Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 juillet 2014 1 28 /07 /juillet /2014 05:48

Minsk, 6 décembre

 

  187677834      Les livraisons du pétrole vénézuélien en Biélorussie sont une réponse aux tentatives de faire pression sur le pays, a déclaré lundi le président biélorusse, Alexandre Loukachenko.

"On peut tout acheter pour un prix raisonnable", a annoncé le numéro un biélorusse. "Que ceux qui essaient de faire pression sur la Biélorussie retiennent la leçon".

M.Loukachenko a rejeté les allégations selon lesquelles les livraisons du pétrole vénézuélien seraient économiquement désavantageuses pour son pays. Selon lui, la Biélorussie aurait plutôt subi de graves pertes économiques si elle avait continué à importer 100% de ses besoins en pétrole depuis la Russie.

"Le prix que la Russie nous impose nous entraînerait non pas dans une impasse, mais carrément dans l'abîme", a déclaré le chef d'Etat biélorusse.

En vertu des accords entre Minsk et Caracas, la Biélorussie recevra 10 millions de tonnes de pétrole vénézuélien à partir de l'année 2011.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
28 juillet 2014 1 28 /07 /juillet /2014 05:44

  0404josephmuch-ailingkiev.jpg    Saint Joseph le grand difficile a vécu au cours du XIVe siècle. Dans sa maladie grave, il se tourna vers Dieu par la prière et a promis que si le Seigneur lui accorda la santé, il serait alors servir les frères du Monastère des Grottes de Kiev jusqu'à la fin de ses jours.

         Après son retour à la santé, il est entré au Monastère des Grottes de Kiev, a reçu la tonsure Monastique, et a commencé à travailler à des actes de jeûne et de prière, et de servir les frères par amour. Après sa mort, St Joseph a été enterré dans les grottes extrêmes (Sa mémoire est également célébrée lors de la Synaxe des Saints des Grottes Lointaines le 28 Août).

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
28 juillet 2014 1 28 /07 /juillet /2014 05:40

   0404george-mtmaleon.jpg     Saint George a vécu pendant le neuvième siècle. Ses parents ont arrangé un mariage pour lui, mais il a refusé d'épouser la femme qu'ils avaient choisi. Il est entré au Monastère du Mont Malea dans le Péloponnèse, et de nombreux disciples se sont réuni autour de lui. Il était capable de voir l'avenir, et prédit sa propre mort trois ans avant qu'elle se produise. Il s'endormit dans le Seigneur dans le sixième siècle.

Dans son service, St George est appelé un ange terrestre et un thaumaturge.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
28 juillet 2014 1 28 /07 /juillet /2014 05:34

   0404Joseph-Hymnographer.jpg    Saint Joseph le Hymnographe, :

"Le doux Rossignol à la voix de l'Eglise», est né en Sicile en 816 dans une famille Chrétienne pieuse. Ses parents, Plotin et Agatha, se sont déplacé vers le Péloponnèse pour se sauver des invasions barbares. Quand il avait quinze ans, St Joseph est allé à Thessalonique et entra au Monastère de Latomos. Il a été distingué par sa piété, son amour pour le travail, sa douceur, et il a gagné la bonne volonté de tous les frères du monastère. Il a ensuite été ordonné prêtre.

        Saint Grégoire le Dekapolite (20 Novembre) a visité le Monastère et a pris acte du jeune Moine, l'emmena avec lui à Constantinople, où ils se sont installés ensemble près de l'église des Saints Martyrs Serge et Bacchus. Ce fut sous le règne de l'empereur Léon l'Arménien (813-820), un temps de persécution féroce iconoclaste.

        Saints Grégoire et Joseph ont courageusement défendu la vénération des saintes icônes. Ils prêchaient dans les places de la ville et ont visité les maisons de l'Eglise Orthodoxe, les encourageant contre les hérétiques. L'Eglise de Constantinople était dans une position plus grave. Non seulement l'Empereur, mais aussi le Patriarche étaient hérétiques iconoclastes.

