Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 mars 2013 1 25 /03 /mars /2013 21:06

     1027nestor.jpg    Le saint Martyr Nestor de Thessalonique a subi le Martyre en l'an 306 dans la ville de Thessalonique, avec le Grand martyr Demetrius de Thessalonique (26 octobre).

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
21 mars 2013 4 21 /03 /mars /2013 21:17

Gaza, 26 août

 

    187302816.jpg    Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a invité le gouvernement israélien à ne pas rater la chance historique d'établir la paix au Proche-Orient.

        "S'il existe la moindre possibilité de conclure la paix, nous en profiterons. Nous, qui voulons vivre en paix avec nos voisins, avons accepté les négociations directes dans l'espoir de parvenir à une paix juste et universelle", a-t-il déclaré mercredi soir lors d'une rencontre avec un groupe de religieux et de diplomates en Cisjordanie.

         Les Israéliens et les Palestiniens ont accepté la proposition de l'ONU, de l'UE, de la Russie et des Etats-Unis de reprendre les négociations directes sur le règlement du conflit bilatéral. Les deux parties doivent se rencontrer le 2 septembre. Interrompu à la fin de 2008 à la suite de l'attaque de Tsahal contre la bande de Gaza, le dialogue palestino-israélien a redémarré en mai 2010 avec la médiation américaine.

        Après avoir souligné qu'aucune des parties n'avait le droit de formuler des préalables aux négociations directes, M.Abbas a toutefois qualifié "d'illégitime" l'implantation de colonies juives sur les territoires palestiniens.

        Ce dernier facteur risque de faire échouer les négociations. Le moratoire de 10 mois décrété par Israël sur la construction de colonies juives en Cisjordanie expire fin septembre. Les Palestiniens insistent sur sa prolongation, menaçant d'interrompre le dialogue. Cette position est nettement en contradiction avec celle de responsables israéliens influents. Ainsi, le ministre des Affaires étrangères Avigdor Liberman propose de supprimer toutes les restrictions lésant les intérêts des colons juifs.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
21 mars 2013 4 21 /03 /mars /2013 21:12

    ladyofshalott-copie-1.jpg     "J'entends dire que la religion catholique est misogyne. Ce n'est pas sérieux ! Une religion qui agenouille les hommes devant une femme couronnée manifeste une misogynie suspecte." A.MALRAUX

Revenons sur les conceptions de la femme soumise ou sur l'aberration répété : " les docteurs de l'Eglise de France ont discuté pendant des siècles pour savoir si les femmes avaient une âme ". Il y a quelques années, une telle ânerie était sortie de la bouche d'une personne du gouvernement et sans contestation de la part de son entourage et des médias pourtant si prolixes dans d'autres cas ...De telles choses sont couramment admises et propagés par "l'intelligentsia" qui trône chez nous, préservant l'ignorance générale pour le plus grand profit du pouvoir en place...

Le baptême de Clovis fut un des actes fondateurs de la France et celui-ci est dû à une femme intelligente et tenace Clotilde, nièce du Roi des Burgondes. Que dit l'histoire : "Les femmes de l'Empire germanique, comme les Françaises de l'époque d'ailleurs, sont fortes et indépendantes. Au XVème siècle, une Madame Liblar, épouse d'un commerçant de Cologne,dirige, sous son propre nom, l'un des principaux ateliers de soieries de la ville. A Francfort-sur-le-Main, on compte,entre le XIVème et le XVIème siècle, 65 corps de métiers uniquement féminins(entre autres,la brasserie). Les femmes sont majoritaires dans 17 autres corporations et à égalité avec les hommes dans 38 autres, tandis que 81 professions sont à prédominance masculine.Ce qui distingue les corporations féminines c'est, parfois, leur plus grande ouverture d'esprit: certaines d'entre elles acceptent de prendre en apprentissage des enfants illégitimes"(Barbara Beuys). Nous entendons parler de "Libération de la Femme " mais regardons le Moyen-Age où la liberté rimait avec la féminité. Aujourd'hui, la réussite pour les femmes est dans la ressemblance à l'homme.C'est cela l'égalité ? Rappelons au passage qu'Aliénor d'Aquitaine, femme politique en plein douzième siècle fut aussi mère de dix enfants, que Blanche de Castille gouverna le royaume pendant 25 ans. ..

