Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 juin 2014 4 26 /06 /juin /2014 20:21

  0309fortymartyrs10.jpg      En l'an 313 St Constantin le Grand a publié un édit accordant  aux chrétiens la liberté de religion, et de reconnaître officiellement le Christianisme comme égal avec le paganisme par la loi. Mais son Co-Souverain Licinius était un païen, et il a décidé d'éradiquer le Christianisme dans sa partie de l'Empire. Comme Licinius a préparé son Armée pour combattre Constantin, il a décidé de retirer les chrétiens de son Armée, craignant une mutinerie.

        Un des commandants militaires de l'époque dans la ville Arménienne de Sébaste était Agricola, un zélé champion de l'idolâtrie. Sous son commandement était une société de 40 Cappadociens, braves soldats qui s'étaient distingués dans de nombreuses batailles. Lorsque ces soldats chrétiens ont refusé de sacrifier aux dieux païens, Agricola les a enfermés dans la prison. Les soldats se sont occupés avec la prière et la Psalmodie, et pendant la nuit, ils ont entendu une voix disant :

"Persévérez jusqu'à la fin, alors vous serez sauvé."

      Le lendemain matin, les soldats ont à nouveau été pris pour Agricola. Cette fois, le païen essayé la flatterie. Il se mit à louer leur courage, de leur jeunesse et de force, et une fois de plus, il les a exhortés à renier le Christ et de ce fait se gagner le respect et la faveur de leur empereur.

       Sept jours plus tard, le juge de renommée Licius arrivé à Sébaste et de mettre les soldats à l'essai. Les saints fermement répondu: "Prends pas seulement notre insignes militaires, mais aussi nos vies, car rien n'est plus précieux pour nous que le Christ Dieu." Licius a alors ordonné à ses serviteurs de pierre les saints martyrs. Mais les pierres raté les saints et retournés à frapper ceux qui les avaient jetés. Une pierre lancée par Licius frappé Agricola dans le visage, brisant ses dents. Les tortionnaires ont réalisé que les saints étaient gardés par une force invisible. En prison, les soldats ont passé la nuit dans la prière et à nouveau ils entendirent la voix de l'Éternel les réconforter: «Celui qui croit en moi, même s'il meurt, vivra (Jean 11:25). Soyez courageux et ne crains pas, car tu vas obtenir couronnes impérissables. "

Le lendemain, le juge a répété l'interrogatoire devant le bourreau, mais les soldats est resté inflexible.

      C'était l'hiver, et il y avait un gel sévère. Ils ont aligné les soldats saints, les ont jetés dans un lac près de la ville, et mis en garde pour les empêcher de sortir de l'eau. Afin de briser la volonté des martyrs, une maison de bain chaud a été mis en place sur la rive. Pendant la première heure de la nuit, quand le froid était devenu insupportable, l'un des soldats a fait un tableau de bord pour la maison de bain, mais à peine avait-il franchi le seuil, qu'il tomba mort.

         Au cours de la troisième heure de la nuit, le Seigneur a envoyé consolation pour les martyrs. Soudain, il y avait de la lumière, la glace a fondu, et l'eau dans le lac est devenu chaud. Tous les gardes étaient endormis, sauf pour Aglaius, qui veillait. En regardant le lac, il a vu que une couronne rayonnante était apparu sur la tête de chaque martyr. Aglaius compte trente-neuf couronnes et s'est rendu compte que le soldat qui s'enfuit avait perdu sa couronne.

       Aggias a alors réveillé les autres gardes, ôta son uniforme et leur dit: «Je suis trop chrétien," et il a rejoint les martyrs. Debout dans l'eau, il priait: «Seigneur Dieu, je crois en toi, en qui ces soldats croient. Ajoutez-moi à leur nombre, et rends-moi digne de souffrir avec tes serviteurs. "Puis une couronne quarantième apparu au-dessus de sa tête.

        Dans la matinée, les tortionnaires ont vu avec surprise que les martyrs étaient encore en vie, et leurs Aggias de garde a été glorifiaient le Christ avec eux. Elles ont conduit les soldats hors de l'eau et brisèrent les jambes. Au cours de cette terrible exécution de la mère de la plus jeune des soldats, Meliton, a plaidé avec son fils de ne pas persévérer jusqu'à la mort.

