Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 février 2013 6 23 /02 /février /2013 19:38

  1001.Sabbas-of-Vishera.jpg     Saint-Sava de Vishera était le fils du noble, Jean Borozda, de Kashin. Dès l'enfance, le moine a été noté pour sa piété. Il a d'abord vécu la vie ascétique au monastère de Tver désert Savvino, où les frères l'a choisi pour être l'abbé.

        Fuyant les honneurs, Saint-Sava est allé au Mont. Athos, où il a travaillé sur la copie des annuaires de services. À son retour d'Athos, il a choisi un lieu solitaire sept verstes de Novgorod, sur les rives de la rivière Vishera pour ses efforts ascétiques.

        Ici, avec la bénédiction de l'Archevêque Simon de Novogorod, le Moine a organisé un petit monastère en l'honneur de l'Ascension du Seigneur en 1418. Saint-Sava mis en place un pilier à proximité du Monastère et a vécu comme un stylite. Il est décédé en 1461 à l'âge de 80 ans. Il a nommé comme son successeur son disciple, Andrew, qui était connu pour sa vie stricte et ascétique.

        La commémoration local a été créé sous l'archevêque de Novgorod Jonas (+ 1470), dans le cadre de la guérison de l'higoumène du monastère Sava-Vichera. Mgr Jonas a ordonné une icône du moine être peint et d'un composé Canon. La glorification église de Saint Sava générale a eu lieu à Moscou du Conseil de 1549. Le service lui a été composée par le hiéromoine Pacôme de la Serbie.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
23 février 2013 6 23 /02 /février /2013 19:33

   1001romanos.jpg     Saint Romain le Mélode est né au Ve siècle dans la ville syrienne d'Émèse de parents juifs. Après avoir déménagé à Constantinople, il est devenu un sacristain d'église dans l'église de Sainte-Sophie. Le Moine passait ses nuits en prière seul dans un champ ou dans l'église des Blachernes au-delà de la ville.

        St Romain n'était pas un lecteur de talent ou un chanteur. Une fois, à la veille de la Nativité du Christ, il a lu les versets Kathisma. Il a lu aussi mal qu'un autre lecteur a dû prendre sa place. Le clergé Romain l'a ridiculisé, ce qui l'a dévasté.

       Le jour de la Nativité, la Mère de Dieu apparut à la jeunesse en deuil dans une vision pendant qu'il priait devant son icône Kyriotissa. Elle lui donna un parchemin et lui ordonna de le manger. Ainsi fut-il donné le don de la compréhension, de la composition, et hymnographie.

         Le soir, à la veillée de toute la nuit St Romain chantait, d'une voix merveilleuse, son Kondakion d'abord: «Aujourd'hui la Vierge donne naissance au Transcendant ..." Tous les hymnes de saint Romain est devenu connu sous le nom kontakia, en référence à l'Vierge de défilement. St Romain fut aussi le premier à écrire sous la forme de l'oikos, où il incorporées dans la veillée toute la nuit à ses lieux de résidence (en grec, «oikos»).

         Pour son zèle de service Saint-Romain a été ordonné diacre et est devenu un professeur de chant. Jusqu'à sa mort, survenue vers l'an 556, le hiérodiacre Romain le Mélode composé près d'un millier hymnes, dont beaucoup sont encore utilisés par les chrétiens pour glorifier le Seigneur. Environ quatre-vingts survivre.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
23 février 2013 6 23 /02 /février /2013 19:29

 1001ananiastheapostle.jpg      Le saint Apôtre Ananias des 70 (1er octobre), fut le premier Evêque de Damas. Le Seigneur lui a ordonné de rétablir la vue de Saül, l'ancien persécuteur des chrétiens, puis le baptiser (Act. 9 : 10-19, 22 : 12). Saul est devenu le grand prédicateur et Apôtre Paul. St Ananias hardiment et ouvertement a avoué le Christianisme avant que les Juifs et les païens, malgré le danger.

