Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 janvier 2015 6 03 /01 /janvier /2015 19:37
Créé le :
17 juillet 1996
Description :

        Ouvert en Septembre 1996, avec la bénédiction du Patriarche de Moscou et de Toutes les Russies Alexis II et selon la définition du Saint Synode de l'Eglise Orthodoxe russe, le 17 Juillet 1996 (Journal n° 57 ).

Depuis 1996, le séminaire agit comme église de maison au nom de Saint-Innocent, Métropolite de Moscou. 


        Certificat d'enregistrement d'Etat d'un organisme sans but lucratif de l'Organisation religieuse orthodoxe locale, établissement d'enseignement supérieur "Séminaire théologique Orthodoxe de Belgorod (Avec une orientation missionnaire) Diocèse de Belgorod et Stary Oskol Eglise Orthodoxe russe (Patriarcat de Moscou) № 1 023 100 009 900 datée du 12 mai 2008 publié par le Service fédéral d'enregistrement du Ministère de la Justice de la Fédération de Russie.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
3 janvier 2015 6 03 /01 /janvier /2015 19:32

Moscou, 24 décembre

 

  185729625.jpg     La police israélienne a délivré aux chrétiens de Gaza 300 autorisations leur permettant d'effectuer un pèlerinage de Noël à Bethléem, a annoncé jeudi l'agence d'information KAI.

      Commentant cette décision, le patriarche latin de Jérusalem Fouad Twal a indiqué que puisque Gaza comptait quelque 2,5 mille chrétiens, le nombre d'autorisations aurait du être plus important.

       Comme acte de bonne volonté envers les chrétiens du pays, les autorités israéliennes ont décidé  de laisser ouvert pour la période des fêtes le point de passage entre Jérusalem et Bethléem.

        La commémoration du saint anniversaire à Bethléem sera célébrée du 24 décembre au 19 janvier, lorsque la période de Noël sera achevée chez les adeptes de l'Eglise apostolique arménienne.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
3 janvier 2015 6 03 /01 /janvier /2015 19:29

Moscou, 24 décembre

 

  185423440.jpg    Les Russes sont trop indisciplinés pour s'abstenir de boire avant de prendre le volant, a estimé jeudi Alexandre Zerenine, chef de département au Centre scientifique de toxicologie, commentant la proposition du président Medvedev d'interdire complètement la consommation d'alcool pour les conducteurs.

     "En Amérique, on dit: le pilote d'avion vit comme il vole: il y a des nonchalants et des disciplinés. Nous, les Russes, sommes des nonchalants. Nous sommes habitués à ne pas respecter les lois", a indiqué le médecin.

       Jeudi, le président Medvedev a déclaré dans une interview télévisée consacrée au bilan de 2009 qu'il était indispensable d'interdire à nouveau la consommation d'alcool, même en faible quantité, pour les personnes qui s'apprêtent à prendre le volant.

Selon l'expert, il faut inculquer aux Russes la culture de l'alcool responsable.

       En Europe, il existe une société, Eurocar, qui s'occupe de la santé des personnes au volant, a-t-il rappelé. Pendant les années 1970, la compagnie a proposé un ensemble de mesures visant à réduire la consommation d'alcool de 25% avant 2000. Ces mesures ont permis aux Européens d'atteindre cet objectif.

       A l'heure actuelle, le taux légal de consommation d'alcool est de 0,5 gramme par litre dans le sang presque partout en Europe et de 0,8 gramme par litre en Amérique et en Australie. La consommation d'alcool au volant est interdite en Norvège, en Suède et en Estonie.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
3 janvier 2015 6 03 /01 /janvier /2015 13:01

Moscou, 24 décembre

 

  185612148.jpg     La veille de l'interview du président russe Dmitri Medvedev à la télévision russe consacrée au bilan de l'année 2009, les spécialistes ont effectué une étude lexicale et dégagé les 10 mots les plus fréquemment utilisés par le tandem au pouvoir Poutine-Medvedev, a annoncé jeudi le site Life News.

       Les linguistes ont analysé les interventions du président Medvedev pour voir sur quels éléments il mettait davantage l'accent. La récente intervention de Dmitri Medvedev et du premier ministre russe Vladimir Poutine au congrès du parti Russie unie a été choisie comme "échantillon".

       L'analyse a relevé que "les mots leaders" de ce classement sont "dois" (je) et "nous", utilisés respectivement par M.Medvedev et M.Poutine. Curieusement, les mots qui suivent sont les mêmes chez les deux hommes: "les nôtres" arrive en deuxième position et "au sujet de la Russie" en troisième.

