Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 juin 2014 2 24 /06 /juin /2014 20:05

  0308lazarusmuromsk.jpg     Saint-Lazare de Mourom était un Grec, né à Constantinople. Dans sa ville natale, il devint moine au monastère de haut mont sous l'Ancien Athanase Diskotes, constructeur de nombreux monastères. Huit ans plus tard, Lazare était sous la direction de Mgr Basile de Césarée. En l'an 1343 l'évêque Basile, voulant encourager l'Eglise russe, envoyé St Lazare comme un iconographe noté avec les moines et les cadeaux de St-Basile, archevêque de Novgorod (10 Février, le 4 Octobre, le 3 Juin).

        Saint-Lazare a fait une copie de l'icône de Novgorod de Sophia, la Sagesse de Dieu (15 Août) pour le diocèse de Césarée, et a compilé un compte rendu des églises et des monastères de Novgorod. Relevant le Moine, le hiérarque de Novgorod se prosterna à terre à son Hôte et le bénit de rester dans un Monastère qu'il a construit. Depuis dix ans, Saint-Lazare fidèlement servi saint Basile, et en 1352 à la mort de la sainte archipasteur, il "habillé le saint corps dans les vêtements préparé et versé beaucoup de larmes."

         Attristé qu'il avait été privé de ses deux guides (Auparavant, le saint avait reçu des lettres l'informant de la mort de l'évêque Basile), St Lazare considéré retourner à sa terre natale. Cependant, dans un rêve, le hiérarque Novgorod lui apparut et lui a enjoint "d'aller au nord vers la mer, l'île de Mucha dans le lac Onega" (île de Mourom dans le lac Onega). En peu de temps son premier guide, Mgr Basile de Césarée, lui avait ordonné dans un rêve d'aller à la même place et fonder un monastère. Les Chroniques de dire qu'à cette époque, les Novgorodiens faisaient leurs premières tentatives de convertir les peuples de la région côtière de la mer Blanche au christianisme.

      Mais Saint-Lazare n'était pas en mesure d'obtenir sur cette île à la fois. Pendant longtemps, le propriétaire de l'île, la Novgorod marchand Ivan, ne lui permettrait pas. Le moine pria avec ferveur à la Très Sainte Mère de Dieu et à Saint-Jean le Précurseur, et il a pleuré sur la tombe de saint Basile. Et la résistance du propriétaire a été éliminé. St Basil fois lui apparut en songe et lui ordonna de donner l'île "à notre ami Lazare», de sorte que la Mère de Dieu pourrait y être honoré.

          Saint-Lazare est arrivé seul à l'endroit béni. Il a mis en place une croix, une cabane, et une chapelle. Bientôt, les indigènes Lopari et Chud vivant sur l'île entendu parler de lui, et il a enduré beaucoup de souffrances d'eux. Ils ont brûlé sa hutte et fait ce que des dommages qu'ils pouvaient. Ils l'ont battu, lui chassés de l'île, et le poursuivirent pour le tuer. Mais Dieu et la Reine du Ciel gardaient le saint.

        Sur le site de la cabane brûlée sur l'icône de la Dormition de la Très Sainte Mère de Dieu apparut de nouveau à Saint-Lazare, miraculeusement non endommagé par le feu. C'est avec cette icône qu'on l'avait béni quand il devint moine et de son audition d'une voix imposante: «Les gens sans foi deviennent fidèles, et il y aura un seul troupeau et Eglise du Christ. Établir à cet endroit une église de la Dormition de la Très Sainte Mère de Dieu ".

       Une autre fois, le saint a vu comment ce lieu a été béni par "une femme de majesté, rayonnante de teinte dorée, et les hommes qui ont fait resplendissante respect pour elle." Bientôt l'aîné de la Lopari venu le moine et le pria de guérir un enfant né aveugle: "... alors nous partirons de l'île, que vos serviteurs ont été commandés.« St Lazare s'aperçut que c'était un ange, et il rendit grâce au Seigneur. Il a guéri l'enfant aveugle, après avoir prié et lui aspergeant d'eau bénite. Ensuite, les "mauvaises personnes" quittent l'île, et le père de l'enfant guéri plus tard est devenu un moine, et tous ses fils ont été baptisés.