        Ils ont mis les corps des martyrs sur un panier et les commis au feu. Jeune Meliton respirait encore, et ils l'ont laissé à poser sur le sol. Sa mère a alors pris son fils, et sur ​​ses propres épaules, elle l'emmena derrière le panier. Lorsque Meliton son dernier souffle, sa mère l'a mis sur le panier avec les corps de ses compagnons d'infortune. Les corps des saints ont été jetés dans le feu, et leurs ossements calcinés ont été jetés à l'eau, afin que les chrétiens ne seraient pas les ramasser.

        Trois jours plus tard, les martyrs sont apparus en songe à saint Pierre, évêque de Sébaste, et lui ordonna d'enterrer leurs restes. L'évêque de concert avec plusieurs clergé rassembla les reliques des glorieux martyrs de nuit et les a enterrés avec honneur.

       Il y a une pieuse coutume de cuisson "alouettes" (pâtisseries en forme alouettes) ce jour-là, parce que les gens croyaient que les oiseaux chantent à ce moment pour annoncer l'arrivée du printemps. Quarante "alouettes" sont préparés en l'honneur des Quarante Martyrs.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
26 juin 2014 4 26 /06 /juin /2014 20:17

 sundayorthodoxy.jpg     A l'origine, les prophètes Moïse, Aaron et Samuel ont été commémorés ce dimanche. Les versets Alleluia nommés pour la liturgie d'aujourd'hui reflètent cet usage plus.

        Aujourd'hui, nous commémorons le "Triomphe de l'Orthodoxie," la restauration des saintes icônes dans le règne de la sainte Impératrice Théodora (11 Février).

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
25 juin 2014 3 25 /06 /juin /2014 02:07
Créé le :
5 octobre 2011
Description :

Fait partie de l' archidiocèse de Saratov

          Formé par décision du Saint Synode des 5-6 Octobre 2011 (Journal n'° 105) par l'isolement du diocèse de Saratov. Le Synode a également décidé d'inclure (Log n° 132) le diocèse dans l'Archidiocèse de Saratov.


         Paroisses combinées dans les limites administratives Arkadak, Balashov, Ekaterinovsky, Kalinin, Krasnoarmeiskii, Lysogorskiy, Romanovsky Rtishchevsky, Samojlovskij et le district Turka de la région de Saratov.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
25 juin 2014 3 25 /06 /juin /2014 02:04

Moscou, 30 novembre

 

  187761535.jpg      Le chef de l'Etat-major général des Forces armées russes, Nikolaï Makarov, a démenti mardi les publications de certains médias sur un prétendu déploiement de  missiles russes dans la région de Kaliningrad (mer Baltique).

"Il n'y a aucun missile dans la région de Kaliningrad, nous n'en avons pas déployé", a déclaré le général devant les journalistes à Moscou.

Se référant à certains officiels américains, le Wall Street Journal (WSJ) a écrit mardi que la Russie avait transféré des têtes nucléaires tactiques à courte portée vers ses frontières de l'ouest. Selon le journal, ce déploiement date du printemps dernier.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
25 juin 2014 3 25 /06 /juin /2014 01:59

   http://ruvr.ru/files/Image/RUSSIA/faces/D-Medvedev/b_283115%5B1%5D.jpg     La Russie se montre prête à coopérer dans le règlement des problèmes internationaux compliqués relatifs aux programmes nucléaires iranien et nord-coréen, à l’instabilité en Afghanistan et au Proche-Orient. C’est l’une des thèses clés formulées dans le chapitre consacré à la politique extérieure du message adressé hier par le président Dmitri Medvedev à l’Assemblée Fédérale.

 

       Ces propos du leader russe traduisent l’intention de Moscou de jouer un rôle actif sur l’échiquier international, écrit Victor Enikeev. Le président a mis l’accent sur la coopération avec les pays étrangers. Selon Dmitri Medvedev, la multipolarité du monde se manifeste de plus en plus nettement ce qui prescrit les tâches foncièrement nouvelles. Le président a critiqué la politique extérieure russe. Nous devons réviser nos approches, réfléchir à la coopération avec les Etats étrangers.

