Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 novembre 2012 5 02 /11 /novembre /2012 19:40
     0511Cyril03.jpg    Saints Cyril et Méthode,  égaux aux apôtres, et révélateurs des Slaves provenaient d'une famille illustre vivante et pieuse dans la ville grecque de Thessalonique. St-Méthode est l'aîné de sept frères, St Constantin [Cyril était son nom monastique] était le plus jeune. Au début, St-Méthode a été dans l'armée et a été gouverneur de l'une des principautés slaves dépendantes de l'Empire byzantin, probablement la Bulgarie, qui a rendu possible pour lui d'apprendre la langue slave. Après avoir vécu il ya une dizaine d'années, St-Méthode tard reçu la tonsure monastique à l'un des monastères du Mont Olympe (Asie Mineure).

         St Constantin se distingue par ses grandes aptitudes, et il a étudié avec l'Empereur Michel sous les meilleurs professeurs à Constantinople, y compris Saint-Photius, futur Patriarche de Constantinople (6 février).

        St Constantin a étudié toutes les sciences de son temps, et il savai aussi plusieurs langues. Il a également étudié les œuvres de Saint Grégoire le Théologien. En raison de son esprit vif et son intelligence pénétrante, St Constantin a été appelé «Le Philosophe» (Sage). À la fin de ses études, St Constantin a été ordonné à la sainte prêtrise et fut nommé conservateur de la bibliothèque patriarcale à l'église de Sainte-Sophie. Il a rapidement quitté la capitale et se rendit secrètement à un monastère.

        Ayant découvert il ya, il est retourné à Constantinople, où il a été nommé professeur de philosophie. La sagesse du jeune Constantin et la foi étaient si grandes qu'il a gagné un débat avec Ananias, le chef des hérétiques iconclasts. Après cette victoire de Constantin a été envoyé par l'empereur pour discuter de la Sainte Trinité avec les Sarrasins, et encore, il remporta la victoire. Quand il revint, St Constantin est allé à son frère saint Méthode, sur l'Olympe, passant son temps à la prière incessante et la lecture des œuvres des saints Pères.

        L'empereur convoqua aussitôt les deux saints frères du monastère et les envoya prêcher l'Évangile aux Khazars. En chemin, ils sont restés dans la ville de Chersonèse, les préparatifs pour leur activité missionnaire. Il les saints frères miraculeusement découvert les reliques de la hiéromartyr Clement, pape de Rome (Novembre 25).

       Il en Korsun St Constantin trouvé un Evangile et Psautier écrit en lettres russes [c.-à- ] Slave, et un homme qui parle la langue slave, et il a appris de cet homme à lire et à parler cette langue. Après cela, les saints frères sont allés aux Khazars, où ils ont remporté un débat avec les juifs et les musulmans par la prédication de l'Evangile. Sur le chemin du retour, les frères à nouveau visité Korsun et, prenant les reliques de saint Clément, ils retournèrent à Constantinople. St Constantin est resté dans la capitale, mais St-Méthode a été higoumène du monastère Polychronion petite près du Mont Olympe, où il a vécu une vie d'ascèse comme avant.

        Bientôt messagers sont venus à l'empereur de la Moravie Rostislav prince, qui était sous la pression des évêques allemands, avec une demande d'envoyer des enseignants en Moravie, qui serait en mesure de prêcher dans la langue slave. L'empereur convoqua St Constantin et lui dit: «Tu dois y aller, mais ce serait mieux si personne ne sait à ce sujet."

         St Constantin préparé pour la nouvelle tâche dans le jeûne et la prière. Avec l'aide de son frère saint Méthode, et les disciples Gorazd, Clément, Sava, Naum et Angelyar, il a inventé un alphabet slave et traduit les livres qui étaient nécessaires pour la célébration des offices divins: l'Evangile, épîtres, Psautier, et recueilli services, dans la langue slave. Cela s'est produit en l'an 863.

       Après avoir terminé la traduction, les saints frères est allé en Moravie, où ils furent reçus avec de grands honneurs, et ils commencèrent à enseigner les services dans la langue slave. Cela a suscité la malice des évêques allemands, qui ont célébré les offices divins dans les églises moraves en Amérique. Ils se levèrent contre les saints frères, convaincu que les services divins doit être fait dans l'une des trois langues: hébreu, grec ou latin.

