Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 juin 2014 2 17 /06 /juin /2014 04:02

Moscou, 30 novembre

 

  187973512     Le premier ministre russe Vladimir Poutine évoquera mardi à Moscou avec son homologue hongrois Viktor Orban la coopération commerciale et économique entre les deux pays, selon le service de presse du gouvernement russe.

        Auparavant, le ministre hongrois des Affaires étrangères Janos Martonyi s'est dit sûr que lors des négociations, l'ensemble des questions économiques seraient traitées.

        Les parties se pencheront également sur le partenariat entre la Russie et l'Union européenne à la lumière de la prochaine présidence hongroise de l'UE, ainsi que sur la préparation d'un nouvel accord de base Russie-UE.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
17 juin 2014 2 17 /06 /juin /2014 04:00

 thumb.small.595219_des_militants_pour_les_droits_des_homose.jpg     « La scène ne se passe ni à l’Open Café, bar très fréquenté du Marais, ni à l’Espace Pierre Cardin, où ont lieu les folles fêtes de la Club Sandwich, ni dans aucun des lieux emblématiques du Paris gay.

Le rendez-vous, autour d’un verre, a été fixé dans un banal hôtel 4 étoiles du XIe arrondissement, près de la place de la République. Tous les deux mois s’y réunissent de 50 à 80 jeunes gens, pour la plupart des garçons, tous homosexuels et anciens élèves de grandes écoles. Ils travaillent à Thales, à L’Oréal, dans l’industrie ou dans la banque d’affaires, et viennent ici se détendre et parler « business ».

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
17 juin 2014 2 17 /06 /juin /2014 03:54

  thumb.small.slide_352226_3812682_free.jpg       « La théorie du genre n’existe pas », Najat Vallaud-Belkacem vous l’a dit et répété. Et pourtant, pas moyen d’échapper aux campagnes destinées à « créer de l’empathie pour les transgenres ».

L’exemple du jour ? La photographe Chloe Aftel se fait connaître un peu partout, des Etats-Unis à l’Allemagne, du Pérou à l’Italie, sans oublier la France, en raison de son intérêt particulier pour les portraits d’individus  »agenres » ou « genderqueer ».

Chloe Aftel voit – comme par hasard – son projet de portraits intitulé « Agender » bénéficier depuis quelques semaines d’articles enthousiastes. Son geste est militant. « J’ai trouvé cela fascinant que ce groupe de gens galvanise le débat autour de ce qu’est le genre » , affirme Chloe Aftel à Vocativ qui parle de « genderqueer nation ». Tous ses modèles ont la particularité de ne s’identifier ni au genre masculin, ni au genre féminin. Quand ils parlent d’eux, ces individus préfèrent employer le pronom indéfini they

« Ce n’est pas adhérer aux deux genres, ni à l’un des deux, c’est n’adhérer à aucun des genres. Ce n’est pas l’absence de genre, et ce n’est pas ne pas me soucier de mon genre. En fait, c’est plutôt le contraire – je m’en soucie énormément. Tout comme mon expression de genre, et ma perception de genre. J’ai un genre, et il est neutre. », raconte l’un des modèles de Chloe Aftel.

On attend avec impatience l’individu qui va nous raconter qu’il a la perception d’être un poisson ou une chèvre…

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
17 juin 2014 2 17 /06 /juin /2014 03:52

   thumb.small.debarquement.jpg     130 000 hommes ont débarqué en Normandie le 6 juin. Fin juillet 1944, les Alliés étaient 1,5 million. La bataille de Normandie a fait 37.000 tués côtés alliés, de 50.000 à 60.000 côté allemand.

Les grands du monde se réunissent aujourd'hui sur les plages de Normandie pour honorer les soldats ayant participé au Débarquement il y a 70 ans.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
17 juin 2014 2 17 /06 /juin /2014 03:48

  thumb.small.espagne_620x320.jpg      Selon un rapport de la mission Santé, les clandestins ont coûté pour le seul poste des soins de santé, via l’Aide médicale d’État (AMÉ), 25 % de plus en 2013 qu’en 2012. Le contribuable français a été volé par le système pour les colons de 744 millions d’euros, 846 en incluant les frais avancés par l’assurance-maladie.