       Quant à l'utilisation du pronom personnel "je", M.Medvedev a devancé son collègue de cinq positions. Toutefois, le substantif "gens" est utilisé à égalité par l'un et par l'autre. Le président russe a de plus en plus souvent recours au mot "modernisation" dans le contexte du cap mis sur les nouvelles technologies, le chef du gouvernement, quant à lui, préfère le mot beaucoup plus modeste de "développement", a indiqué la source.

Le psychologue Ramil Garifoulline a "décodé" les priorités dans l'utilisation des mots cités plus haut.

    "Le tandem Poutine-Medvedev est compétent. Le premier ministre assume la responsabilité de nombreuses sphères, il est plus pragmatique. Le président, lui, assume la dure responsabilité de l'Etat tout entier", a indiqué le psychologue à Life News.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
3 janvier 2015 6 03 /01 /janvier /2015 12:58

Moscou, 24 décembre

 

   185729512.jpg     Moscou n'a pas désigné un candidat qu'il souhaiterait voir à la tête de l'Etat ukrainien et espère entretenir de bonnes relations avec Kiev quel que soit le choix du peuple ukrainien, a déclaré le président russe Dmitri Medvedev dans une interview à la TV russe consacrée au bilan de l'année 2009.

         "La Russie n'a et ne peut avoir de candidats préférés. L'Ukraine est un Etat souverain dont le président est élu par le peuple", a affirmé le leader russe répondant à la question d'un journaliste cherchant à savoir qui la Russie souhaitait voir à la tête de l'Ukraine.

       "La seule chose que je souhaite - et nous accepterons naturellement le choix du peuple ukrainien quel qu'il soit - est de voir le futur président du pays disposé à promouvoir des relations constructives, cordiales, voire fraternelles avec la Russie", a souligné M.Medvedev.

        Selon lui, Moscou souhaite toutefois que "les intérêts de la langue russe ne soient pas lésés, que les contacts bilatéraux stimulant les projets économiques conjoints s'élargissent et que l'Ukraine n'éprouve pas l'envie de +se plonger+ dans un bloc militaire étranger", dans une allusion transparente à l'OTAN. 

       La présidentielle en Ukraine est fixée au 17 janvier prochain. 18 candidats sont en lice, dont Viktor Iouchtchenko, la première ministre Ioulia Timochenko, le leader du Parti des régions (principal parti d'opposition) Viktor Ianoukovitch et le président de la Rada suprême (parlement) Vladimir Litvine. 

Les médias européens ont tendance à considérer M.Ianoukovitch comme un candidat pro-russe. 

       Lors de la précédente présidentielle, ce dernier avait été ouvertement soutenu par le chef de l'Etat russe d'alors Vladimir Poutine. Le scrutin s'était soldé par l'organisation d'un troisième tour qui déboucha sur l'élection de Viktor Iouchtchenko, rival de M.Ianoukovitch.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
3 janvier 2015 6 03 /01 /janvier /2015 12:51

    7088879-10853392    Après les violentes manifestations de Rennes et de Toulouse par des « étudiants » dénonçant les violences policières, les blocages des lycées semblent continuer de s’amplifier en ce début de semaine.


 

        Lundi 10 novembre, de violents incidents ont eu lieu en banlieue nord de Paris, dans les villes de Saint-Denis et Saint-Ouen. Des manifestants ont mis le feu aux abords du lycée Suger à Saint-Denis : plusieurs poubelles ont été enflammées devant l’entrée de l’établissement 
Le feu a noirci la façade et endommagé les grilles et les fenêtres. Au moins deux véhicules de pompiers se sont rendus sur place pour maîtriser l’incendie.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
3 janvier 2015 6 03 /01 /janvier /2015 12:49

 7165844-10988498.jpg      Les États membres de l'UE ne sont pas tenus d'assurer des aides sociales aux citoyens européens se rendant dans un pays uniquement dans le but de profiter de ces prestations.


 

        Cette décision de la Cour de justice européenne conforte les eurosceptiques, et les Britanniques.  Les Etats membres de l'Union ne sont pas tenus d'octroyer des prestations sociales à des citoyens d'autres Etats membres ne se rendant sur leur territoire que dans le but de bénéficier de l'aide sociale, a statué la Cour. 

