Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 janvier 2014 3 08 /01 /janvier /2014 20:15

  0907BMiracleofarchangmichael.jpg      Le miracle du saint Commandant en chef Archange Michel à Colosses. En Phrygie, non loin de la ville de Hiérapolis, dans un endroit appelé Cheretopos, il y avait une église du nom de l'Archange Michel, construite sur une source miraculeuse.

       Cette église a été construite par un certain habitant de la ville de Laodicée en reconnaissance à Dieu pour la guérison de sa fille muette. Le saint Commandant en chef Michel apparut à cet Homme dans un rêve et lui a révélé que sa fille recevra le Don de la parole après avoir bu de l'eau de la source. La jeune fille a effectivement reçue la guérison et a commencé à parler. Après ce miracle, le père et sa Fille et toute la Famille ont été baptisés. En signe de gratitude fervente, le père a construit l'église en l'honneur du saint Commandant en Chef Michaël. Les chrétiens n'ont pas seulement commencer à venir à la source de la guérison, mais aussi des païens. Pour ce faire, de nombreux païens se détournèrent de leurs idoles et ont été convertis à la foi en Christ.

       À cette église du saint Commandant en Chef Michaël, un homme pieux du nom d'Archippe servi depuis 60 ans à titre de Dépositaire de l'église. Par sa Prédication et par l'exemple de sa vie sainte, il a apporté beaucoup de païens à la foi en Christ. Avec la malice général de l'époque envers les chrétiens, et en particulier contre Archippe, les païens pensaient de détruire l'église pour empêcher les gens de venir dans ce lieu saint de guérison, et en même temps tuer Archippe .

         À cette fin, ils ont fait une confluence des rivières Lykokaperos et Kufos et dirigés son écoulement combiné contre l'église. St Archippe pria avec ferveur pour le commandant en chef Michael pour conjurer le danger . Grâce à sa prière de l'archange Michel apparut au temple , et d'un coup de son personnel , a ouvert une large fissure dans la roche et commandait les torrents d'eau de s'écouler en elle . Le temple est resté indemne. En voyant un tel miracle impressionnant, les païens ont fui dans la terreur . Archippe et les chrétiens se sont rassemblés dans l'église glorifia Dieu et rendirent grâce au saint Archange Michael pour l'aide . L'endroit où les rivières ont plongé dans la fissure a reçu le nom de « Chonae », qui signifie « plonger ».

Le Chudov ( " du Miracle " ) monastère de Moscou est nommé pour cette fête .

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
8 janvier 2014 3 08 /01 /janvier /2014 20:09

0905athanasiusofbrest.jpg       Le Hieromartyr Athanase de Bretsk était Biélorusse et est né vers l'an 1597 dans une famille Chrétienne pieuse nommée Philippovich. Il a reçu une éducation sérieuse, et il connaissait la littérature théologique et Historique, comme en témoigne dans le journal du saint , qui a été préservé.

        Dans sa jeunesse, saint Athanase pendant un certain temps était un enseignant dans les maisons des marchands polonais. En l'an 1627, il a accepté la tonsure sous l'Higoumène Joseph au Monastère de l'Esprit Saint à Vilensk. Saint Athanase fut ordonné Hiéromoine en l'année 1632, et nommé à la tête du Monastère Duboisk [Dubovsk] près de Pinsk .

       St Athanase, avec une bénédiction spéciale de la Mère de Dieu , rétabli l'orthodoxie dans les limites des anciens territoires russes qui avaient été saisis par la Reche polonais . Entre les années 1638-1648 saint Athanase a rempli son obéissance comme higoumène du monastère Bretsk - Simeonov . Le moine a enduré beaucoup d'abus de la uniates et persécution illégale des autorités civiles . Trois fois il a enduré étant enfermé en prison .

      Le saint a été envoyé aux autorités de Kiev pour comparaître devant un tribunal religieux, mais il a été acquitté , et retourna à son monastère . Depuis dix ans, saint Athanase , se trouvant parmi les personnes malicieusement disposés envers lui , a mené une lutte constante pour la Sainte Orthodoxie , sa fidélité à ce qui est attesté par ses souffrances .