Jeanne d'Arc entraînant le peuple de France, les armées et les grands Seigneurs, pourtant si rudes en ces temps.. .L'éducation des enfants était affaire de famille et on vivait souvent nombreux sous le toit d'une maison, il n'était pas alors question de se débarrasser d'eux... On aurait même pas imaginé envoyer des vieux dans des mouroirs, dont les chambres aux murs si blanc ne résonnent plus aux rythmes de la vie passée... Nous pourrions indéfiniment citer des exemples de femmes illustres qui marquèrent leur époque, malheureusement souvent inconnues de nos manuels d'histoire. Sous l'Ancien Régime, les rapports humains avaient beaucoup plus d'importance que dans notre monde matérialiste. Le peuple bénéficiait de privilèges comme les nobles.Rappelons à la mémoire, les dames de la Halle qui pouvaient rencontrer le roi ou ses ministres n'importe quand. A la Saint-Louis la représentante était embrassé par le roi. L'enfant royal est malade et elles accourent à son chevet pour le couvrir de baisers et d'affections, une naissance et voilà les fêtes et festins où l'on banquète tous ensemble. L'histoire continua ainsi, Henri IV était leur compère et compagnon, Louis XV sera leur "Bien-aimé".

En 1725, au mariage du prince, elles accoururent au devant du couple royal, devant une foule en liesse, car les évènements royaux étaient vécus comme des fêtes de famille, à la reine, Marie Leszczynska "Madame, j'apportons nos plus belles truffes à Votre Majesté. Mangez-en beaucoup et faites-en manger au roi ; cela est fort bon pour la génération.Nous vous souhaitons une bonne santé et j'espérons que vous nous rendrez tous heureux.".. Bref la Monarchie populaire tant les rapports sont familiers et cela jusqu'à la Révolution. Les reines étaient couronnées comme les rois et possédaient aussi le pouvoir pour seconder ceux-ci en cas d'absence comme les croisades ou divers autres raisons,comme la mort du roi. ..Nous sommes à des lieux de la représentation présidentielle ou ministérielle. Les charges étaient souvent assumées par les femmes lors d'une défaillance maritale, celles-ci se retrouvent donc gouverneurs de places fortes ou comme Madame de la Boulaye dont le mari est décédé, commandant d'un régiment de cavalerie.Richelieu lui accorde en 1627, une augmentation de 50 hommes pour la garnison de Fontenay-le-Comte. Comment imaginer L'Eglise oubliant le sacrifice de ses Saintes au premier rang de ses martyrs (Geneviève,Blandine,Jeanne d'Arc Agnès,Cécile...). Que dit l'enseignement du Christ sur les femmes, a-t-on déjà oublié la Samaritaine et Marie Madeleine...

