Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 juin 2015 3 24 /06 /juin /2015 19:35

Les six médiateurs internationaux en charge du problème nucléaire iranien ont rédigé un projet de résolution condamnant Téhéran pour le chantier secret d'une usine d'enrichissement d'uranium, ont annoncé mercredi des médias internationaux se référant à des sources diplomatiques.

Les Six se préparent, selon ces sources, à soumettre cette résolution à un vote du conseil des directeurs de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) qui se réunira les 26-27 novembre à Vienne. Ils pourraient également la rendre publique sous forme de déclaration, affirment les sources.

Fin septembre, Téhéran a informé l'AIEA, en prévision d'une rencontre des Six (Russie, Etats-Unis, Chine, Grande-Bretagne, France, Allemagne), au sujet du chantier d'une deuxième usine d'enrichissement à Qum, au sud de Téhéran.

Les inspecteurs de l'AIEA qui ont mené en octobre leur première vérification du chantier ont annoncé à son issue n'avoir rien trouvé de suspect qui pût justifier les craintes de la communauté internationale.

Le 16 novembre, présentant son rapport au Conseil des directeurs de l'AIEA, son directeur général, Mohammed AlBaradei a néanmoins estimé que l'Iran ne coopérait pas avec l'Agence en matière d'éclaircissement des questions préoccupant la communauté internationale et se rapportant aux objectifs de la deuxième usine iranienne d'enrichissement d'uranium.

Au cours de leur dernière rencontre la semaine dernière à Bruxelles les Six ont exprimé leur déception face à l'absence de progrès visibles dans le règlement du problème nucléaire de l'Iran qui n'a toujours pas donné de réponse positive à l'offre de l'Agence sur l'enrichissement de l'uranium iranien à l'étranger.

Selon des sources, les participants à cette rencontre étaient unanimes à constater le sérieux des données sur le chantier de l'usine iranienne.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
24 juin 2015 3 24 /06 /juin /2015 19:26
Histoire du Monastère - ce ne sont pas les vingt dernières années, mais les 200 ans

En Juillet 2010, fêtera les 200 ans de la fondation du plus grand monastère dans l'Oural - le Monastère féminin Novo-Tikhvin. Sur l'Histoire du monastère et son jour de présence dans un interview , :

"Journal du Patriarcat de Moscou," a dit la prieure du Monastère l'Abbesse Domnica (Korobeinikova).

- Mère Domnica des annales de votre demeure, vous pouvez voir que, au début du XXe siècle dans le Monastère de Novo-Tikhvin était plus de 1.000 religieuses et environ 20 ateliers. Les chiffres sont frappants. Pensez-vous que le Monastère a contribué dans les années à développer avec tant de succès ?

- Je pense, un bon fondement spirituel. Le monastère Cénobitique - que le bâtiment multi-étages : meilleure est la fondation, la plus forte aura lieu. Vous cherchez une bonne chaque monastère dépend de l'interne, donc la première Prieure, l'Abbesse Taisia ​​(Kostromina), a essayé d'équiper le Monastère, surtout spirituellement. Lorsque le Monastère a été créé uniquement, nous avons eu beaucoup de travail : construire des locaux, à cultiver la terre, développer l'économie - et il était facile de céder à la tentation en premier lieu de mettre le travail solide. Mais l'Abbesse Taisia ​​croit que si les sœurs vont prier davantage, le Seigneur aidera Lui-même la dispensation du Monastère. Par exemple, elle a fait pour le culte au Monastère ont été faits tous les jours - et c'était pas dans chaque Monastère. En outre, elle a approché soigneusement la rédaction de la Charte du Monastère. Il semble, pour les jeunes du monastère était beaucoup plus facile de prendre un tout fait, les statuts standard. Mais l'Abbesse Taisia ​​n'a pas été satisfaite. Prenant le temps et l'effort, elle est allée sur les longs pèlerinages célèbres des monastères paysagers, a parlé avec l'expérience de la vie spirituelle des anciens à Kiev, Sarov. Bien que rare monastère en Russie adhère à une charte stricte Cénobitique, et grâce à sa charte, ces monastères ont prospéré dans le sens le plus spirituel. Les principales règles sont repas commun, propriété commune, la prière commune - tous créés dans les demeures de véritable esprit monastique de l'amour fraternel, de l'unité, de la générosité et de l'obéissance. Ces règles sont devenues le coeur de la loi du Monastère Novo-Tikhvin, et je crois que ce qui attire l'âme c'est chercher le salut.

- La mesure dans laquelle les magasins et maintient des traditions anciennes de la présente demeure ? Vous sentez-vous les successeurs pré-révolutionnaires du Monastère Novo-Tikhvin ?

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
24 juin 2015 3 24 /06 /juin /2015 19:05

Intervention de Jean-Philippe Chauvin lors du banquet Camelot de mai 2010, mettant en évidence les principes de la Monarchie et la Justice sociale, ainsi que ses combats pour le monde ouvriers, passés et à venir…

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
24 juin 2015 3 24 /06 /juin /2015 18:59

Des navires modernes et un matériel technique sophistiqué sécuriseront les frontières de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud avec la Géorgie, a déclaré aux journalistes mercredi le président du Conseil de coordination des Toupes des gardes-frontières de la CEI Alexandre Manilov.

