Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 août 2014 7 17 /08 /août /2014 18:22

Washington, 10 décembre

 

 187948067.jpg       La Géorgie souhaite rétablir des relations normales avec la Russie, mais sous certaines conditions, a déclaré jeudi à Washington le vice-premier ministre et ministre d'Etat géorgien pour l'Intégration dans les structures européennes et euro-atlantiques Gueorgui Baramidze.

"Nous estimons qu'une Géorgie démocratique, unifiée et forte, qu'une Géorgie européenne répond aux intérêts russes, à condition que la Russie renonce à son idée folle de créer une zone tampon, de soumettre des pays. Nous sommes prêts à reconnaître les intérêts légitimes de la Russie en Géorgie, mais pas sous leur aspect actuel", a estimé le ministre.

En août 2008, la Russie a reconnu l'indépendance des anciennes républiques autonomes géorgiennes d'Abkhazie et d'Ossétie du Sud après une guerre de cinq jours déclenchée par Tbilissi contre les Sud-Ossètes. Des unités militaires russes se trouvent dans les deux nouvelles républiques conformément aux accords bilatéraux de 2008. La Géorgie a proclamé les deux républiques "territoires occupés" et rompu les relations diplomatiques avec la Russie.

"Nous voulons être des partenaires francs et sincères de la Russie, de bons voisins. Nous souhaitons entretenir des relations normales et civilisées avec ce pays (…). Nous avons beaucoup en commun avec la Russie. Les deux pays luttent contre le terrorisme, le crime organisé et le fondamentalisme. Nous devons coopérer dans ces domaines. Nous avons des intérêts économiques communs - dans le secteur énergétique et les transports (…). La sécurité représente aussi un domaine où nous avons des intérêts communs", a indiqué M.Baramidze.

Partager cet article
Repost0

commentaires