       St Constantin dit: «Tu ne reconnaissent que trois langues dans lesquelles Dieu soit glorifié Mais David a chanté,. Louez le Seigneur, toutes les nations, louez le Seigneur tous les peuples (Ps 116/117: 1). Et l'Evangile de saint Matthieu (28:18) dit: «Allez et enseignez toutes les nations ....» Les évêques allemands ont été humiliés, mais ils sont devenus amers et se plaignit à Rome.

       Les saints frères ont été convoqués à Rome pour une décision sur cette question. Emportant avec eux les reliques de saint Clément, saint Constantin et Méthode partit pour Rome. Sachant que les saints frères apportaient ces reliques avec eux, le pape Adrien rencontrés le long du chemin avec son clergé. Les saints frères ont été accueillis avec honneur, le pape a donné la permission d'avoir des services divins en langue slave, et il ordonna que les livres traduits par les frères à être placés dans les églises latines, et de servir la liturgie en langue slave.

        A Rome St Constantin est tombé malade, et le Seigneur lui a révélé sa mort prochaine. Il fut tonsuré dans le schéma monastique avec le nom de Cyrille. Le 14 Février, 869, cinquante jours après la réception du schéma, St Cyrille mourut à l'âge de 42.

        Saint Cyrille a ordonné à son frère saint Méthode de poursuivre leur tâche d'éclairer les peuples slaves à la lumière de la vraie foi. St-Méthode supplia le pape d'envoyer le corps de son frère pour l'inhumation dans leur pays natal, mais le pape ordonna les reliques de saint Cyrille d'être placé dans l'église de Saint-Clément, où les miracles ont commencé à se produire d'eux.

       Après la mort de saint Cyrille, le pape envoya saint Méthode en Pannonie, après lui consacrant comme archevêque de Moravie et de la Pannonie, sur l'ancien trône d'Andronic St (Juillet 30). En Pannonie saint Méthode et ses disciples ont continué à distribuer des livres écrits services dans la langue slave. Ce nouveau suscité la colère des évêques allemands. Ils arrêtés et jugés St-Méthode, qui a été envoyé dans les chaînes de Souabe, où il a enduré de nombreuses souffrances pour deux ans et demi.

        Après avoir été mis en liberté par ordre du pape Jean VIII de Rome, et rendu à son diocèse, St-Méthode a continué à prêcher l'Evangile parmi les Slaves. Il a baptisé le prince tchèque Borivoi et son épouse Ludmilla (Septembre 16), et aussi l'un des princes polonais. Les évêques allemands ont commencé à persécuter le saint pour la troisième fois, parce qu'il n'a pas accepté l'enseignement erroné sur la procession du Saint-Esprit à la fois le Père et le Fils. St-Méthode a été convoqué à Rome, mais il se justifie devant le pape, et préservé l'enseignement orthodoxe dans sa pureté, et a été envoyé de nouveau à la capitale de la Moravie, Velehrad.

        Ici, dans les dernières années de sa vie de saint Méthode, assisté de deux de ses anciens élèves, traduit tout l'Ancien Testament en langue slave, à l'exception du livre de Maccabées, et même le Nomocanon (règle des saints Pères) et Paterikon (livre de les saints Pères).

         Sentant l'imminence de la mort, saint Méthode désigné un de ses élèves, Gorazd, comme le digne successeur de lui-même. Le saint évêque prédit le jour de sa mort, et mort le Avril 6, 885 quand il avait environ soixante ans. Service funèbre du saint fut chanté en trois langues, slaves, le grec et le latin. Il a été enterré dans l'église cathédrale de Velehrad.
Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
2 novembre 2012 5 02 /11 /novembre /2012 19:33

   0511mociushieromartyr.jpg    Saint Mocius était un Prêtre en Macédoine dans la ville d'Amphipolis. Au cours d'une persécution contre les chrétiens sous l'Empereur Dioclétien (284-305), St Mocius a exhorté les païens qui s'étaient rassemblés pour la fête païenne de Dionysos (Bacchus), d'abandonner l'iniquité et les vile coutumes qui ont accompagné cette célébration. Il les a exhortés à se repentir et se convertir au Seigneur Jésus-Christ, et être purifiés par le saint Baptême.

