Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 septembre 2013 5 13 /09 /septembre /2013 23:04

  0404josephmuch-ailingkiev.jpg      Saint Joseph le très défaillant a vécu au cours du XIVe siècle. Dans sa maladie grave, il se tourna vers Dieu par la prière et a promis que si le Seigneur lui accorda la santé, il serait alors servir les frères du Monastère des Grottes de Kiev jusqu'à la fin de ses jours.

         Après son retour à la santé, il est entré au Monastère des Grottes de Kiev, a reçu la tonsure Monastique, et a commencé à travailler à des actes de Jeûne et de prière, et de servir les frères avec amour. Après sa mort, St Joseph a été enterré dans les grottes lointaines (Sa mémoire est également célébrée lors de la Synaxis des Saints des Grottes lointaines le 28 Août).

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
13 septembre 2013 5 13 /09 /septembre /2013 23:01

   0404george-mtmaleon.jpg      Saint George a vécu pendant le neuvième siècle. Ses parents ont arrangé un mariage pour lui, mais il a refusé d'épouser la femme qu'ils avaient choisi. Il est entré au Monastère du Mont Malea dans le Péloponnèse, et de nombreux disciples se sont rassemblés autour de lui. Il était capable de voir l'avenir, et prédit sa propre mort trois ans avant elle s'est produite. Il s'endormit dans le Seigneur dans le sixième siècle.

Dans son service, St George est appelé un Ange Terrestre et un thaumaturge.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
13 septembre 2013 5 13 /09 /septembre /2013 22:55

  0404Joseph-Hymnographer.jpg     Saint Joseph l'Hymnographe, :

"Le doux rossignol à la voix de l'Église», est né en Sicile en 816 dans une Famille chrétienne pieuse. Ses parents, Plotin et Agatha, déplacés vers le Péloponnèse pour se sauver de invasions barbares. Quand il avait quinze ans , St Joseph est allé à Thessalonique et entra dans le monastère de Latomos . Il s'est distingué par sa piété , son amour pour le travail, sa douceur , et il a gagné la bonne volonté de tous les frères du monastère. Il a ensuite été ordonné prêtre .

        St Grégoire le Dekapolite (20 Novembre ) a visité le monastère et a pris acte du jeune Moine, l'emmenant avec lui à Constantinople, où ils se sont installés ensemble près de l'église des saints martyrs Serge et Bacchus. Ce fut sous le règne de l'Empereur Léon l'Arménien (813-820) , un temps de persécution iconoclaste féroce.

       Saints Grégoire et Joseph ont courageusement défendu la vénération des saintes icônes. Ils prêchaient dans les places de la ville et se sont rendus au domicile de l'Eglise Orthodoxe, en les encourageant contre les hérétiques. L'Eglise de Constantinople était dans une position plus grave. Non seulement l'Empereur, mais aussi le Patriarche étaient hérétiques iconoclastes.

        A cette époque, les évêques romains étaient en communion avec l'Eglise d'Orient , et le pape Léon III , qui n'était pas sous la domination de l'empereur byzantin , a été en mesure de rendre une grande aide pour les orthodoxes. Les moines orthodoxes ont choisi St Joseph comme un messager fidèle et éloquent au pape. Saint Grégoire le bénit de voyager à Rome et à faire rapport sur la situation de l'Eglise de Constantinople, les atrocités des iconoclastes , et les dangers menaçant l'orthodoxie.

       Pendant le voyage, St Joseph a été capturé par des brigands arabes qui avaient été soudoyés par les iconoclastes . Ils l'ont emmené à l'île de Crète, où ils l'ont remis aux iconoclastes , qui a enfermé en prison. Supporter courageusement toutes les privations , il a encouragé les autres prisonniers . Par ses prières , un certain évêque orthodoxe qui avait commencé à vaciller a été renforcée dans l'esprit et le martyre courageusement accepté .