''L'amour courtois",véritable promotion de la femme et vivement encouragé par l'Eglise. Régine Pernoud dans: "Pour en finir avec le Moyen-Age" rappelle le culte de la Vierge Marie aux "temps médiévaux". Le pouvoir féodal détenu par des femmes dont certaines portaient la crosse des évêques pendant que d'autres dirigeaient la vie de paroisse ou de village. Imagine-t-on en plein Moyen-Age,un monastère double dirigé par une abbesse, Pétronille de Chemillé, âgée de 22 ans,époque pourtant noire suivant certains dires. ..Faudrait-il rappeler les consultations auprès du petit peuple pratiqués par Saint Louis, pour connaître les problèmes. Les règlements rapides de certains, évitant les attentes pénibles et la monstrueuse apathie administrative qui nous étouffe aujourd'hui. Devons nous rappeler le droit de vote qu'elles exerçaient dans les réunions locales, sans compter les nombreuses professions qui leur étaient accessibles ...En 1095, les hommes ne pouvaient partir en croisade qu'après avoir consulté leur épouse. On retrouve les votes des femmes aux Etats Généraux de Tours en 1308. L'enseignement de Rousseau sera d'un tout autre registre et la Révolution ne sera pas tendre avec les femmes.Celui-ci écrira d'elles : "La femme est faite pour obéir, elle doit apprendre de bonne heure à souffrir, même l'injustice, et à supporter les torts d'un mari sans se plaindre ...Après tout,où est la nécessité qu'une fille sache lire et écrire de bonne heure ? Il y en a bien peu qui ne fassent plus d'abus que d'usage de cette fatale science."(Emile) 
Notre République vit sous les enseignements de ce "Grand ancêtre"... Napoléon, fils de la Révolution continuera le chemin en écrivant : "La femme est la propriété du mari, comme l'arbre à fruit est la propriété du jardinier..." faudrait-il développer les incessants combats des catholiques sociaux essayant, durant le XIXéme siècle de redonner un peu de justice dans le monde social ébranlé par la Révolution de 1789. Des milliards, fonds de prévoyance, d'apprentissages, embryons de "Sécurité sociale" et d'Allocations seront volés par les révolutionnaires aux organisations de métiers, tandis que les ouvriers, propriétaires de leur métiers deviendront, broyés par le capitalisme sauvage, des prolétaires au nom de la "Liberté, l'Egalité et la Fraternité "...Des nantis. Imperturbables les défenseurs de la justice réclameront des conditions humaines de travail, l'interdiction des travaux de force durant la nuit pour les femmes, l'abaissement du nombre d'heures de travail, l'interdiction du travail pour les moins de treize ans...

On trouve bien dans la phrase prononcée, la réelle envergure d'un ancien ministre lançant de telles inepties,sans vérifier ses dires,devant l'air hébété de ses pairs incultes approuvant en applaudissant. On comprend alors et on ressent de graves frissons en voyant notre destin mené par de tels personnages. Comment cacher aux citoyens la vérité et qu'importe, le premier jet de la calomnie est lancé. On matraque les écoliers à coup de clichés soigneusement triés, dégagés de tout contexte historique et généralisés à souhait, toujours dans le but idéologique, permettant l'assombrissement d'une des périodes les plus riches de notre histoire.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
21 mars 2013 4 21 /03 /mars /2013 20:44

Moscou, 26 août

 

    187302070.jpg     Le règlement du conflit armé au Soudan exige la solidarité de la communauté internationale, a déclaré le représentant spécial du président russe pour le Soudan Mikhaïl Marguelov.

"La Russie contribue largement au rétablissement de la paix en Afrique, et la participation russe suppose la consolidation des efforts des peuples africains dans ce domaine", a indiqué M.Marguelov qui assiste à la conférence "Pacification en Afrique en 2010 et après" organisée par l'ONU et l'Union africaine au Caire.

La conférence réunit les représentants spéciaux pour le Soudan envoyés par l'ONU, l'UE, les Etats-Unis et la Russie. Au menu de la réunion, la situation au Nigéria, en Somalie, en Guinée, au Libéria et au Sahara occidental.

Les participants accordent une attention particulière à la solution du problème de la région soudanaise de Darfour, théâtre d'un conflit entre les rebelles et l'armée gouvernementale depuis février 2003.

Selon les estimations de l'ONU, le conflit au Darfour a déjà fait plus de 300.000 morts.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
21 mars 2013 4 21 /03 /mars /2013 20:42

    thumb.small.19350029643     Il s'agit de la 24e victime de règlement de comptes depuis le début de l'année dans la région de Marseille, la grande majorité étant liée au trafic de drogue dans les cités sensibles de la ville.

