Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2015 1 16 /02 /février /2015 14:42

   7236103-11111334.jpg    Les interventions aériennes de la coalition «nous auraient certainement aidés si elles étaient sérieuses et efficaces», déclare le président syrien dans une interview à «Paris Match» de ce jeudi. 


 

        Les frappes aériennes en Syrie de la coalition dirigée par Washington contre le groupe Etat islamique sont inefficaces, juge le président syrien Bachar al-Assad dans une interview au magazine français «Paris-Match» publié ce jeudi. 

       Ces interventions aériennes «nous auraient certainement aidés si elles étaient sérieuses et efficaces. C’est nous qui menons les combats terrestres contre Daesh [acronyme arabe de l’Etat islamique, NDLR], et nous n’avons constaté aucun changement, surtout que la Turquie apporte toujours un soutien direct dans ces régions», souligne-t-il. 

        «On ne peut pas mettre fin au terrorisme par des frappes aériennes. Des forces terrestres qui connaissent la géographie et agissent en même temps sont indispensables», déclare le président syrien.  C’est la raison pour laquelle il n’y a pas eu de résultats réels après deux mois des campagnes menées par la coalition. Ce n’est donc pas vrai que les frappes de la coalition nous aident», dit-il. 

        Les quelque soixante pays qui participent à la coalition internationale en Syrie et en Irak ont au contraire estimé mercredi que la campagne aérienne commençait «à montrer des résultats». L’avancée de l’EI en Irak et en Syrie est «en train d’être stoppée», ont affirmé ces pays à l’issue d’une réunion ministérielle à Bruxelles.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article

commentaires