       St Joseph a passé six ans en prison. Dans la nuit de la Nativité du Christ en 820 , il a obtenu une vision de saint Nicolas de Myre , qui lui a parlé de la mort de l'iconoclaste Léon l'Arménien , et la fin de la persécution .

      Saint-Nicolas lui a donné un rouleau de papier et dit: « Prenez ce parchemin et le manger. " Sur le parchemin était écrit : " Hâtez-vous , ô Miséricordieux , et viens à notre aide , si possible, et ce que tu veux , car Tu es le Miséricordieux . " le moine lu le livre, mangea et dit:« qu'il est doux sont tes oracles de ma gorge »(Ps 118/119 : 103). St Nicholas lui avait dit de chanter ces paroles. Après cela, les chaînes sont tombées le saint, les portes de la prison s'ouvrirent, et il est sorti de lui. Il a été transporté dans les airs et posé sur une grande route près de Constantinople, qui mène à la ville.

        Quand il a atteint Constantinople, St Joseph a constaté que saint Grégoire le Dekapolite n'était plus parmi les vivants, laissant derrière lui son disciple Jean (18 Avril ) , qui mourut bientôt . St Joseph a construit une église dédiée à Saint-Nicolas et transféré les reliques des saints Grégoire et Jean -bas. Un monastère a été fondé près de l'église .

        St Joseph a reçu une partie des reliques de l'apôtre Barthélemy à partir d'un certain homme vertueux . Il a construit une église à la mémoire du saint apôtre . Il a aimé et honoré St -Barthélemy, et il fut affligé qu'il n'y avait aucune Canon glorifier le saint apôtre . Il voulait embellir la fête de Saint-Barthélemy avec des hymnes , mais il n'a pas osé composer eux -même.

        Pendant quarante jours St Joseph priait avec larmes , la préparation de la fête de l' apôtre saint . A la veille de la fête de l'apôtre Barthélemy lui apparut dans l'autel. Il pressa le saint Évangile au sein de Joseph, et ​​le bénit à écrire des hymnes de l'église avec les mots, «Que la droite du Dieu tout-puissant vous bénisse, votre langue déverser les eaux de la sagesse céleste , que votre cœur est un temple de l' Saint-Esprit , et que votre hymnody ravir tout le monde. " Après cette apparition miraculeuse , St Joseph a composé un Canon à l'Apôtre Barthélemy, et depuis ce temps il a commencé à composer des hymnes et des canons en l'honneur de la Mère de Dieu , des saints , et en l'honneur de Saint-Nicolas, qui l'a libéré de prison.

       Lors de la reprise de la hérésie iconoclaste sous l'empereur Théophile ( 829-842 ), St Joseph a subi une deuxième fois des hérétiques. Il a été exilé à Cherson [ Chersonessus ] pendant onze ans. La vénération orthodoxe de saintes icônes a été restaurée sous la sainte impératrice Théodora (11 Février ) en 842 , et de Saint- Joseph a été gardien de vases sacrés à Sainte-Sophie à Constantinople. En raison de sa dénonciation audacieuse du frère de l'impératrice, Bardas , pour la cohabitation illégale, le saint a été de nouveau envoyé en exil et est retourné seulement après Bardas est mort en 867 .

         Le patriarche Photius (6 Février ) le rendit à son ancien poste et le confesseur nommé pour tout le clergé de Constantinople.

         Après avoir atteint un âge avancé , St Joseph est tombé malade . Le Grand et le Vendredi Saint , le Seigneur l'a informé de sa mort prochaine dans un rêve. Le saint a fait un inventaire des objets de l'église de Sainte-Sophie , qui étaient sous sa garde officielle , et il l'envoya à patriarche Photius .

        Pendant plusieurs jours, il a prié intensément, préparer à la mort . Il a prié pour la paix de l'Église, et la miséricorde de Dieu pour son âme. Ayant reçu les Saints Mystères du Christ, St Joseph a béni tous ceux qui venaient à lui, et avec joie , il s'endormit dans le Seigneur (+ 863) . Les chœurs des anges et des saints , que saint Joseph avait glorifié dans ses hymnology , portait son âme au ciel en triomphe .

