Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 juin 2015 4 18 /06 /juin /2015 19:01
Fêté le 13 septembre : Saint Hieromartyr Corneille le Centurion

Le Hieromartyr Cornelius le Centurion : Peu de temps après les souffrances du Seigneur Jésus-Christ sur la Croix et son Ascension au ciel, un Centurion du nom de Cornelius réglé à Césarée en Palestine. Il avait vécu auparavant dans la Thrace et en Italie. Bien qu'il était un païen, il se distingue par une profonde piété et les bonnes actions, comme le dit le saint évangéliste Luc (Actes 10: 1). Le Seigneur n'a pas dédaigné sa vie vertueuse, et ainsi l'a conduit à la connaissance de la vérité et de la foi en Christ.

Une fois, Cornelius priait dans sa maison. Un Ange de Dieu lui apparut et lui dit que sa prière avait été entendue et acceptée par Dieu. L'ange lui ordonna d'envoyer des gens à Joppé pour trouver Simon, surnommé Pierre. Cornelius immédiatement rempli la commande.

Alors que ces gens étaient sur leur chemin à Joppé, l'Apôtre Pierre était à la prière, et il a eu une vision: trois fois une grande feuille a été abaissé à lui, rempli de toutes sortes de bêtes et de volailles. Il entendit une voix du ciel lui commandant de manger de tout. Lorsque l'apôtre refusé de manger de la nourriture qui la loi juive considérée comme impure, la voix dit: «Ce que Dieu a déclaré pur, vous ne devez pas appeler commun» (Ac 10:15).

Grâce à cette vision, le Seigneur a commandé l'Apôtre Pierre à prêcher la Parole de Dieu aux païens. Lorsque l'apôtre Pierre est arrivé à la maison de Corneille en compagnie de ceux qui sont envoyés à sa rencontre, il a été reçu avec une grande joie et le respect par l'hôte avec ses parents et ses camarades.

Cornelius tomba aux pieds de l'apôtre et a demandé à être enseigné la voie du salut. Saint-Pierre a parlé de la vie terrestre de Jésus-Christ, et a parlé des miracles et des signes travaillées par le Sauveur, et de ses enseignements sur le Royaume des Cieux. Puis St Pierre lui dit de la mort sur la Croix, Sa Résurrection et l'Ascension du Seigneur au Ciel. Par la grâce de l'Esprit Saint, Cornelius croit en Christ et a été baptisé avec toute sa famille. Il fut le premier à recevoir le baptême païen.

Il se retira du monde et est allé prêcher l'Evangile avec l'apôtre Pierre, qui lui fait un évêque. Quand l'apôtre Pierre, avec ses aides Sts Timothée et Cornelius, était dans la ville d'Éphèse, il a appris d'un culte idolâtre particulièrement vigoureuse dans la ville de Skepsis. Un tirage au sort pour voir qui serait y aller, et St Corneille a été choisi.

Dans la ville vivait un prince du nom de Démétrius, appris dans la philosophie grecque antique, haïssant le christianisme et vénérer les dieux païens, en particulier Apollon et Zeus. A propos de l'arrivée de St Corneille dans la ville, il a immédiatement convoqué lui et lui a demandé la raison de sa venue. St Corneille répondit qu'il venait de le libérer des ténèbres de l'ignorance et de l'amener à la connaissance de la vraie lumière.

Le prince, ne comprenant pas le sens de ce qui a été dit, est devenu en colère et exigé qu'il répondre à chacune de ses questions. Lorsque saint Corneille a expliqué qu'il a servi le Seigneur et que la raison de sa venue était d'annoncer la Vérité, le prince est devenu furieux et a exigé que Cornelius sacrifier aux idoles.

Le saint a demandé à être représenté les dieux. Quand il entra dans le temple païen, Cornelius se tourna vers l'est et prononça une prière au Seigneur. Il y avait un tremblement de terre, et le temple de Zeus et les idoles situés en elle ont été détruits. Tout le peuple, voyant ce qui était arrivé, était terrifié.

Le prince a été encore plus fâché et a commencé à se concerter avec ceux approchant de lui, sur la façon de détruire Cornelius. Ils tenus le saint et l'ont emmené à la prison pour la nuit. À ce stade, un de ses serviteurs informé le prince que sa femme et son enfant avaient péri sous les décombres du temple détruit.

