Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 mai 2013 7 05 /05 /mai /2013 19:03

Moscou, 3 septembre

 

    187359476.jpg    Le directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) Yukiya Amano a invité Israël à adhérer au Traité de non-prolifération des armes nucléaires (TNP), apprend-on du rapport de l'AIEA publié vendredi à Vienne.

       L'AIEA demande à l'Etat hébreu d'adhérer au Traité de non-prolifération nucléaire et de soumettre ses installations nucléaires au contrôle de l'Agence, en les adaptant aux normes de sécurité de celle-ci, stipule le document. 

        Cette demande fait suite à une résolution non contraignante adoptée par l'AIEA en septembre 2009, dans laquelle les Etats membres de l'agence expriment leur "inquiétude au sujet des capacités nucléaires d'Israël" et enjoignent l'Etat hébreu à signer le TNP. Le mois dernier, M.Amano s'est rendu en Israël pour évoquer le sujet avec les dirigeants israéliens.

       Membre de l'AIEA, Israël refuse de participer au TNP, bien qu'il soit communément admis qu'il est le seul Etat du Proche-Orient à détenir l'arme nucléaire. Pourtant, l'Etat juif n'a jamais confirmé ni démenti posséder l'arme atomique.

        Le rapport de l'AIEA publié vendredi renferme aussi le texte d'une  lettre en date du 26 juillet du ministre israélien des Affaires étrangères Avigdor Lieberman  qui désigne l'Iran et la Syrie comme "menaces réelles de la prolifération (nucléaire) dans la région. 

          Selon M.Lieberman, se plier aux exigences de la résolution de septembre dernier dans ces conditions "serait injustifié des points de vue politique et légal".  

        Entré en vigueur le 5 mars 1970, le Traité de non-prolifération des armes nucléaires est un facteur de garantie de la sécurité internationale. Il consacre les engagements des Etats signataires à ne pas admettre de prolifération des armes nucléaires et à créer de larges possibilités pour l'utilisation pacifique de l'énergie nucléaire.  

       A ce jour, 190 Etats participent au TNP. Israël, l'Inde, le Pakistan et la Corée du Nord restent en dehors du traité.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
5 mai 2013 7 05 /05 /mai /2013 18:58

   harki.jpg    Hamid et Zohra, du Mouvement de la Résistance Harkie, deux ans auparavant en septembre 2010. Cela faisait plus d'un an déjà qu'ils manifestaient 24h/24 devant l'Assemblée Nationale, afin d'imposer à Nicolas Sarkozy le respect de son engagement qu'il avait pris lors de sa campagne présidentielle de 2007, à savoir la reconnaissance des harkis en France. Deux ans ont passé, nos deux amis sont rentrés depuis chez eux près de Montpellier, mais la gauche, ne vaut pas mieux que la droite. En cette fin de mois de septembre 2012, ils ont été expulsés de leur domicile de façon arbitraire et injustifié de la part du maire de gauche de leur ville. Trente gendarmes sont intervenus pour exécuter cet ordre et vider totalement l'appartement. Nous avons donc décidé d'en savoir plus en contactant nos deux amis harkis, et c'est Zohra qui nous répondra en nous expliquant dans les détails cette énième persécution qu'ils subissent...

N'hésitez pas à contacter la Préfecture de Montpellier afin de demander des explications sur cette situation : http://www.languedoc-roussillon.pref.gouv.fr/  


Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
5 mai 2013 7 05 /05 /mai /2013 18:13

Moscou, 3 septembre

 

 187359399.jpg     Moscou estime que les propos sur "l'occupation illégale" des Kouriles méridionales, tenus vendredi par le chef de la diplomatie japonaise Katsuya Okada, ne contribuent pas au développement de la coopération entre les deux pays, a annoncé le porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Andreï Nesterenko.

       "Les déclarations de ce genre sont absolument inacceptables pour nous, car les îles en question font partie du territoire de la Fédération de Russie conformément aux réalités territoriales universellement reconnues qui se sont formées au terme de la Seconde Guerre mondiale", a affirmé M.Nesterenko.

        Les propos de M. Okada font écho à la démarche du gouvernement japonais qui a approuvé en novembre 2009 un document mentionnant "l'occupation illégale" des Kouriles méridionales par la Russie. Ce document a alors provoqué uneréaction violente de Moscou, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov ayant qualifié "d'inadmissible" la position du Japon.

       Le pays du soleil levant revendique les quatre îles constituant les Kouriles méridionales (Itouroup, Kounachir, Shikotan et Habomai) rattachées après la guerre à l'Union soviétique, donc à la Russie en tant que successeur en droits de l'URSS. Pour étayer sa position, Tokyo en réfère au traité bilatéral sur le commerce et les frontières de 1855 qui reconnaissait la souveraineté japonaise sur les îles faisant l'objet du litige actuel. 

