Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 août 2013 4 01 /08 /août /2013 19:16

   extremehumility.jpg      Dans l'Église Orthodoxe, le dernier dimanche avant le Grand Carême, le jour où, lors des Vêpres, le Carême est liturgiquement annoncé et inauguré, est appelé Dimanche du Pardon. Le matin de ce dimanche, lors de la Divine Liturgie, nous entendons les paroles du Christ:

        «Si vous pardonnez aux hommes leurs offenses, votre Père Céleste vous pardonnera aussi, mais si vous ne pardonnez pas aux hommes leurs offenses, votre Père ne vous pardonnera pas vos péchés..." (Marc 6:14-15).

       Puis, après les vêpres, après avoir entendu l'annonce de Carême dans le Grand prokimenon :

«Ne détourne pas ton visage de ton enfant, car je suis malheureux ! Écoutez-moi rapidement! Approchez-vous de mon âme et de le livrer! ", Après avoir fait notre entrée dans le culte du Carême, avec ses mélodies particulières, avec la prière de saint Ephrem le Syrien, avec ses prosternations, nous demandons pardon de l'autre, nous effectuons le rite du pardon et de la réconciliation. Et alors que nous approchons les uns les autres avec des paroles de réconciliation, le chœur entonne des hymnes pascales, remplissant l'église avec l'anticipation de la joie pascale.

       Quelle est la signification de ce rite? Pourquoi est-ce que l'Eglise veut que nous commençons le Carême avec le pardon et la réconciliation? Ces questions sont dans l'ordre parce que, pour beaucoup trop de gens Carême signifie essentiellement, et presque exclusivement, un changement de régime, la conformité aux règlements ecclésiastiques concernant le jeûne. Ils comprennent le jeûne comme une fin en soi, comme une «bonne action» exigé par Dieu et portant en lui-même son mérite et sa récompense. Mais l'Église ne ménage aucun effort en nous révèle que le jeûne n'est qu'un moyen, parmi plusieurs, vers un objectif plus élevé: le renouveau spirituel de l'homme, son retour à Dieu, la vraie repentance et, par conséquent, une véritable réconciliation. L'Église n'épargne aucun effort pour nous mettre en garde contre un jeûne hypocrite et pharisaïque, contre la réduction de la religion à de simples obligations extérieures. Comme un chant de Carême dit:

        "C'est en vain que vous vous réjouissez en ne mangeant pas, ô mon âme!
Pour vous abstenir de nourriture,
Mais des passions que vous n'êtes pas purifiée.
Si vous persévérez dans le péché, vous allez effectuer un jeûne inutile! "

        Maintenant, le pardon se trouve au centre même de la foi chrétienne et de la vie chrétienne parce que le christianisme lui-même est, avant tout, la religion du pardon. Dieu nous pardonne, et Son pardon est en Christ, Son Fils, qu'Il nous envoie de sorte que, en partageant son humanité que nous puissions partager son amour et être vraiment réconcilié avec Dieu. En effet, le christianisme n'a pas d'autre contenu que de l'amour. Et c'est principalement le renouvellement de cet amour, une croissance en elle, que nous recherchons dans le Grand Carême, dans le jeûne et la prière, dans l'esprit tout entier et tout l'effort de la saison. Ainsi, vraiment pardon est à la fois le début et la bonne condition pour le Carême.

        On peut se demander, toutefois: Pourquoi devrais-je accomplir ce rite quand je n'ai pas Pourquoi devrais-je demander pardon à des gens qui n'ont rien fait pour moi, et que je connais à peine "ennemis?"? Poser ces questions, c'est méconnaître l'enseignement orthodoxe concernant le pardon. Il est vrai que l'hostilité ouverte, la haine personnelle, réelle animosité peut être absent de notre vie, mais si nous les vivons, il peut être plus facile pour nous de se repentir, de ces sentiments contredisent ouvertement Divine commandements. Mais l'Eglise nous révèle qu'il existe des moyens beaucoup plus subtils de la délinquance Amour Divin. Il s'agit de l'indifférence, l'égoïsme, le manque d'intérêt pour les autres, d'une réelle préoccupation pour eux, bref, ce mur qui nous érigeons habituellement autour de nous, en pensant qu'en étant «poli» et «convivial» que nous accomplissons les commandements de Dieu. Le rite du pardon est si importante précisément parce qu'elle nous fait réaliser, serait-ce que pour une minute que toute notre relation aux autres hommes est faux, nous fait vivre cette rencontre d'un enfant de Dieu avec l'autre, d'une personne créée par Dieu avec un autre, nous fait sentir que la «reconnaissance» mutuelle qui est si terriblement défaut dans notre monde froid et déshumanisé.

