Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 novembre 2013 6 09 /11 /novembre /2013 01:33

   thumb.small.prorussia.jpg     Grand chasseur, qui côtoie président de l’assemblée nationale, ministres, chefs d’entreprise comme Dassault et tout le beau linge de la Ve République, il n’en manque pas un quand ils franchissent la ligne jaune ou quand il s’agit de défendre les plus petits, les salariés.

Il s’est ainsi fait notamment connaître des medias, en 2011, en entamant une grève de la faim, dans son Audi, devant le siège du groupe Casino, afin de défendre les salariés et obtenir la démission du Conseil d’Administration de l’époque. Défenseur de la majorité silencieuse contre une minorité financière. Le Pdg Lars Olofson avait dû céder devant sa détermination. Son successeur, Jean-Charles Naouri, avait dû lui-même composer avec cet empêcheur d’enterrer en rond, tant sa force de persuasion et sa détermination avaient impressionné les membres du Conseil d’Administration.
C’est aussi lui qui avait obtenu la comparution de Daniel Bouton, ex-Pdg de la Société Générale lors du procès de Jérôme Kerviel, dénonçant tout au long du procès l’absence des vrais responsables que furent l’AMF, l’autorité de régulation des marchés, ou encore la direction de la Société Générale, véritables responsables des pertes colossales, supportées par les petits actionnaires et les clients de la

Banque.
 
         Plus largement, c'est à tous les dirigeants d'entreprise qui ont dévoyé le système capitaliste qu'il s'en prend. Des grandes sociétés ou le capitalisme managérial a remplacé l'entrepreneuriat d'hier et où les cooptations dans les conseils d'administration sont faites pour caser les amis plus que dans l'intérêt de l'entreprise. Une pratique largement héritée du secteur public en France, où la consanguinité avec l'administration continue à faire des dégâts réguliers.
suite et vidéo :

www.prorussia.tv/Xavier-Kemlin-l-homme-qui-fait-trembler-la-Hollandie_v406.html

Partager cet article
Repost0

commentaires