        Moscou évoque pour sa part la déclaration russo-japonaise de 1956 qui prévoit la possibilité de transmettre au Japon deux des quatre îles précitées et ce, après la conclusion du traité de paix [jamais conclu entre les deux pays à l'issue de la Seconde guerre mondiale]. Et bien que la partie japonaise ait signé et ratifié cette déclaration, elle revendique néanmoins l'ensemble des Kouriles méridionales et avance sa revendication à titre de préalable à la conclusion du traité de paix.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
5 mai 2013 7 05 /05 /mai /2013 18:08

Vous venez de lancer une campagne militante pour la dissolution de SOS racisme. Pourquoi ?

SN-SOS-Racisme.jpgComme nous l’avons annoncé lors de la 6e journée de Synthèse nationale qui s’est déroulée à Paris le 11 novembre dernier, notre revue, au-delà de sa vocation purement éditoriale, entend désormais prendre des initiatives militantes afin de dénoncer les impostures qui gangrènent notre pays. Or, au premier rang de ces impostures, nous trouvons toutes les officines prétendument antiracistes. Depuis des années ces officines, grassement entretenues à coup de subventions publiques, polluent, à coup de diktats idéologiques pour les plus dociles et de procédures judiciaires pour les plus récalcitrants, le débat politique sur l’immigration. Elles servent les intérêts du mondialisme et portent une lourde part de responsabilité dans le processus de dilution de notre identité et, quelque part, elles favorisent aussi l’islamisation rampante de la France. Voilà pourquoi nous avons décidé de lancer cette campagne nationale pour la dissolution de la plus voyante d’entre elles, à savoir SOS racisme.

 

Mais SOS racisme n’est pas la seule officine de ce type. Pourquoi avoir concentré vos tirs sur elle ?

Certes elle n’est pas, loin s’en faut, la seule. Toutes ces organisations mériteraient effectivement que l’on s’intéresse plus à leurs agissements. Néanmoins SOS racisme est sans doute, par son histoire et ses combines douteuses, la plus emblématique.

thumb.small.forum grenelle1Rappelez-vous dans quelles conditions elle fut créée. Au milieu des années 80, Mitterrand alors Président et en chute libre dans les sondages eut l’idée de favoriser le lancement de ce mouvement afin de rameuter dans le giron de la gauche une partie de la jeunesse qui semblait lui échapper. En jouant sur la crédulité et les bons sentiments SOS racisme, dont l’organisation avait été confiée à un groupe de militants trotskistes issus de la Ligue communiste révolutionnaire et rassemblé autour de Julien Dray (qui légitimait ainsi son admission au PS), s’imposa très vite comme une véritable machine de guerre contre « la droite » en général et contre le Front national en particulier. En dénonçant régulièrement, comme c’était le cas lors de gigantesques concerts sur la place de La Concorde, toutes velléités d’entente entre « la droite » et le FN, SOS racisme offrait à Mitterrand et aux siens la tranquillité de rester à l’Elysée pour longtemps. Il faut dire que la pusillanimité indécrottable de « la droite » servis largement aussi les intérêts de Julien Dray et de sa clique.

Depuis, à vrai dire, rien a changé… Les acteurs ne sont bien sûr plus tout à fait les mêmes mais SOS racisme joue toujours le même rôle néfaste. Voilà pourquoi nous avons décidé de le dénoncer.

 

Vous dites que SOS racisme sert les intérêts du mondialisme. Pouvez-vous nous expliquer pourquoi ?

Nous pensons que le monde n’est plus dirigé aujourd’hui par les gouvernements des Etats mais par les Conseils d’administration des banques apatrides. Ceux-ci ont réussi à se substituer aux pouvoirs politiques locaux afin d’imposer leur volonté de transformer la planète en un vaste marché mondialisé dans lequel l’Homme ne serait plus, à terme, qu’un
vulgaire consommateur juste bon à enrichir les comptes des multinationales. Dans cette conception du monde, il n’y a bien évidement plus de place pour les nations, les civilisations, les races et tout ce qui fait les différences. Il en va de même d’ailleurs pour ce qui est des sexes si l’on s’en tient à la promotion faite de la fumeuse théorie dite « du gender ». Théorie qui fut, rappelons-le au passage, introduite dans les programmes scolaires par un ministre du gouvernement Fillon… Mais revenons à SOS racisme. Pour arriver à ses fins, l’hyper classe mondialiste a besoin de « forces de frappes » destinées à combattre toutes les formes de résistances qui pourraient se développer au sein des peuples et des nations. Voilà le rôle imputé à SOS racisme. Lancée il y a 30 ans avec la mission de servir de soupape à la gauche socialiste, elle s’est transformée en petite domestique servile du capitalisme international.