        À cette soirée unique, en écoutant les hymnes pascales joyeuses nous sommes appelés à faire une découverte spirituelle : au goût d'un autre mode de vie et les relations avec les gens, de la vie dont l'essence est l'amour. Nous pouvons découvrir que toujours et partout le Christ, l'Amour Divin lui-même, se tient au milieu de nous, la transformation de notre aliénation mutuelle dans la fraternité. Comme je m'avance vers l'autre, que l'autre vient à moi, nous commençons à réaliser que c'est le Christ qui nous rassemble par son amour pour nous deux.

        Et parce que nous faisons cette découverte et que cette découverte est celle du Royaume de Dieu lui-même: le Royaume de la Paix et de l'Amour, de la réconciliation avec Dieu et, en Lui, avec tout ce qui existe, nous entendons les chants de cette fête, qui une fois par an »nous ouvre les portes du paradis." Nous savons pourquoi nous allons jeûner et prier, que nous chercherons pendant le long pèlerinage de Carême.

        Dimanche du Pardon : le jour où nous acquérons le pouvoir de faire notre jeûne-vrai jeûne, notre effort véritable effort, notre réconciliation avec Dieu véritable réconciliation.

-Père Alexandre Schmemann

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
1 août 2013 4 01 /08 /août /2013 19:11

  0317macariuskalyazin.jpg     Saint Macaire de Kalyazin (Dans le monde Mathieu) est né en 1400 dans le village de Gribkovo (Kozhino), près de la ville de Kashin, dans la famille du boyard Basil Kozha. De sa jeunesse, il aspirait à monachisme, mais il s'est marié à l'insistance de ses parents.

        Après une année, ses parents sont morts, et après plus de trois ans, son épouse Elena également reposait. N'ayant rien à lui lier à son ancienne vie, Matthew est devenu moine au monastère Klobukov Nikolaev. Désireux solitude, il quitta le monastère de la ville avec la bénédiction de l'abbé, et il a trouvé un endroit approprié entre deux lacs, dix-huit verstes de Kashin. Ici, le moine a soulevé une croix et fonda un monastère en pleine nature solitaire.

        Le boyard Ivan Kolyaga, à qui les terres appartenaient à proximité, a commencé à craindre que le monastère serait grandir là-bas, et que les moines se mettait à cultiver les terres en friche. L'ennemi de notre salut planté telle méchanceté et l'inimitié dans le boyard, qu'il a décidé de tuer le saint. Soudain, il a été frappé d'une maladie grave. Peur de la mort repentance réveillé dans le boyard. Ivan Kolyaga a été réalisée au saint et lui a dit de sa mauvaise intention, en demandant pardon.

       «Que Dieu vous pardonne", l'humble ascète répondit-il. Souhaitant expier son péché et pour aider le saint, le boyard a donné ses terres au monastère de croissance. Les moines ont construit un temple dédié à la Très Sainte Trinité. Parole de la conversion du boyard Kolyaga amené beaucoup de gens à le moine, cherchant le salut. St Macaire tonsuré Kolyaga et nommé le Kalyazin du monastère pour lui. aS

        Il est devenu nécessaire de choisir un higoumène. St Macaire était alors âgé de cinquante-trois ans de l'âge, mais il se considérait comme indigne de cette dignité et il a demandé à chacun des hommes plus âgés venir à lui pour devenir prêtre et higoumène du monastère. Cédant à la volonté commune, le saint a été faite par Mgr Moses higoumène de Tver. * La nouvelle higoumène préparé pour son premier service à l'autel de Dieu avec une longue prière solitaire, puis communiait tous les frères avec les Saints Mystères.

        Au premier rang de higoumène, St Macaire travaillé pour guider les frères. Le monastère avait deux calices, un diskos et deux plaques façonnées par St Macaire sur un tour. Il a guidé non seulement les moines, mais aussi des laïcs venant au monastère, traitant à la fois les personnes instruites et le simple.

