Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 février 2013 3 06 /02 /février /2013 20:25

 0913restorationsepulchre.jpg       La dédicace de l'église de la Résurrection du Christ à Jérusalem, célèbre la dédicace de l'église de la Résurrection, construite par Saint Constantin le Grand et sa Mère, l'impératrice Hélène.

         Après la Passion volontaire et la mort à la Croix de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ, le lieu saint de Sa Souffrance a longtemps été foulé aux pieds par des païens. Lorsque l'empereur Romain Titus conquis Jérusalem en l'an 70, il rasa la ville et détruit le Temple de Salomon sur le mont Moriah, laissant aucune une pierre sur une pierre, conformémont a ce qu'a prédit le Sauveur (Mat.13 : 1-2).

        Plus tard, le zèle de l'Empereur Païen Hadrien (117-138) construit sur le site de la Jérusalem détruite par Titus une nouvelle ville nommée Aelia Capitolina pour lui (Hadrien Aelius). Il a été interdit d'appeler la ville sous son ancien nom.

         Il donna des ordres pour couvrir le Saint Sépulcre du Seigneur avec de la terre et des pierres, et à cet endroit pour mettre en place une idole. Sur le Golgotha, où le Sauveur a été crucifié, il a construit un temple païen dédié à la déesse Vénus en 119. Devant les statues ils offrirent des sacrifices aux démons et ont effectué les rites païens, accompagnés par des actes gratuits.

         A Bethléem, à l'endroit ou le Sauveur est né de la Vierge Toute-Pure, l'Empereur impie mis en place une idole d'Adonis. Il a fait tout cela intentionnellement, afin que les gens oublient complètement de Christ le Sauveur, et qu'ils ne seraient solitaire se souvenir des lieux où il a vécu, enseigné, a souffert et a été soulevée dans la gloire.

         Au beinning du règne de St Constantin le Grand (306-337), le premier des empereurs romains à reconnaître la religion chrétienne, lui et sa pieuse mère l'impératrice Hélène a décidé de reconstruire la ville de Jérusalem. Ils ont également prévu de construire une église sur le site de la souffrance du Seigneur et de sa résurrection, afin de reconsacrer et purifier les lieux liés à la mémoire du Sauveur de la souillure de immondes cultes païens.

        L'impératrice Hélène se rendit à Jérusalem avec une grande quantité d'or, et St Constantin le Grand a écrit une lettre au patriarche Macaire I (313-323), lui demandant de l'aider de toutes les manières possibles avec sa tâche de renouveler les lieux saints chrétiens .

         Après son arrivée à Jérusalem, la sainte impératrice Hélène détruit tous les temples païens et reconsecrated les lieux profanés par les païens. Elle a été zélé pour trouver la croix de notre Seigneur Jésus-Christ, et elle a ordonné la fouille du lieu où le temple de Vénus debout. Là, ils ont découvert le Sépulcre du Seigneur et du Golgotha, et ils ont aussi trouvé trois croix et des clous.

         Afin de déterminer sur lequel des trois croix du Sauveur a été crucifié, patriarche Macaire a donné des ordres pour placer une personne décédée, qui a été menée dans un lieu de sépulture, sur chaque croix à son tour. Lorsque le défunt a été placé sur la croix du Christ, il a immédiatement pris vie. Avec la plus grande joie de l'impératrice Hélène et le patriarche Macaire soulevé la Croix-vie Création et affiché à tous les gens debout sur.

        La sainte impératrice a rapidement commencé la construction d'une grande église qui renfermait dans ses murs le Golgotha, le lieu de la crucifixion du Sauveur, et le Sépulcre du Seigneur, situé près de l'autre. Le saint apôtre et évangéliste Jean écrit à ce sujet: «Maintenant, à l'endroit où il a été crucifié, il y avait un jardin, et dans ce jardin un tombeau neuf, dans lequel personne n'avait encore été mis donc là qu'ils déposèrent Jésus à cause de la. jour de la préparation juive, le tombeau était proche »(Jean 19:41-42). L'église de la Résurrection était de dix ans dans la construction et l'impératrice sainte Hélène n'a pas survécu pour voir son achèvement. Elle retourna à Constantinople, et se reposa dans l'année 327. Après son arrivée à Jérusalem, la sainte impératrice construit des églises de Bethléem, sur le Mont des Oliviers, à Gethsémani et dans de nombreux autres endroits liés à la vie du Sauveur et des événements dans le Nouveau Testament.

