Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 juin 2014 1 09 /06 /juin /2014 22:37

  http://ruvr.ru/files/Image/Editiors/Francie/PRESSE/Vedomosti-1%5B1%5D.jpg      Le scandale autour des appels vidéo d’un commandant de police de Novorossiisk, Alexeï Dymovsky, au Premier ministre Vladimir Poutine, s'embrase. Le journal « Vedomosti » rappelle que Dymovsky a dénoncé les conditions dures du travail dans les forces de l’ordre russes, les falsifications des affaires pénales pour améliorer les statistiques et d’autres problèmes. Après une vérification qui n’a pas confirmé ces faits, le commandant était licencié.

 

       On a appris que l’officier n’avait pas travaillé depuis fin aout. Il a organisé une conférence de presse, déclarant qu’il était suivi et qu’il disposait de preuves des actions illégitimes de ses dirigeants. Il a également dit avoir déjà essayé de s’adresser à Vladimir Poutine trois années avant, mais ces chefs ne lui avaient pas permis de le faire.

 

        Cette fois, le Premier ministre a été averti sur cette histoire, mais pour le moment, il n’y a pas de réaction. Il a l’air de dire : Il faut voir d’abord les résultats de vérifications, et faire des conclusions après. Pour ce qui est du licenciement de l’officier, il n’y a pas de réaction non plus : cela concerne ses supérieurs hiérarchiques.



COMMENTAIRE



L’avocat Evgueny Tchernoousov, qui a servi dans les forces de l’ordre, dit :

 

        On voudrait que le travail de la Direction de contrôle auprès du ministère de l’Intérieur soit amélioré. Lorsque cette unité est apparue en 1995, on espérait qu’elle serait efficace, par analogie avec les Etats-Unis. Auparavant, le KGB contrôlait l’activité des policiers. Ensuite, cette tâche était confiée aux chefs des régions, son efficacité était minime. Si la direction ne se trouve plus dans le système du ministère de l’Intérieur, mais auprès du président, cela contribuerait à mettre de l’ordre dans les milieux policiers. Dans ce cas, on pourrait vérifier l’activité des chefs par une structure indépendante, ne se rapportant ni à la police, qui au Parquet.

 

        Le chef du Conseil de coordination du syndicat moscovite des policiers Mikhaïl Pachkine croit aussi que le contrôle est nécessaire, mais il le voit un peu autrement. Il dit :

 

         Il faut qu’il y ait un contrôle sur l’activité de la police de la part de la société. C’est que la police est une structure populaire. Des civils viennent y travailler. La police doit être contrôlée par le peuple. Par exemple, si des chefs des sections sont élus, comme des chérifs aux Etats-Unis, il y aura moins d’abus parmi les policiers. On connait cela, mais ce n’est possible que dans une société vraiment civile.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
9 juin 2014 1 09 /06 /juin /2014 22:35

Chisinau, 28 novembre

 

  187984381.jpg      Près de 34% de la population active du pays ayant voté, les élections législatives anticipées qui se tiennent dimanche en Moldavie sont validées, a annoncé à RIA Novosti le président de la Commission électorale centrale (CEC) du pays, Evgueni Chtirbou.

"A 15h30 (13h30 GMT) le taux de participation dépassait déjà les 34%. Alors que la constitution exige un minimum de 33% des électeurs pour que le scrutin soit validé", a-t-il indiqué.

20 partis politiques et 19 candidats indépendants briguent le 29 novembre les 101 sièges du parlement moldaves. Quelque 2,64 millions d'électeurs moldaves sont attendus aujourd'hui aux urnes.

Privée de président depuis le printemps 2009, le pays peine à retrouver une stabilité politique. Conformément aux lois en vigueur, le président de la république doit être élu par le parlement. Toutefois, sa composition actuelle ne permet à aucun candidat d'avoir le nombre de voix suffisant pour devenir président. Les politiciens moldaves espèrent que les législatives du 28 novembre mettront terme à un an et demi de crise politique.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
9 juin 2014 1 09 /06 /juin /2014 22:31

   thumb.small.Le_Bureau_international_du_travail_veut_s_appuy.jpg      Travailleurs du sexe, agricoles ou domestiques, les millions de travailleurs forcés du secteur privé génèrent 150 milliards de dollars de profits illégaux par an dans le monde, a dénoncé mardi l'Organisation internationale du Travail (OIT).