Selon les premiers éléments de l'enquête, la victime a été touchée par deux balles de gros calibre, peu après 21 heures dans le XIIIe arrondissement de la ville.

Il est décédé malgré l'intervention des secours. L'enquête a été confiée à la brigade criminelle de la police judiciaire.

Vendredi en fin d'après-midi, deux jeunes de 21 et 25 ans avaient déjà été pris pour cible dans le XVe arrondissement de Marseille. Respectivement touchés au bras et à la mâchoire par des projectiles de petit calibre, ils ont été hospitalisés sans que leur état n'inspire d'inquiétude.

Dans le cadre du plan destiné à enrayer la violence qui sévit dans la deuxième ville de France depuis plusieurs années, le gouvernement a décidé l'envoi en renfort de 205 policiers et gendarmes ainsi que la création de deux zones de sécurité prioritaire (ZSP) dans les quartiers du nord et du sud de Marseille.

reuters

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
21 mars 2013 4 21 /03 /mars /2013 20:38

   thumb_small_Trois_policiers_ont_ete_agresses_par_une_quaran.jpg     Cette année, 6 500 cambriolages ont été recensés en Seine-et-Marne. Le phénomène s’accroît notamment au sud, où les forces de l’ordre ont lancé hier des actions qui se veulent dissuasives.

En Seine-et-Marne, il y a chaque jour une vingtaine de victimes de cambriolages. Du côté de la police, 4924 faits ont été constatés en 2012 (+ 2 %), contre 1576 en gendarmerie (- 9,9 %). Des chiffres contrastés, même si le sud du département enregistre des hausses très inquiétantes du nombre de fric-frac. Avec 25% d’augmentation des cambriolages entre 2011 et 2012, la circonscription de Fontainebleau est particulièrement touchée, tout comme celle de Moret-sur-Loing. Du jamais-vu depuis de nombreuses années. Un phénomène qui s’est particulièrement accru depuis le mois de septembre, avec un taux record enregistré dans la ville impériale : 90% de hausse sur les dix premiers mois de l’année, par rapport à l’an dernier, avec 233 cambriolages.

Une initiative d’envergure appelée à se répéter

         D’où l’organisation, hier en fin d’après-midi, de plusieurs opérations coup de poing au sud de Melun, sur les secteurs de Nemours, Montereau, Moret et Fontainebleau, afin d’élargir le dispositif. Dans cette dernière commune, dès 16h30, des patrouilles se postent en centre-ville. « C’est d’abord de la dissuasion, pour montrer à d’éventuelles équipes de cambrioleurs que la zone est quadrillée, explique le commissaire Mazerolles. Car, sur 233 vols, 80 se sont déroulés en centre-ville. Le week-end dernier, une boutique s’est fait dérober pour 30 000 € de vêtements. Nous espérons aussi faire du flagrant délit. Par exemple, trouver des objets volés dans des coffres, puisque nous agissons sur réquisition du procureur de la République. »
« Ce genre d’opération va se multiplier. D’ailleurs, depuis le 1er novembre, un équipage est dédié entièrement à cette lutte. Nous allons aussi distribuer des tracts dans les boîtes aux lettres », assure-t-il avant de conseiller aux habitants de s’équiper en alarmes. Rue Aristide-Briand

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
21 mars 2013 4 21 /03 /mars /2013 20:19

Astana (Kazakhstan), 26 août

 

  187301384.jpg      Des policiers russes, biélorusses et kazakhs procéderont à des opérations conjointes visant à réprimer le trafic de drogue et l'immigration clandestine, a annoncé jeudi aux journalistes le ministre russe de l'Intérieur Rachid Nourgaliev à l'issue d'une rencontre avec ses homologues biélorusse et kazakh à Astana.

        Selon lui, ces opérations se dérouleront conformément au Protocole de coopération signé au terme de la rencontre par les trois ministres de l'Intérieur.