         La construction de l'église de la Résurrection, appelé "Martyrion" à la mémoire des souffrances du Sauveur, a été achevée dans la même année que le concile de Tyr, et dans la trentième année du règne de St Constantin le Grand. Par conséquent, lors de l'assemblée du 13 Septembre, 335, la consécration du temple a été particulièrement solennelle. Hiérarques des Églises chrétiennes dans de nombreux pays: Bythnia, la Thrace, la Cilicie, la Cappadoce, la Syrie, la Mésopotamie, la Phénicie, l'Arabie, la Palestine et l'Egypte, ont participé à la consécration de l'église. Les évêques qui ont participé au concile de Tyr, et bien d'autres, est allé à la consécration à Jérusalem. En ce jour, toute la ville de Jérusalem a été consacrée. Les Pères de l'Église établie Septembre 13, comme la commémoration de cet événement remarquable.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
5 février 2013 2 05 /02 /février /2013 22:16
Date de naissance :
15 mai 19391Evsevii.jpg
Date de coordination :
1 avril 1984
Date de vœux :
15 octobre 1964
Journée du Nom :
17 octobre
Pays :
Russie
Biographie :

Né à. Stegalovka région de Lipetsk.

           En 1957, il entre au Séminaire Théologique de Moscou, en 1961 - dans le MDA . En 1963, il rejoint la Fraternité de la laure de la Trinité-Saint-Serge, le 15 Octobre 1964, il fut tonsuré Moine, le 22 Novembre, il a été ordonné Diacre.


         En 1965, il a obtenu un diplôme en théologie MDA,  le14 Novembre de la même année a été ordonné prêtre et envoyé comme secrétaire de la Mission Ecclésiastique russe à Jérusalem.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
5 février 2013 2 05 /02 /février /2013 22:11

Moscou, 18 août

 

   186958443.jpg      Le président russe Dmitri Medvedev a demandé de signer le protocole russo-arménien stipulant la prolongation de l'accord militaire sur la base russe en Arménie passé en 1995, rapportent mercredi les médias russes.

"L'accord sera en vigueur pour une période de 49 ans, à compter de 1995", a déclaré le chef de la diplomatie arménienne Edvard Nalbandian, cité par la chaîne russe Rossiïa 24.

"L'accord comporte désormais une clause selon laquelle la base militaire russe, en coopération avec les forces arméniennes, garantira non seulement les intérêts de la Russie, mais aussi la sécurité de l'Arménie", a ajouté M.Nalbandian.

Le document devrait être signé lors de la prochaine visite du président russe en Arménie.

La 102e base militaire russe est déployée en Arménie, aux environs de la ville de Gumri, dans le cadre du système DCA unifié de la Communauté des Etats indépendants (CEI). Forte d'environ 5.000 hommes, la base de Gumri est utilisée par le Groupe de troupes russes en Transcaucasie de la Région militaire du Caucase du Nord. Elle est dotée de systèmes antiaériens S-300 et de chasseurs MiG-29.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
5 février 2013 2 05 /02 /février /2013 22:08

  radeau.jpg       Des numéros répondrait "Le prisonnier" de la vieille série télévisé, montrant que la Démocratie sait être plus subtilement et oh combien totalitaire. Le peuple pense gérer la Démocratie en y participant régulièrement par son vote manipulé. Celui-ci est dirigé par des campagnes monstrueusement friquées d'où le règne de la ploutocratie, pas d'argent pas de représentation. L’Etat sert le citoyen en des cas où celui-ci devrait se servir lui-même. Il le déshabitue à la réflexion et à l'action personnelle. L’homme est civiquement ignorant. La république est un mangeoire où se bousculent les corbeaux responsables de nos malheurs, c'est une dépouille disait Montesquieu.Le comportement des candidats ressemble un peu trop souvent aux marchands du Temple du Veau d'or. Il est traité en mineur et les biens de la communauté sont gérés par d'autres que lui. L’isolement et l'individualisme le ramènent à l'état primitif. Notre civilisation se meurt en sombrant dans le matérialisme...

Que dit l’histoire ?