        Le Saint a été traduit en justice devant le Gouverneur de Laodicée. Lorsqu'ils sont menacés de torture, il répondit :

«Ma mort pour le Christ est un grand accomplissement pour moi." St Mocius a été soumis à la torture, qu'il portait avec endurance merveilleuse, et n'a pas cessé de dénoncer les adorateurs d'idoles.

        Pris pour le temple païen de Dionysos, le Saint brisa les idoles quand il a appelé Jésus-Christ. Après cela, il a été mis dans un four chauffé au rouge, où il est resté indemne, mais les flammes qui sortent du four ont embrasé le Gouverneur.

       Encore une fois, le Commandant soumis à la torture le féroce St Mocius, qu'il a supporté avec l'aide de Dieu. Il a été donné aux bêtes à être consommé, mais elles ne l'ont pas touché. Les lions se couchant à ses pieds. Le peuple, voyant ces miracles, a insisté pour que le Saint soit libéré. Le Gouverneur a ordonné au saint d'être envoyé à la ville de Perinth, et de là à Byzance, où St Mocius a été exécuté.

         Avant sa mort, il rendit grâces au Seigneur de lui avoir donné la force de persévérer jusqu'à la fin. Ses derniers mots furent : "Seigneur, reçois mon esprit en paix." Puis il fut décapité. St Mocius mourut vers l'an 295. Plus tard, l'empereur Constantin a construit une église en l'honneur des Mocius Hiéromartyr et transféré ses saintes reliques passion portant en elle.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
1 novembre 2012 4 01 /11 /novembre /2012 19:57

     2-copie-17.jpg   L'ordre de «Gloire et honneur" , la deuxième plus haute distinction dans l'Eglise Orthodoxe Russe, définition établie de Sa Béa. le Patriarche Alexis II et le Saint Synode le 25 Mars 2004. La devise de l'Ordre sont les paroles de Saint Paul :

«La gloire et l'honneur... tous ceux qui ont fait le bien »(Rom. 2 : 10).


Statut de l'Ordre

        L'Ordre est décerné aux chefs d'Etat et de gouvernements, d'organisations internationales et intergouvernementales, les chefs des Eglises et des confessions, l'Etat et des personnalités publiques de premier plan pour leur contribution significative à la coopération interconfessionnelle, la promotion de la paix et de l'amitié entre les peuples.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
1 novembre 2012 4 01 /11 /novembre /2012 19:44

Moscou, 19 juillet

 

 187085609.jpg       La fraction du Parti libéral-démocrate (LDPR) au parlement russe propose de marquer à vie les députés condamnés pour corruption et de leur interdire l'accès aux emplois offrant la possibilité de percevoir des pots-de-vin, lit-on dans un communiqué mis en ligne sur le site du LDPR.

        "Le projet de loi présenté par les députés du LDPR vise à restreindre l'accès des personnes condamnées pour pots-de-vin aux emplois offrant des possibilités de corruption. Les députés estiment qu'un sceau de deux sur trois centimètres représentant la lettre K apposé sur le revers de la main gauche d'une personne autorisera l'employeur de lui refuser l'accès à certains emplois", indique le communiqué.

        Selon les libéraux-démocrates, qui ont adressé le projet de loi au gouvernement et à la Cour suprême de Russie, la corruption pratiquée par les fonctionnaires fédéraux et régionaux sape la foi des citoyens en la justice.

        "Aux termes de la législation en vigueur, les personnes condamnées pour corruption passive (art. 290 du Code pénal) ou corruption active (art. 291 du Code) sont blanchies de leur condamnation passé un certain temps. Cela signifie qu'elles ne se trouvent plus sous le coup d'interdits professionnels et peuvent se livrer de nouveau à la corruption", souligne le communiqué du LDPR.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
1 novembre 2012 4 01 /11 /novembre /2012 19:39

 

 

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
1 novembre 2012 4 01 /11 /novembre /2012 19:17

Moscou,  19 juillet

 

 187084497.jpg      Les Russes Evgeny Drattsev et Vladimir Dyatchin ont remporté dimanche les médailles d'argent et de bronze du 10 km aux championnats du monde de natation en eau libre à Roberval, au Canada.