        A partir de ce moment, les gens ont commencé à venir au saint des lieux lointains. Il les a baptisés, et les tonsuré dans le monachisme. Même ses compatriotes venait à lui de Constantinople, l'saints moines Eléazar, Eumène et Nazaire (4 Juin), futurs fondateurs du monastère de la Forerunner dans la région Olonetsk.

        Visiter Novgorod, Saint-Lazare a reçu de l'évêque Moïse (1352-1360) sa bénédiction pour la construction d'un monastère, avec un antimension et certains navires de l'église. Une église a été construite en l'honneur de la Dormition de la Très Sainte Mère de Dieu, la première dans toute la région côtière; aussi une église de la Résurrection de Lazare, et même une église en bois de St Jean le Précurseur avec un trapeza.

        Le monastère de la Dormition de Mourom a été construit et renforcé par son chef zélé Saint-Lazare jusqu'à sa vieillesse.

        Le moment de sa mort a été révélé à lui dans une vision de son fidèle protecteur, saint Basile de Novgorod. Ayant choisi un digne successeur, l'aîné athonite Théodose, et après avoir reçu les saints mystères de vie Création et bénissant tout le monde, Saint-Lazare a quitté le Seigneur le 8 Mars 1391 à l'âge de 105 ans. Ils l'ont enterré dans une chapelle à côté de l'église de la Dormition de la Très Sainte Mère de Dieu.

La vie de St Lazarusus a été écrit par le frère Théodose à partir des mots du moine lui-même.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
24 juin 2014 2 24 /06 /juin /2014 20:00

   0308theophylact.jpg     Saint Theophylactus a vécu à Constantinople au VIIIe siècle à l'époque de l'hérésie iconoclaste. Après la mort de l'empereur Iconoclaste Léon IV le Khazar (775-780), l'Empereur Constantin VI (780-797) monta sur le trône. Dans le même temps, le saint Patriarche Paul (30 Août), n'a pas eu la force de continuer à guider le troupeau dans le visage de l'iconoclasme, a volontairement démissionné de son poste (784). St Taraise (25 Février) a été choisi à sa place. A cette époque, il était un Conseiller impérial éminent. Sous la supervision du nouveau patriarche le septième Concile Oecuménique (787) a été convoqué pour condamner l'hérésie iconoclaste. Un temps relativement pacifique a commencé pour l'Eglise, et les monastères de nouveau ont commencé à se remplir avec les moines.

     St Theophylactus, un Disciple doué de St Taraise, avec la bénédiction du Patriarche, est allé à un Monastère sur la côte de la mer Noire avec St Michaël (23 mai). Les ascètes zélés de leurs travaux qui plaît à Dieu et la prière intense ont obtenu le don de miracle par Dieu. Pendant une période de sécheresse, lorsque les travailleurs dans le domaine ont été affaiblis par la soif, les saints priaient et un récipient vide s'est rempli avec suffisamment d'eau pour durer toute la journée.

      Après plusieurs années dans le Monastère, ils ont tous deux été consacrés évêques par le Patriarche Taraise. Saint-Michel a été nommé Evêque de Synada, et St Theophylactus fut fait Evêque de Nicomédie.

        Intitulé de l'Église de Nicomédie, St Theophylactus a soigné pour le troupeau qui lui est confié. Il construisit des églises, hospices, maisons de vagabonds, il a distribué des aumônes, était le gardien des orphelins, les veuves et les malades, et a personnellement assisté les personnes atteintes de la lèpre, n'hésitant pas à se laver les plaies.

        Lorsque l'iconoclaste Léon l'Arménien (813-820) monta sur le trône impérial, le terrible hérésie éclata avec une force renouvelée.

