Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 novembre 2014 6 15 /11 /novembre /2014 14:44
   7019533-10740344     Mis en ligne mardi, l'enregistrement se veut une réponse aux bombardements de la coalition internationale contre l'organisation Etat islamique. Le djihadiste de Daech y appelle aussi ses "frères" à "tuer n'importe quel civil" en France.

 
        "Autant de bombes que vous avez lâchées en Irak et au Sham [Syrie], vous aurez autant de meurtres, autant de tueries, comme l'a fait notre frère Mohammed Merah. Vous avez peur d'un frère, il y en aura des milliers et des milliers dans le futur." Cette menace d'un djihadiste français établi en Syrie émane d'une vidéo mise en ligne ce mardi. "C'est la première fois qu'un Français menace directement la France par un canal officiel de l'Etat islamique" [Al Itissam, l'une des quatre branches médiatiques de l'Etat islamique], souligne à L'Express David Thomson, journaliste à RFI, qui a repéré la vidéo sur internet. 
La vidéo, suivie d'un appel de deux djihadistes marocains à s'en prendre aux Américains au Maroc, se présente comme un "message à la France". Un djihadiste francophone, revêtu d'une combinaison militaire et muni d'une arme, appelle depuis le siège de sa voiture "tous les frères qui vivent en France" à "tuer n'importe quel civil". Un message "dans la droite ligne" de celui d'Abou Mohammed al-Adnani, le porte-parole de l'Etat islamique, qui, le 21 septembre dernier, appelait les musulmans du monde entier à tuer "de quelque manière que ce soit" les ressortissants de la coalition anti-Daech et en particulier, les Français, les Américains, les Australiens et les Canadiens. 
Un précédent lors de la guerre au Mali 
"Jusqu'alors, les seules menaces directes émanaient des bourreaux lors de vidéos de décapitations d'otages", précise David Thomson qui a déjà vu le Français de la vidéo dans de précédents enregistrements. "Cela fait plus d'un an qu'il est en Syrie. Cet été, il se trouvait à Raqqa même." 
Dans une vidéo mise en ligne en avril et retrouvée par L'Express, on aperçoit l'homme, vraisemblablement (...) 
Partager cet article
Repost0

commentaires