Après un certain temps, l'un des prêtres païens, par le nom de Barbates, a rapporté qu'il a entendu la voix de la femme et son fils quelque part dans les ruines et qu'ils louaient le Dieu des chrétiens. Le prêtre païen a demandé que celui emprisonné être libéré, en signe de gratitude pour le miracle accompli par saint Corneille, et la femme et le fils du prince est resté vivant.

Le prince joyeux se hâta de la prison en compagnie de ceux qui l'entouraient, en déclarant qu'il croyait en Christ et en lui demandant de faire venir sa femme et son fils sur les ruines du temple. St Corneille est allé au temple détruit, et par la prière les souffrances ont été libérés.

Après cela, le prince Démétrius, et tous ses parents et camarades acceptés saint Baptême. St Corneille a vécu pendant longtemps dans cette ville, transformé tous les habitants païens au Christ, et a fait Eunomios un prêtre au service du Seigneur. St Cornelius est mort dans la vieillesse et a été enterré non loin du temple païen, il détruit.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
18 juin 2015 4 18 /06 /juin /2015 18:55
Commémoraison de la Fondation de l'église de la Résurrection (Saint Sépulcre) à Jerusalem

La dédicace de l'église de la Résurrection du Christ à Jérusalem, construite par St Constantin le Grand et sa Mère, l'Impératrice Hélène.

Après la Passion volontaire et la mort à la Croix de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ, le lieu saint de Sa Souffrance a longtemps été foulé aux pieds par les païens. Lorsque l'Empereur romain Titus conquis Jérusalem en l'an 70, il a rasé la ville et détruit le Temple de Salomon sur le Mont Moriah, il laissant pas une pierre sur une pierre, que même leSauveur a prédit (Mat.13 : 1-2).

Plus tard, l'Empereur païen zélé Hadrien (117-138) construit sur le site de la Jérusalem détruite par Titus une nouvelle ville nommée Aelia Capitolina pour lui (Hadrien Aelius). Il a été interdit d'appeler la ville par son ancien nom.

Il donna des ordres pour couvrir le Saint Tombeau du Seigneur de terre et de pierres, et à cet endroit pour mettre en place une idole. Sur le Golgotha, où le Sauveur a été crucifié, il a construit un temple païen dédié à la déesse Vénus en 119. Avant les statues qu'ils offraient des sacrifices aux démons et exécuté des rites païens, accompagné par des actes gratuits.

A Bethléem, à l'endroit le Sauveur est né de la Toute-Pure Vierge, l'empereur impie mis en place une idole d'Adonis. Il a fait tout cela intentionnellement, afin que les gens seraient complètement oublier Christ Sauveur et qu'ils ne seraient solitaire rappeler les endroits où il a vécu, enseigné, a souffert et a surgi dans la gloire.

Au début du règne de St Constantin le Grand (306-337), le premier des empereurs romains de reconnaître la religion chrétienne, lui et sa pieuse mère l'impératrice Hélène a décidé de reconstruire la ville de Jérusalem. Ils ont également prévu de construire une église sur le site de la souffrance et de la Résurrection du Seigneur, afin d'reconsacrer et purifier les lieux liés à la mémoire du Sauveur de la souillure de cultes païens nauséabondes.

L'impératrice Hélène a voyagé à Jérusalem avec une grande quantité d'or, et de St Constantin le Grand a écrit une lettre au patriarche Macaire I (313-323), lui demandant de l'aider dans toutes les manières possibles avec sa tâche du renouvellement des lieux saints chrétiens .

Après son arrivée à Jérusalem, la sainte impératrice Helen détruit tous les temples païens et reconsacrée les lieux profanés par les païens. Elle a été zélé pour trouver la croix de notre Seigneur Jésus-Christ, et elle a ordonné la fouille de l'endroit où le temple de Vénus se tenait. Là, ils ont découvert le Sépulcre du Seigneur et du Golgotha, et ils ont également trouvé trois croix et quelques clous.

Afin de déterminer sur laquelle des trois croix du Sauveur a été crucifié, patriarche Macaire a donné des ordres pour placer une personne décédée, qui a été transportée vers un lieu d'inhumation, sur chaque croix à son tour. Lorsque le défunt a été placé sur la Croix du Christ, il a immédiatement pris vie. Avec la plus grande joie de l'impératrice Hélène et patriarche Macaire a ressuscité la Vie-Création Croix et il affiche à tous les gens debout sur les.

