Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 avril 2012 5 13 /04 /avril /2012 20:19

Rostov-s/Don, 1er juin

 

   186808245.jpg     La Russie et l'UE espèrent que le projet du gazoduc South Stream obtiendra le statut de réseau transeuropéen d'énergie, a déclaré le président russe Dmitri Medvedev.

        "Nous diversifions les itinéraires de transport de pétrole et de gaz. Les projets conjoints, notamment Nord Stream, sont réalisés avec succès. Nous espérons que South Stream obtiendra le statut de réseau transeuropéen d'énergie", a indiqué M.Medvedev lors d'une conférence de presse à l'issue du sommet Russie-UE.

        Selon le chef de l'Etat russe, le sommet précédent a été consacré principalement à la coopération et à la sécurité énergétique en Europe, la Russie et l'UE ayant obtenu de bons résultats dans ce domaine.

         La Russie et l'UE élaborent des mécanismes plus efficaces de sécurisation des intérêts de tous les pays: producteurs, transiteurs et consommateurs.

       "Personne de doit subir aucun préjudice, tout le monde doit être protégé d'une manière unifiée. Nous avons évoqué dans ce contexte la nécessité de créer une nouvelle base normative ou d'améliorer les fondements actuels de la coopération énergétique", a ajouté le président russe.
 
         D'une capacité de 63 milliards de m3 de gaz par an, le pipeline South Stream passera par le fond de la mer Noire, dans les eaux territoriales turques, pour relier le littoral russe au littoral bulgare. La longueur du tronçon sous-marin sera d'environ 900 km et sa profondeur maximale, de plus de deux km. Afin de construire la partie terrestre, plusieurs itinéraires ont été étudiés. Tous passent par le territoire de pays membres de l'UE. Le gazoduc doit entrer en service à la fin de 2015. Le coût du projet est évalué à 25 milliards d'euros.

Partager cet article
Repost0

commentaires