Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 février 2011 7 27 /02 /février /2011 18:21

    1Pic      Dans les jours de la célébration du premier anniversaire de l'intronisation de Sa Béa. le Patriarche de Moscou.  Le Président de la conférence épiscopale du ministère de l'information synodale , VR  Legoyda a répondu aux questions du portail «L'Orthodoxie et le monde» .


Vladimir Romanovitch, quels sont les sujets de la dernière réunion que vous considérez comme les plus importants ?

Je ne dirais pas que les autres sujets soient plus important. Dans l'Eglise il n'y a pas obédiences sans importance, de sorte que vous ne pouvez pas distinguer, par exemple, l'éducation et la jeunesse - tous les sujets sont extrêmement importants. Nous n'avons pas eu le temps d'accumulation, beaucoup de problèmes et la nécessité de comprendre l'importance de chaque direction qui a été acceptée par la conférence épiscopale. Bien sûr, pour définir complètement toutes les questions que vous ne pouvez même pas dans une discussion aussi longue, mais depuis la réunion - un fond sérieux pour les travaux futurs.


La conférence Episcopale a décidé d'approuver la proposition de Sa Sai. le Patriarche de :

"La propagation de la Liturgie, des textes de la catéchèse, messages du Patriarche et autres documents importants de l'Eglise Orthodoxe Russe dans les principales langues employées par les gens." est-ce à dire que le service sera traduit en russe, ukrainien, biélorusse, etc. ?

Tout d'abord, nous parlons de la nécessité pour les traductions qui peuvent aider à comprendre les textes du culte. Disons qu'une personne doit comprendre les sacrements de l'Eglise, la Prière doit être en mesure de trouver les documents texte les plus importants dans leur langue maternelle. Prenez, par exemple, le sacrement du Baptême : si une personne ne peut pas très bien comprendre le sens des prières slaves de l'Église, il serait bon pour lui avant le Baptême, de voir le texte de la succession. La même chose peut être dit sur le sacrement du couronnement, etc. En outre, je voudrais demander de ne pas oublier que nous parlons de traductions d'un grand corps de textes - des documentaires de la Liturgie. Disons que cette année a été effectuée et envoyée dans les diocèses de l'Eglise Orthodoxe Ukrainienne la traduction du message de Noël de Sa Béa. en langue ukrainienne.

Partager cet article
Repost0

commentaires