Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 mars 2011 6 19 /03 /mars /2011 21:07

Kiev, 3 avril

 

  186266746       Les provinces ukrainiennes auront le droit de choisir la langue de communication répondant aux besoins de leurs habitants, a déclaré Anna Guerman, chef adjointe de l'administration du président ukrainien, dans un article publié samedi par l'hebdomadaire Zerkalo Nedeli.

        "Cette pratique doit être garantie par la nouvelle doctrine politique de l'Ukraine fondée sur une large autonomie culturelle des régions et sur leur droit de choisir la langue de communication répondant aux besoins de la majorité de leurs habitants", a-t-elle affirmé.

          Aux termes de la Constitution, l'ukrainien est l'unique langue officielle en Ukraine. Le président Viktor Ianoukovitch propose d'appliquer la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires en vue de faire du russe la deuxième langue officielle du pays au niveau régional.

          Selon Mme Guerman, afin de promouvoir le pluralisme culturel dans les différentes régions de l'Ukraine, il est indispensable de décentraliser les compétences.

          "Déléguer aux collectivités locales le droit de déterminer la politique culturelle dans leur région est un moyen efficace d'affaiblir la tension dans ce domaine", a-t-elle estimé.

         Pour proclamer le russe deuxième langue officielle en Ukraine, il est nécessaire d'amender la Constitution. A cet effet, il faudra recueillir l'approbation des deux tiers des députés de la Rada (parlement).

        Lors de la campagne présidentielle, M.Ianoukovitch a promis de faire du russe la deuxième langue officielle du pays, mais une fois élu, il a déclaré que ses partisans ne disposaient pas de majorité constitutionnelle à la Rada. En échange, il a proposé d'appliquer la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires permettant de conférer au russe le statut de langue officielle dans les régions dont la population est majoritairement russophone, en premier lieu dans le sud et l'est de l'Ukraine.

          Adoptée par le Conseil de l'Europe en 1992, la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires a pour mission de sauvegarder les langues régionales faisant partie du patrimoine culturel d'un pays. Le document porte la signature de 23 Etats.

Partager cet article
Repost0

commentaires