L'histoire est un puits d'expérience où toute mauvaise loi donne telle conséquence. Où tel acte gouvernemental donne tel effet. Où tel système donne tel résultat...La démocratie dans la Grèce Antique fut grande parce qu’elle puisait dans l'héritage monarchique savamment accumulé au fil du temps, avant de sombrer dans le chaos... Le monde Romain mourra dans un étatisme étouffant... La Révolution détruisit l'Europe monarchique en donnant l'unité à l’Allemagne, cette paix européenne tissée depuis longtemps par nos rois avec les mariages et le « Traité de Westphalie » fut détruite...

Avec la république, nous eûmes les conséquences, les invasions de notre sol suivirent...En 1914, la république s’acharna a envoyer, une année de guerre en plus, dans les charniers sanglant, notre jeunesse de France, parce qu’elle désirait détruire la monarchie Autrichienne. Ce n’est plus un secret aujourd’hui et nous savons que depuis 1917, l’Autriche voulait négocier !! 1914 fut la destruction de la Nation française…

La république étaient déjà antisociale en détruisant les saines lois et organisations corporatives d’avant 89 (qui ne demandaient qu’à être réformées) en empêchant la restitution des protections ouvrières mais de plus, criminelle dans sa responsabilité du conflit et massacres de 14, où toute une génération trouva son tombeau…

La république depuis sa naissance, déclencha les guerres d'enfer, dont le Golfe aurait pu être un nouveau début, qui sait. Nous avons d'ailleurs servi une nouvelle fois "Sa très gracieuse Majesté britannique" en garantissant avec nos soldats ses stocks de pétrole. Aujourd’hui, supplétifs du nouvel ordre mondial, en désirant imposer nos modèles de gouvernements, nous jouons aux gendarmes du monde et nos soldats se font tuer en Afghanistan, en Syrie et en Lybie, parce que l’on s’estime le droit de s’immiscer dans la politique des autres pays !! Notre diplomatie comme toute notre politique d'ailleurs est au service de "Lobbys" internationaux. « Il est normal, aussi, que l'argent public ne soit pas dissipé aux quatre coins de la planète : c’est un principe de respon­sabilité par rapport à l’effort réalisé par le contribuable, surtout en temps de crise. » (Jean de France, Un Prince Français)

Quand retrouverons-nous une politique Française ?

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
5 février 2013 2 05 /02 /février /2013 21:47

Moscou, 18 août

 

  187253571.jpg       Les présidents russe Dmitri Medvedev, afghan Hamid Karzaï, pakistanais Asif Ali Zardari et tadjik Emomali Rakhmon évoqueront mercredi à Sotchi le règlement afghan, ainsi que la lutte contre le terrorisme et le trafic de drogue, a annoncé aux journalistes l'assistant du président russe Sergueï Prikhodko.

          "Les problèmes actuels des pays participant au sommet, notamment l'économie et les échanges commerciaux, le développement des liens multilatéraux, ainsi que la lutte contre le terrorisme et la drogue et la restauration économique de l'Afghanistan seront au menu des rencontres", a indiqué M. Prikhodko.

         Les parties discuteront également de l'aide au Pakistan, ravagé par de violentes inondations causées par les pluies torrentielles. Ces inondations, les plus fortes depuis 1929, ont déjà fait plus de 1.200 morts.

        La première rencontre de ce format des leaders russe, afghan, pakistanais et tadjik a eu lieu à Douchanbé (capitale tadjike) le 30 juillet 2009.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
5 février 2013 2 05 /02 /février /2013 21:43

  thumb.small.armes.jpg       Le procureur de Paris a annoncé mercredi la prolongation de la garde à vue de 12 islamistes arrêtés samedi et soupçonnés de constituer une "cellule terroriste d'une extrême dangerosité", après la saisie de matériel de fabrication d'engins explosifs.

Lors d'une brève déclaration à la presse, quelques heures avant l'expiration de cette garde à vue de 96 heures, François Molins a précisé que ce matériel avait été trouvé lors de perquisitions à Torcy, en Seine-et-Marne.

"Huit gardes à vue ont fait, et quatre devraient faire d'ici la fin de la matinée, l'objet d'une prolongation exceptionnelle de 24 heures", a-t-il déclaré.

Il a rappelé que la loi autorisait le renouvellement éventuel de cette mesure une fois encore, dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, ce qui porterait cette garde à vue à six jours (144 heures) avant que les prévenus soient déférés devant un juge d'instruction ou libérés.