         Mais l'empereur iconoclaste n'était pas en mesure d'influencer St Nicéphore (2 Juin), le successeur du patriarche Taraise, qui, avec les autres évêques a vainement exhorté Leo de ne pas détruire la paix de l'Église. St Theophylactus était présent lors des négociations de l'empereur avec le patriarche. Dénonçant les hérétiques, St Theophylactus prédit une mort rapide pour Léon l'Arménien. Pour sa prophétie audacieuse du saint a été envoyé en exil à la Strobil de forteresse (en Asie Mineure). Il languit pendant trente ans jusqu'à sa mort, qui a eu lieu autour de l'an 845.

        Après la restauration de la vénération de l'icône dans l'année 847 sous l'impératrice Ste Théodora (11 Février) et son fils Michael, les saintes reliques de St Theophylactus ont été retournés à Nicomédie.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
24 juin 2014 2 24 /06 /juin /2014 19:53
   theodoreoftyre.jpg     Aujourd'hui, nous nous souvenons du miracle de Saint Théodore et du blé bouilli. 50 ans après la mort de Saint Théodore, l'Empereur Julien l'Apostat (361-363), voulait commettre un attentat contre les chrétiens au cours de la première semaine du Grand Carême, commandant au Commandant de la ville de Constantinople pour arroser toutes les dispositions alimentaires des marchés avec le sang offert aux idoles. St Théodore apparut en songe à Mgr Eudoxe, lui ordonnant d'informer tous les chrétiens que personne ne devrait acheter quoi que ce soit aux marchés, mais plutôt de manger du blé cuit avec du miel (Kolyva).

        En mémoire de cet événement, l'Église Orthodoxe célèbre annuellement le saint Grand martyr Théodore le Recruté le premier samedi du Grand Carême. Le vendredi soir, à la Divine Liturgie des Présanctifiés après la prière à l'ambon, le Canon du saint Grand martyr Théodore, composé par Saint Jean de Damas, est chanté. Après cela, Kolyva est bénie et distribué aux fidèles. La célébration du Grand Martyr Théodore le premier samedi du Grand Carême a été fixé par le patriarche Nectaire de Constantinople (381-397).

        Le Tropaire de saint Théodore est assez similaire au Tropaire pour le Prophète Daniel et les Trois Saints jeunes (17 Décembre, le dimanche avant la Nativité). Le Kondakion de saint Théodore, qui a souffert le martyre par le feu, nous rappelle qu'il avait également foi comme sa cuirasse (voir I Thessaloniciens 5:8).

Saint Théodore le Recruit est également commémoré le 17 Février.
Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
24 juin 2014 2 24 /06 /juin /2014 19:48

 0307eugenecherson.jpg      Les Hieromartyrs Eugene, Basile, Ephraïm, Elpidius, Agathodorus, Aetherius, et Capiton effectuées l'Evangile du Christ dans la région du Nord de la mer Noire à partir du Danube à la Dniepr, y compris la Crimée. Ils étaient évêques de Cherson à différents moments au cours du quatrième siècle, et ils ont scellé leur activité apostolique par le martyre. Seulement Aetherius est mort en paix.

       Un an après le Martyre de saint Basile, trois de ses compagnons, les évêques Eugène, Elpidius et Agathodorus, ont cessé leur prédication dans l'Hellespont, et sont arrivés à Cherson pour continuer son Oeuvre sainte. Ils ont enduré beaucoup d'épreuves pour le salut des âmes humaines. Les trois évêques ont partagé le sort de leur prédécesseur : ils ont été lapidés à mort par les païens le 7 Mars, 311.

La mémoire des saints hieromartyrs de Cherson est célébrée le 7 Mars.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
24 juin 2014 2 24 /06 /juin /2014 19:44

   0307Aetherius-Elpidius-Capiton.jpg     Les Hieromartyrs Capiton, Eugene, Basile, Ephraïm, Elpidius, Agathodorus et Aetherius réalisé l'Evangile du Christ dans la région du Nord de la mer Noire à partir du Danube à la Dniepr, y compris la Crimée. Ils étaient évêques de Cherson à différents moments au cours du quatrième siècle, et ils ont scellé leur activité apostolique par le martyre. Seulement Aetherius est mort en paix.