 

"Dans l'économie privée, le travail forcé génère 150 milliards de dollars (109 milliards d'euros) de profits par an", a déclaré Beate Andrees, directrice du Programme d'action spécial de l'Organisation internationale du travail (OIT) pour combattre le travail forcé, lors de la présentation d'un rapport.

Deux tiers des 150 milliards de dollars estimés, soit 99 milliards, proviennent de l'exploitation sexuelle à des fins commerciales, tandis que les 51 autres milliards résultent de la traite à des fins d'exploitation économique, incluant le travail domestique (8 milliards), l'agriculture (9 milliards) et d'autres activités économiques (34 milliards) comme la construction, la production manufacturé, les mines et les services d'utilité publique.

Ces chiffres s'appuient sur les données de l'OIT publiées en 2012 qui évaluaient à 20,9 millions le nombre de personnes victimes du travail forcé, de la traite ou de l'esclavage moderne, dans le monde, dont 18,7 millions dans le secteur privé.

Sur les 20,9 millions, 26% sont des enfants et 55% des victimes sont des femmes et des filles.

En chiffres absolus, la région d'Asie-Pacifique représente le plus grand nombre de travailleurs forcés (y compris le travail forcé par l'Etat) dans le monde, avec 11,7 millions de victimes (56%), de l'Afrique (18%), de l'Amérique latine (9%), des pays d'Europe centrale et du Sud-Est et de la CEI (7%), des pays développés et de l'Union européenne (7%) et du Moyen-Orient (3%).

"Si des progrès ont été enregistrés dans le recul du travail forcé imposé par l'Etat, nous devons maintenant nous pencher sur les facteurs socio-économiques qui rendent les personnes vulnérables au travail forcé dans le secteur privé", a souligné Mme Andrees.

L'OIT, une organisation tripartite regroupant des représentants des employeurs, des syndicats et des gouvernements, est d'autant plus inquiète que sa Convention sur le travail forcé date de 1930... et visait à lutter contre les mauvaises pratiques des Etats dans les colonies.

"Elle a été efficace en son temps mais n'est plus adaptée face au travail forcé dans le secteur privé", a relevé une autre experte de l'OIT, Mme Corinne Vargha.

Un protocole, permettant d'élargir le champ d'action de la Convention au secteur privé avec des mesures préventives, de protection et de compensation, doit d'ailleurs être discuté lors de la prochaine assemblée générale de l'OIT, à Genève, qui se tiendra du 28 mai au 12 juin.

source : afp

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
9 juin 2014 1 09 /06 /juin /2014 22:26

   thumb.small.Fessee.jpg     L’examen du cœur du projet de loi à l’Assemblée nationale, lundi soir, a débuté dans une ambiance tendue…

 

Comme un air de déjà-vu. Un an après les débats houleux autour du mariage pour tous, l'Assemblée nationale a débuté, lundi soir, l'examen du cœur du projet de loi famille dans une ambiance tendue. Représentée dans l'hémicycle par des membres de la conservatrice Entente parlementaire pour la famille, l'UMP a bataillé pendant des heures pour tenter de supprimer plusieurs dispositions du texte.

Le co-accord des parents au cœur des débats

A commencer par la mise en place du «co-accord des parents» pour l'éducation des enfants. Le texte, d'inspiration socialiste et écologiste, prévoit en effet que tout acte usuel ou important pour l'enfant devra requérir l'accord de chacun des parents, même s'ils sont séparés ou divorcés.