       De Damas, il alla prêcher à Eleutheropolis, où il guérit beaucoup de leurs infirmités. Lucien, le Préfet de la ville, a tenté de convaincre le Saint pour offrir des sacrifices aux idoles. En raison de la confession ferme et solide du Christ d'Ananias, Lucien a ordonné qu'il soit torturé. Les tourments n'ont pas influencé le témoin de la Vérité. Alors les bourreaux emmenèrent au-delà de la ville, où ils le lapidèrent. Le saint a prié pour ceux qui le mit à mort. Ses reliques ont ensuite été transférées à Constantinople.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
23 février 2013 6 23 /02 /février /2013 19:22

    1001BProtection.jpg   La protection de la Très Sainte Mère de Dieu :

«Aujourd'hui la Vierge se tient au milieu de l'Église, et avec les chœurs des saints, elle prie invisiblement Dieu pour nous. Les anges et les évêques vénèrent, les apôtres et les prophètes se réjouissent ensemble, pour nous Depuis, elle prie le Dieu éternel ! "

        Cette apparition miraculeuse de la Mère de Dieu s'est produite dans le milieu du Xe siècle à Constantinople, dans l'église des Blachernes où sa robe, voile, et une partie de sa ceinture ont été conservés après avoir été transféré de Palestine dans le cinquième siècle.

        Le dimanche, 1er Octobre, durant la veillée de toute la nuit, quand l'église était comble avec ceux de la prière, le Fol-en-Christ St André (2 octobre), à la quatrième heure, leva les yeux vers le ciel et vit notre Très Sainte Mère de Dieu venir à travers l'air, resplendissante d'une lumière céleste et entouré par une assemblée des saints. St-Jean-Baptiste et du saint Apôtre Jean le Théologien ont accompagné la Reine du Ciel. À genoux la Très Sainte Vierge en larmes, pria pour les chrétiens depuis longtemps. Puis, s'approchant du trône de l'Evêque, elle a continué sa prière.

       Après avoir terminé sa prière, elle prit son voile et l'étala sur les gens qui prient dans l'église, en les protégeant contre les ennemis visibles et invisibles. La Très Sainte Theotokos était resplendissante de la gloire du ciel, et le voile protecteur dans ses mains brillait :

"Plus que les rayons du Soleil." St André regarda tremblant à la vision miraculeuse et il demanda à son disciple, le Bienheureux Épiphane debout à côté de lui, :

«Voyez-vous, mon frère, la Sainte Mère de Dieu, prie pour tout le monde?" Epiphane répondit: «Je ne vois, Père saint, et je suis en admiration."

        La Mère Ever-Béni de Dieu implora le Seigneur Jésus-Christ pour accepter les prières de tous les gens qui appellent à Son Très Saint Nom, et de répondre rapidement à son intercession, «O Roi céleste, accepter tous ceux qui prient pour vous et nous demandons à mon nom à l'aide. Ne les laissez pas pas loin de mon icône inouïe. "

        André et Epiphane étaient dignes de voir la Mère de Dieu à la prière, et «depuis longtemps observé le Protecting Veil répandre sur le peuple et brillante avec des éclairs de gloire. Tant que la Très Sainte Theotokos était là, le Protecting Veil était aussi visible, mais avec son départ, il est également devenu invisible. Après l'avoir pris avec elle, qu'elle a laissé derrière lui la grâce de visite. "

       A l'église des Blachernes, le souvenir de l'apparition miraculeuse de la Mère de Dieu a été rappelé. Au XIVe siècle, le pèlerin russe et le greffier Alexander, vu dans l'église une icône de la Très Sainte Mère de Dieu de prier pour le monde, représentant Saint-André dans la contemplation d'elle.

        La Chronique primaire de St Nestor reflète le fait que l'intercession de protection de la Mère de Dieu était nécessaire parce que l'attaque d'une grande flotte russe païenne sous la direction de Askole et Dir. La fête célèbre la destruction de la flotte divine qui menaçait Constantinople elle-même, quelque part dans les 864 à 867 ans ou selon l'historien russe Vasiliev, le 18 Juin, 860. Ironie du sort, cette fête est considérée comme importante par les Églises slaves, mais pas par les Grecs.

