Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 juin 2015 3 03 /06 /juin /2015 19:45
Alexeï Ier, Patriarche de Moscou et de toutes les Russies (Sergeï Simansky)

Sa Sai. le Patriarche Alexis est né à Moscou le 27 Octobre, 1877 dans une famille Orthodoxe.

En 1888, Sergei Simansky est entré à la première classe du gymnase Lazarev Institut des langues orientales, et a ensuite déménagé à la grande école Nicolas, il obtient une médaille d'argent. En 1896, il est entré dans la faculté de droit de l'Université de Moscou, diplôme en trois ans. Quelque temps dans le service dans le régiment de grenadiers Samogitskom.

À l'automne de 1900, il est entré à l'Académie théologique de Moscou. En Février 1902, un étudiant de deuxième année, il a pris les vœux monastiques avec le nom d'Alex. Dans la même année, il a été ordonné Diacre, et en 1903 - à la prêtrise. En 1904, il est diplômé de l'Académie théologique de Moscou et a été nommé inspecteur du séminaire théologique de Pskov. Par la suite, dans le rang de l'Archimandrite il était recteur de Tula, puis - le séminaire de Novgorod. En 1913, il a été consacré Evêque de Tikhvine.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
3 juin 2015 3 03 /06 /juin /2015 19:42
Alexei II, Patriarche de Moscou et de toutes les Russies (Alexis Riediger)

***

Les premières années (1929 - la fin des années 30)

Sa Sai. le Patriarche de Moscou et de Toutes les Russies Alexis II - le quinzième primat de l'Église Orthodoxe russe avec l'introduction du Patriarcat en Russie (1589). le Patriarche Alexis (Nom séculier - Aleksey Mikhailovich Ridiger) est né le 23 Février 1929 à Tallinn (Estonie) dans la famille profondément religieuse.

Le père du Patriarche Alexis, Mikhaïl Alexandrovitch Riediger (1962), originaire de Saint-Pétersbourg, était de la vieille famille de Saint-Pétersbourg, dont les membres étaient le domaine glorieux de service militaire et civil (Y compris l'Adjudant général Comte Fedor Riediger - le héros de la guerre de 1812).

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
3 juin 2015 3 03 /06 /juin /2015 19:15

Les gardes-frontières de Sakhaline ont arraisonné jeudi dernier dans les eaux territoriales russes en mer d'Okhotsk deux navires de pêche avec plusieurs dizaines de tonnes de crabes à bord, a annoncé le Service fédéral de sécurité (FSB).

"Les navires de pêche Fox et Swift battant pavillon cambodgien ont été arraisonnés avec l'aide de l'aviation du FSB. Lorsqu'un hélicoptère s'est approché du Fox, le capitaine a essayé d'empêcher le débarquement des garde-frontières, refusant d'arrêter le navire et procédant à des manoeuvres dangereuses pour leurs vies", a précisé le communiqué du FSB local.

Au cours des visites des navires, 60 tonnes de crabes ont été découvertes dans leurs cales, dont 43 à bord du Fox.

Une instruction a été ouverte, a précisé le FSB de Sakhaline.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
3 juin 2015 3 03 /06 /juin /2015 19:02

L'ambassadrice russe auprès de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) Eleonora Mitrofanova est la principale candidate au poste de président du Conseil exécutif de l'Organisation, rapporte le correspondant de RIA Novosti.

Les membres du Conseil exécutif de l'UNESCO, qui réunit 58 pays, éliront lundi lors de la 183e édition le président, le vice-président et les présidents des commissions et des cabinets du Conseil.

Le groupe régional a décidé de proposer au poste du président du Conseil exécutif un candidat russe. Selon le règlement, le président est élu "parmi les représentants des pays membres au Conseil".

En mai 2003, Eleonora Mitrofanova a été nommée première vice-ministre russe des Affaires étrangères chargée des liens culturels internationaux et du travail avec les citoyens russes de l'étranger.