>> Décryptage: Ce que prévoit la nouvelle loi sur la famille

Plusieurs députés UMP se sont insurgés contre des «négociations perpétuelles» qui vont s'ouvrir dans les familles, y compris quand les parents sont restés en couple, avec en cas de désaccord la saisine possible du juge, ce qui «rappelle les pires dictatures et le monde d'Orwell» d'après l'UMP Nicolas Dhuicq.

La bataille devrait d'ailleurs se poursuivre ce mardi puisque cette disposition doit de nouveau être débattue en cas de déménagement d'un des parents.

«Les ‘'vraies'' familles et les autres»

Alors que l'UMP a quasi monopolisé la parole, l'exaspération était visible à gauche. La rapporteure (PS) Marie-Anne Chapdelaine a ainsi pointé une tentative par l'UMP d'opposer «les ‘'vraies'' familles, celles qui sont encore en couple, et les autres.»

>> Eclairage: L'amendement anti-fessée retiré

Récusant toute «intention de jouer le match retour» de la loi sur le mariage pour tous, le porte-parole de l'UMP sur ce texte, Philippe Gosselin.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
9 juin 2014 1 09 /06 /juin /2014 22:21

  thumb.small.2554138147.jpg      Le film Cristeros, sorti en 2012 sur le continent américain, ne fait son apparition dans les salles françaises qu’en 2014, un an après les grandes manifestations contre le mariage homosexuel.

En dépit d’une publicité quasi confidentielle, le succès du film semble au rendez-vous. En effet, la gazette Aleteia nous apprend que l’oeuvre est en quatrième position dans les cinémas français.
Etant donné le faible nombre de salles diffusant ce film (61 seulement dans toute la France), ce chiffre relève de l’exploit.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
9 juin 2014 1 09 /06 /juin /2014 19:20

Pekin, 28 novembre

 

          La Corée du Sud juge que le moment n'est pas convenable pour discuter de la reprise des négociations à Six sur la dénucléarisation de la péninsule coréenne, a annoncé dimanche l'agence de presse locale Yonhap, se référant à Hong Sang-pyo, la porte-parole du président sud-coréen.

Le président Lee Myung-bak, "a fait comprendre sans équivoque qu'il n'était pas temps de discuter" d'une reprise du dialogue, a-t-elle indiqué.

Cette déclaration de Séoul intervient dans le contexte de la proposition de convoquer d'urgence des consultations extraordinaires des Six, faite dimanche par Pékin.

Selon l'Empire céleste, ces consultations pourront créer les conditions favorables à la reprise du dialogue entre les parties.

Les négociations à Six, réunissant la Chine, la Russie, les Etats-Unis, le Japon et les deux Corées ont été lancées en 2003. Les premiers résultats ont été encourageants: Pyongyang a non seulement gelé son programme nucléaire, mais a aussi entamé le démontage de son réacteur de recherche de Yongbyon.

Cependant, en mai 2009, il a testé un explosif nucléaire d'environ 20.000 tonnes d'équivalent TNT. Cette démarche a contraint le Conseil de sécurité de l'ONU à durcir les sanctions antérieurement décrétées contre la Corée du Nord. En réaction, cette dernière s'est retirée des négociations.

La situation sur la péninsule coréenne s'est aggravée le 23 novembre. Alors, un échange de tirs entre Séoul et Pyongyang, le plus important depuis cinquante ans, s'est produit près de l'île sud-coréenne de Yeonpyeong, dans la zone démilitarisée en mer Jaune.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
9 juin 2014 1 09 /06 /juin /2014 19:12

         Saint Agathon des Grottes de Kiev était un grand Ascète, et il guérit les malades en imposant les mains sur eux. Il possédait aussi le don de prophétie et prédit le moment de sa propre mort. Sa mémoire est célébrée aussi à la Synaxe des moines des grottes extrêmes le 28 Août.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
9 juin 2014 1 09 /06 /juin /2014 19:09

   0220aleocatania.jpg     Saint Léon était Evêque de la ville de Catane, en Sicile. Il était célèbre pour sa Bienveillance et la charité, et son Amour chrétien pour les pauvres et le vagabond. Le Seigneur lui a accordé des dons de guérison de diverses maladies, et des miracles.