Avec cet argent, l’État aurait pu payer pendant un an plus de 63.000 personnes au SMIC pour réaliser des travaux utiles à la France. L’augmentation de l’AMÉ est surtout due aux frais d’hospitalisation.
Cette « aide » est réservée par la République aux seuls immigrés clandestins ; elle permet à n’importe quel Afro-Maghrébin arrivé en France illégalement de bénéficier de tous les soins, totalement gratuitement, alors que de plus en plus de Français sont dans l’incapacité de se soigner correctement et parfois ne peuvent plus se payer des soins vitaux.
À la fin septembre, déjà 278.262 personnes ayant violé nos frontières avaient bénéficié de l’aide.
source : contre-info

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
17 juin 2014 2 17 /06 /juin /2014 03:44

        Parmi plusieurs sphères de coopération dans l’économie réelle entre la Russie et l’Union Européenne, l’énergie occupe une place à part. La Russie est un fournisseur principal des ressources énergétiques – du gaz et du pétrole – pour la plupart des pays européens. Des compagnies européennes importantes sont présentes dans les branches énergétiques de l’économie russe. Il serait incorrect de dire qu’il n’y a pas de difficultés dans la coopération énergétique russo-européenne. Il existe des problèmes. Le principal est que les deux parties aient envie de trouver des solutions. La conférence « Le secteur énergétique russe et les investisseurs européens » organisée à Moscou par l’association du business européen en Russie est un témoignage de ce dialogue. Notre correspondant Igor Yazon y était présent…

 

        Le programme de la conférence avec la participation des compagnies énergétiques européennes qui travaillent en Russie, de leurs collègues russes, des représentants des organismes russes intéressés, comprenait, à part une séance plénière, le travail dans trois sections : Gaz, Pétrole, Energie électrique. Dans le cadre de la dernière section, on a débattu les questions de coopération russo-européenne en matière de l’énergie nucléaire. Armand Laferrere, chef de la mission d’un géant de l’industrie atomique mondiale, la corporation française AREVA, s’est exprimé sur les perspectives et l’état de la coopération entre la Russie et la France

 

       AREVA s’est jointe à la coopération franco-russe après la signature en avril de 1996 de l’accord de coopération entre le gouvernement de la République Française et celui de la Fédération de Russie en énergie atomique, pour 25 ans. Ses partenaires principaux, c’étaient la holding russe « TWEL », l’Institut de physique nucléaire Kourtchatov et d’autres entreprises et instituts de recherche faisant partie de l’agence russe de l’énergie atomique « Rosatome ». Au cours de dix ans de travail conjoint sur les technologies communes, les entreprises russes et AREVA ont livré mille cinq cent cartouches de combustible pour les centrales nucléaires d’Allemagne, de Suisse, de Suède, de Hollande, de France et de Russie. En ce moment, les partenaires étudient la possibilité d’élargir la géographie des livraisons du combustible, y compris, sur le marché américain. Il existe des plans d’approfondir l’intégration par des investissements communs dans le développement des entreprises d’enrichissement direct de l’uranium, le démantèlement des réacteurs nucléaires, l’enfouissement du combustible nucléaire irradié. Donc, le programme de coopération est très vaste. D’ailleurs, le « Rosatome » et AREVA ont un projet de mise en valeur commune des gros gisements d’uranium en Namibie, qui possède 5% de stocks globaux. Armand Leferrere a terminé son intervention ainsi :

 

(en français)

 

      Armand Laferrere, chef de la mission de la corporation française AREVA en Russie et dans les pays de la CEI, a parlé de l’importance de coopération russo-française en énergie nucléaire. Nous vous rappelons que toutes les émissions de la « Voix de la Russie » sont publiées sur son site web www.ruvr.ru

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
17 juin 2014 2 17 /06 /juin /2014 01:43

Moscou, 30 novembre

 

 187996684.jpg     Le nombre de touristes russes ayant voyagé à l'étranger au cours des neuf derniers mois a augmenté de 34 % sur un an, pour atteindre près de 9,79 millions de personnes, lit-on mardi sur le site de l'Agence fédérale russe pour le tourisme.

        La Turquie reste le pays le plus visité par les Russes (plus de 2,16 millions de touristes), soit 26% de plus sur un an. L'Egypte se classe en deuxième position avec plus de 1,5 million de touristes, suivie de la Chine (un peu plus d'un million de touristes).

