le hiéromoine Nikon Chernogorets (+ 1060), St Syméon le Nouveau Théologien (Mars 12) , et d'autres ascètes orthodoxes et des écrivains.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
11 août 2012 6 11 /08 /août /2012 18:42

   0206photios.constantinople-copie-1.jpg    Saint Photius, Patriarche de Constantinople, «phare lointain brillant de l'Eglise," a vécu pendant le neuvième siècle, et venait d'une famille de chrétiens zélés. Son père Serge est mort en martyr pour la défense de saintes icônes. St Photius reçu une excellente éducation et, depuis que sa famille était liée à la maison impériale, il a occupé le poste de secrétaire d'Etat d'abord au Sénat. Ses contemporains disaient de lui: «Il se distingue donc des connaissances dans presque toutes les sciences profanes, à juste titre qu'il serait possible de tenir compte de la gloire de son âge et de le comparer avec les anciens."

        Michaël, le jeune successeur au trône, et Saint Cyril, l'Illuminateur de l'avenir des Slaves, ont appris par lui. Sa piété chrétienne profonde a protégé St Photius de se laisser séduire par les charmes de la vie de cour. Avec toute son âme, il aspirait au Monachisme.

        En 857 Bardas, qui a régné avec l'Empereur Michel, déposé le patriarche Ignace (Octobre 23) à partir du siège de Constantinople. Les évêques, connaissant la piété et une connaissance approfondie de Photius, a informé l'empereur qu'il était un homme digne d'occuper le trône archpastoral. St Photius a accepté la proposition avec humilité. Il passa par tous les grades de bureau en six jours. Le jour de la Nativité du Christ, il fut consacré évêque et élevé au trône patriarcal.

        Bientôt, cependant, la discorde est né dans l'Eglise, agitée par la suppression du patriarche Ignace de ses fonctions. Le Synode de 861 a été appelé à mettre fin aux troubles, à laquelle la déposition d'Ignace et l'installation de Photius comme patriarche a été confirmée.

         Le pape Nicolas I, dont les émissaires étaient présents à ce conseil, espère que la reconnaissance de Photius comme patriarche, il pourrait lui subordonner à son pouvoir. Lorsque le nouveau patriarche prouvé insoumis, Nicolas anathématisé Photius à un concile romain.

        Jusqu'à la fin de sa vie de saint Photius était un adversaire résolu des intrigues papales et des dessins sur l'Eglise orthodoxe de l'Est. En 864, la Bulgarie volontairement convertis au christianisme. Le Bulgare Boris prince a été baptisé par le patriarche Photius lui-même. Plus tard, St Photius envoyé un archevêque et les prêtres de baptiser le peuple bulgare. En 865, les saints Cyrille et Méthode ont été envoyés pour prêcher le Christ dans la langue slave. Toutefois, les partisans du pape incité les Bulgares contre les missionnaires orthodoxes.

       La situation calamiteuse en Bulgarie développé parce que l'invasion par les Allemands forcés à demander de l'aide dans l'Ouest, et le prince bulgare a demandé le pape d'envoyer ses évêques. Quand ils sont arrivés en Bulgarie, les légats du pape ont commencé à se substituer enseignements latine et les coutumes en place de la croyance orthodoxe et la pratique. St Photius, comme un ferme défenseur de la vérité et dénonciateur du mensonge, a écrit une encyclique informer les évêques orientaux d'actions du pape, ce qui indique que le départ de l'Église romaine de l'orthodoxie n'était pas seulement dans le rituel, mais aussi dans sa confession de foi. Un conseil a été convoqué, censurer l'arrogance de l'Occident.

         En 867, Basile le Macédonien s'empara du trône impérial, après avoir assassiné l'empereur Michel. St Photius dénoncé le meurtrier et ne lui permettrait pas de prendre part à des saints mystères du Christ. Par conséquent, il a été retiré du trône patriarcal et enfermé dans un monastère sous bonne garde, et le patriarche Ignace a été rétabli dans sa position.

        Le Synode de 869 se sont réunis pour examiner la conduite du Saint-Photius. Ce conseil a eu lieu avec la participation des légats du pape, qui exigeaient que les participants signent un document (Libellus) condamnant Photius et en reconnaissant la primauté du pape. Les évêques orientaux ne serait pas d'accord, et se disputait avec les légats. Appelé au conseil, St Photius répondait à toutes les accusations des légats avec un silence digne. Ce n'est que lorsque les juges lui ont demandé s'il voulait se repentir at-il répondu, "Pourquoi considérez-vous vous-mêmes les juges?" Après de longues disputes, les adversaires de Photius furent victorieux. Bien que leur jugement était sans fondement, ils anathématisé Photius patriarche et les évêques à le défendre. Le saint a été envoyé en prison pour sept ans, et par son propre témoignage, il a remercié le Seigneur pour supportant patiemment ses juges.