Ce n’est pas un hasard si, depuis quelques semaines, SOS racisme commence à agiter les idiots utiles de service (Emmanuelle Béart, BHL, le chanteur Renaud, Yannick Noah et les habituels pétitionnaires de la « bien-pensance » institutionnalisée…) pour faire accélérer l’instauration du droit de vote aux étrangers promis par François Hollande dans son programme présidentiel. Notre campagne tombe donc à pic pour contrer cette nouvelle attaque contre ce qui reste de spécificité à notre peuple.

 

Comment se déroule votre campagne ?

Celle-ci a débuté par la diffusion d’un tract sur les réseaux sociaux que nous commençons à bien maitriser. Nous avons ainsi rassemblé en quelques jours des centaines de réponses venant de toute la France et parfois même d’au-delà. Nous venons de publier une plaquette reprenant les arguments que nous développons et qui est envoyée à nos fichiers et aux personnes qui signent notre pétition. Nous avons aussi le soutien précieux de la Nouvelle Droite Populaire dont les militants s’activent localement pour relayer notre campagne.

Disposant hélas de peu de moyens financiers, nous demandons aux signataires de reproduire eux-mêmes notre tract et de le diffuser autour d’eux. C’est déjà le cas dans plusieurs dizaines de communes. Plus ce tract sera diffusé, plus nombreux seront nos compatriotes informés de cette véritable escroquerie publique qu’est SOS racisme. Nous demandons aussi à nos contacts de porter nos textes à la connaissance des élus de leurs villes respectives afin que ceux-ci réfléchissent à deux fois lorsqu’ils seront sollicités pour verser des subventions à SOS racisme. Il faut savoir que les subventions publiques représentent 98% du budget de cette association. Sans notre argent ces mouvements n’existeraient plus.

 

Pensez-vous que votre campagne changera les choses ?

En demandant la dissolution, nous avons volontairement placé la barre haute. Alors, même si nous n’obtenons pas gain de cause, car nous savons que nous n’avons rien à attendre du pouvoir actuel, nous aurons au moins réussi à informer nombre de nos compatriotes sur les agissements de cette officine parasitaire antinationale. Nous aurons aussi semé le doute chez de nombreux élus qui, jusqu’à présent souvent par conformisme intellectuel, accordaient les subventions à SOS racisme. En cela, ce sera déjà une victoire.

Trop souvent, la force de nos ennemis réside dans nos faiblesses. Il est temps que la peur change de camp.

 

Comment vous aider ?

Contactez-nous, nous vous adresserons notre plaquette ainsi que le tract à diffuser. Aidez-nous à amplifier notre campagne (vous pouvez nous adresser un don par chèque à l’ordre de Synthèse nationale) à Synthèse nationale 116, rue de Charenton 75012 Paris .

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
5 mai 2013 7 05 /05 /mai /2013 18:03

  thumb.small.Cecile_Duflot_pics_3901.jpg      La ministre de l’Egalité des territoires et du Logement Cécile Duflot dispose d’une enveloppe de 580 950 euros pour les primes de ses collaborateurs.

Comme tous les ministres du gouvernement, Cécile Duflot ( voirLogement de fonction de Cécile Duflot) bénéficie d’une enveloppe spéciale dédiée aux primes de ses collaborateurs. Cécile Duflotdispose ainsi d’une cagnotte de 580 950 euros par an pour les primes de ses 57 collaborateurs ( dont 15 membres de cabinet), soit 10 192,11 euros par collaborateur.

Au 31 décembre 2012, Cécile Duflot aura utilisé 363 093 euros pour les primes de ses collaborateurs, soit 62% du budget qui lui est alloué au titre des ISP.

source: journaldunet.com

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
5 mai 2013 7 05 /05 /mai /2013 18:01

La tradition de Noël est-elle en danger ?

thumb.small.Estrees_31_mars_2010_a10.jpg


Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
5 mai 2013 7 05 /05 /mai /2013 17:58

La pédagogie en vidéo...

thumb.small.blablabla


Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
5 mai 2013 7 05 /05 /mai /2013 17:18

Chisinau, 3 septembre

 

   187359242.jpg     Un avion du ministère russe des Situations d'urgence (MSU) a acheminé vendredi à Chisinau  (capitale moldave) 20 tonnes d'aide humanitaire estimée à un million de dollars destinée aux victimes des récentes inondations du fleuve Prout, frontalière avec la Roumanie.

Le fret humanitaire comprend principalement des tentes, des canots, des générateurs électriques et des kits de dépannage et a été envoyé suite à l'appel d'aide formulé par la Moldavie.