        En dépit de son origine noble et son poste de higoumène, le saint portait des vêtements en lambeaux, effiloché et patché. Dans son comportement et son mode de vie St Macaire était si simple que l'hérétique hautain Vassian en ricanant l'appelaient «paysan de Kalyazin." Le saint préféré entendre se moquaient plutôt que loué. Il est allé à des endroits solitaires, ravi d'être seul avec la nature. Les animaux sauvages, sentant sa sainteté, se promenait avec lui comme des moutons, ils ont présenté à lui, et parfois pris de la nourriture de lui.

       La stature spirituelle de saint Macaire était proche de la stature spirituelle de St Paphnuce de Borov (1 mai 1477). Ce n'est pas par hasard si le disciple de St Paphnuce, St Joseph de Volokolamsk (Septembre 9, 1515), visitez St Macaire en 1478 et à écrire ses impressions de lui: «Quand je suis arrivé à cet endroit», a déclaré St Macaire, "sept Sages venus avec moi depuis le monastère de Klobukov. Ils étaient tellement excellente dans les vertus, le jeûne et la vie monastique, que tous les frères sont venus à eux de recevoir une instruction et des avantages. Ils éclairés tous et leur ont appris à leur profit. Ils ont affirmé la vie vertueuse, et censurés ceux qui sont enclins à la faute, ni ce qu'ils cherchent à faire leur propre volonté. "

       Bien que l'humble higoumène fut le silence sur ses propres efforts, ils n'ont pas été cachés à St Joseph. Percevoir la sainteté de l'higoumène, il représentait le bénit et a parlé de la vie du monastère: «Cette piété et de la bienséance étaient dans ce monastère, où tout a été fait en harmonie avec les traditions patristiques et communal, que même le grand frère Métrophane Byvaltsev j'ai été étonnée. Il venait du mont Athos, où il a passé neuf ans, et il dit à ses frères: «Mes efforts et mon voyage à la montagne sainte étaient en vain, car on peut trouver le salut dans le monastère Kalyazin. La vie ici est similaire à la vie dans les monastères cénobitiques de la Sainte Montagne ".

       A partir du moment St Macaire s'installe dans le désert, sa n'a pas abandonné sa règle en raison de la vieillesse strict. Même durant sa vie le saint a guéri plusieurs reprises les paralysés et le possédé du démon.

        Le saint reposait le 17 Mars, 1483. Au moment de sa mort, ils ont trouvé chaînes lourdes sur lui, dont on ne savait pas. Les reliques de St Macaire incorrompues ont été découverts sur le 26 mai 1521 lors de fossés ont été creusés pour une nouvelle église. Un Conseil de 1547 a établi sa célébration festive locale.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
1 août 2013 4 01 /08 /août /2013 19:05

   0317alexismanofGod.jpg     St Alexis est né à Rome dans la Famille des pieux Euphémien aimant la pauvreté. Le couple n'avait pas d'enfant depuis longtemps et a constamment prié le Seigneur d'accorder un enfant. Et le Seigneur a consolé le couple à la naissance de leur fils Alexis.

        À six ans, l'enfant a commencé à lire et à étudier avec succès les sciences mondaines, mais c'était avec une diligence particulière qu'il a lu l'Ecriture Sainte. Quand il était jeune, il a commencé à imiter ses parents : il jeûnait strictement, a distribué l'aumône et sous ses vêtements il a secrètement porté un cilice. Dès le début brûlait en lui le désir de quitter le monde et servir Dieu. Ses parents, cependant, avaient organisé pour Alexis de se marier avec une belle et vertueuse épouse.

       Sur sa nuit de noces, Alexis lui a donné son anneau et sa ceinture (Qui étaient très précieux) et dit :

«Gardez ces choses, bien-aimé, et que le Seigneur soit avec nous jusqu'à ce que sa Grâce nous donne quelque chose de mieux." Quittant secrètement sa maison , il s'embarqua sur un navire naviguant à la Mésopotamie.

       En arrivant dans la ville d'Edesse, où l'icône du Seigneur "Non-made-by-Hands" (16 Août) a été préservée, Alexis tout vendu ce qu'il avait, distribué de l'argent aux pauvres et a commencé à vivre près de l'église la Très Sainte Theotokos sous un portique. Le saint a utilisé une partie des aumônes qu'il recevait pour acheter du pain et de l'eau, et il a distribué le reste à des personnes âgées et des infirmes. Chaque dimanche, il a reçu les Saints Mystères.