        A cette époque, les évêques romains étaient en communion avec l'Eglise d'Orient, et le pape Léon III, qui n'était pas sous la domination de l'empereur byzantin, a été en mesure de rendre une grande aide pour les orthodoxes. Les moines orthodoxes ont choisi St Joseph comme un messager fidèle et éloquent au Pape. Saint Grégoire le bénit de voyage à Rome et à faire rapport sur ​​la situation de l'Eglise de Constantinople, les atrocités commises par les iconoclastes, et les dangers qui menacent l'orthodoxie.

        Pendant le voyage, St Joseph a été capturé par des brigands arabes qui avaient été soudoyés par les iconoclastes. Ils l'ont emmené à l'île de Crète, où ils l'ont remis aux iconoclastes, qui lui enfermés en prison. Courageusement durable toutes les privations, il a encouragé les autres prisonniers. Par ses prières, un certain évêque orthodoxe qui avait commencé à vaciller a été renforcée dans l'esprit et le martyre courageusement accepté.

         St Joseph a passé six ans en prison. Dans la nuit de la Nativité du Christ en 820, il a obtenu une vision de St-Nicolas de Myra, qui lui a parlé de la mort de l'iconoclaste Léon l'Arménien, et la fin de la persécution.

         "Prenez ce parchemin et le manger" Saint-Nicolas lui a donné un rouleau de papier et dit, sur le parchemin a été écrit: "Hâte-toi, ô Miséricordieux, et viens à notre aide, si possible, et ce que tu veux, car Tu es le Miséricordieux . "le moine lu le livre, il a mangé et a dit:« qu'il est doux sont des oracles tes à la gorge »(Ps 118/119: 103). Saint-Nicolas lui ordonna de chanter ces mots. Après cela, les chaînes sont tombés du saint, les portes de la prison ouvertes, et il en ont émergé. Il a été transporté dans l'air et fixé sur une grande route près de Constantinople, menant à la ville.

      Quand il a atteint Constantinople, saint Joseph a constaté que saint Grégoire le Dekapolite n'était plus parmi les vivants, laissant derrière lui son disciple Jean (18 Avril), qui mourut bientôt. St Joseph a construit une église dédiée à Saint-Nicolas et transféré les reliques des saints Grégoire et Jean il. Un monastère a été fondé près de l'église.

        St Joseph a reçu une partie des reliques de l'apôtre Barthélemy partir d'un certain homme vertueux. Il a construit une église à la mémoire du saint apôtre. Il aimait et honorait la Saint-Barthélemy, et il était affligé qu'il n'y avait pas Canon glorifier le saint apôtre. Il voulait orner la fête de la Saint-Barthélemy avec des hymnes, mais il n'a pas osé les composer lui-même.

        Pendant 40 jours, St Joseph priait avec larmes, la préparation de la fête de la saint apôtre. A la veille de la fête l'apôtre Barthélemy lui apparut dans l'autel. Il pressa le saint Évangile au sein de Joseph, et le bénit pour écrire des hymnes de l'église avec les mots, "Que la droite de Dieu tout-puissant vous bénisse, votre langue déverser les eaux de la sagesse céleste, que votre cœur soit un temple de la Saint-Esprit, et que votre hymnes ravir le monde entier. "Après cette apparition miraculeuse, St Joseph a composé un Canon à l'apôtre Barthélemy, et depuis ce temps il a commencé à composer des hymnes et des canons en l'honneur de la Mère de Dieu, des saints , et en l'honneur de Saint-Nicolas, qui a libéré de prison.

        Lors de la reprise de l'hérésie iconoclaste sous l'empereur Théophile (829-842), St Joseph a subi une deuxième fois des hérétiques. Il a été exilé à Cherson [Chersonessus] pendant onze ans. La vénération orthodoxe de saintes icônes a été restaurée sous la sainte impératrice Théodora (Février 11) en 842, et St Joseph a été gardien de vases sacrés à Sainte-Sophie de Constantinople. En raison de sa dénonciation audacieuse du frère de l'impératrice, Bardas, pour la cohabitation illégale, le saint a de nouveau été envoyé en exil et retourné seulement après Bardas est mort en 867.