         La Chronique primaire de St Nestor note également la délivrance miraculeuse suivie d'une veillée toute la nuit et le trempage du vêtement de la Mère de Dieu dans les eaux de la mer à l'église des Blachernes, mais ne mentionne pas les saints André et Épiphane et leur vision de la Mère de Dieu à la prière. Ces derniers éléments, et les débuts de la célébration de la fête de la protection, semblent postérieures à St Nestor et la Chronique. Une autre complication historique pourrait être notée à la mort (Octobre 2) Saint-André datant de l'année 936.

       L'année de la mort peut-être pas tout à fait fiable, ou l'affirmation selon laquelle il a survécu à un âge avancé, après la vision de sa jeunesse, ou que sa vision supposait une attaque plus tard païenne russe, qui a rencontré le même sort. La suggestion selon laquelle Saint-André était un slave (ou un Scythe selon d'autres sources, comme les SV Bulgakov) est intéressant, mais pas nécessairement exacte. L'ampleur de l'expansion slave et repeuplement en Grèce est le sujet de disputes savantes.

       Dans le prologue, un livre russe du XIIe siècle, une description de la mise en place de la fête spéciale marquant cette états d'événement, «Car, lorsque nous avons entendu, nous avons réalisé combien merveilleuse et miséricordieux était la vision ... et il est apparu que la protection de votre sainte ne doit pas rester sans célébration de fête, Ever-O Béni! "

        Par conséquent, dans la célébration festive de la Protection de la Mère de Dieu, l'Eglise russe chante: «Avec les chœurs des anges, ô Souveraine Dame, avec les prophètes vénérables et glorieux, avec les Apôtres classée première et à la Hieromartyrs et Hiérarques, priez pour nous, pauvres pécheurs, glorifiant la fête de votre protection dans la terre russe ». Par ailleurs, il semblerait que St Andrew, en contemplant la vision miraculeuse était un slave, avait été fait prisonnier, et est devenu l'esclave de l'habitant local de Constantinople nommé Théognoste.

        Des églises en l'honneur de la Protection de la Mère de Dieu a commencé à apparaître en Russie, au XIIe siècle. Largement connu pour sa valeur architecturale est le temple de la protection à Nerl, qui a été construit en l'an 1165 par saint prince Andrew Bogoliubsky. Les efforts de ce prince sainte également établi dans l'Eglise russe de la fête de la Protection de la Mère de Dieu, sur le 1164 années.

         A Novgorod, au XIIe siècle il y avait un monastère de la protection de la Très Sainte Mère de Dieu (le monastère soi-disant Zverin) A Moscou également sous le tsar Ivan le Terrible la cathédrale de la Protection de la Mère de Dieu a été construit à l'église de la Sainte Trinité (connue comme l'église de Saint-Basile-le-Bienheureux).

       En la fête de la protection de la Très Sainte Mère de Dieu, nous implorons la défense et l'assistance de la Reine du Ciel, :

"Ne nous oubliez pas dans vos prières, ô Vierge Vierge Mère de Dieu, que nous ne périra pas par l'augmentation de nos péchés. Protégez-nous de tout mal et de malheurs graves, car vous ne nous l'espérons, et en vénérant la fête de votre protection, nous te magnifions. "

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
22 février 2013 5 22 /02 /février /2013 22:26

Moscou, 21 août

 

 187267191       Au cours des dernières 24 heures, la superficie des incendies naturels en Russie a diminué de près de 2.000 ha, et le nombre des foyers d'incendie s'est réduit de 49, annonce samedi le ministère russe des Situations d'urgence (MSU).

        Selon le ministère, il reste encore en Russie 239 foyers d'incendies naturels sur une superficie totale de 7.000 ha (on comptait la veille 288 foyers d'incendies naturels sur une superficie de 9.000 ha).

Dans les dernières 24 heures, 176 nouveaux foyers d'incendies se sont déclarés, alors que 225 foyers ont été éteints.

