Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 avril 2013 1 22 /04 /avril /2013 21:02

    1118platon-romanos-anastasius-newmartyr.jpg    Le saint Martyr Platon, Frère du Saint martyr Antiochus le médecin (16 Juillet), est né dans la ville d'Ancyre en Galatie. Alors qu'il était encore jeune, il a quitté la maison et est allé à travers les villes, la prédication de la Parole de Dieu aux païens, incroyable son public avec la force de persuasion et la beauté de son discours et sa profonde connaissance de la formation grecque.

 

        En raison de sa prédication, il a été arrêté et traduit en jugement devant le temple de Zeus devant le Gouverneur Agrippinus. Dans un premier temps, le Juge a tenté de convaincre le saint à se détourner de Christ par la flatterie. Il a assuré le jeune homme, qu'il serait peut-être sur un pied d'égalité de l'intellect avec le plus grand des philosophes Platon, si seulement il adorait aussi les dieux païens. Pour cela St Platon répondit que la sagesse du Philosophe, bien que grande, mais était éphémère et limitée, alors que la vraie sagesse, éternelle et sans limite comprend les enseignements évangéliques. Ensuite, le Juge a promis de lui donner sa belle nièce de sa Femme s'il voulait renier le Christ. Il l'a également menacé de torture et de mort s'il refusait. St Platon a répondu qu'il a choisi une Mort Temporelle pour l'Amour de la vie éternelle. La patience du Gouverneur était épuisé, et il donna l'ordre de battre impitoyablement le martyr, puis l'envoyer en prison.

 

         Quand ils ont mené St Platon en prison, il se tourna vers les gens qui se sont rassemblés autour du temple, et il leur a demandé de ne pas abandonner la Foi chrétienne. Sept jours plus tard, ils ont de nouveau mené le Martyr Platon en jugement devant Agrippinus dans le temple de Zeus, où ils avaient des instruments de torture déjà préparé : chaudières bouillantes, le fer chauffé au rouge et crochets tranchants. Le juge a offert le martyr un choix: soit pour offrir des sacrifices aux dieux païens, ou de ressentir les effets de ces instruments de torture sur son corps. Là encore, le saint a toujours refusé d'adorer les idoles, et après sa torture, ils l'ont jeté en prison pendant dix-huit jours de plus sans pain et sans eau. Mais, voyant que cela ne secouez pas le martyr, ils lui ont offert sa vie et la liberté s'il ne ferait dire: «Grand est le dieu Apollon." Le martyr a refusé de nier Chirst ou de sacrifier aux idoles. Par conséquent, Agrippinus ordonné le Platon du saint martyr à être décapité.

Partager cet article
Repost0

commentaires