        Le Patriarche Photius (6 Février) le rendit à son ancien poste et l'a nommé Père-confesseur pour tout le clergé de Constantinople.

        Après avoir atteint un âge avancé, St Joseph est tombé malade. Le Grand et le Vendredi Saint, le Seigneur l'a informé de sa mort approcher dans un rêve. Le saint a fait un inventaire des objets de l'église de Sainte-Sophie, qui étaient sous sa garde officielle, et il a envoyé au patriarche Photius.

         Pendant plusieurs jours, il a prié intensément, préparer à la mort. Il a prié pour la paix pour l'Eglise, et la miséricorde de Dieu pour son âme. Après avoir reçu les Saints Mystères du Christ, St Joseph a béni tous ceux qui venaient à lui, et avec joie, il s'endormit dans le Seigneur (+ 863). Les chœurs des anges et les saints, dont saint Joseph avait glorifié dans ses hymnology, effectuées son âme au ciel en triomphe.

         En 890, son biographe Jean-diacre de la Grande Eglise a écrit sur l'esprit et la puissance des canons de St Joseph: «Quand il a commencé à écrire des vers, puis l'audience a été prise avec une douceur merveilleuse de son, et le coeur a été frappé par la puissance de la pensée. Ceux qui luttent pour une vie de perfection trouver un répit ici. Écrivains, ayant quitté le match avec leur autre versification, de ce seul trésor, des écrits de saint Joseph, ont commencé à creuser son trésor pour leurs propres chansons, ou pour mieux dire, tous les jours, ils ramassent les.

        Et enfin, toutes les personnes le portent plus dans leur propre langue, de manière à éclairer avec la chanson l'obscurité de la nuit, ou conjurer le sommeil, de poursuivre la veillée jusqu'au lever du soleil. Si quelqu'un peruse la vie d'un saint de l'Église sur un jour donné, ils verraient la solvabilité des hymnes de St Joseph et reconnaissent sa vie glorieuse. En fait, puisque la vie et les actes de presque tous les saints sont ornés de louanges, n'est-il pas digne de gloire immortelle, qui a dignement et délicieusement su les glorifier?

        Maintenant laissez quelques saints glorifier sa douceur, et d'autres sa sagesse, et d'autres de ses travaux, et tous ensemble glorifier la grâce de l'Esprit Saint, qui si abondamment et infiniment a bestown ses dons sur lui. "

         La plupart des canons du Menaion sont l'œuvre de St Joseph. Son nom peut être trouvée dans le neuvième Ode comme un acrostiche. Il a également composé la plupart des hymnes à la PARAKLETIKE.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
28 juillet 2014 1 28 /07 /juillet /2014 05:30

        Une fois, lors d'une persécution contre les chrétiens, qui avait déjà duré pendant cinq ans, de dix-sept ans, St Théodosie visités condamné prisonniers chrétiens dans le prétoire à Césarée, en Palestine. C'était le jour de la Sainte Pâque, et les martyrs a parlé du Royaume de Dieu. St Théodosie leur a demandé de lui rappeler devant le Seigneur, quand ils devraient se tenir devant Lui.

       Les soldats la saisirent et l'ont amenée devant le Gouverneur Urbain après avoir vu la jeune fille pliée aux prisonniers. Le Gouverneur lui a conseillé de sacrifier aux idoles, mais elle a refusé, en confessant sa foi en Christ. Ensuite, ils ont soumis le saint à de cruelles tortures, ratisser son corps avec des griffes de fer jusqu'à ce que ses os ont été exposés.

         La martyre était silencieuse et a enduré les souffrances avec un visage heureux, et lorsque le Gouverneur lui a dit de nouveau d'offrir des sacrifices aux idoles, elle répondit :

«Tu es fou, il m'a été donné de rejoindre les martyrs!" Ils ont jeté la jeune fille avec une pierre autour de son cou dans la mer, mais les anges l'ont sauvée. Puis ils ont jeté le martyr aux bêtes pour être mangé par eux. Voyant que les bêtes ne seraient pas la toucher, ils lui ont coupé la tête.