        Le saint Empereur Constantin a envoyé l'Evêque Capiton à Cherson pour remplacer St Aetherius. Les chrétiens l'ont rencontré avec joie, mais les païens demandaient un signe du nouvel Evêque, afin qu'ils puissent croire en Dieu qu'il prêchait. Placer tout son espoir dans le Seigneur, St Capiton mis sur son omophorion et entra dans une fournaise ardente. Il a prié dans le feu pendant environ une heure, et en sortit indemne. "Doit n'importe lier feu dans son sein, et pas brûler ses vêtements?" Salomon demande (Prov. 06:27). St Capiton effectué des charbons ardents dans sa phelonion, mais ni son corps ni ses vêtements ont été brûlée. Beaucoup de non-croyants ont ensuite été convaincu de la puissance du Dieu chrétien.

         Ce miracle et la grande foi de St Capiton ont été signalés à St Constantin et les saints Pères du premier Concile Oecuménique (325), et ils ont tous glorifié Dieu.

        Après plusieurs années St Capiton se rendit à Constantinople pour affaires, mais le navire a rencontré une tempête à l'embouchure du fleuve Dniepr. Les gens locaux (païens) ont saisi le navire et se sont noyés tous ceux à bord, y compris St Capiton. Bien que cela s'est produit le 21 Décembre, St Capiton est commémoré avec les autres hieromartyrs de Cherson le 7 Mars.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
24 juin 2014 2 24 /06 /juin /2014 19:39

   0307chersonhieromartyrs.jpg     Les Hieromartyrs Basile, Ephraïm, Eugene, Elpidius, Agathodorus, Aetherius, et Capiton effectuées l'Evangile du Christ dans la région du Nord de la mer Noire à partir du Danube à la Dniepr, y compris la Crimée. Ils étaient évêques de Cherson à différents moments au cours du quatrième siècle, et ils ont scellé leur activité apostolique par le martyre. Seulement Aetherius est mort en paix.

       Bien avant le baptême de la Rus sous St Vladimir, la Foi chrétienne s'était déjà répandue dans la Crimée, qui dans l'antiquité a été appelé Tauridia et a été gouverné par l'empereur Romain. Le début de l'illumination de Tauridia est attribuée au saint Apôtre André le Premier-Appelé (30 novembre).

        Les ennemis de l'Eglise ont involontairement contribué à la propagation du Christianisme. Les empereurs romains ont souvent bannis des traîtres à ce domaine. Pendant les trois premiers siècles, les chrétiens ont été considérés comme des traîtres parce qu'ils ne suivaient pas la Religion d'Etat. Sous le règne de Trajan (98-117), St Clément, Evêque de Rome (25 Novembre), a été envoyé pour travailler dans une carrière de pierre près de Kherson. Il y poursuivit sa prédication, et a souffert le Martyre.

        Les païens qui habitent la Crimée obstinément résisté à la propagation du christianisme. Mais la foi du Christ, à travers ses prédicateurs d'abnégation, se fortifiait et a été confirmée. Beaucoup de missionnaires ont donné leur vie dans cette lutte.

      Au début du quatrième siècle siège d'un évêché a été établi à Kherson. Ce fut une période critique où Cherson a servi de base pour les armées romaines qui passaient constamment à travers la région. Pendant le règne de Dioclétien (284-305), le patriarche de Jérusalem a envoyé de nombreux évêques de prêcher l'Evangile dans divers pays. Deux d'entre eux, Ephraim et Basile, sont arrivés à Cherson et planté la Parole de Dieu là.