       En 890, son biographe Jean- diacre de la Grande Eglise a écrit sur l' esprit et la puissance des chanoines de St Joseph : «Quand il a commencé à écrire des vers , l'audience a été prise avec une douceur merveilleuse de son, et le coeur a été frappé par l' puissance de la pensée. Ceux qui aspirent à une vie de perfection trouver un répit ici . Écrivains , ayant quitté le match avec leur autre versification , à partir de celui-ci trésor , à partir des écrits de saint Joseph , ont commencé à creuser son trésor pour leurs propres chansons , ou pour mieux dire , tous les jours ils les évider .

        Et enfin, toutes les personnes le portent plus dans leur propre langue , de façon à éclairer avec la chanson l' obscurité de la nuit , ou conjurer le sommeil, pour continuer avec la veillée jusqu'au lever du soleil . Si quelqu'un devait prendre connaissance de la vie d'un saint de l'Église sur un jour donné , ils verraient la solvabilité des hymnes de St Joseph et reconnaissent sa vie glorieuse . En fait, depuis la vie et les actes de presque tous les saints sont ornés de louanges , n'est-il pas digne d' une gloire immortelle , qui a connu dignement et d'une exquise façon de glorifier ?

         Maintenant, laissez quelques saints glorifier son humilité, et d'autres sa sagesse , et d'autres de ses oeuvres , et glorifient tous ensemble la grâce de l'Esprit Saint, qui a si abondamment et infiniment bestown ses dons sur lui. "

        La plupart des chanoines de la Menaion sont l'œuvre de St Joseph. Son nom peut être trouvée dans le neuvième Ode comme un acrostiche. Il a également composé la plupart des hymnes en l' PARAKLETIKE .

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
13 septembre 2013 5 13 /09 /septembre /2013 22:51

        Une fois, lors d'une persécution contre les chrétiens, qui avait déjà duré pendant cinq ans, de dix-sept ans, St Théodosia visité condamné prisonniers chrétiens dans le prétoire à Césarée, en Palestine. C'était le jour de la Sainte Pâque, et les martyrs parlé du Royaume de Dieu. St Théodosia leur a demandé de se souvenir d'elle devant le Seigneur, alors qu'ils devraient se tenir devant Lui.

       Les soldats l'ont saisi et l'ont amenée devant le Gouverneur Urbain après avoir vu l'arc de la jeune fille aux prisonniers. Le Gouverneur lui a conseillé de sacrifier aux idoles, mais elle a refusé, en confessant sa foi en Christ. Puis ils ont soumis le saint à de cruelles tortures, ratisser son corps avec des griffes de fer jusqu'à ce que ses os ont été exposés.

         Le Martyr était silencieux et a enduré les souffrances avec un visage heureux, et lorsque le Gouverneur lui a dit de nouveau à offrir des sacrifices aux idoles, elle répondit :

«Tu es fou, j'ai été accordées à rejoindre les martyrs!" Ils ont jeté la jeune fille avec une pierre autour de son cou dans la mer, mais les anges l'ont sauvée. Puis ils ont jeté le martyr aux bêtes pour être mangé par eux. Voyant que les bêtes ne seraient pas la toucher, ils lui ont coupé la tête.

       La nuit Ste Théodosia apparue à ses parents, qui avaient tenté de parler à leur fille hors de son intention de souffrir pour le Christ. Elle était en costume lumineux avec une couronne sur sa tête et une croix d'or lumineux dans sa main, et elle a dit: «Voici la plus grande gloire de qui tu voulais me priver!"

        La sainte martyre Théodosia de Tyr a souffert dans l'année 307. Elle est également commémoré le 29 mai (le transfert de ses reliques à Constantinople, puis à Venise).