L'impératrice sainte a rapidement commencé la construction d'une grande église qui renfermait dans ses murs le Golgotha, le lieu de la crucifixion du Sauveur, et le Sépulcre du Seigneur, situé près de l'autre. Le saint apôtre et évangéliste Jean a écrit à ce sujet: «Maintenant, à l'endroit où il a été crucifié, il y avait un jardin, et dans le jardin, un tombeau neuf, dans lequel personne n'a encore été posé là qu'ils déposèrent Jésus donc là à cause de la. jour de la préparation juive, pour le tombeau était proche »(Jean 19: 41-42). L'Eglise de la Résurrection était de dix ans dans la construction, et l'impératrice sainte Hélène n'a pas survécu pour voir son achèvement. Elle retourna à Constantinople, et reposait dans l'année 327. Après son arrivée à Jérusalem, les églises sainte impératrice construits à Bethléem, sur le mont des Oliviers, à Gethsémani et dans de nombreux autres lieux liés à la vie du Sauveur et des événements dans le Nouveau Testament.

La construction de l'église de la Résurrection, appelé "Martyrion" à la mémoire des souffrances du Sauveur, a été achevé dans la même année que le Conseil de Tyr, et dans la trentième année du règne de St Constantin le Grand. Par conséquent, lors de l'assemblée du 13 Septembre, 335, la consécration du temple a été particulièrement solennelle. Hiérarques des Eglises chrétiennes dans de nombreux pays: Bythnia, Thrace, la Cilicie, Cappadoce, la Syrie, la Mésopotamie, la Phénicie, l'Arabie, la Palestine et l'Egypte, ont participé à la consécration de l'église. Les évêques qui ont participé au concile de Tyr, et beaucoup d'autres, sont allés à la consécration à Jérusalem. En ce jour, toute la ville de Jérusalem a été consacrée. Les Pères de l'Église créé 13 Septembre que la commémoration de cet événement remarquable.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
18 juin 2015 4 18 /06 /juin /2015 18:51

Le Réveillon approchant, les lettres de voeux au Père Noël russe ("Ded Moroz"), dans lesquelles les jeunes Moscovites demandent un fiancé digne d'elles, affluent dans sa résidence hivernale située dans le parc Kouzminsky, a annoncé le service de presse du District administratif du sud-est de Moscou.

"Contrairement aux jeunes filles, les jeunes hommes sont beaucoup moins romantiques et souhaitent, en général, du succès dans leur affaires et un nouvel +ami à quatre roues+. Quant aux enfants, depuis quelques années ils attendent que Ded Moroz leur apporte un ordinateur, plus rarement un livre", lit-on dans le communiqué.

Plus cocasse, certains employés demandent que le Père Noël congèle leurs chefs et directeurs.

"Cette année le magicien a déjà reçu quelque vingt-deux milles lettres, aucune ne doit rester sans réponse. Pour cette raison dix assistants l'épaulent dans cette tâche", a ajouté le service de presse.

Les lettres au Père Noël peuvent être envoyées toute l'année. Il suffit de vous rendre sur place et de glisser votre missive dans "la boîte aux lettres magique" de sa résidence moscovite ou de vous servir du site suivant http://dedmoroz.uvao.ru.

Quant aux responsables du District administratif sud-est de Moscou, ils souhaitent bonheur et joie à tous les citoyens du quartier.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
15 juin 2015 1 15 /06 /juin /2015 17:07

Le 29 Août 2010, dans la 14e semaine après la Pentecôte et le jour de la célébration du transfert d'Édesse à Constantinople de l'image (Ubrus) le Seigneur Jésus-Christ (944), le Patriarche de Moscou et de toute la Russie Cyrille a célébré la Divine Liturgie dans le St.-Sauveur Après la lecture de l'Evangile l'Eglise Orthodoxe russe s'est adressé à l'auditoire avec un sermon.

Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit.

Aujourd'hui est une grande fête, qui coïncide avec le dimanche. Les gens que nous appelons le jour de la troisième Spas - un jour férié en l'honneur du transfert installé l'image du Sauveur d'Édesse à Constantinople, tenu en 944, à l'initiative de l'empereur Byzantin Constantin Porphyrogénète.

Toutes les personnes présentes (Ou au moins la plupart) sont bien conscientes de l'histoire de l'image, mais je serais encore lui rappeler, parce que dans cette histoire sont acquis une certaine coïncidence symbolique avec la journée d'aujourd'hui.