       Pendant ce temps, le clergé latin ont été expulsés de Bulgarie, et le patriarche Ignace envoya ses évêques là-bas. En 879, deux ans après la mort du patriarche Ignace, un autre conseil a été convoqué (beaucoup le considèrent comme le huitième concile œcuménique), et de nouveau Saint-Photius fut reconnu comme le archipasteur légitime de l'Eglise de Constantinople. Le pape Jean VIII, qui connaissait personnellement Photius, a déclaré à travers ses émissaires que les décisions papales au sujet de Photius anciens ont été annulées. Le Conseil a reconnu le caractère inaltérable du Credo de Nicée-Constantinople, en rejetant la distorsion latine ("filioque"), et en reconnaissant l'indépendance et l'égalité des deux trônes et les deux églises (occidentale et orientale). Le conseil a décidé d'abolir les usages et les rites latins dans l'église bulgare introduit par le clergé romain, qui ont terminé leurs activités là-bas.

        Sous le successeur de l'empereur Basile, Léon, St Photius nouveau subi de fausses dénonciations, et a été accusé de parler contre l'empereur. Encore une fois déchu de son siège en 886, le saint achevé le cours de sa vie en 891. Il a été enterré au monastère de Eremia.

        L'Eglise orthodoxe vénère St Photius comme un «pilier et le fondement de l'Eglise", un "guide de l'inspiration des orthodoxes," et un théologien sage. Il a laissé derrière plusieurs ouvrages, d'exposer les erreurs des Latins, réfutant l'âme détruire les hérésies, l'explication la Sainte Écriture, et d'explorer de nombreux aspects de la foi.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
11 août 2012 6 11 /08 /août /2012 18:40

   0206bucolus.jpg     Saint Bucolus, Evêque de Smyrne, était un disciple de l'Apôtre et Evangéliste saint Jean le Théologien, et devint le premier Evêque de Smyrne (Asie Mineure).

         Par la grâce de Dieu, St Bucolus converti de nombreux païens au Christ et les a baptisé. Comme un guide sage et expérimenté, il a défendu son troupeau de ténèbres de l'hérésie.

          Il est mort dans la paix entre 100-105. Il a confié son troupeau à Saint-Polycarpe (23 février), l'un des Pères apostoliques, qui était aussi un disciple du saint Apôtre Jean le Théologien. Sur la tombe de St Bucolus croissait un arbre de myrte, qui guérissait les malades.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
11 août 2012 6 11 /08 /août /2012 18:38

Le quatrième jour de l'Après fête de la Réunion du Seigneur tombe au 6 Février.

0202presentation17.jpg


Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
11 août 2012 6 11 /08 /août /2012 18:34

   0205agatha.jpg      La Sainte-vierge Martyre Agatha était la fille de quinze ans de riches et respectés parents chrétiens de la ville de Palerme (Anciennement Panormos) en Sicile. Au cours de la persécution sous l'empereur Dèce (249-251), le préfet de la ville de Catane, Quintianus, ayant entendu parler de la richesse et la beauté Agatha, a envoyé ses soldats après elle pour la faire passer en jugement en tant que chrétien.

        A Catane, elles abritaient la Sainte avec une femme riche, qui avait cinq filles. Ils ont tous essayé de tenter St Agatha avec de beaux vêtements, de divertissement et, la pressant d'offrir des sacrifices aux dieux païens, mais le saint dédaigné toutes ces choses. La plus ils ont essayé de la déplacer, la plus résolue qu'elle est devenue. Elle pria qu'elle pourrait bientôt affronter le martyre.

        Au cours de son interrogatoire en vertu de Quintianus, la sainte Martyre a été influencée ni par la flatterie, ni par les menaces, et elle a été soumise à de cruels tourments. Ils ont également essayé d'enlever ses seins avec des pinces métalliques, et quand cela a échoué, ils utilisaient des couteaux.

         Le saint Apôtre Pierre lui apparut en prison et a guéri ses blessures. St Agatha a été conduit à torturer de nouveau, et Quintianus été étonné de voir son complètement guéri, sans aucune trace de coupe. Ensuite, la torture a commencé une fois de plus.

         En ce moment, un tremblement de terre a eu lieu dans la ville, et de nombreux bâtiments ont été détruits. Parmi les personnes tuées étaient deux des conseillers de Quintianus. Les habitants terrifiés se précipita vers Quintianus, exigeant la fin de Agatha tortures. Craignant une révolte par le peuple, Quintianus envoyé St Agatha retourner en prison. Il le martyr, offrant grâce à Dieu, paix a remis son âme au Seigneur.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
11 août 2012 6 11 /08 /août /2012 18:31

Le troisième jour de l'Après fête de la Réunion du Seigneur tombe le 5 Février.

0202presentation16.jpg

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article