Les 12 gardés à vue, parmi lesquels des convertis à l'islam, ont été arrêtés samedi lors d'un coup de filet en région parisienne, dans l'est de la France et sur la Côte d'Azur, dans le cadre de l'enquête sur un attentat à la grenade commis contre une épicerie juive le 19 septembre à Sarcelles (Val-d'Oise).

Un treizième suspect, chef de file présumé de cette cellule, Jérémie Louis-Sidney, a été tué samedi par les policiers venus l'arrêter dans un appartement de Strasbourg et sur lesquels il avait vidé le barillet d'un revolver 357 Magnum.

Une des deux compagnes de ce délinquant converti à l'islam radical et âgé de 33 ans, elle-même fraîchement convertie, fait partie des 12 personnes détenues.

François Molins a justifié la prolongation de leur garde à vue par la découverte de tout un arsenal lors de la perquisition d'un box utilisé par l'une d'elles à Torcy, une perquisition commencée mardi soir et reprise mercredi matin.

"EXTRÊME DANGEROSITÉ"

"À ce stade des opérations ont été découverts, outre un fusil à pompe et une arme de poing, des sacs contenant du nitrate de potassium, du souffre, du salpêtre, des récipients type Cocotte-Minute et des ampoules de phare", a-t-il dit.

Autrement dit du matériel "utile à la fabrication de ce qu'on appelle des engins explosifs improvisés", a précisé le procureur de la République de Paris.

La personne utilisatrice de ce box est celle chez qui une liste manuscrite d'institutions israélites a été découverte samedi, a ajouté François Molins.

À ce stade, si deux des organisateurs présumés de l'attentat de Sarcelles semblent sous les verrous, il n'est pas établi que les deux auteurs eux-mêmes - ceux qui ont lancé la grenade défensive de fabrication yougoslave dans l'épicerie - aient été arrêtés et se trouvent aux mains de la justice, a-t-il dit.

Il avait déclaré samedi que l'empreinte ADN de Jérémie Louis-Sidney avait été retrouvée sur la cuillère de la grenade.

Les découvertes faites lors des perquisitions de Torcy "en appellent peut-être d'autres du même ordre", a-t-il souligné.

"Nous pouvons dire que nous sommes clairement et objectivement confrontés à une cellule terroriste d'une extrême dangerosité", a-t-il ajouté.

"Il convient donc dès lors que tout soit mis en oeuvre, en employant l'ensemble des pouvoirs qui nous sont conférés par la loi, pour mettre un terme à ses agissements et prévenir tout risque de commission d'une attaque terroriste en France", a conclu le procureur de la République.

Emmanuel Jarry, édité par Yves Clarisse reuters

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
5 février 2013 2 05 /02 /février /2013 21:24

 thumb.small.40e9a22e 7fe9 11e0 ae9c 76569690020713      La cour d'assises du Val-de-Marne a condamné jeudi à des peines allant de trois ans de détention avec sursis à un an de prison ferme, quatre des 14 accusés de viols collectifs contre deux jeunes filles dans des cités de Fontenay-sous-Bois de 1999 à 2001 et a acquitté les autres.

Seul un des condamnés est retourné en prison, puisque les peines des trois autres sont couvertes par la détention préventive.

"Quand on entend 'coupable de viol en réunion : trois ans de sursis', nécessairement on s'interroge : quel est le sens de la peine ?", a regretté Laure Heinich, l'avocate des deux jeunes femmes, estimant sur la radio France Info que l'instruction avait été "extrêmement mal faite".

Au terme d'un procès de trois semaines à huis clos, l'avocate générale avait requis lundi des peines de cinq à sept ans de prison pour huit des 14 accusés, soulignant le manque d'éléments à charge pour les autres.

Les deux plaignantes, qui avaient entre 15 et 16 ans au moment des faits et souffrent de graves répercussions psychologiques, avaient gardé le silence pendant plusieurs années avant de révéler leur calvaire.

Aujourd'hui âgées de 29 ans, elles ont raconté avoir subi des viols collectifs, des "tournantes", qui seraient survenus entre 1999 et 2001 dans des cités de Fontenay-sous-Bois dans des conditions sordides.

Les accusés âgés aujourd'hui de 29 à 33 ans, pour certains mariés et pères de famille, ont tous nié les accusations, certains traitant les jeunes femmes de "menteuses".

reuters

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
5 février 2013 2 05 /02 /février /2013 21:21

    thumb.small.87915_french_national_assembly_speaker_claude_b.jpg    Un Traité inapplicable et qui sera inappliqué...