Patriarche Cyril : Nous avons révélé l'image du Sauveur, par quoi nous avons été sauvés, comme les habitants de l'ancienne Edesse
Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
15 juin 2015 1 15 /06 /juin /2015 17:00

Deux corps décapités ont été découverts lundi dans la région de Tchegem en Kabardino-Balkarie, a annoncé à RIA Novosti une source au sein de la police de cette république russe du Caucase du Nord.

"Deux corps décapités probablement des employés des forces de sécurité ont été trouvés dans le coffre à bagages d'une Mercedes dans la ville de Tchegem", a dit l'interlocuteur de l'agence.

L'identité des morts n'est pas encore établie.

Les attaques contre la police et les attentats sont fréquents dans le Nord Caucase où la violence embrase la Tchétchénie, l'Ingouchie et le Daghestan.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
15 juin 2015 1 15 /06 /juin /2015 16:54
L'imposture du nucléaire

(Article paru dans l’Action Sociale Corporative n°16)

ECOLOGISME INTEGRAL
(su
ite de l’article paru dans l’Action Sociale Corporative n°10)

(Nos études sur le sujet remontent aux années 80 ou sous ce titre, une chronique était publiée dans « Le Paysan Biologiste » ou dans « France Paysanne et Rurale »…)

Dans la RUBRIQUE ECOLOGIQUE du journal : « Le Paysan Biologiste » (num55, 1er trimestre 1988), dont je collaborais avec mon ami Georges Racineux, aujourd’hui disparu et avec qui nous avions tenu le stand de son association (S.A.P.B) durant « Le Salon de Marjolaine », rencontres fructueuses et discussions sans fins avec des écologistes de tout bord, j’écrivais à propos du nucléaire : Cette forme d’énergie représente aux yeux de certains (EDF, gouvernement) une solution « propre « . On ne remplace pas le pétrole et le charbon par une source énergétique dont on ne maîtrise ni les conséquences (en général catastrophiques) en cas d’accident, ni le stockage illimité des rebus de sa production… Les cités et lieux de travail pourraient parfaitement jouir pour le chauffage et l’éclairage d’un mélange de gaz, de géothermie, de solaire, etc. Les solutions existent encore faut-il ne pas les nier. La radioactivité est une menace qui peut durer et se chiffrer en milliers d’années. Le péril chimique est plus contrôlable mais n’en demeure pas moins un grave danger. Le développement économique ne doit pas s’exercer, comme ce fut le cas pendant le XIXe siècle, sur la misère ouvrière. Cette fois-ci le martyre ne serait plus dans l’effort physique inlassable du labeur quotidien mais dans la dégradation de la santé due aux retombées chimiques néfastes, mal contrôlées, d’une production industrielle de gribouilles. Nous devons nous réveiller si nous voulons sauvegarder la nature pour les générations à venir et respectons ce que le Seigneur nous a confié…
« Faisons remarquer, en passant, que ce n’est pas être belliciste, que d’être partisan de la défense armée de la vie, pas plus que ce n’est pas être fasciste que d’être sincèrement DEMOPHILE, sous l’égide d’une direction sociale unique, continue et traditionnelle et non pas démocrate, dans le désordre permanent des multiplicités de directions incompétentes… »
Docteur P. CARTON

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
15 juin 2015 1 15 /06 /juin /2015 16:51

La dynamique du PIB russe en 2009 et 2010 sera nettement plus positive que ne le prédit le gouvernement: une récession de 8% en 2009 et une croissance de 3% à 4% en 2010, a estimé mardi le premier adjoint au président de la Banque centrale, Alexeï Oulioukaïev, lors d'une réunion économique.

"En 2009, la récession sera un peu moins profonde, -8% contre les -8,5% prévus", alors que la croissance en 2010, de 1,5% selon les estimations, "se situera entre 3 et 4%", a estimé le responsable prenant la parole devant le Forum économique et financier russe en Autriche.

Quant au déficit budgétaire, celui-ci sera "substantiellement moins profond" que les 8,3% prédits par le gouvernement pour 2009 et "se situera nettement au-dessus de la barre des 7% officiellement prévus" pour 2010, a noté le responsable.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
15 juin 2015 1 15 /06 /juin /2015 16:49

Le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev se rendra mardi en Russie en visite officielle sur l'invitation de son homologue russe Dmitri Medvedev pour évoquer à Oulianovsk (sud-ouest) la coopération bilatérale et le règlement du conflit au Haut-Karabakh, selon le service de presse du Kremlin

"La rencontre Medvedev-Aliev s'inscrira dans le prolongement du dialogue actuel politique entre la Russie et l'Azerbaïdjan. En 2009, les chefs de l'Etat se sont plusieurs fois rencontrés sous différents formats", a annoncé la source au Kremlin.