       Quant aux touristes étrangers se rendant en Russie, l'Allemagne se classe la première avec plus de 306.000 touristes, suivie des Etats-Unis et de la Grande-Bretagne (145.000 personnes chacun). La Finlande occupe la troisième place avec 110.000 touristes.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
17 juin 2014 2 17 /06 /juin /2014 01:38
   0228nestormagydos.jpg     Le Hieromartyr Nestor, évêque de Magydos en Pamphylie Pendant une persécution contre les chrétiens sous l'Empereur Dèce (249-251), a été arrêté alors qu'il priait dans sa maison. Il a appris de la souffrance qui l'attendait à travers une vision particulière. Il vit un agneau préparé pour le sacrifice.

        Le Gouverneur de la ville de Magydos l'a envoyé pour jugement à Perge. Sur le chemin St Nestor a été renforcé dans l'esprit quand il a entendu une voix venant du ciel, après un tremblement de terre qui s'est produit. Après de cruelles tortures à Perge le Hieromartyr a été crucifié en l'an 250.
Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
17 juin 2014 2 17 /06 /juin /2014 01:33

  0228proterius.jpg    Le Hieromartyr Proterius, Patriarche d'Alexandrie, et ceux avec lui. Le prêtre Proterius vécu à Alexandrie pendant la durée patriarcale de Dioscore (444-451), un partisan de l'hérésie monophysite d'Eutychès. Proterius courageusement dénoncé les hérétiques et confessa la foi orthodoxe.

      En 451 au quatrième Concile œcuménique de Chalcédoine, la hérésie d'Eutychès fut condamné et l'enseignement du Christ comme Dieu parfait et homme parfait, existant dans ces deux natures "Sans confusion" et "indivisible" [et "immuablement" et "inséparablement"] a été énoncée. L'hérétique Dioscore a été déposé et exilé, et Proterius, distingué pour sa vie stricte et vertueux, a été placé sur le trône patriarcal d'Alexandrie.

      Cependant, de nombreux partisans de Dioscore sont resté à Alexandrie. Se rebellant contre l'élection de Proterius, ils se sont révoltés et ont brûlé les soldats qui ont été envoyés les apaiser. Le pieux empereur Marcien (450-457) a privé les Alexandrins de tous les privilèges dont ils ont été habitués à, et a envoyé de nouvelles et renforcées détachements de soldats. Les habitants de la ville, puis se calmèrent et prièrent patriarche Proterius d'intercéder auprès de l'empereur de rétablir leurs anciens privilèges pour eux. Le saint a bien voulu et obtenu facilement leur demande.

       Après la mort de Marcien les hérétiques nouveau levèrent la tête. Presbytère Menignus ("chat"), lui-même lutte pour la dignité patriarcale, et profitant de l'absence du préfet de la ville, était à la tête des émeutiers. St Proterius décidé de quitter Alexandrie, mais cette nuit il vit en songe le saint prophète Isaïe, qui lui dit: «Retour à la ville, je suis prêt à vous prendre." Le saint comprit que c'était une prédiction de son martyric fin. Il est retourné à Alexandrie et se cacha dans un baptistère.

        Les hérétiques insolents ont fait irruption dans ce refuge et tué le patriarche et six hommes qui étaient avec lui. Le fait qu'il était samedi saint et le Canon de Pâques a été chantée ne les a pas arrêtés. Dans leur haine folle, ils ont attaché une corde au corps du patriarche assassiné, et traîné à travers les rues. Ils ont battu et déchirés, et enfin ils ont brûlé, dispersant les cendres au vent.

        Les orthodoxes ont rapporté à l'empereur saint Léon (457-474) et St Anatole, patriarche de Constantinople (3 Juillet). Une armée est arrivé à Alexandrie, la révolte a été écrasée, et Menignus a été jugé et exilé.

       En ce qui concerne la mort du Hieromartyr Proterius, quatre évêques thraces de son temps a écrit: «Nous considérons que Sa Sainteté Proterius d'être dans les rangs et le chœur des saints, et nous prions Dieu d'être compatissant et miséricordieux envers nous par ses prières."

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
17 juin 2014 2 17 /06 /juin /2014 01:25

   0228bnicholassallos.jpg     Le béni Nicolas de Pskov a vécu la vie d'un sacré Fou pendant plus de trois décennies. Bien avant sa mort, il a acquis la grâce du Saint-Esprit et a obtenu des dons de miracle et de la prophétie. Les gens de Pskov de son époque le qualifiaient Mikula [Mikola, Nikola] le Fou. Même au cours de sa vie, ils le révéraient comme un saint, même en l'appelant Mikula la sainte.