"L'aide fournie par la Russie est un signe de bonne volonté qui symbolise l'unité spirituelle de nos pays" a annoncé aux journalistes le premier ministre moldave Vladimir Filat à l'aéroport de Chisinau.

"Cette année la Russie elle-même a lutté contre des cataclysmes naturels, toutefois, elle a trouvé des forces pour accorder son soutien à un pays ami. Nous sommes reconnaissants au MSU russe et aux autorités moldaves pour l'organisation opportune du vol humanitaire. Nous espérons que le peuple moldave appréciera ces efforts", a indiqué l'ambassadeur de Russie en Moldavie Valeri Kouzmine.

Causées par des pluies torrentielles, les inondations survenues fin août en Moldavie ont causé d'importants dégâts privant d'électricité une cinquantaine de villages, détruisant 65 ha de surfaces ensemencées de tournesol et de maïs, 24 ha de jardins et 28,8 ha de vignobles.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
5 mai 2013 7 05 /05 /mai /2013 17:10

        Le Martyr Anastase vivait à Salona en Dalmatie au cours du troisième siècle. Il a été arrêté et traduit en justice en raison de son activité missionnaire dans Salona. St Anastase, avec audace et la peur, a avoué le Christ comme vrai Dieu et Créateur de toutes choses. Il a même peint une croix sur sa porte pendant la persécution de Dioclétien (284-311).

 

        St Anastase a été condamné à mort par la décision de la cour, et les païens ont attaché une pierre autour du cou et jetèrent son corps dans l'eau. une chrétiene juste, la riche matrone Ascalopia, a trouvé le Corps de saint Anastase et respectueusement l'enterra dans l'église de sa succession. Les reliques du saint Martyr ont été glorifiées par de nombreux miracles.

 

St Anastase est également commémoré le 25 Octobre.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
5 mai 2013 7 05 /05 /mai /2013 17:07

   1205guriasofkazan.jpg     Saint Gurias, Archevêque de Kazan, (Dans le monde Grégoire Rugotin), fut le premier archevêque du Diocèse de Kazan, créé en 1555. Il est né dans la ville de Radonezh en dehors de Moscou dans la famille d'un courtisan. Ses parents n'étaient pas riches, et donc de ses premières années, il a dû servir le Prince Ivan Penkov comme intendant de ses terres.

 

        Dès sa jeunesse, Gregoire était pieux, humble et doux, et il a conservé sa chasteté. Accusé de malversations avec l'épouse du prince, Gregory a été enfermé dans un cachot souterrain pendant deux ans. Ce miné sa santé, mais il a également intensifié et approfondi sa ferveur religieuse. En prison, il a écrit un petit livret pour apprendre aux enfants à lire et écrire. Il a fait don des recettes de son apprêt aux nécessiteux.

 

        Libéré de prison, Grégoire fut tonsuré avec le nom Gurias au St Joseph de Volokolamsk monastère, connu pour sa règle monastique stricte. En 1543, il a été choisi par les frères comme higoumène de ce monastère. Il a administré pendant près de neuf ans, puis il a démissionné comme higoumène et a vécu pendant deux ans en tant que simple moine.

 

        Avant de devenir évêque, St Gurias dirigé le Selizharov monastère de la Trinité à Tver diocèse pendant un an. Il a été choisi par tirage au sort au siège de Kazan. Aidé par St Barsanuphe (11 Avril), St Gurias se consacre à l'activité missionnaire. Dans ses huit ans comme évêque là, quatre monastères ont été organisées, et l'église cathédrale de l'Annonciation et dix autres églises de la ville ont été construits.

 

        En 1561, le saint est tombé gravement malade et ne pouvait plus exécuter les services divins lui-même. Jours de fête, ils l'ont transporté dans l'église, et qu'il soit assis ou se coucher, car il n'avait pas la force de marcher ou même de se tenir debout.

 

         Peu de temps avant sa mort (1563), il a reçu le grand schéma de St Barsanuphe, et il fut enterré dans le monastère Sauveur-Transfiguration. Le 4 Octobre 1595, les reliques incorruptibles du la Saint-Hiérarques Gurias et Barsanuphe ont été découverts. St Hermogène, métropolite de Kazan (12 mai), était présent à la découverte de leurs reliques, et il a décrit cet événement dans la vie de ces saints.

 

        Le 20 Juin 1613, les reliques de St Gurias ont été transférées du monastère Sauveur-Transfiguration de l'église cathédrale de l'Annonciation. À l'heure actuelle, les reliques reste à Kazan dans une église du cimetière nommé pour le Princes saint Théodore de Murom et son fils David et Constantin (21 mai).

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article