         Les tentatives visant à porter en bas la résistance spirituelle du saint étaient en vain. Il est allé de nouveau à un procès, après que le moine a été condamné à mort par exécution , des malédictions de l' Unia . Saint Athanase est mort en martyr dans la nuit de Septembre 4-5 , 1648 ( la découverte des reliques était le 20 Juillet, 1679) .

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
8 janvier 2014 3 08 /01 /janvier /2014 20:04

  0905elizabeth-righetous0010.jpg      La Juste Elizabeth était la mère du Prophète, Précurseur et Baptiste du Seigneur, Jean. Elle a été descendue de la lignée d'Aaron, et Ste Elizabeth était la Sœur de Ste Anna, la Mère de la Très Sainte Mère de Dieu. Les époux justes, " marche dans tous les commandements du Seigneur (Luc 01:06 ) , ont subi la stérilité , qui en ces temps était considéré comme une punition de Dieu .

      Lorsque Elizabeth a donné naissance à un fils, grâce à l'inspiration de l'Esprit Saint, elle a annoncé que son nom était Jean, bien que personne dans leur famille avait ce nom.

       Ils ont demandé à Zacharie (Qui avait été rendu muet) quel était le nom de l' enfant, et il a écrit le nom de Jean sur une tablette. Immédiatement, le don de la parole lui revint, et inspiré par l'Esprit Saint, il a commencé à prophétiser sur son fils comme le Précurseur du Seigneur .

       Quand le roi Hérode, ayant appris des mages de la naissance du Messie , il a décidé de tuer tous les enfants jusqu'à l'âge de deux ans à Bethléem et dans les environs , en espérant que le nouveau-né Messie serait parmi eux .

       Hérode savait naissance inhabituelle de John et il voulait le tuer , craignant qu'il était le roi prédit des Juifs . Mais Elizabeth elle-même et l'enfant dans les collines caché . Les meurtriers ont fouillé partout pour John . Elizabeth , quand elle a vu ses poursuivants , a commencé à implorer Dieu pour leur sécurité , et immédiatement la colline ouvert et elle et l'enfant caché de leurs poursuivants .

         En ces jours tragiques St Zacharie prenait son tour aux services dans le Temple. Les soldats envoyés par Hérode ont tenté en vain d'apprendre de lui le sort de son fils . Puis , par ordre d'Hérode , ils ont assassiné ce saint prophète , lui avoir poignardé entre le temple et l'autel ( MT 23 : 35 ) . Elisabeth mourut quarante jours après son mari , et St John , conservé par le Seigneur , habita dans le désert jusqu'au jour de sa comparution à la nation d'Israël .

        Sur le calendrier grec, Sts Zacharie et Elizabeth sont également commémoré le 24 Juin , la fête de la Nativité de saint Jean-Baptiste.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
8 janvier 2014 3 08 /01 /janvier /2014 19:58

   0905zachariah-prophet0010.jpg    Le Saint Prophète Zacharie et Elizabeth étaient les parents justes du Saint Prophète, Précurseur et Baptiste du Seigneur, Jean. Ils descendent de la lignée d'Aaron : St Zacharie, fils de Barach, était un prêtre dans le Temple de Jérusalem , et St Elizabeth était la sœur de St Anna , la mère de la Très Sainte Mère de Dieu . Les époux justes, " marche dans tous les commandements du Seigneur (Luc 01:06 ) , ont subi la stérilité , qui en ces temps était considéré comme une punition de Dieu .

       Une fois, au cours de son tour de service Sacerdotal dans le Temple, St Zacharie a été dit par un ange que sa femme âgée lui enfantera un fils, qui :

«Sera grand devant le Seigneur » (Luc 1 : 15) et :

"Marchera devant Dieu avec l'esprit et la puissance d'Élie »(Luc 1 : 17).

        Zacharie doute que cette prédiction se réaliserait, et pour sa faiblesse de la foi, il a été puni en devenant muet. Lorsque Elizabeth a donné naissance à un fils, grâce à l'inspiration de l'Esprit Saint, elle a annoncé que son nom était Jean, bien que personne dans leur famille avait ce nom.