       En Février 1570, après une campagne dévastatrice contre Novgorod, le Tsar Ivan le Terrible s'est déplacé contre Pskov, soupçonnant les habitants de trahison. Comme rapporte le chroniqueur de Pskov, :

"Le Tsar est venu... avec une grande férocité, comme un lion rugissant, de déchirer des personnes innocentes et versé beaucoup de sang."

       Le premier samedi du Grand Carême, toute la ville a prié pour être délivré de la colère du Tsar. En entendant le carillon de la cloche pour les Matines à Pskov, le Cœur du tsar a été adouci quand il a lu l'inscription sur le miracle au XVe de l'Icône de la Mère de Dieu de tendresse Liubyatov (19 Mars) dans le Monastère de Saint-Nicolas (L'Armée du tsar à Lubyatov). :

"Soyez tendre de coeur," dit-il à ses soldats. "Blunt vos épées sur les pierres, et qu'il y ait une fin à la destruction."

       Tous les habitants de Pskov sont sortis sur les rues, et chaque famille à genoux à la porte de leur maison, portant le pain et le sel à la rencontre du tsar. Sur l'une des rues Béni Nicolas courut vers le Tsar à califourchon sur un bâton, comme si un cheval, et s'écria: ". Ivanushko, Ivanushko, manger notre pain et le sel, et pas de sang chrétien"

Le tsar a donné des ordres pour capturer le saint fou, mais il a disparu.

       Bien qu'il avait interdit à ses hommes de tuer, Ivan vise encore à piller la ville. Le tsar a assisté à une Molieben à la cathédrale de la Trinité, et qu'il vénérait les reliques de saint prince Vsevolod-Gabriel (11 Février), et a exprimé son souhait de recevoir la bénédiction du saint Nicholas fou. Le saint a chargé le Tsar "par de nombreux dictons terribles," pour arrêter le massacre et de ne pas piller les saintes églises de Dieu. Mais Ivan ne lui portent attention et qui a donné des ordres pour enlever la cloche de la cathédrale de la Trinité. Puis, comme le saint prophétisé, plus beau cheval du tsar tomba mort.

       Le bienheureux invité le tsar à visiter sa cellule sous le clocher. Lorsque le tsar est arrivé à la cellule du saint, dit-il, «Chut, entrer et prendre un verre d'eau à partir de nous, il n'y a aucune raison que vous devriez l'éviter." Puis le saint fou offert au tsar un morceau de viande crue .

       «Je suis chrétien et je ne mange pas de viande pendant le carême», a déclaré Ivan lui. "Mais vous buvez le sang humain», répondit le saint.

       Effrayé par l'accomplissement de la prophétie du saint et dénoncé pour ses mauvaises actions, Ivan le Terrible a ordonné un arrêt au pillage et s'enfuit de la ville. Le Oprichniki, témoin de cela, a écrit: «Le puissant tyran est parti ... battu et humilié, chassé comme par un ennemi. Ainsi, un mendiant sans valeur n'a terrifier et chasser le tsar avec sa multitude de un millier de soldats ".

        Le bienheureux Nicolas est mort le 28 Février, 1576 et fut enterré dans la cathédrale de la Trinité de la ville qu'il avait sauvé. Ces honneurs ont été accordés que pour les princes de Pskov, et plus tard, aux évêques.

        La vénération locale du saint a commencé cinq ans après sa mort. En l'an 1581, pendant le siège de Pskov par les soldats du roi polonais Étienne Bathory, la Mère de Dieu est apparu au forgeron Dorothée avec un certain nombre de saints Pskov priant pour la ville. Parmi ceux-ci était Nicolas béni (le compte sur l'icône de Pskov-Protection de la Mère de Dieu se trouve moins de 1 Octobre).

      A la cathédrale de la Trinité, ils vénèrent toujours les reliques du béni Nicolas de Pskov, qui était "un sacré fou dans la chair, et en assumant cette folie sainte il est devenu citoyen de la Jérusalem céleste» (tropaire). Il a également "transformé pensées du tsar sauvages dans la miséricorde" (Kondakion).

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article