      Lorsque saint Léon était Evêque de Catane, il y avait un certain magicien nommé Héliodore, qui a marqué les esprits avec ses faux miracles. Cet homme était à l'origine un Chrétien, mais il a rejeté Christ et devint un serviteur du diable.

       Saint Léon a souvent exhorté Héliodore à se repentir de ses mauvaises actions et revenir à Dieu, mais en vain. Une fois, Héliodore impudemment entra dans l'église où l'Evêque servait, et a essayé de créer une perturbation, semant la confusion et de la tentation par sa sorcellerie.

        Voyant les gens en proie à des démons sous le charme du sorcier, Saint Léon s'est rendu compte que le temps de la douce persuasion avait passé. Il est sorti tranquillement de l'autel et, attachant son omophorion autour du cou du magicien, il le fit sortir de l'église sur la place de la ville. Il a forcé Héliodore d'admettre à tous ses mauvaises actions. Il a ordonné que le feu est allumé, et a sauté dans le feu avec le sorcier. Ainsi, ils se tenaient dans le feu jusqu'à ce que Héliodore s'est brûlé. Saint Léon, par la puissance de Dieu, est resté indemne. Ce miracle a saint Léon grande renommée de son vivant.

          Quand il est mort, une femme avec une perte de sang a reçu la guérison à sa tombe. Le corps du saint a été placé dans une église de la sainte martyre Lucie (13 Décembre), qui avait lui-même construit. Plus tard, ses reliques ont été transférées dans l'église de St Martin le Miséricordieux, évêque de Tours (11 Novembre).

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
9 juin 2014 1 09 /06 /juin /2014 19:05

        Les Saints-Martyrs Maximus, Théodote, Hésychius et Asclepiodota ont soufferts pour la foi à Andrinople, pendant la persécution sous l'empereur Maximien (305-311). Les saints martyrs ont enduré de nombreuses souffrances. Au début, ils les ont attachés à un arbre et les ont déchirés avec des crochets de fer. Après cela, ils les ont conduits de ville en ville, puis les ont donné pour être mangé par les bêtes sauvages.

        Conservé en lieu sûr par la grâce de Dieu, les saints martyrs sont restés sains et saufs. Enfin, ils ont reçu la mort d'un Martyr aux mains des tortionnaires. Ste Asclepiodota a été jeté à terre et roué de coups, puis ils l'ont attaché à un arbre et jeté des pierres sur elle. Enfin, elle a été décapitée.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
9 juin 2014 1 09 /06 /juin /2014 19:01

     0219archippus.jpg   Saints Archippe, Philémon et Apphia, apôtres des 70 étaient des étudiants et des compagnons du saint Apôtre Paul. Dans l'épître à Philémon, les noms apôtre Paul St Archippe comme son compagnon, et lui mentionne à nouveau dans l'épître aux Colossiens (Col 4:17).

       St Archippe était Evêque de la ville de Colosse, en Phrygie. St Philémon était un éminent Citoyen de cette ville, et les chrétiens se sont réunis à son domicile pour célébrer des services religieux. Il a également été fait Evêque par saint Paul et il est allé sur les villes de la Phrygie, la prédication de l'Evangile. Plus tard, il est devenu Archipasteur de la ville de Gaza. Ste Apphia, sa femme, a pris les malades et vagabonds dans sa maison, assister zèle pour eux. Elle a été co-travailleur de son mari à proclamer la Parole de Dieu.

        Pendant la persécution contre les chrétiens sous l'Empereur Néron (54-68), les saints Apôtres Archippe et Philémon et Apphia ont été jugés par Artocles pour la règle pour confesser la Foi dans le Christ. St Archippe a été brutalement réduit avec des couteaux. Après la torture, ils ont enterré Sts Philémon et Apphia jusqu'à la taille dans le sol, et les lapidés jusqu'à ce qu'ils meurent.

St Archippe est également commémoré le 22 Novembre.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article