       La Cour de justice européenne s'est ainsi prononcée contre le "tourisme social". Un citoyen d'un Etat membre de l'UE qui migrerait dans un autre Etat membre ne pourra bénéficier de prestations sociales que si son séjour était conforme à la directive européenne sur la libre circulation, a-t-elle décidé. "L'une des conditions (...) pour un permis de séjour est que les personnes économiquement inactives aient des ressources propres suffisantes", a-t-elle jugé. 

       La directive cherche à empêcher que les citoyens de l'Union inactifs utilisent le système de protection sociale de l'Etat d'accueil pour financer leurs moyens d'existence, selon la Cour. Selon la Cour, il appartient à chaque Etat de juger de l'octroi ou non de ces prestations sociales. 
Cameron satisfait 

       Ce "tourisme social", en fait un abus du principe de libre circulation entre Etats membres de l'Union européenne, a favorisé une poussée des formations europhobes, qui ont fait campagne pour une limitation de l'immigration. Au Royaume-Uni, le Premier ministre David Cameron avait annoncé qu'il souhaitait limiter l'immigration en provenance des autres pays de l'UE, au mépris de ce principe de libre circulation des personnes, provoquant le courroux de la chancelière allemande Angela Merkel et des milieux d'affaires britanniques. 

       David Cameron a donc rapidement salué mardi 11 novembre cette décision, qui relève selon lui du "bon sens". "Je soutiens la décision de la Cour de justice européenne, qui freinera le tourisme social", a-t-il écrit sur son compte Twitter. 
source RTL

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
3 janvier 2015 6 03 /01 /janvier /2015 12:46

  7157586-10975492.jpg     Mères porteuses en Angleterre : deux personnes homosexuelles vont avoir trois enfants de trois mères différentes.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
2 janvier 2015 5 02 /01 /janvier /2015 18:56

Moscou, 24 décembre

 

  185728011.jpg      Le "bouclier nucléaire" sera toujours en mesure de protéger les intérêts de la Russie, qui continuera de développer de nouveaux systèmes dans cette sphère, a annoncé jeudi le président russe Dmitri Medvedev dans une interview à la télévision russe consacrée au bilan de l'année 2009.

       "Notre bouclier nucléaire permet de régler tous les problèmes qui se posent à lui", a estimé le chef de l'Etat.

        "Certes nous envisageons de développer de nouveaux systèmes, y compris dans le domaine des vecteurs. C'est normal, car le monde entier fait de même", a indiqué le président faisant ressortir la nécessité de tenir compte, vu cette circonstance, des ententes à venir avec les Etats-Unis sur les armements offensifs stratégiques (START).

       Même si le traité START est préparé et signé, "nous nous pencherons sur le développement de nos forces offensives stratégiques. Sans quoi nous serons incapables de protéger notre pays. Cela est évident pour nous et pour les  Américains. C'est une loi de la vie", a souligné le président.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article
2 janvier 2015 5 02 /01 /janvier /2015 18:47

Moscou, 24 décembre

 

   185726030.jpg    L'armée achètera à l'étranger les armes dans la production desquelles la Russie accuse du retard, a déclaré le ministre de la Défense Anatoli Serdioukov dans un entretien au quotidien Rossiïskaïa Gazeta. 

       "Là où nous accusons du retard, nous achèterons à l'étranger. Chercher à rattraper ceux qui ont de l'avance n'aurait aucun sens", a dit le ministre, avant de dénoncer "l'inertie" en la matière. Il a estimé que si, dans le domaine des armements, la Russie "est en tête" sur certains axes, elle accuse un fort retard sur d'autres, dont les drones et les moyens de communication. 

      "Il faut acheter de nouvelles armes pour nous familiariser avec leur fonctionnement", a expliqué le ministre, ajoutant que c'est le cas des drones et que "la Russie est en négociations sur le porte-hélicoptères français Mistral", au sujet duquel il n'y a pas de décision définitive. 

        "Nous sommes en train d'analyser les conditions auxquelles on serait prêt à nous le vendre. Mais à mon avis les chances sont très élevées. Avec les Français, nous avançons assez rapidement, bien que nous menions des pourparlers avec d'autres pays également", a indiqué M.Serdioukov.

        Il est parfaitement possible que des échantillons d'équipement et d'effets militaires soient également acquis en France. 

       "Seuls certains éléments précis nous y intéressent, par exemple, le système de communications et de commandement. Pour ne pas perdre de temps, nous serions prêts à en acheter quelques exemplaires. Nous travaillons nous-mêmes dans ce domaine", a conclu le ministre.

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article