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
13 septembre 2013 5 13 /09 /septembre /2013 22:45

  0403nicetasmedikion.jpg      Saint Nicétas le Confesseur est né en Bithynie à Césarée (Nord-ouest de l'Asie Mineure) d'une famille pieuse. Sa mère est morte huit jours après sa naissance, et ses Philaretos père devint moine . L'enfant est resté sous la garde de sa grand-mère , qui l'a ressuscité dans un véritable esprit chrétien . Dès sa jeunesse St Nicétas allait à l'église et était un disciple des Stephanos ermite . Avec sa bénédiction, St Nicétas mis en route pour le monastère Mydicia , où saint Nicéphore (13 Mars ) a été le higoumène .

      Après sept ans de vie Vertueuse au Monastère, célèbre pour sa règle monastique stricte, St Nicétas fut ordonné Prêtre. St Nicéphore, connaissant la vie Sainte du jeune Moine, lui confia la direction du Monastère où il devint lui-même malade.

        Ne le voulant pas, St Nicétas se consacre à l' éveil et le bien-être du Monastère. Il a guidé les frères par son propre exemple. Bientôt la renommée de la vie élevé des habitants du Monastère a attiré beaucoup à la recherche du salut . Après plusieurs années, le nombre de moines avait augmenté à une centaine.

       Quand saint Nicéphore partit pour le Seigneur, dans sa vieillesse, les frères ont choisi à l'unanimité St Nicétas comme higoumène .

       Le Seigneur a accordé à St Nicétas le don de la miraculeuse . Grâce à sa prière d'un enfant sourd-muet a reçu le don de la parole , deux femmes démoniaques étaient guéris ; il a restauré raison à un homme qui avait perdu son esprit, et beaucoup de malades ont été guéris de leurs maladies .

        Durant ces années, sous l'empereur Léon l'Arménien ( 813-820 ) , l' hérésie iconoclaste refait surface et l'oppression accrue. Évêques orthodoxes ont été déposés et bannis . A Constantinople un conseil des hérétiques a été convoqué en 815 , au cours de laquelle ils déposèrent le saint Patriarche Nicéphore ( 806-815 ) , et à sa place ils ont choisi le profane hérétique Theodotus . Ils ont aussi installé des hérétiques en place des évêques orthodoxes exilés et emprisonnés.

         L'empereur convoqua tous les chefs des monastères et a essayé de les amener à l' hérésie iconoclaste . Parmi ceux qui sont appelés a St Nicétas, qui se tenait fermement à la confession orthodoxe. Suivant son exemple , tous les igumens sont restés fidèles à la vénération des saintes icônes . Par conséquent, ils le jetèrent en prison. St Nicétas courageusement subi toutes les tribulations et a encouragé la fermeté de l'esprit dans les autres détenus.

       Puis l'empereur et le faux patriarche Theodotus tenté de tromper ceux qui sont restés fidèles à l'enseignement orthodoxe. Ils ont promis que l'empereur leur donnerait leur liberté et leur permettre la vénération des icônes sur une condition: qu'ils prennent la communion de la pseudo- patriarche Theodotus .

       Pendant longtemps, le saint avait des doutes quant à entrer en communion avec un hérétique , mais d'autres prisonniers lui demanda d'aller avec eux. En adhérant à leurs instances , St Nicétas entra dans l'église , où les icônes ont été mis hors de tromper les confesseurs , et il a accepté la communion.

       Mais quand il revient à son monastère et a vu que la persécution contre les icônes se poursuit , il se repentit de son acte, est retourné à Constantinople et courageusement dénoncé l' hérésie iconoclaste . Il a ignoré toutes les menaces de l'empereur .

       St Nicétas a de nouveau été enfermé en prison depuis six ans, jusqu'à la mort de l'empereur Léon l'Arménien . La faim et a enduré le travail, St Nicétas a fait des miracles par la puissance de ses prières : par sa prière la règle phrygien publié deux captifs sans rançon ; trois naufragés dont St Nicétas prié, ont été jetés sur le rivage par les vagues.