 

         Ces thèses reflètent la disposition de l’administration russe à poursuivre le redémarrage des rapports avec les Etats-Unis et d’autres partenaires. Cela concerne les pays de l’OTAN, de l’UE, etc. Les autorités de plusieurs pays devraient saluer cette position du Kremlin. Or, dans l’actuel contexte politique mondial tout ne dépend pas des bonnes intentions du Kremlin. Le président américain Ronald Reagan disait à l’époque que le tango se dansait en duo. Pour assainir la situation internationale il faut que nos partenaires fassent les pas au-devant de la Russie. L’ONU doit jouer un rôle plus actif. Les pays occidentaux devraient renoncer à la partialité et à la méfiance à l’égard de Moscou. Il s’agit des Etats-Unis et de leurs alliés dans l’espace postsoviétique qui essaient d’aggraver les rapports entre la Russie et les républiques ex-soviétiques. L’agression de la Géorgie contre l’Ossétie du Sud en août dernier a mis en évidence le danger d’une telle politique. Il faut faire bouger la situation du point mort et faire en sorte que l’OTAN ratifie le Traité adapté sur les forces armées conventionnelles en Europe. Il est possible de régler beaucoup de problèmes internationaux si l’Occident fait les pas au-devant de la Russie. Il importe d’examiner et de conclure un nouvel Accord de sécurité euro-atlantique. Le président de Russie Dmitri Medvedev a lancé cette initiative en 2008. La conclusion avant fin 2009 d’un nouvel Accord START entre Moscou et Washington pourrait réunir les conditions favorables dans ce domaine.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
24 juin 2014 2 24 /06 /juin /2014 23:03

  http://ruvr.ru/files/Image/Editiors/Francie/PRESSE/0_0_4_1171702077%5B1%5D.jpg      Un point est mis dans l’affaire de Vladimir Barsoukov-Koumarine, personnalité légendaire dans le monde criminel, « gouverneur nocturne » de Saint Petersburg. Selon le journal « Vremia Novostei », il a été leader du groupe criminel influent de Tambov ayant agi, notamment, à Saint Petersburg. Le groupe s’est emparé de plus d’« une dizaine d’entreprises de la ville, notamment de la société anonyme « Terminal pétrolier de Petersburg ». Les bandits sont condamnés à divers délais de réclusion. Le dossier de l’organisation d’un assassinat sera examiné à part.

 

         Le groupe criminel était composé de vingt membres. D’après les données de l’accusation, Vladimir Barsoukov-Koumarine était leader d’un groupe de readers. Les uns recherchaient des prête-noms qui devaient jouer le rôle des « clients honnêtes » des entreprises soi-disant en faillite qui enregistraient avec le concours des juristes les documents fictifs pour s’emparer sans problèmes d’une entreprise. Il y a eu un groupe spécial qui les légalisait. Les membres du groupe les vendaient les uns aux autres. Ainsi, les avocats des criminels avaient la possibilité de participer « en toute compétence » au procès. L’action en justice a été intentée en 2005 à la demande de la propriétaire d’un restaurant de St Petersburg qui a eu la possibilité de déposer sa plainte personnellement à Valentina Matvienko, gouverneur de la ville. Ce n’est qu’après cela que le dossier a été rendu public et le verdict a été prononcé, indique le journal « Vremia Novostei ».



         Une question s’impose : pourquoi de multiples crimes de ce genre n’ont pas été rendus publics et les mesures résolues en vue de les réprimer n’étaient pas appliquées ? » Nous avons adressé cette question à un juriste et à un législateur.

 

        Serguei Semachkine, juriste moscovite en vue, est convaincu que la situation a peu changé depuis le début du procès contre « le gouverneur nocturne » de St Petersburg. Beaucoup d’entreprises ne fonctionnement pas à plein rendement dans le pays. En ce qui concerne les restaurants, les établissements récréatifs, etc., c’est un paradis pour le crime organisé. L’essentiel, selon le juriste, ce sont les lacunes juridiques ou l’absence de législation.