Drattsev s'est classé deuxième en 2h01'00"6, derrière l'Italien Valerio Cleri (2h00'59"3) qui a apporté la troisième médaille à l'Italie en deux jours. Dyatchin, le nageur russe en eau libre le plus titré, a décroché la huitième médaille de sa carrière terminant troisième en 2h01'03"0.

Dyatchin est triple champion du monde du 10 km en eau libre, il compte également deux médailles d'argent et trois de bronze remportées aux compétitions de la Fédération internationale de natation (FINA).

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
1 novembre 2012 4 01 /11 /novembre /2012 19:16

 thumb.small.Francois_Hollande_et_Jean_Luc_Melenchon_pics_39.jpg      L’alliance de la gauche parlementaire française avec le parti communiste français est presque permanente depuis plus d’un siècle et jamais démentie depuis près d’un demi siècle. Dernier exploit en date, celui de François Hollande qui à 9 jours du second tour des présidentielles a déclaré : « il y a une culture communiste et je voudrais lui rendre hommage ». Avec une ironie corrosive Thierry Guinhut nous rappelle ce qu’est le communisme et sa culture. Par Thierry Guinhut.

 

       Chère culture communiste, nous te rendons et te rendrons hommage aujourd’hui et jusqu’à l’heure de notre mort, mieux encore, jusqu’à la fin des temps. Depuis ton message universel de 1848 en passant par ton accomplissement au XXème siècle, jusqu’à tes nostalgiques utopistes du XXIème.
Déjà, dans ta Genèse, ton bréviaire originel, ton Alcoran fondateur, ton Manifeste du parti de 1848, et pour libérer le prolétariat de l’exploitation bourgeoise, tu préconisais : « Expropriation de la propriété foncière », « Abolition du droit d’héritage », « Confiscation des biens de tous les émigrés et rebelles », « Centralisation du crédit entre les mains de l’État […], de tous les moyens de transport et de communication », « plan décidé en commun », « Travail obligatoire pour tous, constitution d’armées industrielles » [1]. Nous te savons gré d’éradiquer les libertés de propriété, d’entreprendre et d’expression, de nous fournir le carcan de la mise en commun. Nous saluons alors bien bas ta capacité à inspirer les despotismes et autres fascismes rouges.
Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
1 novembre 2012 4 01 /11 /novembre /2012 19:14

6000 agressions en un an...

Deux praticiens ont été attaqués à l'arme blanche en moins d'une semaine.

thumb.small.1732489_1a536d32_1492_11e1_9d26_00151780182c.jpg

        Comment soigner sereinement dans un climat d'insécurité croissante ? Telle est l'interrogation de nombreux praticiens suite aux agressions à l'arme blanche d'une gynécologue-obstétricienne à la clinique de Soyaux (Charente), jeudi dernier, et d'un médecin gastro-entérologue à l'hôpital Henri-Mondor de Créteil (Val-de-Marne). Ce dernier a été poignardé mardi par une femme déguisée en infirmière. Dans ces deux établissements, la tension et l'émoi sont palpables. Cette question de l'insécurité du personnel soignant s'était déjà posée après le meurtre de deux infirmières paloises par un ancien patient schizophrène, en décembre 2004.

 

Violence des patients

 

        Deux organismes sont aujourd'hui chargés d'analyser les faits de violences subis par les médecins. Or l'Observatoire de la sécurité des médecins, créé en 2004 par le Conseil national de l'Ordre, notait, principalement chez les généralistes libéraux, une nette aggravation des violences en 2009. Celles-ci, verbales ou physiques, émanent le plus souvent du patient lui-même. Les départements de Seine-Saint-Denis, du Val-d'Oise, de l'Isère, de Seine-Maritime, du Nord ou du Val-de-Marne sont les plus touchés. Le Dr Bernard Le Douarin, en charge de l'Observatoire, indique que ces tendances devraient être confirmées dans les chiffres 2010 en cours d'analyse. Il se montre «très préoccupé» et indique que l'Observatoire travaille à l'élaboration d'outils pour lutter contre ce phénomène, en collaboration avec les ministères de la Santé, de la Justice et de l'Intérieur. Un «socle» de travail commun est donc attendu par les médecins sur le terrain. Encore faut-il résoudre pour cela le problème du non signalement, fréquent, de ces agressions par leurs victimes.

