Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 juin 2015 6 20 /06 /juin /2015 16:47
Les départs pour le djihad toujours en hausse
Alors que François Hollande a reçu hier après-midi les différents responsables des groupes parlementaires en vue de les consulter sur le sujet, de nombreux indicateurs confirment que l'hémorragie de départs vers les terres de jihad peine à être endiguée.

Plus de 1 300 Français. Selon un décompte réalisé par les services spécialisés au début du mois, près de 1 300 Français sont engagés, sur le chemin, ou de retour des théâtres de guerre syrien et irakien.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
20 juin 2015 6 20 /06 /juin /2015 16:45
Manuel Valls affirme vouloir "Combattre le discours des frères musulmans" mais inaugure leurs mosquées

Manuel Valls a jugé, lundi 9 février sur Europe 1 : « Il faut combattre le discours des Frères musulmans dans notre pays, il faut combattre les groupes salafistes dans les quartiers ». Interrogé sur la manière de lutter contre ce discours, Manuel Valls a indiqué qu’il doit être combattu « par la loi, par la police, par les services de renseignement. Beaucoup de choses sont faites », a assuré Manuel Valls.

Gigantesque contradiction, Valls a inauguré la Grande mosquée de Cergy en juillet 2012, qui avait choisi pour premier imâm Tahar Medhi, fervent soutien des Frères Musulmans d'Egypte.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
20 juin 2015 6 20 /06 /juin /2015 16:42
Des professeurs de Marseille écoeurés par «La mascarade» d'une visite ministérielle
Une partie de l'équipe éducative du lycée Victor-Hugo s'est senti trahie lors du déplacement de Manuel Valls et Najat Vallaud-Belkacem la semaine dernière.


La semaine dernière, le Premier ministre et la ministre de l’Education ont débarqué dans leur lycée de Marseille.

Un établissement du centre-ville classé ZEP, avec 85% d’élèves boursiers. «Mais quelle frustration ! Cette visite était un montage de toutes pièces, ce que Manuel Valls et Najat Vallaud-Belkacem ont vu ne correspond pas du tout à notre réalité et nos difficultés», déplore, pleine d’amertume, une jeune prof, préférant que son nom n’apparaisse pas, de peur d’être inquiétée par sa hiérarchie. Elle raconte : «L’administration a fait chanter la Marseillaise à des élèves triés sur le volet. Ils ont carrément été dispensés de bac blanc pour répéter ! Le jour J, il y avait des flics dans la salle des profs soi-disant pour des raisons de sécurité. c’était évidemment pour empêcher toute protestation…» Une partie des profs voulaient interpeller les ministres sur l’avenir encore flou des lycées classés ZEP. Si une réforme est en cours concernant les collèges et écoles difficiles, qui passent sous l’appellation REP à la rentrée, aucune annonce précise n’a encore été faite concernant les lycées, entretenant un climat d’inquiétude au sein des équipes. Beaucoup craignent l’éviction de leur lycée du dispositif, et donc la suppression des moyens supplémentaires accordés.

Leur lycée, «un prétexte télégénique»

Alors, quand ils ont été informés de la venue des ministres dans leur lycée, les membres de la section syndicale ont aussitôt demandé qu’une délégation de profs puisse être entendue. «Ils ont été reçus… mais par les services de l’inspection d’académie, hors du lycée donc», dénoncent des profs, dans une lettre ouverte, qu’ils publient dans Libération (voir ci-dessous). Le ministère de l'Education précise qu'un membre du cabinet était présent.
Outrés de «cette mascarade»

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
20 juin 2015 6 20 /06 /juin /2015 16:39
Le passage en force de la loi Macron, un atterrissage brutal après la trêve post attentats
Réveil brutal pour la majorité socialiste et l'exécutif: loin de l'esprit réformiste et d'union nationale prôné par François Hollande, le gouvernement a choisi le passage en force pour son emblématique loi Macron, un sévère avertissement à un peu plus de deux ans de la présidentielle.

Le conseil des ministres "ordinaire" qui se réunira ce mercredi pourrait bien avoir ainsi un goût amer au lendemain de ce coup de théâtre qui a vu le gouvernement être convoqué en toute hâte mardi à l'Elysée pour engager la procédure du 49-3, redoutant d'être mis en minorité à l'Assemblée.