        Les parents ont demandé l'Alexis manquant partout, mais sans succès. Les serviteurs envoyés par EUPHÉMIEN sont également arrivés à Edessa, mais ils ne reconnaissent pas le mendiant assis au portique comme leur maître. Son corps était flétrie par le jeûne, sa beauté a disparu, sa stature diminuée. Le saint reconnu eux et rendit grâce au Seigneur qu'il a reçu l'aumône de ses serviteurs.

        La mère inconsolable de St Alexis s'est confiné dans sa chambre, sans cesse à prier pour son fils. Son épouse a également peiné avec sa belle-famille.

       St Alexis habitait à Edessa pendant dix-sept ans. Une fois, la Mère de Dieu a parlé au sacristain de l'église où le saint a vécu: «mener dans mon église que l'homme de Dieu, digne du royaume des cieux. Sa prière monte vers Dieu comme l'encens parfumé, et l'Esprit Saint repose sur lui. "Le sacristain a commencé à chercher un tel homme, mais n'a pas pu le trouver pendant une longue période. Puis il pria pour la Très Sainte Mère, la suppliant de dissiper sa confusion. Encore une voix de l'icône a proclamé que l'homme de Dieu était le mendiant qui était assis dans le portique de l'église.

       Le sacristain trouve St Alexis et le fit entrer dans l'église. Beaucoup l'ont reconnu et ont commencé à le louer. Le saint secrètement à bord d'un navire à destination de Cilicie, dans l'intention de visiter l'église de St Paul à Tarse. Mais Dieu a ordonné autrement. Une tempête a pris le navire loin vers l'Ouest et il a atteint la côte d'Italie. Le saint se rendit à Rome et a décidé de vivre dans sa propre maison. Inconnu, il humblement demandé la permission de son père pour s'installer dans un coin de sa cour. EUPHÉMIEN réglé Alexis dans une cellule spécialement construit et donna l'ordre de le nourrir de sa table.

       Vivant à la maison paternelle, le saint a continué à jeûner et il a passé la journée et la nuit en prière. Il a humblement enduré insultes et goguenard des serviteurs de son père. La cellule d'Alexis était en face des fenêtres de sa femme, et l'ascète terriblement souffert quand il a entendu ses pleurs. Seul son amour incommensurable de Dieu a aidé le saint endurer ce supplice. St Alexis habitait dans la maison de ses parents pendant dix-sept ans, et le Seigneur lui a révélé le jour de sa mort. Puis le saint, en papier et d'encre, a écrit certaines choses que seule sa femme et ses parents savent. Il leur a également demandé de lui pardonner le mal qu'il avait causé.

        Le jour de la mort de saint Alexis en 411, l'archevêque Innocent (402-417) servait liturgie en présence de l'empereur Honorius (395-423). Pendant les services d'une voix fit entendre de l'autel: «Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos" (Mt.11: 28). Toutes les personnes présentes est tombé au sol dans la terreur.

       La voix poursuit: «Le vendredi matin, l'homme de Dieu sort de l'organisme; dû lui de prier pour la ville, que vous pouvez rester serein." Ils ont commencé à chercher partout dans Rome, mais ils n'ont pas trouvé le saint. Jeudi soir, le Pape servait Vigil dans l'église de Saint-Pierre. Il a demandé au Seigneur de leur montrer où trouver l'homme de Dieu.

       Après la liturgie de la voix se fit entendre à nouveau dans le temple: «Cherchez l'homme de Dieu dans la maison de EUPHÉMIEN." Tout ce qu'il s'empressa, mais le saint était déjà mort. Son visage resplendit comme le visage d'un ange, et sa main serra le papier, et ils n'ont pas pu le prendre. Ils ont placé le corps du saint sur un lit, couvert de revêtements coûteux. Le pape et l'empereur fléchis les genoux et se sont tournés vers le saint, à une encore en vie, lui demandant d'ouvrir sa main. Et le saint a entendu leur prière. Lorsque la lettre a été lue, le juste de l'épouse et les parents en larmes vénéraient ses reliques.

        Le corps du saint a été placé dans le centre de la ville. L'empereur et le pape ont porté le corps du saint dans l'église, où il est resté pendant toute une semaine, puis a été placé dans une crypte de marbre. A la myrrhe odorante a commencé à couler dans les saintes reliques, accordant la guérison aux malades.