St Nicétas se reposa dans le Seigneur en 824. Le corps du saint fut enterré au monastère avec révérence . Plus tard, ses reliques sont devenues une source de guérison pour ceux qui viennent pour vénérer le saint confesseur .

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
13 septembre 2013 5 13 /09 /septembre /2013 19:36

Kiev, 23 septembre

 

 187497232.jpg     Le président ukrainien Viktor Ianoukovitch a reconnu que le pays avait encore des progrès à faire pour garantir la liberté d'expression.

        "Je tiens à souligner que le développement de la société est inconcevable sans le libre échange d'opinions, sans une honnête compétition d'idées, sans un libre accès aux médias. L'Ukraine a encore beaucoup de choses à faire pour assurer réellement la  liberté d'expression", a-t-il déclaré jeudi lors d'une rencontre à New York avec les représentants des milieux politiques et d'affaires américains.

         Avec l'arrivée de M. Ianoukovitch au pouvoir en 2010, les journalistes et les défenseurs des droits de l'homme ont commencé à pointer de plus en plus souvent les restrictions de la liberté d'expression en Ukraine. Une forte préoccupation a été exprimée à ce sujet par l'ONG Reporters sans frontières et l'opposition ukrainienne.

        Le président "rejette catégoriquement les affirmations faisant état d'atteintes à la liberté de la parole en Ukraine" et affirme que les autorités du pays ne sont pas à l'origine des conflits dans ce domaine.

        "Les autorités n'y sont absolument pour rien. Il s'agit de conflit d'intérêts économiques, de conflits entre le management et les travailleurs. Garant de la Constitution et personne arrivée au pouvoir à la suite d'élections honnêtes et transparentes, je promets que la liberté d'expression en Ukraine se renforcera. Il n'existe pas d'alternative à ce processus", a assuré le président.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
13 septembre 2013 5 13 /09 /septembre /2013 19:22

 sqsi.jpg      « La République gouverne mal, mais elle se défend bien » : combien de fois ai-je écrit, crié, murmuré cette citation d'Anatole France, l'auteur d'un roman terrible sur la Terreur, « Les dieux ont soif » ? Mais, aujourd'hui, je la répète encore une fois et avec une sourde colère au regard des nombreuses interpellations, gardes à vue et procès qui frappent les opposants au mariage homosexuel, sanctions souvent sans grand discernement et dans l'injustice la plus certaine. Bien sûr, tout Etat doit se défendre et l'ordre public doit être préservé, au risque sinon de voir triompher la loi de la jungle qui n'est jamais que la loi des plus forts et des plus violents. Sans doute, toute contestation n'est pas bonne en soi... Mais l'on pourrait attendre d'un Etat comme la France, issu d'une longue et parfois douloureuse histoire, un plus grand sens de la mesure : mais la République, elle, surtout lorsqu'elle se pare de grands principes moraux, a tendance à cultiver l'hubris, cette outrance qui, en somme, détruit la légitimité de ce qu'elle est censée préserver ! Ainsi, cette affaire « Nicolas », prénom d'un jeune manifestant hostile à la loi Taubira, désormais promulguée et appliquée avec quelques conséquences collatérales sur le Code civil comme, entre autres, la disparition des termes de « père » et « mère » de ce texte fondamental du Droit français.