        "Nous avons convenu d'organiser régulièrement des opérations préventives d'envergure dans les zones frontalières", a déclaré M.Nourgaliev, précisant qu'elles "auraient pour but de combattre le crime organisé, de découvrir et de démanteler les filières de migration clandestine et de trafic de stupéfiants".

          Une attention particulière sera accordée au dépistage des personnes et des organisations impliquées dans les activités terroristes, a souligné le ministre russe.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
21 mars 2013 4 21 /03 /mars /2013 20:13

          En 740, au moment de l'iconoclaste Empereur Léon l'Isaurien, il y a eu un terrible tremblement de terre à Constantinople. Voyant cela comme la juste punition de Dieu pour leurs péchés, les gens se sont repentis et ont prié la Très Sainte Theotokos et saint Démétrius pour les aider. Dieu a eu pitié d'eux, et le tremblement de terre s'est arrêté.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
21 mars 2013 4 21 /03 /mars /2013 20:04

     1026demetrios-greatmartyr.jpg     Le Grand martyr Démétrius de Thessalonique était le fils d'un Proconsul Romain à Thessalonique. Trois siècles s'étaient écoulés et le paganisme romain, spirituellement brisé et vaincu par la multitude des martyrs et des confesseurs du Sauveur, a intensifié ses persécutions. Les parents de Saint-Démétrius étaient secrètement chrétiens, et il a été baptisé et élevé dans la Foi chrétienne dans une église secrète dans la Maison de son père,

         Au moment où Démétrius avait atteint sa maturité et son père était mort, l'empereur Galère Maximien était monté sur le trône (305). Maximien, confiant dans l'éducation de Démétrius, ainsi que ses capacités administratives et militaires, a été nommé au poste de son père en tant que Proconsul de la région de Thessalonique. Les principales tâches de ce jeune Commandant devaiet défendre la ville contre les barbares et à éradiquer le Christianisme. Des politiques concernant les chrétiens de l'Empereur a été exprimée simplement :

«Mettez à mort quiconque invoquera le nom du Christ." L'Empereur ne se doutait pas que, par la nomination de Démétrius, il avait fourni un moyen pour lui de conduire de nombreuses personnes à Christ.

          En acceptant cette nomination, Démétrius revint à Thessalonique et a immédiatement avoué et glorifié notre Seigneur Jésus-Christ. Au lieu de persécuter les chrétiens et l'exécution, il a commencé à enseigner la foi chrétienne ouvertement aux habitants de la ville et de renverser coutumes païennes et idolâtres. Le compilateur de sa vie, saint Syméon Métaphraste (Novembre 9), dit qu'à cause de son zèle enseignement, il est devenu un "second apôtre Paul» Thessalonique, d'autant plus que «l'Apôtre des Gentils" une fois fondée dans cette ville la première communauté de croyants (1 Thess. et 2 Thess.).

         Le Seigneur a également destinés St Demetrius de suivre le saint Apôtre Paul comme un martyr. Lorsque Maximien appris que le proconsul nouvellement nommé était chrétien, et qu'il s'était converti de nombreux sujets romains au christianisme, la rage de l'empereur ne connaissent pas de limites. De retour d'une campagne dans la région de la mer Noire, l'empereur a décidé de mener son armée à travers Thessalonique, déterminé à massacrer les chrétiens.

        Apprenant cela, St Demetrius a ordonné à son fidèle serviteur Lupus de distribuer ses biens aux pauvres en disant: «Distribuez mes richesses terrestres parmi eux, pour nous chercherons richesses célestes pour nous-mêmes." Il a commencé à prier et à jeûner, se préparant au martyre.

         Quand l'empereur entra dans la ville, il a appelé Démétrius, qui a courageusement avoué lui-même un chrétien et a dénoncé la fausseté et la futilité du polythéisme romain. Maximien ordonna d'enfermer le confesseur en prison. Un ange lui apparut, réconfortant et encourageant.