         Les vénérables reliques de saint Alexis, l'homme de Dieu, ont été enterrés dans l'église de St-Boniface. Les reliques ont été découvertes dans l'année 1216.

La Vie de saint Alexis, l'homme de Dieu, a toujours été très populaire en Russie.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
1 août 2013 4 01 /08 /août /2013 19:01

   expulsion.jpg     Alors que nous entamons le Grand Carême, l'Eglise nous rappelle l'expulsion d'Adam du Paradis. Dieu ordonna à Adam de jeûner (Gn 2,16), mais il n'a pas obéi. En raison de leur désobéissance, Adam et Eve ont été chassés de l'Eden et a perdu la vie bienheureuse, la connaissance de Dieu, et la communion avec Lui, pour lequel ils ont été créés. Eux et leurs descendants sont devenus les héritiers de la mort et de la corruption.

       Examinons les avantages du jeûne, les conséquences de la désobéissance, et rappelons notre état ​​déchu. Aujourd'hui, nous sommes invités à nous purifier du mal par le jeûne et l'obéissance à Dieu. Notre jeûne ne doit pas être une chose négative, une simple abstention de certains aliments. C'est une occasion pour nous libérer des désirs coupables et demande instamment de notre nature déchue, et pour nourrir nos âmes par la prière, le repentir, de participer à des services religieux, et participent de la vie-donnant Mystères du Christ.

        Vêpres __ pardon nous chantons :

«Commençons le temps de jeûne dans la lumière, nous préparer pour les efforts spirituels. Laissez-nous purifions notre âme, nous purifions notre corps. Comme nous nous abstenons de nourriture, laissez-nous abstenons de toute passion et de profiter des vertus de l'esprit .... "

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
30 juillet 2013 2 30 /07 /juillet /2013 19:18

Le Caire, 21 septembre

 

187477359.jpg        Les négociations directes palestino-israéliennes sont au menu de la tournée européenne du président égyptien Hosni Moubarak qui débute mercredi et dans le cadre de laquelle il se rendra en Italie et en Allemagne, rapporte mardi l'agence de presse égyptienne MENA.

Au cours de sa prochaine visite, le président égyptien s'entretiendra avec la chancelière fédérale américaine Angela Merkel et avec le premier ministre italien Silvio Berlusconi et évoquera les négociations directes palestino-israéliennes, a indiqué la source.

En outre, le chef de l'Etat égyptien inaugurera jeudi l'Académie égyptienne des arts à Rome, récemment reconstruite.

M. Moubarak a participé à la reprise du dialogue direct entre les parties en conflit, ouverts début septembre à Washington. Puis, la ville égyptienne de Charm el-Cheikh a accueilli le 14 septembre le deuxième round des pourparlers.

Sous l'égide des Etats-Unis, Israël et les Palestiniens envisagent de se mettre d'accord sur le règlement de paix dans un délai d'un an. Toutefois, le récent refus israélien d'arrêter la colonisation risquait à nouveau de torpiller le dialogue. La partie palestinienne refuse tout dialogue tant que les implantations israéliennes continueront de s'ériger sur les territoires "occupés". La Ligue des pays arabes  soutient cette position.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
30 juillet 2013 2 30 /07 /juillet /2013 19:12

  braillard.jpg      Foutez-leur la démocratie, c'est ce qui les divisera le plus ! Xinhua paraphrase-t-elle Bismark disposant à Versailles de son vaincu ? Presque. Dans un édito du 19 janvier assez remarqué en Afrique, l'agence Chine Nouvelle analyse la lutte des pouvoirs en Côte d'Ivoire dans ses répercussions sur la stabilité sociale, le développement économique et la vie quotidienne des gens. L'article décrit un pays jadis stable et prospère, devenu instable, hyper violent dans un conflit sanglant, après que les nations occidentales aient fait pression pour un régime multipartite et des élections présidentielles. L'édito montre ensuite que ce phénomène est largement répandu en Afrique. Et de conclure :


         « La démocratie occidentale n'est pas la panacée pour n'importe quel pays. Transplanter arbitrairement la démocratie à l'occidentale ou "démocratiser" des pays différents et des pays arrivés à des stades différents de développement cause fréquemment des troubles, de l'instabilité et de violents conflits. Ainsi le développement économique est entravé et de sérieux dommages sont causés aux intérêts de la nation et aux gens.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
29 juillet 2013 1 29 /07 /juillet /2013 21:11

Tel Aviv, 21 septembre

 

   187477143.jpg     Le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a réaffirmé mardi l'intention de conserver la présence militaire de son pays aux frontières du futur Etat palestinien et a rejeté l'idée d'y déployer un contingent de paix étranger.