         Selon le ministère des Situations d'urgences, plus de 29.000 foyers d'incendies naturels d'une superficie totale de 927.500 ha sont apparus en Russie depuis le début de l'été, y compris 1.146 feux de tourbières sur une superficie de 2.121 ha. Plus de 50 personnes ont péri dans les flammes, et 2.500 maisons sont parties en fumée. Au moins 149.000 personnes ont été mobilisées dans l'extinction des feux.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
22 février 2013 5 22 /02 /février /2013 22:24

  2504778852.JPG     Nous en parlons régulièrement, dans notre Catégorie Éducation : alors que l'idéologie officielle est de traiter tout le monde pareil, en mettant tout le monde dans le même moule (le trop fameux - et catastrophique - Collège unique...), il importe de rendre toute sa noblesse et toute sa fierté à l'enseignement technique, en général, et à l'apprentissage, en particulier.

 

       A partir de 14 ans, et comme cela se faisait avant, il serait évidemment beaucoup plus sage de ne pas obliger des dizaines, voire des centaines de miilliers d'enfants, à rester dans les filières générales, pour lesquelles ils n'éprouvent aucun goût particulier, et dans lesquelles ils n'ont pas les capacités de briller ni de se réaliser pleinement, leurs qualités étant ailleurs. Ailleurs, c'est-à-dire, précisément, dans tous ces métiers manuels auxquels il faut rendre leurs titres de noblesse, alors qu'ils sont, de fait, tenus pour secondaires dans notre Système actuel, où l'idéologie est reine.....

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
22 février 2013 5 22 /02 /février /2013 22:03

Bouchehr (Iran), 21 août

 

    187273574.jpg     Le lancement énergétique de la centrale nucléaire iranienne de Bouchehr aura lieu avant la fin de l'année en cours, a annoncé samedi Sergueï Kirienko, chef de Rosatom (holding russe de l'industrie nucléaire).

       "Tout se déroule selon le calendrier établi", a déclaré M.Kirienko devant les journalistes lors de la visite de la centrale avant son lancement physique.

Et d'ajouter que ledit calendrier avait été examiné auparavant samedi lors d'une réunion avec la partie iranienne.

        Selon le patron de Rosatom, l'étape des tests s'est achevée, et celle du lancement physique commence qui anticipera sur plusieurs étapes du fonctionnement de la centrale dans le cadre du lancement physique dont chacune requiert l'autorisation de l'organe de supervision iranien.

        "Les délais ultérieurs (du lancement physique) seront définis par les délais des autorisations dudit organe de supervision", a-t-il conclu.

        La construction de la centrale de Bouchehr a été entamée par l'Allemagne en 1975. Les Allemands ont toutefois renoncé à poursuivre les travaux après la révolution iranienne de 1979, la prise d'otages à l'ambassade américaine à Téhéran, ainsi que l'embargo américain sur la livraison des hautes technologies à l'Iran. En 1995, la Russie et l'Iran ont signé un contrat d'un milliard de dollars portant sur l'achèvement des travaux de construction. Moscou a également promis de livrer un réacteur VVER-1000, de l'alimenter en combustible nucléaire et de former des spécialistes iraniens. Le montant du contrat sur la livraison du réacteur VVER-1000 s'est chiffré à 850 millions de dollars.

        Le chantier devait initialement prendre fin le 8 juillet 1999, mais la mise en service du site a été reportée à maintes reprises. Le 28 janvier 2009, la Russie a achevé la livraison du combustible nucléaire destiné au réacteur, conformément à un accord intergouvernemental russo-iranien, et sous le contrôle de l'Agence internationale de l'énergie atomique.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
22 février 2013 5 22 /02 /février /2013 20:52

Moscou, 20 août

 

  187272478.jpg      L'Iran poursuivra l'enrichissement d'uranium pour sa centrale de Bouchehr et les autres sites nucléaires que les autorités iraniennes comptent construire dans l'avenir, a annoncé vendredi l'agence IRNA se référant au chef de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique Ali Akbar Salehi.