Et même si le rejet de la motion de censure de l'UMP et de l'UDI en débat jeudi soir ne fait aucun doute --il entraînera ipso facto l'adoption sans vote en première lecture de la loi Macron-- il y avait de quoi plomber aussi l'ambiance du traditionnel "dîner de la majorité" mardi à l'Elysée.
Parmi les convives: le Premier ministre Manuel Valls, le président de l'Assemblée Claude Bartolone mais aussi les ténors du PS, Jean-Christophe Cambadélis ou Bruno Le Roux, qui n'ont pas réussi à ramener au bercail les "frondeurs" de l'aile gauche du parti.
Le chef de l'Etat misait pourtant gros sur une adoption sans drame du texte "pour la croissance et l'activité". Même s'il ne s'agissait pas, selon ses propres mots, de la "loi du siècle", elle devait donner un "coup de jeune" à la société française et annoncer une seconde partie de mandat plus offensive avec d'autres textes en perspective, comme la réforme du dialogue social.

Or le 49-3 est une arme à un coup. Depuis la révision constitutionnelle de 2008, le Premier ministre ne peut y recourir que sur un seul projet de loi par session parlementaire, en dehors des textes budgétaires.

L'entourage du chef de l'Etat tentait toutefois de minimiser les effets de cet accouchement au forceps lundi soir : "L'exécutif est plus que jamais déterminé à réformer ce pays", assurait-il.
Mêmes éléments de langage dans la bouche du Premier ministre: invité du 20 heures de TF1, Manuel Valls a protesté de sa "très grande détermination" à "poursuivre les réformes, parce qu'il en va de l'intérêt du pays".

- 'Victoire à la Pyrrhus' pour les frondeurs ? -
"Le gouvernement va continuer à travailler, à réformer plus vite et plus fort, oui", a renchéri le ministre de l'Economie Emmanuel Macron, au même moment sur France 2.
Quant au recours au 49-3 que François Hollande dénonçait encore en 2006 comme une "brutalité" et un "déni de démocratie", il s'inscrivait alors "dans un contexte complètement différent", plaide-t-on à l'Elysée.
"Il s'agissait du "contrat première embauche" et des centaines de milliers de personnes étaient dans la rue alors que, cette fois, la réforme, comme les instituts de sondage l'ont largement rappelé, est soutenue par l'opinion publique", souligne l'entourage du président.

Analyse en demi-teinte d'un proche du président: l'exécutif avait le choix "entre deux inconvénients, l'échec de la loi Macron par un vote ordinaire ou son succès par un vote forcé".
"Je ne vois pas de socialiste heureux après cet épisode", ajoute-t-il, reconnaissant que "lorsque l'on parle d'union nationale, ce serait bien de faire celle des socialistes".

Quant aux "frondeurs", emmenés par l'ex-ministre Benoît Hamon, ils auraient remporté une "victoire à la Pyrrhus, échouant à faire chuter la loi et peut-être aussi le ministre Emmanuel Macron".
L'affaire, quoi qu'il en soit, est pain béni pour l'opposition, à droite comme à la gauche de la gauche, réunies dans une improbable coalition (le Front de gauche votera la motion de censure de l'UMP). Jean-Luc Mélenchon, leader du Parti de gauche, y a vu "le constat de décès de la majorité de 2012".

"La vérité éclate au grand jour: il n'y a plus ni majorité, ni gouvernement", a affirmé le président de l'UMP Nicolas Sarkozy, qui n'a jamais recouru au 49-3 pendant son quinquennat. "C'est la fin de l'unité transpartisane" post-attentats, a argué Jean-François Lamour (UMP).

Avant même cet épisode, la popularité du couple exécutif, après le bond enregistré dans la foulée des attentats de Paris, avait reflué dans plusieurs sondages donnant ces derniers jours les cotes de François Hollande et Manuel Valls en recul 4 à 8 points.
afp

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
20 juin 2015 6 20 /06 /juin /2015 16:37
Hollande «Oublie» de préciser que les vingt et un égyptiens ont été égorgés parce qu'ils étaient chrétiens !

À l’annonce de l’assassinat abject des 21 chrétiens égyptiens par le pseudopode libyen de l’État Islamique, le Président François Hollande a fait diffuser dans la nuit le communiqué que voici :

Le Président de la République condamne avec la plus grande fermeté l’assassinat sauvage de 21 ressortissants égyptiens, otages de Daech en Libye.

Trois choses à souligner.
1. La religion des « ressortissants égyptiens » n’est pas précisée. Or, ils ont été assassinés parce qu’ils étaient chrétiens !

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
20 juin 2015 6 20 /06 /juin /2015 16:30
Calais : Bernard Cazeneuve accorde l'asile à tous les clandestins qui en font la demande !
Communiqué de Kévin Reche, Délégué du Parti de la France pour le Calaisis.

Depuis la venue à Calais du ministre de l'intérieur, Bernard Cazeneuve, les clandestins, déjà plutôt bien accueillis grâce aux nombreuses associations immigrationnistes leur venant en aide, obtiennent de plus en plus gain de cause.