       "Nous voulons éviter la répétition de ce qui s'est passé après le départ d'Israël du Liban et de la bande de Gaza. Ces territoires se sont transformés en bases terroristes financées par l'Iran et utilisées pour lancer des milliers de roquettes contre Israël", a-t-il déclaré devant les leaders des organisations juives des Etats-Unis.

Selon M.Netanyahu, "un accord de paix [avec les Palestinien] n'est pas en mesure de sauvegarder la paix".

       "Pour pouvoir durer, la paix au Proche-Orient doit être bien protégée. Et pour la protéger, la présence israélienne dans la Vallée du Jourdain est indispensable", a estimé le premier ministre.

Il a rejeté l'idée - formulée par les Palestiniens - d'y déployer un contingent de paix étranger.

       "L'Armée de défense d'Israël est l'unique force au monde sur laquelle on puisse compter quand il s'agit de protéger les Juifs", a affirmé M.Netanyahu.

        D'après lui, la présence de Tsahal en Cisjordanie constitue un "élément clé" de la position israélienne lors des négociations avec les Palestiniens relancées début septembre sous l'égide de Washington.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
29 juillet 2013 1 29 /07 /juillet /2013 21:09

 

  thumb.small.18206541840.jpg       Les chiffres de la Cour régionale des comptes sont accablants, l’absentéisme à Paris explose. Il est passé de 9,71 % à 10,94 %, en moyenne, entre 2007 et 2009 (dernières statistiques disponibles).

En gros, c’est, rapporté à la masse des 51.000 agents parisiens (plus que le nombre total de fonctionnaires européens), 1,15 million de journées de travail perdues. L’inspection générale chiffrait le coût de cet absentéisme à 160 millions d’euros en 2007. Une règle de trois permet de proposer l’hypothèse de 180 millions d’euros aujourd’hui perdus à cause de ce fléau.

Pourtant, la mairie emploie pas moins de 8253 agents pour la protection de la santé des personnels ou à la prévention des risques selon le rapport de la Cour régionale. Les moyens alloués à la prévention des risques ont également explosé et atteignent 26,5 millions d’euros par an.

Dans le privé l’absentéisme oscille entre 5 et 6 %. Malheureusement lasuppression du jour de carence pour les fonctionnaires envoie un très mauvais signal.

Lu sur Le Cri du Contribuable

 
Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
29 juillet 2013 1 29 /07 /juillet /2013 19:34

Moscou, 21 septembre

 

   187476677.jpg     Le président russe Dmitri Medvedev a félicité la sélection russe de sa victoire aux Championnats du monde de boxe féminine qui se sont déroulés du 6 au 19 septembre à Bridgetown (Barbade).

"Sur le ring vous étiez plus fortes, plus rapides et plus techniques que vos rivales. Vous avez mérité le respect de vos adversaires et l'admiration des spectateurs", lit-on dans le message du président.

"Vos progrès à Bridgetown s'inscrivent dans le grand livre des victoires de l'école de boxe nationale", a ajouté M.Medvedev.

"Que les médailles de championnes du monde vous encouragent pour accomplir  de nouveaux exploits", a concle le chef de l'Etat russe.

La sélection russe de boxe féminine a occupé le 1er rang du classement général après avoir remporté deux médailles d'or et une d'argent. 306 sportives venant de 74 pays du monde ont pris part aux Championnats, soit plus de deux fois que lors des Mondiaux de Chine.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
29 juillet 2013 1 29 /07 /juillet /2013 19:25

       Le saint Martyr Papas vivait dans la ville de Laranda (Asie Mineure), sous le règne de Maximien (305-311). Ils ont arrêté et torturé pour sa foi en Christ. Ses pieds ont été mises en bottes avec des ongles pointus martelé dans les semelles, et faites pour marcher. Ils l'ont emmené à la ville de Diocaesarea et plus tard à Séleucie, Isauria à subir son procès.

St Papas est mort lié à un arbre stérile, qui est alors devenue fructueux.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article