"Nous avons assez de combustible nucléaire pour alimenter la centrale nucléaire de Bouchehr pendant un an, mais ce combustible doit être remplacé à raison d'un tiers par an. Supposons que la Russie nous en livrera pendant dix ans. Mais qu'allons-nous faire les 30 ou 50 années suivantes? Le contrat que nous avons signé avec la Russie ne nous oblige pas d'utiliser uniquement du combustible russe", a indiqué M.Salehi.

Dans le même temps, la construction des centrifugeuses à l'usine d'enrichissement de Natanz permet de produire environ 30 tonnes d'uranium enrichi. "Le site de Natanz peut donc satisfaire les besoins d'une centrale nucléaire comme celle de Bouchehr pendant un an. Toutefois, l'usine de Natanz n'a pas encore atteint ce niveau, il faut attendre plusieurs années", a ajouté le responsable.

Qui plus est, Téhéran "entend construire de nouvelles centrales nucléaires qui auront aussi besoin de combustible", a-t-il poursuivi. Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a déjà choisi les terrains où seraient construites dix nouvelles usines d'enrichissement d'uranium, selon lui.

Le lancement physique de la centrale de Bouchehr, construite avec le concours de la Russie, est programmé pour le 21 août prochain. Une délégation russe conduite par le directeur du groupe nucléaire public russe (Rosatom) Sergueï Kirienko assistera samedi à la cérémonie solennelle. La mise en exploitation de la centrale est programmée pour la mi-septembre.

Les travaux de construction de la centrale de Bouchehr sont effectués sous le contrôle de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) et sont conformes aux normes internationales et au régime de la non-prolifération.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
22 février 2013 5 22 /02 /février /2013 20:44

     0930michaelkiev.jpg    Saint Michel premier Métropolitain à Kiev, selon la chronique Joakimov, était un Syrien de naissance, mais selon les autres chroniques, il était bulgare ou serbe. En l'an 989, il est arrivé à Korsun avec le clergé d'autres pour saint prince Vladimir (Juillet 15), peu de temps après le baptême de Vladimir (988).

       En tant que premier Métropolitain de l'Église russe son service a été difficile, mais rempli de grâce. Avec zèle il a fait le tour de la Terre Russe nouvellement éclairée, la prédication de l'Evangile, baptisant et enseigner les personnes nouvellement illuminées, la fondation des premières églises et des écoles religieuses.

        A Rostov il a établi la première église en bois en l'honneur de la Dormition de la Très Sainte Mère de Dieu et installé Théodore le Grec, comme Evêque. St Michaël était un hiérarque sage et doux, mais aussi stricte. L'Eglise Russe a conservé le souvenir des actes louables du saint. Dans le Synodikon de Novgorod et de Kiev  de la cathédrale Sophia, il est appelé à juste titre l'initiateur.

       St Michael est mort en l'an 992 et fut enterré dans l'église déciatine de la Très Sainte Theotokos à Kiev. Vers l'an 1103, sous l'higoumène St Théoctiste (Plus tard Evêque de Tchernigov, 5 Août), ses reliques ont été transférées à la grotte Antoniev, et le 1er Octobre, 1730 dans la Grande église des Grottes. Ainsi, sa mémoire a été célébrée le 30 Septembre, ainsi que le 15 Juillet, le jour de son repos.

        Autrefois, sa mémoire a été célébrée le 2 Septembre, avec Sts Antoine et Théodose des Grottes. Il ya une trace de cette célébration plus tôt dans le service à la Saint-Michel. Dans le deuxième couplet de la «Louanges», nous chantons: «Après avoir commencé la nouvelle année, nous vous proposons nos premières chansons, ô bienheureux, car vous avez été le début de la hiérarchie dans la terre russe».

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
22 février 2013 5 22 /02 /février /2013 20:40

       Saint Grégoire de Pelsheme, de Vologda, est né dans la ville de Galitch, Kostroma governia. Il est venu de la ligne de la noblesse Lopotov. Quand le jeune atteint l'âge de quinze ans, ses parents voulaient lui de se marier, mais ils sont morts, sans voir ce arrivé. Jeune Gregory distribué l'héritage laissé aux pauvres, et entra dans le monastère de la Très Sainte Theotokos, sur la rive du lac Galich.