Selon l 'Observatoire national des violences hospitalières, créé en 2005 sous l'égide du ministère de la Santé, les actes volontaires de violences physiques représentaient 59 % des atteintes subies en 2008, principalement dans les services de psychiatrie et d'urgence. «Des claques, des coups, des insultes, ça arrive de plus en plus souvent mais une agression aussi grave, on n'a jamais vu ça ici», confie Jean-Marc Devauchelle, délégué SUD à Henri-Mondor. Même inquiétude de la part de Philippe Choupin, directeur de la clinique de Soyaux : «on vit quotidiennement une agressivité qui n'existait pas il y a dix ans », reconnaît-il .

Le sentiment d'insécurité n'est pas sans incidences sur la démographie médicale déjà en souffrance dans certaines zones. Il motive le départ des médecins puis de l'ensemble de la chaîne de santé, infirmières, pharmacies… Pour le Dr Le Douarin, par ailleurs président du conseil départemental de l'Ordre des médecins du Val-de-Marne, le service de permanence des soins (soirs et week-end) n'a pu être pleinement assuré que par l'emploi de vigiles, conditionnant la participation de femmes à ce service. Il s'agit de «donner la possibilité aux médecins d'exercer leur mission dans un cadre assurant leur sécurité», bien qu'il soit «difficile de mettre un officier de police derrière chacun d'eux». À l'hôpital Henri-Mondor, la vigilance s'impose. Doté d'agents antimalveillance, l'établissement pourrait renforcer son dispositif de sécurité en augmentant les rondes.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
1 novembre 2012 4 01 /11 /novembre /2012 19:11

thumb.small.presidentielle_20120.jpg       Durant son discours tenu le 1er mai, Marine Le Pen n’a pas donné de consigne de vote à « ses » électeurs, mais elle a affirmé : « Moi, personnellement, je voterai « blanc » ».

Obnubilée par les élections législatives qui auront lieu au mois de juin, la présidente du Front Mariniste se moque des résultats de la présidentielle et du sort de la France et des Français.

Peu importe pour elle qu’il y ait un Président socialiste et des ministres communistes, son seul but est d’avoir des députés « Bleu Marine ».

Tant de reniements et de purges pour en arriver là.

Madame Le Pen, les Français s’en rappelleront !

 

        Chers compatriotes, aux élections législatives, votez pour les seuls et vrais représentants de la Droite Nationale, votez pour les candidats du Parti de la France et de l’Union de la Droite Nationale, qui eux ne vous abandonneront jamais au profit d’intérêts électoralistes et personnels.

par  : http://lespatriotesvaroisaveccarllang.over-blog.com/article-marine-le-pen-se-lave-les-mains-du-sort-de-notre-france-104391262.html

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
1 novembre 2012 4 01 /11 /novembre /2012 18:50

New Delhi, 19 juillet

 

  187084368.jpg      L'Armée de l'air indienne commandera deux nouveaux avions d'alerte et de contrôle avancé AWACS de production russo-israélienne, en plus des trois appareils commandés auparavant, écrit jeudi le Times of India.

        "Nous préparons un contrat portant sur deux avion supplémentaires AWACS", a indiqué le commandant de l'Armée de l'air indienne Pradeep Vasant Naik, cité par le journal.

        Construits sur la base de l'avion de transport militaire Iliouchine 76, ces avions d'alerte sont dotés de radars de fabrication israélienne.

      Le premier contrat sur la livraison de trois avions AWACS a été signé en 2004. En mai 2009, l'Inde a reçu son premier avion, et le deuxième en mars 2010.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article