        Par nuit St Théodosie apparu à ses parents, qui avaient tenté de parler à leur fille de son intention de souffrir pour le Christ. Elle était en costume lumineux avec une couronne sur sa tête et une croix d'or lumineux dans sa main, et elle dit: "Voici la plus grande gloire de qui vous avez voulu me priver!"

       La sainte martyre Théodosie de Tyr a souffert dans l'année 307. Elle est également commémoré le 29 mai (le transfert de ses reliques à Constantinople, puis à Venise).

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
28 juillet 2014 1 28 /07 /juillet /2014 05:24

   0403nicetasmedikion.jpg    Saint Nicétas le Confesseur est né à Césarée de Bithynie (Nord-Ouest de l'Asie Mineure) d'une famille pieuse. Sa mère est morte huit jours après sa naissance, et son père Philarète devint moine. L'enfant est resté sous la garde de sa grand-mère, qui l'a élevé dans un véritable esprit chrétien. De sa jeunesse St Nicétas assisté à l'église et était un disciple de l'ermite Stephanos. Avec sa bénédiction, St Nicétas partit pour le monastère Mydicia, où saint Nicéphore (13 Mars) était l'higoumène.

        Après sept ans de vie vertueuse au Monastère, célèbre pour sa stricte règle Monastique, St Nicétas fut ordonné Prêtre. St Nicéphore, sachant la vie sainte du jeune Moine, lui a confié la direction du Monastère où il devint lui-même malade.

       Pouvant ne pas vouloir, St Nicétas se consacre à l'éveil et au bien-être du Monastère. Il a guidé les frères par son propre exemple. Bientôt la renommée de la vie élevé des habitants du Monastère a attiré de nombreux qui cherchent le salut. Après plusieurs années, le nombre des moines était passé à une centaine.

      Quand Saint Nicéphore partit pour le Seigneur, dans sa vieillesse, les frères ont choisi à l'unanimité St Nicétas comme Higoumène.

        Le Seigneur a accordé à St Nicétas le don de miracle. Grâce à sa prière un Enfant sourd-muet a reçu le don de la parole ; deux femmes démoniaques ont été guéries ; il a restauré la raison de celui qui avait perdu son esprit, et beaucoup de malades ont été guéris de leurs infirmités.

         Durant ces années, sous l'Empereur Léon l'Arménien (813-820), la hérésie iconoclaste refait surface et l'oppression accrue. Des évêques orthodoxes ont été déposés et bannis. A Constantinople un conseil des hérétiques a été convoqué en 815, au cours de laquelle ils déposèrent le saint patriarche Nicéphore (806-815), et à sa place ils ont choisi l'hérétique profane Théodote. Ils ont aussi installé des hérétiques en place des exilés et emprisonnés évêques orthodoxes.

         L'empereur convoqua tous les chefs des monastères et a essayé de les ramener à l'hérésie iconoclaste. Parmi ceux qui sont appelés a St Nicétas, qui se tenait fermement à la confession orthodoxe. Suivant son exemple, tous les igumens sont restés fidèles à la vénération des saintes icônes. Par conséquent, ils l'ont jeté en prison. St Nicétas courageusement subi toutes les tribulations et encouragé la fermeté de l'esprit dans les autres prisonniers.

         Alors l'empereur et le faux patriarche Théodote tenté de tromper ceux qui sont restés fidèles à l'enseignement orthodoxe. Ils ont promis que l'empereur leur donner leur liberté et leur permettre la vénération des icônes sur une condition: qu'ils prennent la communion de la pseudo-patriarche Théodote.

          Pendant longtemps, le saint avait des doutes quant à entrer en communion avec un hérétique, mais d'autres prisonniers lui demanda d'aller avec eux. Adhérents à leurs instances, St Nicétas entra dans l'église, où les icônes ont été mis hors de tromper les confesseurs, et il a accepté la communion.

       Mais quand il est revenu à son monastère et a vu que la persécution contre les icônes se poursuit, il se repentit de son acte, revint à Constantinople et sans crainte dénoncé l'hérésie iconoclaste. Il a ignoré toutes les menaces de l'empereur.