 

        Le vice-président du Comité de la Douma d’Etat, chambre basse du parlement russe, Victor Ilioukhine partage cette opinion. Nous avons enregistré sa réponse par téléphone :

 

        «En réalité de multiples entreprises ne fonctionnent pas dans le pays. Leurs directeurs entrent parfois, en quête d’issue à la crise, en contact avec les criminels qui n’éprouvent pas le déficit de « main d’œuvre » dans la situation qui s’est créée dans le pays. Ils s’emparent des entreprises en recourant à toutes sortes de manœuvres. Cela porte le préjudice économique sérieux. L’immense quantité d’acteurs et de circonstances surgissent à l’issue des enquêtes. La Douma d’Etat propose de spécifier la responsabilité de tels crimes dans le Code pénal. Le readership est un phénomène compliqué. Il peut être « blanc » lorsque les entreprises sont transférées presque légalement, sur contrat ou « gris » (semi-légal) où bien « noir » faisant justement l’objet du Code pénal dont les articles appropriés ne sont pas finalisés. Nous autres législateurs devrons déployer les efforts substantiels dans cette voie », a déclaré Victor Ilioukhine.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
24 juin 2014 2 24 /06 /juin /2014 23:01

Moscou, 29 novembre

 

 188003337.jpg      Bella Akhmadoulina, décédée lundi à l'âge de 73 ans dans sa maison de la banlieue de Moscou, a apporté du lyrisme et des intonations inédites à la poésie russe, a déclaré à RIA Novosti le poète Evgueni Rein.

"Bella Akhmadoulina figure parmi les poétesses russes les plus fines et les plus lyriques. Son œuvre constitue un élément cohérent de la grande littérature russe. Elle a su apporter fraîcheur et raffinement à la poésie", a-t-il déclaré.

Selon M. Rein, l'art d'Akhmadoulina s'inscrit dans la tradition la plus pure de la poésie russe et "remonte à Alexandre Pouchkine, en passant par Pasternak, Akhmatova ou encore Tsvetaïeva".

Membre de l'illustre pléiade d'écrivains russes apparus dans les années 1960, elle a donné toute la mesure de son talent comme poétesse, scénariste et actrice. Le prix Nobel de la littérature de 1987, Joseph Brodsky, l'a qualifiée "d'héritière incontestable de la lignée Lermontov-Pasternak dans la poésie russe".

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
24 juin 2014 2 24 /06 /juin /2014 22:57

  thumb.small.h 20 1759937 12565495701     Vu dans Ouest-France : « Dans le cadre des activités liées à l’éducation civique [sic] au collège, les élèves ont suivi la célébration d’un premier mariage pour tous [sic] à l’hôtel de ville de Saint-Pol par Hervé Jézéquel, premier adjoint.

Cette cérémonie ne figurera pas cependant dans les archives de l’état civil, puisqu’il s’agissait d’un acte fictif, auquel se sont prêtés deux élèves de 6e du collège Jacques-Prévert.

Comme chaque année, les élèves sont invités à découvrir le fonctionnement de la mairie, lors d’ateliers animés par les élus et agents territoriaux. »

source : www.contre-info.com/education-nationale-des-enfants-contraints-a-simuler-des-parodies-de-mariage-homosexuelles

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
24 juin 2014 2 24 /06 /juin /2014 22:54

  thumb.small.2732840365.jpeg      En deux ans, les gouvernants socialistes auront réussi à tuer le secteur de l’immobilier. Il semblerait qu’ils commencent à comprendre que l’idéologie se heurte à la réalité et qu’il ne suffit pas de voter une loi décidant que 500.000 logements sortent de terre pour que ceux-ci se mettent à pousser par eux-mêmes !

 

Après la loi Duflot qui voulait que les riches construisent tout en payant plus d’impôt, les outils de défiscalisation ayant été quasiment supprimés et les conditions de loyer se rapprochant d’une prestation sociale, la ministre écologiste nous avait pondu début 2014 la loi dite « Alur ». Sommet de bêtise socialiste, cette loi ne contient pas loin de 200 nouvelles contraintes sur les logements !!!

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
24 juin 2014 2 24 /06 /juin /2014 22:51

  http://ruvr.ru/files/Image/Editiors/Francie/LENA/Politics/IvanKorsak.jpg     Le président de Russie Dmitri Medvedev a adressé le 12 novembre son Message annuel à l’Assemblée Fédérale ayant accordé, notamment, une grande attention au développement de l’économie russe ayant signalé la nécessité de la moderniser. Notre correspondante Youlia Pavlova a demandé au Conseiller économique et commercial de la Wallonie à l’ambassade de Belgique à Moscou Ivan Korsak de commenter cette partie du Message.

 

        C’était une interview recueillie auprès du Conseiller économique et commercial de la Wallonie à l’ambassade de Belgique à Moscou Ivan Korsak consacrée au Message du président de Russie Dmitri Medvedev à l’Assemblée Fédérale

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article