       Ils ont demandé à Zacharie et il a également écrit le nom de Jean sur une tablette. Immédiatement, le don de la parole lui revint, et inspiré par l'Esprit Saint, il a commencé à prophétiser sur son fils comme le Précurseur du Seigneur .

       Quand le roi Hérode, ayant appris des mages de la naissance du Messie , il a décidé de tuer tous les enfants jusqu'à l'âge de deux ans à Bethléem et dans les environs , en espérant que le nouveau-né Messie serait parmi eux .

        Hérode savait naissance inhabituelle de John et il voulait le tuer , craignant qu'il était le roi prédit des Juifs . Mais Elizabeth elle-même et l'enfant dans les collines caché . Les meurtriers ont fouillé partout pour John . Elizabeth , quand elle a vu ses poursuivants , a commencé à implorer Dieu pour leur sécurité , et immédiatement la colline ouvert et elle et l'enfant caché de leurs poursuivants .

        En ces jours tragiques St Zacharie prenait son tour aux services dans le Temple. Les soldats envoyés par Hérode ont tenté en vain d'apprendre de lui le sort de son fils . Puis , par ordre d'Hérode , ils ont assassiné ce saint prophète , lui avoir poignardé entre le temple et l'autel ( MT 23 : 35 ) . Elisabeth mourut quarante jours après son mari , et St John , conservé par le Seigneur , habita dans le désert jusqu'au jour de sa comparution à la nation d'Israël .

        Sur le calendrier grec, Sts Zacharie et Elizabeth sont également commémoré le 24 Juin , la fête de la Nativité de saint Jean-Baptiste.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
4 janvier 2014 6 04 /01 /janvier /2014 23:49

Moscou, 26 octobre

 

  187720501.jpg     Les spécialistes iraniens ont a commencé mardi à charger du combustible dans le réacteur de la centrale nucléaire de Bouchehr, construite par des spécialistes russes, a rapporté la chaîne anglophone iranienne Press TV.

La procédure de lancement de la centrale se déroule depuis la fin des tests sur le réacteur le 21 août dernier. La prochaine étape consiste à préparer la centrale à la production d'électricité qui débutera avant 2011, a annoncé début octobre le ministère iranien des Affaires étrangères.

Entamée en 1974 par l'Allemagne, la construction de la centrale de Bouchehr a été achevée par la Russie conformément à un contrat d'un milliard de dollars signé en 1995. La Russie a livré du combustible nucléaire à la centrale début octobre, selon la société russe Atomstroyexport en charge du chantier. Les travaux à la centrale de Bouchehr s'effectuent sous le contrôle de l'Agence internationale de l'énergie atomique.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
4 janvier 2014 6 04 /01 /janvier /2014 23:45

     0p1t.jpg   Régine PERNOUD disait : "Ce visage familier de la France dont les contours nous semblent avoir été tracés d'avance pour ménager à notre peuple une terre aux proportions harmonieuses, où climats et ressources s'équilibrent et se complètent, il faut connaître son passé pour apprécier le miracle qu’il représente: suite de rencontres, de luttes, de difficultés à travers lesquelles une volonté sagace et obstinée a fait choisir, parmi tous les "possibles” qui se présentaient, la solution sacré. Notre France traditionnelle n’est pas le produit d’un hasard, ni d’un accident géographique, ni d’on ne sait quelle prédestination. Elle est une longue patience; ciselant, soudant, ajustant un à un chaque coin du territoire, raccrochant à l'ensemble, ici une ville, là une province, jusqu’à ce que, sans brutalité, sans démonstrations théâtrales par le développement de possibilités naturelles dont notre peuple eut très tôt l’intuition, la France se trouvât formée."