Ce jeune, Nicolas Bernard-Buss, incarcéré depuis la semaine dernière à Fleury-Mérogis, en fait, est plus encore un révélateur qu'un exemple comme l'aurait voulu un gouvernement aux abois qui ne sait plus comment en finir avec une opposition qui n'est pas « encartée » ou parlementaire mais plus concrète et remuante, moins partisane (au sens politicien du terme) et plus doctrinale. En faisant condamner ce jeune de 23 ans à une peine de prison ferme, le gouvernement (qui se défausse avec une certaine hypocrisie sur « l'indépendance de la Justice »...) espérait effrayer ces opposants qui « ne lâchent rien » comme ils le clament fièrement... Dans ce cas, je doute fortement de la « pédagogie » d'une telle condamnation et de ses arguments ! Bien au contraire, cela a remobilisé des jeunes (et des moins jeunes) qui, décidément, ne veulent plus quitter un pavé auquel ils ont pris goût, comme j'ai pu concrètement le constater encore dimanche dernier, entre la place Dauphine et la rue de Rennes, dans cette immense partie de cache-cache dans les rues de Paris avec des forces de l'ordre visiblement désabusées.

Révélatrice, donc, cette incarcération : au moment même où les casseurs du Trocadéro, même condamnés à des peines de prison ferme, semblent échapper plus facilement aux geôles républicaines ; révélatrice aussi, par les raisons évoquées pour un tel traitement, en particulier le « refus de prélèvement d'ADN » qui, désormais, est criminalisé pour tout citoyen désireux de maintenir son « anonymat génétique » (tant que cela est possible, malgré ce risque de sanction...) ; révélatrice également par ce brusque légalisme forcené d'une Gauche qui, pourtant, n'a de cesse, lorsqu'elle n'est pas au pouvoir, de dénoncer les « atteintes aux Droits de l'Homme » que constitue l'usage de la force contre des manifestants parfois beaucoup moins pacifiques que ceux issus des « Veilleurs » ou de « La Manif pour Tous »... Révélatrice également d'une volonté de criminaliser ceux qui ne pensent pas selon les canons de « l'idéologie dominante », suivant une logique un peu inquiétante et qui poussent certains, a contrario, avec un brin d'exagération à évoquer une « dictature socialiste » quand il faudrait surtout y voir « la dictature du prêt-à-penser » (parfois nommée « pensée unique », sans doute un peu à tort), beaucoup plus prégnante et, de toute façon, commune à une grande partie du monde politique et économique, entre libéralisme, social-démocratie et individualisme consumériste...

En voulant faire un exemple, le gouvernement a surtout révélé sa faiblesse profonde, une faiblesse qui se crispe en autoritarisme, cette caricature de l'autorité quand « l'ordre et la loi » de la République sont celles de la justice et de la légitimité, voire leurs exacts opposés !

Il est des révélateurs et des révélations qui ne peuvent laisser insensibles ceux qui se targuent de réfléchir sur les conditions politiques les plus propices à l'équilibre des sociétés.

Quant à ce jeune homme qui sert, à son corps défendant, de « révélateur » des faiblesses et des outrances de cette République, il faut souhaiter sa libération la plus rapide possible et, mieux, travailler à l'accélérer.

Jean-Philippe Chauvin

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
13 septembre 2013 5 13 /09 /septembre /2013 00:31

Moscou, 23 septembre

 

 187229481.jpg       Le ministre iranien de la Défense Ahmad Vahidi a qualifié d'illogique le refus de Moscou de livrer à Téhéran son système de missiles sol-air S-300, en déclarant que l'Iran travaillait à mettre au point un système équivalent, rapporte jeudi l'agence Fars.

         "La mise au point d'un matériel similaire est à l'ordre du jour, et nous créerons des systèmes analogues", a-t-il dit, en déplorant que la Russie subisse la pression des Etats-Unis et d'Israël et agisse sous leur houlette.

        Le président russe Dmitri Medvedev a publié mercredi 22 septembre un décret interdisant la livraison de missiles sol-air S-300 à l'Iran, en application des sanctions prises en juin dernier par le Conseil de sécurité de l'Onu.

        "Cette résolution ne prévoit pas de restrictions pour des systèmes de DCA, et le comportement des autorités russes qui se réfèrent à ce document six mois après son adoption est dénué de logique. La Russie aurait dû remplir le contrat signé plusieurs années avant que le Conseil de sécurité de l'Onu n'adopte sa résolution 1929", a souligné le ministre.