Lors de cette visite du président azerbaïdjanais à Oulianovsk, les deux parties poursuivront leur discussion sur les dossiers internationaux et régionaux, y compris sur "le règlement du conflit du Haut-Karabakh où la Russie joue un rôle de médiateur en qualité de coprésidente du Groupe de Minsk de l'OSCE", a indiqué le représentant du Kremlin.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
12 juin 2015 5 12 /06 /juin /2015 19:21

Le président russe Dmitri Medvedev rejette catégoriquement les affirmations selon lesquelles la Russie perdrait ses alliés dans l'espace postsoviétique.

"Soyons réalistes, nous n'avons perdu aucun de nos amis. Nous ne tenons à personne le langage des ultimatums. Ce serait une attitude incorrecte et contreproductive", a-t-il déclaré lundi lors d'un entretien avec des journalistes biélorusses.

A la question de savoir s'il ne craignait pas de voir l'influence de la Russie décliner au sein de la CEI (Communauté des Etats indépendants), le leader russe a répondu: "Je n'ai rien à redouter. Si je craignais quelque chose, je ne pourrais pas exercer les fonctions de président". Et d'ajouter: "La Russie ne lance pas d'ultimatum, mais cela ne signifie pas qu'elle ne peut pas avoir d'intérêts économiques".

"Nous devons entretenir avec nos partenaires des relations de marché. Nous ne pouvons pas pratiquer des prix foncièrement différents des prix mondiaux", a souligné M.Medvedev.

Selon lui, la position de Moscou consiste à "créer des conditions commerciales uniques afin de ne désavantager personne".

"Cette mesure permettrait de prévenir des conflits comme ceux que nous avons eus cette année", a indique le président russe, faisant allusion au conflit gazier entre Moscou et Kiev en janvier 2009. Suite à des arriérés de paiement ukrainiens et l'absence de contrat pour l'année en cours, un bras de fer entre Moscou et Kiev s'est engagé début janvier dernier autour du gaz, plongeant plusieurs pays d'Europe dans la pénurie.

"La Russie ne perd personne, mais elle souhaite bâtir des relations civilisées avec ses partenaires. Dans ce cas, nos relations seront les meilleures, les plus chaudes et les plus amicales", a conclu le chef de l'Etat russe.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
12 juin 2015 5 12 /06 /juin /2015 19:14
L'Italie redoute l'établissement d'un «Califat» aux portes de son pays
Si le chef du gouvernement Matteo Renzi a exclu toute intervention militaire pour le moment, sa ministre de la défense a affirmé que le pays était prêt à mobiliser 5000 soldats pour intervenir en Libye.

En Italie, l'inquiétude grandit face au chaos libyen. Dimanche, le pays, qui se trouve à quelque 350 kilomètres des côtes libyennes, s'est senti directement visé dans la vidéo diffusée ce week-end par l'Etat islamique, qui montrait la décapitation de 21 Coptes d'Egypte. «Aujourd'hui, nous sommes au sud de Rome», avertit l'un des terroristes sur la séquence qui dure cinq minutes. Dans les journaux italiens, on parle d'une double menace: d'un côté, la poussée des djihadistes en Libye, de l'autre, l'afflux record des immigrés clandestins venus de Libye pour rejoindre l'Italie. Dans ce contexte de tensions, le gouvernement italien a tiré la sonnette d'alarme ce week-end et tenté d'interpeller la communauté internationale, quant à la situation en Libye, pays dirigé par deux gouvernements rivaux, sur fond de menaces du groupe Etat islamique (EI). Plusieurs responsables italiens ont laissé entendre qu'ils redoutaient l'établissement d'un «califat» aux portes de l'Italie. Dans ces circonstances, la ministre de la Défense, Roberta Pinotti, a affirmé que le pays était prêt à diriger une coalition internationale armée qui serait composée de soldats européens et d'Afrique du nord. L'Italie promet dans ce cas un contingent de 5000 hommes, soit l'équivalent des forces italiennes envoyées en Afghanistan. L'objectif: bloquer l'avancée des milices proches de l'organisation Etat islamique en Libye. La péninsule italienne sera-t-elle entendue? Ce lundi, la France et l'Egypte ont demandé une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU pour que de «nouvelles mesures» contre l'Etat islamique soient prises.

Renzi plus prudent

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article