Après avoir arraché aux habitants de la ville un centre aéré destiné jusqu’alors à accueillir les jeunes calaisiens pendant les vacances pour en faire un centre d'accueil de jour pour clandestins, Monsieur Cazeneuve a incité les illégaux à faire des demandes d'asile, ici, en France. Plus de 500 ont fait cette demande et 120 ont été acceptées au terme d’une procédure fulgurante.

Ce gouvernement de collaborateurs de la submersion migratoire se soucie peu du sort des Calaisiens qui doivent subir quotidiennement les conséquences de l’immigration clandestine : insécurité, vandalisme, insalubrité, etc.

Le Parti de la France réclame l’application stricte de la loi et l'expulsion de tous les clandestins du territoire français, ceux-ci étant avant tout des délinquants étrangers entrés illégalement dans notre pays.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
20 juin 2015 6 20 /06 /juin /2015 16:26

Le Conseil de sécurité de l'ONU et les instituts financiers internationaux n'ont pas accompli la mission dont ils étaient investis, a annoncé mardi le président iranien Mahmoud Ahmadinejad.

"L'ordre établi au lendemain de la Seconde Guerre mondiale est en échec. Le Conseil de sécurité de l'ONU ne s'acquitte pas de sa tâche et ne peut pas assurer la sécurité dans le monde", a annoncé le président iranien lors d'une rencontre avec des parlementaires brésiliens à Brasilia.

D'après le chef de l'Etat iranien, l'inefficacité de l'ONU s'explique par le droit de véto concentré dans les mains d'un "nombre restreint de pays".

Par ailleurs, M.Ahmadinejad a fustigé l'activité des instituts financiers internationaux, notamment de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international (FMI) qui "n'ont pas su proposer des projets anticrises efficaces".

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
20 juin 2015 6 20 /06 /juin /2015 16:23

Le président ukrainien Viktor Iouchtchenko salue le lancement de négociations visant à réviser les contrats gaziers conclus avec la Russie, rapporte mardi le service de presse de la présidence.

"Nous souhaitons à notre délégation d'obtenir des résultats positifs pour l'Etat. Quoi qu'il en soit, ce n'est qu'une partie des choses à corriger", a indiqué Bogdan Sokolovski, conseiller présidentiel à la sécurité énergétique internationale, cité par le service de presse.

Une délégation de la société publique ukrainienne Naftogaz s'est rendue mardi matin à Moscou en vue de signer des documents consacrant la décision de Moscou ne pas pénaliser Kiev pour une consommation de gaz inférieure aux volumes prévus par contrat. On signera des documents selon lesquels l'Ukraine achètera moins de gaz en 2010 que prévu initialement.

En 2009, l'Ukraine achètera au lieu de 40 milliards de mètres cubes de gaz russe moins de 25 milliards de mètres cubes, tandis que Moscou promet de ne pas pénaliser Kiev pour cela en raison des graves problèmes économiques que connaît l'Ukraine.

Lors des négociations du 19 novembre dernier à Ialta, les chefs de gouvernement d'Ukraine et de Russie, Ioulia Timochenko et Vladimir Poutine, ont convenu que Moscou ne pénaliserait pas Kiev pour une consommation inférieure aux prévisions, que les tarifs pour le transit de gaz russe via le territoire ukrainien augmenteraient de 60% et que l'Ukraine achèterait moins de combustible en 2010 que prévu.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
18 juin 2015 4 18 /06 /juin /2015 19:17

Un groupe d'entrepreneurs russes envisage de se rendre à Malte afin de prospecter le marché de ce pays, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov au terme de négociations avec son homologue maltais Tonio Borg.

"Nous avons de bonnes chances d'élargir nos échanges économiques et commerciaux et notre coopération en matière d'investissement. Nous sommes tombés d'accord sur la nécessité d'utiliser, malgré la crise, toutes les possibilités qui se présentent", a fait savoir le ministre.

"A cet effet, un groupe d'entrepreneurs russes visitera Malte pour étudier les potentialités du marché maltais. La visite sera organisée par la Chambre de commerce et d'industrie russe", a annoncé M.Lavrov, ajoutant qu'il avait été invité par le chef de la diplomatie maltaise à visiter cet Etat insulaire membre de l'UE et avait accepté l'invitation.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
18 juin 2015 4 18 /06 /juin /2015 19:13
Repos de Saint Yoann Chrysostome, Archéparque de Constantinople

Saint Jean Chrysostome est décédé le 14 Septembre, 407, mais en raison de la fête de l'Exaltation de la Vie-Création Croix du Seigneur, la commémoration du Saint a été transféré au 13 Novembre. Le 27 Janvier, nous commémorons le transfert des reliques de Saint Jean Chrysostome de Comana à Constantinople, et, le 30 Janvier, la Synaxe des Trois Saints Hiérarques.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article