Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 avril 2011 4 21 /04 /avril /2011 23:02

  2991603617_2_3_lp5Vr3XN.jpg       La Sainte-Martyre Matrona de Thessalonique a souffert au troisième ou quatrième siècle. Elle était une esclave de la Femme juive Pautila (ou Pantilla), épouse de l'un des commandants militaires de Thessalonique. Pautila a constamment raillé son esclave pour sa Foi dans le Christ, et essaya de la convertir au Judaïsme. Ste Matrona, qui a cru en Jésus-Christ dès sa jeunesse, a encore prié le Christ Sauveur, et secrètement allé à l'église à l'insu de sa maîtresse vengeresse.

         Pautila, apprenant que Ste Matrona avait été à l'église, a demandé, :
"Pourquoi viens-tu pas à notre synagogue, au lieu d'assister à l'église chrétienne ?" St Matrona répondit hardiment: «Parce que Dieu est présent dans l'église chrétienne, mais il a quitté la synagogue des Juifs." Pautila entra dans une rage et impitoyablement battu St Matrona, l'a ligotée et enfermée dans un placard sombre. Dans la matinée, Pautila découvert que St Matrona avait été libéré de ses obligations par une puissance inconnue.

      Dans une rage Pautila battu la Martyre presque à mort, puis la liait encore plus étroitement et enfermée dans le placard. La porte a été scellée afin que personne ne peut aider la victime. Le saint martyr y est resté pendant quatre jours sans eau ni nourriture, et quand Pautila ouvert la porte, elle retrouva St Matrona libre de ses obligations, et debout en prière.

            Pautila a fouetté le saint martyr et à gauche de la peau pendante en bandes de son corps. La femme féroce l'a enfermée dans le placard à nouveau, où St Matrona a renoncé à son esprit à Dieu.

           Pautila a jeté le corps du martyr saint jeté du toit de sa maison. Les chrétiens ont le corps bien-souffert du saint martyr et l'ensevelirent. Plus tard, l'évêque Alexandre de Thessalonique a construit une église dédiée à saint martyr. Ses reliques, glorifié par de nombreux miracles, ont été placés dans cette église.

           Le jugement de Dieu prend rapidement le mal Pautila. Permanent sur ​​le toit à cet endroit même où le corps de saint Matrona avait été jetée, elle trébucha et tomba sur la chaussée. Son corps a été brisé, et ainsi elle a obtenu une juste récompense pour son péché.

Partager cet article
Repost0

commentaires