Nous désirons marcher avec l’histoire et celle de la France, riche et diversifiée, est illustrée par l’héroïsme. Je ne vais pas renouveler un historique que vous connaissez mais après tout… Il faut sans cesse rappeler notre présence dans cette Amérique qui fut un moment presque Française. Cette guerre de 100 ans menés par une poignée d’hommes au sang de braise sillonnant les immensités d’un territoire hostile et sans fin. Cette histoire oubliée du temps de nos rois où la France rayonnait dans le monde semble bien lointaine dans notre espace réduit par plus de 200 ans de décadence républicaine. L’espace ainsi diminué gavé de matérialisme et dépourvue de toute élévation transpire l’individualisme et l’hédonisme dans l’enfermement sur soi.

Nous avons dans l’esprit ces chevaliers de la grande période lumineuse médiévale, de ces troupes supplétives "Turcopoles" combattant à nos côtés, des "Poulains", enfants arabo-francs, sans oublier nos frères chrétiens défendant encore aujourd'hui, au prix du sang la croix du Christ en Orient. Cet icone que fut Baudouin IV, le roi lépreux, cette image de la pure chevalerie, dont nous essayons, malgré nos défauts d’être les héritiers.

Dans Paul et Virginie, Bernardin de Saint Pierre rappelait ce qu’était l’arrivée vers les côtes d’un vaisseau du Roi de France : « Nous aperçûmes dans le brouillard le corps et les vergues d'un grand vaisseau. Nous entendîmes le sifflet du maitre qui commandait la manœuvre et les cris des matelots qui crièrent trois fois : Vive le roi ! … Car, c’est le cri des Français dans les dangers extrêmes ainsi que dans les grandes joies, comme si, dans les dangers, ils appelaient leur prince à leur secours ou comme s’ils voulaient témoigner alors qu’ils sont prêts à périr pour lui. » Sentiments qui restent au profond de nous, comme un appel étouffé, comme celui du besoin des relations communautaires que plus de deux siècle d’esclavage consenti à l’argent, empêche de retrouver…

Nous vivions à l’époque les différences dans la complémentarité, la survie et les combats. Non qu’il n’y ait eu des heurts mais les caractères et les volontés ainsi que le sens des valeurs réduisaient les conflits. Nous étions loin des problèmes d’assimilation.

Il suffit pour cela de découvrir les milliers de « Pocahontas » dont la France put s’enorgueillir et dont la Baronne de St Castin était l’illustration à la Cour de France. Rappelons l’Edit de Richelieu, sous Louis XIII, stipulant que tout Amérindien christianisé était sujet du Roi de France, alors que les puritains anglo-saxons considéraient les catholiques comme des démons et les indigènes comme des sous-hommes…

La grande paix de Montréal de 1701, voyant là l’accomplissement de la diplomatie française, réussit ce que jamais les anglais ne purent, d’unir les nations amérindiennes dans une grande fraternité de paix. Le gouverneur Frontenac se joignant avec nos frères Amérindiens dans les danses des guerriers. L’enterrement du grand chef Huron Kondiaronk qui voulut être enseveli dans sa tenue de capitaine Français, pendant que les iroquois, ennemis d’hier mais alliés grâce à cette paix française, pleuraient la mort du grand guerrier. Imaginons un instant ce chef Amérindien porté en terre dans un mélange de tradition Amérindienne et Française, devant les officiers en grande tenue, l’armée et des milliers de représentants des Nations Amérindiennes. Jean Marc Soyez dans Historama disait : « Car il ne faut pas oublier que de tous les étrangers qui ont abordé ou aborderont en Amérique, les Français sont les seuls à y avoir été invités par les autochtones »

Nos coureurs des bois, miliciens et Compagnie Franches de la Marine, traversant les territoires hostiles, le canoë sur le dos ou dans les rapides périlleux, où souvent en plein hiver, les raquettes aux pieds, flanqués de nos frères Amérindiens, terrassant les britanniques à des centaines de kilomètres de chez eux. Nos « Compagnies sauvages » créant l’instabilité sur les frontières que les américains nomment « wilderness ».