Ni l'URSS (membre de l'Unesco depuis 1954), ni la Russie n'ont encore présidé le Conseil exécutif ou d'autres organismes aussi importants de l'ONU.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
3 juin 2015 3 03 /06 /juin /2015 18:57

Le parlement biélorusse reviendra prochainement à la discussion sur la reconnaissance de l'indépendance des républiques d'Abkhazie et d'Ossétie du Sud, a déclaré samedi à Minsk Sergueï Maskevitch, président d'une commission parlementaire biélorusse, à l'issue d'une visite en Géorgie, en Abkhazie et en Ossétie du Sud.

"Nous dresserons prochainement le bilan de ce que nous avons vu dans un rapport qui sera étudié lors de la discussion sur l'indépendance de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud", a indiqué M.Maskevitch.

Trois groupes de députés et sénateurs biélorusses ont séjourné cette semaine en Abkhazie, en Ossétie du Sud et en Géorgie du 17 au 19 novembre. Ils ont rencontré des parlementaires géorgiens - membres du groupe d'amitié avec la Biélorussie et des groupes d'opposition. Ils se sont également entretenus avec les ministres géorgiens des Affaires étrangères et de l'Intérieur, des enseignants et étudiants de l'Université de Tbilissi et le Catholicos-Patriarche de Toute la Géorgie Ilie II.

La délégation biélorusse s'est rendue à la frontière abkhazo-géorgienne et osséto-géorgienne, aux postes de contrôle, aux camps de réfugiés.

En décembre 2008, l'Abkhazie et l'Ossétie du Sud ont demandé à l'Assemblée nationale (parlement) biélorusse de reconnaître leur indépendance, sans toutefois que le Parlement ne se décide à réaliser cette démarche, Minsk étant intégré au Programme de l'UE "Partenariat oriental". La République tchèque, qui présidait l'UE au premier semestre 2008, avait posé en février dernier comme préalable à l'adhésion de la Biélorussie au "Partenariat oriental" la non-reconnaissance de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud, démarche critiquée par Moscou.

La Russie a reconnu les deux républiques autoproclamées le 26 août 2008 après une offensive de Tbilissi contre l'Ossétie du Sud. L'exemple de Moscou a par la suite été suivi par le Nicaragua et le Venezuela.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
1 juin 2015 1 01 /06 /juin /2015 22:48

Le gouvernement russe continuera sa "politique anti-inflationniste dure", a déclaré samedi le premier ministre russe Vladimir Poutine.

"En 2008 le taux d'inflation se chiffrait à 13,3%. Nous estimons que les taux de 10 et de 9% sont beaucoup trop élevés et sont inadmissibles. Aussi, continuerons-nous la politique anti-inflationniste dure", a assuré M.Poutine les délégués du XIe congrès du parti Russie unie qui se déroule actuellement à Saint-Pétersbourg.

Le premier ministre a indiqué que "cette année, contrairement à nos prévisions, la baisse du produit intérieur brut (PIB) ne sera pas dramatique, restant toutefois importante au niveau des 8-8,5 %".

M. Poutine a également déclaré que les autorités devaient faire tout leur possible afin de faire augmenter les revenus réels des citoyens russes qui ont baissé à cause de la crise.
"Nous devons faire tout ce qui dépend de nous pour changer cette situation dans les délais les plus brefs", a exigé le premier ministre.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
1 juin 2015 1 01 /06 /juin /2015 22:45
DSK plus sacré que Notre dame !
C’est surréaliste : on vient d’apprendre que les Femen, qui se sont précipitées sur la voiture de DSK, vont être jugées pour exhibition sexuelle ! Elles ne l’ont pas été lorsqu’elles ont perpétré leur agression et leur exhibition sacrilèges à Notre-Dame de Paris.

Pendant des années, alors que les catholiques ont été les cibles privilégiées des Femen, celles-ci n’ont jamais été poursuivies ni pour injure, ni pour violences, ni pour exhibition par le parquet.

L’AGRIF ne peut que déplorer qu’il ait fallu attendre que d’autres que les chrétiens soient visés pour que les autorités prennent enfin la mesure des conséquences néfastes et dangereuses pour la paix publique de ces harpies dépoitraillées.

L’AGRIF rappelle que c’est sur ses poursuites que les Femen seront jugées le 15 décembre 2015 à 13h30 à la 17ème chambre correctionnelle de Paris pour les graves injures antichrétiennes du 18 novembre 2012.