        Pendant ce temps l'empereur s'amusait en organisant des jeux dans le cirque. Son héros était un Allemand du nom de Lyaeos. Il a contesté les chrétiens à lutter avec lui sur une plate-forme construite au cours des lances renversées des soldats victorieux. Un brave chrétien nommé Nestor est allé à la prison pour ses Démétrius conseiller et a demandé une bénédiction pour lutter contre le barbare. Avec la bénédiction et les prières de Démétrius, Nestor a prévalu sur l'Allemand féroce et le précipita à partir de la plate-forme sur les lances des soldats, tout comme le païen meurtrier aurait fait avec le chrétien. Le commandant furieux ordonna l'exécution du martyr saint Nestor (Octobre 27) et envoyé à un gardien de la prison de tuer St Demetrius.

        A l'aube le 26 Octobre, 306 soldats est apparu dans la prison souterraine de la sainte et lui perça de lances. Son fidèle serviteur, lupus St, ramassa le vêtement imbibé de sang de Saint-Démétrius, et il prit la bague de son doigt impérial, symbole de son statut élevé, et le plongea dans le sang. Avec l'anneau et autres choses saintes sanctifiés par le sang de saint Démétrius, Lupus St commencé à guérir les malades. L'empereur donna l'ordre d'arrêter et de le tuer.

        Le corps des saints martyrs Démétrius Grands été chassé pour les animaux sauvages à dévorer, mais il a fallu les chrétiens et secrètement enterré dans la terre.

          Pendant le règne de St Constantin (306-337), une église a été construite sur la tombe de St Demetrius. Cent ans plus tard, lors de la construction d'une nouvelle église majestueuse sur l'ancienne place, les reliques incorruptibles du saint martyr ont été découverts. Depuis le VIIe siècle un flux miraculeuse parfumée de myrrhe a été trouvé sous la crypte de Démétrius grand martyr, alors il est appelé «la myrrhe-Gusher».

        Plusieurs fois, les vénérant le saint thaumaturge essayé d'apporter ses saintes reliques, ou une partie d'entre eux, à Constantinople. Invariablement, St Demetrius a clairement indiqué qu'il ne permettrait pas à quelqu'un d'enlever même une partie de ses reliques.

          Il est intéressant de noter que parmi les barbares qui menacent les Romains, les Slaves occupent une place importante, en particulier ceux de décantation sur la péninsule de Thessalonique. Certains croient même que les parents de St Démétrius étaient d'origine slave. Tout en avançant vers la ville, Slaves païens ont été maintes fois détourné par l'apparition d'un jeune homme menaçant rayonnante, faire le tour sur les murs et la terreur inspirant les soldats ennemis. Peut-être c'est pourquoi le nom de Saint-Démétrius était particulièrement vénérée parmi les nations slaves, après avoir été éclairé par l'Evangile. D'un autre côté, les Grecs rejeter la notion de Démétrius St étant un saint slave.

          Les premières pages de la Chronique russe primaire, comme prédestiné par Dieu, est lié avec le nom des saints Démétrius grand martyr de Thessalonique. Le Chronicle rapporte que lorsque Oleg le Sage a menacé les Grecs à Constantinople (907), les Grecs devinrent terrifié et dit: «Ce n'est pas Oleg, mais plutôt St Demetrius envoyé sur nous de Dieu." Soldats russes toujours cru qu'ils étaient sous la protection spéciale des saints martyrs Démétrius Lacs. En outre, dans l'ancienne caserne russe Démétrius grand martyr a toujours été dépeint comme la Russie. Ainsi, cette image est entré l'âme de la nation russe.

         La vénération de l'Eglise des saints Démétrius grand martyr en Russie a commencé peu de temps après le baptême de la Rus. Vers le début des années 1070 le monastère à Kiev Dimitriev, connu plus tard comme le monastère Mikhailov-Zlatoverkh, a été fondée, Le monastère a été construit par le fils de Iaroslav le Sage, Grand Prince Izyaslav, Démétrius dans le baptême (+ 1078). L'icône en mosaïque de Saint Démétrios de Thessalonique de la cathédrale du monastère Dimitriev a été conservé jusqu'à nos jours, et se trouve dans la galerie Tretiakov.