Le texte a été adopté par 477 voix pour, 70 contre et 21 abstentions, a annoncé mardi le président de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone. Il sera examiné par les sénateurs mercredi.

Le gouvernement a réussi son premier test législatif crucial ce mardi. Les députés ont voté dans l'après-midi la ratification du traité budgétaire européen instaurant une "règle d'or" d'équilibre budgétaire. Le texte a été adopté par 477 voix pour, 70 contre et 21 abstentions, tandis que 9 députés n'ont pas pris part au vote. Il sera examiné à partir de mercredi par les sénateurs.

Le traité oblige les 25 Etats signataires à ne pas dépasser, à moyen terme, un déficit "structurel", c'est-à-dire compte non tenu des aléas de la conjoncture, égal à 0,5% du PIB (Produit intérieur brut).

282 députés de gauche ont voté pour, soit huit voix de plus que le seuil de la majorité absolue de 274 voix sur les 547 suffrages exprimés, selon le détail du vote publié par les services de l'Assemblée.

264 socialistes ont voté pour, 20 contre et 9 se sont abstenus. Sur les 17 écologistes, 12 ont voté contre, 3 ont voté pour et deux se sont abstenus. Dans le groupe RRDP (principalement radicaux de gauche), 14 ont voté pour et deux se sont abstenus.

 

       Dans l'opposition, 167 députés UMP ont voté pour le traité, 17 contre et six se sont abstenus. Sur 30 centristes, 28 ont voté pour, un contre et un s'est abstenu.

Les dix députés du Front de gauche ont voté contre le traité, ainsi que trois de leurs alliés au sein du groupe GDR, tandis qu'un a voté pour et qu'un s'est abstenu.

Sept députés non inscrits, dont les deux du Front national et Nicolas Dupont-Aignan, ont voté contre.

François Hollande a salué mardi la ratification...

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
5 février 2013 2 05 /02 /février /2013 21:12

  thumb.small.DSC_0050_2_f29053.jpg      Carl Lang et Le Parti de la France vous présentent, ainsi qu’à votre famille et à vos proches, leurs meilleurs vœux pour cette année 2013.

 

 
        Nos pensées vont tout d’abord aux militants et sympathisants de la vraie Droite nationale ainsi qu’à tous les patriotes qui refusent la soumission à la subversion anti-française véhiculée par la Gauche et qui mènent le juste et nécessaire combat pour la défense des valeurs de notre civilisation européenne et chrétienne. Le combat politique d’opposition totale à l’idéologie internationaliste et subversive de ce gouvernement est un combat vital pour l’avenir de notre société et de notre pays. Il n’y a en effet pas de compromis possible ni d’hésitations à avoir à l’égard des politiques de destruction de la famille et d’atteinte aux lois naturelles que veut imposer le pouvoir socialiste.
         Nos vœux vont aussi à l’ensemble du peuple français en souhaitant qu’il prenne enfin conscience du péril mortel qui pèse sur son identité, son unité, ses libertés et son avenir du fait de la colonisation migratoire qui détruit toujours plus, d’année en année, la France française.
       Souhaitons que cette année 2013 permette à la communauté du peuple français de retrouver sa fierté nationale et la volonté de résister au socialisme et à la colonisation.
Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
5 février 2013 2 05 /02 /février /2013 20:11

Buenos aires, 18 août

 

  187253355.jpg      La Cour constitutionnelle colombienne a rejeté l'accord passé en 2009 entre Washington et Bogota permettant à l'armée américaine d'utiliser sept bases en Colombie, informe mercredi la radio colombienne Caracol.

"L'accord est caduc, ses défauts doivent être éliminés", a déclaré le président de la Cour constitutionnelle Mauricio Gonzаlez. "L'accord sera transmis au président de la Colombie Juan Manuel Santos qui le soumettra à l'examen du Congrès".

M.Gonzаlez a souligné le caractère international de cet accord qui nécessite l'approbation du parlement, ce qui n'a pas eu lieu.

L'accord signé en octobre dernier pour dix ans et présenté par la Colombie comme "un instrument efficace de lutte contre le trafic de drogue et le terrorisme" a déclenché une crise régionale avant même qu'il soit confirmé. Une grande partie des pays de l'Amérique du sud ont exprimé leurs craintes face à la présence des forces américaines dans la région.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article