        St Nicétas a de nouveau été enfermé en prison pendant six ans, jusqu'à la mort de l'empereur Léon l'Arménien. Durable la faim et dans la peine, St Nicétas a fait des miracles par la puissance de ses prières: par sa prière la règle phrygien publié deux captifs sans rançon; trois naufragés dont St Nicétas prié, ont été jetés sur le rivage par les vagues.

       St Nicétas reposait dans le Seigneur en 824. Le corps du saint a été enterré au monastère avec révérence. Plus tard, ses reliques sont devenues une source de guérison pour ceux qui viennent pour vénérer le saint confesseur.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
27 juillet 2014 7 27 /07 /juillet /2014 15:58

   3-copie-2     Le Patriarche de Moscou et de toute la Russie Cyril félicite la prieure du Couvent Stavropégiaque de la Dormition Pühtitsa l'Abbesse Varvara (Trofimov) sur son 80e anniversaire.

A l'Abbesse du Couvent Stavropégiaque de la Dormition Pühtitsa abbesse Varvara  

 Révérende Mère abbesse ! 


Je vous félicite de tout cœur à la date importante dans votre vie - votre 80 e anniversaire.

         Depuis Août 1952 votre vie est inextricablement liée à l'un des plus célèbres monastères de notre Église, dans laquelle vous, avec humilité, effort, a subi le chemin ardu de l'Obéissance à l'abbesse des religieuses. Plus de quatre décennies de rubrique Pyukhtitsky vous demeurèrent avec vos sœurs pour faire l'aménagement paysager, avec Amour en prenant de nombreux pèlerins qui font une contribution à une bonne cause des preuves des vérités intemporelles de la sainte Orthodoxie. La mémoire des pèlerinages répétés aux sanctuaires du Monastère à un jeune âge, j'ai apprécié le donjon dans votre cœur.  


         Vos travaux podyali considérables sur vous-même, si au niveau approprié, dans la prière et le travail coulait la vie Monastique du Mont Athos. Dans toutes les circonstances de la vie, vous êtes toujours un exemple de Courage spirituel et le zèle pour la Gloire de Dieu, l'humilité et la patience, le Dévouement et la fidélité à la vocation de l'Eglise.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
27 juillet 2014 7 27 /07 /juillet /2014 15:50

Douchanbe, 6 décembre

 

   188048634.jpg      Les services des migrations de la Communauté des Etats indépendants (CEI) créeront une base de données commune, a annoncé aux journalistes Mikhaïl Tiourkine, premier vice-directeur du Service fédéral russe des migrations.

         "L'échange d'information revêt d'une importance cruciale, c'est pourquoi nous avons récemment concerté avec nos collègues de la CEI la création d'une base de données unifiée. La conception et l'avant-projet sont déjà élaborés, nous pouvons donc procéder aux travaux pratiques", a dit M. Tiourkine.

Selon lui, "la création de cette ressource peut être achevée d'ici quelques années".

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
27 juillet 2014 7 27 /07 /juillet /2014 15:47

 

 

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
26 juillet 2014 6 26 /07 /juillet /2014 17:36

Minsk, 6 décembre

 

   188047966.jpg     Le président biélorusse Alexandre Loukachenko a appelé lundi ses concitoyens à se débarrasser de leur "dépendance servile" vis-à-vis de la Russie et de l'Occident, rapporte le correspondant de RIA Novosti à Minsk.

        "Personne ne résoudra nos problèmes pour nous - ni Moscou, ni Washington, ni Bruxelles! Il faut se débarrasser de cette psychologie servile de dépendance envers quelqu'un plus fort, et cesser de sous-estimer nos propres possibilités", a déclaré M.Loukachenko dans une adresse à la nation, retransmise par toutes les chaînes de télévision et les radios du pays.

Le président a indiqué que le pays avait tenu ferme face aux épreuves de la crise économique et financière mondiale.

        "La Biélorussie a prouvé sa capacité de maintenir un développement stable et de garantir la sécurité nationale même dans les conditions extérieures les plus dures", a-t-il affirmé.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article