Tous ces héros oubliés dont les noms sonnent encore à nos oreilles : St Castin, Beausoleil, Dumas, Magdeleine, Piskaret, d’Iberville, Cadillac, Tsohahisen, La Vérandrye, Boishébert, Kateri Tekakwitha, Langy,… Et toutes ces victoires, La Monongahela, Corlar, Dover, William Henry, Carillon ou Ticonderoga et St Foy… Comment ne pas rappeler Pontiac, chef Ottawa, allié des français qui failli, en unissant les tribus Amérindiennes après le Traité de Paris, mettre les anglais à la mer !!! N’oublions pas les Illinois, dont toute la tribu désirait embarquer vers la France, plutôt que de rester face aux britanniques. Ils savaient leur fin proche après le départ des français… Un vieil Ottawa dans les reportages de Kevin Kostner disait : « Avec les français, nous n’avions pas de problème, nos filles se mariaient avec eux…»

Pour preuve la dernière grande révolte au Canada fut celle des franco-amérindiens, dite des « sang-mêlé » de Louis Riel, que les tuniques rouges réprimèrent dans le sang… C’est cela l’histoire de notre pays, car peuple et roi sont de droit divin, disait Marcel Jullian.

Nous pourrions même citer la présence de quelques soldats noirs dans les rangs français au XVIIIe siècle, le Comte de la Bassetiere en parle, concernant les Uhlands de Maurice de Saxe. Louis XV donna son accord pour la création d’un régiment le 30 mars 1743. Il n’est pas illogique d’en voir dans les troupes de marine comme le rappel si bien le film du dernier des Mohicans…

Nous pourrions aussi parler des Indes de Dupleix, où la France eut dans ses rangs la plus grande armée de supplétifs indigènes descendant des rudes guerriers Tamils et Muhammadans : les Cipahis dont ceux du chevalier de Monhi firent trembler les godons. De la prise de Madras à la résistance acharnée de 42 jours de Pondichéry, 10 000 combattants Cipayes en 1750 assuraient à la France de Louis XV, les postes et comptoirs de Pondichéry, Karikal, Mahé et Chandernagor au Bengale.

Nous avons un héritage dont nous avons des raisons d’être fier et travaillons à cette grande France que l’on nomme Francophonie. Retrouvons un véritable humanisme en rappelant celui qui pourra redonner de nouvelles espérances ; un Roi, pourquoi pas !!! Comme dans les tirades de Cyrano, nous attendrons debout, et L’épée à la main... contre ces vieux ennemis ! Le mensonge ? Les compromis, les Préjugés, les Lâchetés !... la Sottise ! et s’il nous faut mourir il y a quelque chose, que nous emporterons, lorsque nous entrerons chez Dieu, notre salut balaiera largement le seuil bleu, quelque chose que sans un pli, sans une tache, nous emporterons malgré cette république antisociale, et c'est... Notre panache. "

 

Notre Jour viendra !

F. Winkler

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
4 janvier 2014 6 04 /01 /janvier /2014 21:28

Moscou, 26 octobre

 

   187720353.jpg      Le vice-président de la commission des Affaires internationales de la Douma Leonid Sloutski qualifie de "politisée" la peine de mort prononcée mardi contre l'ancien vice-premier ministre irakien Tarek Aziz et estime qu'elle vise à détourner l'attention des critiques dirigées contre l'occupation américaine de l'Irak.

         "La peine de mort contre Tarek Aziz est inhumaine et politisée. Il s'agit d'une tentative de détourner l'attention de la communauté internationale des problèmes qui se posent à l'occasion de la guerre dans ce pays. Je pense en premier lieu au rapport récemment publié sur Internet, qui présente les détails de l'opération américaine en Irak", a déclaré M. Sloutski.

        La Cour suprême irakienne a condamné à mort mardi par pendaison l'ancien vice-premier ministre de Saddam Hussein pour avoir participé aux massacres de chiites en 1999.

        "Tarek Aziz (74 ans) est un vieillard gravement malade. Son exécution fera penser à une insulte", a affirmé le parlementaire russe.

        Après l'invasion de l'Irak en avril 2003, Tarek Aziz - persuadé ne pas être impliqué dans les crimes de Saddam Hussein - s'est rendu de son plein gré au commandement américain.
 