        Plus tard, saint Ephrem est allé aux peuples vivant le long du Danube, où il a subi de nombreuses tribulations et les peines. Il a été décapité au début de la persécution. La prédication à Cherson a été poursuivi par saint Basile, le compagnon de saint Ephrem. Il a établi de nombreux adorateurs d'idoles sur le chemin de la vérité. D'autres habitants rebelles de la ville, furieux de son activité, se levèrent contre lui. Le saint a été arrêté, battu sans pitié et expulsé de la ville.

        Il est allé à la montagne et s'installe dans une grotte, où il a sans cesse prié Dieu pour ceux qui l'avaient chassé, demandant qu'il pourrait les éclairer de la lumière de la vraie connaissance. Et le Seigneur a donné les incroyants avec un miracle. Le seul fils d'un citoyen importante de Cherson mort. L'enfant mort est apparu à ses parents dans un rêve et lui dit qu'un homme nommé Basile pourrait le ressusciter d'entre les morts par ses prières.

        Lorsque les parents avaient trouvé le saint et le supplièrent de travailler le miracle, saint Basile a répondu qu'il était lui-même un homme pécheur et n'avait pas le pouvoir de ressusciter les morts, mais le Seigneur Tout-Puissant pourrait remplir leur demande si elles devaient croire en lui . Pendant longtemps, le saint priait, invoquant le nom de la Sainte Trinité. Puis il bénit l'eau, et il le répandit sur le mort, qui a été ramené à la vie. Le saint est retourné à la ville avec honneur, et beaucoup crurent et furent baptisés.

        Bientôt, par ordre de l'empereur Maximien Galère (305-311), la persécution contre les chrétiens étalé avec une force renouvelée. Les ennemis du Christ se levèrent aussi contre St Basil. Le 7 Mars, 309 il a été traîné de sa maison pendant la nuit. Ils l'ont ligoté, l'ont traîné le long des rues et battu à mort avec des pierres et des barres. Le corps du saint a été jeté hors de la ville pour être mangé par des chiens et des oiseaux, et pendant plusieurs jours, il a été laissé sans sépulture, mais est restée intacte. Puis chrétiens enterrés secrètement le corps du saint martyr dans une grotte.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
23 juin 2014 1 23 /06 /juin /2014 17:04

    5Z7V0096.JPG    La cathédrale de la Résurrection à Tver a été construite en 1914 pour l'église a été érigé une clôture pour le Monastère Hristorozhdestvensky spécifiquement pour des travailleurs de l'usine, qui ont vécu dans les casernes à proximité. 1 000 roubles pour la construction de la cathédrale de fonds personnels donnés par l'Empereur Nicolas II.  


          Sanctification faite par un Evêque au pouvoir de Tver - l'Archevêque (Plus tard Métropolitain) Seraphim (Chichagov), célébré aujourd'hui dans le visage des nouveaux martyrs et confesseurs russes.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
23 juin 2014 1 23 /06 /juin /2014 16:57

Moscou, 30 novembre

 

 186961173.jpg      L'ancienne numéro un mondiale Maria Sharapova participera au match de quarts de finale Russie-France de la Fed Cup de tennis 2011, a annoncé mardi à Moscou l'entraîneur de l'équipe russe Chamil Tarpischev.

"L'équipe russe comprendra Maria Sharapova, Dinara Safina, Svetlana Kuznetsova et Anastasia Pavlyuchenkova", a indiqué M.Tarpischev lors d'une conférence de presse.

Le match Russie-France sera disputé les 5 et 6 février 2011 à Moscou. En cas de victoire, les Russes affronteront les gagnantes du match entre l'Australie et l'Italie, tenante du titre.

La seule participation de Sharapova, 23 ans, à la Fed Cup remonte à février 2008. La joueuse russe a remporté deux simples dans le match Russie-Italie.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
23 juin 2014 1 23 /06 /juin /2014 16:37

  074.jpg     Dans le cadre de la campagne électorale européenne, le quotidien Ouest-France a publié en début de semaine une tribune que j'ai rédigée il y a deux semaines au nom de la liste « Pour une France royale au cœur de l'Europe », et que je livre telle quelle ici. Bien sûr, elle mériterait complément et explications mais il me semble que, après dimanche, le thème de la construction européenne restera un sujet de débat et de combat pour le royaliste que je suis, et qu'il sera toujours temps, dans les mois qui viennent, d'approfondir la réflexion et l'argumentation sur les raisons qui appellent une refondation de l'Europe...