Elle réitère sa demande d’interdiction du groupuscule extrémiste, exhibitionniste et violent des Femen.

Communiqué de l'Agrif

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
1 juin 2015 1 01 /06 /juin /2015 22:43
Le président des jeunes Ump : un Africain... clandestin !
Non, ce n’est pas une plaisanterie…

Stéphane Tiki, 27 ans, nommé président des « Jeunes populaires » (la branche jeune d’une UMP qui voulait souligner ses intentions « remplacistes ») en décembre dernier, serait en situation irrégulière.

Selon Le Canard enchaîné, « le jeune homme de nationalité camerounaise ne serait pas français [c’est-à-dire même pas Français de papier] et ne détiendrait pas de titre de séjour. »
Après ces révélations, il a annoncé qu’il se mettait en congé de ses responsabilités.
L’hebdomadaire rappelle l’appartenance de Stéphane Tiki à la « Droite forte », un courant animé par Guillaume Peltier et soi-disant en pointe contre l’immigration clandestine.
source : http://www.contre-info.com/

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
1 juin 2015 1 01 /06 /juin /2015 22:41
La nouvelle mesure Taubira : les victimes devront aider leurs bourreaux à se reconstruire
La justice réparatrice voilà la solution pour Mme Taubira de lutter contre le crime et la délinquance, ou plutôt pour aider nos bandits qui pullulent dans nos contrées. Comme nos gouvernants ne veulent plus construire de prison, puisqu’idéologiquement contre.

Ils sont persuadés que la prison n’est pas la solution pour la réinsertion de nos assassins, même si la détention n’a pas été créée pour cela mais pour maintenir à l’écart des gens ne pouvant vivre en société.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
1 juin 2015 1 01 /06 /juin /2015 22:38
700 000 enfants sont victimes de harcèlement à l'école
Journée de lutte contre le harcèlement avec mobilisation des médias, formation des professeurs des écoles en ligne, numéro vert transformé en numéro à quatre chiffres: les nouvelles mesures pour lutter contre ce fléau.

Sensibiliser, prévenir, former

Ces mesures, qui s'inscrivent dans la continuité d'une action entamée il y a trois ans, seront détaillées lors d'un déplacement vendredi matin dans un collège parisien, selon le ministère de l'Education. Il s'agit à la fois de sensibiliser, prévenir, former et prendre en charge les victimes de ces insultes ou brimades à répétition, qui peuvent dans certains cas conduire au suicide.
>>Marion, 13 ans, s'est suicidée après avoir été détruite à petit feu par ses harceleurs.
Parmi ces mesures, un renforcement de la formation sur le harcèlement pour les personnels du premier degré. Un parcours de formation continue dédié pour les professeurs des écoles sera proposé sur la plateforme M@gistère.
La ministre enverra également un courrier aux personnels le 10 février, «Journée mondiale pour un internet plus sûr», «en leur rappelant les différents outils mis à leur disposition pour travailler autour du harcèlement».

383.830 élèves victimes de harcèlement

Le ministère mettra à disposition des parents et autres acteurs une carte interactive pour connaître les ressources accessibles localement contre le harcèlement (maison des adolescents, accompagnement psychologique...).
Alors que deux numéros vert contre le harcèlement avaient été lancés fin 2013, le ministère souhaite passer à un numéro à quatre chiffres, plus facile à retenir. Il proposera aussi aux médias de «participer à la mobilisation autour d'une journée qui sera consacrée à ce thème, pour briser le silence» en 2016.
Le ministère estime à 383.830 le nombre de victimes de harcèlement sévère du CE2 au lycée, et à 700.600 si l'on inclut les victimes de harcèlement modéré, tandis que 4,5% des collégiens subissent du cyber-harcèlement.
La politique de lutte contre le harcèlement à l'école, initiée par l'ancien ministre de l'Education Luc Chatel, avait été amplifiée par son successeur Vincent Peillon, avec la création d'une délégation chargée de la prévention et de la lutte contre les violences scolaires, dirigée par le professeur Eric Debarbieux.
source : 20 minutes.fr

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article