       En 2009, un tribunal irakien l'a condamné à sept ans de prison pour son rôle dans les exactions contre les Kurdes dans les années 1980. Il a en outre été accusé d'avoir fait exécuter 42 marchands coupables de la flambée des prix des denrées alimentaires au début des années 1990, au plus fort du blocus économique de l'Irak.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
4 janvier 2014 6 04 /01 /janvier /2014 21:26

   thumb.small.104148_une_femme_voilee.jpg     Alors que la Cour de cassation avait donné raison à la salariée qui voulait garder son voile au travail, le parquet général entend, ce jeudi, lui donner tort…

 

A l'origine, ce n'était qu'un classique désaccord entre une salariée et son employeur. Cinq ans plus tard, l'affaire de la crèche Baby-Loup de Chanteloup-les-Vignes (Yvelines) est en passe de devenir le symbole national de ce que doit être la laïcité à la française. Après un passage devant le conseil des prud'hommes de Mantes-la-Jolie, la cour d'appel de Versailles et même la Cour de cassation, le débat va se poursuivre, ce jeudi, devant la cour d'appel de Paris, comme la procédure le permet.

Alors que la Cour de cassation avait, le 19 mars, donnait raison à Fatima Afif, la jeune femme qui souhaitait garder son voile tout en travaillant dans la crèche, le parquet général de Paris entend, aujourd'hui, lui donner tort. Dans les conclusions qu'il a remises lundi soir, François Falletti, le procureur général, considère ainsi que le règlement intérieur de la crèche peut poser des restrictions au regard des missions des salariés qui travaillent au contact des enfants et d'un public multiculturel.

L'avocat veut «casser l'image de sa cliente»

De fait, ce sont surtout les avocats des deux parties qui ont tout fait pour ériger ce nouvel épisode judiciaire en débat national. Richard Malka, l'avocat de la crèche, estime ainsi que la cour d'appel se trouve aujourd'hui devant deux directions: «soit elle va réaffirmer que le meilleur moyen pour vivre ensemble est d'encadrer le prosélytisme religieux, soit pour s'orienter vers un droit fait d'accommodements et il en sera fini alors de l'idéal universaliste.»

20minutes.fr

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
4 janvier 2014 6 04 /01 /janvier /2014 21:23

     thumb.small.4031261746.jpg    Près de 8000 vols ont été recensés dans les campagnes depuis le début de l'année. Ce nouveau fléau est le fait de gangs organisés qui écoulent leur butin à l'étranger. La colère monte chez les exploitants agricoles.

 

«Champ interdit au public»: l'inscription, placardée sur le bord de ce champ de Revigny-sur-Ornain, commune de 3000 âmes plantée au fin fond de la Meuse, sera restée lettre morte. Telle une nuée de criquets, une bande de pillards a fondu sur la récolte début octobre pour faire main basse sur pas moins d'une tonne de pommes de terre.

(...) 

 «Des gangs itinérants sillonnent l'ensemble du territoire, experts dans le repérage et disposant de tentaculaires relais logistiques, observe le général Baradel. Il s'agit du même type d'équipes qui étaient spécialisées auparavant dans les vols de camions frigorifiques ou d'engins de chantiers. Très opportunistes, elles répondent au gré du marché à des commandes émanant de pays de l'Est et, peut-être, d'Afrique.»

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
4 janvier 2014 6 04 /01 /janvier /2014 18:41

Paris, 26 octobre

 

  187719085.jpg     La Russie participera à l'appel d'offres américain concernant la livraison d'hélicoptères pour l'opération antiterroristes en Afghanistan, a annoncé mardi Ivan Gontcharenko, chef de la délégation russe au salon Euronaval-2010 du Bourget dans banlieue de Paris.

       "Les Américains nous ont invités (l'Agence russe d'exportation d'armements Rosoboronexport) à participer à un appel d'offres qui sera lancé sous peu", a déclaré M.Gontcharenko devant les journalistes russes.

Et d'ajouter que des négociations techniques avec la partie américaine avaient déjà eu lieu.

"Je pense que s'agissant du rapport qualité-prix, nous gagnerons", a-t-il dit.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article