         Dans les années 1194-1197 le Grand Prince de Vladimir, Vsevolod III le Grand Nid-(Démétrius dans le baptême) »construit à sa cour une belle église des saints martyrs Démétrius, et embelli merveilleusement avec des icônes et des fresques." La cathédrale Dimitriev révèle aussi l'embellissement de l'ancienne Vladimir. L'icône miraculeuse de Saint Démétrios de Thessalonique de l'iconostase cathédrale est située encore aujourd'hui à Moscou, à la galerie Tretiakov. Elle a été peinte sur un morceau de bois provenant de la tombe de saint Démétrius grand martyr, venus de Thessalonique à Vladimir en 1197.

         L'une des représentations les plus précieux du saint, une fresque sur une colonne de la cathédrale de la Dormition de Vladimir, a été peint par le saint iconographe André Roublev (Juillet 4).

         La famille de Saint-Alexandre-Nevsky (Novembre 23 également vénéré Saint Demetrius. Saint-Alexandre a nommé son fils aîné en l'honneur du saint martyr Grande. Son plus jeune fils, le prince Daniel de Moscou (Mars 4), a construit un temple dédié au saint martyr Grande- Demetrius dans les années 1280. C'était la première église en pierre au Kremlin de Moscou. Plus tard en 1326, sous Ivan Kalita, il a été enlevé et la cathédrale de la Dormition a été construite à sa place.

        La mémoire de saint Démétrios de Thessalonique est historiquement associée à Rus avec les militaires, le patriotisme et la défense du pays. C'est ce qui ressort de la représentation du saint sur les icônes comme un soldat en armure à plumes, avec une lance et l'épée à la main. Il ya un défilement (dans les représentations ultérieures) sur lequel est écrit la prière de saint Démétrius pour le salut du peuple de Thessalonique: «Seigneur, ne permettent pas la ville ou le peuple périt. Si vous sauver la ville et le peuple, je serai sauvé avec eux. S'ils périssent, j'ai aussi périr avec eux. "

         Dans l'expérience spirituelle particulière de l'Église russe, la vénération des saints martyrs Démétrius de Thessalonique Grands est étroitement liée à la mémoire de la défense de la nation et de l'Eglise par le Grand Prince de Moscou, Démétrius du Don (19 mai). «Un récit de la vie et de repos de la Grande-du-Prince Démétrius du Don, le tsar de la Russie», écrit en l'an 1393, ce qui est déjà le Grand Prince comme un saint, ainsi que le font d'autres vieilles histoires russes. Grand prince Démétrius était un fils spirituel et disciple de saint Alexis, métropolite de Moscou (Février 12), et un disciple et collaborateur de d'autres grandes figures de la prière dans la terre russe: St Serge de Radonège (Septembre 25), Démétrios de Priluki ( 11 février), saint Théodore de Rostov (Novembre 28). Les états de compte:


         Il [Grand prince Démétrius] s'inquiète beaucoup au sujet des églises de Dieu, et il a occupé le territoire de la terre russe par sa bravoure: il a vaincu de nombreux ennemis qui s'étaient levés contre nous, et il a protégé sa glorieuse ville de Moscou avec des murs merveilleuses. ... La terre de la Russie a prospéré pendant les années de son règne.


        Depuis l'époque de la construction du Kremlin aux murs blancs (1366) par la Grande-prince Démétrius, Moscou a été appelé «pierre blanche».