L'Europe était une espérance et une belle idée, mais les européistes en ont fait une idéologie et un carcan. Aujourd'hui c'est un dramatique échec, économique et social, et pire encore, c'est désormais une arme contre le droit social et la souveraineté des Etats, aggravée par le futur traité transatlantique de libre-échange avec les Etats-Unis.

Dénoncer et déconstruire cette « Europe légale », économiquement trop libérale et politiquement trop jacobine, est une nécessité. : refonder l'Europe en s'appuyant sur « l'Europe réelle », celle des Etats, des nations et des traditions propres à chacun en Europe, celle des familles et des citoyens, en est une autre, constructive et positive.

De plus, penser d'abord à la France pour mieux servir l'ensemble européen : renforcer et libérer l'Etat pour promouvoir une nouvelle politique énergétique fondée, par exemple, sur les énergies marines ; pour préserver et élargir nos alliances dans le monde, par le biais de la francophonie, véritable ouverture sur tous les continents et vers tous les peuples ; pour soutenir le Travail français et mieux peser sur l'économie du continent sans oublier la nécessaire justice sociale et la lutte contre la pauvreté, grande absente des politiques européennes...

Pour cela, une Monarchie active en France, susceptible d'exploiter les qualités et les potentialités françaises et de promouvoir un autre mode de fonctionnement des institutions européennes, plus politique et plus humain, est le meilleur levier institutionnel pour rendre à l'Europe historique les forces nécessaires pour affronter et maîtriser la mondialisation.

Jean-Philippe Chauvin, pour la liste de l'Alliance Royale,
« Pour une France royale au coeur de l'Europe ».

 

 

 

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
22 juin 2014 7 22 /06 /juin /2014 22:57

Moscou, 30 novembre

 

   188002546.jpg     La Corée du Sud entend riposter à toute éventuelle attaque nord-coréenne, a annoncé mardi aux journalistes Lee Younho, ambassadeur sud-coréen à Moscou.

"En cas de nouvelles provocations nous répondrons par des actions décisives", a indiqué l'ambassadeur avant d'ajouter que le risque de nouveaux incidents persistait.

Le diplomate a en outre ajouté qu'il n'était pas opportun de relancer les négociations à Six sur la dénucléarisation de la péninsule coréenne, que Séoul prônait le dialogue, mais n'envisageait pas de le relancer sans concessions de la part de Pyongyang.

"Pour que le dialogue à Six soit relancé, il faut que la Corée du Nord  démontre sa volonté de dénucléarisation par des actions concrètes", a souligné M.Younho.

"La découverte des plans d'une nouvelle usine d'enrichissement d'uranium et la provocation de l'île de Yeonpyeong ont prouvé à Séoul qu'il n'est pas opportun de mener des négociations à Six", a conclu l'ambassadeur.

La situation sur la péninsule coréenne s'est aggravée le 23 novembre. Un échange de tirs entre Séoul et Pyongyang, le plus important depuis cinquante ans, s'est produit près de l'île sud-coréenne de Yeonpyeong, dans la zone démilitarisée en mer Jaune. La partie sud-coréenne a qualifié cette attaque de provocation.

Lancées en août 2003, les négociations à six, réunissant la Chine, la Russie, les Etats-Unis, le Japon et les deux Corées, sont suspendues depuis leur échec à Pékin. En décembre 2008, la Corée du Nord a refusé de se plier aux exigences de la communauté internationale concernant son programme nucléaire. Suite aux tests nucléaires effectués par la Corée du Nord en mai 2009, le Conseil de sécurité de l'ONU a introduit de nouvelles sanctions à l'encontre de Pyongyang.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article