        Téhéran et Moscou ont signé un contrat d'un montant d'environ 800 millions de dollars portant sur les livraisons à l'Iran de cinq divisions de missiles S-300 PMU-1 en 2007.

         En juin 2010, le Conseil de sécurité de l'Onu a adopté la quatrième résolution prévoyant des sanctions contre l'Iran, imposant des restrictions sur la fourniture à Téhéran d'armes conventionnelles, dont les missiles, les chars, les hélicoptères de combat, les avions d'assaut et les bâtiments de guerre.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
13 septembre 2013 5 13 /09 /septembre /2013 00:28

   thumb.small.article_photo_1367081244675_1_HD.jpg      Des vêtements à réinventer, des cérémonies à imaginer, des budgets plus conséquents: les pros du mariage comptent sur les prochaines unions homosexuelles pour donner un coup de fouet à leur chiffre d'affaires.

«Nous prévoyons que la loi entrera en vigueur fin mai, et que dans les 12 prochains mois, il y aura 6.760 mariages homosexuels qui seront célébrés», a calculé Jean-François Lacrampe, diplômé d'HEC, qui a créé Primeday, «la première plateforme web complète de service et produits pour mariage gay et lesbien». Ses estimations sont basées sur le nombre de couples de même sexe qui s'étaient mariés en Belgique, en Hollande et en Espagne, après l'adoption de la loi dans ces pays.

«Le budget moyen d'un mariage en France se situe autour de 10.000 euros. En se basant sur ce chiffre, nous sommes en train de parler d'un marché qui tourne autour de 67 millions d'euros par an», estime cet ancien cadre d'une banque. Des conseils juridiques pour le contrat de mariage à la lune de miel, Primeday veut «accompagner» les futurs époux dans les différentes étapes. «Beaucoup de couples gays et lesbiens vont se marier pour sécuriser leurs droits de parents. Nous travaillons par exemple avec des avocats qui ont l'habitude de traiter les sujets de l'homoparentalité», explique-t-il.

«Quand on peut se le permettre, c'est vrai qu'un wedding planner à l'américaine qui s'occupe de tout, c'est tellement pratique! On n'a pas encore décidé si on allait le faire ou pas, mais maintenant que la loi est passée, le plus important, c'est que désormais on a la liberté de choisir. Y compris celle de ne pas se marier», conclut Jean, photographe venu avec Philippe.

source : 20minutes.fr

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
13 septembre 2013 5 13 /09 /septembre /2013 00:26

   thumb.small.4709863     Les braves gens ont défilé en vain contre la loi Taubira légalisant le mariage des homosexuels, avec force drapeaux et ballons : une vraie kermesse, familiale et bon enfant, comme on les aime dans les patronages et les fêtes de fin d’école maternelle !

Les braves gens pensaient que, comme leurs parents en 1984 pour la défense de l’école libre, il leur suffirait de défiler en nombre dans les rues pour se faire entendre du gouvernement socialiste. Mais les braves gens ignoraient qu’ils vivent maintenant en post-démocratie. La « manif pour tous » vient de les faire entrer enfin dans le XXIe siècle !

Les braves gens ont découvert un Etat militant

Les braves gens pensaient que le Système politico-médiatique reconnaîtrait naturellement l’ampleur de leur mobilisation. Les politiques et les médias n’ont-ils pas habituellement les yeux de Chimène pour les manifestations de sans-papiers, les camps de roms et les défilés d’enseignants ? Mais les braves gens ont eu la mauvaise surprise de voir que les préfectures minoraient systématiquement leur nombre et que les médias emboîtaient servilement le pas, en plaçant sur le même plan les pro et les anti, l’agitation dérisoire des premiers ayant pour fonction de cacher la lame de fond des autres. Et que le gouvernement restait insensible à leur protestation.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article