         Par les prières de son patron céleste, le guerrier saint Démétrios de Thessalonique, la Grande-prince Démétrius, en plus de ses brillantes victoires militaires, a également gagné la proéminence ultérieur de la Russie. Il repousse les assauts des armées lituaniennes de Olgerd insert en valeurs vies (0, 1368, 1373), il mit en déroute l'armée tatare de Begich au Vozha rivière (1378), et il a cassé la puissance militaire de tous les Horde d'Or à l' Bataille du Champ des Bécasses le 8 Septembre 1380 (la fête de la Nativité de la Très Sainte Theotokos), situé entre les rivières Don et Nepryadva. La bataille de Koulikovo, pour lequel la nation appelle Démétrius du Don, est devenu le premier acte de nationalité russe, ralliant le pouvoir spirituel de la nation russe autour de Moscou. Le "Zadonschina», un poème d'inspiration historique écrite par le curé de Ryazem Sophronius (1381) est consacré à cet événement.

         Le Prince Démétrius du Don a été largement consacrée aux saints martyrs Démétrius Lacs. En 1380, à la veille de la bataille de Koulikovo, il solennellement transférée de Vladimir à Moscou l'objet le plus sacré dans la cathédrale de Vladimir Dimitriev: l'icône du grand martyr Démétrius de Thessalonique, peintes sur une planche de la tombe du saint. Une chapelle dédiée à Démétrius grand martyr a été construit à la cathédrale de la Dormition de Moscou.

         Le Mémorial de Saint-Démétrius du samedi a été mis en place pour le souvenir des soldats tombés lors de la bataille de Kulidovo. Ce service commémoratif a eu lieu pour la première fois au monastère de la Trinité-Saint-Serge le 20 Octobre 1380 par Saint-Serge de Radonège, en présence de la Grande-prince Démétrius du Don. Il s'agit d'un souvenir annuelle des héros de la bataille de Koulikovo, parmi lesquels Alexandre schemamonks (Peresvet) et Andrew (Oslyab).

        St Demetrius est considéré comme un protecteur de la jeunesse, et est également invoqué par ceux qui luttent avec les tentations lascives.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
21 mars 2013 4 21 /03 /mars /2013 19:59

            Les martyrs Marcien et Martyrius, Notaires de Constantinople ont servi dans une cathédrale de Constantinople. Marcien était un lecteur et Martyrius un Sous-Diacre. Ils ont tous deux effectué en qualité de notaires, secrétaires, pour le Patriarche Paul le Confesseur (6 novembre).

          Des hérétiques ariens ont expulsés et exécutés secrètement le juste Patriarche Paul. Son trône a été donné aux hérétiques de Macédonius. Les hérétiques ont tenté de séduire Saints Marcien et Martyrius de leur côté par la flatterie. Ils ont offert leur or et leur ont promit de les consacrer comme archevêque,s mais tous les efforts des ariens furent vains.

         Puis l'impie a menacé de les calomnier devant l'Empereur, et a cherché à les intimider par la torture et la mort. Mais les saints ont résolument confessé l'Orthodoxie, comme transmise par les Pères de l'Église. Marcien et Martyrius ont été condamnés à mort. Avant la mort, les martyrs ont prié :

«Seigneur Dieu, qui a créé nos cœurs invisible, et dirigé tous nos actes, accepte la Paix avec les âmes de tes serviteurs, car nous périssons pour vous et sont considérées comme des brebis destinées à la boucherie (Ps 32 / 33:15; 43/44: 22). Nous nous réjouissons que par une telle mort nous quitter cette vie pour votre nom. Accorde-nous d'avoir part à la vie éternelle avec Toi, la source de la vie. "Après la prière des martyrs, avec calme, joie, se pencha le cou sous l'épée de l'impie (+ env. 335).

          Leurs corps saints ont été pieusement enterrés par les chrétiens orthodoxes. Plus tard, par décret de saint Jean Chrysostome, les reliques des saints martyrs ont été transférés à une église construite en son honneur. Les croyants ici ont été guéris de nombreuses infirmités par les prières des saints, à la gloire de l'Unique Vie-Création Trinité.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article