        L'Higoumène du monastère, le Moine a considéré le nouveau avec méfiance en raison de sa jeunesse et de la filiation noble. Par conséquent, il a placé Grégoire dans l'obéissance à un aîné expérimenté. Avec beaucoup d'humilité, Saint Grégoire servi tous les frères. Après un certain alors qu'il a été ordonné prêtre. Bientôt la gloire de saint Grégoire comme une propagation pasteur, et beaucoup ont commencé à arriver pour des conseils spirituels et conseils.

        Le prince Galitch demanda au Moine d'être le parrain de ses enfants. Accablé par la gloire et la proximité de ses proches, le moine est allé à Rostov pour vénérer les reliques de saint Léonce (23 mai), et il s'est installé dans le monastère de St Abramius, (Octobre 29). Mais ici aussi des nouvelles des exploits ascétiques du saint se répandit rapidement.

        Les moines du Sauveur (Yakovlev) monastère transformé à Mgr Denys de Rostov (1418-1425) avec une demande de cession saint Grégoire à la tête de leur monastère. Par humilité, le moine a accepté la direction sur le monastère, mais au bout de deux ans, il quitta secrètement le monastère et se retira dans la forêt de Vologda.

       Dans le désert Sosnovetsk il fait la connaissance de Saint-Denys de Glushitsa (Juin 1). Quand le Seigneur a incité le saint ascète de fonder son propre monastère, saint Denys approuvé l'intention de son ami. Avec une croix sur ses épaules, saint Grégoire a traversé la rivière Pelsheme et planté la croix dans un buisson par la rive du fleuve.

       Le premier moine dans le nouveau monastère était le prêtre Alexis, dans le monachisme Alexander. En 1426, une église fut construite au monastère en l'honneur de la Très Sainte Theotokos. Ses icônes ont été peintes par saint Denis et saint Grégoire lui-même copié les textes sacrés pour le monastère. Peu à peu, le nombre de moines augmenté, le monastère a grandi et est devenu plus célèbre.

        St Grégoire lui-même préoccupé par le stimulant de recueillement au monastère, et en même temps, il a partagé le destin de son pays. En l'an 1433, il se rendit à Moscou pour l'emporter sur le prince Galitch Dimitrievich Yuri, qui s'était emparé de la principauté de Moscou de Basil the Dark, de retourner à Moscou prince Basile. Prince Yuri obéi l'Ancien monastique.

       Mais en 1434, le fils du prince Yuri, Démétrius Chemyaka, a commencé à ravager les terres appartenant à Vologda le Grand Prince. St Grégoire, bouleversés par la discorde et la violence, est allé à Démétrius Chemyaka et s'adressa à lui avec des mots en gras. «Le prince Démétrius," dit le moine, «vous faites des choses qui ne sont pas chrétiens. Il serait mieux si vous aviez entré dans une terre païenne à un peuple vils ignorants de Dieu. Les veuves et les orphelins crier contre vous à Dieu. Combien de personnes vont mourir de faim et de froid à cause de vous, et si vous ne vous arrêtez pas le fratricide, l'effusion de sang et la violence bientôt, alors vous perdez à la fois votre gloire et votre principauté. "

       Après cette dénonciation grasse, Chemyaka donna l'ordre de jeter l'Ancien sainte d'un pont. Pendant plusieurs heures, le moine resta là immobile. Ses dénonciations produit l'effet désiré, et bientôt quitter Chemyaka Vologda. Le courage du moine seulement augmenté la vénération de lui. Avant sa mort, il reçut les Saints Mystères, ne parlait un mot d'orientation pour les frères, et nommé higoumène du monastère de son compatriote Alexander ascétique. Saint Grégoire reposait sur Septembre 30, 1442 et a été enterré dans le monastère qu'il avait fondé.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article