"On fait appel à des moyens techniques modernes, dont des navires, des avisos, des radars, des matériels optiques et à infrarouge pour garantir la sécurité de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud dans le cadre d'accords bilatéraux signés avec ces pays", a indiqué le général.

"La frontière sur ces axes sera efficacement protégée", a-t-il souligné.

En été 2009, la Russie a achevé l'aménagement de postes de protection des frontières en Abkhazie et Ossétie du Sud.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
24 juin 2015 3 24 /06 /juin /2015 18:55

Le prix du baril retombera à 60 dollars en deux ans, a estimé mercredi le vice-premier ministre et ministre des Finances russe Alexeï Koudrine, lors d'une conférence à la rédaction du journal d'affaires Vedomosti.

"Le baril à 58-60 dollars qui est à la base de notre budget est donc un prix fondé. Il est très probable qu'en l'espace de deux ans il retombera, mais après il se montera à 60-70 dollars; nous devons être prêts", a déclaré le responsable.

Au début de 2009 le brut se négociait 37 dollars le baril, a rappelé M.Koudrine.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
24 juin 2015 3 24 /06 /juin /2015 15:13

L'Estonie entend s'enquérir auprès de la France des circonstances de l'éventuelle vente d'un porte-hélicoptères Mistral à la Russie, a déclaré mardi le chef de la diplomatie estonienne Urmas Paet.

"Les Russes ont annoncé vouloir l'utiliser au sein de la Flotte de la mer du Nord dans le Pacifique, mais rien ne les empêchera de le transférer vers d'autres mers et océans", a indiqué le ministre.

Et d'ajouter que l'Estonie pourrait soulever cette question lors d'une réunion de la commission de l'Union européenne pour le contrôle des armements conventionnels.

Plusieurs militaires et politiques estoniens estiment que le porte-hélicoptères peut être également utilisé en mers Noire et Baltique, ce qui est susceptible de constituer une menace pour la sécurité de l'Estonie et ses alliés.

Selon le commandant des Forces de défense estoniennes le général Ants Laaneots, les militaires estoniens craignent que le porte-hélicoptères Mistral ne stationne en mer Baltique, en créant une menace contre la sécurité du pays.

Le porte-hélicoptères français Mistral est arrivé lundi à Saint-Pétersbourg, en prévision d'une possible acquisition par la Russie d'un navire de ce type. Le commandement de la flotte russe juge nécessaire d'acquérir un porte-hélicoptères analogue au Mistral et de construire quatre autres navires sous licence française.

Ces navires, destinés à appuyer des opérations de débarquement, de maintien de la paix et de sauvetage, doivent équiper les flottes russes du Nord et du Pacifique, estiment les militaires. Leur utilisation dans la lutte contre les pirates, au large des côtes somaliennes par exemple, est également possible.

Selon les médias français, le coût du navire se situera entre 400 à 500 millions d'euros.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
24 juin 2015 3 24 /06 /juin /2015 15:10
Pas de drapeau français sans certification : cette nouvelle forme de racket que les députés viennent d'instituer
L'Assemblée nationale a décidé d'interdire l'utilisation du drapeau français sur les produits vendus en France qui ne bénéficieraient pas d'une garantie d'origine française.

Dans le cadre de l’examen du projet de loi Macron, les députés ont adopté le 30 janvier, à l’unanimité et avec avis favorable du gouvernement, l’amendement n°1844 visant à qualifier de pratique commerciale trompeuse le fait de faire « apparaître un drapeau bleu blanc rouge sur un produit vendu en France qui ne bénéficie pas d’une appellation d’origine, d’une indication géographique ou qui n’a pas fait l’objet d’un processus de certification attestant son origine française. Cet amendement émane du député-maire UDI Yves Jego. Or celui-ci cumule également la fonction de Président de l’association Pro France chargée de l’attribution du label privé « Origine France Garantie » (OFG), qui est aujourd’hui le seul processus de certification attestant l’origine française existant à ce jour pour les produits non-alimentaires.

Désormais une entreprise qui veut valoriser sa production française auprès des consommateurs, n’a quasiment plus le choix, que de passer par un label payant, présidé par un député. Cela pose un problème : Peut-on être législateur et président de l’organisme qui sera le principal bénéficiaire de la loi ?

En effet, le drapeau français est le signe le plus efficace du marketing made in France, utilisé par des milliers d’entreprises quand moins de 400 autres utilisent le label OFG. Pour exemple, c’est bien ce drapeau tricolore et pas autre chose que le groupe Seb utilise depuis des années sur ses produits fabriqués en France (aspirateurs Rowenta, fers à repasser Calor ou friteuses Seb, assemblées respectivement en Normandie, Rhône-Alpes et Bourgogne).

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
24 juin 2015 3 24 /06 /juin /2015 15:07
Les shebabs menacent des centre commerciaux franciliens
Les shebabs, un groupe djihadiste qui sévit en Afrique, ont mis en ligne une vidéo, qui reste à authentifier, dans laquelle ils menacent de s'en prendre à des centres commerciaux du monde, dont deux qui se trouvent à Paris.

Plusieurs centres commerciaux du monde, dont La Défense et le Forum des Halles Halles à Paris, sont menacés par le groupe des Shebabs, responsable d’une attaque sanglante à Nairobi, au Kenya, en septembre 2013, qui avait fait plus de soixante morts.

Dans une vidéo de plusieurs minutes, en cours d'authentification, un homme au visage recouvert exhorte les djihadistes à prendre les armes et à mener des attentats dans les pays occidentaux contre "les mécréants où qu’ils vivent".
Parmi les cibles citées : Bloomington dans le Minnesota (Etats-Unis), Edmonton (Canada), et Londres (Angleterre). Ces menaces sont prises au sérieux dans ces villes. Des mesures de sécurité supplémentaires ont été déployées, rapporte CNN ce dimanche 22 février.
La télévision américaine rapporte également que les shebab ont des Américains dans l’Etat du Minnesota, où vit la plus grande diaspora somalienne du pays. Ainsi, entre 2006 et 2011, 27 citoyens auraient rejoint ce groupe djihadiste.

Le ministre américain de la Sécurité intérieure a déclaré prendre au sérieux cette menace.
L'horreur
Les shebabs mènent des attaques djihadistes depuis plusieurs années. La dernière en date remonte à vendredi dernier. A Mogadiscio, en Somalie, 25 personnes ont été tuées dans un hôtel lors d'un attentat perpétré par deux ressortissants néerlandais. Le groupe avait également fait plus de 70 morts en Ouganda en 2010.
Les entités islamistes en Afrique et au Moyen-Orient

Des Shebabs somaliens à Aqmi, en passant Boko Haram ou la Mujao, l'Afrique et le Moyen-Orient sont confrontés à de nombreux groupes ou organisations islamistes armés à l'origine d'actions violentes - prises d'otages, attaques armées, attentats-suicide…

Les objectifs de ces groupes radicaux sont souvent convergents : remplacer les régimes locaux par des régimes islamiques respectant strictement la charia, la loi islamique, et rejeter les valeurs occidentales jugées corrompues.
source :

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
24 juin 2015 3 24 /06 /juin /2015 15:05
Du traité constitutionnel à Syriza : l'Europe contre les peuples
L'Union européenne est décidément une étrange construction. Il est impératif d'être une démocratie pour y entrer. C'est même l'unique critère. Les élargissements hâtifs et désordonnés aux PECO (pays d'Europe centrale et orientale) opérés en 2004 et 2007 en furent une illustration.

En revanche, une fois admis dans le club, requérir à son profit le respect des règles élémentaires de la démocratie est jugé avec sévérité, et donne le plus souvent lieu à des procès en «populisme».

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
24 juin 2015 3 24 /06 /juin /2015 15:02
Les défis imposés par le boom de la natalité des musulmans
Une étude démographique menée en Grande-Bretagne montre que les musulmans représentent près de 5% de la population, mais 8% des élèves dans les écoles élémentaires. Le signe d'un baby boom qui, comme ailleurs en Europe, posera bientôt la question de la place de l'électorat musulman dans le paysage politique.

Atlantico : Une étude démographique publiée en Grande-Bretagne montre que la population musulmane y représente près de 5% de la population, alors qu’elle représente 8 % des élèves dans les écoles élémentaires. A mesure que leur nombre augmente, la question de la place de l’islam dans la société britannique devient-elle plus pressante ?

Gérard-François Dumont : L’augmentation du pourcentage de musulmans[1] en Grande-Bretagne s'explique pour trois raisons : d’abord, ce pays continue d’attirer une immigration dont une partie est de religion musulmane. La Grande-Bretagne a, par exemple, vu arriver ces dernières années un nombre accru de migrants ou de réfugiés originaires de Somalie, d’Irak ou d’Afghanistan, pays à majorité musulmane. Ces apports se sont ajoutés à d’autres vagues migratoires plus traditionnelles issues de pays à majorité musulmane, comme le Pakistan, dont le développement est en échec[2], ou le Bangladesh, ou comptant une forte minorité musulmane, comme l’Inde ;

En deuxième lieu, la population de confession musulmane habitant en Grande-Bretagne s’accroit en raison d’un taux de natalité nettement supérieur au taux de mortalité. Ceci s’explique pour deux raisons. D’une part, la fécondité des femmes de confession musulmane est supérieure à la fécondité moyenne en Grande-Bretagne. Les derniers chiffres disponibles indiquent ainsi une fécondité de 2,24 enfants par femme dans l’ethnie[3] pakistanaise (Asian or Asian Britisk : Pakistani) en Angleterre, suivi des Noirs africains (Black or Black British : African), venant notamment du Nigeria

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article